Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

It's your round [pv Ez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Jeu 9 Jan 2014 - 14:28

*It's your round *

Ezekiel & Amber



Tranquillement installé dans le fauteuil, je constate sans trop regarder pour autant que l’autre mutant se ronge les ongles. Je ne comprends pas pourquoi étant donné qu’il s’agit d’un tic nerveux et qu’il n’a pas de raison de l’être pour le moment. Cependant c’est vrai que je ne saisis pas toute la portée des choses et si pour moi, ce n’est pas angoissant pour lui ça peut l’être. J’ai bien peur de choses qui ne devraient pas me faire stressée. Il s’est installé d’une étrange façon sur le fauteuil, moi je ne disais rien et triturait la bordure du t-shirt que je porte entre mes doigts. J’entortille le tissu autour de mon doigt tandis qu’il répond à la question qu’il avait oublié. J’arrête un instant mon geste et lève les yeux au ciel. Les docteurs et les policiers ne me font pas bonne publicité bien entendu. C’est vrai qu’il est aisé de se procurer des dossiers quand on peut manipuler son monde aussi facilement qu’Ezekiel : dans un sens, je suis frustrée qu’il ai pu obtenir ces informations qu’il n’aurait jamais du voir et dans un autre sens, je suis impressionnée par sa façon de se servir de son don. Je me gratte le dessus du crâne terriblement embêtée à l’idée que tout soit si simple à savoir. Espérons qu’il n’y ai que cet homme qui fouille dans les dossiers de la police, du moins, pour ce dossier précisément : le seul où je sois mentionnée. Malgré cette réponse qui me convient, je me rends compte qu’il en parle comme si cette blessure, il l’avait vu et il ne peut pas…Pas tout à l’heure notamment.

- Tu l’as vue !!?? Pourquoi tu voulais lire ce dossier ?

Suite à ma réponse, un peu brouillon de tout à l’heure, je recommence à triturer le morceau de tissu entre mes doigts diaphanes et me mordille la lèvre inférieure. Totalement perdue, je ne sais pas quoi faire ni comment me comporter avec lui. Je l’écoute donc anxieusement me répondre et opine lentement tandis qu’il s’exprime clairement. Je fais partie d’eux parce que je suis une mutante, c’est vrai, il me l’a déjà dit. C’est pour cela qu’il est derrière moi, qu’il veut m’aider. Je souffle et m’appuie contre le dossier confortable du siège, avachie comme une loque. Je fronce un instant les sourcils lorsqu’il évoque sa discothèque, je croyais qu’il était accro à son travail alors je l’imagine mal devoir renoncer à son travail même pour aider une sœur mutante. Il va faire la nounou ? Garder le contrôle, mon calme, mon sang-froid… Ce sont des points importants en effet mais comment faire pour les gérer ? Soudain, l’évocation de ces exercices me fait stresser parce que je ne sais pas ce que ça risque d’être et j’ai peur. Je reste à moitié allongée sur le fauteuil, de façon très peu féminine et reste bloquée sur cette partie du problème. Je ferme un instant les yeux et serre mes poings. Je ne dis pas que je n’ai pas envie d’arriver à surmonter toutes mes frayeurs, seulement voilà je sais ce qui les déclenche et j’ai un peu qu’avec Ezekiel comme guide cela fonctionne mal parce qu’il est encore plus lié que quiconque à mes angoisses mais ça ne coûte rien d’essayer.

- Oui… d’accord, ça me convient dans ce cas.

Je me rassoie correctement et tapote doucement du talon de mes bottes sur le carrelage quand une pomme vient taper l’une d’elle. Je lève les yeux vers mon camarade et retourne bien vite au fruit que je ramasse. Je l’essuie contre mon haut et hésite à la manger pour finalement jouer à la lancer d’une main à l’autre. J’ai droit de lui poser une autre question, c’est bien ce qu’il vient de me dire ? Je réfléchis un petit moment sur ce que j’aimerais savoir et pour l’instant, je ne comptes pas lui reposer la question de notre première rencontre, sur la découverte de son pouvoir. Il n’avait pas été sincère et j’avais cru comprendre qu’il ne fallait mieux pas que j’insiste. Aujourd’hui, je ne veux pas le forcer à me répondre donc je cherche quelque chose de plus simple même si c’est bien moins passionnant mais en fait ça m’intéressait quand même. La question était basique parce que pour le moment, je ne savais même pas les plus petits détails à son sujet alors autant apprendre des choses inutiles mais qui me donnerait l’impression que je le connais un peu plus. Certes, ça ne se demande pas forcément : certains n’aiment pas.

- Quel âge as-tu en fait ? Je sais que tu es mon aîné mais je me demande de combien d’années… Tu fais parfois un peu vieillard donc bon faut que je m’assure que tu vas pas claquer comme ça !


Je lance ma pomme, un peu plus haut mais la rattrape toutefois. Je ne suis pas des plus adroites mais j’arrive de simples lancers. En revanche, jongler m’est impossible. Ça me demande trop de coordinations d’un coup. Me concentrer sur ce geste répétitif me fait oublier le stress et me détend. J’observe Ezekiel et pour le moment, l’ombre de son frère a disparu et son sourire est plus apaisant qu’auparavant. Je retrouve doucement mon sourire et replace un peu de confiance en lui. Finalement, je vais peut-être manger cette pomme car je commence à avoir légèrement faim et mes nerfs m’ont trop sollicitée, ça me redonnera de l’énergie.



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Jeu 9 Jan 2014 - 18:34
Amber Ҩ Ezekiel
« Une fessée pour une vilaine fille ! »  



Est ce que j'avais déjà vu sa cicatrice ?! Oui. Mais je ne pouvais pas lui dire clairement, elle risquerait de s'offusquer une nouvelle fois... Quoi que j'étais dans un état déplorable ce jour là donc j'avais une excuse non ? Méa culpa comme dirait l'autre. 

- Oui... Quand tu te changeait dans le centre commercial mon regard c'est égaré. Désolé.  

Elle me posa encore une question sur ce dossier, cela ne faisait pas deux questions ?! Pas grave. Je resta gentil, pour le moment. 

- Je voulais savoir ce qui était arrivé a vous deux, logique non ?

Enfin cela paraissait logique dans la mesure ou j'étais très curieux et je m'inquiétait plus pour elle que mon frère surtout. Lui c'était qu'un merdeux prétentieux. Mais elle était différente, je le sentais. Non pas en rapport à son gêne mais il y avait autre chose. En revanche ce fut bien vite qu'elle accepta mon offre. Je ne pu retenir un certain sourire, ravis de sa décision, je me retenais même de lui sauter dessus afin de la serrer dans mes bras. Mais gardons notre sang froid non ? Je risquerais de l'effrayer.

Puis le moment d'une troisième question arriva. La je comprenais pas. Elle avait donc oublier les règles ?! Ca faisait trois la pas une... 

- Tu n'a pas déjà poser ta question ?! Enfin bon je clément, j'y répond.  J'ai 28 ans... Je suis vieux je sais.

Un peu déprimer par mon âge je passa vite cette réponse en cherchant une autre question a lui poser, car oui c'était a mon tour, non mais ! 

- Tu veut dormir seule ?

Oui je n'avais aucune idée comme question donc je dis ce qui me passa par la tête avec humour mais toujour une touche de vérité dedans. Qui sait si elle disait oui, je ne dirais pas non bien évidemment. 
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Jeu 9 Jan 2014 - 19:40

*It's your round *

Ezekiel & Amber



Je me demande s’il compte répondre aux questions étant donné que celles-ci ne font pas partie du jeu mais à ma grande surprise, Ezekiel est plutôt docile pour le moment et c’est avec surprise que je l’entendis me dire qu’il avait maté par-dessous la cabine du centre commercial la dernière fois. Il était sonné et du coup, je ne m’étais pas imaginé qu’il puisse avoir ce genre de comportement. Je ne me suis pas méfier ! Je serre les poings et me répète que je suis une idiote mais je ne lui en veux pas. C’est de ma faute, connaissant son comportement, j’aurais du prendre mes précautions pour éviter ça. Je ne pu donc que murmurer un vague « je vois, je comprends mieux… ». Je dois être rouge comme une pivoine parce qu’en fait, il a absolument tout vu et quoi de plus gênant ? J’ai l’impression de ne jamais pouvoir me cacher que ce soit moralement ou physiquement. Tellement intrusif. Je concentre mon attention sur la suite de son dialogue pour retrouver la face tandis que mes yeux observent mes pieds avec une intensité passionnante. Je ne suis pas tant étonnée par sa seconde réponse en revanche : il est d’une curiosité maladive et puis Matthias était son frère. Ce qui m’a toujours surprit par contre, c’est qu’il s’est autant documenté sur moi que sur son frangin et ça, c’est moins logique. Je fais donc une moue entre la compréhension et le côté sceptique. Je me contente d’écouter ses réponses sans plus en demander.

Finalement, je croque dans la pomme ramassé il y a peu. Je balance mes pieds et regarde la pièce en attendant qu’Ezekiel parle. Les murs me semblent terriblement ennuyeux et je continue de manger le fruit en soupirant. Il n’y a rien à regarder dans cet appartement. Rien d’intriguant, rien de spécialement intéressant. 28 ans ? Je le regarde en fronçant les sourcils. Je n’ai jamais été doué pour donner un âge aux personnes. En fait, je le croyais plus âgé que cela mais à bien y réfléchir ça aurait fait trop d’écart avec Matthias. Peut-être que je l’ai vieilli parce qu’il travaille et que j’ai un sérieux problème de réalité. Il travaillait déjà quand j’allais en boîte avec ma bande de potes alors je l’ai imaginé plus grand que ça mais c’est vrai qu’il a pu commencer à bosser assez tôt ! Je souris en le regardant « en fait, c’est l’inverse. Je pensais que tu étais plus vieux… Sois rassuré ! ». Cela me fait rire doucement mais je m’arrête rapidement. Rire maintenant… soyons sérieux. Je mange un morceau de pomme en attendant son tour et avale difficilement mon morceau de fruit. Je vais avoir du mal à être sérieuse si ces questions sont toutes comme celle-ci. Je regarde le fruit puis Ezekiel et comme je ne gaspille pas de nourriture, j’évite de le lui lancer à la figure. Allons, il n’a pas besoin de me demander, il connaît déjà la réponse.


- Très mauvaise question. Si tu parles d’une peluche, je n’en ai pas l’utilité et si tu parles de toi, ma simple compagnie me suffit déjà amplement.

Je ne peux m’empêcher de sourire parce que dans un sens cela détend l’atmosphère tendue, du moins pour moi. Pour lui, c’est différent. Je finis de grignoter et m’assoit différemment. J’ai un peu la bougeotte en fait. Je réfléchis à tout ce qu’il se passe et je me rends compte à quel point je suis étrange. Je devrais être partie d’ici mais au final, je reste. Je ne sais même pas comment expliquer mes propres choix et mes ressentis. Je suis lunatique. À propos, je lui poserais bien ma question mais je ne sais pas si c’est une bonne chose. J’hésite : est-ce qu’il va répondre et est-ce que je souhaite vraiment lui poser cette question nulle mais c’est vrai que je n’en ai pas d’autres pour le moment dans mon répertoire.

- Pourquoi fais-tu toujours des blagues vaseuses ?

Je me lève du fauteuil et je vais marcher un peu. Rester assise, je n’en ai pas trop envie en fait.




©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Jeu 9 Jan 2014 - 21:21
Amber Ҩ Ezekiel
« Une fessée pour une vilaine fille ! »  



Je fus agréablement surpris de sa réaction a ma réponse concernant sa cicatrice. J'aurais cru qu'elle serait du genre a me jeter sa pomme a la figure. D'ailleurs je croquais dans la mienne en observant sa réaction de façon plus analistique. Elle semblait rougir... Étrange, le fait que je matte son corps la flatte ? Alors pourquoi m'avoir rejeter tout à l'heure ?! Je ne comprendrais décidement jamais cette femme. 

Puis elle fit un commentaire a propos de mon age. Elle me voyait plus vieux ? Non mais ... ! Qu'est ce que ca voulait dire ca ?! Je fais si vieux que ca ??? J'en fut offenser et je croquait d'un second coup violent dans ma pomme en grognant un "non je suis jeune moi...". N'ayant pas eu une enfance joyeuse je crois que j'ai développer le syndrome de Peter Pan... Navrant hein ? Mais j'aimais ca ! Donc je me foutais du regard que pouvais poser les gens sur moi. 

Elle répondit de facon négative à ma question. Zut ! Mais je n'en avait pas fini avec mon rentre dedans. 

- C'est dommage y a qu'un chambre ! Nous allons devoir partager. Apres tout, nous avons deja dormit ensemble et c'était bien non ? Dis je avec un clin d'oeil taquin et un petit sourire en coin des lèvres. 

Arriva peu après le moment fatidique. Sa question ! La elle m'en posant une belle de colle. Je resta comme un couillon quelques secondes sans savoir quoi dire et en gardant les morceaux bouilli de mon nouveau croc de pomme... Avalant cette mixture de pomme et de salive je répondis enfin. 

- Jeeee euuuh... N'y ai jamais réfléchit... Mais je dirais que c'est parce que j'ai eu une vie tellement pourrie que l'humour, peut importe lequel, me fait garder la pêche ! Essaye et tu verra.

Oui... ! C'était bien ca ! J'avais trouver une réponse qui convenait et qui mettait des mots a mon ressentit. J'étais fier de moi et donc dans la suite, sans plus attendre je lui balanca ma question. 

- Quans tu saura contrôler ton don ca te dira de rencontrer mes Frères et de faire quelques ... "trucs" avec nous ?

Question qui me tenait a coeur. Son don nous serait tres utile et peut etre plus que ce que je pourrais imaginer. Dieu seul sait ce dont elle est capable avec un peu de contrôle... 
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Jeu 9 Jan 2014 - 22:13

*It's your round *

Ezekiel & Amber



Allons bon … il est vexé parce que je lui avais dit qu’il me paraissait plus âgé ? Sur le moment sa réaction me parut très enfantine et je ne retins pas un petit rire moqueur : pour une fois que je le voyais réagir de cette façon. Voilà qu’il me répond d’un je suis jeune alors qu’il a précédemment dit l’inverse dans sa réponse. C’est trop marrant de le voir blessé dans son orgueil et ça me change pas mal. Je me retiens énormément de ne pas lui tirer la langue tandis que j’essaie de retrouver mon sérieux. C’est assez difficile d’ailleurs mais j’y parviens et avec un grand sourire, j’atténue la critique. À moins que cela ne soit l’inverse. «En effet et pire qu’un gosse en fait. T’as raison, t’es jeune ! ». À son tour de s’amuser en me rétorquant qu’il n’y a qu’une chambre et que nous allons devoir partager celle-ci. Il doit se douter que ce n’est pas ce genre de détails qui va me faire changer d’avis, et comme il ne s’agit que d’une taquinerie assez simple, j’en souris. Bien évidemment, il fallait bien qu’il la sorte celle-là. Oh et il se sert d’arguments invalides en plus ! Beurk, un clin d’œil…

- Ah tu rêves, je te laisse ta chambre et je vais dormir n’importe où ailleurs. Concernant la nuit précédente, je voulais juste ne pas mourir de froid Ezy voyons. Te fais pas de films.

Je le laisse se débrouiller désormais avec ma charmante question qui c’est vrai, n’est guère facile. Je recommence à m’amuser avec les tissus des vêtements que je porte. Je fais glisser le tissu entre mes doigts en le laissant chercher ses mots. Je ne sais pas comment m’occuper en attendant et quand je l’entends mordre dans sa pomme, je ne sais pas pourquoi mais cela m’agace. Il est lent à manger, c’est peut être ça… Je n’en sais trop rien. Même marcher en triturant ce t-shirt ne semble pas me rendre moins nerveuse et en réalité, je ne sais pas ce qui mets mes nerfs à rude épreuve étant donné que je me suis un peu remise de mes émotions antérieures donc quel est le souci désormais. Je fais les cent pas, je contourne les meubles en tendant l’oreille. Alors en fait son humour c’est pour se redonner de l’énergie, pour alléger ses pensées si j’ai bien compris. Une vie pourrie, je peux comprendre ce que c’est alors oui j’imagine que je suis assez réceptive dans ce sens là. Quant à moi, essayer l’humour, je ne suis pas sûre d’avoir ça dans le sang. Ce n’est pas spécialement spontané et d’ailleurs, je n’aime guère les retours de flammes. J’ai également des difficultés avec l’humour d’Ezekiel parfois. C’est certes un jeu amusant mais dans lequel je ne suis qu’une novice qui démarre vite au quart de tour. À éviter donc.

- Pas sûre que je sois forte dans ce domaine.

Je croise les bras et retourne près de la fenêtre, j’observe une voiture en contrebas et les passants qui me semblent si petits, si insignifiants. Je me dis que quand je marche au milieu de cette foule, je ne suis qu’un point comme un autre. Cela me plaît assez en fait parce que passé inaperçu à toujours été ma ligne de défense jusqu’à maintenant. Sa question me laisse sans voix et restant ainsi devant l’horizon, je mets un moment avant de lui apporter mon avis. Je m’accroche à mon t-shirt et réfléchis à ce que je vais dire. Aujourd’hui, je l’évite pas mal. Je soupire.

- J’ai du mal à envisager ce moment où je contrôlerais mon don donc il m’est assez complexe de te répondre. Je suppose que cela dépend de ce dont je serais capable et de ce que je pense de ces trucs n’est-ce pas ?

Je me détourne de la fenêtre. Pour le moment, je ne sais pas où j'en suis dans ma vie de mutante. J'ai encore du mal à assumer cette facette de ma personnalité alors je ne peux pas lui promettre d'être sur la même longueur d'onde que lui. Je ne sais pas vraiment si mon univers correspond à ce que lui à comme vision de l'avenir. Pour l'instant, je sais juste les bases et déjà j'ai du mal à me positionner. Les personnes à qui j'en veux sont uniquement celles qui m'ont causé du tort et à vrai dire, je pourrais parfois y ajouter mon camarade ici présent si je ne considérais pas l'autre partie de la balance. De l'autre sens, il est le seul à s'occuper un minimum de moi : c'est stressant, inquiétant mais aussi un repère. Recommençant à tourner en rond dans le logement, je préfère m'acharner à lui poser une autre question, il pourra me demander plus de détails après. En fait ma question était double et je trichais donc un peu...

- Tu as découvert tôt que tu étais un mutant, ça ne t'as pas fait peur ?





©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Jeu 9 Jan 2014 - 22:55
Amber Ҩ Ezekiel
« Une fessée pour une vilaine fille ! »  



Lachant un lourd soupir en écoutant son refus de dormir avec moi j'en fus fortement décu. Je croisais les bras d'un air boudeur et j'avais presque envie de faire une crise de jalousie envers mon petit frère. Ou alors il faudrait peut être mettre la clim a fond... Comme ca elle aura froid et besoin de moi ! Enfin la je revais peut etre un peu trop, c'était certain même. Je n'avais pas envie de mourir de froid, comme la veille, dans mon propre appartement suréquiper tout de même ! La morgue tout entière se foutrait de nous. Tout ca pour avoir un contact humain... Il fallait être fou pour avoir ce genre d'idée.... Quoi ...? Oui ok ! Je le suis, ca vous va ?! 

- Je te réchauffe quand tu veut alors.

Je la suivais du regard sans chercher a comprendre ce qu'elle faisait, elle voulait sans doute cirer le carrelage avec ses bottes. Elle fit une remarque sur le fait qu'elle n'était pas sur de savoir faire de l'humour. Je me contentais alors de hausser les épaules sans ajouter un mot. Et tout en continuant de manger ma pomme je vis qu'elle s'arreta devant la fenetre en croisant les bras. Je ne pu, bien évidement, m'empêcher de pencher la tete légèrement sur le coter afin d'observer son fessier dans ce short, qui ne mettait pas du tout ses formes en valeur d'ailleurs, mais bon. 

J'écoutais sa réponse, elle n'avait pas tord... Je ne savais toujours pas si elle partagerait nos avis politiques... 

- Tu contrôlera ton don. Retorquais je d'un ton sur. Et pour le reste on verra ca le jour J, qui n'est pas encore fixer.

Sa question arriva. Je fis une petite moue avec mes lèvres... Elle ne venait pas de poser deux questions la ?! La prochaine faute et ca sera la punition ... Un gage !

- Ceci n'est pas une double question ?! La prochaine fois ca sera in gage ! Mais comme je suis gentil j'y répond quand même.

Reprenant un peu mon souffle je goba ce qui resta de ma pomme et me leva doucement afin de me servir un grand verre d'eau, ca m'vait donner soif. Je servit également un verre a Amber en lui indiquant que si elle avait soif, son verre sera la. Je resta donc derriere ma cuisine américaine. 

- Je devais avoir dans les 14 ans si je me souviens bien. C'était dans une baguarre sans intéret entre collégiens... Ca ma jamais effrayer par contre. J'ai trouver ca si cool de ne plus être le faible de la cours et de pouvoir manipuler qui je veux. Et surtout de tuer qui je veux.  

Oh doux souvenirs quand tu nous tiens !

- Tu considère les humains comment ?
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Jeu 9 Jan 2014 - 23:49

*It's your round *

Ezekiel & Amber



Il n’allait pas encore se comporter comme un gamin tout de même ? Eh bien si, le voilà qui fait mine de bouder parce que je refuse de dormir avec lui. Il en paraît presque un inoffensif mutant dans ces cas là, ce qui est loin d’être le cas évidemment. Je suis bien consciente que si je n’étais pas contre son frère et non plus une mutante, ce serait sans doute un ennemi effroyable et l’idée étrangement m’attriste mais ce n’est pas le cas. Je me contente donc de le considéré comme un allié temporaire en misant sur le fait que je ne m’attacherais pas à lui. Si tel était le cas, j’aurais fait la plus grosse deuxième erreur de ma vie, à moins que j’en sois rendue à la troisième. Je l’entends se conforter dans son idée de me réchauffer si besoin est. Bah voyons, faudrait pas trop qu’il compte la dessus mais cela m’arrache encore un sourire parce qu’au fond c’est drôle, non ? Je hausse les épaules devant lui avant de me déplacer tout en faisant mon petit discours. C’est bizarre, je ne me souviens pas avoir jamais été si bavarde même avec mes camarades d’adolescence. En tout cas, nous ne parlions pas de choses personnelles alors que là, nous discutons de toutes sortes de choses : du personnel comme du banal. Je ne comprends pas pourquoi c’est plus facile de lui dire à lui ? Est-ce parce qu’il a violemment franchi les barrières de ma vie, que du coup, la porte reste ouverte. Ses méthodes me déplaisent mais elles sont efficaces avec moi et je n’en comprends pas la raison. Par contre, cette fois, c’est moi qui venais de toucher un point important : comment pouvait-il être certain que je me rangerais à ce qui était SON opinion. Le contrôle de mon don, j’y arriverais sans doute si je faisais réellement des efforts sinon je serais trop instable. Néanmoins rien n’affirmerait que je serais de son côté concernant le reste. Je perds un peu le sourire et traîne des pieds avec mes bottes avant de me rendre compte que je pourrais rayer les carreaux du sol. Oups, je m’assois par terre et les dézippe avant de les retirer. Je vais les poser dans le couloir et revient lentement. Ezekiel se rend compte de la supercherie de ma réponse et ne pouvant pas le nier, je me contente de me balancer d’avant en arrière en croisant les mains dans mon dos. Bah oui mais pour moi les deux allaient ensemble alors ne pouvant les dissocier, j’ai fait avec. Je grimace à l’idée d’un gage qui à mon avis risquerait de ne pas se révéler très drôle pour moi. Du coup, je me sens obligée de grommeler comme quoi « ce n’était pas précisé dans les règles de départ et de toute façon, je ne le ferais même pas son gage ». Oui, j’avais répondu comme une enfant mais je m’en fiche. Je ne vais pas m’en formaliser alors que lui aussi se comporte parfois comme un enfant ! Je me calme quand il me répond et le suit comme une enfant collante pour boire aussi, parce que malgré le fait que je n’ai rien dit, j’ai soif aussi à force de parler depuis… combien de temps au fait. Quelle heure peut-il bien être ? En fait, lui a découvert son don dès son adolescence et s’en est servit sans se poser de limites comme si c’était un cadeau tombé du ciel. Cela lui a permit d’affronter sa vie qu’il m’a dit si pourrie. C’est une vision des choses. Bon il précise qu’il trouve ça super de tuer des gens, c’est certes peu commun comme plaisir. En effet, ça permet de se débarrasser très, trop facilement de ses ennuis personnels.

- Un manipulateur sans pitié, je vois pourquoi ça ne t’effraies pas le moins du monde. Dans ce sens, enfin je m’en doutais mais je pensais qu’une autre facette aurait pu te faire peur, qui sait.

Je trempe mes lèvres dans l’eau et bois par petite gorgée. Je me sens mal à l’aise avec sa question suivante parce que je ne sais pas du tout que répondre. Les humains ? Je ne sais pas vraiment quoi en penser. J’ai vécu seule loin de tous que ce soit des humains lambdas ou bien des mutants comme moi alors il m’est difficile de dire ce que je peux considérer d’eux. Ce que je sais c’est que la plupart d’entre eux me voient comme un monstre et qu’avec les histoires actuelles, cela risque de ne pas s’arranger. J’aimerais éviter cette question mais j’ai promis de jouer le jeu et reposant mon verre, je regarde de l’autre côté, un peu triste.

- Je ne sais pas… je les vois comme des humains, Ezy ! Je n’ai pas un avis aussi tranché que toi : je me suis exilée dans les égouts pour fuir tout le monde, humains comme mutants. Je n’en veux qu’à ceux qui m’ont blessé. Je ressens autant d’angoisse à croiser l’un ou l’autre car je n’ai aucune défense. Je ne ressens cependant aucune affection également… Je ne maîtrise pas mes émotions et je ne les comprends pas. Je ne peux donc pas te donner une réponse sûre.


Je sais déjà comment lui considère les humains alors il me serait inutile de poser la question. Je regarde fixement mon verre d’eau sans pourtant y toucher de nouveau. Je ne sais pas pourquoi cela me mine le moral et la seule question qui me vient à l’esprit pour le moment n’est pas pour réchauffer l’ambiance. En fait, cela me trotte dans la tête et je me dois de demander.


- Que se passera-t-il si nos avis divergent, Ezy… ?



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Ven 10 Jan 2014 - 23:07
Amber Ҩ Ezekiel
« Une fessée pour une vilaine fille ! »  



Manipulateur sans pitié ? Moi ?! Nonnn ! Il fallait qu'elle arrete de me flatter, je risquerais de rougir. Souriant de sa remarque je sortis tout fierement. 

- Tu a tout à fait compris ma merveilleuse personnalité !

hm ... En revanche ma question fut mal poser. Cela semblait lui miner le morale d'y penser et sa réponse me fit de la peine, je sais pas pourquoi le mutant immoral que j'étais était totalement faible et démunie par ce petit bout de mutante. Je ne pu m'empecher de donner un petit coup de poing amicale a son épaule en sortant un petit "T'inquiète pas va.".

Observant sans raison la fenêtre j'écoutais attentivement sa question mais je ne pouvais pas m'empêcher de regarder le coucher de soleil arriver. Et être une fois de plus encore captiver par la couleur flamboyante du ciel. Ca me rappelait parfois l'attaque d'Alcatraz. Mais je gardais le silence sur ce détail afin de ne pas effrayer ma partenaire de chambrée.

Une fois sa question poser je fus une fois de plus toucher par son ton si attachant et contourna le "bar" de ma cuisine afin d'arriver devant elle. Je la pris alors tendrement dans mes bras et répondit a sa demande. 

- Alors tu resterait ma soeur Mutante quand même. Tu pourra vivre toujours ici et ca changera rien dans notre lien. Je supporte bien l'odeur de certains X-Mens...!

Certes elle ne connaissait certainement pas les X-Mens, mais pas grave, elle saura tout tot ou tard. Carressant doucement son épaule je lui rendit sa liberté en allant sauter dans mon canapé et l'invitant d'un signe de la main a venir, sans obligation bien évidemment. 

- T'es plutot string ou culotte ? Voir shorty ! C'est pour t'en offrir tu voit... Et oui c'est bien ma question, je fais comme je peux.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Sam 11 Jan 2014 - 0:10

*It's your round *

Ezekiel & Amber



Cela lui fait plaisir d’être considéré ainsi évidemment et à vrai dire, cela me fait sourire aussi alors que je devrais me sentir en danger par l’évocation de meurtre et d’être sans pitié mais en fait, je n’ai jamais été à l’aise avec les vrais gentils. Sans que je sache pourquoi, je m’entoure souvent de ceux qui sont moins recommandables et cela me convient bien mieux. Je ne sais pour le moment pas expliquer mon choix mais je me demande si ce n’est pas parce que je sais ce dont ils sont capables. Pourtant cela ne m’empêche pas de me faire avoir mais je crois que cela serait bien pire d’être trahie par quelqu’un dont on ne connaît pas le danger potentiel. C’est pour cela que je me permet de rire légèrement et rétorquer « merveilleuse est de trop dans ta phrase ». Cependant ce petit instant de légèreté est de courte durée avec la question qu’il vient de me poser, je n’ai pas spécialement envie de rire de ce sujet. Néanmoins, j’ai la sensation qu’il est plutôt réceptif parce qu’il me dit juste de ne pas m’inquiéter sans rien ajouter de plus et me mordant l’intérieur de la joue, j’acquiesce légèrement avant de reprendre mon verre et de le boire. Je ne sais pas trop quoi penser de nos différences et si elles sont trop grandes, comment cela se déroulera ? Je sais que je risque de ne pas apprécier la réponse mais je me dois de savoir et de bien être clairvoyante concernant ce qui pourrait se passer. Il regarde par la fenêtre et je me surprends à observer aussi. Le soleil est en train de décliner sur l’horizon et les couleurs qui se mélangent font un panaché magnifique que je ne peux ignorer. Je ne peux empêcher mon exclamation de s’exprimer et déclame un «wow… » sincère. Il y a longtemps que je n’ai pas vu de coucher de soleil, soit je les ratais en picolant dans les bars, soit j’étais déjà retournée dans mes égouts. J’admire donc en écoutant attentivement ce que me dis mon camarade mutant parce que j’ai besoin de savoir. C’est important. Il ne me répond pas tout de suite et passe devant moi tandis que je reste plantée là et tapote mes ongles contre mon verre. Je me tourne et ne m’attend pas à être prise dans les bras. Je râle sur le moment parce que, j’ai toujours cette impression d’être coincée dans ces instants-ci. Pourtant, après la surprise, je m’étonne de ne pas le repousser. Est-ce parce qu’exceptionnellement ce n’est pas par pure envie de me taquiner que je le laisse faire ? C’est différent de lorsqu’il s’impose pour blaguer et je reste relativement calme en écoutant ce qu’il a à me dire. Je ne m’attends pas à ce genre de phrases et lève donc la tête vers lui, comme je peux. Ma main attrape son haut. Si ces paroles sont rassurantes, je me demande si elles sont bien sincères. Si jamais, nous n’avons pas les mêmes idéaux, je me rendrais très vite compte de son honnêteté. Encore une fois, j’entends le mot X-men sans en comprendre le sens réel. Je fronce brièvement les sourcils mais ne demande pas. Pas pour l’instant en tout cas. Je lâche son vêtement quand il pose sa main sur mon épaule et le regarde s’éloigner, un peu plus apaisée par ces propos. Je reste un petit laps de temps à hésiter avant de venir m’asseoir sur le canapé. Va bien falloir que je m’habitue vu que j’ai dit que je reste ici avec lui. Le jeu n’est bien sûr pas terminé et c’est avec étonnement qu’il continue à me poser une question. Je le regarde droit dans les yeux avec un air particulièrement sceptique mais le pauvre risque d’être terriblement déçu. Je manque un instant de refuser de lui répondre parce que ça, ça touche vraiment à l’intime mais je soupire avant de lui expliquer :

- Comment veux-tu que je sache : je prends ce qu’il me tombe sous la main dans les magasins et je ne sais même pas ce qu’est un shorty mon cher ! J’ai toujours traîné qu’avec des gars et on ne parlait pas de sous-vêtements. Par contre, les caleçons de gars, c’est pas franchement super…

Il fait comme il peut, surtout comme il veut en fait, non ? J’essaie de m’installer confortablement dans le canapé et observe par la fenêtre : la nuit est vite tombée et soudain, je réalise que nous avons parlé toute la journée. Monopoliser Ezekiel, c’est fait… C’est à mon tour de poser une question mais je ne sais pas trop quoi demander…

- ça consiste en quoi ton boulot exactement ? Enfin je veux dire qu’est-ce que tu fais dans cette discothèque ?



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   Sam 11 Jan 2014 - 1:13
Amber Ҩ Ezekiel
« Une fessée pour une vilaine fille ! »  



Mercredi ! Elle avait donc réussi a élucider ma question... Certes je doutais que cela soit réglo mais j'y pouvais rien si elle ne savait pas elle même. D'autant plus qu'elle ne connaissait pas les shorty.. Qui était, selon moi, les sous vêtements les plus sexy d'une femme. Et sans doute les plus confortables aussi. Je riais tout de même de son commentaire sur les calecons des hommes en y ajoutant "C'est normal, tu n'a pas ce qu'il faut pour remplir le calecon.

Je rajoutais alors une petite description du sous vêtement qu'elle ne connaissait pas. Je ne voulais pas la laisser dans l'ignorance. 

- Le Shorty est un mélange de culotte et caleçon en terme de longueur. Tres souvent en dentelle sexy. D'ailleurs faudra te créer une garde robe, des habits tout neuf car tu ne va pas trainer avec uniquement mes fringues non ? C'est pas que ca me dérange mais tu risque d'être mal à l'aise dedans. Surtout qu'ils ont l'odeur du méchannnnt Ezekiel ! Finissant ma phrase sur un ton légèrement théatrale. 

Je me retrouvais donc sur le canapé trois places avec, a ma grande surprise, Amber a mes cotés. J'écoutais donc sa question sans vraiment osé la toucher ou faire quoi que ce soit qui pouvait la brusquer. Oui j'avais bien changer de comportement avec elle depuis notre première "vrai" rencontre... J'observais l'heure sur la pendule juste au dessus du grand écran et vit qu'il serait temps de faire a manger ou de commander quelque chose... Je ne connaissais pas du tout ses gouts en matière de mauvaise bouffe. 

En revanche... Elle venait de poser une fois de plus une double question ! Je fis un rire diabolique en mon fort intérieur et c'est d'un air victorieux que je lui fit signaler.

-Amber Amber Amber... Comme tu vient de refaire une double question tu va avoir un gage ! Mais tout d'abord je te répond quand même. Mon boulot est simple, je suis le créateur et le patron d'une boite de nuiut. Je dois gérer le personnel, les clients, l'administratif et surtout le bon fonctionnement de la boite. Puis c'est alors que j'afficha un petit sourire en coin sadique avant de reprendre...  Mais àprésent parlons de ton gage... Tu doit certainement t'en douter mais ce gage sera... Que tu devra dormir dans le même lit que moi cette nuit ! Ahahahah. Et tu ne peut pas y échapper.

Fier de mon coup ? Oui ! Et surtout heureux d'avoir enfin ce que je désirais. Maintenant il ne manquait plus que de donner ma question. Mais comme je ne savais pas vraiment quoi demander de plus et qu'il était bientot l'heure du diner... Je me hata pour en trouver une bien utile. 

- Quel est ton plat favoris ? Car il commence a être l'heure du repas et on a rien dans le frigo... Il faudrait que je commande quelque chose dans l'idéale...  

En attendant sa réponse je posa l'arrière de mon crane contre le dossier du canapé et observant le plafond sans dire un mot de plus, juste content que le petit jeu ai tourner en ma faveur. 
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's your round [pv Ez]   
Revenir en haut Aller en bas
 

It's your round [pv Ez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant


 Sujets similaires

-
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
» 5eme ROUND
» TITAN ROUND II
» Dead Or Alive 5 Last Round
» Lanterne elfique





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-