Partagez | 
 

Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Mer 19 Fév 2014 - 12:37

Wolverine Ezekiel Amber






Fiche d'identité
- Prénom : Ezekiel
- Nom : Warxston
- Nom de code : Easy (Ezy)
- Statut : Mutant terroriste, membre de la Confrérie.
- Pouvoir : Manipulation des ombres, peut manipuler les objets et personnes par leurs ombres.


(E)ZY STORY

Animal I Have Become - Three Days Grace

Je levais les yeux aux ciels lorsqu’elle me fit remarquer qu’elle était là malgré mes paroles. Moi je n’en voyais pas le problème. Après tout il était normal de répondre a ses questionnements et surtout je me demandais pourquoi ça la gênée ? Au moins il était prévenu et il m’aiderait à la garder saine et sauve. Puis elle me fit aussi une petite scène de ménage à propos de ma discrétion. J’avais envie de lui envoyer à la figure qu’a la base je lui avais signalé de rester à la maison, mais non ce n’était pas vraiment le moment pour tout ça.

Alors qu’elle me fit sa remarque sur mon impulsivité voila qu’elle fit de même ! Attrapant le bras du pauvre milicien lobotomisé j’essayais de la retenir mais trop tard, elle fut plus rapide que ma réaction même. Et avant même que je puisse dire quoi que ce soit le X-Men qui nous accompagnés se jeta sur la cible d’Amber et lui trancha le bras. L’homme cria de douleur avant de tomber inconscient au sol.

Je sentis mon cœur battre de plus en plus fort à ce moment là et un léger sourire apparu sur mon visage. J’aimais le danger et sentir la mort me caresser le visage. Ceci était certainement dû à ma vie. Tout le temps en danger et en train de fuir la race humaine lorsque j’étais encore seul qu’à force on commence à paniquer lorsque tout redevint calme, sans bruit, ni violence. La violence était un peu devenue mon code de conduite mais un bruit inquiétant résonna dans tous le couloir et cela me fit aisément perdre mon sourire pour devenir de plus en plus inquiet. J’étais dos au mur et en une fraction de seconde je tournais le regard vers mes camarades. Je ne compris pas vraiment la scène. Tout ce que je vis c’est Logan au sol sur Amber, je n’avais pas eu le temps de voir si ils allaient bien, puis de toute façon Wolverine était immortel, mais voir Amber dans cette situation me fit littéralement peur.

Je ne savais pas qu’elle était sauve mais lorsque les coups de feu se terminèrent je sortis de l’ombre. Je remarquais alors que les miliciens ne s’attendaient pas à voir un troisième mutant dans les parages et pointèrent directement les armes vers moi. Je ne comptais pas leurs laisser une seule seconde de plus que je tournais leurs armes l’un contre l’autre. Mais haine mélangé à la peu de perdre l’être cher me fit devenir encore plus violent et sadique que d’habitude et je les fis faire feu l’un contre l’autre. Ne lâchant pas prise lorsqu’ils perdirent la vie je continuais encore à les maintenir face à face et surtout à se tirer dessus jusqu’à ce que leurs armes n’en puissent plus.

Lâchant enfin prise je soupirais de fatigue, les nerfs qui lâchaient sans doute. Je me tournais alors vers mes camarades et poussa le corps du Mutant pour voir avec soulagement que ma compagne n’avait rien. La faisant se relever je la prise fermement dans mes bras avec un petit
''Désolé'' puis je me tournais vers le sauveur.

- Ne bouge pas, je crois qu’il va falloir te retirer tout ça… Toi Amber, regarde pourquoi il ne faut pas vraiment s’inquiéter de ses blessures, tu va comprendre.

Prenant une lame sur l’un des corps des miliciens je posai le mutant assit au sol et me mis à genoux derrière son dos. Tenant fermement son épaule d’une main et tenant le couteau de l’autre je remarquais que les balles les moins profondes sortir d’elle-même de son corps, tant mieux car j’aurais moins de boulot à faire. Mais je vis encore deux plaies qui ne se refermeraient pas si facilement, enfin du moins elle pouvait mais il ne fallait pas laisser le projectile à l’intérieur si je voulais qu’on puisse s’échapper sans encombre. Alors je plantai le couteau dans les plaies du mutant sans crier garde et y mit les doigts pour retirer les balles.  

Me posant contre le mur j’utilisais le manche de pantalon d’un cadavre pour essuyait le sang. Je transpirais tellement toute cette histoire m’avait donné chaud. Enfin je passais souvent de sueurs froides à la chaleur suffocante de la peur. Levant un doigt en l’air comme pour souligner mes mots.

- Je crois que… Je vais rester sagement derrière vous. Je n’ai pas l’habitude de ce genre de situation…

Il est vrai que je faisais plus dans le massacre que dans ‘’l’infiltration’’ donc bon… Vu les dégâts que je fais il vaut mieux suivre mes camarades. Alors je me levais avec une légère peine et sautilla sur place afin de me ‘’réveiller’’ un peu. C’est bon, j’étais prêt à reprendre !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Mer 19 Fév 2014 - 19:39


Strawdogs
James & Ezekiel & Amber
Si la peur aurait du me paralyser dans l’angle de ce tunnel glauque, c’était l’effet inverse qui s’était produit. C’était comme si mon corps avait agi de lui-même sans même laissé le temps à ma raison de s’en mêler. Sauf que mon instinct de survie est passé au second plan depuis que j’ai rencontré Ezekiel et n’ayant pas le réflexe de tuer, je ne réagis pas assez vite. C’est vrai, j’ai abattu un homme un peu plus tôt aujourd’hui et je n’éprouve aucun remords d’ailleurs mais cette fois, je n’ai pas pointé l’arme. Je n’en aurais même pas le temps, j’ai agit trop rapidement sous l’impulsion de mes angoisses et la suite des événements est trop rapide pour que je comprenne ce qu’il se déroule. Le cri du milicien n’est pas suffisant pour que je comprenne que je suis en train de tenir entre mes mains, un moignon sanglant. La seule chose qui me fait réagir un temps soit peu est le bruit des armes et le corps du mutant initialement pourchassé  qui soudainement m’écrase. Je grimace de douleur, accusant le choc. Je n’ai pas à me plaindre puisque je suis en vie et je devrais surtout m’inquiéter de mon protecteur. Sauf que je ne suis pas très compatissante en général… Comment m’a-t-il dit de l’appeler déjà ? Ce prénom me semblait familier. Bien sûr, un de mes anciens de ma bande se prénommait de la même façon. Oh merde, James…  murmurais-je. Impossible de me dégager car je n’en ai pas la force. Je ne supportai pas d’être ainsi incapable de bouger et surtout d’être coincée sous un corps « mort ».

Je me sentais me crisper, tandis que je ne savais rien de la situation actuelle, ni de comment allait Ezekiel. Il fallait qu’il se charge des miliciens restant et même s’il ne devrait pas avoir de mal, je craignais qu’utiliser trop son don, ne l’épuise. Ou une balle perdue tout à l’heure. Alors les coups de feu reprirent et mes battements de cœur s’accélérèrent. Et quand le silence s’abat ma voix s’étrangle et je n’arrive pas à prononcer le nom de celui que j’aime, je n’ose même pas bouger le petit doigt tellement l’angoisse de me dire qu’il ne va peut être pas bien m’étreint. Quand je le vois, quand il m’aide à me relever, qu’il me sert dans ses bras, je retiens mes larmes de soulagement et soupire. Ce contact me rassure même si la situation est bien délicate. Il va bien, il n’a absolument rien.  Son désolé me fait grimacer, c’est quand même lui qui gère le mieux jusque là. Non, j’aurais pas du Ezy…j'ai pas réfléchi Je pose mon regard sur notre camarade et il a beau me dire qu’il ne faut pas s’inquiéter, je ne vois pas comment on peut se relever sans dommages après tant de blessures par balles. Je fronce les sourcils et tends l’oreille au cas où j’entendrais des bruits de pas qui nous rattraperaient. Pour le moment, rien de bien alarmant mais les coups de feu avaient du se répercuter contre les parois et alerter nos ennemis. Comme Ezy’ semblait s’occuper du troisième mutant, je m’efforçais de montrer un minimum de sympathie. Ce qui n’était pas du tout naturel pour moi. Tu veux dire… ça va aller ? Comment peut-on se relever après ça ? J’avais l’impression de voir mon ami jouer les chirurgiens sadiques avec sa victime. En réalité, il essayait de retirer les balles mais pourquoi faire… Je m’étais rapprochée d’eux et j’avais posé ma main sur la jambe d’Ezekiel, observant l’endroit où aurait du se trouver des tas de plaies. Bon sang, impossible ! James ? Je me mordis la lèvre. Les histoires de mutants, c'était vraiment trop complexe pour moi. Je laissais le médecin de fortune s’essuyer les mains tandis que je me relevais, me rendant compte que tout cela m’avait fortement éprouvée. Je tremblais un peu mais nous allions devoir partir. Les autres soldats allaient nous trouver et nous serions pris entre deux feux. Nous allions nous épuiser. Je me penchais et ramassait la lame qu'avait utilisé le manipulateur d'ombres. On ne sait jamais. Surtout que les paroles de l'homme que j'aimais me firent effroyablement peur. Je l'attrapais par les épaules pendant que chacun se ressaisissait. J'avais besoin de savoir qu'il gérait la situation parce que moi j'étais la plus jeune, la moins expérimentée et donc la moins utile. Apparemment, je pouvais compter comme un allié l'autre mutant tant que nous étions dans les mêmes soucis mais ma méfiance restait en éveil. J'étais comme cela. Non, non j'ai eu tort ! Tu es beaucoup plus efficace quand tu n'es pas sage. Beaucoup plus réactif que moi. J'ai besoin de toi, je peux pas encore compter sur mes capacités... Je vous ai mis en danger ! Je me détachais de lui et avisant le couloir à suive, je repris la parole. La zone est surveillée, on va tomber sur d'autres miliciens... Si nous sommes trop bruyants, il sauront où nous sommes à chaque fois. Soit on élimine discrètement ce qui viennent derrière nous, soit on fonce dans le tas. Autrement dit, rebrousser chemin en espérant qu'ils croient qu'on avance ou bien avancer mais en risquant de s'épuiser. Il fallait prendre une décision et vite mais laquelle ? Ou bien il existe parfois des creux tellement sombres qu'on passerait inaperçu si personne ne daigne y jeter un coup d'oeil. On peut toujours se cacher sinon... dis-je en pointant de l'autre côté de l'écoulement des eaux, un espace sombre. Celui là était difficile d'accès mais il en existait plusieurs. Ils seraient plus aisés de tomber sur l'ennemi sans déclencher un tel raffut et peut-être même brouiller les pistes.

©Code de night sky.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Sam 22 Fév 2014 - 14:51
Straw Dogs
Amber ∞ Ezekiel ∞ James
Les balles avaient pénétré plusieurs organes du mutant, qui senti la vie s’écouler par les orifices d’entrées des projectiles. Il savait que la douleur de la blessure s’estomperait, remplacée par celle de la cicatrisation, mais cela valait toujours mieux que la douleur qu’aurait pu ressentir Ezekiel face à la perte de sa jeune compagne. Voilà que James se préoccupe désormais de leur sort. Il n’y a rien à faire, il ne pourra plus se débarrasser de son comportement protecteur développé avec son passage à l’Institut. Cela le terrifie, de devoir dépendre des autres.

La perte de conscience de l’immortel ne dura que quelques minutes, le temps pour le membre de la Confrérie de faire le ménage. Repoussant le corps en pleine guérison de James qui se réveilla par ce mouvement, il fut heureux que son action ait permis à sauver la jeune mutante. Elle connaît les souterrains et s’ils comptent sortir d’ici en vie, il faut bien avouer que cette connaissance les aidera. Pendant ce moment de répit pendant lequel le couple s’excuse mutuelle, Logan en profite pour s’asseoir convenablement, une jambe étirée, l’autre pliée, sur laquelle il dépose un bras.

- Ne bouge pas, je crois qu’il va falloir te retirer tout ça… Toi Amber, regarde pourquoi il ne faut pas vraiment s’inquiéter de ses blessures, tu vas comprendre.

La plupart des balles qui s’étaient écrasées contre les omoplates et ses divers os en adamantium sont ressorties, n’ayant pas pu pénétrer la chair du X-Men ; pour les autres, c’est Ezekiel qui s’en charge. Otant sa veste trempée et percée de toutes parts, Wolverine offre son dos au boucher, qui se mets au travail. Alors qu’il tente d’avoir les balles se rapprochant doucement de la sortie, sa camarade semble bien moins confiante.

- On peut se relever, mais j’te garantis que tu ne veux pas essayer. Réponds James, un sourire crispé de douleur sur le visage. Terminant son œuvre, Logan remercia son docteur de fortune d’un geste approbateur de la tête avant de remettre sa veste. Ils avaient eu de la chance cette fois-ci, mais cela n’allait probablement pas durer. Il ne semblait y avoir aucune activité autour d’eux, mais cela était trompeur, la zone devant grouiller d’une multitude de miliciens comme ceux qu’ils venaient juste de croiser. Les tirs qui venaient juste d’avoir lieu avait du les attirer vers le trio.

Ecoutant la jeune femme proposer différentes solutions à leur problème, James s’approcha des corps ensanglantés, ou ce qu’il pouvait en rester, afin d’examiner ce qu’ils trimballaient sur eux. Fuir et se cacher, des activités pour lesquels Logan n’avait jamais vraiment excellé, au contraire de sa fille. Ramassant les radios, il en balança une à chaque membre du groupe.

- Au vu de la dernière action, il est difficile de croire que lui comme moi puissions être discrets. Dit-il sans tourner le regard, continuant de fouiller les corps. Tu sembles être la seule qui connaisse un minimum les lieux, il faudrait donc que tu nous guides vers un endroit où l’on pourrait s’échapper. Ne trouvant rien qui ne puisse être utile, Wolverine revint vers le duo, parlant directement à Amber. En ville, ça doit être la folie. Il faut que tu nous trouves une sortie peu connue. Détournant les yeux pour passer à Ezekiel, il continua. Quant à toi, je ne sais pas quel est ton pouvoir, mais économise toi, on va avoir du pain sur la planche si on veut sortir d’ici en vie.

Sans rien ajouter de plus, il prit la direction de la zone d’ombre pointée par la guide. Habitué à être le chasseur, cette excursion dans les égouts promet d’être une partie de chasse intéressante pour leurs poursuivants. La situation est désespérée, pense le mutant, mais pas impossible. Il s’est lui-même retrouvé dans des guêpiers pire que celui-ci, dans les échauffourées de la guerre totale. Il ne faut pas faiblir, garder la tête froide et agir avec cohésion.



Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Dim 23 Fév 2014 - 11:44

Wolverine Ezekiel Amber






Fiche d'identité
- Prénom : Ezekiel
- Nom : Warxston
- Nom de code : Easy (Ezy)
- Statut : Mutant terroriste, membre de la Confrérie.
- Pouvoir : Manipulation des ombres, peut manipuler les objets et personnes par leurs ombres.


(E)ZY STORY

Animal I Have Become - Three Days Grace

Le calme repris peu à peu le groupe, enfin ceci était un euphémisme car il est vrai que ce n’était pas vraiment le cas en réalité. Le calme qu’on reprenait n’était pas vraiment une paix assurée. Car le stresse de mourir et l’atmosphère étouffante du lieu se faisait sentir chez moi. Je repris mes esprits peu à peu. Essayant de me remettre de la peur que j’eu précédemment. Difficile c’est vrai. Mais je faisais en sorte d’y arriver au plus vite et revint dans la conversation.

Cela me touchait de voir Amber me dire toutes ces choses, elle voulait que je reste aussi sanguin ? Oui c’est largement faisable… Mais je pris la décision de faire mieux même ! Je ne voulais plus mettre le groupe en danger donc il fallait que je reste plus concentrer sur nos vies que mon divertissement. Voulant rassurer ma belle je lui caresser la joue en souriant et ne dis pas un mot de plus car ce n’était pas vraiment nécessaire selon moi.

Je ne pouvais que suivre le raisonnement de Logan en l’observant fouiller les corps. Je n’étais pas un ‘’pro’’ de la survie alors je me demandais ce qu’il pouvait bien chercher dans tout ça. J’haussais les épaules en voyant le coin sombre, pourquoi pas je me disais. Suivant le mouvement je tentais de me faufiler à l’intérieur de cette cachette entre, ce qui me semblait être, des grosses tuyauteries de la ville. Observant le coin je cherchais à voir quelque chose d’intéressant mais avec cette pénombre j’en avais du mal. Hors dans ce coin sombre je commençais à revivre mes angoisses de jeune mutant…

Je fis attention à ce qu’il n’y avait personne autour de moi et je sortis vite de cet enfer. Transpirant de terreur et tout tremblotant je m’excusais auprès de mes camarades en me tournant par la suite mon regard vers celui du x-men.

- Je manipule les ombres… Et quand je suis dans le noir je n’ai plus rien a manipuler et je panique… Désolé là je ne pourrais pas vraiment me cacher.

Observant les alentours je remarquais un bruit sourd… Comme celui d’une… Machine ?! Non pas possible, pas ici. Les sentinelles sont trop grands pour être dans ce genre de lieux non ?! Enfin il est vrai que je n’avais vu que ceux qui pouvaient écraser des paniers de basket sans aucun souci alors bon … Je ne pouvais croire à ce qu’il se tramait au loin … Ce n’était pas un Sentinelle mais je pus apercevoir un groupe de milicien qui escortaient une sorte de soldat avec des armes encore inconnus pour moi. Sans doute de la technologie qui fut créer par des recherches sur toutes ces foutues divinités ?! Je ne comprenais plus rien.

Prenant assez peur en voyant le monstre que c’était j’oubliais bien vite ma phobie du noir pour revenir me cacher. Et chuchota à mes camarades.

- Je ne sais pas ce qu’est cette merde mais une chose est sur je doute pouvoir survivre à ce machin en combat de front. Soit on le bute ou alors on essai de rejoindre mon bâtiment.

Car oui les égouts passaient forcément sous tous les bâtiments et donc forcément cela devait passer sous le mien. Si seulement on pouvait aller dans le garage de mon bâtiment cela nous éviterait pas mal d’ennuis je pense. Mais la j’étais comme bloquer.

Ce fut alors le moment ou l’homme super armée et ses trois camarades découvrir les corps et se mirent à prévenir leurs chefs par radio. Mon instinct me disait de remonter le mieux armé contre ses camarades mais… je n’osais plus… Tant pis pour ma peur ! Tendant la main discrètement vers ces hommes je fis pointer son ‘’super fusil’’ vers ses camarades alors qu’ils commencèrent tous à paniquer. La je fis un léger sourire, mon sadisme reprenait peu à peu le dessus.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Mar 25 Fév 2014 - 18:26


Strawdogs
James & Ezekiel & Amber
Les mutants me surprendront toujours autant. J’en suis une et pourtant, j’ai encore du mal à regarder mes semblables sans ressentir cette angoisse qui me dit que ces gènes que nous possédons, sont parfois terriblement hors normes. Accuser autant de balles et se relever, comment pouvais-je considérer que c’était une chose plausible avant de le voir ? Je suppose qu’il a largement raison quand il me dit que je ne voudrais pas essayer. Je suis certes capable d’amortir certaines douleurs sans rien dire mais je doute de vouloir « presque mourir » même si il m’était possible de me relever ensuite. Est-ce qu’on ne garde pas à chaque fois une cicatrice interne ? Un peu comme un traumatisme. Je transpose sans doute ce que j’ai comme expérience pour essayer de comprendre les événements récents. Je lis sur le visage de cet homme une douleur que je ne sais pas déchiffrer. Ma souffrance est souvent effacée par ma peur ou bien elle est morale alors j’acquiesce simplement. Je suis responsable de ce qu’il s’est passé parce que mes actions l’ont poussé à devenir un bouclier. Je ne lui avais rien demandé mais les paroles d’Ezekiel ont du l’influencer tout à l’heure et moi, je n’ai pas fait attention. J’ai également oublié que l’homme chez qui j’ai élu domicile récemment est bien plus humain que moi finalement et que je ne sais pas encore comment il peut réagir à ce genre de situation mais sans lui je serais perdue. Si je l’ai suivi, il ne faut pas que je le mette en péril et que j’arrête de me mettre en danger. Quand je m’approche de lui, quand je lui parle, lui a perdu son côté bavard mais sa main vient se poser sur ma joue et il me sourit. Cela me suffit pour le moment mais il ne se comporte pas exactement comme d’habitude : cet incident nous a tous ébranlés. Je cherche des solutions mais en fait, je m’embrouille dans mes propos car je ne sais plus quoi faire. Je ne suis pas une habituée de l’action. J’attrape une radio comme James nous en tend une et la regarde perplexe. J’ai compris à quoi ça sert mais je ne vois pas l’intérêt de les prendre avec nous. Je ne comprends même pas le fonctionnement de ces engins. À quoi ça va bien pouvoir nous servir ? Et c’est plus encombrant qu’autre chose d’ailleurs. Je grimace quand je l’entends évoquer leur grande discrétion. En effet, on ne peut pas dire que nous ayons été particulièrement efficace dans ce domaine jusque maintenant. Une sortie sans grand passages au dessus, il n’en existe pas des masses mais je suis apte à les trouver. Bien, je peux…

Nous nous dirigions vers la zone d’ombre quand Ezekiel fit demi-tour et ne comprenant pas pourquoi il agissait ainsi, je l’observais les sourcils froncés. On aurait dit qu’il avait peur, mais de quoi au juste. Ce n’était pas le moment de paniquer. J’essayais déjà suffisamment de garder mon calme alors que j’étais entièrement angoissée intérieurement alors, si lui perdait les pieds, que faire ? Ezy… ? Je ne le savais pas peureux mais en revanche, sachant qu’en dehors de son don, il est plutôt démuni, j’aurais du deviner qu’il serait peu assuré s’il n’avait pas de moyen de se défendre. Il a donc peur du noir complet… comment ai-je pu passer à côté de cela. Sans doute parce qu’il ne fait jamais complètement noir dans l’appartement et que dans tous les cas, il n’y avait pas de danger. Les yeux écarquillés, je l’observe avec peine et à vrai dire, je suis un peu en colère contre lui. Je me retiens de ne pas lui en coller une et de l’attraper par le col. J’essaie aussi au mieux de ne pas trop hausser le ton. Espèce d’idiot, tu ne pouvais pas me prévenir avant qu’on rentre dans les égouts ? Tu t’attendais à quoi dans un lieu si sombre ! J’espère que James n’a pas peur des rats parce qu’il serait temps de me faire part de ce détail. Je te demande pas de me faire entièrement confiance Ezy mais si tu dis vouloir me protéger faut que je sache certains détails. Une fois calmée, je repris ma respiration mais en gardant une certaine rancœur. J’entendis alors un bruit et Ezekiel semblait avoir lui aussi perçu ce son étrange. Cela le fit au moins réagir et surmonter sa peur du noir pour se cacher avec nous. Je posais délicatement mes mains sur son dos, sans vouloir lui faire peur, bien au contraire. J’écoute mais je me mords la lèvre. Mauvaise idée à mon goût. Les bâtiments aux alentours de l’impasse doivent être vraiment surveillés. Il faut attendre aller plus loin, là où ils ne nous trouveront pas. Les miliciens ont remarqués les corps et s’apprêtent à donner l’alerte et alors l’un d’eux se retourne contre eux. Je soupire et me place devant le manipulateur d’ombres. Si on est rapide, on peut y arriver. James, est-ce que je peux compter sur vous pour trancher la gorge des deux miliciens sur la droite. Ezy, empêche ta marionnette de parler, au bon moment, et moi je m’occupe du dernier. Cette fois, je n’ai pas le droit d’hésiter une seconde. Je ne compte pas perdre la vie dans des égouts alors je sors de l’ombre et en me rapprochant rapidement, je donne un grand coup de pied derrière le genou d’un milicien pour pouvoir le faire fléchir et l’attraper par le cou avant d’utiliser la lame de leur camarade sur lui. Tant que le sang n’est pas mien… je suis capable de le faire.

©Code de night sky.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Sam 8 Mar 2014 - 10:39
Straw Dogs
Amber ∞ Ezekiel ∞ James



Lorsque la radio lui tombant dans les mains, la jeune Amber questionna, de manière tout à fait légitime, les agissements de Logan. Celui-ci ne répondit qu’une fois à leur niveau.

- Cela nous sera utile pour suivre les déplacements de nos poursuivants. De même, si l’on se retrouve séparé, il suffit de choisir une fréquence différente de celle utilisée par les miliciens pour pouvoir communiquer. Autre chose ?

Le mutant avait vécu des années en cherchant à suivre le monde, il avait participé à plus de guerre qu’il ne l’avait jamais admis devant ses plus proches compagnons. Si ses capacités de commandant sont certes limitées par son tempérament bourru et fonceur, il n’en reste pas moins quelques notions tactiques bien assimilées depuis son passage à l’Institut.

Il n’y a pas de temps à perdre et passant devant lui, Logan voit le visage du jusque-là confiant Ezekiel se décomposer face à l’obscurité totale qui se présente face à eux. Pour avoir été à l’aise dans la faible mais présente lumière jusqu’ici, quelle peut bien être la raison de ce manque d’assurance qui grandit à chaque pas qu’il tente de faire dans l’ombre. Revenant vers le groupe transpirant et paniqué, il explique son don au centenaire. Accrochant sa radio à la ceinture, Logan déposa ensuite ses mains sur ses hanches. Il pouvait comprendre la situation du manipulateur, s’étant lui-même retrouvé sans son pouvoir de régénération pendant un laps de temps suffisamment long pour qu’il ait dû changer de mode opératoire.

- On trouvera autre chose. Se contenta-t-il de répondre, contrairement à Amber, qui explosa face à la terreur de son compagnon. Il réprima le sourire qu’il sentit naître sur son visage, nul besoin de mettre encore plus mal à l’aise que devait l’être actuellement le Confrériste.

Un bruit attira leur attention, des bruits de pas pour le moins étrange. La Purge envoyait ses gros bras pour trois mutants planqués dans les égouts ? La présence d’un X-Men confirmé et d’un serial-killer Confrériste ne devait pas être étrangère à cette manœuvre. Autant faire taire les deux, de peur que les camps s’allient, représentant une menace encore plus grande pour ces saloperies de miliciens.

L’arrivée d’une nouvelle patrouille relança les échanges sur la destination qu’ils devaient prendre. L’idée d’aller chez Ezekiel ne sembla pas mauvaise à Logan, encore fallait-il y arriver en un seul morceau, chose peu aisée en voyant à quelle fréquence de nouveaux miliciens remplaçaient ceux tués précédemment. Et avec des armes encore plus grosses et probablement plus puissantes qu’avant. La radio grésilla, et la voix du milicien s’éleva, demandant de l’aide. Il fut stoppé dans sa phrase par le manipulateur, l’immobilisant.

Plus le temps passait, plus celle qu’il avait au début considéré comme l’élément le plus faible du groupe s’élevait dans estime. Voilà qu’elle prenait désormais des décisions tactiques. L’évocation de la démarche esquissa un sourire à Wolverine, qui laissait sortir ses griffes sans émettre le moindre son.

- Ça me va comme ça. Dit-il d’un ton enjoué, enivré par tout le sang jusque-là versé.  J’te suis.

D’un hochement de tête, ils partirent, Amber la première, égorgeant le premier des miliciens dans aucune hésitation. D’un coup rapide, James trancha l’arme du premier et de son revers, arracha le visage du second, tailladant son casque,  les pommettes et le nez, laissant paraître du sang, qui gicla. Il n’eut le temps de rien comprendre que déjà sa seconde main remontait pour laisser paraître à l’air libre les tripes du soldat précédemment désarmé.

La manière dont les derniers miliciens tombèrent reste un mystère pour Logan, qui tournait le dos à la scène. Toujours est-il que quand il se retourna, ses meurtres accomplis, les autres miliciens avaient également mordu la poussière. Chacun des vêtements du mutant d’adamantium était recouvert soit de sang soit d’une eau qui n’avait rien de pluviale. S’adressant au groupe, il parla ainsi.

- C’est du beau boulot. On continue comme ça, et ils feront bientôt péter les égouts pour nous dénicher. Un sens de l’humour particulier, une autre caractéristique assez déplaisante pour ceux qui connaissent Logan. Amber, tu sembles familière avec les égouts et en plus, tu sais diriger. J’te laisse prendre les décisions, tu peux compter sur mes lames.

Il obéirait à la jeune femme, quoiqu’elle lui demande, si cela permettait de rejoindre l’endroit dont Ezekiel avait parlé un peu plus tôt. Il n’avait pas l’intention de mourir dans un endroit qui pue autant, sans cigare, sans bière, sans rien.




Code by Silver Lungs
[/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Sam 8 Mar 2014 - 15:04

Wolverine Ezekiel Amber






Fiche d'identité
- Prénom : Ezekiel
- Nom : Warxston
- Nom de code : Easy (Ezy)
- Statut : Mutant terroriste, membre de la Confrérie.
- Pouvoir : Manipulation des ombres, peut manipuler les objets et personnes par leurs ombres.


(E)ZY STORY  

Animal I Have Become - Three Days Grace

Je reve ou Amber s'en prenait a moi pour ma phobie ?! Elle ne perdait rien pour attendre celle la... ! Je comptais lui faire payer ces mots d'une certaine manière... Croy moi ma vengeance sera terrible. 

Je restais concentrer sur ma cible alors qu'Amber exposa son  plan a Logan je continuais de garder un maximum de controle sur ma cible. Je souriais car j'étais fier de ma compagne si forte. Elle ferait un petit chef en or celle la ! Et au vu de la reaction de l'immortel je pense qu'il la voyait comme moi sur le coup. C'est elle qui devrait diriger le petit groupe, sans reel chef un groupe part bien vite en lambeau. 

Mais pour l'heure il fallait laisser place a de l'action plutot que de la reflection. Laissant mes camarades tuer les éléments gênant je sortais enfin de l'ombre sans y perdre mon controle. Prenant délicatement le fusil venu d'un autre temps de ma cible je le tendis a Amber. Obligeant ma cible a poser ses mains autour de sa teete je fis un mouvement brusque avec mes deux mains imitant la prise servant a briser les nuques. De ce fait le dernier homme du groupe tomba inerte au sol. Relevant mon regard vers mes deux camarades j'écoutais ce qu'avait a dire Logan pour le fait qu'Amber devrait nous diriger. J'étais d'accord avec ca. 

D'autant plus qu'il y eu depuis toujours une rivalité entre la Confrérie et les X-Mens alors si l'un de nous deux prendrait la tete du groupe cela creerait obligatoirement des tensions dans notre trio. Alors qu'Amber, elle, était neutre politiquement parlant ! Et surtout contrairement a ce qu'on pourrait croire ellene suivra pas ma facon de penser par rapport a notre relation mais plus parce qu'elle jugera que ce soit la plus sur. Donc elle ne fera jamais de favoritisme en terme de tactique a aborder avec moi car elle a l'esprit d'une battante, d'une survivaliste. Observang mes deux mutants je décida alors de couper cours au dialogue et de passer un peu plus a l'action. 

-  Bon ! On bouge ?! Si vous comptez aller par chez moi c'est dans cette direction a vol d'oiseau je dirais... Mais apres je ne connais pas vraiment cette partie de la ville. Dis je en parlant des égouts.

Il est vrai que je n'etais pas vraiment un habituer du genre alors pour me repérer je faisais comme je pouvais mais une chose est sure, je montrais la bonne direction pour commencer. Avancant alors sagement et silencieusement dans la direction, j'observais la radio en essayant d'en comprendre le systeme... Hmmm j'ai jamais compris comment marchait une radio. Mais la strategie de Logan me semblait bonne. Sur le coup je me sentais ridiculeusement inutile a foncer dans le tas comme un bourrin ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Dim 16 Mar 2014 - 0:41


Strawdogs
James & Ezekiel & Amber
Suivre les déplacements des ennemis et communiquer entre nous si jamais on était plus côte à côte. Hyper pratique en fin de compte ces trucs là, sauf qu’il faut savoir sans servir et me concernant, je n’ai pas la moindre idée de comment ça peut marcher mais je hausse les épaules et embarque l’outil en marmonnant un non pas très convaincu avant de me cacher dans l’ombre jusqu’à ce qu’Ezekiel nous fasse son petit moment d’angoisse et que je commence à sérieusement lui en vouloir de ne pas m’avoir mis au courant d’un détail aussi important avant de descendre dans les égouts mais si moi j’estime qu’il a grave déconné, James se contente de prendre le problème un peu plus à la légère. Dans ce cas, espérons qu’il gère la situation parce que ce n’est pas sur moi qu’il faut compter si le confrériste perd pied. Heureusement que ce dernier est capable de passer rapidement à autre chose car quand un groupe de miliciens se pointent c’est lui qui prend de nouveau les devants. Des hommes mieux armés qu’auparavant… décidément la Purge a vraiment de quoi se défendre et il vaut mieux avoir des pouvoirs un tant soit peu offensifs pour survivre à leur passage et avoir également de bons alliés. Et aujourd’hui ils ont décidés de ne nous laisser aucun répit apparemment. L’avantage avec un manipulateur d’ombre, c’est qu’il peut garder un minimum de distance durant les attaques et je suis bien contente que ce soit le cas. J’en profite pour prendre une décision même si ce n’est généralement pas mon genre mais tant que j’ai un minimum d’espoir, il m’arrive de faire des choix. Je ne sais certes pas s’ils sont bons ou même censés mais je tente l’expérience. Là en revanche, je sais que ça ne fonctionnera pas si j’y vais seule alors espérons que le X-men soit d’accord. Et si ce n’est pas le cas, je le laisse trouver une autre décision parce que je n’en ai qu’une. Moi et les plans B… on ne s’aime pas trop. Il ne fallut finalement pas longtemps pour entendre son accord et j’aurais presque juré que cela l’amusait. Suis-je donc la seule que cela ne distrais pas ? Quoiqu’il en soit, je ne fais pas dans le sentimental quand j’arrive derrière l’un de nos poursuivants. Je laisse choir ma victime en regardant mes mains ensanglantées tandis que James fait un carnage juste à côté. Bien gore si vous voulez mon avis. A bien y réfléchir, en regardant ma peau rougie avec une attitude curieuse mais certes pas affolée le moins du monde, je me rends compte qu’il est rassurant que je n’ai peur que de mon propre sang, sinon je serais vraiment pire qu’inutile. Apercevant Ezy me tendre le fusil de l’homme immobilisé, je l’attrape et m’en débarrasse. Je ne peux pas m’en servir donc inutile. Grâce aux ombres, le dernier milicien succombe et je regarde son tueur avec soulagement, lui souriant avec tendresse. C’est vrai que je ne l’ai pas ménagé tout à l’heure mais sans doute avais-je trop compté sur lui jusque maintenant parce que je le surestime comparé à moi, parce que même s’il est l’homme que j’aime, il est également un guide pour moi. Et un « mentor » qui perd les pédales, ça n’a rien de rassurant. Question de confiance, j’aurais aimé qu’il me parle mais il est certainement aussi fier que je peux l’être.

Du beau boulot… Je regarde l’origine de cette phrase d’un air blasé. Oh oui on s’en sort pas mal et je présume qu’ils seraient réellement capables de faire sauter ces cloaques pour nous avoir enfin sous la main et se faire un plaisir sadique de nous faire souffrir avant de nous achever. Surtout que pour une personne qui a cherché à éviter toutes formes d’ennuis, j’en ai eu quelque uns avec les miliciens dont je suis persuadée qu’ils sont bien fichés. Imaginons que mes deux collègues soient activement recherchés également puisqu’ils sont de deux camps connus de mutants. Oui ben vous vous marrerez moins  quand ils vous auront mis la main dessus… Non ce n’est pas par méchanceté que je dis ce genre de phrases mais disons que cela m’est spontané. Ok ok, je connais bien les égouts mais de là à prendre des décisions, c’est risqué. Il faut être inconscient, taré pour me laisser les commandes. Quant à ses lames tant qu’il les garde éloignées de ma peau ok je veux bien compter dessus. Si on s’en sort vivant, je crois que je vais boire pour oublier temporairement cette escapade totalement insensée.  Oui je connais très bien c’est le cas de le dire mais je n’ai rien de quelqu’un qui dirige. J’espère donc que vous êtes plus réactifs que moi. Ezekiel commence à s’impatienter et je lève les yeux au ciel avant de hocher de la tête à ce qu’il vient de dire. Bien il a un très bon sens de l’orientation en tout cas.  Oui c’est exact mais si on passe par là, on tombera sur un groupe de miliciens. Il vaut mieux prendre une autre artère. J’attrape le confrériste par le bras tandis qu’il trifouille la radio et le fait se décaler sur la droite. Il y a parfois des plaques de tôle pour traverser les effluves des égouts et atterrir sur la voie parallèle qui se dirige parfois vers une autre direction. Je marche sans hésiter mais je tends toujours l’oreille avisant des creux où l’on peut se cacher quand un groupe passe quitte à forcer Ezy à se planquer dans le noir. Nous finissons par atteindre la bouche d’égout que je souhaite et je m’arrête devant en tendant l’oreille. Rien à l’horizon. Ici on se trouve à l’entrée du parking souterrain de l’immeuble, juste à droite, impossible de la louper. Il doit y avoir des miliciens dans les rues adjacentes mais celle-ci est peu fréquentée, ils surveilleront sans doute plus dans la direction opposée. Sin on arrive à entrer dans le parking, on peut monter dans l’appartement ensuite. En attendant que le jeu se calme et … en espérant qu’il ne fasse pas d’enquêtes de voisinage… Qui passe en premier ? On va éviter que ce soit moi vu que j’ai moins de défense que les autres.

©Code de night sky.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)   Lun 21 Avr 2014 - 12:08
Straw Dogs
Amber ∞ Ezekiel ∞ James



Le confrériste semble s’impatienter et dès lors que la direction est donné, voici le trio en marche vers ce qu’il espère être la fin du voyage en ces lieux peu accueillants. La tentative de motivation qu’exprime Logan ne semble pas convenir à Amber, qui lui fait remarquer, à juste titre, que les deux bouchers que sont les deux mutants devraient probablement se concentrer un peu plus. Le centenaire grince des dents, mais il reste inutile de s’opposer à la demoiselle qui est dans le vrai, la seule à vraiment être rationnelle dans ce bazar souterrain. Ajustant la radio qu’il accroche à sa ceinture, le signal est tout d’abord brouillé, mais s’éclairci peu à peu, des voix s’élevant faiblement de l’appareil, annonçant comme prévu les ordres et les déplacements des chasseurs d’anormaux.

La jeune femme préviens de son manque de leadership, si tenté que l’on puisse appeler cela ainsi. Au moins, pense Logan, elle le dit avant que les ennuis ne soient sur eux. James émet un petit rire qui ne se veut pas moqueur du tout, exprimant simplement l’appréciation certaine d’être averti de la sorte. « On fera de notre mieux, alors. » répondit-il en suivant dans le dédale ses deux confrères mutants. En silence, au rythme des bruits de pas et du clapotis des gouttes qui tombent de part et d’autres, le trio progresse lentement mais surement vers la zone de sécurité.  

Peut-être manque-t-elle de moyen pour diriger, mais ces directives sont incisives, ainsi que son sens de l’orientation. Les voix s’élèvent parfois dans les haut-parleurs des radios, mais grâce au chemin qu’ils prennent, personne ne se présente face à eux. Si la guerre et la chasse n’ont pas de secrets pour le wolverine, il n’en est pas de même pour une telle expédition, la navigation et les itinéraires lui étant toujours préparés avant qu’il n’entre en jeu, pour une sécurité si bien pour lui que pour les inconnus et parfois innocents qui pourraient croiser son chemin.

S’arrêtant finalement, Amber explique aux deux hommes la situation, qui s’avère presque plus simple que ce que pouvait imaginer le canadien. Une petite rue parallèle peu fréquentée, c’est une chance incroyable. Logan s’approche de l’échelle qui lui permettra de remonter à la surface. « C’est moi qui vais remonter en premier. Des trois, je suis le plus résistant au cas où cela se passe mal. » Il décroche la radio de sa ceinture et change la fréquence, tout en montrant au couple comment il s’y prend. « Je vais remonter, aller au parking et dès que j’y serais, je vous contacte avec ça. »

Replaçant l’émetteur récepteur autour de sa taille, le mutant s’engage sur l’échelle, arrivant sa peine à la plaque de l’égout, qu’il soulève prudemment. De ce qu’il voit de l’ouverture, aucune patrouille ne semble avoir pris possession de la ruelle. Dégageant la plaque, il bondit hors de l’égout, ses poumons le remerciant, jamais l’odeur d’une ruelle new-yorkaise ne lui a paru si accueillante. Ne perdant pas de temps et apercevant le dit parking, Logan fonce en sa direction. Y entrant, il se saisit de la radio. Scrutant à gauche puis à droite, une patrouille passe sur la grande rue, ne prêtant pas attention à la plaque ouverte au milieu de celle-ci. Disparaissant aussi calmement qu’elle est apparu, James peut enfin appeler. « Tout est okay, vous pouvez sortir. » dit-il simplement, restant dans l’entrée du parking, assez dissimulé pour être vu de ces deux compagnons d’infortune mais pour qu’une patrouille ne le remarque pas.

La prochaine étape serait de se cacher et d’attendre, une chose qui agaçait particulièrement le canadien. Attendre, mais quel autre choix avaient-ils encore après leurs exploits dans la première ruelle et les égouts ?




Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 

Straw Dogs. (Amber, Ezekiel et James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Laissons les statistiques au mangeur de hot-dogs. Aristide et Obama, deux grands
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc