Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Dim 19 Jan 2014 - 22:48

♦ Debout Lady ! It's time for training ! ♦

« Amber & Ezekiel »


J'avais du mal a trouver ma place sur ce fauteuil. En meme temps il etait fait pour une seule personne. C'est alors que je la prise par les hanches et la souleva légèrement afin de la faire s'asseoir sur mes genoux. Elle me demanda si je voulais partir, mais cela me fit doucement rire, je crois qu'elle n'avait pas du tout compris ce que j'essayais de lui faire comprendre ! 

- Pas sans toi, t'inquiete pas va !

Je riais par la suite mais je lui fis comprendre du regard que je ne me moquais pas d'elle et que ma phrase était sincère meme si elle était dite avec humour.

En revanche cette jeune femme semblait concentrée par mon petit jeux video... Si concentrer que je n'osais pas vraiment la déranger. Hors ce calme la ne dura pas quelques secondes... Elle semblait vite perdre patience et bondit sur elle meme d'énervement tel que j'avais peur pour mes bijoux que je cachais par reflexe due a un certain instinct de survit ! Croyez moi que je me faisais tout petit derriere elle... Si elle faisait le moindre geste elle pouvait me rendre infertile a vie. Imaginez vous un monde sans pouvoir créer des etres aussi parfaits que moi ?! C'est un monde perdu d'avance ! Alors il fallait bien préserver les espèces rares. 

Je riais, je riais franchement de sa colère si infantile que je la trouvais touchante. Je me pris un autre verre et commenca a avoir la tete qui tournait, combien j'en avait bu deja ? Mais ca allait car l'effet ne dura que quelques secondes a peine. Je repris alors doucement le telephone avant de le compter en perte. 

- Ne me le casse pas hein. Je crois pour toi et la technologie ca ira pour ce soir non ?  

Je la taquinais alors a faire un point de pression juste en dessous de ses cottes. Le genre de chose qui fait sursauter les gens lorsqu'ils en sont légèrement sensible. Puis je riais. Elle était marrante et me faisait parfois oublier mes petits traquas de mutant, comme la Purge par exemple. Mais pour une fois, penser a ce nouveau regime politique ne me miner pas le morale, bien au contraire. J'étais a present plus en confiance en mes capacités, plus sur dans mes choix. Plus d'hésitation possible, je me sens responsable de ce qu'il adviendrait de moi et surtout ce que ca aurait comme conséquence sur Amber si il m'arrivait quelque chose.

Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Dim 19 Jan 2014 - 23:26


❝Ezekiel x Amber

   ♠ Well, I don't want to wake up today !



On aurait du s’asseoir sur le canapé pour être à l’aise mais sur le moment, il s’était approché de moi car c’était dans la logique des choses, non ? Je veux dire d’aller vers une personne quand on compte lui montrer quelque chose. Moi je suis relativement bien installée quand même mais ça ne doit pas convenir à Ezekiel car je me retrouve soudainement sur ses genoux. C’est assez étrange parce que je ne le vois pas et pour faire la discussion, je trouve cela assez perturbant. Je ne comprends pas pourquoi ma question le fait rire : je suis sérieuse quand je lui demande s’il compte mettre les voiles. Je veux savoir si je peux compter sur sa présence et ce pendant combien de temps à peu près. Du coup, sa réponse m’est importante et quand il me dit qu’il ne compte pas partir sans moi, je me demande si c’est juste pour me rassurer ou pas. Surtout que son rire me fait l’effet inverse. Je tourne la tête vers lui mais je ne trouve pas cette malice qui signifie que c’est une moquerie. On dirait que c’est différent de ces moments-là. J’acquiesce donc en souriant d’un air soulagé mais je ne commente pas plus. Je me plonge dans le petit jeu qui me donne beaucoup de fil à retordre. Je ne me rends pas compte que derrière moi le mutant n’ose plus trop bouger. Il ne dit pas un mot non plus en fait. Il faut dire qu’il sait parfaitement que je ne suis pas très fine quand je suis énervée donc c’est sans doute mieux d’attendre que ma colère se tasse. Ce que je compte commencé à faire dès lors que je pose le téléphone mais j’ai bien du mal à ne pas rager. Mon pauvre compagnon récupère son portable rapidement de crainte que je n’en fasse de la bouillie. Je crois les bras suite à ce qu’il vient de me dire : je ne l’ai justement pas jeté contre un mur parce que ça ne m’appartient pas. Je fais attention.

- Il est pas cassé… Ok stoppons la technologie, c’est trop stressant.

Ne m’attendant pas à ce qu’il me fasse sursauter, je pousse un petit cri de surprise et passe de ses genoux au sol. Ce geste m’a fait glisser de mon assise et le sol est assez dur quand on tombe dessus. Finalement, je me lève et le pointe de mon doigt en l’accusant de traîtrise d’une voix légèrement enrouée. J’attrape mon verre et je vais me chercher de l’eau, j’ai la gorge sèche. Je bois une gorgée avant de finalement reprendre la parole.

- C’est lâche d’attaquer les gens de dos tu sais.


Je lui tire la langue et bois de nouveau mon verre avant d’aller le reposer. Le problème c’est que même si la journée a été longue, le jeu m’a tellement énervée que j’ai la bougeotte et je l’ai d’autant plus quand je ne pense pas à tous mes problèmes. C’est-à-dire quand je suis avec Ezekiel et qu’on ne parle pas de choses déprimantes. Et encore même les choses déprimantes sont plus supportables avec lui. Soudain, je baille : je suis sans doute fatiguée mais je me sens trop énervée pour me calmer et mon dormir. Et puis toujours ces histoires de cauchemars… Je marche vers la fenêtre, ce n’est pas la ville que je veux observer cette fois mais le ciel noir de New York. On ne voit que la couleur noire s’étendre sur l’horizon sans la moindre lueur. J’ai une certaine fascination pour le ciel nocturne car je ne le voyais plus dans mes égouts.

- Dommage qu’il n’y ai pas d’étoiles ici… Ezy ! Tu connais bien le quartier au fait ?


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 0:03

♦ Debout Lady ! It's time for training ! ♦

« Amber & Ezekiel »


Mon petit coup l'avait carrement fait tomber de son,perchoir. Je ne m'y attendais pas et j'avais mal pour elle ! Je me sentais gêner de mon coup cette fois ci et évita son regard tel un sale gosse n'assumant pas ses erreurs. 

- Je fais jamais rien dans ton dos voyons !

Je la vis me tirer la langue, ceci me fit grogner avec humour et je fis de meme en la menacant de mordre sa langue ! Puis lorsqu'elle se retourna pour poser son verre je la traita d'ivrogne en pestant dans ma barbe. Je ne sais pas si elle l'avait entendu mais peu importe le cas je n'avais pas peur d'elle ! Je serais pret a batailler avec polochon et armure faite de couette. Tel un preux chevalier sur son destrier j'irais a l'assaut sur ma chaise roullante de mon petit bureau dans le coin du salon ! Gare a elle si elle me jete un defis. 

Par la suite je l'observais bailler aux corneilles. Cela me fit legerement sourire, on aura dit une gosse lorsqu'elle fit cela. Puis cela confirmer mes doutes depuis le depart, elle était vraiment crever cette petite et je devais la mettre au lit de gres ou de force ! Peut etre qu'elle se retenait de dormir par rapport a ses cauchemars, devrais je lui en parlais ? Je sais pas, cela pourrait etre un sujet sensible pour elle et remettre une atmosphere des plus tendues, rien de bien amusant en soit. 

Lorsque je la vis admirer le ciel je ne pus m'empecher de la rejoindre et d'observer egalement. Il est vrai qu'il ne faisait pas beau et certainement la polution de la vill qui cachait les étoiles avec de gros nuages de polutions. Dommage. 

- J'ai longtemps vecu ici. Donc oui je le connais assez bien en fin de compte. Ce ciel est déprimant et pas du tout poétique.

J'observais son regard a travers le reflet de la fenetre et je remarquais la fatigue qui s'y dessiner de plus en plus. Alors je pris un peu de courage et me décida a en parler. 

- Dis moi, tu veut pas dormir a cause de tes cauchemars ? Si tu veut en parler tu peut. Et peut etre que de la compagnie ce soir t'aiderait a mieux dormir !

Je souriais a ma derniere phrase, j'avais pas oublier le gage. Et fallait toujours tout essayer dans la vie. 

Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 0:40


❝Ezekiel x Amber

   ♠ Well, I don't want to wake up today !


Bon j’étais tombé parce que j’avais eu peur mais en fait, je ne m’étais pas fait trop de mal en fin de compte. J’avais juste accusé légèrement mon camarade parce que c’était plus rigolo comme cela et puis parce que c’est la honte de faire un bond pareil et que je n’assume pas forcément de m’être fait avoir. Il ne fait jamais rien dans mon dos, quel menteur sans scrupules celui-là. Je le regarde d’un air de dire « fous-toi de moi ! » et me mis à rire doucement à cause de son petit grognement. Il répliquait en plus ! Par contre, je ne le laisserais pas me mordre la langue, j’ai bien compris. À moins qu’il soit proche et n’arrive à anticiper, je ne vois pas comment il pourrait s’y prendre. Quand à sa remarque d’après, oui je l’avais bien entendu mais elle était totalement sans fondement.

- C’est toi qui me dis ça alors que tu t’es enfilé trois quatre verre de digestif.

Je levais les yeux au ciel et allait du côté de la fenêtre, bientôt rejointe par Ezekiel. Il me disait qu’il connaissait bien le coin et qu’il avait vécu longtemps par ici. Je ne lui demandais pas combien de temps exactement mais j’aurais bien aimé savoir en fait. Quand il me parla du ciel, je me dandinai d’un pied sur l’autre. Je n’étais pas tout à fait d’accord avec lui. Certes la pollution gâchait la beauté de l’horizon mais cette sombre étendue avait un effet des plus apaisants sur moi. Comme dans les égouts la fois dernière. Je ne suis pas sûre de savoir l’expliquer mais il en a toujours été ainsi. Le soleil n’est pas mon astre préféré. Trop brutal dans sa façon d’éclairer même ses rayons sont nocifs alors que la Lune, je ne sais pas… Elle est pleine de douceur, elle veille sur nous presque.

- Tu pourras m’expliquer un peu ce qu’il y a dans le quartier ? J’aime bien la nuit, l’obscurité m’apaise pour les petites choses mais c’est vrai que j’aimerais bien voir des étoiles. Enfin ici, ça ne risque pas.

Je me sentais épier mais je ne tournais pas la tête, je continuais de contempler ce miroir noir et immense, si profond que je pourrais m’y noyer. J’ai toujours été un oiseau de nuit, dormant pendant les cours quand j’étais au collège et tenant toute la nuit pour faire la fête ou bien pour aller faire nos petites magouilles. Peut-être parce que la nuit laisse place à tous les délits. Ça me rend mélancolique que la nuit ne soit plus autant synonyme de complice pour moi. C’est d’ailleurs ce que le mutant à mes côtés me fait remarquer. J’aurais du me douter que je ne pourrais rien cacher, que mes cris ne seraient pas stoppés par les murs de l’appartement. Je me grattai la nuque gênée par la situation mais je ne pouvais pas faire semblant que tout allait bien puisque c’était trop tard. Il avait parfaitement compris mais j’hésitais à lui parler. Ce serait bien trop long, bien trop triste et angoissant mais il saurait bien un jour où l’autre. Que faire ? Je m’assois sur le sol souriant à ses derniers mots. Il est coriace à ce sujet…

- Oui, j’ai du te réveiller hier… Je n’arrive pas à me débarrasser du passé tu vois alors mes angoisses se matérialisent quand je baisse mon attention : la nuit.  Ce serait terriblement long à te raconter : je n’ai pas qu’une frayeur sur ma liste. Tu dois être fatigué aussi …

Je soupire mais j’aimerais vraiment lui en dire un peu plus. Je tournais mon regard vers lui et lui fit un grand sourire. Cela me stressait moins qu’avant de l’entendre me dire des choses pareilles.

- Je vois que tu en profites toujours ! Eh je t'avais déjà répondu à ce sujet. En plus, il m'arrive d'être violente dans mon sommeil ... Hn, quand je commence à somnoler je rêve soit de Matthias, soit de ma mère, soit de ... mon expérience avec la Purge, soit de petites histoires de mon passé liés à tout cela et qui s'y ajoute.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 1:23

♦ Debout Lady ! It's time for training ! ♦

« Amber & Ezekiel »


Je decidais de ne pas repliquer a sa remarque sur l'alcool. Je fis juste semblant de ne pas comprendre ses paroles avec un certain sourire. Puis si j'envenimais les choses cela allait sans doute creer un long disocur qui allait durée des heures et tout ca pour ne rien dire de plus ? M'ouais ! Nous sommes sans doute tous les deux trop tetu l'un et l'autre pour ca. Donc cela ne servirais strictement a rien de continuer dans cette lancée. Puis le sujet suivant m'était sans doute plus intéressant car je voulais en apprendre un peu plus sur elle. A son tour de déballer son sac non ? 

Mais avant elle me posa des questions sur le quartier. A vrai dire je ne savais pas quoi repondre. La plupart des commercants ont mit la clef sous la porte a cause de la Purge et la racaille se fait plus violente et présente la journée tandis que la nuit c'est la Milice qui joue les Maitres des lieux. Y avait pas grand chose qui pouvait preter une quelconque attention. Avant en revanche c'etait tout autre chose ! A vrai dire c'etait ce quartier qui avait forger mon caractere. C'est ici que je vivais lorsque j'avais quitté le domicile famillial. Je vivais a droite et a gauche, profitant surtout des entrées ouvertes et de mon don pour squatter chez des gens absents. Ou meme les tuer le temps que la famille decouvre leurs morts... Je pouvais au moins prendre un repas et une douche quoi ! Bien sur je faisais surtout a ne rien toucher et utiliser un maximum possible mon don, il fallait pas que je laisse des traces derriere moi voyons. Repensant a tout cela a la fois je me décida a lui donner une reponse.

- Bof... Depuis la Purge il n'y a plus rien de vivant ici. Comme dans toute la ville d'ailleurs.

Encore rater. Ma technique d'approche devrait sans doute avoir un nouveau coup de neuf. Car la j'avais un sérieux soucis avec elle, aussi froide qu'une armoire a glace. Mais je souriais tout de meme a sa remarque. Me concentrant surtout sur la partie la plus serieuse de son discour je soutenais son regard en tentant d'etre le plus confiant possible afin qu'elle ne soit pas destabiliser par mon comportement. Je l'écoutais donc attentivement a ce qu'elle avait a me dire mais je sentis tout de meme un leger bloquage chez elle. Comme si elle avait toujours du mal a me parler. Je fis alors une petite moue et tenta de mieux comprendre les choses en me baissant a son niveau et donnant une tape legere a son front. 

- Au pire je t'attache au lit pour pas avoir de bleu. Puis c'est sns doute parce que tes nerfs lachent un peu vu que tu es a l'abri ici. Mais croit tu pas aussi que de dormir seule te rend plus ouverte aux cauchemars ? Tu sait dormir dans un "calin" ca "detend" donc forcement tu dormira mieux par la suite...

Je lui fis alors un large sourire innocent en tentant toujours mon "approche".

Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 2:19


❝Ezekiel x Amber

   ♠ Well, I don't want to wake up today !


Bien entendu, je n’ai pas pensé que le quartier déjà bien affaibli auparavant est désormais totalement sous la coupe de la milice et de tous les autres aléas de New York. Je hausse les épaules : tant pis alors, je me repèrerais comme je le pourrais dans Brooklyn une prochaine fois alors. Je jette donc un œil en contrebas pour aviser les bâtiments mais je ne peux rien voir. Tout est éteint et je me dis que les mots « plus rien de vivant » sont parfaitement exact. Je soupire : c’est tellement malheureux mais c’est ainsi. Je me concentre donc sur ce que je lui dis de mes cauchemars. Il m’écoute patiemment et ne me force pas à lui en dire plus même s’il fait une moue boudeuse un peu. Je me tortille légèrement sur place, croise les doigts tandis qu’il s’abaisse à ma hauteur et me donne une tape sur la tête que je commente d’un « hé » bien sonore. Je le pousse de mes doigts au niveau de torse, les sourcils froncés, faussement en colère. Je râle quand il me parle de son « plan » pour ne pas avoir de bleus. De toute façon, m’attacher serait une excellente façon de me faire paniquer car je serais totalement sans défense et j’ai déjà vécu cela une fois, je ne veux plus jamais le revivre. Je n’ai pas bien saisi sa deuxième phrase en revanche et je lève un sourcil interrogateur avant de grimacer à la question. Je ne peux pas réfuter cet argument-ci car il n’a pas tort. Dormir en présence de quelqu’un, c’est bien plus rassurant et ça évite un peu plus de se retrouver seule face à soi-même. J’évite son regard pour ne pas rougir : oui, c’est tout bête mais l’idée de sommeiller auprès de quelqu’un, d’un homme notamment, ça me met mal-à-l’aise. Alors avec Ezekiel, n’en parlons pas.

- Non pas de liens ! Bah… je ne sais pas, je te l’accorde mais bon ce n’est pas une raison… euh… je ne suis pas sûre que je serais capable de me détendre dans ce genre de situation. Je mise souvent sur la fatigue morale pour avoir un peu de répit avec mes cauchemars.

Au bout d’un moment, je suis tellement épuisée, que je m’endors profondément et j’ai moins de risque de cauchemarder car je passe rapidement par les différentes phases du sommeil. J’en suis cependant épuisée et ça ne marche pas toujours. La présence d’Ezekiel m’évite déjà pas mal de m’enfoncer dans mes angoisses mais j’ai réellement peur de lui faire du mal, de ne pas contrôler ma violence. Il m’arrive de me faire moi-même des bleus… Je tends la main vers lui, vers ses côtes et attrape son t-shirt entre mes doigts fins afin de créer un lien entre nous et parce que comme j’ai envie de lui parler un peu de mes problèmes, je me raccroche pour me donner de la force. Je ferme un instant les yeux et respire doucement.

- Tu as grandis un peu dans ta famille ? Avec tes parents et ton frère ? Moi, je n’avais que ma mère quand j’étais jeune… Je lui en ai fais voir de toutes les couleurs, j’étais insolente et terriblement égoïste. Je le suis encore… Elle a eu pas mal d’ennuis à cause de moi, surtout avec mes enseignants et les parents de mes camarades scolaires. Je n’étais pas une sainte et avec, euh, mes fréquentations d’après ça a été pire. Ezy… à cause de moi, elle s’est suicidée.

Je ne pleure pas, je me crispe juste un peu. Malgré tout le mal que je lui ai fait endurer, malgré nos querelles incessantes et brutales, je l’aimais. Je lui en voulais juste de ne pas connaître mon père alors qu’elle n’était pas responsable. Je la maudissais de vouloir brider ma jeunesse et de ne pas comprendre mes malheurs de gamine capricieuse. Et ensuite, je lui en ai voulu de m’avoir lâchement abandonné. Resserrant mon étreinte sur le tissu au creux de ma main, je concentre ma mémoire sur le souvenir évoqué au dojo en fermant les yeux, pour me calmer peu à peu. Je souffle avec force mais relâche un peu ma main. Il me reste encore une chose importante à avouer mais celle-là… est bien plus dure.

- Le pire, c’est quand mes angoisses tournent à la course poursuite. Je …

Je sens mon regard se voiler, c’est bien plus horrible que ce que je pensais, j’en ai des sueurs froides et ma main se referme de nouveau sur le t-shirt avec fermeté. Il faut que j’arrive à mettre des mots sur ma peur mais je prends des détours.

- Je suis sortie un soir après le couvre-feu...

made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 2:46

♦ Debout Lady ! It's time for training ! ♦

« Amber & Ezekiel »


Elle semblait gênée par l'idée de dormir avec moi. Ceci était un progrès car de la colere ou du refus cela devient de l'hésitation ! Puis je sentais qu'elle craquerait bientot, serait ce pour ce soir ? Je ne sais pas mais je me contentais d'etre present pour elle a ce moment la. Miser sur la fatigue morale ? M'ouais je sais pas qi ca marche toujours ca. Puis c'est pas vraiment fiable je pense. Elle devait trouver une alternative beaucoup plus sur. Ou alors une activité qui lui viderait l'esprit, je sais pas moi. Je donne des idées sans vraiment me donner quelques secondes de reflections. 

Puis c'est alors qu'elle aggrippa mon tee shirt. Je baissa la tee pour suivre sa main du regard et repris mes yeux dans les siens en écoutant la suite. Tout d'abord elle me posa des questions sur le fait de vivre en famille, encore faut il avoir la meme definition du mot "famille" car j'ai tué tres tot mon Père puis je suis partis aussi sec de la maison afin de fuir toute cette misère. Mais je pense qu'elle posa juste la question pour entrer dans le vif du sujet directement. Je n'avais pas le temps de repondre qu'elle partit deja sur autre chose. Elle me parla de sa Mère et de ce qu'elle lui en avait fait subir. Elle se sentait coupable de sa mort mais il ne le fallait pas. C'etait sans doute pas vraiment de sa faute, ou alors pas entierement. C'etait certainement autre chose qui la tua. 

- De la ou elle est je pense que le fait de voir sa fille pleine de remord la rassure sur ton avenir. Ca veut dire que tu realise au moins les choses. Puis je ne pense pas que ce soit ta faute si elle a fait ca. Elle avait ses raisons qui devaient dater peut etre meme bien avant ta conception.  

Voila petit moment philosophique ! Mais ca fait du bien parfois d'etre le "gentil" de l'histoire. Au moins cela prouve qu'on n'est pas dans une seule et unique case sans issue de secour. En revanche cela ne me marqua pas plus que ca son manque de larmes... Je sentis sa main se serrer puis se desserrer, sans doute qu'elle utilisait ses acquit au dojo et cela pouvait me rendre fier d'elle. Mais lorsqu'elle repris son recit, pas vraiment fini depuis tout a l'heure, elle me parla de sa petite erreur passée. La je ne savais pas comment réagir, bien ou mal ? J'étais perdu. Alors je tentais de faire une nouvelle fois de mon mieux. 

- Je comprend mieux tes peurs. Ne t'inquiete pas tu n'a pas a me donner des details, je connais deja leurs methodes. Mais dis toi que tu es forte pour en etre sortit entiere, enfin entiere, facon de parler.

Je fis un leger sourire du genre pas tres rassuré mais je repris mon assurance aussi tot afin d'ajouter.

- Mais quoi que tu ai pu vivre, ne te laisse pas abattre car a present tout ira mieux !

Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 15:46


❝Ezekiel x Amber

   ♠ Well, I don't want to wake up today !


Je n’ai jamais parlé de la mort de ma mère à personne. Je me suis toujours montrée forte et je n’ai pas voulu faire part de ma peine que je considérais comme stupide. J’ai fait croire que je n’étais pas triste, que je n’avais pas de cœur. Mon oncle et ma tante m’on sans doute détestée pour cela mais je n’ai pas changé la façade que j’avais décidé de montrer. En parler, ce n’était pas si mal, cela faisait du bien de ne plus garder cela que pour soi. Je ne m’attends en aucun cas à ce qu’Ezekiel me fasse un commentaire sur cela. Je pense que cela peut le gêner de parler de ce genre de chose mais il essaie de me rassurer. C’est gentil et il a raison sur le fait que je réalise ce que je lui ai fais subir à l’époque mais je suis belle et bien la cause de sa déperdition : elle n’avait que moi dans sa vie et elle n’a pas su me garder, m’élever, faire de moi quelqu’un de bien. Si elle peut me voir aujourd’hui, je doute fort qu’elle soit rassurée mais plutôt qu’elle doit se dire que je n’ai rien fait de ma vie comme elle m’avait mise en garde, que j’ai encore fait souffrir des gens et que pourtant tout ce qui compte encore ce n’est que ma petite personne… Néanmoins, je souris gentiment parce qu’il n’est pas facile d’être aimable dans ce genre de situation. On est souvent gêné, on ne sait pas quoi dire.

- Je ne sais pas si les morts peuvent nous voir mais peut-être que tu n’as pas tout à fait tort.

Pas tout à fait. Je lui fais part de ma deuxième angoisse… Non en fait j’évoque la possibilité qu’elle existe mais je ne dis pas vraiment ce qu’il s’est passé. Je n’ai certes pas à lui faire part de tous les détails mais j’aurais besoin d’en parler, peut-être pas maintenant dans ce cas… ? Il connaît leurs méthodes mais vivre la chose est différente et à vrai dire, ce n’est pas le seul détail que je souhaitais aborder avec lui. Forte ? Non, je suis loin de l’être car je ne suis pas sortie. Pas vraiment. Je sens mes yeux s’embrumer car mon esprit s’éloigne : les images sont trop douloureuses pour moi. Je ne vois qu’à moitié le sourire du mutant et il ne me semble pas très réconfortant sur le moment.

- Bien… mais je n’ai pas été forte. Je n’ai rien fait.

Quoi que j’ai pu vivre… je grimace. Ne pas se laisser abattre c’est facile à dire pour les autres, il suffit qu’un bruit me rappelle un autre, que je regarde mon corps, que j’entende parler d’un détail pour être ensevelie sous les images récurrentes de ce cauchemar. Je ne crois pas au présent.

- Qu’est-ce qui me prouve que ça ira ? Comment je peux oublier ça ?

made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 16:31

♦ Debout Lady ! It's time for training ! ♦

« Amber & Ezekiel »


Elle s'en voulait vraiment énormément et je ne pensais pas etre celui avec qui elle devait en parler pour l'aider. Je n'ai que tres rarement eu de remord en ce qui concerne la famille donc je ne sais pas vraiment comment réagir a tout cela. Il est vrai que je n'avais pas vraiment une vie de famille parfaite, peut etre meme plus chaotique que la sienne. Mais si elle avait besoin d'une simple oreille alors je serais a son entiere disposition. Je resterais la sagement a écouter ses histoires sans la déranger et surtout sans sortir mon humour un peu trop lourd par moment. Bon certes m'empecher de faire de l'humour est quelque chose d'impossible mais faire attention a quel genre d'humour j'allais employer la c'était faisable. 

Certes moi non plus je ne sais pas si les morts peuvent nous voir de,la ou ils sont, apres tout ils sont dans une boite bien au fond d'un troue de terre. Mais c'etait le genre de phrase que l'ont sortait lorsqu'on voulait remonter le morale. On essayait de se mettre dans la peau du mort en se demandant comment il réagirait si il était encore en vie. Ce qui nous permet parfois d'avancer. Il est vrai que plusieurs fois je repense a mon Pere, non pas que je regrette ce que je lui avait fait, mais je me demande parfois comment il se comporterait dans certaines situations et je fais toujours l'inverse de ce qui pourrait son choix. Apres tout c'etait un cretin d'ivrogne ! Et ceci ma toujours sauver la vie, ironiquement parlant. Donc je continuais parfois ma petite methode avec un peu de fierté dans ses réussites. 

Elle dit ne pas etre tres forte et pourtant les fait sont la. Elle avait vécu dans les égouts jusqu'a present, elle a survécue aux assaults de la Milice et elle était la plus agile de la bande durant ses cambriolages. Alors bon, si elle n'était pas forte celle la... Elle était douée ca c'est sur ! Mais si on parle de force physique ca c'est autre chose. En revanche elle ne devrait pas se rabaisser ainsi. Je froncais légèrement les sourcils et alla directement la gronder. 

- Ne dis pas ca ! Tu a traversé tellement de choses que pas mal de personnes auraient certainement abandonner bien avant tout ca ! Mais toi tu a eu la force de survivre et de rester droite quoi qu'il arrive.

Non mais ! Et qu'elle ne s'avisait plus a dire ce genre de chose ou elle aura vraiment a faire a moi. Mais sa question me stoppa net, que devais je répondre ? Je sais pas vraiment. Alors je tentais de dire quelque chose de correct... 

- Tu a un foyer deja ! Donc c'est deja un grand debut. Puis cela prouve que tu va mieux. Puis ce n'est pas fini, il y a encore un tas de chose a faire. Et les bons souvenirs que tu créera seront des souvenirs qui remplaceront les mauvais. Ils n'effaceront rien mais ils t'aideront a te sentir mieux, beaucoup mieux.  

Je caressais doucement sa joue en souriant puis je la fis se reveler avec moi et la pris dans mes bras pour un petit calin. C'est alors que je me retourna vers la pendule dans la cuisine et remarqua qu'il se faisait tard. 

- Alors ! Ce soir tu paye ton gage ou pas ?!  

Je lui tirais alors la langue sans pour autant la lacher sur le moment.

Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   Lun 20 Jan 2014 - 17:08


❝Ezekiel x Amber

   ♠ Well, I don't want to wake up today !


Allons bon des remontrances, j’avais vraiment besoin de ça tiens ! Je l’observe sans flancher mais je devrais peut-être le laisser dire ce qu’il veut. Ma force de caractère a ses limites : c’est vrai que j’aurais pu abandonner bien assez tôt mais me laisser errer n’était pas bien difficile. Survivre ce n’est pas compliqué quand on n’a rien à affronter en face et quand on a peur de la souffrance, c’est difficile de se laisser mourir de faim ou de froid. Tout cela n’est qu’une histoire de lâcheté alors non je ne suis pas certaine qu’il s’agisse de force. Si j’étais forte, je n’aurais pas choisi de mourir plutôt que de me laisser attraper : non, je me serais battu même si c’était perdu d’avance. Je lâchai le t-shirt que je tenais toujours et détourna le regard. Je murmurais des choses dans ma barbe, je ne pouvais pas être d’accord à ce sujet. Je ne vois pas ce qu’il entend également par rester droite. Qu’est-ce que ça signifie ? Je n’aimais pas me faire réprimander, je ne supportais pas cela et croisant les bras, je finis par ne pas pouvoir me retenir de répondre alors que je voulais laisser passer tout cela. Laisser couler.

- Qui te dit que je n’ai pas abandonné une fois déjà ? Je suis en vie mais j’aurais fait l’autre choix…

Je ne veux pas qu’il se fasse d’illusions : je n’ai pas le courage de certains. On pourrait croire que je me défends bien mais mentalement, je suis prête à me laisser dépérir si la route s’avère difficile à franchir. Si j’avais été seule, je ne serais plus ici aujourd’hui. Je me gratte la tête nerveusement. Ezekiel me rappelle que j’ai un foyer mais il s’agit du sien. Moi en fait, je squatte chez lui ! Des tas de choses à faire ? J’aimerais bien c’est vrai mais je ne sais pas quoi faire de ma vie et puis les bons souvenirs : est-ce que je suis capable de les vivre ? Je ne savoure plus les choses de la même façon qu’avant. Je me méfie trop de ce qui se trame derrière. Certes ils n’effaceront pas mon mal. Son geste me fit frissonner car je ne m’attendais pas à cette touche de douceur. Je me laisse relever et câliner. Je vais même glisser mes bras dans son dos et attraper le tissu. Je veux bien accepter les câlins … Cela ne me fait plus peur cette proximité-ci. Soudain, sa voix éveille ma gêne et je gargouille un « quoi ? ». Je rougis en le voyant me tirer la langue.

- Tu…

Je suis fatiguée et mes yeux clignent de fatigue. Je ne m’étais pas rendue compte que j’étais à ce point épuisée. Je sens que mes jambes vont plus me porter très longtemps. Je détache mes mains de son dos et les pose sur son torse pour me décaler légèrement et le regarder un peu mieux. Je suis gênée mais sa présence me rassure et avec tout ce dont j’ai parlé, je crains de ne pas dormir du tout.

- Ce sera soldé après ? Plus rien à payer ?

made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Première journée d'entrainement avec Amber [pv: Amber]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant


 Sujets similaires

-
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» Première journée à Minas Thirith
» Journée Saint Valentin avec Sybille (Pv : Syb')
» [Libre]Première journée sur Seikan.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-