Partagez | 
 

Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Lun 30 Juin 2014 - 17:26

∞ jouer les humains... Ridicule.

rosanna.  & jörmungand



 
La je crois qu’elle ne m’avait pas vraiment compris. Je parlais de la sécurité dite un peu plus physique du bâtiment, comme le moyen d’entrée des employés, par code de carte, digital ou autre ? Dans ce domaine là je n’étais pas vraiment doué. Apres tout je n’avais jamais eu vraiment besoin de ce genre de chose, il me suffisait de lire dans les pensées de chacun. Mais cette fois ci c’était différent, je ne pouvais pas jouer les videurs du bâtiment en lisant dans la tête de tous mes employés. Bon apres de ce qu’elle m’en disait c’était vraiment une bonne employée. Elle avait déjà un gros plan d’action et elle savait ou se diriger. Cela me semblait, dans l’ensemble, relativement correct. Et elle était d’accord avec moi sur les ‘’mauvais éléments’’, comme elle le disait, puis en même temps c’était d’une logique imparable car qui voudrait d’une mauvaise personne chez soit ? Enfin dans son lieu de travail ca pouvait vite devenir pénible et ne pas donner envie de travailler aux autres. Enfin elle attendait une réponse de ma part alors je fis en sorte de la lui donner.

-Oui cela me convient parfaitement. Mais il ne faut pas non plus oublier la sécurité dite physique de l’entreprise. Comme une carte unique pour chaque personne ou alors un pass fait à partir de l’empreinte de chacun, enfin ce genre de choses quoi… Il faudrait aussi surveiller, à l’aide d’un logiciel, les ordinateurs des employés ainsi que donner des restrictions à ces derniers. Je ne voudrais pas qu’un de mes chercheurs s’amuse avec la connexion du travail pour faire ses courses sur le net… Ce qui me semble tout à fait logique.

Je lisais toujours en elle et ses doutes sur mes intentions étaient parfaitement bien fondés. Si seulement elle savait… Personnellement moi je me disais que tout ceci n’était que dans le but d’avoir plus de contrôle sur mes pions. Puis son avis sur la close un peu spécial du contrat me donnait plus de fil a retordre, j’étais presque déçu qu’elle avait raison sur ce point. Faire un pacte avec le diable serait bien trop gentil à coter de ce que je pourrais faire pour ma part. Mais il fallait mettre tout cela un peu plus subtilement dans le contrat. Alors je me calla au fond de mon fauteuil en soupirant et observant le plafond. Je me mis a songer afin de trouver une solution meilleure que celle-ci. Je ne savais pas très bien comment marchait la politique humaine, je n’avais pas vraiment su me faire une idée fixe sur cette dernière car elle était si corrompu a mes yeux qu’elle me fit pensée à la politique d’Odin.

Me mordillant la lèvre inférieur en fermant les yeux je me torturais l’esprit à trouver quelque chose alors que cela me paraissait évidant. Me redressant d’un bond je but d’une traite ma boisson et la posa un peu plus à l’écart en posant mes coudes sur le bureau.

-Et si on cachait ça de manière politiquement correct et en plein milieu du contrat ? C’est vrai quoi, qui lirait un contrat en entier ? Les gens sont trop presser par l’appat du gain parfois et je compte bien en jouer.

Puis en y repensant tout ceci me fit sourire et presque rire, pacte avec le diable… Ca sonnait parfaitement bien à mes oreilles… Alors je ne pu me retenir d’en faire partager à ma camarade.

-Mais c’est vrai que votre idée de pacte avec le diable me plait bien ! Ca donne un coté très cinématographique à la chose, pas mal, bien trouver.

Je gardais alors mon sourire car cela me plaisait vraiment et que je pouvais l’afficher sans crainte, enfin c’est ce que je pensais.

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Mar 1 Juil 2014 - 2:49
Jörmungand & Rosanna

"Le travail, c'est la santé." N'empêche que j'en doute fortement parfois.


La sécurité physique ne devrait pas être très compliquée à mettre en place mais elle avait besoin d’y réfléchir un peu parce qu’elle ne s’y connaissait pas tant que ça. Il y a des caméras de bases en général et après en ce qui concerne les employés, un badge serait bien en effet mais est-ce que c’était suffisant ? Ils auraient des codes uniques d’accord et c’était possible de contrôler les empreintes digitales mais ce n’était pas dit que cela soit suffisant. Il aurait fallu être sûr mais ça on ne pourrait pas trop le vérifier donc il faudrait se contenter des bases en matière de sécurité et être extrêmement vigilant. Quant au logiciel, elle en connaissait un qui permettait de vérifier les écrans des personnes reliées à l’ordinateur principal : il permet de voir mais aussi fermer les fenêtres indésirables des postes de travail, ou carrément d’éteindre l’ordinateur concerné. Au moins on contrôle ce qui se passe dans l’entreprise : tous les écrans dans un seul ! Quant aux restrictions, il suffit de bloquer certains accès aux sites les plus utilisés ou bien par mots-clés. Oui bien sûr, tout cela était parfaitement faisable et simplement mais il y avait juste des légères contraintes. Elle souffla décroisa une de ses mains et tout en continuant de réfléchir, elle commença à jouer avec le lobe de son oreille droite. Signe qu’elle était plongée dans ces pensées et c’était pour cette raison qu’elle ne lui adressa pas tout de suite la parole. Ce n’était pas dérangeant puisqu’il valait mieux ne pas parler précipitamment et elle ne voulait pas oublier de détails. Ce serait peut-être le cas mais elle tenterait d’éviter. Elle ne trouvait rien de plus à dire alors elle finit par lui parler.

- Oui un badge avec empreinte fonctionnerait bien en parallèle avec des caméras. Pour ce qui est du logiciel, c’est tout à fait envisageable monsieur mais cela doit être explicitement dit aux employés. Cela permettra de surveiller et bloquer les sites suspects. On peut déjà bloquer de bases des types de sites. A mon avis cela suffira pour éviter que la connexion soit utilisée à mauvais escient.

La jeune femme se rendait mieux compte de l’ambiance qui allait régner dans l’entreprise mais elle n’en fit pas de commentaire. Elle n’avait pas voulu le froisser en lui prouvant que cette idée de contrat piégé était mal tourné mais en réalité, il valait mieux pour lui qu’il fasse les choses au mieux : dans les règles de l’art. Apparemment tout cela lui posait quelques petits soucis et elle le laissa réfléchir sans oser le déranger. Elle avait de nouveau croisé les mains et les laissa reposer sur sa jupe, regardant le bout de ses ongles avant de relever la tête et de le voir affaler sur son siège. Rosanna en serait presque resté bouche-bée mais elle haussa les sourcils et ne pu que le regarder fixement. Il avait une étrange manière de se questionner… Elle ne savait pas ce qui lui passait par la tête mais il ne devait pas avoir pensé à ce détail et elle avait touché un sujet important. Elle attendit donc qu’il dise quelque chose mais c’est vrai que les lois sont parfois un peu retorses. Elles peuvent cependant être contournées. Rosa n’aimait pas cela mais les choses avaient changé depuis qu’elle n’était plus dans la police et surtout depuis sa connaissance sur l’existence des mutants. Rose sursauta quand il revint brusquement avec son idée en tête et faillit jurer, heureusement, elle s’était mordue la lèvre à la place… Un juron au boulot, il ne manquerait plus que cela. Et maintenant il se tenait les coudes postés sur son bureau et elle tendait l’oreille sagement en laissant son rythme cardiaque redevenir normal. En effet, en plein milieu du contrat pourquoi pas mais il fallait user des bons termes tout de même. Des gens qui lisent des contrats en entier ? Elle ouvrit la bouche et pâlit un peu… Elle le faisait bien elle !

- Oui vous avez sans doute raison mais en des termes adaptés. Enfin … certains lisent les contrats en entier monsieur.

Elle le vit soudainement retrouver un semblant de sourire et se demanda ce qui l’amusait. Il avait l’air d’avoir un humour assez spécial mais l’histoire de diable ne l’avait pas tant offensé au final. Tant mieux… Bon après on donne un tas d’attributs au supposé diable et c’était vrai, qu’il pourrait lui ressembler. Dans ce cas là, qu’est-ce que ça faisait d’elle… l’image était pas très élogieuse. Heureusement qu’elle n’était pas croyante bien que ça aurait pu. Enfin c’était bien la première fois que traiter quelqu’un de démon, faisait autant sourire la personne.

- Je ne savais pas que vous aimiez être comparé à une… disons, créature maléfique, monsieur. Vous ne le prenez donc pas mal ?









© création de Blacksun






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Mar 1 Juil 2014 - 4:01

∞ jouer les humains... Ridicule.

rosanna.  & jörmungand



 
Boh... Pour le moment elle allait sans mon sens et ce même si tout cela la perturbée ! Cela me fit presque donner l'envie de bailler. C'était ennuyeux en fait d'être le patron d'une entreprise humaine. Ils étaient si dociles que ca otait le plaisir de les torturer un peu. Mais les choses étaient ainsi et ce n'était certainement pas moi qui irait changer quoi que ce soit. Tout ce que je souhaitais a l'ordre du jour c'était ue mon projet aboutisse. Il est vrai que j'avais plusieurs résultats voulu pour ces recherches. 

Le premier c'était de comprendre le fonctionnement des mutants et de neutraliser leurs gênes. Cela pouvait etre tres efficace pour les soldats de la Purge et a ce moment la il ne me manquerait plus qu'au ceuillir les humains lambdas afin de les mettres sous mon controle. Puis il y avait le second résultat qui consistait a prendre le controle du gêne et de pouvoir le dédoubler pour une tiers personne ou encore le modifier. Cela pourrait donner le pouvoir du mutant A afin que l'humain A devienne identique au mutant A. Chose pas tres compliquer de comprehension. Puis il y avait la dernière et pas des moindres. C'était celle ou j'ajoutais de mon propre gêne afin de peupler la Terre d'êtres hybrides. Mi humain , mi Jotunheim. Car oui je ne voulais plus fai partie d'une minorité et je souhaitais avant tout retrouver la gloire passer de ma race. 

Mais revenons a nos moutons, du moins a mon humaine. Il était correct de dire que certains lisent les contrats, elle l'avait bien fai til me semble. Mais ce qu'elle ne sait pas c'est que je saurais implanter l'idée de vouloir travailler pour moi sans aucun souci. Juste de la persuation interne au cerveau par télépathie et hop l'humain ridicule et faible crois que c'est sa bonne conscience qui parle ! Ce qui prouverait la médiocrité de ces êtres. Sauf que cela elle ne le savait pas et je n'avais pas envie qu'elle découvre mes dons, surtout qu'elle risquerait de me prendre pour un de ces misérables mutants qui manquent cruellement d'organisation dans leurs luttes du pouvoir ! Enfin je souriais a ma partenaire et lui répondit avec aisance. 

- Oh ne vous inquiètez pas, je saurais m'y prendre...

Pour ce qui est du diable il est vrai que je ne l'ai jamais rencontrer personnellement. Apres tout si Odin existe reellement pour les humains alors pourquoi pas le Roi des démons ? Cela pouvait etre une supposition des plus correct. Puis j'aimais bien cette comparaison que je prenais pour un compliment. Je pouvais, plus ou moins subtilement, montrer ma véritable nature et j'aimais créer un sentiment de terrzur chez les gens. Ce fut un peu avec la terreur qu'Odin m'enferma ici ... Mais cela me faisait rire ironiquement, car a présent je compte bien lui faire payer. 

- Le diable est un ange a l'origine. Vous ne croyez pas que cela le correspond bien ?

Oui je refaisais de l'humour. Je ne sais pas si je suis doué dans le domaine mais il fallait bien essayer. Et puis, qui ne tente rien n'a rien ! Surtout avec ces foutues humains. Et je rajoutais par la suite, histoire de me rassurait en tant que faux humain ne sachant pas lire dans les pensées, tout cela dit avec ironie bien sur...

- Et vous alors ? Si moi je suis le Diable, ca fait quoi de vous ?  

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Mer 2 Juil 2014 - 0:49
Jörmungand & Rosanna

"Le travail, c'est la santé." N'empêche que j'en doute fortement parfois.


Oui, elle voulait bien le croire quand il disait qu’il saurait s’y prendre et elle n’alla pas demander dans le détail. S’il estimait que le sujet était réglé alors tant mieux. Il s’agissait de détails auxquels ils étaient certes très importants de réfléchir mais il ne servait à rien de se pencher dessus pendant des heures. Seulement voilà, elle ne savait pas trop quels sujets il comptait aborder par la suite parce qu’elle n’y connaissait rien en gestion d’entreprise et de toute façon, c’était à lui de tirer les rennes alors elle restait patiemment assise à voir ce qu’il dirait. Enfin patiemment était un mot qui ne fonctionnait que pour les apparences parce qu’en réalité, elle n’aimait pas trop rester assise à ne rien faire d’autre que penser à des sujets … disons vague. Du coup, elle vagabondait un peu dans ses souvenirs d’enfance, d’adolescence, de début de vie… Elle avait envie de se lever et de marcher un peu mais elle restait là assise les jambes sagement croisées. Même écrire aurait été un moyen de s’occuper : rester immobile l’agaçait mais elle n’y pouvait rien alors elle se contrôlait au mieux. Et c’est pour cette raison que la réaction de son supérieur l’avait tant surprise tout à l’heure, tant elle contrôlait ses nerfs. Dans ces cas là, il ne valait mieux pas être cardiaque. Rosanna s’était juste laissé surprendre parce qu’il avait l’air très calme comme personne et cela même quand elle l’avait senti nerveux à la cafétéria. Sauf qu’il avait l’air tout aussi lunatique qu’elle pouvait l’être et du coup c’était relativement perturbant. Elle n’était pas mal à l’aise comme au début de l’entretien mais disons que maintenant, elle le trouvait de plus en plus spécial. Enfin… le mot était très mal choisi : il existe des tas de personnes spéciales et les pires, c’est au commissariat de police qu’elle les a croisés. Des dérangés et des crétins y en a beaucoup mais ça n’a rien à voir. Lui, il est étrange mais c’est difficile de décrire comment. La preuve : il devait bien être l’une des rares personnes qui ne prennent pas comme une insulte le fait d’être comparé à celui qu’on nomme Satan. Bon c’est vrai qu’elle ne l’avait pas dit dans un but péjoratif de toute façon mais si elle avait osé continuer sur cette voie avec son ancien patron… il serait devenu cramoisi et lui aurait beuglé des insanités. Et lui, ça l’amusait presque. Elle ne put retenir un sourire s’esquissant sur son visage quand il affirma que celui-ci était autrefois un ange. Oh oui, c’était bien vrai : un ange ayant refusé de s’agenouiller devant les humains et qui avait donc été banni. Si Dieu existait, il avait un sacré caractère et Rosanna n’était pas sûre qu’il valle mieux que le Diable au fond. Bien entendu, il ne s’agissait là que d’un point de vue personnel et elle évitait de le dire à voix haute : beaucoup d’américains sont de fervents croyants et il ne vaut mieux pas se les coller sur le dos. Par contre, elle resta légèrement silencieuse à sa question : il comptait vraiment qu’elle réponde à cela ? Parce qu’elle allait devenir politiquement incorrecte avec lui à ce train là… Ce qu’elle avait justement évité de faire en ne partageant pas trop sa vie privée. Bon est-ce qu’il demandait si le côté diabolique lui correspondait ou l’image d’ange parce que ça changeait absolument tout. Soit elle lui mentait mais elle ne serait pas crédible, soit elle lui disait franchement ce qui lui passait par la tête même si ce n’était pas très… digne de respect. Elle allait répondre mais son visage vira au rouge. Qu’est-ce qui lui était passé par la tête de parler de truc de la sorte § Elle avait l’air bien bête maintenant.

- Eh bien… vous n’avez rien de quelqu’un d’angélique mais vous feriez un diable convaincant…

Qu’il considère que c’est de l’humour… ! Elle avait détourné le regard pour se concentrer sur …sa  tasse. En voilà un objet passionnant : c’est fou ! Non mais si on continuait sur cette voie ça allait devenir n’importe quoi. Pour un sujet entre amis, ça pouvait être très drôle même parce qu’elle n’allait pas bosser avec eux le lendemain en se remémorant les débilités qu’elle avait sorti. Enfin le pire dans tout cela, c’était la seconde partie : « Et vous alors ? Si moi je suis le Diable, ca fait quoi de vous ? » Eh bien justement, ça elle n’avait pas spécialement envie d’y répondre non plus. Parler de boulot pour certain ça peut sembler rasoir mais pour Rose, ça lui aurait bien sauvé la mise s’il s’était contenté d’être sérieux et ennuyeux. En tant qu’humaine, … elle était soit désespérée, soit une sataniste un peu trop stupide, soit victime d’une très mauvaise blague. Comment cette question allait-elle l’aider à reprendre une couleur de visage normale ? Tout cela n’avait strictement plus rien à voir avec le travail… mais elle avait trouvé une réponse qui convenait mieux. Elle commençait à être un peu moins rose au niveau des joues. Et pourvu que cette conversation redevienne moins risquée ! C’était peut-être pas plus mal de s’ennuyer, non ?

- Je suppose que… je deviens un peu l’avocate du Diable dans ce cas !









© création de Blacksun






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Mer 2 Juil 2014 - 21:26

∞ jouer les humains... Ridicule.

rosanna.  & jörmungand



 
Une femme hyperactive donc… Elle ne tenait pas vraiment en place à ce que je pouvais lire et voir surtout. C’était comme une pile électrique. En même temps cela ne m’étonnait guère dans le fond. Elle était dans la police française dans le passé alors quand on passe d’un boulot aussi actif et stressant psychologiquement à simple secrétaire d’une sorte de Dieu nordique alors forcément cela bloquait parfois… Mais il fallait que je fasse en sorte qu’elle usait du maximum de son potentiel, je voulais qu’elle soit plus qu’une simple employer, qu’elle soit ma première arme sur Midgard. Mais elle réfléchissait trop sur ma personne… Elle se posait vraiment trop de questions à mon égard et à ça je n’avais pas trente six solutions. La première était déjà de tout faire pour garder mon identité secrète. Puis la seconde c’était surtout de la tuer ou alors de l’hypnotiser. Mais il est vrai que l’idée de lui montrer qui j’étais réellement me démanger au plus haut point. Mais je ne pouvais me le permettre car j’étais ce qu’on appelait un monstre aux yeux des humains. Alors j’imaginais à peut prêt la pagaille que cela pouvait faire dans la vie de cette jeune humaine d’apprendre que son Serpent est seulement le pire fléau du fils du grand Dieu Nordique, Odin.

Or je savais comme un humain réagirait devant cette nouvelle et Père m’en avait mit en garde. Il fallait que je cache ma véritable identité. Ce fut en pensant à cela que je me demandais comment tous ces êtres, dit hors normes par les humains, puissent vivre en paix dans ce monde et ce sans que personne puisse découvrir qui ils sont réellement. Ca c’était une chose qui me donnerait presque envie de torturer un être surnaturel pour le savoir… Pourquoi la torture alors que je suis un télépathe ? On ne va pas me retirer ce petit pécher de vouloir m’amuser non ?

Enfin à l’expression de son visage je vis des choses intéressantes… Elle semblait gênée par le sujet du diable. Mais comme je n’avais pas envie de me fatiguer un peu plus à fouiller en elle je ne compris pas sur le moment ce de quoi elle pensait lorsque je me mis à cogiter un peut plus à, peut etre à tord ou à travers, penser à des choses en rapport a ses pensées sur mon physique… la ça devenait presque gênant pour moi mais sa phrase me fit rire alors je ne pouvais que continuer dans ce petit délire innocent, enfin l’innocence était un bien grand mot, n’est ce pas ?

-Je vois… Vous me voyez donc comme le Diable… Je ne sais plus vraiment si je dois bien le prendre !

Bien sur que je m’amusais de la situation mais je ne pouvais pas lui dire, sinon ou était le plaisir de voir son visage aussi rouge ? Puis ce fut elle qui parlait de l’avocate du Diable alors que là je l’avouais je ne connaissais pas cette personne. Alors je la regardais avec interrogation et mon visage se teint lui-même légèrement en rouge à mes pensées un peu moins… sérieuses…

-Dites moi … Cette avocate du Dieu c’est … Lilith ? Parce qu’au vu de ses relations avec le Diable, là ca reviendrait à me faire des avances… Je crois.

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Jeu 3 Juil 2014 - 21:48
Jörmungand & Rosanna

"Le travail, c'est la santé." N'empêche que j'en doute fortement parfois.


Bon elle avait opté pour dire la vérité mais elle n’avait pas du tout l’intention de se montrer désagréable avec lui. Elle avait toujours du mal à faire la part des choses entre la franchise et la politesse : les deux n’allaient pas forcément toujours de paire. Ce n’était pas donné à tout le monde de se révéler diplomate et même si elle le pouvait, elle avait souvent l’impression de devenir hypocrite, Et si on se pose la question : oui elle l’était souvent en fait sauf que cela ne la dérangeait que dans certains cas. Notamment au boulot : comme toujours. Du coup, elle avait carrément dérapé mais quand il lui annonça soudainement qu’il ne savait plus trop comment il devait prendre sa réflexion, elle se mordit un peu la lèvre inférieure. Elle observait sa tasse en essayant de repenser à quelque chose de plus solide pour redevenir un peu moins rouge. Elle observait la forme de l’objet, sa couleur et son design. Et dire qu’il existe des personnes dont la tâche consiste essentiellement à trouver de nouvelles apparences  à des objets : tout cela pour les vendre plus chers : et ça marche ! Un métier qu’elle n’aurait pas pu faire parce qu’elle n’avait guère envie de se pencher sur ce genre de choses. Les apparences… elle s’occupait déjà de la sienne et ce n’était pas toujours la chose la plus aisée puisque les goûts diffèrent en fonction des personnalités de chacun. Quoi qu’il en soit, elle trouvait celle qu’elle avait sous les yeux particulièrement moche mais elle avait des goûts bizarres aussi donc elle n’avait pas de commentaire à formuler sur ceux des autres. Voilà qu’elle s’écartait bien trop du sujet principal mais avouons que le sujet premier était tout aussi déconcertant alors s’en éloigner un bref moment, ça faisait du bien. Elle finit par se dire qu’il fallait qu’elle rectifie le tir peut-être : enfin, elle ne reviendrait pas sur ses paroles, elle avait dit ce qu’elle pensait.

- … Non ne le prenez pas mal monsieur, ce n’était pas le but mais vous avez posé la question, ..

Est-ce que ça l’amusait de la mettre dans une situation délicate parce qu’au fond, impossible de dire s’il le prenait vraiment mal étant donné qu’elle ne le sentait pas aussi froid que sur les sujets risqués déjà abordés. En fait, parfois il n’était pas très expressif et c’était assez délicat de prévoir ce qu’on devait plutôt éviter de dire. Rosanna avait eu un peu de mal à s’extirper du sujet, à trouver un moyen de terminer l’affaire sans que cela ne dérape alors elle avait tenté de répondre à la question d’après aussi simplement que possible en espérant qu’ainsi le débat serait clos. Elle n’avait pas pensé un seul moment que cela puisse être pira. Comment aurait-elle pu deviné qu’il ferait une tête pareille, qu’il ne comprendrait pas ce qu’elle voulait dire et pire qu’il prenne une couleur un peu… rouge ?  Rosa crut d’abord que son regard lui jouait des tours sauf qu’elle avait bel et bien raison et qu’elle se demanda ce qui le faisait réagir comme cela. Elle qui avait justement réussi à retrouver son calme intérieur ou … à peu près en tout cas, voilà qu’elle s’inquiétait de ce qu’il dirait. Elle laissa échapper une légère exclamation de surprise quand elle l’entendit prononcer le nom de Lilith et devint de nouveau aussi empourprée qu’elle ne pouvait l’être. Comment avait-il pu en arriver à penser à ça ? Et maintenant il se questionnait sur le fait qu’elle puisse lui faire des avances ? La jeune femme se sentit brusquement submergé par la gêne. Enfin : c’était son patron !!!! Alors oui, c’était un très bel homme mais elle n’était pas en train de tenter de lui faire du charme. Certainement pas et encore moins de cette façon ! Lilith est censée représenter une succube donc elle n’est pas seulement la compagne de jeu du diable, disons qu’elle attire un peu tous les hommes. Rosa n’avait pas du tout envie de coller à cette image peu élogieuse. Elle avait failli tomber de sa chaise en réagissant un peu sur le vif et maintenant elle se demandait comment lui répondre et comment elle allait faire pour le regarder sans devenir écarlate ou bien rire. Rosanna attrapa doucement son collier entre ses doigts, elle se mordait les joues et passa sa langue sur ses lèvres avant de répondre. Là encore il faudrait qu’elle pèse ses mots sauf que le sujet était bien embêtant et ce n’était donc pas si simple mais les premiers mots en revanche furent très spontanés. Mais ensuite que dire ? Elle était paralysée sur sa chaise et maintenant c’était un vrai bazar dans ses pensées.

- Non !  Non je ne parlais pas d’elle ! … Je…  enfin, je ne veux pas que vous vous imaginiez que je vous fais des avances…. Monsieur…  Je suis désolée.  L’avocat du Diable,… c’est surtout une expression puisque si vous l’étiez je serais une de vos associés et comme je défends votre point de vue du coup… c’est … c’est une façon de parler. … Je …









© création de Blacksun






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Ven 4 Juil 2014 - 1:46

∞ jouer les humains... Ridicule.

rosanna.  & jörmungand



 
Elle semblait etre sincerement genee par ses propres propos et cla me faisait presque rire car je la trouvais vraiment si... Humaine que je me dzmandais si elle ne jouait pas un jeu parfois. Enfin tout ceci n'etait que le fruit de mon imqgination hein, il ne fallait pas prendre cela au serieux. J'etais juste un peu paranoiaque sur les bords, sans doute un trai de mon Pere ca. Et du coup je voyais des conspiration amon egard un peu de partout.... Alors je ne pouvais me retenir de lire dans l'espeit des gens. Et ce fut comme ça que je me sentis plus rassurée par cette jeune femme que je le pensais. 

A sa phrase, je ne pouvais que rire doucement en l'observant, tout souriant. C'éait peut etre impolie dans la coutume humaine mais pour moi c'etait tout autre chose, une chose qui pouvait soulager parfois la vieille carcasse que j'étais. Mais ce qui était ironique c'était que j'etais beaucoup plus jeune en tant que Pere que moi en tant que vulgai serpent de Midgard pour Odin et les autres Asgardien. En tout cas il fallait surtout que je la rassure d'un sourire afin de lui montrait que je la taquinée un peu. 

sa seconde reaction etait presque un peu de l'excet a l'etat pure. C'etait comme si elle ne savait plus ou se mettre, attend, mais elle ne savait vraiment plus ou se mettre ! Puis il fallait avouer que les expressions du visage étaient si compliquée que Jörmungand lui même etait obliger de fouiller dans l'esprit des personnes. Et cela il le trouvait vraiment repugnant que de lire autant en les humains. En revanche c'etait assez pour qu'il ne veuille même pas de tenter l'experience pour qui que ce soit... 

Le teint de la peau de cette fille devenait. Plus en plus rouge et je ne pu retenir un certain rire en me tordant sur mon fauteuil. Biesur que j'avais remarquer ses petits toc sur son visage lorsqu'elle se concentre. Alors ceci etait des plus interessante reaction humaine et des plus marrante a voir. Je m'amusais du spectacle qu'elle me donnait et j'attendis qu'elle puisse finir sa phrase avant de reprendre. 

- Oh ne vous inquitez pas ! Je blaguais. Puis vous m'apprenez cette expression, elle veut dire quoi exactement ? Puis oh s'il vous plait ... Vos petits mimiques du visage, vous pouvez arreter ? Cela ne fait qu'augmenter les possibilités que je puisse encore tout comprendre de travers.  

Me levant par la suite je devenais en mode accroc aux boissons chaudes humaines et pris une nouvelle tasse en lui en proposant une autre. Alors que je ne pouvais plus tenir en place je tournais un peu autour du bureau avec tasse a la main. 

- Sinon, avocat c'est bien comme boulot ? Car j'aimerais bien comprendre cette expression fort interessante.  

Alors que je buvais sagement ma tasse j'attendis une quelconque reaction de sa part. 

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Ven 4 Juil 2014 - 22:53
Jörmungand & Rosanna

"Le travail, c'est la santé." N'empêche que j'en doute fortement parfois.


Elle n’était pas tellement sûre que le sujet soit risible et elle avait toujours les joues rouges quand elle le vit rire de ses propos. Bon au moins, il n’était ni vexé ni fâché mais elle, elle était totalement gênée. Ne pas s’inquiéter, mais bien sur que si ! D’ailleurs si on inversait les rôles, il comprendrait sans doute en quoi ça peut mettre mal à l’aise mais elle se contenta de respirer le plus doucement possible pour que son rythme cardiaque reprenne sa cadence normale. Il ne connaissait donc pas l’expression : est-ce que c’était typiquement français ? C’était possible puisqu’il était difficile de comprendre les proverbes des autres pays et c’est vrai que parfois certaines phrases toutes faites américaines la laissaient totalement sans voix car elle ne les comprenait pas. Elle soupira quand il lui demanda si elle pouvait arrêter ces mimiques : ben non … ça ne se contrôle pas quand on en est pas conscient. Il doit bien avoir des tic dont il n’a pas conscience non ? Il ne pouvait pas le lui reprocher. Ce n’était pas de sa faute à elle s’il comprenait de travers et puis s’il a des doutes, il est capable de demander comme il vient si bien de le faire n’est-ce pas ? Elle se retint de grimacer et ne dit rien le temps qu’elle puisse reformuler des phrases correctement. Il lui proposa une autre tasse de thé qu’elle déclina poliment. Elle n’avait pas envie de la renverser et il y avait toutes les chances que cela arrive. Elle devenait parfois très maladroite quand elle perdait un peu pied comme maintenant alors évitons de renverser : que ce soit sur ses affaires, il n’apprécierait pas ou bien sur ses propres vêtements, elle n’avait pas envie de se brûler, ni de devoir rentrer avec des affaires trempées. Elle crut qu’il se rassiérait mais voilà qu’il marchait autour du bureau et pour elle qui canalisait son envie de bouger, c’était très vite énervant mais elle ne le montra pas. Elle avait juste l’impression d’un requin qui tourne autour d’un naufragé. Encore une image très flatteuse, n’est-ce pas ? Non mais les requins sont des poissons assez fascinants… Rosanna évita de bouger ses bras, fixés sur ses jambes et soupira tout doucement.

- Bien bien… je ne suis pas habituée vous savez ! Et non… je suis désolée mais je ne peux pas arrêter ces mouvements parce que je ne m’en rends tout simplement pas toujours compte. Il vous suffira de de dire que vous n’avez pas bien saisi, monsieur.

Elle s’appuya le plus délicatement possible contre le dossier de sa chaise, évitant les gestes brusques. Elle ne se tenait pas non plus de façon trop décontractée mais juste assez pour se forcer à être plus à l’aise. Elle l’entendit demander si le boulot d’avocat était bien et elle fronça les sourcils d’incompréhension. Il plaisantait ou quoi ? Elle n’en savait absolument rien, elle était dans la police avant et elle ne se mêlait pas des procès donc elle ne connaissait pas le métier de ces derniers. Elle ne voyait donc pas trop comment lui expliquer mais elle y réfléchit posément mais le fait qu’il ne soit pas assis en face d’elle la perturbait légèrement. Elle passa une main dans ses cheveux, pensant que cette journée devenait vraiment étrange. Ce n’était pas réellement comme cela qu’elle s’imaginait le boulot et d’ailleurs qui donc aurait pu se le représenter de la sorte ? Pourtant il lui arrivait d’avoir une imagination débordante mais cela ne servait pas à grand-chose si ce n’est à se faire des sacrés films. Des comédies, des films d’horreurs, des films d’actions, des… dessins-animés ? Elle en perdait le fil de la conversation actuelle.

- Euh… ‘se faire l’avocat du diable’ ça signifie qu’on défend une opinion que la majorité des gens prennent souvent pour mauvaise ? Quant au métier, ne le pratiquant pas, je serais incapable de vous dire si c’est bien. Il faut juste avoir la force de défendre parfois des opinions qui nous sont contraires. Je ne pense pas que ce soit toujours ce qu’il y a de plus simple.









© création de Blacksun






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Mer 9 Juil 2014 - 0:11

∞ jouer les humains... Ridicule.

rosanna.  & jörmungand



 
Elle perdait pied et cela se voyait et se ressentait. C'était drole dans un sens de voir un etre humain etre aussi destabiliser par de simples mots. Apres tout l'arme premiere d'un politicien ce fut et ce sera toujours les mots. Ceux qui savent manier les mots ont le pouvoir. Ca j'en etait persuadé et je le vis clairement dans la culture de ce monde. De tout temps, de toute region et de toute ethnie il y avait toujours un second qui avait le pouvoir des mots qui controlais le supposer grand patron d'un pays. Il y en avait toujours un qui manipulait mieux que l'autre. Et il est vrai que dans l'histoire de l'humanité les femmes avaient tres souvent ce role la. Elles controlaient le monde dans l'ombre. Pour ce faire simple il suffisait de voir comment la Reine d'Egypte, Cleopathre avait pu faire pour épargner son pays. Un simple mariage avec le chef de ses assaillants et voila que le tour était joué. Cela semblait si facile d'etre une femme dans ce monde... 

En tout cas ce que je devais retenir de cette histoire c'etait que les femmes étaient des etres dont je me devais d'y faire un temps soit peu attention... Elles pouvaient faire faire n'importe quoi a n'importe qui avec un simple déhancher. Lorsque j'avais cette image en tete je ne pouvais que penser a l'humaine domestique de Pere... Elle semblait pouvoir le tenir par les sentiments. Il ne le montrait pas. Mais je sentais qu'au fond il y avait un quelconque attachement envers cette femme... Si seulement je pouvais la détruire sans que Pere n'en sache rien. Mais pour l'heure je devais de faire attention a mon humaine... Elle semblait etre maline et seductrice malgres elle. Elle avait du charme, y avait pas a redire la dessus. Mais je ne voulais pas tomber dans le panneau. Il fallait que je reste concentré. Lire en elle me rassurait souvent sur ses intentions mais je me demandais comment elle reagirait si .... Enfin je sais pas, je sais vraiment pas si je devais tenter le diable et ne serait ce que ceuillir ce fruit défendu sans le mordre. Alors je l'observais sagement sans dire un mot lorsqu'elle pris la parole. Pendant un moment je m'assis meme sur mon fauteuil et joignis mes deux mains. 

Elle s'excusa de ne pas pouvoir se retenir et c'etait tout a son honneur. Elle avait raison au fond d'elle, personne ne pouvait retenir ce genre de choses. Alors je laissa passer en écoutant attentivement la suite. Les mots, elle, elle avait du mal a s'en servir. Parce que la je pouvais aisément refaire basculer la conversation. Alors je souriais, tel un humain légèrement amusé devant son pietre choix de mot et repris d'un air quelque peu amuser par la situation. 

- "Se faire" l'avocat... Bien sur. Et vous avez d'autres fantasmes de ce genre ? Je peux vous présenter un avocat si vous le souhaitez non ?

Me retenant de rire en cachant un large sourire derriere le revers de ma main je l'observais en coin avec un regard taquin et presque provocateur. Je voulais surtout savoir si elle allait pouvoir me renvoyer l'appareil, surtout si elle allait osé. Oh nobien sur que je lui ferais rien, ce n'etait pas comme si c'était Amber, cr c'etait seulement pour voir si elle avait le cran necessaire pour me suivre. Si elle avait assez de caractere pour oser me dire non lorsque j'etais trop tetu et que je voyais pas les risques. Car j'avais non pas besoin d'une simple secretaire mais aussi une personne capable de pouvoir me retenir, me canaliser.

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]   Ven 11 Juil 2014 - 18:33
Jörmungand & Rosanna

"Le travail, c'est la santé." N'empêche que j'en doute fortement parfois.


Comment aurait-elle pu deviner que cet homme apprécie tant de jouer avec les mots. Elle maîtrisait déjà les expressions anglaises avec difficultés alors essayer de transcrire des sentences françaises c’était encore pire. Surtout quand on pouvait les détourner de leur sens premier, comme il voulu le faire. D’ailleurs, elle n’avait pas compris aussitôt ce qu’il y avait comme problème dans sa tournure de phrase. Elle avait fait attention à parler correctement mais elle n’avait pas pesé l’impact de ces mots. Elle trouva cette façon de se comporter relativement sadique de sa part car elle avait bien du mal à se dire que cela ne l’amusait pas de la voir dans cet état. Il savait que cela la mettait mal à l’aise comme sujet et pourtant il s’acharne à envenimer les choses. C’était une chose de se comporter de manière posée devant son patron mais il ne fallait pas non plus qu’il abuse de cela et actuellement, il dépassait les bornes. Il s’était rassis en croisant les mains et elle l’avait observé faire en se disant qu’au moins il ne tournerait pas dans la pièce comme un vautour mais c’était parce qu’il avait trouvé un truc à redire. Elle était restée bouche-bée devant ses insinuations et elle resta aussi empourprée qu’elle le devenait depuis déjà quelques minutes, sauf qu’en dehors de la gêne se mêlait un sentiment d’énervement. Il abusait bien trop de la situation et si elle était une jeune femme d’une extrême politesse qui pouvait être un « soldat » loyal, c’était parce qu’elle le voulait bien et parce qu’elle avait une vision du travail assez « vieux jeu ». Sinon il y a belle lurette qu’elle l’aurait envoyé balader méchamment ou qu’elle aurait joué le jeu. Sauf qu’il allait falloir qu’il mette le frein maintenant parce que non …. Elle n’avait pas dit qu’elle comptait se taper l’avocat et oser soulever ceci sous cet angle, revenait à dire d’elle qu’elle avait des pensées retorses or c’était ses propos à lui ! Elle n’était pas venue ici pour parler relations personnelles et encore moins sexualité – parce qu’on en était à deux doigts -  avec un homme qui était censé lui faire passé un entretien d’embauche. Cela lui rappelait l’engueulade qu’elle avait eu avec son ami la dernière fois quand elle avait parlé du boulot de secrétaire. Elle voulait juste avoir son opinion mais il s’était contenté de la baratiner sur les clichés les plus répétés en insistant et elle avait attendu qu’il  s’excuse sincèrement pour lui pardonner. Elle lui en avait voulu parce qu’elle aurait voulu un soutien de sa part. Dans ce cas, si on continuait dans les stéréotypes, un avocat ça ne devait pas être ce qu’il y a de plus marrant à aller draguer. Maintenant si cet homme en face d’elle comptait avancer sur ce terrain en pente, il fallait qu’elle le stoppe tout de suite. Son ton était sans appel et glacial, son regard était fixe et posé sur lui. Elle avait beau avoir les joues rouges, sa voix ne trembla pas et tant pis pour les conséquences. Elle y réfléchirait plus tard.

- Ce n’est pas parce que je suis une femme que vous pouvez vous permettre ce genre d’insinuations monsieur ! Je vous demanderais de ne pas mêlez des fantasmes issus de votre esprit dans la conversation en prétextant qu’ils proviennent de moi. Avoir été contraint à la solitude n’excuse pas de projeter ces frustrations sociales sur les autres.

Rosanna se leva de son siège en attrapant son sac et le fixa sans se défiler. S’il lui demandait de partir, elle le comprendrait parfaitement mais s’il se comportait toujours comme cela dans son entreprise, en cherchant à pousser les autres dans ses retranchements : il n’arriverait pas à gérer cette entreprise. Elle avait l’impression de voir un enfant capricieux jouer avec un échiquier dont il ne comprendrait pas les règles et elle se demanda soudainement si ce n’était pas la raison pour laquelle c’était son père qui avait l’air de tenir à l’idée de lui accoler une secrétaire. Elle ne savait pas vraiment mais elle savait bien que mêler le boulot et le social n’était pas bon : elle était docile au travail mais loin d’être aussi souple dans d’autres aspects de sa vie. Le mélange pouvait être explosif. La preuve ! Elle ne regrettait pas ses propos cependant elle n’aurait pas voulu avoir à les dire si possible. Elle soupira… elle devrait tourner les talons ? Parce qu’elle ne s’excusera pas , pas cette fois… La fierté l’empêcherait exceptionnellement de le faire parce qu’elle ne se sentait pas en tort, sinon, elle aurait déjà rattrapé ses propos. Elle n’aurait pas pu laisser ses phrases en suspens sur des propos pareils. Elle ne sortit pas directement du bureau car au risque de revoir cette froideur impressionnante qu’elle avait ressentie chez lui, elle attendait de voir comment il allait réagir. Est-ce qu’il allait garder ce sourire provocateur  ou s’énerverait-il ? Et vous savez quoi ? Une fois sa réflexion achevée, Rosanna avait retrouvé un fin et délicat sourire.









© création de Blacksun






Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien d'embauche...? [pv: Rosanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant


 Sujets similaires

-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Entretien d'embauche [PV Sibelle Grown]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc