Partagez | 
 

► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Dim 30 Mar 2014 - 20:10

« Oh Gods, not again... ! ║ Peter & Leif »


Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu un karma pourri. Mais vraiment pourri. Et je n'exagère rien, croyez-moi. ... Oui, bon. D'accord, j'ai eu la chance d'avoir une enfance heureuse. Mais quand on est né Mutant, comme c'est mon cas, on a vite tendance à l'oublier. Surtout ces derniers temps. Toute cette histoire de Grande Purge, si vous voulez mon avis, c'est une stupidité totale. Tout ce que fait le gouvernement, c'est apporter de l'eau au moulin de Magneto et de sa Confrérie. La haine et la violence n'engendrent que la haine et la violence, ils se font des illusions s'ils espèrent annihiler tous les Non Humains. J'ai connu des Mutants adorables, qui n'auraient pas fait de mal à une mouche, qui sont devenus mauvais et agressifs suite à ces décrets insensés. Et des êtres qui rejetaient les idéaux d'Erik Lehnsherr, ont fini par rejoindre sa cause. Certains essaient de lutter à leur manière. Les autres se cachent.
Et moi dans tout ça, me demanderez-vous ? Eh bien... Je suis longtemps resté passif, mais ces derniers temps je ne peux plus me le permettre. J'en ai trop vu et trop entendu...

C'est pourquoi, depuis quelques semaines -voire quelques mois- j'ai commencé à partir vagabonder en ville, au beau milieu de la nuit, et ce malgré le couvre-feu instauré. Evidemment, dans un soucis de discrétion et de protection de mon anonymat, je ne sors exclusivement que sous ma forme de loup, et me fait appeler Sköll. Une chance, je peux m'exprimer clairement une fois métamorphosé en peluche. C'est bien plus pratique lorsque je rencontre des camarades bipèdes, et pas seulement des animaux. Mais venons-en à l'essentiel.

Cette nuit-là, je m'étais aventuré un peu trop loin, je crois... J'avais dépassé depuis longtemps les frontières de mon territoire -comprenez les environs plus ou moins directs de mon appartement en centre-ville- et je n'avais pas une idée très précise de l'endroit où je posais mes pattes. Bon, je savais que je me trouvais dans le Bronx, mais ça mis à part... Je nageais dans le flou le plus total. J'avais croisé un chat, qui m'avait confirmé la présence de Mutants dans les parages. Mais les corbeaux du coin m'avaient également mis en garde contre les miliciens, qui traînaient non loin de là. Hum... Je ne pouvais pas faire demi-tour maintenant. C'eut été complètement idiot. Je continuai donc, en prenant garde de ne pas me faire repérer.

Ou tout du moins, c'est ce que je pensais. Ma situation actuelle ? En train de courir comme un dératé pour échapper à une bande d'enragés du flingue. Oh mes dieux, mes dieux, mes dieux, mes dieuuuuux... ! Je ne voulais pas terminer en descente de lit... ! J'avais beau courir aussi vite et aussi longtemps que je pouvais, ils ne voulaient pas me lâcher. Et je n'allais pas tarder à manquer d'endurance...

... Au secours ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Sam 5 Avr 2014 - 19:12



Oh Gods, not again...

Leif & Peter


Vol. BOOM. Il ne saurait dire exactement d’où il partait pour dire où il va, mais cela n’importe que peu pour le Star Lord. Cette Terre est nouvelle pour lui, Quill est parti des années avant pour atterrir des années après, tant de choses ont pu arriver pendant toutes ces années, tant de choses qu’il ne connait pas. Malgré la connaissance qu’il a du monde, il lui est interdit d’en parler, il n’est pas bon d’en connaitre trop sur le futur. Bien sûr, ceux qui ont rencontré les deux Gardiens présents, les autres n’ayant pas encore été retrouvé, ils savent que certains ratons laveurs ont développé une conscience.

Survolant New-York, le casque sur les oreilles, Peter ne pense même pas à cette époque-ci. Depuis que Thanos les a envoyés au début des années 2000 (Oui, 2014, quand l’on arrive des années 3000, ça parait le début.), il pense à ceux qu’il a quittés par le passé. A peine arrivé que le jeune homme cherche à repartir par tous les moyens de cette époque où le racisme et la stupidité sont les plus fortes. Mais à part ça, ils ont quand même quelques bons morceaux de musique.

Ayant choisi la vie New-yorkaise le temps de repartir à leur époque, Quill dispose d’une place à lui dans un quartier assez loin du centre-ville pour quelqu’un devant circuler à pied ou en voiture. La disposition géographique n’étant pas un problème quand l’on peut se déplacer par les airs. Se posant dans une ruelle pour ne pas attirer l’attention sur les miliciens de l’époque, chassant ceux présumés « mutants », Peter fourre ses mains dans les poches et commence à remonter la rue pour rentrer chez lui, se détendre et prendre un verre bien mérité après cette excursion au Wakanda.

Cela, c’est ce qu’il aurait fait si son téléphone, quelque peu bidouillé, ne s’était pas mis à vibrer dans sa poche arrière. Quand l’on est un Gardien de la galaxie, il y a quelques trucs que l’on s’autorise à faire malgré les conventions intergalactiques. Comme surveiller dix blocs autour de chez soi les allés et venus des personnes, afin d’identifier la moindre menace, comme un géant violet cherchant à vous tuer ou des miliciens un peu trop envieux de capturer une magnifique peluche de raton-laveur alcoolique et hyper violent. Rien de bien dangereux ici, ce n’est que Ridog, un mutant qui sauva Rocket et que Peter attaqua lors d’un malheureux quiproquo. Cependant, à en croire la façon de se déplacer de l’homme loup, il ne doit pas être en de très bonne compagnie.

Vol. BOOM. Le voilà repartie en soupirant, un air inquiet dans le regard. Il n’aime pas prendre part au conflit actuel, risquant de modifier le cours du temps. Mais Star Lord ne peut pas laisser « Sköll » se faire dézinguer sans rien dire. La voilà finalement, la bête qui court, poursuivit par des membres de la Purge. Descendant, il se met à voler juste au-dessus du loup.

- Salut Leif, ça va depuis la dernière fois ? Qu’est-ce que tu viens faire là ? Commence à discuter un Star Lord décomplexé, remarquant l’essoufflement chez le loup. Un p’tit tour de manège ?

Sans attendre une réponse de sa seule vraie connaissance dite normal dans cette ville, Peter attrape le loup par les flans et commence à remonter, laissant béats les poursuivants de ce dernier, qui s’arrête en regardant le spectacle sans trop comprendre. Ils reviendront à l’assaut dès qu’ils auront transmis l’info du sauveur volant, probablement un mutant à éliminer aussi.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Mar 8 Avr 2014 - 10:20

« Oh Gods, not again... ! ║ Peter & Leif »


Et pour changer, je m'étais fourré jusqu'au museau dans une situation impossible. Défendez la cause de vos frères Mutants, qu'ils disaient ! Vous n'en serez que plus fiers et estimés, qu'ils disaient ! Et mon arrière-train c'est du lapin, aussi ? Ah ça, on se garde bien de vous avertir des dangers qui peuvent vous tomber sur le coin de la truffe, vous pouvez me croire !
... Ceci étant dit... Personne ne m'a forcé à agir de la sorte. Avant de me lancer dans cette aventure, j'étais parfaitement conscient des risques encourus. Alors est-ce que je pouvais me payer le luxe de me plaindre ? Non, pas vraiment. Mais enfin, je ne tenais tout de même pas à terminer en descente de lit dans une chambre style nouvel empire, merci bien !

Dans ma course désespérée pour tenter de sauver ma peau, j'avoue que je ne réfléchissais plus vraiment. Mon instinct de conservation avait semble-t-il pris le dessus, et guidait le moindre de mes mouvements. La gueule entrouverte, le souffle rapide, mes pattes foulaient le goudron à un rythme effréné. Dans une tentative de semer mes poursuivants, je m'engageai dans une ruelle, sur la droite. Si mon virage brusque en avait déstabilisé plus d'un, je n'étais pas non plus parvenu à m'en débarrasser totalement. Cependant je m'en doutais un peu. Les miliciens ne devaient pas être de simples amateurs pour donner la chasse à des Mutants. Après tout, ils n'étaient pas tous comme moi... Mes pouvoirs n'étaient pas si impressionnants que ça, et beaucoup moins dangereux que certains. D'autant plus que j'avais choisi de prendre la fuite. S'ils étaient tombés sur Magneto, la donne n'aurait pas été exactement la même...

Et puis soudain, je sentis une odeur... Familière. Cette dernière mit en sourdine mon instinct, qui laissa à nouveau place à ma raison d'être humain. Ma mémoire n'eut guère le temps de s'activer quant à la recherche de la personne possédant une telle fragrance, puisque ladite personne... Volait juste au dessus de moi. Ah bah celle-là, je l'avais pas vue venir.
Et voilà qu'un Peter on ne peut décontracté, presque négligeant, commençait à me taper la discute mine de rien. Comme si était parfaitement normal. Mes dieux, celui-là...

- Mais t'es complètement idiot ou t'es inconscient ?! Tu te rends compte que... Eeeeeeh !

Même pas moyen de finir ma phrase -car oui je peux parler même lorsque je suis sous forme animale- que je me retrouvais dans les airs. Un loup volant. Bah tiens, bien sûr... C'est que j'ai le vertige, moi ! Et je ne tenais pas plus que ça à terminer en décalcomanie sur le sol, merci bien. Enfin, il n'y avait plus qu'à espérer que ce grand machin ne me lâche pas... Et pour lui faciliter la tâche, je restais parfaitement immobile. Une peluche sage comme une image. Même si je comptais bien le noyer de noms d'oiseaux à l'atterrissage.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Jeu 24 Avr 2014 - 20:02



Oh Gods, not again...

Leif & Peter


Depuis quelques temps, Pete avait pris l’habitude de se mêler de l’affaire des êtres de ce temps. Que ne risque-t-on pas en sauvant telle personne alors que sa destinée était de mourir ici et maintenant ? Du moins, c’est ce qu’essayais de penser lors de son arrivée dans les années 2000 le Star-Lord. Peu à peu, il avait oublié cette dangereuse ligne qu’il avait franchie des années plus tôt désormais.

Aujourd’hui, la chose était encore différente. Leif s’était de lui-même immiscé dans les affaires des prisonniers du temps. Cela dit, il fait donc désormais partie de l’histoire des gardiens, que cela lui plaise ou non. Et à en voir comment il aboie ses paroles lorsque Peter fait la conversation, il n’y a nul doute que ce n’est pas le moment de perdre son temps. Alors, comme vous le savez déjà, Quill l’embarque, le fait voler. Ce n’est pas le rêve de chaque humain, voler ? Probablement pas celui des hommes-loups. Peur panique ou total désarroi, quoi que ce soit, Leif reste immobile, ne bougeant pas d’un poil.

- Tu sais qu’il ne faut pas trainer comme ça. Le sermonne Peter qui vole en ligne à travers les buildings en zigzagant comme si de rien n’était, perdant définitivement les miliciens de vue. Prenant en compte le fait qu’un homme volant, portant dans ses bras un loup n’est pas franchement le plus discret, Quill descend tranquillement vers un toit qui lui semble propice à une petite discussion, ne serait-ce que pour savoir la direction à prendre pour ramener le loup chez lui.

- Alors, elle était sympa ta promenade ? Rit doucement sans se moquer Pete, adepte des courses poursuites dans lesquelles il n’est pas rare qu’il soit celui qui y est poursuivis. La différence, c’est que lorsqu’il vole et court et saute pour échapper à ses poursuivants, le terrien n’est pas seul pour longtemps, pouvant compter sur sa fine équipe pour l’aider lorsque le temps est venu. Aujourd’hui, à n’en pas douter par son allure et sa façon d’être, Leif n’attendais pas d’aide. Quill est pris dans un dilemme plutôt récurrent à sa personne, faut-il laisser repartir Sköll tout seul, risquant ainsi de retomber sur une brigade de la mort ? Ou faut-il prendre part au combat, comme le tanne depuis sa capture le raton-laveur.

- Dis-moi, Leif. Il se passe quoi exactement à New-York ? Si Rocket est un excellent ami de Pete, il faut tout de même se méfier de ses réactions parfois. Même s’il a déjà eu raison par le passé, notamment avec l’incident Thanos qui les expédia à cette époque, il n’est pas rare que celui-ci extrapole les données. Pour avoir rencontré beaucoup de pontes de cette époque, aucun n’a su clairement m’expliquer ce qu’il se passait. Toi, qui est au première loge, tu pourrais peut-être m’en dire plus.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Mar 29 Avr 2014 - 14:24

« Oh Gods, not again... ! ║ Peter & Leif »


Vous voulez que je sois honnête ? Je n'ai pas ouvert les yeux durant la totalité du temps que dura cette charmante balade dans les airs. Je suis un loup, bon sang, un loup ! Pas un écureuil volant ou un moineau ! Un loup ! Voler c'est contre nature pour moi, autant me demander de devenir végétarien ! Alors oui, j'avais peur. Et je n'ai certainement pas honte de l'affirmer. De toute façon il n'y a que les inconscients et les malades mentaux qui n'ont peur de rien. La peur c'est très utile pour rester en vie, et sans elle, pas de vrai courage. Mais je ne vous apprends rien, n'est-ce pas ? Donc je vais rapidement passer sur ça.

Lorsqu'enfin je sentis du sol bien palpable sous mes pattes, je rouvris mes yeux, et bondit en avant pour faire quelques pas, tout en m'ébrouant nerveusement. Je trépignais presque littéralement, à cause de l'adrénaline qui courait encore dans mes veines. Revenir au calme risquait d'être plus difficile que prévu... L'une de mes oreilles se tourna vers Peter, avant que le reste de ma tête ne suive le mouvement. Ha ha ha. Hilarant, vraiment. Et ce que je pensais se voyait très clairement à la tête de blasé que j'affichais. Qui a dit qu'une bouille de loup ne pouvait pas être expressive, hein ?

- On t'a déjà dit que tu devrais songer à une carrière comique ? Non ? Bah franchement tu devrais essayer, je suis sûr que tu ferais un tabac ! Et oui, c'était du sarcasme. Je l'avoue, j'aurais pu me montrer un peu plus aimable avec la personne qui venait sûrement de m'épargner une balle dans le crâne, ou un aller simple pour les laboratoires du gouvernement. Mais que voulez-vous, j'ai parfois un caractère de... Chien.

Je fis quelque pas de plus, tournant le dos à Star Lord -sérieusement, t'avais besoin d'un nom de code pareil ?- pour tenter d'apaiser mon esprit et mes humeurs. Tourner en rond comme un lion en cage ne m'aiderait sûrement pas des masses, mais au moins je pouvais m'occuper les pattes, c'était déjà ça.
Ce fut la voix du jeune homme qui me tira de mes réflexions. A vrai dire, ses paroles me figèrent sur place. Comment pouvait-il ignorer à ce point la gravité de la situation pour les "anormaux" ? Surtout avec ce qui était arrivé à Rocket ! Enfin, après tout, peut-être n'avait-il pas eu tant l'occasion que ça de se pencher sur la question...
Avec un soupir, oreilles basses, je me tournai à nouveau vers lui.

- Le gouvernement cherche à exterminer tout ce qui n'est pas "normal". Les Humains ont pris peur suite à toutes les catastrophes qui sont arrivées, et comme d'habitude, il leur faut un croque-mitaine à accuser. Ce coup-ci, c'est nous qui payons l'addition. Et par nous, j'entends les Mutants dans le sens large. Que ce soient les bons ou les mauvais. Ils ne font aucune distinction. Nous sommes soit froidement abattus, soit nous servons de cobayes pour je ne sais quelles horribles expériences qu'ils trafiquent dans leurs labos top secrets. J'ai déjà perdu deux personnes que j'aimais énormément à cause de cette maudite Purge, comme ils l'appellent. Je marquai un temps d'arrêt, retenant un grondement rauque. D'ordinaire je ne suis pas de nature agressive, mais je détestais repenser à ça, et ça me remuait les tripes de seulement songer qu'en ce moment-même, s'il n'y avait pas eu tout ce bordel, je serais peut-être marié et père. Bon, du calme, on rentre les crocs. Là. Et comme si ça ne suffisait pas, ils s'en prennent aussi aux Avengers, et même aux Asgardiens, s'ils le peuvent. C'est tout ce que je sais.

Lâchant un nouveau soupir, je posai mon arrière-train au sol, pour toiser Peter sans bouger d'un poil. Peut-être aurait-il préféré tailler le bout de gras avec un homme, mais vu la situation, je ne pouvais pas me permettre de prendre apparence humaine. Si je voulais rester en vie, je devais conserver un minimum d'anonymat.
Tiens, d'ailleurs rien à voir, mais j'allais presque oublier.

- Au fait, merci de m'avoir tiré de là.

J'ai beaucoup de défauts, mais l'ingratitude n'en faisait certainement pas partie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Lun 26 Mai 2014 - 19:34



Oh Gods, not again...

Leif & Peter


S’asseyant sur le rebord de la bâtisse, Star-Lord sourit à la remarque sarcastique de son compagnon. Le détail d’une de leur conversation revient alors en tête au gardien, Leif l’ayant averti de son malaise quant au vol, probablement lorsque Pete avait proposé de le ramener par la voie des airs lors de leur première rencontre. C’était la moindre des choses qu’il avait trouvé à faire, après l’avoir agressé alors qu’il venait de sauver son compagnon à poil.  

Tournant en rond, comme pour reprendre ses marques, Leif dévisageait désormais l’humain comme s’il venait de dire une obscénité. L’ignorance, ou plutôt le je-m’en-foutissme, dont pouvait faire parfois preuve Pete faisait souvent ce genre d’effet aux personnes avec qui il discutait. Quitte à être un leader imparfait, autant l’être jusqu’au bout. Ses priorités avait jusque-là été de retourner à l’époque d’où il venait, mais après s’être rendu compte que, pour le moment, il n’existe aucun moyen de voyager dans le temps, Quill avait bien dû se trouver une nouvelle occupation et celle-ci était de comprendre le monde dans lequel il venait d’atterrir. Si Cath lui était d’une grande aide sur certains points, notamment sur ses choix vestimentaires pour se fondre dans la masse et la musique à écouter, elle n’était qu’une humaine, que cela ne soit pas pris mal, il l’adore pour ça, cette simplicité. Lorsque la discussion de la Purge était arrivée, elle avait avoué ne pas avoir assez d’éléments pour juger, puisqu’on la laissait dans son coin.

Le kidnapping de Rocket avait également joué sur le choix de cette recherche d’informations.  S’il avait rencontré pas mal de hauts fonctionnaires, il n’avait jamais abordé cette question afin de se concentrer sur le voyage dans le temps, alors qu’il aurait peut-être mieux valu. Peter écouta avec attention les propos de Leif. Machinalement, il se mit à taper du pied de manière rigoureuse, puis soutenu tandis que les paroles du mutant se déversaient dans son cerveau. Exterminer l’anormal, la traque des mutants, les expériences. Les bras croisés, Quill serra les poings de frustration, les années 2000 étaient donc ainsi faites ? Régis par la peur et la guerre interraciale. Qu’il avait bien fait de partir lorsqu’il l’avait pu, de s’exiler dans le futur, peut-être pas parfait mais au moins plus tolérant que ce qu’il pouvait entendre actuellement. Leif conclut sa tirade par le fait que le gouvernement s’en prenait également aux asgardiens et aux vengeurs. Peut-être fallait-il chercher là-dedans des alliés, des gens capables de prendre partie et d’aider Rocket et lui-même.

En pensant à cela, il ne faisait aucun doute non plus qu’il devrait un jour retrouver Gamora et les autres, qui doivent se trouver sur cette terre aussi. Pete poussa un long soupir à cette idée, il était le seul membre humanoïde comme l’entend actuellement le gouvernement américain, cela n’allait pas être une partie de plaisir.

- Difficile de rester calme lorsque l’on entend ça. Commenta Peter qui croisa les jambes tout en réfléchissant. Il ne s’en rendait pas compte, mais il avait commencé à flotter au-dessus du rebord, chose qu’il fait souvent lorsqu’il réfléchit. Si je t’écoute bien, il n’y a personne pour s’opposer à eux ? Le peuple ne prend-il pas partie dans cette affaire ? J’veux dire, les mutants, ou les anormaux comme ils disent, ont bien des familles, des amis. Des gens qui tiennent à eux quoi.

Des idées toutes plus improbables les unes que les autres fusaient dans son cerveau. Il fallait trouver un moyen d’aider ceux comme Leif et Rocket, victime de ce rapt sans scrupule. Il fut interrompu par le remerciement de l’homme-loup.

- T’en fais pas, va, c’est normal entre potes. Dit-il en agitant la main comme pour souligner ses paroles. Tu sais quoi, j’ai même une idée. La particularité de Star-Lord, c’est qu’il a plein d’idées. De très bonnes, parfois, mais trop souvent des médiocres et particulièrement dangereuse, à l’instar de celle qu’il avait eu de vouloir donner une raclée à Thanos.

- Pourquoi tu ne viendrais pas vivre avec Rock et moi ? Ce serait plus sûr, t’aurais de quoi parler, de quoi boire aussi… L’état général des lieux faisait penser qu’une mini-guerre avait pu éclater dans les locaux. Entre les armes parfaitement entretenu du raton-laveur bipède, les poids et haltères de l’humain et les bouteilles vides trainant de ça, de là, difficile de voir en eux des personnes qui sauvèrent l’univers plusieurs fois, dans la même semaine !
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Jeu 29 Mai 2014 - 14:22

« Oh Gods, not again... ! ║ Peter & Leif »


Devoir expliquer à Peter ce qu'il se passait sur notre monde à notre époque avait rouvert d'anciennes plaies, ce qui évidemment me déplaisait au plus haut point. Le genre de blessures que je n'arrivais pas à encaisser, et que je préférais emmurer dans un coin de mon esprit pour ne plus jamais y toucher, espérant que ça guérisse tout seul sans que j'ai jamais besoin d'y revenir. Evidemment ça ne marchait pas comme ça, mais j'y croyais dur comme fer, malgré tout.

D'après ce que je pouvais ressentir, une certaine frustration et peut-être même une pointe de colère émanaient du Star Lord. Ces mêmes sentiments qui couvaient dans le coeur de tous les Mutants depuis que la Purge s'était levée. J'appréciais cette empathie de la part de l'humain, même si elle ne venait que tardivement. Mais bon, j'avais appris à le connaître, et je savais que parfois -souvent même- il faisait preuve d'un certain laisser aller. Je ne pouvais pas lui en vouloir, ça faisait partie de son charme, quelque part !

Je haussai un sourcil -ou ce que en tient lieu chez les loups- tout en inclinant une oreille vers l'arrière en le voyant commencer à flotter dans les airs. Brrrr... Décidément pas mon truc, ça ! A la suite de ses paroles, je laissai échapper un léger soupir.

- Tu sais, beaucoup de jeunes Mutants paniquent à la découverte de leurs pouvoirs, certains tuent même pas accident des êtres qui leur sont proches. Il n'est donc malheureusement pas rare qu'ils soient considérés comme des monstres par ceux qui prétendaient les aimer. Et puis de toute façon que veux-tu qu'ils fassent, ces gens, face à des soldats sur-entraînés ? Ils n'ont aucune chance. Puis j'ajoutai, plus bas, presque pour moi-même. Mais un de ces quatre tous les Mutants dans mon genre qui n'ont rien demandé à personne vont en avoir ras le bol et rejoindre Magneto dans sa croisade, ça risque de leur faire bizarre.

Quant à ce qui suivit... Ca me pantois et sans voix. Non mais... Deux minutes, il était sérieux, là ? ... On dirait bien. Vivre avec un excité dans son genre qui se fait appeler Star Lord et un raton laveur surdoué accro aux flingues divers et variés, bons dieux ça promettait ! Enfin, si j'acceptais et qu'effectivement sa proposition n'avait rien d'une plaisanterie. Honnêtement, je tiens à ma tranquillité. Mon petit train-train quotidien, et surtout mon silence pour écrire mes romans. Mais... Ma nature grégaire de loup reprenait souvent le dessus. J'avais besoin de compagnie, et de me sentir entouré pour avoir la sensation d'être en sécurité. ... Bon, qui ne tente rien n'a rien, comme dirait l'autre, non ?

- Euh... T'es sérieux ? T'es au courant que si jamais on m'attrape chez vous ça va pas arranger votre cas ? Et puis ça te dérangerait pas de vivre avec un mec qui court plus après d'autres mecs que des filles ? Bah quoi, autant être honnête, je voulais pas qu'il y ait de malentendus ! Certes, Peter a une bonne bouille, mais c'est pas mon genre. Pas que t'aies à t'inquiéter de ça, mais je préfère autant être clair. Histoire que tu saches à quoi t'attendre. Et je ne risquerais pas de déranger ?

Je penchai légèrement la tête tout en le fixant, droit comme un I. Dans mon dos, sans même que je m'en rende compte, le panache dorée et crème qui me servait de queue commençait à battre légèrement l'air. Le seul fait d'imaginer ne plus avoir à vivre seul suffisait déjà à me réchauffer le coeur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: ► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]   Dim 22 Juin 2014 - 20:22



Oh Gods, not again...

Leif & Peter


Le mutant poursuit son explication. Cela tient la route, c’est la panique complète parmi eux, pense Peter. Cela n’en reste pourtant pas moins triste pour ces jeunes gens, privés d’une vie de bonheur simplement à cause des mutations. Si le racisme et la ségrégation n’a pas disparu à son époque, tout reste bien différent. Sans qu’il n’arrive à se l’expliquer, Pete sent monter en lui de la colère. Il a promis de ne pas interférer avec les problèmes de l’époque, de peur de faire varier le flux temporel. Quoique cela ne gêne pas Rocket de préparer sa vengeance contre les miliciens de la Purge.

La dernière phrase que prononça Leif ne s’adressait nullement à Peter, elle semblait être une pensée exprimée à voix haute. Pour sûr que ce « Magnéto » attire les mutants paumés ou sans but précis. Il donne un idéal, des moyens de combattre, de se soulever. Le gardien ne relève pas, il a cette habitude d’ignorer ce qu’il ne devrait pas entendre, ou du moins, de faire en sorte que son interlocuteur croit que cela n’a pas été entendu. Bien sûr, il arrive qu’un adversaire l’insulte et là, l’histoire est totalement différente.

Reposant pieds sur le toit et proposant à son nouveau pote de venir dormir chez le raccoon et lui-même, il a l’occasion d’admirer l’ensemble des expressions que peuvent avoir les visages de loup. Sa réaction est détonante. Il aligne des arguments qui font exploser de rire le gardien. Plaçant une main sur l’épaule de Leif, il se tord en tentant de se calmer.

- Excuse-moi (il s’arrête et se relève, s’essuyant une larme au coin de l’œil.). Je ne voulais pas être méchant ni rien, mais tu t’es entendu ? Tu crois que l’on peut déjà faire pire que notre cas ? Entre un humain capable de voler et ayant une force hors-norme, un raton-laveur avec assez d’armes pour renverser le gouvernement de n’importe quel état de la planète, croisé à ça le fait que l’on vienne du futur, tu penses que l’on peut faire pire ? (Il respire encore rapidement, mais parvient à reprendre son calme.) Et pour la question d’avec qui tu aimes passer la nuit, crois-moi, tu n’as rien d’un déviant…

Quelle période bizarre que cette année 2014. Peter sourit de joie, un nouveau pote à la baraque, c’est une nouvelle personne avec qui trinquer. Et puis, Rocket le lâchera peut-être un peu comme ça, Peter étant trop rabat-joie selon le raton-laveur. Sans plus attendre, Quill décolle et vrille au-dessus du vide. Qu’il est bon de trouver des gens qui les acceptent par les temps qui courent. Il revient aussi vide qu’il a décollé vers Leif.

- Tu vas voir, ça va être l’éclate ! Explosion de joie dans le cœur de Peter. Depuis leur arrivée, rares sont les moments comme celui-ci, les moments où le Gardien oublie, ne serait-ce que pour quelques secondes, ou une poignée de minutes qu’il est perdu dans le temps, perdu loin de chez lui, avec cette peur de ne jamais y retourner. Allez, c’est parti Leif ! Ce soir, on trinque ! Voulant attraper le mutant par le flan, il se ravise. Et on y va à pied si cela te vas, mais au premier problème, je passe la seconde.

FIN DU RP.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
 

► Oh Gods, not again... ! [PV : Peter Jason Quill]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Peter J. Quill / Starlord / Superman de la Galaxie
» Les gardiens de la galaxie [Spoil]
» • Peter J. Quill | Star Lord | [En construction] •
» let's go fighting. | FT. PETER J. QUILL & WILMA L. SCHNEIDER
» Créations de Jason





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc