Partagez | 
 

Apaiser les maux, être naturel, je viens te voir... (Lorelei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Apaiser les maux, être naturel, je viens te voir... (Lorelei)   Sam 8 Mar 2014 - 13:42
Clint & Lorelei

Quand on ne peut cacher la peine, que les alliés pourraient se poser des questions, que la noirceur apparait dans le regard... Alors mieux vaut aller la où personne ne me cherchera.
Il y a des mots, des révélations, des choses qui peuvent blesser, même si d’autres d’un coté sont belles, certaines ne peuvent être mises de coté ou oubliées. Quelque part il y a des vérités qui peuvent faire bien plus mal que des armes à feu, mais qui suis je pour me plaindre ? Pourtant étrangement je n’arrive pas à ressortir le positif de mon esprit, peut être à cause de l’influence de Loki ou que j’ai quand même du mentir à Tasha sur ce point de vue la, ou alors aussi car je me dis en moi que Bucky pourrait être meilleur pour elle… Ouai non, ce serait vraiment étonnant qu’un homme massacrant des mutants et des innocents pour son plaisir et la Purge soit un être bon, mais finalement je ne suis pas tellement mieux que cela. C’est la d’ailleurs que les choses deviennent aussi plus compliquées, les remises en question… Moi qui veillais sur elle je n’ai pas su remarquer qu’elle le côtoyait, combien d’autre chose du coup elle a su me cacher ? Moi qui normalement voit tout ce qui ce passe, cela je ne l’ai pas vu arriver, et c’est pas spécialement rassurant en faite, remettant en doute mes talents mais aussi me remettant moi même en question. Non ne croyez pas que je vais venir pleurer sur l’épaule de quelqu’un, loin de la… Mon esprit a besoin de distraction, de s’occuper simplement, mais surtout je le sens, cette part sombre laissé par le Dieu du Mensonge qui m’envahit, qui risque de se voir dans mon regard, dans mes réactions et il faut mieux pas qu’en cet instant quelqu’un puisse comprendre ce détail. De plus comme un instinct qui ne serait pas le mien, je ressens une forme de refuge au Burlesque, comme si ce lieu était devenue une nouvelle planque, celle qui m’assurait qu’aucun ami, aucun allié ne viendrait m’y trouver. D’ailleurs qui pourrait imaginer me voir ici ? Lucy ? Non elle ne connaît rien de cette facette de ma vie, elle ne sait pas que j’ai des personnes proches de moi de cette nature… Sif ? Elle m’entraine, mais jamais elle ne pourrait se douter que je suis lié à d’autres « divinités » que Thor… Tasha ? Oh non, si elle s’en doutait elle m’aurait déjà tiré dessus sans hésiter… Ce lui est un refuge, une forme de sécurité peut-être.

J’erre dans les rues de la ville, passant d’une sombre ruelle à une autre, scrutant l’horizon, surveillant de ne point être suivit. Une part de moi s’en veut d’y aller, ayant l’impression de trahir les personnes proches de moi sauf  qu’une autre partie de moi était soulager de ce rendre la bas, et non par ce qu’une personne pourrait me manipuler et me faire céder à certains péchés, mais parce que finalement la bas je pouvais être tout simplement naturel, sans aucune retenue, être moi avec mes sarcasmes, mon caractère et sans devoir tenter de cacher quoi que ce soit. Même si je suis sur que Lorelei me massacrerait ouvertement si je commence à lui manquer de respect, cela me fait du bien de pouvoir rester moi même sans devoir réfléchir à ce que je fais, à ce que je dis, ou simplement à ce que je fais, je n’ai pas besoin avec elle de commencer à m’inquiéter aux conséquences… Du coup finalement c’est plutôt soulagé que je me rends en ces lieux, me rapprochant du fameux Burlesque, scrutant une dernière fois derrière moi et aux alentours pour m’assurer d’être seul. Je soulève la capuche de mon sweat sur ma tête pour me cacher et fais les quelques pas me séparant de cette porte, entrant en ces lieux d’un pas léger, un pas presque inexistant.

Etrangement à peine arrivée il semblerait qu’elle m’attendait déjà, un homme se présentant rapidement à moi et m’indiquant que Lorelei était dans sa chambre et avait prévenue de ma visite… Aucune réponse de ma part, haussant à peine les épaules pour marcher en direction de la porte menant à l’antre de la Reine des Glaces, un nom que je trouve un peu ironique pour cette personne, mais bon c’est un détail. Ma main ne frappe pas à la porte, glissant directement les doigts sur la clinche pour ouvrir celle ci, pénétrant en ces lieux, en cette chambre, sans armes ni flèches, juste moi Clint habillé comme n’importe qui, refermant la porte derrière moi après quelques pas me faisant tenter entrer. C’est peut être la première fois que je viens de moi même directement vers elle, chez elle, mais quelque part j’ai simplement besoin de pouvoir être en présence d’une personne qui ne risque pas de venir lever une inquisition sur ma personne pour tenter de comprendre ce qu’il se cache dans mon esprit.

« Alors comme cela tu m’attendais Lorelei ? Etais tu si persuadée que je viendrai te voir ? »

Dis je d’une voix assez monocorde sur le coup, non point par absence d’humanité, la domination de Loki n’en est pas encore à un tel stade, mais simplement pas vraiment d’humeur joyeuse. La Purge, les confessions avec Tasha, reparler du passé et de ce qu’on a perdu… Bucky… Trop de choses qui hantent mon esprit ainsi que le désire de briser mon entrave posée par Loki pour tenter de l’abattre tel un chien… D’abattre mon Maitre. Je reste debout, marchant juste encore un peu pour venir m’adosser contre le mur de cette pièce, croisant les bras sur mon torse comme un signe de « défense », ne sachant malgré tout pas à quoi m’attendre d’elle. Bon évidemment je ne me sens pas réellement en danger, je ne sais d’ailleurs pas pourquoi mais que ce soit avec Lorelei ou Amora, je me sens assez en sécurité, mais malgré tout je garde encore un peu mes distances, pensant toujours à Natasha.

« Je me suis toujours demandé pourquoi des êtres dont la puissance est considérable se cachent dans un lieu comme celui ci… »

Il est vrai que je trouve cela un peu étrange pour des Asgardiens, les ayant plutôt imaginé comme des dirigeants de grandes corporations, infiltrés dans la politique, mais bon ces mots ne sont la que pour une chose, ouvrir la conversation. Et puis je ne suis pas idiot, je me doute bien que si un moment je lui cède, je serai comme sa possession, esclave de celle ci d'une façon surement moins violente que Loki, mais tellement plus perverse...



(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Apaiser les maux, être naturel, je viens te voir... (Lorelei)   Ven 14 Mar 2014 - 11:08






 ❝ Apaiser les maux, être naturel, je viens te voir... ❞
~ Clinton B. & Lorelei. ~






Depuis quelque temps nous avions la visite d’un Avengers, assez souvent. Agent Clinton Barton, sous l’emprise de Loki. Nous, nous le savions avec Amora, ça se sentait, nous on le voit. Amora n’approuve pas ce genre de technique perfide. Ne me demander pas mon avis vous savez que je suis-je-m’en-foutiste. Loki fait ce qu’il veut avec qui il veut, rien ne m’importe que mon petit confort de princesse. Tant que Loki est un ange avec moi, qu’il tue ou manipule qui il veut. Je regarderai avec délectation le spectacle divertissant, comme une bonne série télévisé midgardienne. Une certaine tension est venu s’ajouter, Amora contre, Loki pour… ce pauvre humain se retrouva rapidement entre la protection de ma sœur et la maltraitance de mon frère. Moi ? Je me contente d’assouvir mes besoins naturels et de le détendre un peu, je le sens tendu. Baladé entre manipulation et protection. Il ne tiendra pas entre les deux asgardiens. Loki m’a parlé d’une dispute avec l’agent Romanoff, son grand amour qui n’est pas vraiment réciproque. Il me prévient qu’il sent en lui la volonté de venir. Je dis à Loki que je m’occuperai bien de lui avant de retourner dans ma chambre, un baiser sur la joue.

Je ne sais pas quand Clint va arriver. Je descends juste dire au gorille d’en bas d’invité Clint à monter dans ma chambre lorsqu’il arrivera. Je le saurais, je le sentirai. Je vais prendre ma douche dans ma salle de bain qui se trouve dans ma chambre. J’en sors en peignoir blanc, mes cheveux humides ondulant sur moi. Je m’installe sur mon lit, commençant à me mettre mon vernis rouge sur mes ongles des pieds. Je le sens, il est en bas. Trop tard je ne me change pas, puis ça ne me dérange pas entre nous. Clint entre sans frapper, je le regarde refermer la porte avec un petit rictus au coin des lèvres. « Alors comme cela tu m’attendais Lorelei ? Etais tu si persuadée que je viendrai te voir ? »

« Tout ce sait mon cher Barton. Les murs ont des oreilles… Je n’en étais pas persuadée j’en étais certaine. Tu as l’air de douté de ta propre volonté ? »

J’aime semer le doute dans son esprit complètement déconfit par les aller et venu de Loki. J’aurais bien parlé de l’agent Romanoff mais je le ferai fuir ou je le braquerai, ce n’est pas mon objectif. Je continue de me mettre mon vernis, comme si de rien n’était. Posé sur mon lit, nu sous mon peignoir. Jetant de bref regard vers lui, je fini par dire. « Si l’odeur te dérange ouvre la fenêtre. » Je n’allais pas lui ouvrir la fenêtre tout de même c’est un grand garçon ! Il se pose contre le mur, croisant les bras. Oh il a peut-être envie de parler. Tien et pourquoi moi ? Il a besoin d’une âme d’enfant, d’une gamine insupportable qui ne prend rien au sérieux ? Qu’il en soit ainsi ! Il sait très bien que tant qu’il est dans cette chambre il est en sécurité de Loki. Vis-à-vis d’Amora il ne fera rien car il sait que je suis une cafardeuse. Moi fidèle oui ! A Loki et ma Sœur ! Mais je choisi mon camps entre les deux. Et Loki je n’ai plus rien à lui prouver, on est lié à jamais. Ma sœur… c’est beaucoup plus compliqué, il y a plus eu de guerre que d’amour entre nous. Je veux en profiter le plus avant qu’un jour tout ne se rompt. Je ne le souhaite pas, c’est tellement bon de retrouver une grande sœur qui vous aime. Ça change des engueulades habituel d’un autre temps. « Je me suis toujours demandé pourquoi des êtres dont la puissance est considérable se cachent dans un lieu comme celui-ci… »

« L’exil mon cher, l’Exil. » Je souffle légèrement sur mon vernis presque sec. « On n’aime pas les Dieux un peu trop imposant à Asgard, alors on nous exile. Pour ma part c’est complètement différent. Ma famille se trouve ici, qu’irais-je faire dans mon royaume. Quoi que ... Je fais une moue de réflexion. Non moi aussi je suis exilé en fait! »

Je suis morte et enterré. Et rien ne me rattacher à Asgard. Rien ni personne ne m’y attend. Ma famille se trouve ici, avec Loki, Amora, mes neveux. Si un jour nous retournerons à Asgard tant mieux, je les suivrais. Je me lève, déposant mon vernis sur la commode près de mon lit. Je me tourne vers Clint, m’approchant de lui, le regard droit dans les yeux.

« Et que fait, un agent du Shield, un … Avengers en ce lieux comme celui-ci ? »






© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Apaiser les maux, être naturel, je viens te voir... (Lorelei)   Ven 14 Mar 2014 - 13:12
Clint & Lorelei

Quand on ne peut cacher la peine, que les alliés pourraient se poser des questions, que la noirceur apparait dans le regard... Alors mieux vaut aller la où personne ne me cherchera.
Bien entendu il fallait que la divinité soit dans la tenue la moins convenable possible, encore trempée, en peignoir, simplement sur son lit… Ne savent ils rien faire comme les autres ? Recevoir la présence d’une personne dans une tenue plus simple. Non par plus simple j’entends plus habillée, mais je ne fais aucune remarque, la regardant un peu avant d’écouter ce qu’elle se met à me répondre s’amusant déjà à me piquer. Ma propre volonté, ai je encore une volonté propre ? Perdu entre les différents évènements, entre cette domination de plus en plus présente en moi, entre le faite que celle que je considère comme mon unique s’amuse à m’avouer son amour avant de me parler de son amour pour Bucky… Sans oublier que j’ai de moins en moins l’impression d’avoir ma place chez les Avengers, peut être parce que justement je sais que je ne résisterai plus longtemps face à la magie de Loki. Je ne sais plus moi même si je dois buter ou protéger Bucky alors que celui ci est un ennemi, et pour m’achever Tasha a décidé de jouer la muette quand je tente de la contacter, me disant juste « Ne t’inquiète pas », alors que ce sont les mots que je sais elle utilise, comme moi d’ailleurs, pour dire « n’y penses pas, je préfère cacher ce qui va mal ». Et moi, que désirait ma propre volonté dans tout cela ? Reprendre le contrôle peut être, redevenir celui que j’étais avant le SHIELD, retrouver une forme de liberté, que ce soit dans mes actes ou mes pensées… N’y avait il pas un lourd tribu pour obtenir ceci ? Si bien plus que je ne le pensais…

« Qui en ce monde agit encore de sa propre volonté en dehors de ceux ayant ce don de la manipuler ? »

Une réponse par une question, un moyen de fuir et ne pas devoir simplement donner plaisir à cette femme qui aurait bien trop de plaisir à m’entendre dire soumis à la volonté de son maitre, amant, frère ou je ne sais ce qui l’unit à celui qui est le Mal. Elle n’avait pas besoin de semer le trouble en mon esprit, il est déjà bien présent depuis trop longtemps et je ne peux rien faire pour le combattre malheureusement car ce trouble ne fait que grandir à chaque instant. Je reste contre mon mur, bras contre le torse alors qu’elle s’amuse simplement à faire ses ongles, à leur apporter vernis. Je pensais qu’avec sa magie, un claquement de doigts et cela serait déjà fait, comme quoi les divinités doivent aussi se rabaisser à des tâches simples de la vie. L’odeur ? Non cela ne me dérangeait pas après tout j’en ai connu de bien pires et je ne suis pas spécialement le genre d’homme à chercher le confort ou le calme. J’hausse un peu les épaules du coup sans répondre, me demandant moi même ce que je fais ici, peut être parce que j’ai besoin d’un refuge, peut être aussi parce que je préfère éviter Loki avant le jour de l’attaque de l’Institut comme m’avait annoncé Natasha… J’ai bien des raisons d’être présent ici en faite, mais aucune que je ne peux annoncer ouvertement sans rendre la petite reine des caprices trop heureuse de savoir que c’est chez elle que j’ai vu le meilleur des refuges. Peut être que justement j’ai besoin de voir un être qui ne tentera pas de me parler de moralité, de grands projets, de responsabilité, ou de tout autre situation considérée comme sérieuse ou importante. Je dois vraiment être fou, le faucon se jetant dans la gueule d’une tigresse affamée… Finalement c’est moi qui reprend la conversation, m’interrogeant sur l’intérêt pour les divinités de se trouver ici, sauf que celle ci me répond pour Midgard, mais ma curiosité est bien plus grande.

« Mais pourquoi ce lieu de Luxure au lieu d’un Palais ? »

Je préfère le terme palais pour éviter de donner un nom de lieu qui n’irait point plaire à l’égo de Lorelei. Pas besoin d’avoir celle ci en colère en ce moment, car je sais déjà de quoi est capable Loki et Thor, pas besoin d’en plus connaître la puissance de cette dernière semblant pourtant bien plus inoffensive que ses congénères. Mais ne dit on pas de justement se méfier de ceux qui peuvent paraître les plus faibles ou discrets ? Je ne connais pas vraiment l’histoire des Asgardiens en dehors du grand classique, Loki dominer monde, Thor pas vouloir, combat fratricide, Thor gagne, Loki entube tout le monde, les deux font la paix jusqu’au prochain coup dans le dos… Soudainement mon esprit se reconcentre sur la divinité qui se redresse, se rapprochant de moi… Je sais que bien des êtres auraient surement un certain plaisir à voir une telle femme dans ce peignoir s’approcher ainsi, mais ma vigilance crie surtout de me méfier… Surement de faire attention de ne pas voir mon âme se faire achever, si il en reste encore quelque chose d’ailleurs. Tiens, je m’attendais aussi à cette question, même si elle connaît surement la réponse, je suppose qu’elle désire me voir le dire, ou l’exposer de mes propres mots.

« J’ai déjà coupé les ponts avec le SHIELD… Je ne crois pas qu’on peut encore me donner du coup le titre d’agent… » Surtout que maintenant je serai surement reconnu comme traitre vu mes attaques contre les agents en défendant Natasha et l’aidant à s’extraire d’une situation dangereux. Après tout j’ai tiré ouvertement sur d’anciens collègues d’une façon pouvant être mortelle. « Et pour répondre correctement à ta question… » Je marque une petite pause, peut être perdu dans la réflexion, me rendant compte de ce que je vais dire, de tout ce que cela implique… En suis je la ? A un tel point de rupture ? « … Je suis en exil d’une certaine façon. »

L’Exil, le Burlesque serait mon Exil, je suis occupé à admettre ouvertement que Loki commence à devenir un choix, que je décide de laisser cette partie de moi continuer à se développer et prendre possession de mon être. Peut être serait il plus facile ainsi, de laisser parler ce mal, de le laisser envahir, oui c’est cela… C’est le chemin de la facilité et je ne peux le tolérer, du coup je me détache de ce mur, décidé de ne pas juste être la proie, faisant quelques pas pour passer à coté de Lorelei, posant juste un instant la main sur son épaule avant de continuer mes pas, de m’éloigner pour aller ouvrir la fenêtre. Je me retourne à nouveau vers elle, avec un petit sourire en coin amusé, cherchant à prendre le contrôle de la situation.

« Tu vois, sans le vouloir tu m’aides déjà beaucoup. Alors dis moi, que fait une Déesse Exilée pour occuper son esprit ?»

De moi même je me mets plus à l’aise, voulant montrer que je n’ai point de peur ni d’inquiétude à ma présence ici, montrer que je suis maitre de ma volonté. Non ce n’est pas une provocation, mais peut être juste une forme de combat, de résistance à ma façon, redevenir l’homme que j’étais, frôlant avec le danger, jouant des défis… Et puis merde, ne me suis pas déjà assez pourri la vie ? Alors je retire ce sweet qui m’avait juste servit à cacher ma présence dans les rues pour me retrouver avec un t-shirt gris anthracite sportif, jetant le vêtement sur un fauteuil dans un coin.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Apaiser les maux, être naturel, je viens te voir... (Lorelei)   Jeu 12 Juin 2014 - 22:11




 ❝ Apaiser les maux, être naturel,
je viens te voir... ❞

~ Clinton B. & Lorelei. ~




Mettant beaucoup dans l’application de mon vernis à ongle rouge, je n’observais que très peu Clint je n’en avais pas besoin. Je ressentais sa tentions au travers de sa peau, de son corps. Il était en plein mal être, je me demandais si finalement s’était un choix libre que de venir ici. Le voulait-il vraiment, un ordre de Loki. Il est perdu ? Ou sait-il où il a mis ses petites ailes. Je fini enfin de m’étaler avec soin cette mixture coloré sur les ongles. Je ferme le petit flacon doucement avant de le déposer sur ma table de nuit. « Qui en ce monde agit encore de sa propre volonté en dehors de ceux ayant ce don de la manipuler ? » Je me mis à sourire d’un air amusé, restant son grand lit de soie, la tête légèrement penché sur le côté. Il a entièrement raison. Le pouvoir c’est de savoir manipuler rien d’autre. Quand on possède se don, on peut tout avoir. On peut tout posséder. Les humains faibles, comme nos désirs, nos ambitions. Mes yeux plongeaient directement dans les siens.

« Tu as bien raison. Et vous, pauvre petit humain n’avaient pas vraiment été gâté pour ce don. Les hommes que vous croyez manipulateurs ne sont rien, face à nous. »

Oui, ce peuple ici-bas ne possède rien. Ils n’ont aucune ambition, à part de se détruire, de s’entre mutiler. Des perversions égoïstes, sans patrie, sans reconnaissance de leur voisin. Ils ne sont rien.  Rien que des insectes entres nos doigts. Et je rajoute toujours en le regardant, sourire aux lèvres « Il faut savoir choisir son camps. » Ce qui est vrai et surtout dans son cas. Le SHIELD ou Loki. Des enjeux différents, des ambitions de taille différente. Une vie différente. Dans la vie il faut faire les bons choix et bien choisir son camp pour réussir le plus longtemps sa vie, garder la tête hors de l’eau et reculer la sentence de la mort. Bien que la mort n’est plus un problème pour moi ici auprès de mortel comme les humains, les pommes d’or d’Idunn que Loki m’avait offert dès mon retour et aujourd’hui on s’en nourrissait pour rallonger notre existence. La mort je la connaissais, et que trop bien. J’en rêve encore la nuit, de son odeur, de son aspect, de ce que l’on ressent. Rien. Le néant, le chaos et en même temps la paix. Se sentir léger, flotter mais à la fois vide, profondément vide. Je sors de ma bouche un léger souffle sur mes doigts pour faire sécher le vernis bien plus rapidement. « Mais pourquoi ce lieu de Luxure au lieu d’un Palais ? » Mes yeux se lèvent en direction de Clinton. Un palais ? Les palais c’est pour les rois. Loki n’est pas roi, pas encore. Je fais une petite mine comme si je réfléchissais avant de lui dire.

« Un palais impose des règles, des règles de vie, des règles de conduite. Un palais c’est pour les princes, pour l’apparat, pour l’apparence. C’est exposer sa gloire au simple mortel que vous êtes, à notre peuple… La Luxure c’est ce que nous sommes, le plaisir de la vie, le plaisir de la chaire. Et c’est aussi un très bon moyen de ne pas nous faire repérer. Un palais c’est voyant, un cabaret c’est discret dans le voyant. Comme un bordel, tout le monde le vois, tout le monde le connait, tout le monde passe devant mais personne ne veut regarder. Se cacher dans un certain luxe sans être vu. »

Que croyait-il ? Loki n’est pas un imbécile. S’il avait choisi un cabaret ce n’était pas pour rien. Et certainement pas pour regarder les humaines se pavaner sur une barre de fer. Pourquoi se contenter d’humaine quand il peut avoir des déesses dans sa propre maison et dans son propre lit. Je m’étais levé du lit me rapprochant de Clint, tout en parlant. Pour finalement lui demander en retour ce qu’un agent du SHIELD muni d’un Avengers pouvait bien faire dans un tel lieu, lui aussi. A sa réponse, qu’il avait coupé les ponts avec le SHIEL et qu’il était comme moi, un exilé. Je lui souris amusé, un léger rire sortant de ma bouche.

« La luxure est finalement ton exil également ? Tu as abandonné un palais gardé par un faucon pour un cabaret sous le regard d’un Dieu. » Alors il avait choisi son camp, il a préféré Loki. Mais … avec son aide ? Ou de son libre choix sans influence une fois encore. Et ça ne m’aurait pas étonné que Loki l’ai aidé dans cette décision. Clint se détache du mur où je m’étais rapproché pour s’avancer vers moi. Je me stop, le regardant déposé sa main sur mon épaule avant de faire le tour de moi, toujours sans bouger seul mon regard bouge pour suivre les pas de Clint une fois dans mon champs de vision. Il va pour ouvrir la fenêtre. La triste réalité lui monte à la tête ? Il comprend ce qu’il a gagné mais aussi perdu ? Comme sa belle Natasha. J’ai envie de jouer. Je voir jusqu’où il peut aller dans ses retranchements les plus soudains. Je me tourne pour me mettre en face de lui. Posé devant la fenêtre, il enlève son sweet et  il me demande. « Tu vois, sans le vouloir tu m’aides déjà beaucoup. Alors dis-moi, que fait une Déesse Exilée pour occuper son esprit ?» Je l’aide ? Il va aimer la suite. Mais si je le fais c’est aussi pour son bien, assuré nos arrières et m’amuser. Un sourire en coin se dessine sur mon visage. Je reste debout devant lui et répond très calmement de ma voix mélodieuse.

« Que fais une déesse exilée ? Elle torture les esprits des pauvres humains. » Je me mets à rire. « Mais dit moi Clint, pour être sûr. Et tu capables de résister à tes passions les plus profondes qui te feront tomber. Tu as choisi ton camp… notre camp. Mais peux-tu encore résister à moi ? »

J’avais dit cela en me changeant en Natasha. Mes cheveux blond s’étaient assombrit d’un roux flamboyant, mon visage transformer, mon corps changer. Je fais tomber mon peignoir, laissant à la vision de Clint sa Natasha habillé d’un jean et d’un chemisier, les cheveux détacher, le long de son visage. J’avais dit ces derniers mots avec la voix de Natasha, m’approchant de Clint, d’un pas lent. Je voulais qu’il comprenne que la vie ce n’était pas aussi simple, choisir le SHIELD ou Loki, choisir de coucher avec une catin, une espionne ou une déesse. C’est comme choisir ses alliés, on a notre confiance ou on ne l’a pas. Amora lui fait confiance, alors je reste sur des pas de félin vigilant. Ne voulant qu’il atteigne en traite ni mon unique ni ma sœur. Son seul point faible cette femme. Il doit apprendre à la détester, à lui résister. Je m’approche de lui jusqu’à être en face de lui, d’une extrémité si proche que je sentais la chaleur de son corps près de ma peau. Qu’allait-il choisir ? Coucher avec Natasha, ce qu’il désirait… ou coucher avec Lorelei, moi sa nouvelle allié ?


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Apaiser les maux, être naturel, je viens te voir... (Lorelei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Je viens te voir ...
» Viens après voir vu Raphael [PV Luna]
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc