Partagez | 
 

Left for dead [pv Ronan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Dim 2 Nov 2014 - 18:36
Left for dead

Thanks for the pancakes... oh, and for saving me.


Eve pouvait sentir le souffle de Ronan, dans son cou et devinait la proximité de sa main tandis qu'elle survolait sa taille, son bras pour enfin arriver jusqu'à sa propre main tenant la fourchette en argent. Lui frôlant les doigts, Ronan s'en saisit laissant Eve muette pour la première fois. Elle n'aurait su expliquer pourquoi, il ne l'intimidait pourtant pas, mais l'aura qu'il dégageait était difficile à ignorer. Elle avait ce drôle de sentiment, ce même frisson lorsque le chasseur se rend compte que le vent a tourné, que le fauve l'observe maintenant et que les rôles sont échangés. Et elle aimait ça, bien qu'elle se sentait plus fauve que chasseur...
La jeune mutante le laissa récupérer le couvert, tandis que Ronan le désignait comme étant un cadeau d'une amie, il s'en alla s'installer à table, posant la fourchette à sa juste place. Lorsqu'il rompit le contact, Eve sentit une légère frustration la traverser, sans vraiment savoir ce qu'elle avait attendu de cette simple proximité. Cependant, elle était ravie : ce jeu de chat et souris lui plaisait énormément et n'avait d'intérêt que si aucun d'eux ne lâchait prise.
Désignant la place en face de lui, Ronan invita sa patiente à le rejoindre pour prendre le petit déjeuner. Les bras croisés, un sourire toujours en coin, Eve en revint à la question de la fourchette, faisant mine de bouder puisqu'il lui avait retiré :
«Ce n'est pas vraiment un cadeau habituel... Qui offre des fourchettes en gage d'affection, de nos jours ?»
Eve rejoignit sa place, relevant ses manches et, n'ayant pas d'élastique en sa possession, elle se contenta de passer ses cheveux derrière ses oreilles, puis laissa sa chevelure tomber en cascade sur sa clavicule droite, dévoilant son cou du côté gauche. Souriant toujours, elle échangea un nouveau regard malicieux tout en buvant une gorgée de son café. Elle prit un pancakes en main, préférant le manger nature, en déchirant quelques morceaux qu'elle mangea directement à la main, sans prendre de couverts. Elle ne le provoquait pas spécialement, après tout, s'il aimait gaspiller autant de vaisselles, grand bien lui en fasse, mais elle, elle n'avait pas besoin de tout ça. Elle avait ses habitudes de vagabonde maintenant...
Elle mangeait ses pancakes natures et il fallait dire qu'il s'agissait des meilleurs qu'elle ait mangé depuis son départ de Sacramento, plusieurs mois auparavant. D'un ton toujours aussi espiègle, Eve minauda :
«Eh bien, Ronan : la cuisine, le ménage, la lessive, la médecine, la couture, la cuisine... Et joli garçon en plus de ça. Tu es un homme à marier. Les ménagères doivent se battre sous ta fenêtre... A moins qu'il n'y ait déjà une Madame Ronan ?»
Elle l'observait tout en buvant son café.


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Lun 3 Nov 2014 - 23:59
«Ce n'est pas vraiment un cadeau habituel... Qui offre des fourchettes en gage d'affection, de nos jours ?»

Bien évidement que ce n'est pas un cadeau habituel, il s'agissait d'un cadeau fait par sa fiancé pour leurs premier jours de cohabitation tout les deux, la preuve que leur engagement l'un envers l'autre était bien réel et que le mariage n'était plus à l'état d'idée. Depuis le jour où Ronan avait reçu ce coffret de vaisselle, il avait essayé de s’efforcer à l'installer à tout les repas, même si ce n'était que pour y déguster un kebab acheté au coin de la rue... elle vivait à travers ce rituel.

Ève n'était surement pas loin de la vérité, "de nos jours"... oui de nos jours plus personne ne le faisait mais ce cadeau était bien plus vieux qu'elle, son père et celui de son propre père, il avait appartenu à la grand-mère de sa fiancé.

Quand Eve prit un pancake à pleine main pour le déguster sans utiliser les couverts, Ronan sourit. Il but un peu de son café et entreprit de nappé son pancake en faisant trois bande, une de miel, une de chocolat et une de confiture avant de le rouler et de le manger comme une crêpe. Sans vouloir se vanter, il était assez fier de ses pancakes, moelleux, léger et bien sucré, on ressentait legeremment la vanilel et la fleur d'oranger, ce qui donna une pointe exotique aux pancake. Aaaah il se rappelait encore de l'invention de la pancake, ses amis allemand lui avaient envoyé la recette aux XVIIIe siècle pour lui apprendre la nouvelle patisserie à la mode chez les immigrés allemands, à l'époque personne n'y croyait et pourtant...



«Eh bien, Ronan : la cuisine, le ménage, la lessive, la médecine, la couture, la cuisine... Et joli garçon en plus de ça. Tu es un homme à marier. Les ménagères doivent se battre sous ta fenêtre... A moins qu'il n'y ait déjà une Madame Ronan ?»


Le sourire de Ronan s’effaça aussi vite qu'il était apparu, pas qu'il était fâché que la conversation ai été posé, qui aurait pu empêcher Eve de la poser sachant qu'elle ne savait rien de sa vie, non il était blessé, blessé par le souvenir qu'il y aurait du avoir une Madame Ronan. le sort en avait décidé autrement et le destin le punissait en l'obligeant à voir mourir chaque être qu'il avait jadis aimé.

Il s'essuya la bouche, avala son morceau de pancake et esquiva la regard de la jeune fille

- Il y a eut une madame Ronan, il y a longtemps...

Machinalement il caressa sa main là où jadis il avait son alliance qu'il aurait du avoir à la cérémonie, il prit une profonde respiration et repris avec le sourire.

- Mais maintenant je suis de nouveau sur le marché et en encore mieux fait, d'ailleurs je pense qu'on ne peux pas trouver mieux sur le marché en ce moment..

Bien qu'il rigola, le son qu'il produisit ne dégagea aucun chaleur.

- Sinon, reprit Ronan en changeant de sujet, jeune femme intrépide, au corps magnifique et je suis bien placé pour être témoin, mystérieuse et intelligente, et aussi accessoirement télécommande vivante pour ordinateur... que demande le peuple, y a t-il un Adam dans ton jardin ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Mer 5 Nov 2014 - 0:31
Left for dead

Thanks for the pancakes... oh, and for saving me.


Le sourire de Ronan sembla s'effacer brièvement, aussi, Eve sentit qu'elle avait touché une corde sensible. Les yeux rivés sur lui, elle guetta la moindre de ses réactions. Elle le vit essuyer silencieusement ses lèvres, avaler ce qu'il avait encore en bouche et surtout fuir le regard curieux de son interlocutrice. Il confirma ce qu'Eve avait deviné quant à sa réaction : il était veuf. En tout cas, il ne portait pas ou plus d'alliance, Eve l'avait remarqué, et elle le remarqua une seconde fois lorsqu'il caressa machinalement sa peau là où l'anneau aurait du se trouver. Ronan sembla puiser un peu de force en prenant une profonde inspiration avant de reprendre avec un sourire qu'il voulait sincère :
«Mais maintenant, je suis de nouveau sur le marché et en encore mieux fait, d'ailleurs je pense qu'on ne peut pas trouver mieux sur le marché en ce moment...»
Il tenta de rire pour chasser son apparente mélancolie, mais Eve n'était pas dupe. Cependant, le fait qu'il s'auto-congratule, se flattant d'être le meilleur produit sur le marché fit sourire Eve. Il ne manquait pas d'air. Tout en dégustant un nouveau pancake, Eve répliqua d'un ton taquin :
«Sur le papier, c'est pas mal, en effet, mais les consommatrices intéressées restent des ménagères. Inutile de faire ta propre propagande, je suis loin d'être une petite femme d'appartement...»
Un sourire en coin, un regard espiègle, et elle disparut une nouvelle fois derrière sa tasse de café.
«Sinon, jeune femme intrépide, au corps magnifique et je suis bien placé pour en être témoin, mystérieuse et intelligente, et aussi accessoirement télécommande vivante pour ordinateur... que demande le peuple, y a t-il un Adam dans ton jardin ?»
Eve ne pu contenir un éclat de rire cristallin : elle n'aurait su dire ce qu'elle trouvait de plus amusant, le fait de s'imaginer en relation stable ou pire, avec une âme sœur, ou bien la description de la femme parfaite selon Ronan contenant "télécommande vivante pour ordinateur". En fait, Eve n'avait jamais cru à ces conneries d'âmes sœurs, à l'amour, tout simplement, au partenaire unique et fidèle, au couple inséparable, pour la simple et bonne raison qu'elle avait été élevée par une mère célibataire, sans aucune présence paternelle. Bien sûr, elle adorait son père, maintenant qu'elle l'avait rencontré, et pourtant, ça ne changeait rien à sa façon de concevoir une relation homme/femme.
Eve avait eut quelques histoires sans lendemain, des coups d'un soir, si l'on peut dire, au grand dam de ses partenaires éphémères qui parfois s'attachaient plus qu'elle. Pour elle, une relation signifiait la mort de sa liberté. Et elle y tenait beaucoup trop. Elle ne voulait pas perdre ça, elle était un électron libre, la fille du vent et de la flamme, elle cesserait d'être dès qu'elle serait condamnée à une vie sédentaire de femme au foyer. Il en était hors de question. Elle aimait trop le pouvoir pour se soumettre à une vie de couple, elle aimait trop sa liberté pour se sacrifier en concessions.
« Non, et je n'en désire pas. Je suis plutôt portée sur l'éphémère, j'aime trop ma liberté pour ça.»
Terminant son café, elle reposa sa tasse et lança un regard à Ronan, le genre de regard que seul un prédateur peut prétendre avoir. Son sourire semblait figé et elle ne le quitta pas des yeux.
«C'est moi qui fixe les règles du jeu, et ma proie s'y soumet. Mais, il est vrai que l'ennui s'installe vite, et que j'aime particulièrement tomber sur des challengers.»


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Mer 5 Nov 2014 - 15:37
Ronan sourit de toutes ses dents, quel brin de petite femme, il passait donc à l'attaque, la regarda intensément, descendit doucement son regard et remonta comme s'il la jauger et dans un haussement de sourcil il sortit :

- Pour en avoir, faut-il encore que tu aies quelques choses à leurs apporter...

Il l'a regarda, toujours souriant et  bu une gorgée de café sans la quitter des yeux et continua.

- Mais tu marques un point tout est éphémère, rien ne dure, le mieux que l'on puisse faire c'est de profiter du jour présent sans s'enfermer dans une relation. Carpe diem ma chère, carpe diem...

Ronan allait rajouter quelque chose quand un bip se fit entendre. Sans se faire prier Ronan rejoignit son PC, lança le logiciel de décryptage et aperçu le flux de conversation, aparement çà bougeait pas mal , il regarda les messages , l’heure de la nouvelle avait été avancé.

H3l>1 >  Sieur Hebi,
.<larkHack3R  >1 new pr3sid3nt , 1mag1n3z !!
Plotvesky> la purge se meurt les amis ! we win
XDres > Moi je l’aimais bien la purge : (
H3l>1 > Ha haa alerte troller ! XD
.<larkHack3R  >XD tu m’as tué , j’ai mal au cott3s fuck1n Noob


Ronan  sourit et répondu

43v3RAl1v3> J’attends de voir çà tiens, vous savez ce que vous perdez mais pas ce que vous gagnez, juste préparez-vous ^^

La réponse fut immédiate.

H3l>1 > don’t worry mon vieux, nous sommes les hackers, c’est notre boulot de surveiller le monde XD Mais sérieux toujours pessimiste toi
gLENou>   écoutez le parler à nous donner des conseils, tu as quel âge « le sage » 300 ans ? XD


Ronan regarda autour de lui , Eve avait bougeait et était avec son smartphone… qui apparemment fonctionnait. Il souleva un sourcil puis lui demanda de venir voir l’annonce.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Mer 5 Nov 2014 - 16:45
Left for dead

Thanks for the pancakes... oh, and for saving me.


Et voilà qu'il entrait dans son jeu de provocation, mais il fallait avouer qu'il était rouillé pour ça, tandis qu'Eve était passée maître - ou plutôt maîtresse - à cela. Ronan la jaugea, la balayant verticalement du regard avant de la provoquer par un :
«Pour en avoir, faut-il encore que tu ais quelques choses à leurs apporter... »
Du tac au tac, Eve riposta, sur un ton provocateur et amusé :
«Hm, "jeune femme intrépide, au corps magnifique blablabla mystérieuse et intelligente, et accessoirement télécommande vivante pour ordinateur", dixit toi-même, il y a précisément 37 secondes. Tu es quelqu'un d'assez indécis, Ronan...»
Un sourire en coin, un regard espiègle, ils ne rompirent pas le contact : la partie d'échecs devenaient de plus en plus intense. Cependant, il était d'accord avec elle concernant l'aspect éphémère, et elle ne pouvait que répondre "Amen" à l’adage Carpe Diem qu'il cita à deux reprises. Elle était on ne peut plus d'accord. A savoir si cet homme vivait effectivement sa vie de cette manière. Il semblait à la fois tellement ancré dans le temps, par ses possessions terrestres en tout genre, ses souvenirs et à la fois parfaitement intemporel quant à sa façon de parler, ses nombreuses connaissances... Eve n'arrivait pas à lui donner d'âge, mais ça ne l'épatait pas : après tout, elle avait développé son QI en un seul après-midi - et celui-ci ne cessait jamais de croître- alors si elle pouvait emmagasiner autant de connaissances, de savoir, en étant mutante, il devait bien exister des pendants à sa mutation. En fait, plus elle parlait avec lui, plus elle était certaine qu'ils étaient de la même nature...
Il sembla vouloir ajouter quelque chose, mais une tonalité attira son attention et mit fin à leur petit affrontement de regard. Tandis qu'il s'installait derrière son écran pour voir de quoi il retournait, Eve, quant à elle, était parti récupérer son smartphone. Elle devait s'assurer de son fonctionnement interne, espérant que les dégâts n'étaient que superficiels. Utilisant son pouvoir pour le démarrer, contournant ainsi chaque pare-feu, elle fut ravie de constater qu'il fonctionnait. Il lui faudrait seulement une petite beauté, et elle comptait bien en obtenir une à l’œil auprès de son père : il lui devait bien ça !
Checkant ses habituels flux, surtout dans une communauté de hackers pro-mutants qu'elle avait rejoint depuis ses recherches sur Daniel Morington, elle constata la grande nouvelle. La Purge venait officiellement de tomber au profit d'un président -plutôt charismatique en plus de ça - pro-mutant. Eve fit la moue, après tout, pourquoi pas, elle espérait simplement que la pègre n'avait pas quitté un lion pour un loup. Mais si ses intentions étaient véridiques, alors il s'agirait d'un grand pas en avant. Eve esquissa un sourire tout de même satisfait : au moins, elle ne serait plus traquée pour sa nature... concernant ses crimes, ça c'était une autre paire de manches....
BlackBishop22> Je suis d'accord, restons méfiants, ce n'est qu'une étape du véritable objectif, n'oubliez pas que l'on vise plus que ça.
Soudain, elle fut interpelée par Ronan qui, un sourcil haussé d'étonnement en la voyant pianoter sur son portable a priori HS, désirait lui montrer quelque chose, une annonce, sur son ordinateur. Eve s'approcha, le portable en main et ne pu retenir un éclat de rire en remarquant, premièrement, le sigle NACES sur l'ordinateur de Ronan, secondement, son propre pseudonyme apparaître sur le flux qu'il suivait également. Elle nota son pseudonyme et se dit que le hasard faisait vraiment bien les choses. Elle en était maintenant persuadé : ils étaient de même nature. Pianotant sur son portable, en se mordant la lèvre inférieure elle appuya enfin sur "envoyer" puis croisa les bras en souriant à Ronan :
BlackBishop22> Annonce : Si <43v3RAl1v3> a des manies d'ancêtre, je peux affirmer qu'il est diablement sexy. Cependant, il faudrait revoir son éducation : on n'abandonne pas une demoiselle au petit déjeuner pour se ruer sur son ordinateur... ;)

Déjà, un flot constant de réponses s'ensuivit, lâchant une tonalité pour chaque réponse sur l'ordinateur, mais Eve préféra garder son regard sur Ronan pour observer sa réaction. Quand il comprit, elle ne pu s'empêcher d'ajouter, en minaudant :
«Dis moi, Ronan, j't'ai déjà parlé de mon père... ? John Carpenter ?»

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Mer 5 Nov 2014 - 19:06
Eve H. Davis a écrit:
Left for dead

Thanks for the pancakes... oh, and for saving me.



BlackBishop22> Je suis d'accord, restons méfiants, ce n'est qu'une étape du véritable objectif, n'oubliez pas que l'on vise plus que ça.


BlackBishop22> Annonce : Si <43v3RAl1v3> a des manies d'ancêtre, je peux affirmer qu'il est diablement sexy. Cependant, il faudrait revoir son éducation : on n'abandonne pas une demoiselle au petit déjeuner pour se ruer sur son ordinateur... ;)
«Dis moi, Ronan, j't'ai déjà parlé de mon père... ? John Carpenter ?»

(c) sweet.lips

Les messages qui suivit la réponse de BlackBishop22 tombèrent plus vite qu’une fille devant Hugh jackman à la plage.


H3l>1 > Vous êtes ensembles ?
Dragonfly909 > Houu çà sent le sex !!! avec un gros S
Dudul> Y a pas que le S qui doit être gros ... XD
<larkHack3R   XD Dudul tu m’a tué XD alors les mecs vous allez  faire une gay pride de hacker ?
H3l>1 t’es con c’est un mec et une fille
<larkHack3R   43v3RAl1v3 est une fille ?
Dudul > Non BlackBishop22 XD
<larkHack3R   HAAAAaaaaa elle est bonne ?
H3l>1 > voila captain libido en action, 43v3R planque ta femme XD
….. etc


Ronan fut surpris de voir que Black Bishop était une fille et asiatique par la même occasion, avec ce genre de pseudo il imaginer un afro jamaïcain avec 22cm de … « diablement sexe » ? Voila quelque chose qui flatta fortement l’égo de Ronan, peut-être avait-il une chance de passé un agréable moment avec elle un de ces quatre matins, après tout il restait un homme.

Ronan tourna la tête et vit Eve planter devant lui , les bras croisés et le sourire au lèvre, merveilleuses lèvres qui semblaient si douces, si bruillante… Ronan donna un grand coup de claque à sa libido et se concentra sur un autre point.

- T’es pas noir ? Heu … j’imaginais Blackbishop22 comme étant un gars noir… attend.

Il se retourna écrivit un cours message et coupa le son du PC.

43v3RAl1v3 > et oui, çà c’est du skin, pouvez pas test, jm’en vais retrouver BB22 , thco les nazes
H3l>1 > X’D foiré !
Killian> je suis sur qu’il s’est crée un double compte et que BB22 est sa main droite //
<larkHack3R   ha ha j’imagine trop « dsl chérie je te trompe » et là il se tourne vers sa main gauche ..
H3l>1 > z3t3 grave les gens …

Ronan se retourna une fois de plus vers Eve, désolé on retourne déj…. John Carpenter !
Ronan venait de capter que maintenant le nom que la jeune fille venait de prononcer il y a quelques secondes. John Carpenter, LE GRAND JOHN CARPENTER !

- T’es sérieuse ? Le John Carpenter, le PDG de la North American Compter Enterteinment ? L’homme aux milles et unes idées ? Le créateur du XE707 le nouveau PC new generation à technologie holographique ? Tu ne recherches pas un petit ami pour les 50 années à venir ?

Se rendant compte d’agir comme un gosse à qui on dirait que le père noël était son père, il se ressaisit et reprit d’un ton neutre :

- Non tu ne m’en as pas parlé, dis-moi en plus.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Mer 5 Nov 2014 - 23:19
Left for dead

Thanks for the pancakes... oh, and for saving me.


Un éclat de rire pure comme du cristal s'échappa de la bouche de la jeune femme tandis que Ronan l'observait, l'air à la fois surpris et incrédule et que ce dernier lui confiait qu'avec un pseudonyme pareil, il l'avait plutôt imaginée comme un homme à la peau noire. Les bras toujours croisés, elle se mordit la lèvre inférieure en secouant la tête négativement, comme pour se remettre de son fou rire. Elle observa Ronan qui pianota sur son clavier afin de répondre à la communauté anonyme qui s'enflammait déjà après une annonce pareille. Elle checka son téléphone et trouva la réponse Ronan, disparaissant rapidement dans le flot de mots du chat. Amusée, Eve se contenta de répondre :
BlackBishop22> C'est exactement ça, je suis sa main droite et laissez-moi vous dire que ce soir, il se la colle derrière l'oreille ! Aller, soyez sages les enfants. ;)
<BlackBishop22> a quitté le salon de discussion
Elle garda le smartphone au creux de sa main, un sourire amusé aux lèvres et croisa de nouveau les bras tandis que Ronan réalisait subitement le nom qu'elle venait de prononcer. Pour qu'il possède du matériel informatique estampillé NACE, il devait forcément connaître le nom de John Carpenter. Il n'y avait que les bons, les meilleurs pour acheter ce genre de matériel, il ne s'agissait pas d'une vulgaire calculatrice que l'on vendait à un prix odieusement et ridiculement élevé.
«T’es sérieuse ? Le John Carpenter, le PDG de la North American Compter Entertainment ? L’homme aux milles et unes idées ? Le créateur du XE707 le nouveau PC new generation à technologie holographique ? Tu ne recherches pas un petit ami pour les 50 années à venir ? ... Non tu ne m’en as pas parlé, dis-moi en plus. »
De nouveau un éclat de rire : vraiment, il avait l'air aussi excité qu'un gamin à la veillée de Noël, il finit par se ressaisir, prenant un ton neutre, égal, espérant sûrement que cela suffirait à faire illusion. Eve sourit, un peu plus tendrement cette fois, en pensant à son père, et finit par indiquer le portable qu'elle avait en main :
«C'est aussi le créateur de cette petite merveille, tu comprends sans doute mieux pourquoi il m'est si précieux... »
La jeune femme s'installa sur le rebord du bureau, s'asseyant avec légèreté et agilité, elle croisa les jambes, de façon  ne pas se faire surprendre par la chemise qui se faisait plus courte, dans cette position. Ça éviterait les accidents. Même si elle n'était pas spécialement pudique, elle n'aimait pas ternir son image. Elle ne montrait que ce qu'elle voulait laisser voir. Le contrôle, toujours le contrôle...
Caressant le smartphone endommagé, la mutante se montra soudainement sous un nouveau jour, beaucoup moins animal, beaucoup moins dominateur, et Ronan pouvait voir quelque chose de plus doux, de plus précieux, de fragile, comme une rose se protège grâce à ses épines. Elle semblait avoir déjà souffert mais s'était forgé une carapace parfaitement hermétique... Sauf lorsqu'elle parlait de son père...
«Je suis comme qui dirait un "accident" de jeunesse, alors, j'ai grandit sans lui... Mais nous nous sommes retrouvés récemment...»
Accordant un nouveau sourire à Ronan, Eve le taquina de nouveau :
«Au final, tu n'es peut-être pas totalement à jeter, au moins, tu as bon goût en matière informatique... Et je constate qu'on a les mêmes fréquentations... »
Sur un ton plus bas, plus suave, se mordant la lèvre inférieur, Eve ajouta :
«Montre moi le tien et je te montrerai le mien...»
Bien entendu, elle parlait de son pouvoir puisqu'il était maintenant clair qu'ils étaient tous les deux des mutants...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Jeu 6 Nov 2014 - 3:03
Elle était vraiment la fille de John carpenter, un homme qu'il respectait beaucoup et qu'il considérait comme un homme extrêmement intelligent, le destin avait bien fait les choses. Eve s'était assis sur le bureau avec sa chemise qui laissait apparaître ses jambes fines et lisses, ce qui aux yeux de Ronan était cent fois plus sexy que si elle avait laissait montrer ce qui faisait d'elle une femme. Elle lui rappelait une femme qu'il avait jadis connu.

**1621 - Sud de l'Espagne - Ville de Granada **

Ronan finissait de construire une remise sur le coté de la maison de la señora Carmen, la veuf de feu Antoño Delgunio.

*traduit de l'espagnol*

- Senora, j'ai fini votre remise
- Merci beaucoup Aurelio, vous faites du bon travail, combien je vous dois ?
- Un bon repas et nous serons quitte.
- Alors ce sera un bon gros repas.
- Mais ..;
- Tututu il n'y a pas de mais avec moi , vous assis autour de la table au soleil couchant.
- Très bien señora Carmen.
- Appelez moi Carmen, je n'ai que 36 ans, señora c'était ma mère.

Ronan, ici Aurelio regarda Carmen regagner l'intérieur de sa maison, le menton haut et fier de toute espagnol du sud. Carmen n'était pas autoritaire ni une mégère, non elle aimais faire les choses comme elle les sentaient et gare à ceux qui n'était pas d'accord, mais elle possédait un bon fond qui malheureusement n'avaient jamais eut l'occasion de s'exprimer à cause de son mariage forcé à 13 ans avec le señor Delgunio.

Le soir même Ronan était venu avec une chemise simple mais ayant le mérite d'être propre et avait cueillit sur le chemin quelques fleurs pour égayer la demeure de la señora Carmen. A son arrivée un doux fumet vint lui chatouiller les narines nul doutes il y avait du poisson mijoter en sauce et les dieux savaient à quel point il en était friand.

Il frappa a la porte de la maison et entendit qu'elle l'invitait à entré , ce qu'il fit sans ménagement. La demeure était grande , un peu trop grande au gout de Ronan, elle semblait bien imposante pour une femme seul mais cela il ne fallait pas en parler devant elle sinon elle vous répondait que nul maison ne serait trop grande pour son balais et ses muscles et que si l'on en doutais elle pouvait aisément faire une démonstration en commençant pour vous même.... énergique comme brin de femme. Énergique, oui tel était le bon mot, alors qu'elles s'occupaient du potager, de la maison et des quelques animaux de la propriété Ronan avait du limite se battre avec elle pour ne pas qu'elle vienne l'aider à construire cette remise.

- J'espère que vous aimez le cocido de poisson à l'Andalouse... à l'andalouse çà me fait drôle de dire çà .
- De même , je me souviens encore quand nous étions encore l'émirat de Granada, le bon vieux temps.
- Quel drôle de bonhomme vous faites Aurelio, l'émirat est fini depuis plus d'un siècle ..
- Je voulais dire quand nos pères l'appelait encore ainsi

Elle le regarda avec insistance , un sourire au coin des lèvres.

- Après tout vous êtes tellement mature et cultivé çà ne m'étonnerais pas que vous soyez aussi vieux ou d'avantage.

Elle avait dit cela comme lorsqu'une personne essaye de vous faire comprendre qu'il n'y avait plus besoin de mentir et que votre secret était à jour. De plus elle s'était retourner remuer le cocido de poisson, Ronan pouvait apercevoir la robe fine mais élégante de Carmen, ses hanches se trémousser de droite à gauche de manière presque imperceptible mais étonnement envoûtante.
Malgré ses 36 ans Carmen avait un corps encore très frais, presque intouché, cela s'expliquait beaucoup par la rumeur des mœurs étranges de son ancien mari qui selon les dires locales préférait la compagnie des charmants garçons de la taverne plutôt que celle de sa jeune épouse.

Le bustier de Carmen était légèrement ouvert, laissant apercevoir un peu plus que sa gorge, ce qui à la ville aurait été fortement critiqué mais sa réputation n'était plus à faire, c'était une excentrique qui vivait sa vie comme bon lui semblait sans jamais en avoir que faire, c'est ce que Ronan appréciait chez elle, elle ne se prenait pas la tête et se laissait porter par la vie au jour le jour.

Le repas se passa dans la bonne humeur entre anecdote et blague en tout genre, la fin du repas changea progressivement d’atmosphère au fur et à mesure que les bouteilles de vin se vidait.  Le jeu entre eux deux devenait de plus en plus ambigüe et Carmen savait comment perturber les hommes avec des doubles sens et des allusions. Quand ils passèrent au dessert,  elle s'appuya longuement contre son dos en lui servant son assiette écrasant sa poitrine contre lui, d'un geste vive il la prit et la fit basculer sur ses genoux pour l'embrasser. Baiser à quoi elle répondit volontiers, les mains se perdirent et quand la tension augmenta d'un cran elle se detacha comme si de rien était.

- Je préfère déguster mon assiette, le dessert passera après.

Ronan, coupé dans son élan en fut quelques peu frustré mais retrouva vite le sourire, voilà ce qu'il aimé une résistance de tout les instants, un contrôle permanent, on ne laisse passé que ce que l'on veut et quand on dérive on sait toujours montrer qu'en fait on gère la situation, une relation de chasseur à chasseur. D'ailleurs il fut fière de lui car au moment de passé à autre chose il la regarda tout sourire, fit mine de se caresser le ventre et lui sortit que prendre ce si bon dessert l'avait alourdit et qu'il aurait été au mieux de sa forme s'il n'avait pas eu à le manger et donc qu'il préféré aller se coucher. Il quitta donc la demeure tout souriant en s'attendant effectivement que le lendemain serait une très bonne journée pour lui, ce qui fut bien au dela de ses espérances.


** de nos jours**

Eve avait changée d'attitude et était plus douce, plus fragile, à ce moment là Ronan vit à quel point elle était jeune, à quel point ce n'était encore qu'une jeune adulte à peine une femme malgré sa maturité latente. Ce n'était plus de l’excitation qu'il avait en la voyant si attaché à ce portable qui lui avait était donné par son père, non c'était une sorte de compassion naturelle, comme s'il avait juste envie de la prendre dans ses bras et de la reconforter.

Mais effectivement la maturité de Eve reprit le dessus et elle changea de sujet.

«Au final, tu n'es peut-être pas totalement à jeter, au moins, tu as bon goût en matière informatique... Et je constate qu'on a les mêmes fréquentations... »

Ronan adorait aussi cette manière de complimenter de façon si désintéresser, à la limite de la réflexion, sans méchanceté mais avec passivité. Il n'était pas à jeter, voilà qui était bon à savoir.

«Montre moi le tien et je te montrerai le mien...»

La manière dont elle avait dit la phrase était suave et plein de double sens, bien évidement voulu de sa part à elle et bien évidement elle parlait de son pouvoir de mutant. D'ailleurs son pouvoir comment lui montrer c'était quelques chose d'invisible, il n'allait pas se tirer une balle dans la tête pour lui prouver ...

Une idée lui vint à l'esprit , comme il avait lu dans le livre harry potter, s'il fallait être condamner à mort il fallait mieux que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.

- Très bien je vais te le dire...

Il s'approcha doucement d'elle posa délicatement sa main sur sa taille.

- Ca ne fait pas mal tu verra...

Doucement il se rapprocha et l'embrassa à pleine lèvre d'un baiser profond et passionné , un baiser de 2000 ans d'expérience ce n'est pas rien après tout. Une fois fait il se degagea la regarda dans tendrement dans les yeux puis avec un air malicieux lui dit:

- je suis immortel

a quoi elle lui demanda pourquoi le baiser .

- Ha çà, rien à voir, j'en avait envie...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Ven 7 Nov 2014 - 0:38
Eve H. Davis a écrit:
Left for dead

Thanks for the pancakes... oh, and for saving me.


Elle avait d'abord froncé les sourcils, le voyant s'approcher d'elle, en douceur, tentant de la rassurer en affirmant qu'elle n'avait rien à craindre, que ça ne ferait pas mal. Eve ne bougea pas, le laissant approcher mais en restant tout de même sur ses gardes : après tout, comment aurait-elle pu accorder une confiance aveugle à un sinistre inconnu - même s'il l'avait secourue - alors qu'elle ne comptait même pas un ami, une personne de confiance, dans son entourage ? Néanmoins, elle était bien trop curieuse pour laisser passer l'opportunité de découvrir le pouvoir d'un de ses semblables. Depuis qu'elle avait découvert sa nature, Eve s'était passionnée pour les mutants, pour ceux que l'on désignait "anormaux". Elle voyait la perfection dans ces mutations, ce pourquoi elle s'était tant intéressée à Magneto et à sa confrérie de mutants.
Cependant, elle restait sceptique sur la nécessité de cette main posée à sa taille : possédait-il un don thaumaturgique, nécessitant d'être en contact avec la cible ? A vrai dire, les questions se bousculèrent jusqu'à ce qu'elle sente subitement le contact des lèvres de son interlocuteur sur les siennes. Ce fut alors un véritable silence radio, la jeune mutante laissa ses pensées en plan, surprise - même agréablement surprise vu la qualité du baiser - par ce comportement subitement entreprenant. Elle participa néanmoins à ce baiser auquel elle répondit volontiers. Il pouvait compter dans ses nombreux talents celui d'embrasser comme un véritable professionnel et c'était bien pour cette raison qu'Eve lui accorda l'insigne honneur d'y répondre plutôt que de lui écraser son poing sur le nez.
Après cet instant qui sembla suspendu dans le temps, Ronan se dégagea, lui lançant un regard tendre avant de lui dire annoncer, malicieusement qu'il était immortel. Eve plissa les yeux, à la fois perplexe et suspicieuse, croisant les bras sur sa poitrine s'interrogeant quant à l'utilité du baiser. Comme s'il avait pu lire dans ses pensées, Ronan répliqua :
«Ah, ça, rien à voir, j'en avais envie... »
Petit galopin, voilà qu'il jouait avec elle et venait se servir sans même demander la permission... Il fallait dire qu'il avait eu ses faveurs, après un baiser pareil, néanmoins, il fallait bien le punir et lui montrer qu'elle n'était pas n'importe quelle fille...
«Immortel, hm ? Je dois donc frapper là où ça fait mal si je veux t'apprendre les bonnes manières... Dans ce cas... A mon tour... »
A peine termina-t-elle sa phrase que ses iris devinrent d'un bleu électrique tandis qu'à côté d'eux, l'ordinateur commençait à s'emballer : des fenêtres s'ouvraient, se fermaient, des dossiers complets finissaient à la corbeille, des comptes personnels de toutes natures étaient piratés en un tour de magie... Eve emmagasina toutes les informations qu'elle pouvait trouver de cette manière, et plus elle avançait dans ses "recherches", plus elle découvrait que Ronan - si tel était son nom actuel - avait effectivement un passé assez long et complexe... Eve finit par se déconnecter, reprenant ses esprits après une légère migraine et un vertige : il était encore un peu tôt pour retrouver l'usage complet de ses pouvoirs, elle était encore en rétablissement. Se prenant le front à pleine main, elle ferma les yeux le temps de retrouver ses esprits, puis finit par lever les yeux vers Ronan. Il ne lui avait pas menti alors, il était réellement immortel ? Fascinée, intriguée, elle sauta de son perchoir pour se dresser sur ses pieds nus et s'avança en douceur jusqu'à cet homme qui avait sans doute vécu une centaine de vies. A voix basse, Eve murmura tous les noms qu'elle avait mémorisé en assimilant toutes ces informations, tout en tournant autour de Ronan, l'observant sous toutes les coutures, à la recherche de la moindre traces pouvant laisser penser qu'il a pu être mortel, avant cela.
«Ronan Addams... James Mayer... Luigi Barcionni... Vladimir Poliakov... Klauss Berminger.... Qui es-tu vraiment ?»
Du bouts des doigts, Eve caressa la joue de Ronan, puis son menton, qui ne portaient aucune cicatrice, pas même celle d'une coupure de rasoir. Elle continua son manège, descendant le long de sa gorge, tout aussi intacte. Son index glissa lentement sur le torse apparent de l'immortel, lui aussi épargné de toute scarification. Du bout des doigts, Eve fit glisser la chemise de son hôte afin de le mettre torse nu afin de terminer son observation par celui de son dos. Ce fut la même constatation : la peau ne portait aucune trace, aucune irrégularité... Mais cela n'était aucunement suffisant pour la convaincre, il pouvait toujours mentir. La jeune mutante retira ses mains des omoplates de Ronan tout en reculant. Eve murmurait, incrédule :
«Immortel, pas vrai ? »
Ce simple mot avait quelque chose d'excitant, tout d'abord, du point de vue de leur espèce, puis, parce qu'Eve y trouvait une puissance, un pouvoir qui était loin de la laisser indifférente. Mais elle devait en avoir la certitude... Elle se retrouvait maintenant à proximité d'un râtelier et sa main rentra hasardeusement en contact avec un magnifique tantō exposé. Elle se mordit la lèvre inférieure et prit l'arme entre ses doigts fins, faisant de nouveau face à Ronan.
«Un vestige de ton passé, Matthew Conwell ?»
D'une démarche féline, elle se rapproche de lui, jouant avec le fourreau du tantō, en douceur, se doutant qu'il s'agissait d'une arme précieuse. Elle s'approcha si près de Ronan qu'il pouvait sentir le souffle de la mutante sur sa peau. Elle fit glisser les doigts de sa main libre jusqu'à la nuque dénudée de Ronan le forçant en douceur à incliner la tête, rapprochant ses lèvres de celles d'Eve. Cependant, elles ne se rencontrèrent pas puisque la jeune femme rapprocha ses lèvres de l'oreille de l'immortel avant de lui murmurer d'une voix suave :
«Tu connais Saint-Thomas... ? Je ne crois que ce que je vois...»
Elle laissa son souffle caresser la gorge de Ronan avant de venir vivement planter la lame dans l'abdomen de ce dernier... Elle espérait qu'il disait vrai, sinon ce serait un beau gâchis...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Left for dead [pv Ronan]   Ven 7 Nov 2014 - 1:32
Le baiser avait provoqué une réaction assez violente de la part de la jeune fille, ses yeux deviennent d'un bleu électrique et l'ordinateur se mit à délirer ouvrant et fermant des dossiers d'une manière presque aléatoire mais il comprit vite qu'Eve fouiller son ordinateur et supprimé des dossiers. Si tel était on pouvoir il ne pouvait lutter il ne pouvait donc qu'assister au spectacle macabre en pensant au temps qui lui faudrait pour tout récupérer si certains étaient possible. Heureusement que Ronan gardait une copie de tout ses actes officiels sur papier chez lui et dans un entrepôt, il avait quand même une solution de secours.

La jeune fille s'arrêta une main sur le front, Ronan ne fut pas étonné utiliser ses pouvoirs  dans son état n'était pas la solution la plus habile ni la plus réfléchit mais il préféra garder le silence histoire de diminuer la colère de la jeune fille ou du moins, il était prêt à le parier, le fait qu'elle était vexer qu'il s'était joué d'elle.

«Ronan Addams... James Mayer... Luigi Barcionni... Vladimir Poliakov... Klauss Berminger.... Qui es-tu vraiment ?»

Ronan fut épater par cette jeune fille, il avait entrouvert la porte de sa vie et elle s'y était engouffrer dedans se goinfrant de toutes les informations qu'elle avait pu y trouver, elle semblai avoir trouver la plupart de ses dossiers de ses vies précédentes et avoir établit le fait qu'ils représentaient tous des moments de sa vie. Elle avait poser une question pour le moins très intéressante, qui était-il ? Voila une question qu'il devait se poser, sa vie passa dans sa tête en un éclair, il ne pouvait même pas dire qu'il était Caïn il avait tellement changé depuis cette époque, il s'était égaré dans bien des domaines, tout d'abord par son idéologie, il n'était plus ce jeune carthaginois qui pensait que les humains pouvaient encore apporter quelques choses de bon au monde, non pour lui la terre avait trop souffert de cette race, voilà pourquoi la nature avait créé les mutants, peut-être étaient-ils voué à quelques choses de plus grand que l'était les humains.

Son attention se porta à nouveau sur la jeune asiatique qui se tenait devant lui, elle venait de se rapprocher et commençait à l'observer sous toute les coutures, enlevant sa chemise pour voir surement une quelconque cicatrices ou blessure mortel, ce qu'elle ne risquait pas de trouver puisqu'il semblait être en stase dans cette apparence, toute blessure qui lui arrivé finissait toujours par se guérir et disparaître sans laisser aucune trace.

le contact de ses mains sur sa peau était agréable, la chaleur de ses mains se propageait doucement à la surface de son épiderme, il ne savait que dire dans un telle situation et préféra donc adopté un mutisme sans égal, ne prononçant aucun mot même quand elle se rapprocha du râtelier et en sortie un tantô finement ouvragé, un cadeau de maître kinomoto un samouraï japonais qui voyait en l'immortalité de Ronan l'incarnation d'un guerrier légendaire, croyance que Ronan alors Matthew Conwell à cette époque n'avait jamais adopter, pour lui il n'y avait aucun avantage à vivre aussi longtemps.

Eve se rapprocha de lui, toujours avec sa démarche féline, rapprochant ses lèvres vers les siennes avant de bifurquer vers son oreille et lui susurra une phrase pleine de sens :

«Tu connais Saint-Thomas... ? Je ne crois que ce que je vois...»

C'est alors qu'il senti la lame pénétré son abdomen, Ronan fut soulagé qu'elle ai choisi cette endroit, il était immortel pas indolore et il y avait des parties de l'anatomie humaines qui étaient fortement douloureuse notamment les organes génitaux et les yeux.. les yeux étaient vraiment sa bête noir, çà pique, çà brûle on ressent les nerfs optiques transmettre la douleur et bougeait de plus en plus comme si les globes crévés étaient pris de convulsions, chaque mouvement de globe rendant cette douleur de plus en plus intense. Il comprenait pourquoi tant de personnes qui s'étaient fait crever les yeux avaient perdu l'esprit ou n'avaient plus jamais étaient seul dans leur tête.

Il grimaça quand la lame perfora les sept couches d'épiderme et pénétra sa chaire centimètres par centimètres. Puis au prix d'un certains effort il resta avec un visage presque neutre et sourit du coin de la bouche.

- Alors je vois que l'on passe directement au BDSM, ok tu es la dominatrice, attend... (il prit une voix suave et sexy) humm enfonce là encore plus forte...

Il posa sa main sur celle d'Eve et appuya pour que la lame s'enfonce encore plus profondément puis remonta doucement vers le coeur, le sang coulant de la blessure sur leurs deux mains collées l'une sur l'autre et souillant leurs vêtements. Puis doucement il retira la lame de son corps, souffla et se concentra.

Réagissant à cette intrusion dans le corps et à la mutilation de la chair, les cellules de Ronan se multiplièrent à une vitesse incroyable avant de se diviser jusqu'à recréer la chair, les tissus et l'épiderme... la blessure se cicatrisa jusqu'à ne laissait apparaître que les traces sanglantes sur son corps qui était redevenu aussi lisse et parfait que le matin même.

- Alors Saint Thomas satisfaite ou voudrait tu essayer de me tuer d'autres manières ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Left for dead [pv Ronan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant


 Sujets similaires

-
» TitreDeTopic.jpg
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !