Partagez | 
 

Welcome to Japan! (PV Lorelei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Mer 27 Aoû 2014 - 17:39
Welcome to Japan!
Ft. Lorelei


Le Japon.
Ce pays de l'Est de l'Asie est un paradoxe. En ces terres se mêlent traditions et visions futuristes. En effet, alors que des rythes perdurent depuis des siècles, et se transmettent encore de nos jours, c'est au sein de cet archipel que naissent les plus grandes technologies. Enfin, c'était le cas avant que les esprits surhumains d'hommes tels que Reed Richards et Tony Stark ne se fassent les merveilles que l'on connait.

Et c'est donc au Pays du Soleil Levant que le binome formé par Lorelei, Déesse Asgardienne, et Alexei Shostakov, ex-agent du KGB qui officiait en tant que Red Guardian, atterrit, à bord d'un vol International. Le chemin qui les conduisit d'un petit club branché de New-York à l'aéroport ne fut pas des plus communs.
En effet, tout partit d'un rendez-vous entre Alex et l'un de ses contacts dans l'établissement géré par Lorelei. La Déesse alla à la rencontre du soldat, et de là, s'ensuivit un périple à travers la Russie. Un voyage pour qu'Alex découvre la vérité sur ce qui a façonné sa vie pour toujours: la traîtrise de son épouse, la Veuve Noire. Or, il s'avéra qu'elle était innocente de tous les crimes dont le Gouvernement Russe l'avait accusé. C'est à partir de là qu'Alexei décida de se venger. De traverser la planète pour mettre la main sur une arme bien particulière. Une arme qui lui permettrait de mettre définitivement un terme à la vie qu'il menait, et de se créer une nouvelle identité.

C'est donc comme si de rien n'était que les deux amants arrivent dans le hall de l'aéroport. Cachés à la vue de tous. En tant qu'espion, Alexei était suffisamment aguerri dans l'art du déguisement, et en tant que Déesse, Lorelei pouvait modifier son apparence à volonté. Si des agents russes sous couverture les attendaient sur le sol nippons, ils leur seraient impossible de les reconnaître. D'autant plus que le couple agit le plus naturellement du monde, bras dessus bras dessous, plaisantant, se tenant par la taille tout ça.

Il fait nuit, alors que le couple s'engouffre dans un taxi. Et quand le conducteur demande en anglais où est-ce qu'il désire se rendre, c'est en Japonais qu'Alexei lui répond. S'ensuit alors une conversation entre le chauffeur et l'ex-agent dans la langue du pays. La pauvre Lorelei ne doit rien y comprendre, tant bien qu'Alex lui traduit quelques brides de conversation. Des choses sans importance, au final. Ils roulent pendant pas loin d'une heure, s'éloignant de la ville qui brille pourtant de mille feux et qui serait un endroit parfait pour que la Déesse assouvisse ses envies de shopping, de bringues, de... tout ce qui fait sa vie en fait.

Et les voici qui arrivent devant une petite maison qui ne paie pas de mine. On dirait qu'elle n'est même pas reliée à l'eau courante et l'électricité. Pourtant, il y a de la lumière à l'intérieur. Après avoir payé la course, Alex récupère les quelques affaires placées dans le coffre de la voiture, et se dirige vers la porte d'entrée. Il frappe. Deux coups, puis marque une pause. Puis trois coups, et une nouvelle pause. Et enfin, un coup. C'est à ce moment précis qu'une petite femme ridée et les cheveux blanc comme la neige ouvre la porte. Elle semble avoir plus de 80 ans. Et en voyant Alex, elle a comme un mouvement de crainte, avant de se laisser aller et de le prendre dans ses bras.

- Viens, dit Alexei à l'Asgardienne, l'invitant à entrer alors qu'il retire ses chaussures et emboîte le pas derrière la vieille.

L'endroit est pittoresque, mais il s'en dégage quelque chose d'unique. Une sorte de... C'est impossible à décrire. Alexei se met à son aise, saluant un homme, qui attendait, debout au milieu de la pièce principale, avant de lui donner une accolade franche.

- On n'a rien à craindre ici, nous sommes en sécurité... dit-il sans tourner son regard vers Lorelei. Tu es ici chez toi, ajoute-t-il en la regardant cette fois.

Il est certain que la situation méritait une explication ou deux, et la Déesse n'allait surement se priver de questionner Alex.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Mer 27 Aoû 2014 - 22:13






❝ Welcome to Japan! ❞
~ ALEXEI S. & LORELEI ~



Le long trajet en avion me permis de me remettre complètement. Je retrouvais mes couleurs, mon dynamisme, mes sens surdéveloppés, ma condition d’asgardienne normal en quelque sorte. Une fois l’avion atterrie, Alexei joue de ses talents d’espion pour changer d’apparence du mieux qu’il le pouvait quant à moi je pris une toute autre identité que celle de Mélodie Hagen, mes cheveux deviens mi-long en carré, brun, mon visage se transforma en quelqu’un d’autre. L’air naturel je sortais de l’avion discrètement au bras d’Alexei. On se comportait naturellement comme un couple. Il me tenait par la taille, on plaisantait sur ce qu’on avait discuté dans l’avion, le sourire aux lèvres on se dirigea hors de l’aéroport pour prendre un taxi. Une fois sorti et entre le moment de rentré je repris en quelque un clignement d’œil mon apparence. Le chauffeur n’avait rien du remarquer. Lunette de soleil sur les yeux malgré la nuit pour garder mon regard à l’abri des regards qui pourrait me reconnaitre. Tout passe par le regard essentiellement.

On est en voiture et Alexei discute avec le chauffeur dans une langue complètement étrangère pour moi. Je le regarde, sans comprendre. Dans sa grande bonté il me traduit quelque ligne de sa discussion. J’ai le regard qui se balade sur ce que je vois dans les rues. Il fait nuit, les buldings sont comme ceux de New York, les rues, les magasins mais pourtant il règne une ambiance tout à fait bizarre. Les gens ne se comportent pas pareille. Ils sont même différents de nous physiquement. Je les observe sans rien dire n’écoutant même pas par moment Alexei tellement subjuguait parce que je voyais. Une ambiance bien loin de New York 5ème Avenue de nuit… Puis petit à petit nous nous éloignons du centre-ville. Je ne demandais pas à Alexei où nous allions, je connaissais déjà ça réponse. Tu verras. Passez quatre jours vingt-quatre heure sur vingt-quatre … non pas que je pensais bien le connaitre, loin de là. Mais je savais ce qu’il allait me répondre.

La ville disparait pour entrer dans le japon beaucoup moins new-yorkais. Les immeubles ont pratiquement disparu, tout comme les grands magasins, les grandes lumières publicitaires… Je n’avais jamais vu des villes comme celle-là, plongé dans la nature… même s’il y avait une grande urbanisation. Ça ressemblait à un havre de paix. C’est bruyant par les gens mais calme à la fois. Sans débordement. On roula pendant presque une heure je crois mais je ne m’en étais pas rendu compte vu tout ce que je voyais de nouveau en ce moment même. Au bord de la route près d’Alexei il y avait de vieille maison japonaise traditionnelle comme celle où nous allions mais je ne le savais encore. Avec des grands jardins japonais, de petit bosquet, de drôle d’arbre amusant, que de choses fines et gracieuses. Je m’étais rapprocher assez rapidement d’Alexei pour regarder de son côté de la vitre pendant que l’on y passer devant. La bouche légèrement entre ouverte, relevant mes lunettes de soleil sur ma tête pour mieux voir. Je lâchai un simple petit –c’est magnifique- en parfaite extase devant ce genre de chose que je trouvais adorable comme tout.

On s’arrêta enfin à une petite maison, éloigner de tout… Mais comment Alexei connaissait un tel endroit perdu ? Je restais perplexe… il était certainement venu ici avant c’est obligé. On voit de la lumière à l’intérieur. On va chez des gens ? En espérant qu’ils ne nous tirent pas dessus cela aussi ! Je me tourne vers Alexei, il semblait serein… Alors je lui fais confiance. Tout simplement. On sort de la voiture, on sort les sacs de la voiture et je suis un brin timide Alexei. Oui je l’avoue non pas que j’ai perdu toute mon assurance. Mais j’évite de me montrer trop sûr et fier dans un pays que je ne connais pas, avec une race de gens que je ne connais pas, que je trouve étrange et surtout que je ne parle pas leur langue. Je me sens comme si j’étais sur Jotunheim sans craindre pour ma vie en quelque sorte.  Je le regarde taper à la porte avec une espèce de code et une vieille humaine aux cheveux blancs nous ouvre la porte. Je la regarde, puis Alexei… Je ne comprends décidément rien du tout à ce qui se passe ici ! Je n’ose même pas entré dans la petite maison. « Viens. » J’entre doucement dans la maison, regardant autour de moi. Je regarde Alexei retirer ses chaussures… la veille femme ne porte également pas de chaussure … soit doit être une coutume de chez eux sans doute. Je jette un regard vers Alexei et retire ma paire de bottine. En chaussette chez des inconnus. Il faut vraiment qu’il m’explique, il était en train de tuer mon bon gout pour les retenus mondaines !

Un autre homme attendait dans la maison tout près à accueillir Alexei comme la vieille femme. On est où, non de non !?! Je me tourne sur moi-même pour regarder mon environnement. Une vieille maison traditionnelle japonaise, du moins ça je ne le sais pas encore mais je m’en doute quelque peu… Ça n’a simplement rien à voir avec les USA et encore moins la Russie, des univers complètement différents.  « On n'a rien à craindre ici, nous sommes en sécurité... » J’arrête de regarder le plafond et les murs pour me tourner vers Alexei. « Tu es ici chez toi. » Je lui fais un fin sourire en coin et lui répond.

« Je ne pensais pas qu’il existait de tel différence dans un même monde. »

Oui que l’on aille à l’est d’Asgard, à l’ouest ou au nord rien n’est trop différents. Du moins on n’est pas aussi dépayser comme là. Traversez Midgard et vous ne vous reconnaissez nulle part. Dun pays à une autre, d’une contrait à une autre. C’est hallucinant. Je regardais finalement la vieille femme puis l’homme. Je voulais savoir quand même qui était ces gens. Je m’approche d’Alexei gentiment, passant mon bras autour du sien, montant sur la pointe des pieds pour atteindre son oreille et lui dit tout bas.

« Où sommes-nous ? Et ne me répond pas au Japon. Qui sont ces gens ? »

Non pas que je les craignais mais j’aime savoir où je mets les pieds. Les mauvaises surprises n’est pas mon fort surtout quand je suis obligé de faire le gai pendant la nuit comme je ne dors que 2h pars nuit et devoir tuer des gens. Non pas que j’y prends un certain goût mais disons que ça ne me dérange pas. Et il y a eu assez de mort depuis mon voyage je dirais. Le russe que j’ai décapité et celui que j’ai percé la tête doivent être heureux de m’avoir rencontré également. Il pouvait sentir en moins que je n'étais pas vraiment en confiance, peut-être même que j'avais peur. Non je ne dirais pas peur, incertaine, anxieuse. Après tout, ça peu se comprendre.



Fiche par Joh.a
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Jeu 28 Aoû 2014 - 14:25
Welcome to Japan!
Ft. Lorelei


Avant qu'Alexei ne réponde à Lorelei, il échange encore quelques mots en japonais avec la vieille dame et l'homme, qui finissent par disparaître dans la salle voisine. Suite à quoi, le russe invite la Déesse à venir s'agenouiller devant une table à ras du sol.

- Je vais t'expliquer... Je connais madame Matsurada depuis plus de quarante ans. Elle était enceinte de Shiro, l'homme qui l'accompagne, et qui est maintenant un homme.

Il accompagne ses paroles de petits gestes, avec les mains.

- J'ai été envoyé en mission au Japon à plusieurs reprises. Et lors de ma troisième ou quatrième intrusion clandestine dans ce pays, dans le but d'éliminer une menace potentielle pour mon ancien gouvernement, j'ai dû faire un écart, même si cela compromettait ma mission. J'ai protégé un couple de commerçants d'une mort certaine de la main de celui que je devais éliminer. C'était les Matsurada. Depuis, je viens dès que j'ai la possibilité, pour leur rendre visite. Aujourd'hui, Monsieur Matsurada n'est plus parmi nous. Mais avant qu'il ne décède, il m'a... formé. Ce n'était pas qu'un simple vendeur, c'était aussi un excellent artiste martial, mais aussi un épéiste hors paire.

La femme et son fils reviennent, avec un immense plateau repas. Plein de choses typiquement japonaises, qui sont surement inconnues de la blonde.

La vieille femme prend alors la parole, s'adressent à Lorelei.

- Enchantée... Connaître... Vous.

C'est alors que le fils reprend, à la suite de sa mère.

- Veuillez l'excuser, elle n'a jamais réussi à apprendre... Il ne finit pas sa phrase, haussant les épaules. Nous sommes très heureux de vous accueillir, et très content de te revoir, ajoute-t-il en regardant Alexei.

Alexei reprend la parole par la suite, tout en servant à manger à tout le monde. "J'ai acheté cette maison pour eux. Qu'ils vivent en sécurité. Et dans le même temps, cela m'a permit d'avoir un point de retraite inconnu de tous. Un endroit sûr, pour tout ceux qui m'accompagnent."

Est-ce que cette réponse allait suffire à Lorelei? C'est vrai que cela fait tout de même un peu... rocambolesque. Même pour une Déesse Nordique venant d'un autre monde.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Ven 29 Aoû 2014 - 12:08






❝ Welcome to Japan! ❞
~ ALEXEI S. & LORELEI ~



Je suis sans poser de question Alexei  près de la table, m’agenouillant au sol. Il faisait de même que moi. Je regardais autour de moi, très peu de mobilité en tout cas. Je ne savais pas si c’était une façon de vivre normal ou si la pauvreté était une cause de cet univers si pauvre de meuble, de décoration comme un appartement lambda USA. Je tourne finalement mon visage vers Alexei quand celui-ci prit la parole pour m’expliquer la situation. L’histoire de cette famille de son lien avec l’une de ces missions au japon. Je fis un bref sourire à Alexei. Comme quoi, il n’était pas si ignoble qu’il le pensait. Il avait tout de même un cœur derrière son militarisme.

Je jette un bref regard vers l’homme et la femme qui reviennent vers nous avec un grand plateau de nourriture. Je regardais finalement plus la nourriture que les habitants. Pas que je mourrais de faim loin de là mais… ça n’avait mais alors pas du tout le même aspect de nourriture que j’avais pu voir durant ma vie. Pourtant j’avais eu beaucoup de mal à me faire à l’apparence surfaite de la consommation midgardienne. La nourriture sur Asgard était bien plus… naturelle. Pas de produit congelé, de produit chimique, de chose toute faite. On mange saint et on mange bon, de la viande fraichement chassé, du poisson des fruits et des légumes enfin rien à voir avec ces burgers, des pattes et des pizzas.

Tout en écoutant Alexei je le regardais servir à manger me demandant bien ce que j’allais m’apprêter à manger vu la tête que ça avait. Je me sentais nettement plus en confiance. Puis je faisais tout de même confiance en Alexei. S’il n’avait pas peur alors je ne devais pas l’être. S’il les connait depuis quarante ans ce qui est beaucoup pour des habitants de midgard ça devrait aller. Puis en vue des informations qu’il me fit découvrir comme le fait qu’il ait sauvé leur vie. Cette famille était redevable envers Alexei. Pourquoi aujourd’hui lui vouloir du mal à moins que les russes les ait découvert mais alors comment vu le trou perdu que c’est ici. Je suis même persuader que mon téléphone portable ne capte pas. J’écoute avec attention ce qu’il me dit. Puis la vieille femme prend la parole suivit de son fils Shiro si j’ai bien retenu. Je souris tendrement avant de répondre à l’homme.

« Ce n’est rien. » Je tourne mon visage vers la vieille femme et lui dit pour lui répondre en bonne invité « Enchanté également. » Je lui souris puis je regarde Alexei, toujours en souriant. Il leur a acheté cette maison ? Quel homme ! A double utilisé si je comprenais bien. Je souris amusé et je lui dis tout bas.

« Après tout tu n’es pas si monstrueux que ce que tu penses être… » Je lui fais un clin d’œil avant de tourné mon visage face à madame Matsurada en face de moi. Et puis je ne bouge pas, je baisse légèrement les yeux sur la table. Incapable de savoir quoi faire. Bah oui chez nous quand on est à table on est sur une chaise avec des couverts et on mange… et encore sur Asgard c’est encore autre chose. Les repas sont toujours festifs. Bref ! Là pas de couvert, nourriture inconnus. J’ai peur de faire un truc stupide, quelque chose qui ne se fait pas… ces gens ont l’air si gentil je n’ai pas envie de les offensés et puis Alexei a l’air de tenir à eux … Et comme je n’ai pas envie non plus de l’offenser lui aussi alors je ne bouge pas. Attendant de voir ce qui se passe, ce qu’il me dit de faire aussi. J’ai l’impression d’une potiche et je déteste ça j’ai trop de fierté. Ca ne serait que de moi je me serais déjà lever faire autre chose de plus normal dans mon genre mais vis-à-vis d’Alexei je ne pouvais pas. C’est nul d’être amoureux mais c’est tellement nouveau ! Et si appréciable… ! J'en peux plus je fini par brisé mon silence intérieur. Je me tourne vers Alexei et lui demande, sans timidité, net cash mais sans méchanceté. Je ne peux pas être méchante envers lui.

« C'est quoi? »

Lui montrant la nourriture du regard.




Fiche par Joh.a
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Ven 29 Aoû 2014 - 16:27
Welcome to Japan!
Ft. Lorelei


Quand la Déesse fait une remarque sur la monstruosité latente d'Alex, ce dernier ne peut réprimer un petit sourire en coin. Il garde bien pour lui toutes les horreurs qu'il a pu commettre au cours de sa longue carrière en tant qu'agent du gouvernement Russe.

S'il n'a fait que sourire, c'est un rire franc qui s'échappe bien malgré lui quand Lorelei lui demande ce qu'est la nourriture devant eux. Saisissant une paire de baguette, qu'il tend à l'Asgardienne, il en prend une pour lui et lui montre comment manger avec. "Tout ce que tu as à savoir, c'est que c'est très bon." Si elle a l'habitude des produits frais, elle ne sera pas déçue. Qu'il s'agisse des boulettes de riz au vinaigre, du poisson mariné, ou des pousses de légumes, tout était du jour.

Alexei s'adresse à leurs hôtes, qui finissent par les saluer avant de se retirer. "Je leur ai dit d'aller se coucher. Il est tard, et ils avaient déjà dîner." Il arrête de parler pour manger plusieurs bouchées, et reprend après avoir avalé. "Quand j'y repense... Quarante ans... Mon intervention pour aider Matsurada-san était inutile au possible. Une grosse partie des techniques de combat à mains nues que je connais... C'est lui qui me les avait transmises..." Il mange à nouveau. "Il aurait mit son agresseur en pièce, sans aucun doute possible." Il jette son regard vers Lorelei. "Tu n'aimes pas? Si c'est le cas, il doit y avoir des produits plus... simples..."

Pour Alexei, en revanche, c'était au poil. Ce n'est pas dans les locaux du KGB que l'on a droit à d'aussi bonnes choses. Se retrouver ici, manger des bons trucs... Ça lui fait un bien qu'il ne pensait pas pouvoir ressentir à nouveau. Cela n'a rien à voir avec ce qu'il peut éprouver pour Lorelei. C'est autre chose. Comme si finalement, le passé... Il ne pouvait pas faire une croix définitivement dessus. Notamment quand c'est lié à des choses aussi... agréables.



Code by AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Sam 30 Aoû 2014 - 1:10






❝ Welcome to Japan! ❞
~ ALEXEI S. & LORELEI ~



Le voilà qui me donne deux bouts de bois. Qu’est que tu veux que je face avec ça moi ? Je prends les deux baguettes dans mes mains, le regardant d’un air… mais pourquoi tu me donnes ça ? Tu plaisantes… pour manger ? Ils mangent avec ça ? Ah et bien j’étais bien loin de mes surprises alors. Je regarde comment Alexei fait, il m’explique, me montre. Mince je suis Asgardienne je devrais arriver à le faire, je ne peux pas être inférieur à des humains. Ce n’est pas compatible avec ma fierté absolu et mon narcissique invétéré. « Tout ce que tu as à savoir, c'est que c'est très bon. » Un sourire amusé allume mon visage. Et en plus il se moque de moi.

Les débuts furent assez compromis mais une fois qu’on a le coup ça va tout seul. J’arrive à peu près à me débrouiller avec mes baguettes de bois. Alex s’adresse aux hôtes en japonais. Je les vois partir nous saluant en se penchant en avant et s’en vont… Je me tourne vers Alexei. Me demandant ce qu’il avait peu leur dire pour qu’ils s’en aillent. J’ai la réponse assez vite. Effectivement on n’allait pas retenir ces braves gens plus longtemps, je n’avais même pas fais attention à l’heure, je n’en ai aucune notion. Je ne ressens pas la fatigue n’ayant rien fait de trop épuisant. J’acquiesce d’un sourire et continue de manger. C’est vraiment délicieux, peu ordinaire face à ce que j’avais l’habitude de manger mais j’appréciais ces nouvelles saveurs. Je mange doucement, prenant mon temps pour savourer chaque chose que je mange. C’est la première fois que je mange de telles choses. Tout en mangeant j’écoute ce que me dit mon compagnon. A sa phrase je me mis à rire et lui répondit entre deux boulettes de riz.

« Tu as ce qui manque à tort à certain homme, de l’honneur. » Je m’arrête de manger, regardant mes baguettes quelque secondes avant de dire à Alexei en le regardant. « Je suis curieuse de savoir comment tu te bats… sans armes, sans bouclier sans subterfuge technologique pour vous protégez. » Oui, en quelque sorte j’invitai Alexei à se battre avec moi. Simplement pour s’amuser. Sinon je le mettais dans le coma aussi vite que je l’ai abordais dans le burlesque. Et loin l’idée en moi de vouloir lui faire du mal, surtout à lui ! Je mange tout doucement, hésitant presque à chaque fois que je prends quelque chose, ne sachant jamais sur quoi j’allais finalement tomber. « Tu n'aimes pas? Si c'est le cas, il doit y avoir des produits plus... simples... » Je lève les yeux en direction d’Alexei, un fin sourire en coin.

« Non non, c’est particulier mais appétissant. Ça change énormément de ce que l’on trouve à New York. »

C’est peu de le dire. Je vois un petit bol avec une espèce de crème verte, du wasabi. Ne sachant ce que c’est j’en prends un peu et goût. Ma fois c’est plutôt bon cette chose-là. Comment pouvais-je deviné que c’était pour les hommes un condiment presque aussi fort que du piment. Et puis je n’en prends pas juste un peu.

« Qu’est-ce ? C’est délicieux ! On en trouve en Amérique ? »

J’adore, si on peut en trouver je crois que j’en achèterai. Autant ma sœur connait… elle qui connait bien mieux midgard que moi. Peut-être est-elle déjà venue au Japon. Que sais-je finalement. On continue de manger tranquillement et sagement comme des enfants. On parle pendant que l’on mange des Matsurada, il a l’air de beaucoup les apprécier. Ils ont l’air d’être de gentil humain. Je fini par lui demander par compassion.

« Il est mort il y a longtemps ? » Alexei ne me parlait jamais de sa famille, sans doute qu’il ne devait pas en avoir. Quand on s’accroche à d’autre personne que l’on aime comme une famille, comme des amis c’est que quelque part aussi on a perdu sa famille à un moment donné. Il y a déjà de cela quarante ans qu’il est entré dans leur vie, il n’en partira pas aussi facilement cela est certain. Je trouvais ça attendrissant soit dit en passant. On finit par ranger les plats quand on eut terminé le dîner, les bols, les plats et j’en passe sur le plateau. Je ne connais pas la maison je laisse dans le soin de l’apporter dans la cuisine en lui suivant au moins je saurais où ça se trouve. Je sors enfin mon téléphone portable de ma poche, il est quatre heures du matin.

« Il est très tard, tu devrais aller te couché, non ? »

Il a conduit l’avion pendant des heures, depuis il n’a pas dormi, moi oui, un bon nombre de fois d’ailleurs pour récupérer de mon malaise. Et j’avais pu voir un bon nombre de fois les dégas du manque de sommeil sur les humains. S’ils n’ont pas leurs sept heures de sommeil ils sont fichus en comparaison de nous et nos deux heures de sommeil quotidien. Bien que je conçois qu’Alexei a son sérum ou je ne sais plus trop quoi et qu’il est un super midgardien… il a quand même besoin de dormir, aux moins quelques heures. Je prends délicatement sa main dans la mienne et le tire vers moi doucement.

« Je vais nettoyer, je te rejoins après si tu veux. » Je lui fais un petit clin d’œil mignon avant d’embrasser sa joue. J’allais au moins lui épargner de nettoyer les plats. Surtout qu’amora et moi on a une technique peut commune pour faire la vaisselle …




Fiche par Joh.a
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Sam 30 Aoû 2014 - 15:55
Welcome to Japan!
Ft. Lorelei


Avec un petit sourire, alors qu'il regarde la Déesse se servir des petites baguettes en bois pour se nourrir, il ne dit que: "Tu t'en sors bien!", avant de continuer son propre repas.

Il écoute ce que Lo' lui dit, tout en servant à boire. Et il hausse un sourcil quand il pense comprendre ce qu'elle veut. "Un corps à corps? Toi et moi?" Il ne donne pas de réponse, laissant simplement son sourire s'agrandir en travers de son visage. Que pense-t-il? Qu'elle n'a aucune chance, malgré sa nature divine? Ou qu'au contraire, le match est déjà joué d'avance? Cela demeure pour l'instant un secret, secret qui n'appartient qu'à lui.

Il est rassuré de voir que la cuisine des Matsurada, et japonaise en générale donc, lui plait. Il faut être franc: elle n'aura pas accès à tout ce dont elle peut avoir l'habitude durant leur séjour. D'autant plus qu'ils devront se faire discrets, même si les pouvoirs métamorphes donnent un peu plus de liberté à Lorelei, en ce qui concerne les déplacements dans la foule.

"On en trouve à New-York, oui, mais tu n'en goûteras jamais de meilleurs qu'ici... Il faudra que je te mène quelque part aussi..." Il parlait comme s'ils étaient là pour faire du tourisme. Alors que la base de tout ça est bien plus sérieuse, bien plus chevillée au cœur du Russe qu'on ne peut l'imaginer. C'est une histoire de vengeance... Pure et dure. Vengeance, et punition. Mais il en sera question à nouveau plus tard, durant leur séjour.

"Il est décédé il y a quatre ans. Je n'ai pas pu venir à ses funérailles, et n'ai pu me rendre sur sa tombe qu'une fois depuis. Les missions, tout ça..." ajoute-t-il en faisant des mouvements de la main.

Ils finissent donc le repas. Et Lo' propose à Alex d'aller se coucher. Ce qu'il fait, mais il ne s'y rend pas seul. Saisissant la déesse par la main, il l'entraîne avec lui jusqu'à sa chambre, car il a sa propre chambre. Oui, ils laissent tout en plan, mais cela n'a pas d'importance.
Là, il redécouvre un lieu qu'il n'avait pas vu depuis... Longtemps, et des souvenirs refont surface. Des souvenirs qu'il tente d'enfouir au plus profond de lui-même. Sans succès, mais il ne laisse rien paraître et installe le couchage. Il déroule le  futon, qui était rangé dans un placard, et indique la salle de bain à Lorelei, lui précisant que son sac y est certainement déjà déposé. Quel homme, ce Shiro!

Pendant qu'elle va faire ce qu'elle a à faire, lui va ranger la cuisine en deux-deux. Elle n'est même pas encore sorti qu'il est déjà revenu, finissant de préparer la pièce pour la nuit. Et, assis en tailleur, le voila qui planche sur le programme des journées à venir, visualisant chaque pion, chaque pièce sur son échiquier. La partie est loin d'être terminée, et les têtes vont commencer à tomber.
Code by AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Sam 30 Aoû 2014 - 19:32






❝ Welcome to Japan! ❞
~ ALEXEI S. & LORELEI ~



Je hausse un sourcil. Comment lui poser la question. Sans doute une chose banale pour les habitants de la planète. Je fini par lui demander quand même doucement pour ne me faire entendre. « C’est quoi … une tombe ? » Comment deviner une tel chose… je n’en ai jamais vu. Pensant que les corps étaient comme sur Asgard tout simplement brûler. J’espérais juste que ma question ne soit simplement pas trop … prit mal. Ne sachant pas vraiment à quoi le mot tombe avait comme lien avec la mort d’un individu.

On finit de manger. Alexei m’attrape par la main à son tour et me tire hors de la cuisine. Bon, je n’allais pas me laisser désirer. Je le suis sans rien dire, main dans la main vers une chambre, une pièce vide, sans rien. Ces gens vivaient vraiment simplement, c’est surprenant de vivre ainsi. Je le regarde sortir d’un placard le futon pour que l’on puisse dormir. Il m’indique l’emplacement de la salle de bain, je lui souris et me rend sans rien dire dans la salle d’eau. Prendre une bonne douche chaude. Mon sac était effectivement au sol. J’entends Alexei quitter la pièce, il a dû certainement aller nettoyer la cuisine. Quel amour. Je sors des sous-vêtements propres, me déshabille et  direction la douche.

Une fois propre je m’entoure d’une serviette pour me sécher. Je me lave les dents. Je ne sors que la tête de l’encadrement de la porte. Regardant Alexei assis en tailleur sur le couchage comme un enfant puni. Je reste quelque seconde à le regarder, je m’appuie sur l’encadrement de la porte, ne portant qu’une serviette autour de ma poitrine. Ce qui le fit certainement réagir c’est l’absence de bruit. Je souris en pouffant.

« Tu réfléchis à qui sera ta première victime? »

Je retourne dans la salle de bain en l’écoutant pour enlever ma serviette et enfiler mes sous-vêtements. Et sors comme ça de la salle de bain, la main dans les cheveux pour les envoyer en arrière. Je m’approche d’Alexei m’asseyant à genoux en face de lui et le regarde sans rien dire. Avant de lever la tête vers le plafond pour regarder les poutres en bois au-dessus de nos têtes, me faisant craquer les os du cou puis je regarde une nouvelle fois Alexei et me jette rapidement contre lui, mes mains sur ses bras le plaquant au sol, un grand sourire aux lèvres. « On n’avait pas dit un corps à corps … Toi et moi … On ne t’a jamais appris à être toujours sur tes gardes soldats ? » Je suis au-dessus de lui, tenant ma prise fermement sans pour autant lui faire mal. Et je rie sans trop de bruit pour ne pas réveiller la maisonnée. Je fini par le lâcher tout de même il va finir par le prendre mal et j’embrasse ses lèvres tendrement, déviant sur un baiser langoureux. Je m’assoie sur le bas ventre d’Alex, une petite mine sévère, montrant mes poings en garde. Prêt pour un combat.

Bien sûr je ne suis pas sérieuse, il est tard, il a plus besoin de dormir que de faire un combat. C’est surtout pour le faire rire, il avait l’air vraiment … pas triste mais nostalgique ou vide assit sur le couchage tout seul, les yeux perdu dans l’obscurité.  Si je pouvais au moins le détendre, le faire rire et lui rendre la vie un peu plus douce j’essayais. Ne pouvant garder ma mine sérieuse, il se transforme en espièglerie et complicité.




Fiche par Joh.a
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Lun 1 Sep 2014 - 8:58
Welcome to Japan!
Ft. Lorelei


Quand elle lui demande s'il réfléchit à qui serait sa première victime, sans détourner son regard du vide qu'il fixait, il fait un mouvement de haut en bas de la tête. Il faut dire que la liste est longue, et qu'il ne doute pas de pouvoir tous finir par les éliminer.

Puis elle lui grimpe dessus, faisant semblant de vouloir se battre et le taquinant. Avec un sourire en coin, et sans effort -vu qu'elle se laisse faire,  il parvient à retourner la tendance, et à se mettre dessus cette fois. S'ensuit ce qui doit arriver, car qui résisterait à ce charment minois? Pas grand monde, et surtout pas Alex.

Quand il se réveille, le jour est déjà là. Il s'extirpe des draps telle une ombre pour ne pas réveiller Lorelei, encore dans les bras de Morphée. Ce qui ne manque pas de faire sourire l'ancien agent quand il songe au fait que soit-disant, les Dieux n'ont pas forcément besoin de trop dormir. Il sort de la chambre aussi discrètement que possible et va faire un tour dans la salle de bain avant de rejoindre Shiro et sa mère qui sont debout depuis un moment.

Alex va ensuite dans le jardin, profiter du spectacle qu'offre se magnifique endroit quand il est baigné des rayons du soleil. Il se dirige vers le mannequin de bois sur lequel s’entraînait Monsieur Matsurada, un Moku-gin. Et là, il commence à placer quelques coups, reprenant le fil de ses pensées là où il l'avait laissé la veille au soir - ou plutôt au petit matin - avant qu'une charmante déesse ne vienne le distraire avec ses charmants attributs. Les poings du soldats s'abattent sur le pantin avec force et le bruit qui s'en dégage ressemble à des coups de masse.

Alex songe au fait qu'ils vont devoir se rendre en ville pour vérifier deux ou trois petites choses. Mais pour l'instant, rien ne presse, et il souhaite profiter de ce petit temps de répit que sa vie chaotique veut bien lui accorder.
Code by AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Welcome to Japan! (PV Lorelei)   Mar 2 Sep 2014 - 1:05






❝ Welcome to Japan! ❞
~ ALEXEI S. & LORELEI ~



Me voilà dans ces bras, je ne bouge pas. La tête posé sur son tors chaud, je me contente une bonne parti de la nuit, enfin de la matinée, pendant qu’Alexei dort de le regarder dormir. Il semble si paisible quand il dort. On dirait un ange. Avec tendresse je caresse doucement sa peau ou ses cheveux sans le réveillé du bout de mes doigts, jusqu’à ce que le sommeil m’emporte, il fait déjà bien jour, le soleil est monté. Et je m’endors.

Je ne sais pas quelle heure il est, je me réveille. Alexei n’est plus, je me lève, m’habille passant rapidement dans la salle de bain pour m’attacher les cheveux grossièrement d’un chignon et me jeter de l’eau fraiche au visage pour me réveiller un peu. Je suis pied nu, je pousse doucement la cloison amovible pour me rentre dans la salle principal de la maison.  Je tombe sur madame Marsurada, je lui souris et lui dis bonjour. Shiro sort de la cuisine avec un bol de thé qu’il me donne. Il avait dû m’entendre me lever. Je le remercie de son attention et il m’invite à aller dans le jardin car la vue est magnifique à cette heure de la journée avec le soleil. Je lui souris et lui obéi d’un signe de tête. J’entends des bruits sourds, venant de l’extérieur.

A pas de velours je travers le séjour en compagnie de Shiro qui me montre l’accès au Jardin. Je passe la porte, mon bol dans les mains et je regarde émerveillé ce spectacle sous mes yeux. Un magnifique jardin japonais comme j’avais pu en avoir très rapidement en venant ici caché derrière des maisons, des arbres, des barrières et des buissons. C’est juste magnifique, il n’y a pas d’autre mot. Le soleil vient éclairer les fines goutes d’eaux de la rosé qui se trouvent encore sur la nature. Les petits arbres, les fleurs tout est simplement magnifique. Il n’y a pas d’autre mot, je reste un moment sans même voir ni entendre Alexei. A regarder, la bouche entre ouverte, les yeux brillants comme une enfant qui voit la chose la plus merveilleuse du monde. Il y a une légère petite brise, très agréable, un grand arbre avec des fleurs roses magnifiques. Tout est parfait. C’est agréable. C’est serein. Ça me rappelle ma patrie. Ça me rappelle mon ancien chez moi. Cette sensation de paix qui nous envahie, la nature dans sa beauté la plus simple et la plus pure. Aucun artifice, aucune présence humaine. Les gros poissons rouges nagent tranquillement dans l’eau limpide, il y a des odeurs de fleurs, de plantes aromatiques tout à fait esquisse.  

Je reviens à la réalité. Je suis toujours sur le pas de la porte, je n’ai pas bougé d’un pouce… Je suis resté là, enchanter et fasciner par tant de beauté. Ce pays est merveilleux. Pourquoi les midgardiens ne vivent-ils tous pas ainsi ? Leur vie serait bien plus épanouie que dans leur building de béton, et l’absence de nature autour d’eux. Ces gens devaient être les plus heureux de la terre. C’est ce que je pense. Je porte finalement mon bol de Thé à mes lèvres pour boire quelque gorgée.  En tournant la tête je vois Alexei un peu plus loin, frappant semblerait-il un mannequin de bois pour l’entrainement. Il n’a pas fini de faire un vacarme pareil. Je décide ne pas aller le déranger. Il doit avoir besoin d’un moment un peu à lui. Cela fait cinq jours que nous sommes ensembles tous les jours, plus ou moins.

Je descends la petite marche et me dirige vers le grand arbre aux fleurs roses magnifiques. Je marche tranquillement dans sa direction, pieds nu sur les fins graviers blancs puis sur l’herbe à l’abord du grand cerisier. Me plaçant dessous, je relève mon visage pour le regarder de plus près, tournant sur moi-même, ces fleurs sont vraiment magnifiques.





Fiche par Joh.a
Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to Japan! (PV Lorelei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


 Sujets similaires

-
» Hey,hey,hey,JAPAN EXPO!!!!!!!!!!!!!
» Japan Expo !! :)
» Japan Internat RPG, demande de partenariat
» Japan Connection
» Japan Expo Centre : 29 et 30 octobre 2011





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !