Partagez | 
 

There is something in your eyes that reminds me the past...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There is something in your eyes that reminds me the past...   Jeu 27 Nov 2014 - 23:47

 

 
 
Hidalgo & Amber

 
" There is something in your eyes that reminds me the past... "

 

M'apporter des ennuis ? J'imagine qu'elle fait référence au fait qu'elle est une mutante, entre autres. Mais ça, je ne suis pas censé le savoir. J'esquisse tout de même un sourire, en glissant un regard aux chiens : je pense que, question ennuis, j'en tiens un bon lot également, alors une source de plus ou de moins... Au final, nous ne sommes pas si différents, elle et moi, la perte de contact avec la famille, ça me parle bien. Mais je sans comme un pincement au cœur quand j'imagine qu'elle pourrait simplement passer son chemin et que je pourrais bien perdre ce dernier morceau de Lily définitivement.
Mais je comprends également le fait qu'elle soit réticente, après tout, je viens de débarquer dans sa vie, émergeant d'outre-tombe, je ne lui laisse pas spécialement une bonne impression - qui voudrait d'un oncle dans un état pareil ? - sans oublier que les chiens avaient senti qu'elle étai une mutante, d'où leur réaction de prédateurs... Il y avait vraiment mieux comme première impression...
D'ailleurs, voilà qu'elle parle des boules de poils et de leur adoption, évoquant la possibilité que ces derniers ne l'acceptent jamais. Je roule les yeux vers mes compagnons à quatre pattes, observant leur réaction tandis qu'Amber amorce un mouvement dans leur direction. Prêt à les rappeler à l'ordre et intervenir au cas où leur instinct de prédateur serait trop fort, je ne détache pas mon regard de la scène. Je ne pense pas qu'ils auront un comportement agressif puisque plus tôt, je leur ai donné un ordre de halte, mais ils n'ont encore jamais eu de rapport "affectif" avec un mutant, auparavant, alors c'est une grande première pour eux également.
Jekyll a l'air plus curieuse que Maverick qui, lui, m'interroge du regard, les oreilles à l'équerre, visiblement démuni face à cette situation inédite, incapable de savoir comment il devait réagir. Jekyll, elle, ne prend pas vraiment la peine de me consulter et tandis que Maverick recule pour laisser une distance satisfaisante entre Amber et lui, Jekyll avance lentement, pas à pas, la truffe en avant et les oreilles dressée de curiosité. Tout de même méfiante, elle prend le temps d'approcher sa truffe des doigts d'Amber, avec un léger mouvement de recule, lors de sa première tentative, comme pour vérifier que la "mutante" n'allait pas l'attaquer. Son comportement me fait sourire tandis que Maverick vient se coller derrière mes jambes, visiblement peu à l'aise et confus par les ordres contradictoires qu'il avait pu recevoir. Difficile pour lui de comprendre pourquoi cette mutante-là est une exception. Je le rassure d'une caresse entre les oreilles tout en observant Jekyll qui finit par prendre la posture de jeu avec Amber, avant de l'inviter, d'un jappement, à participer.

« Il y en a déjà une qui t'a adoptée, on dirait...»

Plus que six...
Je lui souris, plus détendu, puis félicite Jekyll d'une cajole avant de reprendre :

« Ils sont comme nous, ils ont simplement besoin de temps... A part peut-être Izel...»

En effet, les chiens étaient une chose, une coyote pisteuse de mutants, ça, c'en était une autre... Déjà qu'elle avait du mal avec les humains, alors cohabiter avec une mutante... Enfin, on n'en était pas là encore...
Amber me propose son numéro et, un peu surpris - mais agréablement surpris - je lui souris, me demandant si la réaction de Jekyll y était pour quelque chose. D'ailleurs, cette dernière continue de tourner autour d'Amber, en réclamant de jouer.
Je reprends la photo de Lily, Nina et moi et récupère un stylo qui traîne toujours dans la poche de ma veste. J'inscris mon numéro au dos de la photographie puis la tend à Amber.

« Si tu as besoin de quoi que ce soit, ou bien... si tu veux simplement discuter ou... peu importe, appelle-moi.»

En plus, elle peut garder la photographie de sa tante et de sa cousine, comme ça... Plongeant mes mains dans mes poches et après un silence un peu gêné, je finis par reprendre, m'éclaircissant un peu la voix :

« On a connu meilleur contexte pour faire connaissance...»

Du regard, j'indique le cimetière qui nous entoure.

« Est-ce que... euh... tu connais un bon café ?»

J'ai envie d'en apprendre plus sur elle, de la connaître mieux, de partager un moment avec "ma nièce". J'esquisse un sourire à cette pensée : Ma nièce.



 

Phantasmagøria

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There is something in your eyes that reminds me the past...   Ven 28 Nov 2014 - 21:05





There is something in your eyes that reminds me the past...
Hidalgo & Amber.

Je suppose qu’il ne peut pas saisir pleinement pourquoi je risque de lui apporter des ennuis, pas spécialement en tant que mutante mais il serait peut-être déçu d’apprendre que j’ai tendance à chaparder. Je suis pas une jeune femme modèle et généralement mes fréquentations ne sont pas les plus sages. Du coup, je ne sais pas du tout si c’est une bonne chose de se rapprocher d’Hidalgo : ce n’est pas parce qu’il est une part de ma famille, qu’il sera capable de comprendre mon mode de vie. J’ai l’impression qu’il pourrait juger mon passé et ce que je suis devenue. Oui, ma tante Lily m’aimait bien, je m’en souviens partiellement mais elle ne savait absolument pas que je traînais toutes mes soirées dans les rues avec ma bande de potes, que je découchais souvent et que j’étais une mutante. Qu’aurait-elle pensé alors ? Ce n’est pas pour rien que je me suis éloignée de ma famille. Je ne le connais pas non plus donc je ne sais pas comment il était dans le passé mais comme lui et ma tante se sont rencontrés assez jeunes, je suppose que ça n’a rien d’aussi chaotique que ma vie. Je suis donc toujours aussi hésitante et pourtant je lui cède du terrain parce que je lui dois bien un effort. Je prends même en compte la présence des chiens, dont je ne suis pas une grande fanatique. Je garde une certaine appréhension face à ces bestioles car il suffit d’une seule morsure pour que je perde totalement contrôle sur mon don et je tente de prendre le dessus sur ma peur pour ne pas qu’ils la ressentent. J’observe doucement leur réaction et je suis surprise de voir un des deux animaux se détacher de son maître. Pas forcément très confiante quand la boule de poil s’approche étant donné que c’est ce même chien qui est venue grogner sur moi au tout début. Le second reste auprès d’Hidalgo et je suis plutôt rassurée de me dire que je ne dois pas affronter les deux en même temps. Je sens la truffe humide de l’animal me frôler l’extrémité des doigts et je me retiens de les retirer d’un air dégoûtée. C’est un test en fait ? Je vois la bestiole reculer brièvement comme si elle voulait voir comment j’allais me comporter avec elle. Loin de moi l’idée de l’attaquer : hé je suis pas suicidaire, je ne fais pas le poids face à ses crocs et je ne connais pas les points de pression sur les animaux. Le pire c’est sans doute de voir l’animal se poster devant moi et attendre visiblement quelque chose mais quoi ? Je fronce les sourcils sans comprendre avant de l’entendre aboyer. Je sursaute et ai un mouvement de recul. Hidalgo lui ne semble pas vraiment s’inquiéter, selon lui, elle m’aurait adoptée. Je le regarde avec un air étonnée et balbutie.

- Tu veux dire … ? Pourquoi elle fait ça alors ?

Je ne suis pas suffisamment à l’aise pour tenter de caresser l’animal mais cette expérience me rassure un peu. Je regarde la chienne retourner vers son maître tandis que j’écoute ce qu’il me dit et c’est vrai ce qu’il m’explique. Et Izel c’est qui… ?

- C’est le second derrière toi ou bien… t’as d’autres chiens ! ?

Trois chiens ? Comment fait-il pour s’occuper d’eux. Enfin je suppose que ça l’aide sans doute à combattre son chagrin mais bon s’il compte sociabiliser un minimum c’est raté d’avance. C’est comme s’il avait des gardes en permanence à ses côtés, espérons qu’il sache les lâcher un peu mais vu qu’il vient dans un cimetière en leur compagnie. Je ne sais pas si je m’y ferais. Pour l’instant, je me contente de lui proposer de laisser mon numéro de portable. Ça ne nous engage pas complètement à nous revoir mais ça permet de garder contact. A voir s’il accepte l’idée, je ne me vois pas insister s’il ne veut pas qu’on se revoit ensuite mais il a l’air … content ? Je lui tends toujours la photographie qu’il récupère tandis que j’observe la chienne qui me tourne autour. Pendant qu’Hidalgo récupère un stylo dans sa poche, j’hésite et finit par tendre la main vers la chienne pour lui caresser brièvement la tête d’un air maladroit en espérant que ça calmera son envie de me sautiller autour. Espérons que ça n’ai pas l’effet inverse, ce qui m’ennuierait un peu mais dans un sens, c’est mieux que de se faire grogner dessus. Tendant la main, je récupère la photographie et lis le numéro inscrit. Je hausse un sourcil à ses propos : on dirait un assistant social dit comme ça. Oh je ne lui demanderais jamais d’aide, je ne le fais pas avec Ezekiel, pourquoi le ferais-je avec Hidalgo. Je lui souris doucement : il en a profiter pour que je garde la photo bien sûr…

- Merci. Je t’enverrais un message pour que tu aies mon numéro alors. Et je vais précieusement garder cette photo, promis.

Je ne sais pas quoi dire de plus. C’est vrai qu’à l’origine, je venais ici pour faire des excuses à ma mère que j’ai négligé durant tant d’années alors comme contexte pour engager la conversation, on peut mieux faire. Je rigole un peu à cette remarque : je n’aurais jamais pensé, qu’à défaut de séparer des êtres, un cimetière pouvait également en rapprocher d’autres. J’observe les environs puis poser mes pupilles claires sur la stèle de ma mère en me disant qu’au fond, elle n’est pas loin de sa sœur. Elle est donc en bonne compagnie et pour une fois, sa mère n’aurait pas honte de sa fille. Un café ? Ouhla… s’il comptait aller boire un chocolat chaud et un café noir, il était en très mauvaise compagnie ! Elle ne connaissait pas les petits cafés sympathiques ou les amis se retrouvent généralement pour discuter de ce que chacun devient. Elle avait surtout l’habitude des bars pas forcément les mieux réputés dans lesquels il était facile de dérober les portemonnaies des plus hommes les plus ivres. Et puis elle était plutôt une buveuse d’alcools forts au point de très bien tenir l’alcool. Elle rit de façon terriblement gênée cette fois.

- Ben euh… plutôt des bars mais euh…évidemment ils font le café.

Comme il valait, il fallait juste qu’elle évite plusieurs établissements : un où elle avait emmené un camarade mutant et où ils avaient causé … des ennuis avec un client pervers et le barman, ainsi qu’un autre où Ezekiel l’avait trouvé et où elle n’osait plus retourner, un peu honteuse et ça devait grouiller de mutants en plus. Pas l’idéal pour Hidalgo même s’il n’en saurait rien. Ah et puis un autre où elle avait croisé un type flippant qu’elle espérait ne plus revoir. Bref… ça réduisait le choix mais elle préférait viser un lieu où Hidalgo ne risquait pas de découvrir les ombres au tableau.

- Je sais où on peut aller, c’est pas très loin, tu connais pas le coin du tout ?
B.DAVIS sur Bazzart.


Revenir en haut Aller en bas
 

There is something in your eyes that reminds me the past...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc