Partagez | 
 

I never thought going to meet you here [PV Amora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Mar 11 Mar 2014 - 1:41








I never thought going to meet you here

Amora φ Amber.



On ne peut pas savoir. C’est bien là tout le nœud du problème : l’inconnu est angoissant et je n’aime pas devoir être constamment sur mes gardes car je ne peux pas avoir confiance en quelqu’un. Je n’aime pas avoir la sensation que je me trompe vis-à-vis d’une personne mais comme je sais que ce sera sans doute le cas, alors je suis un peu perdue. Est-ce que ça veut dire qu’il faut quand même laisser la place à des personnes en espérant qu’elles sont réellement bien nos alliés ? Je suis toujours partie du principe qu’en se préservant de la présence des autres, j’évitais ainsi d’être trahie, ou de perdre quelqu’un auquel on s’est attachée. En fait, je me suis barricadée contre la souffrance à tel point que j’en suis devenue totalement asociale désormais, contrairement à ce que j’ai bien pu être avant. Tout l’inverse d’ailleurs. Je la vois hausser les épaules comme si cela n’avait finalement pas grande importance à ses yeux. Pour moi, cela en a. J’ai l’impression que j’ai besoin du point de vue des autres parce que je n’ai que ma vision et celle de mon compagnon alors il m’arrive de me heurter à pas mal d’incompréhension avec les autres. Il m’est déjà arrivé de d’être passé pour une jeune femme sans culture tant je débarquais d’un autre univers semble-t-il. J’acquiesce paisiblement sans rien ajouter car je ne l’estime pas nécessaire dans le cas présent mais sa phrase suivante me fait me raidir sur mon siège avant de la regarder avec de grands yeux, à savoir si elle a choisit cela naturellement parce que je pourrais presque en devenir paranoïaque. Elle a sans doute évoqué ce don par pur hasard. Je me décrispe immédiatement. Ceux qui lisent dans les pensées savent effectivement à qui ils ont à faire mais même si ça peut se révéler fort pratique, je ne pense pas que j’aimerais m’immiscer dans l’esprit des gens pour comprendre ce qu’ils cachent. Certains montrent déjà des choses qui peuvent être difficile à digérer alors sans façon. Et puis pour avoir vécu l’effet inverse, dans le cas où l’on s’est permis de fouiller dans mes pensées, j’en garde un souvenir relativement traumatisant. Pire, je ne suis pas définitivement libérée de cette personne. Je souris nerveusement. Bien plus facile, si on s’en sert à bon escient je suppose. Comme tout pouvoir je suppose, cela dépend de la puissance du don et de qui le détient entre ses mains. Il est facile de penser qu’avoir le pouvoir de contrôler le sang, quand on est légèrement trop téméraire voire suicidaire sur les bords, est complètement insensé. On ne choisit pas donc je vous laisse imaginer la grande débandade que ça peut-être. Je ne suis pas spécialement contente de croiser des mutants la plupart du temps, surtout s’ils se servent de leurs dons contre moi, mais je commence doucement à les accepter. Ils font partie de la vie, ils sont comme moi et je suis injuste de les juger selon leurs dons. Injuste mais j’ai du mal à ne pas le faire. Sauf que je commence également à avoir pas mal de rancunes envers les humains dépourvus de mutations étant donné qu’ils font preuve d’un manque cruel de bon sens. Ils s’en prennent à n’importe qui sans distinctions.

J’observe Amora en souriant car elle vient de mettre le doigt sur ce que je pensais au départ. « Soit on laisse une chance, soit on ose pas ». Elle vient aussi d’éveiller cette curiosité et j’ouvre la bouche reste un moment muette puis demande : Quelles genres d’opportunités ? Je veux dire… comment les autres peuvent nous apporter quelque chose de bénéfique ? La question peut paraître bizarre, saugrenue. On dirait presque une enfant qui se questionne sur le sens de la vie mais à part Ezekiel, les autres personnes que j’ai rencontrées ne semblent pas m’avoir laissé de souvenir très positif. Je n’ai pas gardé de contacts avec la plupart. Ou alors est-ce moi qui bloque vraiment la communication avec les autres ?  C’est possible en y pensant bien. Quant aux ennuis, une question d’habitude soi-disant… Je ne suis pas sûre que je m’y fasse un jour pourtant malgré tout, s’équiper ne serait pas forcément une mauvaise idée dans mon cas. Surtout tant que je ne contrôlerais pas mon don. Me demander si j’avais tant d’ennuis que ça, je ne m’y attendais pas du tout. Je me frotte l’arrière de la nuque en repensant à tout ce que je considère comme de potentiels ennuis. Je ne vais quand même pas lui déballer toute ma vie, si ? Disons que, j’ai plusieurs fois évité la milice difficilement, voir même de très grande justesse. Trop souvent à mon goût. Et certaines fréquentations ne sont pas toujours bonnes à accepter mais je suppose que certains sont bien plus mal lotis que moi. Je devrais faire comme vous et m’équiper en conséquence sans doute !  Je me tais, histoire de ne pas lui dire trop de choses, je n’ai pas à l’ennuyer ainsi.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Jeu 13 Mar 2014 - 18:19


I never thought going to meet you here
Visiblement je venais d’effrayer Amber vue sa réaction, certes elle n’avait pas fait un bond de cent mètres mais j’avais bien vue comment elle c’était raidit lorsque j’avais parlé d’un pouvoir, comme celui de lire dans les pensées.
Peut-être croyait-elle que j’avais ce don et que justement, je m’en servais pour alors lire dans son esprit et y découvrir ses secrets les plus intimes ?
Celle-ci finit tout même par se décrisper, de toute façon ce n’était pas comme-ci j’avais ce pouvoir, pour avoir une telle réaction avait-elle quelque chose de très important à cacher ? Un sombre secret ? Souvenir ?
Peu importe, je ne suis pas la pour faire la police et la forcer à parler, j’aime découvrir les gens et qu’ils viennent me parler par eux-mêmes, c’est comme une sorte de victoire pour moi.
Gagner la confiance d’une personne est un art qui se travail, quelque chose qu’on accomplis avec soins, on mérite la confiance de cette personne ou on ne la mérite pas, mais de la à violer son esprit, c’était tricher
Je vois aussi la vie comme un jeu, pour moi tout les défis sont bons à relever.
La voyant sourire nerveusement je hocha la tête à sa réponse et ajouta.

-Oui plus facile pour eux, mais pour moi c’est de la triche, la confiance d’une personne ça ce mérite et ça ce travail, lire dans les esprits et bien trop simple, puis parfois il y a des vérités qu’il ne vaut mieux pas connaitre

Comme on dit, il n’y a que la vérité qui blesse, je n’ai pas envie d’être blessé, enfin il était difficile de m’atteindre émotionnellement donc je ne craignais pas grand-chose, mais valais mieux que je reste sur mes gardes et ne pas tenter le diable comme on dit.
Je réfléchis tranquillement à la question de la jeune femme.

-Hum cela dépends déjà sur qui on tombe

Il y a des personnes riches, des personnes qui ont des relations intéressantes, des personnes avec un esprit loufoque qui n’offrait que des ennuis …
C’était surtout pour-ça qu’il valait mieux apprendre à bien se connaitre, du moins un minimum, ça évite de tomber dans des grosses galères.

-ça va être dur de répondre je pense, des personnes peuvent offrir un emplois, d’autre de l’argent et d’autre des problèmes, parfois les trois en même temps, tout le monde est différent

Philosopher sur la vie, on pourrait y passer l’éternité.
Bon je suis une divinité, je ne crains pas le temps heureusement pour moi, mais si tous les humains se remettaient ainsi en question, ils devaient y passer toutes leurs vies et encore, sans doute ne trouverait-il pas la réponse et aurait alors philosophé toute une vie pour rien, la mort seule les attendant.
Je ne pense pas vraiment qu’il y ait de réponse à cette question, c’était tellement aléatoire.
Pour en revenir au sujet du fait qu'Amber avait facilement des ennuis, celle-ci finit par se confier.
J’eut de nouveau un sourire au mot « s’équiper », oh oui, dans ce monde valait mieux, d’ailleurs c’était pareil pour les êtres humains, on ne sait jamais sur qui on peut tomber.

-La milice ceux-là n’ont pas encore compris que le monde évolué, enfin ils ne viennent pas ici parce qu’il n’y a rien à trouver … Enfin une petite soirée avec de l’alcool mais c’est tout

J’afficha un petit sourire rusé, au Burlesque nous étions trois divinités, ce n’était pas pour que des humains viennent nous mettre des bâtons dans les roues.
Les personnes ayants des pouvoirs et se sentant rejetés avait de la place ici si elles voulaient, on pouvait offrir du travail de plus.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Ven 14 Mar 2014 - 22:32








I never thought going to meet you here

Amora φ Amber.



Je me suis déjà laissée surprendre plusieurs fois par les dons des autres alors désormais je me méfie. Les coïncidences sont fréquentes dans la vie courante mais le fait qu’Amora ai parlé d’un télépathe m’a rendu immédiatement nerveuse et méfiante. Tout simplement parce que je n’ai pas un très bon souvenir de ma rencontre avec l’un d’entre eux. A cause de cet homme, j’ai inquiétée et sans doute blessée la seule personne qui m’importe réellement et loin de moi l’envie de retenter l’expérience. Pour tout dire, je suis assez stressée à l’idée de me dire que ce dernier n’est pas vraiment sorti de ma vie parce que je n’aimerais guère revivre ce genre de journée. On peut dire que la simple évocation d’un tel pouvoir me faisait remonter des souvenirs désagréables mais à ce qu’elle ajoute par la suite, je présume qu’elle n’a pas un instant pensé à mal. Je dois arrêter de voir des rapprochements là où il n’en existe pas forcément comme maintenant. Elle a peut-être tout bonnement cité le pouvoir qui lui est le premier venu à l’esprit. Je m’efforce à me détendre de plus en plus. Je pense que malgré tout, elle a senti ma gêne soudaine et se permet de justifier ces propos. J’apprécie grandement qu’elle ne soit pas si intrusive à ce sujet et ne peux qu’opiner de la tête. En effet, quel intérêt y a-t-il à faire des rencontres avec d’autres personnes si l’on n’a pas besoin de leur parler pour savoir une grande partie de ce qu’ils sont. Je n’aimerais pas non plus entendre ce que personne pensent de moi. Disons que la plupart des propos me seront bien égaux mais admettons que cela provienne d’une personne que j’estime un tant soit peu ? Je ne suis pas sûre d’aimer découvrir l’envers du décor. Ce sont ces vérités qui doivent rester cachées : sans cela l’être humain doit paraître la créature la plus égoïste, mesquine et inquiétante existante. Je ne peux donc qu’approuver ce point de vue mais soudain je me rappelle un détail qui me titille et comme elle semble bien plus informée que moi. Je sais que je débarque mais je suis longtemps restée dehors en dehors des conflits impliquant les mutants. J’ai hésité à lui demander si elle connaissait les prénoms de Thor ou de « Jore » en me rappelant la discussion avec ce dernier mais ça me semble bien trop direct et bien trop étrange. Autant dire des choses un peu plus superflues. Mon regard se fronce un peu, est-ce qu’elle sait et si oui va-t-elle me répondre, surtout ici. Est-ce qu’il existe des personnes différentes de moi ainsi que des humains ?

Je m’amuse avec une mèche de mes cheveux, la faisant glisser entre mes doigts tandis qu’elle semble réfléchir à ma question. Je me dis que ce n’était certainement pas une bonne idée de l’avoir posé alors mais je suis rarement curieuse. Pour une fois que je discute sans me sentir menacée… C’est vrai que ma question peut sans doute paraître totalement saugrenue mais elle est venue spontanément. Je souris et finalement lui adresse un petit Désolée pour ma question. Vous savez vous n’êtes pas tenu de me donner une réponse. Je comprendrais parfaitement. Pourtant, elle fait tout de même l’effort de le faire. Je ne sais pas trop quoi penser de ce genre de bénéfices mais effectivement, certaines relations sont parfois bonnes à entretenir. En y réfléchissant bien, grâce à Ezekiel, je ne vis plus dans la rue et je commence à ressentir des émotions envers les gens. De très légères émotions, pas de quoi fouetter un chat, je reste relativement insensible au sort d’autrui mais je tente néanmoins de comprendre un peu mieux ce que les autres pensent, ce que j’aurais pu enfouir au plus profond de ma personne. Je commence à m’ouvrir, j’expérimente… Avec ce qu’il s’est passé récemment, j’aurais eu tendance à me refermer mais je commence à me faire violence. Lentement c’est vrai et je recule souvent mais c’est parce que la vie réserve parfois de mauvaises surprises.

La milice est souvent une des surprises les plus déplaisantes que l’on puisse trouver sur sa route ces derniers temps, quoique ce soit relatif. J’ai eu droit à plusieurs confrontations avec eux et honnêtement, je me surprends encore à être aujourd’hui encore en vie. La première fois, il n’y a pas eu de dégâts importants à déplorer. Le pire a été le soir où poursuivie par des miliciens et des sentinelles, j’avais manqué de finir dans la « dimension zéro ». L’histoire aurait pu très mal finir pour ma pomme si j’y étais réellement entré mais j’étais sauve et ensuite je les ai retrouvés dans les égouts mais je me suis battue. Dernièrement, j’ai recroisé un milicien qui m’a reconnu, qui comptait me tirer dessus et dont la nuque à été brisé par « Jore », le fameux télépathe. Je suis mutante et j’ai déjà pas mal supporté pour pouvoir haïr sincèrement la Purge. Amora a certainement raison quand elle fait remarquer que notre monde évolue. Il faut faire avec… Je n’étais pas spécialement du côté de mes « confrères et consoeurs » mais je ne serais jamais contre. Je regarde cette femme avec sympathie et constate que je suis rarement à l’aise dans un lieu étranger, même les bars où je passe du temps, pourtant le lieu se montre très chaleureux soudainement. Ils ne peuvent pas comprendre, ils ont trop peur pour cela. Oh je comprends parfaitement que l’inconnu et ce qu’on ne maîtrise pas puisse être difficile à appréhender mais ils n’ont aucune excuse tout de même pour agir comme ils le font. L’être humain peut être horriblement cruel avec l’inconnu et même avec ses semblables. Je finis par regarder autour de moi de nouveau et presque réellement joyeuse, je reprends la conversation. Ce n’est qu’un simple cabaret. Un endroit comme un autre où les gens viennent profiter des joies d’une soirée agréable. Dites-moi juste, comment faites-vous avec les histoires de couvre-feu ? Ce genre de lieu est fait pour le monde de la nuit !  


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Dim 16 Mar 2014 - 14:29


I never thought going to meet you here
Cette fois-ci je penchai la tête sur le côté, haussant les sourcils une petite moue curieuse.
La question d'Amber était étrange tout de même, car qui ne connaissait pas l’existence des mutants, avengers ou les quatre fantastiques ?
De plus nous sommes à New York, lieu où a eu la bataille des chitauris contre les avengers, certes le gouvernement avait tenté d’étouffer l’affaire, mais trop de personnes avaient été présentées lors de cette attaque, il était impossible de nier l’existence de personne autre que les humains.
Évidemment les humains créaient des choses tellement étranges, qu’il serait normal de se demander si les chitauris, n’étaient pas juste une sorte de robot destructeur créé par une personne très intelligente mais assez cinglée pour les envoyer détruire New York.
Thor était-il vraiment connu comme étant le dieu du tonnerre ? Ceux qui sont doués en mythologie ont dû voir le rapprochement assez facilement, peut-être prendre ça aussi pour une blague, un héros qui se donne le nom d’un dieu mais quand on voit Thor, on a du mal à s’imaginer qu’il a grandi sur Midgard.
Quant à Loki, il me semble que son nom n’ait pas été révélé aux humains, du moins il me semble.
En Allemagne il avait réussi à s’attirer tous les regards, mais en rien il n’avait dit son nom, donc il avait sans doute dû passer pour un humain mutant complètement givré.
Valait mieux qu’il n’entende pas mes pensées à cet instant présent, j’étais plus sur qu’il prendrait très mal sa comparaison à un être humain, ce que je comprendrais d’ailleurs … Je ne suis pas « friand » d’humain, encore les mutants … Mais les humains sans pouvoirs sont bien trop peu ouverts d’esprit à mon goût.
Je haussai alors les épaules, ne sachant trop quoi répondre, lui retournant plutôt la question, très simple, assez fourbe comme tactique je l’avoue.

-A votre avis ? J’ai bien entendus le nom de Thor qui à la base est un dieu mythologique scandinave, alors pourquoi pas

J’eu un léger rire, secouant la tête.

-Pourquoi être désolé ? Au contraire, je trouve que la curiosité est une qualité et non un vilain défaut comme beaucoup le dise, puis c’est bien mieux de demander une bonne fois pour toute plutôt que de tourner autour du pot, au moins nous sommes fixé

J’ai toujours été une personne très curieuse, avide de savoir, recherchant des informations dans les livres, aimant apprendre encore et toujours …
Avec Loki nous étions en quelque sorte les rois des bibliothèques, celui-ci avait toujours préféré l’art de la magie à celui du combat, comme je peux le comprendre.
Déjà quand je voyais Thor se rouler avec ses amis dans la poussière, je ne pouvais m’empêcher de froncer le nez.
L’art de l’utilisation des poignards est aussi une belle façon de se battre, de mon côté je m’étais attelé aux arts martiaux, bien plus gracieux et moins bourrin qu’utiliser une hache et décapiter des ennemis en faisant gicler le sang sûr soit.
J’aime la classe, même dans les combats.
Pour en revenir à la curiosité, justement, c’est en observant le continent de l’Asie appartenant à Midgard, que j’avais appris à maîtriser cet art, au début par simple curiosité, puis j'avais appris que celui-ci daté des samouraïs une sacrée époque et c’était devenus une sorte de passion.
Les samouraïs restent maintenant des mythes, on peut encore voir des costumes, des spectacles, mais c’était tout, le monde avait évolué et les samouraïs s'étaient éteints.

La milice! Bien oui les humains sont cruels avec l’inconnus.
Je hochais la tête au fur et à mesure des paroles de Amber, c’était tout de même bien triste d’entrer en guerre contre des personnes qui n’ont jamais demander à naitre mutant.
Puis j’eu un petit sourire en coin.

-L’argent fait beaucoup disons, on donne un bon pot de vin et la milice ferme les yeux, lamentable n’est-ce pas ?

Toujours cette histoire d’argent, les humains peuvent être facile à corrompre quand il est question de billet vert.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Dim 16 Mar 2014 - 17:52








I never thought going to meet you here

Amora φ Amber.



Pourquoi j’ai posé cette question à cette femme ? J’ai l’impression que cela la surprend un peu que je lui demande cela mais c’est que je suis curieuse. Depuis que j’ai rencontré cet homme, j’ai compris qu’en fait ce n’était pas un mutant et j’ai même douté de son humanité alors j’ai commencé à me questionner. J’en ai parlé avec Ezekiel et c’est lui qui m’a rappelé les événements de New York mais c’est vrai que je ne sais pas grand-chose à ce sujet. Oui j’étais dans les parages mais j’ai fait en sorte d’éviter toutes ces histoires, je n’ai pas cherché un seul instant à comprendre et les seules informations que j’avais glané étaient celles que j’entendais dans les bars. Pas forcément ce qu’il y a de plus fiable mais de toute façon, tout cela ne m’intéressait pas à l’époque. Aujourd’hui, j’essaie de mieux appréhender certains détails parce qu’au fond, les autres me poussent à me sentir impliquée dans ma condition de mutante, d’anormale. Et si des gens dotés de capacités se mêlent de ma vie, je suppose que je ne devrais pas me sentir gênée de faire de même. C’est mal mais je cherche juste à comprendre un peu plus, je ne veux pas non plus entrer dans tous les détails. Je ne sais donc pas vraiment dans quel intérêt, je me tourne vers Amora mais j’essaie néanmoins.  Je la vois hausser les épaules et je ris doucement quand elle me renvoie la question. C’est une façon aisée mais délicate de retourner le problème à l’envoyeur. D’accord, j’ai peut-être demandé quelque chose dont elle ne sait rien de plus que la normale. Tant pis, je réfléchis à ce retournement d’interrogations et hésite à lui dire clairement mon point de vue. Je n’ai pas à protéger ce genre d’informations et mes paroles ne sont pas suffisamment incriminantes. Je pense que des tas de choses me dépassent encore et j’ai besoin de comprendre c3omment le monde évolue. Je préfère justement savoir plutôt que d’avoir peur de l’inconnu. Disons que je n’ai pas vraiment peur de cela mais les surprises ne sont pas toujours bonnes pour moi. Bien… je pense que j’ai de bonnes raisons de croire que c’est possible. Certaines personnes me font penser qu’elles ne sont pas comme moi mais plus. Cela fait déjà plusieurs fois que j’entends le nom de Thor en effet. Pas besoin d’ajouter quoi que ce soit, je lui ai donné mon avis. Qu’elle y croit ou non, qu’elle veuille en parler ou pas au moins je suis franche. Je l’entends doucement rire quand je m’excuse de lui avoir posé une question dont j’estime qu’elle n’a pas à me répondre et la regarde étonnée. Je ne comprends pas ce qui l’amuse là dedans. On m’a souvent dit, surtout ma mère, que la curiosité peut être un très vilain défaut mais apparemment pour cette femme-ci, il s’agit plutôt d’un atout. Drôle de façon de voir les choses mais pourquoi pas. C’est vrai que cela évite de contourner le problème mais certains n’aiment pas qu’on se comporte de la sorte. Parce que tout le monde n’a pas toujours envie de se heurter à ma curiosité. J’ai donc pensé que cela pourrais vous ennuyer. Sait-on jamais, je n’ai pas trop l’habitude.

Autrefois ma mère me faisait trois grands reproches. Premièrement ma curiosité qui parfois la dérangeait. Deuxièmement mon égoïsme qu’elle qualifiait de monstrueux et qui m’a longuement permis de bloquer mes émotions. Troisièmement, elle « adorait » me répéter « jeux de mains, jeux de vilains » parce que j’étais une enfant bagarreuse et qu’elle devait penser mes plaies. Sauf qu’en grandissant cette phrase a pris un double sens. Ma mère n’a jamais su s’occuper de moi parce que j’étais difficile mais je suppose qu’elle essayait de m’enseigner certaines valeurs que je n’ai jamais comprises et si j’avais écouté, je serais certainement différente de ce que je suis actuellement. Peut-être donc pas curieuse, pas solitaire et je n’aurais peut-être pas souffert de ma relation avec Matthias. Revenons-en à nos histoires actuelles, à la milice, à la cruauté des hommes et à ce cabaret. Je parle plus qu’en temps normal et je m’intéresse à cette personne, à ce lieu, à des choses que je ne connais pas. Peut-être que de me sentir écoutée me fait du bien. Décidément, elle a souvent ce drôle de sourire que j’interprète comme malicieux. Je savais qu’ils étaient cupides mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils fassent des exceptions ainsi. Pitoyable appel du gain.  Mais à la limite tant que cela vous est inutile, autant profiter de leurs faiblesses. Cela vous est bénéfique. Je ne vais pas cacher que je déteste la Purge bien évidemment mais je ne vais pas me montrer comme quelqu’un  de sage. Elle sait déjà que je suis une voleuse pas besoin de faire semblant d’être une fille bien. Je n’en suis pas capable de toute façon. J'apprécie la conversation que nous avons mais j'estime que je pose beaucoup de question alors qu'elle ne fait que me parler paisiblement comme on étanche la soif de curiosité d'un enfant. Elle ne me demande rien et je lui parle de trucs qui n'ont pas de réelles importances. Pourtant, j'aimerais la connaître un peu plus mais pas en tant que cette femme qui travaille ici. C'est la première fois que je la rencontre, peut-être qu'à l'avenir, je la croiserais encore de nombreuses fois.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Lun 17 Mar 2014 - 22:37


I never thought going to meet you here
Thor, oui le nom de Thor revenait souvent mais il faut dire qu’il ne c’était pas très montré discret lors de son premier exil sur Misgard.
J’étais déjà en exil sur cette planète avec Skurge et évidemment le nom de Thor m’avait de suite frappé lorsque j'avais écouté les médias.
Un type blond à la forte carrure, amnésique, retrouvé par une certaine Jane Foster au Nouveau-Mexique qui criait haut et fort être Thor, fils d’Odin, futur roi d’Asgard.
Sur le coup j’avais explosé de rire, comme ça le fils à papa avait été exilé sur Midgard, il avait dû faire une sacrée C**** et avec un grand C majuscule.
Puis il y avait eu les informations à la télé, comme quoi un satellite s'était craché dans le désert du Nouveau-Mexique, des personnes interrogées par les journalistes avaient bien précisé que ça n’avait pas la forme d’un satellite, de plus, qu’aucun homme n’arrivait à soulever ledit "satellite",  l’un avait cité que c'était comme la légende d’une épée enchantée, un conte de Merlin et je ne sais quel autre folklore humain.
Néanmoins cela m’avait intrigué, je m’y étais davantage intéressé allant même jusque sur les lieux et effectivement, j’y avais vu de mes propres yeux le SHIELD ayant construit comme une sorte de laboratoire qui entourait le marteau de Thor, enfin son ex-marteau.
J’avais regardé de loin, comme une spectatrice devant un concert ou un film (bien oui, après des années et des années sur Midgard, on apprends à vivre avec la technologie mise à disposition).
Ensuite le destructeur avait fait son arrivé sous les commandes de Loki, je passe le combat fraternel et la niaiserie de Foster.

Un an après Loki et Thor le retour!
Je pouvais sentir la magie de mes semblables et j’avais directement senti que celle du dieu de la malice avait été corrompus, pas étonnant, quand j’ai vu la tête de son armée, j’avais compris que Loki avait d’avantage était obligé d’obéir aux chitauris… Enfin Thanos … Celui qui veut séduire la mort.
La poisse de tomber sur ce titan …
Puis les Avengers, New York qui en avait pris plein la tronche et encore une fois, mois spectatrice.
Je n’avais pas craint cette attaque, avec ma magie je savais bien me protéger et me défendre, puis c’était amusant de voir cette sorte de nouvelles équipes, les Avengers.
Entre un type qui devient le géant vert, Hibernatus, un playboy égocentrique, deux assassins et un type qui se dit Dieu du tonnerre, il y avait eu du spectacle!
Par contre côté discrétion pour le retour à Asgard des deux frères, j’avais vu mieux, limite on aurait pu mettre une banderole au-dessus d’deux « Dieux nordique ici », bon j’arrête mon sarcasme et je reviens à la jeune femme assise à côté de moi.

-Je pense la même chose, trop de questions sont restés sans réponses

Je secoua la tête

-Ne vous inquiétez pas pour-ça, je vous ais invitez à venir ici pour faire d’avantage votre connaissance ou que vous me posiez des questions, donc je comprends votre curiosité, soyez vous-même

Je suis loin de mâcher mes mots, lorsque quelque chose ne me plaît pas, je n’hésite pas à le dire et tant pis si ça peut blesser la personne en fasse de moi.
On me pose une question, je réponds oui il y a des chances, après je peux détourner la vérité, jouer avec, mais il est rare de me voir lécher les pieds des abrutis, ce qui me vaut pas mal d’ennemies d’ailleurs, mais entant que déesse charmeuse, parfois un battement de cils et les hommes de la garde sont à mes pieds pour m’ouvrir les portes des coffres-forts.

-Oui puis le fait qu’il y ait aussi pas mal d’homme en manque de « tendresse » fait qu’ils font exceptions en nous laissant tranquille, sinon ils ne peuvent plus s’amuser non plus, mais au moindre manque de respect j’ai tendance à remettre les pendules en place, ce n’est pas non plus un bordel ici, mais un cabaret avec un personnel choisis soigneusement

Je ne regardais pas forcément les diplômes, étrange bout de papier, mais je regardais le talent et les dons.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Mar 18 Mar 2014 - 18:03








I never thought going to meet you here

Amora φ Amber.


Bien… beaucoup de questions et rarement de quoi satisfaire sa soif de curiosité. Je présume que je ne suis pas la seule à avoir des réflexions plein la tête et de chercher à en savoir plus. Ne pas comprendre c’est assez frustrant en général mais il est vrai que je ne m’intéresse pas à ce qui n’a pas un minimum d’importance à mes yeux et là en l’occurrence, j’estime que ce serait utile de savoir à quoi m’en tenir. Oh, j’espère que j’en saurais un peu plus à un moment ou un autre. Je passe donc sur le sujet en hochant la tête en signe d’assentiment. Soudain, je me dis que je devrais tout de même vérifier l’heure au cas où. Histoire d’avoir largement le temps de rentrer avant le couvre-feu, je sors donc mon téléphone et avise les chiffres numériques mais je dois y jeter un second coup d’œil car à peine je relève la tête que j’ai déjà oublié ce que je viens de lire. Je suis assez distraite par la conversation pour ne pas vraiment y prêter tant d’attentions que cela. Oui c’est vrai qu’à l’origine, le but de venir dans ce cabaret, c’était bien pour obtenir des réponses et en savoir un peu plus sur cette femme mais j’ai l’impression qu’on ne se dit pas vraiment les choses, que l’on tourne autour du pot sans comprendre pourquoi alors sa réflexion sur être soi-même me fait doucement sourire. Êtes-vous vous-même en ce moment avec moi ? Je suis venue ici pour cette même raison au fond mais cela fait bien des années que je ne sais plus vraiment qui je suis réellement. Une jeune femme curieuse, ça je veux bien le noter dans mes caractéristiques mais en dehors de cela, j’ai beaucoup de mal à lâcher la bride sur le reste. Je ne sais plus ce qui est moi ou ce qui ne l’est justement pas et ne l’a peut-être même jamais été. J’aimerais également vous connaître mieux mais avouez que nous nous parlons à demi-mots. Avons-nous réellement envie de nous dévoiler ? Je sais simplement de vous que vous « semblez gérer ce lieu », que vous êtes plus qu’une simple humaine, que vous vous prénommez apparemment Amora et que vous avez décidé de m’aider la dernière sans pour autant me demander de payer une dette. Et de moi vous savez mon prénom ainsi que je suis une voleuse et que je ne suis pas non plus une « humaine ». Je la regarde fixement dans les yeux et penche légèrement la tête de côté. Je ne veux pas qu’elle se sente froissée par mes paroles mais en général, je dis ce qui me passe par la tête et là j’ai clairement l’impression qu’on philosophe beaucoup mais que nous n’osons pas nous parler concrètement de qui nous sommes ou de ce que nous faisons en général. Hm disons par exemple… avez-vous de la famille à New York ? Cela permet un peu de parler de soi, non ? Sans spécialement demandez trop pour le moment.

Et concernant la Purge et les histoires financières, je hausse un sourcil étonné, incapable de retenir un Comment ça un manque de tendresse ? avant de réaliser et de piquer un léger fard en riant doucement. Je n’ai pas réfléchi un seul moment quand j’ai prononcé ces mots et je rougis parce que j'aurais du avoir l'esprit plus vif ! Evidemment un cabaret est un lieu de spectacle, il doit y avoir de la danse notamment ? Enfin j’imagine parce que je n’ai jamais mis les pieds dans un pareil lieu, ma seule comparaison est la discothèque d’Ezekiel et autant dire que l’ambiance n’était certainement pas la même. Les gens se croient vraiment tout permis dans ces boîtes de nuit et j’ai eu plusieurs petits soucis quand je trainais là-bas avec les gars mais j’étais une excellente cliente … puisque je passais une bonne partie de mon temps à boire ou à me faire payer à boire surtout. Ici l’univers est d’un niveau plus… disons plus posé, plus noble. Cela arrive souvent que des gens manquent de respect avec votre personnel notamment ? Oh et … vous gérez cet endroit seule ? Oui je pose encore beaucoup de questions mais elle m’a dit que je pouvais être curieuse, qu’ on faisait connaissance alors je questionne. J’ai même totalement oublié quel heure il est. Si Ezekiel est rentré… il va très certainement m’en vouloir beaucoup mais… ça me fait du bien de côtoyer d’autres personnes alors au diable les recommandations.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Mar 18 Mar 2014 - 20:26


I never thought going to meet you here
Ah! Amber prenait les devants, il est vrai que je n’avais pas voulu la brusquer, ne pas m’insinuer dans sa vie fouinant maintenant le nez dans des sujets tabous.
La curiosité pouvait être très mal vue par certain, alors en voyant la jeune femme, je n’avais pas voulu insister devant sa timidité.
Puis celle-ci venait juste de prendre les devants, osant me parler plus franchement, ce que j’appréciai fortement, affichant un magnifique sourire.
Celle-ci avait peut-être aussi tenté d’accélérer la conversation en voyant l’heure tourner, mais au moins elle n’avait pas fui au contraire, elle était bien plus en confiance, cela se sentait à sa façon de parler.

-Je suis moi-même si cela peut vous rassurez, mais bien plus polis je dois l’avouer, il m’arrive de ne pas mâcher mes mots mais cela a tendance à me créer des ennuis plutôt qu’autre chose

Les humains n’apprécient pas vraiment la vérité, à croire qu’ils préfèrent les mensonges.
Oui je me rappelle clairement une femme qui avait demandé à une vendeuse si cette robe lui allait, la vendeuse avait dit oui alors que son regard crié « non », pour m’amuser j’avais alors donné mon avis, enfin en lui donnant plutôt la vérité « Vous ressemblez à un saucisson ficelé dans du bleu ».
La vendeuse avait fait des grands yeux et la femme avait hurlé de colère, cela m’avait bien amusé et j’avais même continué à jouer un moment en répondant aux critiques de la femme.
Finalement elle était partie d’un pas rageur, éclatant l’un de ses hauts talons juste avant de sortir et de s’écrouler au sol.
Promis je n’avais fait aucune magie, le talon avait vraiment éclaté seul, que de honte pour cette femme et moi un immense sourire, le regard malicieux à la limite du sournois.
Méchant ? Diabolique ? Oui et fier de l’être! Pas tout le temps, juste quand je m’ennuie.

-Alors non je n’ai pas de famille ici, sauf ma sœur mais ce n’est pas l’amour fou, je gère ce lieu avec une autre personne et effectivement je ne suis pas humaine, disons que je viens de bien plus loin, d’où le fait que oui je connais bien Thor … Sympa … Mais parfois lourd et si vous fouillez bien dans des livres de mythologie, vous devriez trouver Amora, je vous laisse chercher à la partie nordique, par contre faut pas se fier à tout ce qui est écrit

Ajoutais-je avec un clin d’œil.
Pour moi il était assez facile de parler, je suis assez pipelette et ouverte d’esprit, de plus qu’il est bien rare de me voir cacher quelque chose par honte, limite je pourrais passer pour une personne naïve, alors que je suis tout le contraire, disons que je suis ouverte d’esprit et ça aide beaucoup.
De nature pas timide, quand je suis lancé, je suis lancé et on a du mal à m’arrêter.
Lorsque Amber se rendit compte de sa question à peine posée par rapport « au manque de tendresse » j’eut un sourire compatissant, oui parfois les hommes, voir des femmes, se conduisent vraiment comme des animaux en chaleur, mais pas de quoi en rougir, le besoin de séduction voire bien plusieurs cours partout.

-Non c’est très rare, le Burlesque a gagné en réputation et maintenant beaucoup savent qu’au moindre manque de respect ou mauvaise tenue vestimentaire sera directement envoyé avec les chats de gouttière, on ne demande pas non plus les strass et les paillettes, mais un minimum, parfois il y a vraiment des cas désespérants, venez un soir si vous voulez, je vous héberge et on pourra discuter plus ouverture ment, ça va vous va ? D’ailleurs pourquoi pas nous tutoyer après tout ?

J'avais un air des plus honnête sans oublier des plus dynamique.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Mer 19 Mar 2014 - 17:45








I never thought going to meet you here

Amora φ Amber.


De nature curieuse, il m’arrive de poser pas mal de questions parfois alors je ne peux reprocher aux autres d’en faire autant. La seule chose que je n’apprécie pas c’est que l’on me brusque, que quelqu’un se serve d’informations à mon sujet pour me causer du tort. Généralement, je me méfie quand une personne se montre bien trop intrusive mais actuellement c’est moi qui insiste alors je peux entrouvrir les portes de ma vie à cette personne. Je n’ai pas à parler de point spécialement sensible. Chacune peut évoquer ce qui lui semble possible de dire et évincer le reste. Je ne veux pas la forcer quand je pousse un peu la discussion, je veux simplement approfondir le lien. C’est déjà suffisamment rare que je me donne la peine de faire des efforts alors si en plus je m’y prenais comme un manche, je crois que je pourrais renoncer pour les rencontres à venir. Je ne pensais pas en tout cas que cela lui tirerait un si beau sourire, je considère ça comme un assentiment. Elle me dit être elle-même en plus polie. C’est vrai qu’elle est relativement courtoise mais ce n’est pas nécessaire avec moi, je ne la jugerais pas si elle ne l’était pas. En particulier parce qu’il m’arrive d’être totalement dépourvue de raffinement : je ne dis bonjour que quand ça m’arrange, je remercie rarement les gens et je ne me présente pas souvent. A bien y réfléchir pourtant, j’ai fait ces trois choses en présence de cette femme. Encore un comportement que je ne comprends pas vraiment mais ça doit être liée au fait que je me suis instinctivement comportée différemment car c’est une femme. Oh oui je sais c’est débile mais c’est apparemment instinctif. Ne vous embarrassez pas de politesse, je n’y accorde aucune importance et vous ne risquez aucun ennui avec une personne comme moi si vous parlez franchement. Au pire, je crois que je suis capable d’encaisser suffisamment. Je suis peut-être fragile d’apparence, peureuse mentalement mais des remarques franches, ça je peux facilement encaisser. Et il paraît que malgré tout, j’ai un caractère assez fort pour me remettre de mes émotions… du moins dans les apparences. Après, quand la nuit vient, je fais des cauchemars plus que violent. Mieux vaut ne pas dormir avec moi et je soupçonne mon compagnon d’utiliser parfois de son don pour m’immobiliser quand je gigote trop. Enfin pour l’instant, je ne lui ai pas constaté de bleus donc je peux me rassurer. Bref, je préfère quelqu’un qui me dit clairement ce qu’il pense plutôt que quelqu’un qui tenterait de me ménager. Au moins je sais à quoi m’attendre par la suite mais c’est vrai que parfois il vaut mieux se montrer politiquement correct sinon plus personne ne se supporterait. Imaginez que quelqu’un vous demande votre opinion sur ce qu’il aurait du répondre à son employeur qui le harcèle. Si je lui dis que je n’en ai strictement rien à carrer, je ne suis pas sûre de me faire un allié par la suite. Je vais essayer de viser des gens peu susceptible…

Je lui avais demandé si elle avait de la famille ici et je m’attendais à ce qu’elle soit bien entourée mais non. Il n’y a que sa sœur qui habite dans le coin et vu que vraisemblablement elles ne sont pas les meilleures amies du monde, elle n’a pas d’attachements familiaux dans le coin. Niveau familial, n’ayant eu ni frères, ni sœurs de sang vu que je n’étais déjà pas très désirée comme gosse, je ne peux pas comparer mais je peux comprendre un peu car Ezekiel ne s’entend pas vraiment avec Matthias. Quoi que lui éprouve de la haine pour son cadet… Vous ne vous sentez pas seule ? J’avoue avoir un peu regretté de ne pas avoir su vivre dans une famille. De ne pas avoir de père et aussi d’avoir rejeté ma mère de toutes mes forces. Quant à mon oncle et ma tante, il me détestait et j’en suis convaincue. Je me demande juste ce que ça fait d’avoir une famille. Je souris quand elle dit qu’elle gère cet endroit avec une autre personne. Seule, ça vous aurait fait pas mal de travail ! Je secoue doucement la tête de haut en bas quand elle parle de ces origines alors c’est bien vrai, il existe vraiment ce genre de personnes. Oh sans doute devrais-je réagir de façon un peu plus … impressionnée sauf que malgré le fait que je vienne d’apprendre qu’elle est « d’ailleurs », je la considère comme une femme tout ce qu’il y a de plus normal. Et encore ce Thor… Soi disant un mec sympa mais lourd… en gros, dis comme ça on dirait qu’elle parle d’un grand benêt. Je vais éviter de commenter ce détail. Ne jugeons pas sur ce qu’on me raconte. Quant aux livres, je n’ai vraiment pas l’habitude de me plonger la tête dedans à moins d’avoir une bonne dose d’alcool sous la main mais c’est vrai que lire, ça pourrait être intéressant comme activité. Oui je sais ce que vous allez me dire… on dirait que je n’y ai jamais pensé avant. Pensez-vous, en vivant dans les égouts, je n’ai pas pris la peine d’aller voler un bouquin, j’avais d’autres priorités. En tout cas, son clin d’œil me fait beaucoup sourire. Je vois… vous, votre sœur, ce Thor et… d’autres personnes. Mais pourquoi être venu ici dans ce cas ? Vous avez des dons plus puissants que les mutants n’est-ce pas ? C’est sans doute très intéressant de lire des livres à ce sujet mais ça ne m’apprendra rien de qui vous êtes en tant que personne. Les récits déforment beaucoup trop la vérité, je ne veux pas me baser sur ça mais peut-être y regarderais-je par curiosité. Et aussi pour voir quels autres noms sont mentionnés, ça peut toujours être utile d’avoir un minimum conscience qu’un tel vient du même endroit. Je soupçonne fortement « Jore » d’être de la même trempe d’elle mais ils sont différents dans leur façon d’être vis-à-vis de moi. Déjà, avec elle, je ne me fais pas traiter d’humaine et elle cache moins la vérité. Qu’ils soient rassurés, je ne clamerais pas leur identité, je n’en vois pas l’intérêt.

Oh ce sourire plein de charité, non merci ! Je sais que j’ai pris une tête un peu rouge pendant un bref moment mais ce n’est pas une raison pour compatir à ma bourde. Bon, le domaine de la séduction est un peu lointain pour moi. Cette époque où je m’amusais de manière insouciante est encore dans un coin de ma tête. Il y a pas si longtemps encore, je n’aimais pas y repenser parce que tout mon passé inclus Matthias et c’est principalement à cause de lui que j’ai maintenant des barrières que j’essaie de franchir. Maintenant avoir ces souvenirs en tête me fait juste sourire, parfois je me dis que tout n’était pas si mal à l’époque. J’essaie d’accepter celle que j’étais et de trouver celle que je suis. Est-ce que je suis vraiment comme je suis actuellement ou est-ce que je ressemble plutôt à mon passé sans la mentalité. Je ris doucement quand Amora me parle de cas désespérants, j’imagine bien oui… Des strass et des paillettes ? Quelle horreur !!! Mais bon Ezy dit que je ne m’y connais pas dans le vestimentaire mais je doute qu’il ai un goût très commun pour les fringues … et soudain je réalise que c’est lui qui a acheté mes fringues. J’ai tout simplement l’air d’une … je crois qu’on pourrait dire gothique ! Pas très classe mais à ce qu’il paraît ça me va bien… Oh je n’ai pas réfléchi en m’habillant pour venir ici. Excusez-moi mais ça doit être plutôt drôle. Je viendrais volontiers, j’aimerais beaucoup voir ce lieu dans son activité et j’aimerais vraiment continuer de discuter avec vous. Se tutoyer ? Je vais peut-être avoir le réflexe de dire vous au départ. Merci de l’accueil Amora. Je pense que … tu as à faire et il ne faut pas que je sois surprise par le couvre-feu. Comment puis-je savoir quand venir sans que vous… tu sois débordée ? Par contre, j’ai intérêt à ne pas parler de tout cela à mon compagnon mutant si je ne veux pas me retrouver séquestrée dans l’appartement. Ça je le sens venir gros comme une maison. Je descends alors de mon tabouret.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I never thought going to meet you here [PV Amora]   Lun 24 Mar 2014 - 17:25


I never thought going to meet you here
Avec mon franc-parler, il m’arrivait tellement de voir des humains se vexer, voir se mettre en colère où entre d'émotion des plus étranges, qu’il est vraiment que maintenant je prenais davantage de « gant ».
Certes je ne suis pas non plus à faire dû rendre dedans, mais il m’arrive de devoir caresser dans le sens du poil (encore une expression de Midgard), surtout quand on désire quelque chose, qu’on a besoin de soudoyer une personne, pas que j’avais besoin de manipuler Amber, en aucun cas, juste que je ne voulais pas l’effrayer.
Il m’arrive de dire des vérités tellement … Bien tellement vrais, qu’elles en sont blessantes, mais je ne peux m’en empêcher.
D’ailleurs quand on me demande mon avis, il faut s’attendre à ce que je réponde franchement et parfois ça peut sonner comme une gifle.
Enfin, voyant que la jeune femme semblait à l’aise avec les personnes qui ont un parlé direct, je n’allais pas me priver de ma véritable nature.

Je hochais la tête aux paroles d'Amber, si celle-ci se montrer plus ouverte c’était aussi qu’elle ne devait pas avoir sa langue dans sa poche quand elle le voulait bien.
Peut-être que je me trompe, mais parfois il arrive que sous les visages d’anges timides se cachent des petits diablotins.
Pourquoi pas ? Je n’ai rien contre les diablotins d’ailleurs, j’apprécie la curiosité et l’ouverture d’esprit.

Abordant le sujet de « la famille », honnêtement je n’avais jamais réfléchi à la question jusqu’à présent.
Si je me sentais seule . Question tout de même étrange venant d’une jeune femme qui avait aussi tendance à s’isoler, évidemment le fait qu’elle soit mutante n’arrangeait rien, quant à moi … C’était assez compliqué.
Pendant longtemps j’ai été entouré et admiré, puis j’avais voulu m’isoler pour éviter la souffrance des mensonges et la méchanceté gratuite.
Je m’étais plongé dans la solitude espérant y devenir plus forte, alors que cela m’avait affaiblie.
Depuis que j’étais retourné vers le peu de proches que j’avais, j’étais bien mieux, mais oui, il y avait aussi des regrets.

-J’ai connus une solitude bien plus pesante, donc je n’ai pas à me plaindre, le peu de personne que j’ai à mes côtés me satisfait, peut-être un jour aurais-je d’avantage d’amis, peut-être aussi que c’est pour ça qu’instinctivement je suis venus vers vous ?

J’eut un sourire en regardant la jeune femme.
J’aime la solitude tout comme je la hais, vivre avec elle et l’on devient fou, ne faire confiance à personne est digne aussi de tomber dans la folie, il faut savoir se poser de temps à autre.
J’eut de nouveau un petit sourire en direction d'Amber par rapport à ses nouvelles questions.

-C’est une très longue histoire

Je venais de proposer à Amber de venir un soir, celle-ci accepta de plus que ma proposition de se tutoyer qui était tout de même plus agréable.
A ses questions je sortis une carte du Burlesque entourant Ernessa J. Elenwe et le numéro de portable qui s’y trouvé.

-Appel quand tu veux, je te dirais quand tu peux venir et je te raconterais cette longue histoire

Je lui tendis le petit carton, le regard sincère et heureuse d’avoir enfin pus parler avec cette jeune mutante.
Une jeune femme adorable seulement j’avais hâte de découvrir son véritable caractère derrière sa timidité.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



FIN DU RP



Hs : désolé c'est court mais je tenais vraiment à te répondre avant demain  :39: 
Revenir en haut Aller en bas
 

I never thought going to meet you here [PV Amora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc