Partagez | 
 

Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Ven 20 Juin 2014 - 0:07



❝ Emmène-moi vers d'autre horizon ❞
~  Alexei S. & Lorelei ~




Sa grimace laissé montrer une forme d’incertitude. Je le regarde retirer les premiers boutons de sa chemise pour en retirer une petite chaîne d’argent où se trouver une bague, parfaitement ronde, certainement en or sans parure, simplement nu. Ça devait être son alliance, finalement nous avions des similitudes entre Asgardien et humain. Il passe finalement l’anneau autour de son doigt. Il semblait réellement perdu. Non pas que ça se voyait sur son visage, mais je le sentais au fond de moi, comme une voix qui me le crier à mes délicates oreilles. Il est facile de ressentir les pouvoirs bénéfiques et destructeurs de l’amour quand on sait le manipuler à sa guise. Il semblait étrangement perdu, un cœur balançant entre amour et haine et nous savons si bien que la brèche entre les deux et fine, presque imperceptible, il suffit d’un bas en avant ou en arrière pour passer la frontière. « Je ne sais pas. Je ressens quelque chose pour elle. Est-ce de l'amour? De la haine? Je ne sais pas... Pas encore. » Il venait de confirmer ce que j’avais ressenti à ce moment précis. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire. Je pourrais lui faire oublier sa femme d’un claquement de doigt, mais quelque chose m’en empêche. Peut-être justement l’affection particulière que j’éprouve pour cet humain. Etrangement je n’ai pas envie de lui de mal, de le manipuler. Je suis si bien moi-même avec lui, il a été si gentil avec moi. En un son de ma voix je pourrais l’avoir dans mes bras, pour une nuit, quelques jours, une vie. Mais je sais éperdument que cet amour n’est que factice, il n’est qu’une illusion de mes pouvoirs, une prison d’orée. Rien avoir avec l’amour mutuel que l’on pouvait se porter avec Loki. Il n’était pas faux comme nos funestes mensonges. Je me mords le coin de la lèvre en le regardant. En le suivant dans l’avion, marchant tranquillement derrière lui je lui dis d’une petite voix sincère.

« Si ça peut t’aider. Nous tenons toujours à nos premiers amours. L’amour est un sentiment qui ne s’oublie pas. Si un jour tu refais ta vie, il restera en ton cœur une petite part de sentiment pour elle. On n’oublie jamais les gens que l’on a aimés. L’amour peut devenir haine, mais il reste sentiment enfouie dans le cœur. Malheureusement pour toi … je ne saurais t’aider plus, je ne brise plus de couple que ce que j’ai peu en assemblé. Je m’abstiendrai de te donner des conseils. »

Au moins j’étais franche envers lui. Dans tous les cas il aurait toujours des sentiments pour elle. A lui de savoir si c’est terminé ou si l’amour peut encore les emporter le long du fleuve de la vie à deux. Mais pour cela je ne suis certainement pas la meilleure personne pour ça. J’ai toujours été veine et mesquine, brisé des amours, brisé des couples, détruire un sentiment si beau pour en faire de la chair à consommer. Je lui montrais finalement une facette de moi que peu d’hommes connaissent, une jeune femme qui préféré ne pas causer de tort. J’espérais simplement qu’il le comprenne, je ne voulais pas l’influencer vers un choix. Pourquoi ? Si seulement je le savais moi-même ? La compassion (pour une fois dans ma vie !) ? L’amitié ? L’attirance … l’amour ? Non, c’est un homme marié Lorelei ! -depuis quand je m'en souci maintenant?!-

Une fois installée sur le canapé. Je regarde un peu autour de moi, c’est d’un goût… il fallait avoir vu ce Boris pour comprendre le style peut ordinaire. C’est vulgaire et tape à l’œil dans l’excentricité. Débordant de richesse, ça me faisait penser au barbare de nos contrés qui exposent leur richesse et leur puissance par de tel trophée dans leur palais. D’un gout peu commun, peu subtil, et d’un mauvais gout certain. Mes yeux tombent sur cette pauvre peau de bête au sol. Ses rayures noirs sur peau orangé … c’était beau. J’aurais préféré le voir vivant pour admirer son élégance. Il a éveillé ma curiosité et il veut en jouer le coquin ? Son sourire en coin me fait fondre intérieurement. Je lui souris tendrement. « Tu le sauras si on s'en sors vivant! » Il veut se jouer de moi ? Mon sourire se transforme en amusement.

« Autant me le dire maintenant car je ne te laisserai pas mourir mon cher Alex. » Suivit d’un clin d’œil je rajoute. « Tu as peut-être peur que je t’abandonne en cours de route soldat ? »

Une ruse pour la tenir près de lui ? Ou simplement la taquiner ? Il devait me taquiné, du moins c’est ce que je pense. Et comme j’aime taquiner j’en rajoute une couche. D’ailleurs une question me travers l’esprit. A notre rencontre il y a encore 2 ou 3 heures il m’avait dit son prénom : Alex. Mais Alex si je ne me trompais pas dans les prénoms midgardiens étaient un surnom, un diminutif d’un prénom plus long. Alors je me risque à lui demander.

« Alex … n’est qu’un surnom je présume. Quel est ton réel prénom ? Alexan, Alexandre, Alexis ? »

Que voulez-vous ? J’ai une curiosité sans limite. A quoi pourrait me servir de connaitre son réel prénom ? Ho à rien de particulier, seulement à le connaitre et lui montrer mon intérêt pour lui et qu’il n’est pas simplement un gentil garçon qui me met dans sa valise, un prétexte pour partir et que je n’en ai rien à faire de lui, bien au contraire. Il me passionne beaucoup, il à l’air si différent des autres hommes humains que j’ai peu rencontré, il a quelque chose de différent. Il a des défauts, il a commis des fautes, il n’est pas un homme banal, un homme qui passe partout. Il est unique en son genre et c’est ce que j’aime. Il doit avoir un point de vue autre des choses, de la vie du monde que je cherche à comprendre et toucher du doigt. Bien plus différente que le commun des mortels, homme beau, riche et dont la vie leur souris comme une fleur qui s’ouvre à la rosée du matin.

Je regarde Alexei se lever, ouvrir un meuble proche de nous pour en sortir deux verres en me demandant si je voulais boire. Bien aimable de sa part. Je lui acquiesce d’un signe de tête toujours le sourire aux lèvres. « Il y a tout plein de chose là-dedans... » Il venait de sortir une bouteille d’eau, j’allais le suivre. Si je buvais de l’alcool c’était pour paraitre normal aux yeux des humains, leur alcool ressemble à de l’eau aromatisée pour moi. Il faudrait qu’un jour Loki échange l’alcool Midgardien contre de l’alcool Asgardien, il pourrait décimer toute la population du Burlesque en un voir deux verres. Non comparable. S'il voulait m'alcoolisé... raté! Alors je lui réponds aimablement.

« Je boirais comme toi, de l’eau me va très bien. »

Au moins je ne lui donnerai pas envie avec un bon verre de vodka ou d’autres liquides hypnotisant. Je prends entre mes deux mains le verre que me tend Alexei en le remerciant. Je bois quelque gorgé avant de lui demander.

« Tu veux me parler de ta mission ou de l’asgardien ? Dans tous les cas tu me parleras des deux. » J’affiche un grand sourire narquois, fière de moi digne d’une petite fille qui sait qu’elle va avoir ce qu’elle veut, suivit d’un clin d’œil.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Ven 20 Juin 2014 - 15:48
Les voici donc tous les deux assis, un verre d'eau à la main, dans la partie plus sympa de l'avion. Il n'y a pas de turbulences, et encore moins de bruits suspects venant des appareils de guidage, dans le poste de commandes.

C'est avec attention, le regard voyageant dans la carlingue de l'avion, qu'il écoute ce que dit Loreleï. De temps à autre, il jette un petit regard furtif vers elle. Il se demandait ce qu'elle pouvait bien faire là. Avec lui. Était-ce si monotone, la divinité? On s'ennuyait au point de suivre le premier venu, pour voir ce qu'il se passe? Cela dit, il s'en moquait. Sa compagnie était fort agréable, tant à écouter qu'à regarder. Cette petite touche d'espièglerie avait quelque chose de charmant, dans sa façon d'être.

Avec un clin d’œil, il répond à la première interrogation de la Déesse. "J'espère que tu ne vas pas me faire faux-bond, la Russie n'est qu'une étape..." Jusqu'où iraient-ils? Seul Alexei le savait. Et encore, cela dépendait grandement de ce qu'il découvrirait en Russie.

Vint ensuite la question sur son prénom. "Je m'appelle Alexei. Alexei Alanovitch Shostakov..." Il inclina la tête comme pour s'excuser. "Oui, je sais..." Il sait. C'est long, compliqué, et pas forcément facile à retenir. Alex ou Alexei était bien suffisant pour le nommer.

Les verres furent servis, et une fois encore, ils étaient l'un en face de l'autre. Toujours rien à signaler au niveau du cockpit. Il but son verre d'un trait, ce n'était pas un exploit, mais la soif... Enfin bon, il répondit au sourire de la jeune femme par un autre sourire. Il avait visiblement éveillé la curiosité de l'Asgardienne.

Haussant les épaules, il enchaîna: "Nous allons vérifier... Enfin, je vais vérifier si les documents fournis par mes supérieurs ne sont pas des faux... Si c'est le cas, il y aura des morts. Sinon, il n'y en aura qu'une."

Les choses étaient vraisemblablement simples. Vérification et élimination. Quels que soient les résultats, les choses se dérouleraient ainsi. Suite à quoi, Alexei se leva et empoigna son sac. Il en sortit une tenue. Sa tenue. Son costume de Red Guardian. Il l'installa sur le dossier de l'un des fauteuils. "Il faudra que je me change" dit-il sans réellement s'adresser à qui que ce soit.

Il jeta son regard vers Loreleï, et afficha un immense sourire. "Et toi? Tu ne racontes rien?" C'est vrai? que savait-il d'elle? Si ce n'est qu'il se sentait incroyablement bien en sa compagnie. Incroyablement ou étrangement? Était-ce là le fruit d'un maléfice? Cette sensation de bien-être n'était-il dû qu'à l'aura magique de la Déesse? Non... C'est autre chose. L'ivresse du moment, peut-être, ou simplement le plaisir d'être en très bonne compagnie. Quoi qu'il en soit, il espérait bien qu'elle n'allait pas se jouer de lui, et disparaître, là d'un coup avant que les événements - liés à la mission? - n'évoluent.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Ven 20 Juin 2014 - 16:58



❝ Emmène-moi vers d'autre horizon ❞
~  Alexei S. & Lorelei ~




Son clin d’œil me fait sourire, je ne m’en rendais même pas compte que je montrais une face totalement heureuse, souriante et espiègle sur mon visage. Ce sont réactions qui entraine cela chez moi, sans même m’en rendre compte je lui souriais, sans le charmer. C’était rare. « J'espère que tu ne vas pas me faire faux-bond, la Russie n'est qu'une étape... » Je lui offre un énorme sourire sur mon visage, comme une petite fille à qui on vient de lui offrir la dernière poupée sorti en magasin. Et je lui demande tout aussi excité de mon regard que dans le ton de ma voix.

« Tu m’as prévu une croisière ? »

Je sais très bien qu’il ne prévoyait rien pour moi. Il faisait ce qu’il avait à faire. Finalement qu’étais-je pour lui ? A ce soldat. Une distraction pendant un long moment, une compagnie, je l’amusais sans doute. Et comme je l’avais été, ses valeurs d’homme d’honneur se sentaient redevable envers moi. « Aurais-je le droit de savoir les prochaines étapes… ou est-ce une surprise ? » Me préparait-il encore beaucoup de surprise? Je parlais de ça comme s’il s’agissait de vacance. Oui, pour moi ce voyage comme des vacances. Un peu d’aventure en outre ne terminait pas ce voyage, n’ayant jamais mis les pieds plus loin que les États-Unis. Non Asgard ne compte pas ! Seulement Midgard, tous ses pays, ses traits sur une carte que Loki ou même Amora m’avait montrée ne voulait rien dire pour moi. Qu’est-ce qu’un trait sur une bout de carte face à une planète entière ? Des hommes et des femmes différentes, des civilisations différentes. En tout point tout cela m’était inconnu. Et ça n’avait pas l’air de déranger Alexei de me montrer et de m’expliquer le monde dans lequel il vivait, comme ce n’était pas déplaisant pour moi de lui expliquer Asgard.

Il me révèle sa véritable identité, enfin… simplement son nom complet. C’est la première fois que j’entendais son prénom, j’aimais beaucoup. Alexei Alinovitch Shostakov ça devait être ça que Loki appelait la consonance Russe. Je n’avais jamais vraiment comprit. Sa sonné étranger de l’américain standard. J’appréciais. Inclinant sa tête, comme pour s’excuser. C’était long, bien plus que nos dénominations. Nous n’avions qu’un prénom ce qui nous différentier … c’était le nom de nos parents une chance ou une tristesse pour Amora et moi, on s’en était passé… par oublie, pas insolence ou simplement par fierté. « J’aime beaucoup, Alexei. » La seule remarque que je fis à propos de son prénom. Et elle était vraie.

Je termine mon verre d’eau que je dépose sur la petite table qui se trouve près de nous. Voilà ma soif épongé je reviens à mon centre d’intérêt le plus passionnant de cet endroit hormis l’ensemble qui m’est inconnu, Alex. Ce beau soldat russe assit en face de moi. Il m’explique sa mission en Russie. Vérifier des documents et exécutions sommaire en fonction de la réponse. J’aime bien c’est simple concis et impeccable. Digne d’un soldat.  Je le regarde prendre son sac, sans rien dire, posant mon regard sur la tenue qu’il sortait le déposant sur le dossier d’un des fauteuils. Une tenue d’un rouge soutenu, une étoile blanche sur le torse. « C’est ta tenue de combat ? » Il me répondit et dit dans la vague semblerait-il. « Il faudra que je me change » Je le regarde me mets à sourire de manière espiègle. Approchant ma main près de mon visage pour la mettre devant mes yeux, pour me cacher mais j’entre ouvrit mes doigts, comme si j’étais discrète comme une souris et que personne ne pouvait me voir. Il pouvait voir mes yeux plissé et mes lèvres tiré par mon rire cristallin. Je fini par retiré ma main de mon visage amusé et il me demande ce que j’avais à raconter.

Il suffit de savoir ce qu’il veut savoir. Je supposais ma vie, comme lui avait peu me raconter quelque évènement de sa vie, et certainement pas les plus heureux. Que savais-je de lui ? Qu’il était une soldat, qu’il savait tuer et qu’il avait tué énormément de gens, qu’il avait une femme sans vraiment reconnaitre son absence ou présence de sentiment amoureux pour elle… entre devoir de la tuer et devoir de tuer ceux qui lui ont menti. Il est honorable.

« Que veux-tu que je te raconte ? Quel sujet te passionnerait Alexei ? »


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Ven 20 Juin 2014 - 17:22
Les réactions de la jeune femme sont... amusantes. Elle semblait partante pour tout ce qu'Alexei pourrait lui proposer. Il faut dire qu'elle n'avait rien à craindre. "Une croisière?" reprit Alexei en haussant un sourcil. "Possible, selon comment ça évolue, que nous ayons à traverser la mer de Chine..."

Mais comment? En bateau, à bord d'un superbe véhicule sur lequel ils pourraient siroter autre chose que de l'eau plate? Le tout, accompagné par une musique entraînante, dont les vibrations de la basse se feraient ressentir jusqu'au plus profond de leurs entrailles? Avec des serveuses, et serveurs, bien apprêtés, polis, qui veilleraient à ce qu'ils ne manquent de rien? Et pour enrober ce décor, un clair de lune splendide et romantique?

A moins qu'ils "n'empruntent" encore un avion. Alexei connaissant des personnes tout autour du globe, ce n'était pas une chose qui devrait étonner la Déesse.
Ou alors, et là, la chose est bien moins sympathique que la première proposition... A la nage. Dans une eau gelée, afin de s'inviter clandestinement sur le territoire japonais. En lui indiquant la mer de Chine, Alex pensait lui avoir fait comprendre où il pourraient aller. Mais parler de géographie avec quelqu'un venant d'un autre monde, c'est une peine perdue, non? "Tu découvriras les choses quand on y sera..." dit alors simplement Alex, qui ne put s'empêcher de retourner tirailler sur son costume, comme si cela avait une quelconque importance, alors qu'il ne le portait même pas.

quand elle lui dit bien aimer son prénom, il afficha un petit sourire en guise de remerciements, mais ne dit rien. Ce n'était pas la peine de mettre des mots pour expliquer cela. Il regardait tour à tour Loreleï et sa tenue. "Je porte cet uniforme depuis des années..." lança-t-il, comme s'il s'agissait d'un fardeau. Alors que, malgré tout: cela restait un honneur. Que ses supérieurs l'aient peut-être trahi, c'était une chose. Mais cela ne changeait en rien le vent d'espoir qu'il insufflait aux foules en portant ce costume. Il symbolisait quelque chose de grand, un idéal Russe, que chaque camarade rêvait d'atteindre. Enfin, ça, c'est ce qu'on lui racontait lors des debriefs suivant ses sorties médiatisées.

"Quel sujet me passionnerait?" Il marqua une pause, réfléchissant "Si l'on commençait justement par tes passions?" Toute déesse qu'elle soit, elle devait bien avoir des choses qui lui plaisaient, en dehors des... trucs de Dieux. Les arts, la boxe, le shopping, la cuisine... N'importe quoi, non?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Ven 20 Juin 2014 - 17:55



❝ Emmène-moi vers d'autre horizon ❞
~  Alexei S. & Lorelei ~




La mer de Chine … qu’est-ce que c’est ce que ce truc ? Je me doutais qu’Alexei avait des connaissances partout dans le monde. Mais chaque nom qu’il pouvait me donner c’était comme me parler dans une langue étrangère. « Tu découvriras les choses quand on y sera... » Il avait compris qu’il ne servait à rien de m’en parler. Il m’expliquera au moment venu quand on y sera. J’acquise d’un signe de tête « Bien monsieur ! »

Alexei m’explique qu’il porte cette tenue depuis des années. Elle me rappelait l’uniforme de Steve, une étoile en son centre, des couleurs vives… Cela avait-il un rapport, n’ayant aucune idée des drapeaux, des coutumes et du passé des pays mais aussi d’Alexei je me risque à lui demander.

« Il me rappelle celui de Steven Rogers … le capitain America. L’étoile à une signification particulière ? »

Il faut croire que les pays midgardiens se revendiquent tous gardien de la paix et de la liberté, arborant des symboles tel que les étoiles, le ciel le rêve. Mais finalement ne se valait pas plus les uns que les autres. Des idéologies pour faire suivre une patrie derrière leur leadeur. Il n’avait pourtant pas heureux de porter ce costume. Chez nous les hommes sont fiers de porter l’armure d’orée d’asgard, comme un signe de bravoure et d’attachement à leur patrie, un hommage au père de tous. Ce costume devait lui rappeler des heures sombres. Restant assiste je dégage mon dos du dossier pour poser mes coudes sur mes cuisses, me rapprochant d’Alexei. Regardant de plus près son uniforme. C’était peu discret aussi, ce rouge vif … comme celui de Steve, d’un bleu puissant.

Alors que l’on change de sujet, pour parler plus de moi. Oh ça ne me dérange pas de parler de moi à mon tour. « Si l'on commençait justement par tes passions? » Je le regarde surprise, haussant un sourcil. Plutôt impressionné parce qu’il voulait de dire.

« Je dois t’avouer que je suis plutôt impressionné. C’est peut-être la première fois que j’ai une discussion aussi longue avec un homme qui n’est pas de ma famille et qui s’intéresse à ce que j’aime dans la vie. Tu es décidément hors du commun des mortel Alex. » Je lui souris, marquant une pause pour réfléchir quelque seconde. « Serte j’aime le shopping, les beaux vêtements et être coquette mais ça ce n’est pas si surprenant … j’adore manger. Je me redresse dans le canapé un sourire amusée, ça surprenait en général. J’aime faire la cuisine et je mange comme un ogre depuis que je suis une petite fille. Je sais me battre, à part pratiquer la sorcellerie j’aimais beaucoup me battre à l’épée ça me détendait qu’en avait envie de frapper cet imbécile de Thor. Me chamailler avec ma sœur et couvrir de cadeau mes neveux. J’adore la nature, l’aventure et comme je suis curieuse de tout je me balade en quête d’apprendre des choses où je le peux. »

J’espérais avoir répondu à ses attentes. J’avais épargné certain détaille comme essayer de tuer Sif … ou empoisonné l’existence de Thor. Ce n’est pas très glorieux. Peut-être que ça l’aurait fait sourire mais je ne trouvais pas ça vraiment important, et ce n’était pas une passion. Et lui dire que le sexe était une passion que j’aimais pratiquer … je ne savais pas si c’était bienvenue, pour le faire fuir ? Où me faire abandonner en plein milieu de la place rouge… je n’y tenais pas. Bizarrement je voulais me montré comme j’étais réellement une gamine goinfre de toutes choses ! Peut-être parce que je voulais qu’il m’aime pour ce que je suis.

« Et toi, à part tuer des hommes en uniforme rouge, tu as d’autres passions ? »


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Sam 21 Juin 2014 - 15:42
La remarque de Loreleï était on ne peut plus juste. L'uniforme de Red Guardian était très largement inspiré de celui de la Sentinelle de la Liberté: Captain America. Cela allait même plus loin que ça. Le sérum qui parcourait les veines d'Alexei était un dérivé de celui du programme Super-Soldat. Et il avait été choisi pour devenir l'équivalent russe de Steve Rogers. Le lien entre les deux hommes était donc assez étroit, bien qu'ils ne furent amenés à se rencontrer qu'en de très rares occasions. Celles-ci pouvaient même se compter sur les doigts d'une main. Mais bon, c'était sans importance pour l'instant.

"Exact. Et même si les idéologies de nos pays sont... différentes, il reste un modèle..." Il ne dit rien de plus concernant Rogers. Juste cette simple vérité. Que bien que chacun d'eux se battait pour une patrie différente, il défendait des valeurs semblables. En tous les cas, c'est ce qui semblait pour Alexei. Mais peut-être se trompait-il.

Quand la Déesse commence à parler de ses passions, il hausse un sourcil. Oui, elle était superbe, c'est un fait. Mais qu'il s'agisse là de la plus longue discussion avec un homme qui ne partageait pas son sang, ça, ça surprenait Alexei. Il n'en dit rien, pas la peine d'enfoncer des portes ouvertes et de revenir sur le fait que les êtres de sexe masculin devaient lui tourner autour pour autre chose que l'entendre raconter sa vie. Toutefois, il ne put s'empêcher de retenir un petit rire quand elle dit le mot "shopping". Ce fut bien malgré lui, et il parvint à redevenir sérieux, mais il se sentit obligé de dire un petit mot là-dessus.

"Donc... Qu'elles viennent de la Terre ou d'un autre monde, les femmes restent... dingues de cela."  

Il écoutait et vint ensuite son tour de dévoiler ce qui lui plaisait. En plus de tuer des gens.

"J'aime regarder la danse." Une réponse certainement surprenante, venant d'un être comme lui. Il restait évasif sur le style. Il appréciait regarder les artistes se mouvoir sur différents rythmes. Il avait appris à aimer cela il y a des années. bien avant de devenir Red Guardian. Bien avant de devenir un bon petit soldat. Quand il n'était encore qu'un simple mari, ayant épousé une danseuse étoile. C'est là, qu'il se laissa happer par tout cela. Et le temps passant, sa curiosité vis à vis de tout cela s'élargit de manière à ce qu'il finisse par apprécier la danse dans son ensemble.

Lançant son regard vers Loreleï, il ajouta "Si tu veux aller dormir... On va avoir une grosse session dès qu'on atterrira." Est-ce que les Asgardiens ont besoin de dormir? Impossible à dire. Il avait un peu de mal à intégrer le fait qu'il n'était pas en face d'une femme simplement très jolie et un peu fofolle, mais bien d'un être à la puissance dévastatrice...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Sam 21 Juin 2014 - 17:42



❝ Emmène-moi vers d'autre horizon ❞
~  Alexei S. & Lorelei ~




Je souris à sa réaction sur la passion des femmes pour le shopping, je l’avais fait rire. Un gout commun ? Certainement qu’on en était dingue faut-il croire. Les femmes aiment être belle, porter de belle chose, de beau vêtement, être coquette et se sentir jolie. Même si nous sommes pour une part des guerrières nous aimons les beaux tissus et les parures. « J'aime regarder la danse. » j’avais envie de lui dire C’est tout ? … tu n’aimes pas autre chose ? Mais ça serait surement l’offenser. Et ça me surprit qu’un homme aime regarder de la danse, s’était peu commun. La danse est si féminine, très peu d’homme apprécie cette sensibilité. J’espère que sa femme sait la chance qu’elle à, d’avoir un mari comme Alexei !

« Et … tu sais danser ? »

Évidement cette question me brûler les lèvres ! Il aimait regarder les autres danser mais … savait-il danser lui ? S’il savait je me ferai une joie de danser avec lui et s’il ne sait pas… je m’en ferais une joie égale à lui apprendre. Alex me regarde avant de me dire « Si tu veux aller dormir... On va avoir une grosse session dès qu'on atterrira. » Je prends mon téléphone qui se trouve dans ma poche, regardant l’heure. Il nous restait encore peut-être trois heure de vol. Je n’en avais besoin que de deux. Je me penche pour retirer mes baskets tout en lui disant.

« Juste deux petite heures me suffira très largement. »

Je me doutais qu’il devait y avoir de quoi dormir dans un tel avions, surtout ayant aperçu le Boris. Et même un grand lit d’amour pour faire des galipettes toute la nuit. Je n’en avais pas besoin. Ce n’était pas le moment de faire ma princesse, quand on part à l’aventure comme je l’avais fait, on ne fait pas la fine bouche. Il allait certainement m’invité à prendre le lit alors je lui dis avant qu’il ne se déplace pour rien.

« Le canapé me va très bien, ne t’en fais pas. »

Pour deux heures simplement. Je m’allonge dans le canapé sur le dos, le regard sur le plafond de l’avion, qui devait être l’endroit du lieu le plus… normal sans froufrou, ni exagération médiocre. Je tourne mon regard vers Alexei et lui dit.

« S’il y a un problème … n’hésite pas à m'éveiller »

Je fini ma phrase par un petit clin d’œil avant de me mettre sur le côté, mon dos plaqué contre le dossier du canapé. Je ferme les yeux et m’endors tranquillement. Dans mon songe j’entends la voix d’Amora qui me fait la leçon d’être parti comme ça sur un coup de tête. Mais après tout elle me connait, je suis volage, enfantine et personne ne fut capable toutes ces années de me garder assise sagement sur une chaise sans rien faire. Elle sait que je serais prudente et que je ne risquais pas grand-chose dans ce monde dépourvu de force. Et je lui dis que j’étais avec un jeune homme très fort. Et qu’il avait ma confiance.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Dim 22 Juin 2014 - 11:03
Il savait. Il en était même certain, et aurait pu parier tout ce qu'il avait de valeur sur ce coup-là. En avouant apprécier regarder la danse, il savait que Loreleï allait lui demander si lui-même savait danser. Quoi de plus normal que cela après tout, non? C'était une question légitime, à laquelle le soldat répond, sans détour.

"Je suis un excellent danseur."

C'était vrai. Même si au départ, il s'est intéressé à cet art que pour passer plus de temps avec son épouse, il a ensuite été obligé d'apprendre. Pour lui plaire? Pour qu'ils puissent être partenaires aussi sur les pistes de danse? Non. Parce qu'en tant qu'espion, il devait être capable de s'intégrer à n'importe quel milieu. Et des soirées un peu guindées, où les danse de salon étaient reines, il en a vu. Plein.

Quand la Déesse lui indique qu'elle prendra le canapé, il fait "non" de la tête. Pourquoi ne profiterait-elle pas du lit? Les draps sont propres -enfin, Alex l'espérait- et lui-même n'allait pas se coucher. Mais bon, elle semblait décidée, alors... "Si jamais tu veux prendre le lit, n'hésite pas... Et si tu as besoin de quoi que ce soit... Tu m'appelles."

De quoi une Déesse pouvait avoir besoin qu'il soit en mesure de lui offrir? Il ne chercha même pas de réponse à cette question qu'il se posait à lui-même, et retourna s'installer derrière le manche. Rien à signaler. Les deux prochaines heures allaient être dévolues à repasser encore et encore son plan en vue. Qui interroger, quelles questions poser. Qui éliminer. Tout était prévu, et l'arrivée de Loreleï ne changeait en rien ses plans. C'était peut-être même un plus! Avoir de son coté quelqu'un doté d'une telle force... Toutefois, il devait garder à l'esprit que malgré toute sa puissance, elle reste une personne, une femme, dotée de sentiments, d'envies... Et qu'il ne peut "s'approprier" sa puissance pour des desseins personnels. Si c'était le cas, il ne vaudrait pas mieux que ceux qui l'ont mené en bateau des décennies durant.

Enfin, si tout ce qui lui a été révélé aux Etats-Unis est vrai. Les nombreux coups reçus ont eu raison de sa santé mentale, peut-être? Et peut-être est-il en route pour incriminer ses supérieurs alors que c'est bien Black Widow la traîtresse, la meurtrière, la manipulatrice? Si c'est ça, il risque gros. Mais si sa femme est innocente de tout ce dont elle fut accusée... Les choses changeront. Il changera. Il n'aura pas le choix...

Les heures s'écoulent, et après avoir passé une énième fois son plan dans sa tête, il décide d'aller se dégourdir les jambes, d'aller voir si tout va bien pour la créature allongée. D'ici peu, ils fouleront le sol russe et respireront son air froid qui cloue sur place les gens qui n'y sont pas habitués. Debout, silencieux, il la regarde, se montrant aussi discret que possible. Puis il réalise qu'il doit se mettre en tenue, et va donc récupérer son uniforme, pour se changer dans un coin de la pièce.

Voila, il est prêt, et retourne maintenant aux commandes de l'avion.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Dim 22 Juin 2014 - 11:47



❝ Emmène-moi vers d'autre horizon ❞
~  Alexei S. & Lorelei ~




J’entre ouvre les yeux, j’avais dormi deux heures trente. Je reste allongé, ne bougeant que mes yeux. Rien n’avait bougé, sauf le costume d’Alexei qui avait disparu. Je me redresse doucement dans le canapé étirant mes bras, puis je passe ma main dans mes cheveux. Je tourne mon visage vers un hublot pour regarder à l’extérieur. Une épaisse buée m’empêcher de voir mais il faisait toujours nuit avec le décalage horaire certainement entre leur même monde. Je me lève faisant craquer ma nuque en penchant ma tête de droit à gauche. Je me serre un verre d’eau pour assouvir ma soif et remet le verre à sa place. J’enfile mes chaussures pour rejoindre Alex.

Je travers le salon de l’avion m’insérant dans le cockpit sans trop faire de bruit pour ne pas surprendre Alexei. Même si nous n’étions que deux dans l’avion…. Normalement. Je m’assis à côté de lui tourne mon visage dans sa direction.

« Tu ne dors pas ? »

Les humains sont toujours en train de dormir. J’avais pu l’observer, leur cycle de vie était cours mais ils passaient des heures à dormir pour se reposer de leur journée. Il ne semblait pas si fatigué que ça. Mes yeux se portent sur son costume qu’il arborait. Je souris, ça le changer effectivement des habits qu’il portait il y a encore deux heures avant que je ne dorme. Je ne peux m’empêcher de lui dire.

« Le rouge te va à ravir »

Heureusement pour lui, il était immaculé de rouge.  Je me disais au moins s‘il devait tuer des gens la couleur du sang passerait presque inaperçu. Je tourne ma tête vers la baie vitré du cockpit pour regarder à l’extérieur. La buée était moins importante, mais visible sur les bords de l’encadrement, des petits cristaux des glaces à certain endroit. A cet instant je me dis que ma tenue n’est effectivement pas convenable du tout avec mon simple petit débardeur. Je ne ressentais pas le froid terrestre il n’était en rien comparable au froid du Jothunheim. Par précaution je regarde Alexei et lui demande un peu … honteuse de ma question qui pourrait lui paraitre stupide.

« Hum… Fait-il froid ? »

Dans un endroit clos comme celui-ci je n’arrivais pas vraiment à me rendre compte. En fonction de mes ressentis de hors j’arrivais à m’acclimater en fonction des hommes mais comme cela… impossible. Je m’en doute mais à quel degré pour eux ? Un petit froid sans réel importance ou une véritable froideur qui vous glace le sang. A sa réponse je me lève emportant ma veste avec moi pour retrouver dans le salon, attrapant mon sac pour me changer. Enlevant mon débardeur pour enfiler un sous pull a manche long blanc et un pull en laine gris. Je range ma veste en cuir fin dans mon sac et sort à la place mon manteau londonien noir en feutre il n’était pas chaud et visuellement ça ne se voyait pas. Je le laisse sur le canapé près de mon sac avec mon bonnet près à être mit quand on sortira de l’avion. Je sors mes faux papiers que Loki m’avait créé, Mélodie Hagen. Je les mets dans l’une des poches intérieures de mon manteau. On ne sait jamais.  Je retourne au près d’Alexei. Je paraîtrais moins exubérante aux yeux de son peuple avec au moins un pull sur les épaules. Je me rassois, on allait bientôt arriver. J'ai mon téléphone dans les mains, il vient de vibré, un sms d'Amora. Une chance sur deux que je me face estropiée. Une certaine excitation m’emporte, j’ai hâte de découvrir de nouvelle terre inconnu, celle d’Alexei. Mais avant tout je devais lui demander.

« Il y va-t-il des choses que je dois savoir sur ton pays ? Si oui c’est le moment je crois. »

Curieuse de savoir s’il y avait certaine habitude, coutume etc… Je n’aimerai pas causer du tort à Alexei, le mettre dans une mauvaise posture ou tout simplement être ridicule même si je l’étais assez souvent. Mais pour lui j’avais envie de faire les choses biens et éviter de lui causer des problèmes c’était déjà bien assez compliqué pour lui.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei   Lun 23 Juin 2014 - 16:14
Les deux heures s'écoulèrent sans incident particulier. Lorsque Loreleï regagna le cockpit, Alex était donc en tenue, aux commandes de l'avion. Son regard était fixé sur les différents appareils de guidage, mais il prit tout de même soin de tourner la tête vers la Déesse, et de lui adresser un sourire en guise de bienvenue.

"Je... J'aurai le temps de dormir quand tout sera réglé." dit-il avant de remettre sa tête d'aplomb.

Que voulait-il dire par là? Que rien ne l'empêcherait d'atteindre son but? Pas plus les soldats de son propre pays que la fatigue extrême de son propre corps? Oui, c'était un truc dans ce goût là. Vint ensuite un compliment de la part de la jolie blonde. Suite à quoi Alexei se mit à sourire, mais en coin. et bien évidemment du coté où n'était pas Loreleï. Pour lui, il n'était pas forcément nécessaire qu'elle sache que ces petites remarques étaient... plaisantes. C'est pourquoi il ne répondit que "Merci".

Quand on est un étranger qui ne connait pas grand chose au monde que l'on visite, il est aisément compréhensible que des notions puissent être abstraites. Quand elle demanda si il faisait froid, Alexei ne put réprimer bien malgré lui un rire franc et sonore qui raisonna dans la cabine. Il reprit, son sérieux, toussotant, et plaçant sa main devant sa bouche. Allait-elle mal le prendre? C'était possible. Il espérait que non.

"Dans mon pays, il peut faire tellement froid que l'eau bouillante se change en neige au contact de l'air. Le froid peut être tellement agressif, que l'on est parfois obligé de réchauffer les réservoirs d'essence des automobiles avec des chalumeaux..."
En pensant à cela, il affiche sans y penser vraiment un sourire nostalgique. Nostalgie d'un temps où les choses étaient plus simples... Il reprit "Oui, il fait froid. Mais certainement rien de comparable à ce que tu as pu affronter..." Oui, Alex est fier de la rudesse du climat de son pays. Il a conscience que c'est dans ces éléments mortels que se forgent les meilleurs hommes. Enfin, c'est son opinion qui n'engage que lui. Mais il sait que, par delà les frontières de ce monde, sur des planètes où les hommes et femmes qui y vivent peuvent déchirer le ciel, le froid que l'on peut trouver là-bas est sans comparaison.

"Mon pays?" répéta-t-il. "C'est le pays le plus fantastique du monde. Il s'étend d'Ouest en Est pour rallier des extrêmes. Les gens ont compris que pour le bien commun, il faut faire des sacrifices. Que le groupe passe avant l'individu..." Il croit dur comme fer à ce qu'il dit. Sans politiser pour autant. Ce sont juste des valeurs qu'il défend. "Ici, les héros sont traités comme tels! On ne les traque pas parce qu'ils nous font peur. Ils sont... des... des héros, y a rien de plus pour les qualifier!" Il affiche tout de même une petite grimace. "Néanmoins, les êtres comme toi..." Il se reprend. "Les jolies femmes je veux dire... Cela ne sert qu'à... afficher sa puissance. Plus la femme qui nous accompagne est jolie, plus on a de pouvoir." Il fait non de la tête. "Sur ce plan là, nous sommes un peu... arriérés." Il hausse les épaules, comme s'il s'agissait d'une fatalité. Il remarque la vibration du téléphone, mais ne dit rien à propos de cela...

Ils entament la descente, et l'atterrissage se passe bien. Rien à signaler. Alexei se saisit de son  sac, et galamment, prend les affaires de Loreleï. Une voiture les attend. Une luxueuse voiture de sport, toute noire, avec les vitres teintées, les sièges en cuir... Tout. LA voiture assortie à la Déesse en gros.

Après avoir ouvert la porte à la jeune femme, il installe les affaires sur le siège arrière, puis prend place derrière le volant. Sa conduite est nerveuse, et trahit son envie d'en finir rapidement avec tout ça. Il reste silencieux un moment.

"Je souhaite que tu restes dans la voiture. J'en aurai pour sept minutes. Pas une de plus. Si jamais je ne reviens pas, tu disparais, aussi vite et loin que possible. Tiens-toi seulement prête à mettre les voiles, car lorsque je reviendrai... Si je reviens, il va peut-être falloir partir sur les chapeaux de roues."

Il n'avait pas l'air de laisser le choix... Peut-on ordonner quoi que ce soit à un être au pouvoir divin qui vient de suivre un parfait inconnu sur un coup de tête - ou bien un coup de cœur? Il l'espérait, car si le KGB lui a menti sur la nature des crimes de Black Widow, peut-être n'est-il pas aussi au courant de l'arsenal à la disposition de ces potentiels traîtres. Et des armes capables de blesser les dieux ont pu être mises au point pendant son absence.
Revenir en haut Aller en bas
 

Emmène-moi vers d'autre horizon ♦ Alexei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant


 Sujets similaires

-
» Un pas vers l'autre monde
» Il est temps pour moi de voler vers d'autres horizons...
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» Lire c'est s'évader du réel. (Rose & Greg)
» LES CENOTES, PORTES VERS L'AUTRE MONDE...





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !