Partagez | 
 

Did I ever tell you the definition of insanity ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Lun 12 Mai 2014 - 23:51



feat Dylan O’Brien
William Dows


Carte d'Identité
Prénom(s) & Nom:
William Dows
Nom de code:
Scythe
Date & lieu de naissance:
16 anvier, à Chicago (EU)
Âge:
23 ans
Emploi/occupation:
Fugitif
Centres d'intérêts:
Le symbiote, les chats, les comics, les supers (héros et vilains, plus particulièrement Black Cat), les sensations fortes.
Statut:
Célibataire
Groupe:
Indépendant affilié aux Anormaux

Caractère

Avant j’étais comme vous, un mec banal, sans aspiration, sans ambition, totalement perdu dans la masse, une sombre merde quoi. Mais depuis que le symbiote a croisé ma route … J'ai ouvert les yeux ! Il a brisé les chaînes que la société m'avait imposé et m’a montré mon véritable potentiel. Il m'a libéré ! ET C'EST BON ! OH OUI QUE C'EST BON ! Je suis un loup maintenant, vos lois de moutons ne s'appliquent plus à moi.

Je reste tout de même discret, les moutons n'ont pas besoin de savoir que le loup est parmi eux. Et puis c'est amusant de les observer, ils sont un constant rappel de ce que j’étais, ainsi que de ce que je suis devenu. Je ne me considère pas comme étant l'un d’eux. Ils n'ont pas plus de valeur à mes yeux qu'un animal ou un insecte. On peut les apprécier, on peut même les trouver attachants, mais les utiliser ou les écraser ne produit pas plus d'émotion chez moi que de manger des olives ou aller aux toilettes. Si vous voulez mon respect, il va falloir me prouver que vous valez plus que la masse grouillante du troupeau.

Après, je ne me considère pas comme un monstre, je ne vois simplement pas l’intérêt de me plier à des règles que je n'ai aucune raison de suivre. Je suis simplement esclave de mes envies. Je fais ce que je veux, où et quand je le veux.

Pour ce qui est de mes goûts, j'aime les petits plaisirs simples de la vie. Regarder un bon film, un comics à la main pendant qu'un de mes chats ronronne doucement sous mes caresses reste pour moi un réel plaisir. Après, faire la fête et m'amuser est une de mes priorités, et si cela implique une bonne dose d'adrénaline, tant mieux ! D'un autre côté, je déteste toute forme d'autorité et vais jusqu'à faire tout le contraire de ce qu'on me demande par pur esprit de contradiction.

Pour ce qui est du symbiote, et bien ELLE est ce que j'ai de plus cher au monde. Je comble ses envies aussi bien que les miennes. Elle s'occupe de moi, me rend fort et me protège. En échange, je fais tout mon possible pour lui faire plaisir et prendre soin d'elle. Une chose est sûre, je ne laisserai jamais personne me la prendre, PERSONNE.


Pouvoirs & capacités

C'est le symbiote qui donne à Will son pouvoir, sans lui il n'est rien. Il lui fournit cependant un panel de capacités assez étendu qui commence par une nette augmentation de ses capacités physiques, parmi elles, une force et des réflexes très supérieurs à ceux d'un humain standard.

En outre, il dispose, à l'instar de Spider-man, de la capacité d'adhérer à toutes les surfaces. Capacité héritée de l'arrière-grand-père du symbiote, grand-papi Venom, qui eut Peter Parker comme hôte durant un temps.

Pour finir, le symbiote, fournit à William une régénération cellulaire accélérée, ce qui lui permet de guérir la plupart des blessures en à peine quelques minutes.

Derrière le masque, y a qui ?
Prénom/pseudo  ♦ Marco / Marmotte-Garou 
Âge ♦ 23 ans
Scénario ou inventé ♦ Inventé
Comment as-tu atterri ici  ♦ Le bouche à oreille. Merci John ! Merci Eve !
Fréquence de connexion ♦ Au minimum une fois par jour
Remarque(s) ♦ Si le symbiote n'est pas accepté, ce que je comprendrais, je peux tout à fait faire autres choses. J'aimerais cependant garder le personnage tel quel si possible.
Code règlement ♦ J’ai une armée … Nous on a un Hulk !  ET JE SUIS PRET A M'EN SERVIR !!! MOUAHAHAHAHAHAHA !!!







Que pensez-vous de la Purge ?
C'est une belle connerie oui ! « Ils représentent un danger … Ils sont incontrôlables … On ne peut pas laisser de tels dangers en vie » … Ils ont juste les boules. Voilà la vérité. Ils sont jaloux de notre pouvoir, de notre liberté, de notre avenir. Eh ! Réveillez-vous ! Les dieux marchent parmi nous ! Vous croyiez vraiment que l'humanité va survivre tel quel pour toujours ? Et ben vous vous fourrez le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Mais ouvrez les yeux bordel de merde ! Entre les mutants qui sont sans conteste une nouvelle phase de l'évolution, les Asgardiens qui sortent d'un peu partout pour venir squatter notre planète, les extraterrestres, les monstres et j'en passe. Vous croyiez sérieusement que le pauvre humain moyen va survivre à ce millénaire ? La réponse est non. C'est nous, les « Anormaux » qui sommes l'avenir. Pas eux. Et comme tout animal lorsqu'il sent sa disparition approcher, l'humanité sort les dents et commence à griffer. Ils veulent du sang ? Très bien … ils vont en avoir. Mais lorsque ce sera finit, il faudra qu'ils se souviennent que ce sont eux qui ont voulu cette guerre, ce sont EUX qui nous ont obligé à nous défendre.


Une idée pour y mettre fin ? Qu'attendez-vous du futur ?
Cette purge est la première bataille d'une guerre que nous n'avons pas voulu. Je n'ai aucune intention de faire couler le sang de façon inutile. Mais je ne resterai pas passif alors que les « normaux » nous pourchassent et nous massacrent. Je combattrai le feu par le feu.



Votre histoire

Avant j'étais quelqu'un sans histoire. Juste un gars comme les autres. J'allais en cours à la fac, je bossais à mi-temps dans un fast-food, je faisais des sorties, j'avais des amis … et une famille. Tous les problèmes avec les « autres », tous les mutants et autres personnes dotés de capacités surhumaines, me semblaient bien lointains. J'écoutais sans vraiment faire attention, que ce soit les flashs info’ à la télé ou les discussions des gens dans la rue. Tout ça me paraissait tellement lointain, ce genre de chose n’arrive jamais à Chicago après tout. Alors autant aller m'amuser avec mes amis et faire la fête. Qui se soucis de ce soi-disant « Phénix »  ou de l'invasion des hommes-poissons quand tout ça à lieu à l'autre bout du pays alors que le bar du coin offre une tournée gratuite pour célébrer la finale du Super-Bowl.
Et puis un beau jour, c'est arrivé, je m'en souviendrai toujours. C'était le 3 Juin, il devait être 2 heures du matin. Je traînais avec des amis dans une zone industrielle désaffectée aux abords de la ville. On était venu pour être tranquilles, pouvoir discuter, boire un coup et fumer quelques pétards. La soirée battait son plein, on était sur le toit d'un des hangars, avec un club de golf et un seau de balles à faire quelques swings entre deux bières. C'est à ce moment-là qu'un hurlement a retentit venant de quelque part, près du hangar où on se trouvait, puis le silence. On s'est regardé, puis on a éclaté de rire, l'alcool et le cannabis aidant. Là, un autre hurlement a retentit. Mais, cette fois, venant d'un de mes amis. Une créature étrange venait d’apparaître au bord du toit, ça semblait humanoïde, avec des tentacules et autres excroissances lui sortant du dos et deux énormes yeux blancs sans pupilles. Ca me rappelait vaguement un truc vu à la télé,  mais avant que je me souvienne quoi, la chose se jeta sur moi et me fit traverser le toit du hangar. Il y eut une violente douleur dans mon dos au moment d'heurter le sol puis une sorte de piqûre au niveau de ma nuque et ensuite, l'inconscience. Je me suis réveillé, étendu au sol, seul, à regarder le trou dans le plafond du hangar désaffecté. Chaque cellule de mon corps me faisait souffrir et je me sentais fiévreux, par-dessus le marché. Me relevant douloureusement, je me suis traîné hors du hangar pour me rendre compte que mes « amis » m'avaient tous abandonné, se tirant en voiture et me laissant seul au milieu de cette zone industrielle.
La façon dont je suis rentré reste assez floue, je me souviens juste de m'être écroulé dans mon lit après avoir croisé ma mère morte d’inquiétude dans le couloir. Les jours suivant se mélangent et se brouillent entre cauchemars et délires fiévreux peuplés d'ombres et de silhouettes menaçantes venues m'observer dans ma chambre.
Quand enfin, je repris conscience, quelqu'un était à mon chevet. Il ne s'agissait d'aucun membre de ma famille mais d'une femme en uniforme du SHIELD, (tout le monde connait le SHIELD, je ne regarde pas les infos, mais tout de même), qui me regardait avec un sourire bienveillant. Elle se présenta comme étant un agent spécial quelconque dont la mission était de m'aider et de me protéger. Me protéger de quoi ? Je n'en savais rien du tout et ne comprenait pas ce qu'un agent gouvernemental faisait au milieu de ma chambre. J'avais toujours l'esprit embrumé par la fièvre et une migraine faisait doucement son apparition. Elle m'expliqua que j'étais malade et que j'avais besoin d'aide. Je ne comprenais pas la moitié de ce qu'elle tentait de me dire et je tentais de me concentrer sur ses paroles alors que ma migraine ne faisait que s'intensifier de secondes en secondes.  J’entendis alors des bruits de discussion provenant du couloir, la femme tenta de récupérer mon attention mais je cru discerner un « mon fils ! » étouffé, suivi de sons de luttes rapides. J'ai alors voulu sortir de mon lit mais me suis écroulé au sol. J'ai ensuite tenté de me relever et fut stoppé dans mon élan par l'arme que la femme braquait à présent dans ma direction. Une équipe de soldat en combinaison noire fit son entrée dans ma chambre et alors que la porte se refermait, j’eu le temps de voir le corps de ma mère étalé dans le couloir. La douleur explosa alors dans ma tête et un voile rouge brouilla ma vision.
Les flammes dévorant la maison qui m'avait vu grandir est un souvenir qui me hantera pour toujours. Ce qui s'est passé ce jour-là, je n'en suis toujours pas certain. Mais depuis je vis en fugitif, pourchassé pour le présumé meurtre de ma propre famille et d'une dizaine d'agent du SHIELD. J'ai depuis appris qu'un Symbiote m'avait choisi comme hôte ce soir-là, dans le hangar, et que les agents venus chez moi voulaient m'emmener afin de me le reprendre et de l'intégrer a une sorte de programme "anti-mutant". Ils ont voulut profitez de notre faiblesse, ils ont voulus nous faire du mal. Mais nous ne sommes plus faibles désormais, nous avons appris, et nous somme prêts.
Plusieurs mois ont passé et nous ne sommes plus seuls à présent. D'autres ont subis les mêmes épreuves et fais face à la même hostilité. D'autres comme Eve. Elle nous accepte et partage notre colère. Cette « purge » est un acte de guerre, et nous allons nous battre.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 10:39
Bonjour et bienvenue parmi nous ♥

Par contre, tu dois utiliser les deux codes de fiche de présentation présents [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En outre, nous n'acceptons pas les super-vilains inventés à la validation : mais si tu veux un super-vilain avec les pouvoirs du symbiote..;pourquoi ne pas prendre plutôt Eddie Brock qui remplit les deux critères ? oO


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 10:43
Mes oreilles saignent

Bienvenue sur le forum ! ♥
Comme l'a si bien dit Bucky, Eddie Brock est disponible ** En plus, nous avons un Peter, une MJ, un Harry... Tu serais - je pense - bien accueillit avec des liens déjà actifs ! :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 13:03
heu... Eddie Brock n'est pas un super vilain ...

sinon bienvenu a toi William,

j'espère que l'on acceptera ton symbiote , le 1001e d'une longue lignée, ce serait intéressant de voir comment tu vois la chose avec lui.
S'il te plait ne nous fait pas le coup de Venom dans Spiderman 3, le film qui a violer la licence et qui a violer plus particulièrement le mythe du symbiote et d'Eddie Brock
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 13:34
Bonjours à vous ! Merci pour l'accueil ! En ce qui concerne Eddie Brock, j'y ai vraiment réfléchie avant de faire ce personnage, je suis un grand, grand fan de Venom et de Eddie après tout. Mais comme dans tout les JDR j'ai du mal avec les prés-tirés. J'aime pas m'enfermer dans un perso sur lequel je n'ai au final que peut de contrôle (sa psyché et son caractère étant déjà définies). Et j'ai peur de pas le faire réagir comme d'autre s'attendraient a voir un Eddie Brock réagir. J'adore le personnage, son histoire, ses pouvoirs et sa personnalité et ça serait un honneur de l'incarner, c'est même très tentant, mais … c'est surtout TRES intimidant.

Pour le moment je vais surtout passer mon personnage en indépendant et voir comment il évoluera.

Sinon pour la fiche, oui je sais qu'elle n'est pas finie. Je travail encore dessus. Je post la suite au plus vite.

Encore merci pour l’accueil, j'espère être à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 14:07
John Carpenter : Eddie Brock est dans les prédéfinis super-vilains, point.

William : Aucun problème pour indépendant, il faudra juste également décider s'il est anormal, rebelle, observateur ou du groupe gouvernement. Nous utilisons également des avatars de célébrités réelles, pas de jeux vidéos : je te demanderai donc d'en changer.


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 14:45
buck > çà a beau être "point" autant que tu veux, ici c'est peut-être un super vilain mais de base dans le comics s'en ai pas un, ok c'est l'ennemi de spiderman mais en aucun cas celui des autres ,d'ailleurs sa phase anti-venom montre bien que le personnage est bon dans le fond, c'est tout ce que je dis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 15:13
Et Oh vilain ou pas, c'est pas la peine de se tartiner dans les recherches marvel, on est ici pour s'amuser, pas pour ressortir une encyclopédie à chaque fois.
Peace  :*: 

Sinon bienvenue William  :nom: :nom: 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 13 Mai 2014 - 16:42
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche :29: 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Did I ever tell you the definition of insanity ?   Mar 20 Mai 2014 - 1:42
Fiche finie et en attente de validation !
Revenir en haut Aller en bas
 

Did I ever tell you the definition of insanity ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» Definition
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Enfin, 68, la définition à laquelle j'adhère totalement
» Couragism?
» Le statut du vodou et l’histoire de l’anthropologie





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc