Partagez | 
 

Et bien te voilà toi! [Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Et bien te voilà toi! [Lucy]   Sam 8 Nov 2014 - 15:51
Lucy P. ∞ Sharon C.
Et bien te voilà toi

La purge est enfin finie. La vie reprend un semblant de normalité. Oui un semblant, c’est difficile –c’est toujours difficile d’oublié des choses affreuses qui se sont passés. On ne peut que vivre avec. Même si dans le fond on se sent toujours responsable. J’aurais peu faire plus, faire mieux. Et si j’avais mal fait. C’est à ce genre de chose que je pense assez souvent. Même si dans le fond j’essaye également de me dire que j’ai fait le mieux que je pouvais. J’ai sauvé des gens qui n’avait rien demandé, des gens que je ne connaissais pas, des gens qui un jour peut-être me ferons du mal je l’ignore mais j’ai fait mon devoir La purge est une mauvaise passade qu’il faut maintenant rayer avec un marqueur noir il ne sera jamais indélébile il y a des jours où on y repensera plus qu’à d’autre mais ce trait noir devra toujours rester dessus comme une chose du passé et qui ne doit plus revenir. Maintenant que je sais que mes proches vont bien, mon entre vue avec Natasha. Il me restait une personne à trouver. Lucy.

Je me souviens encore de la voir déambulé dans les couloirs du SHIELD, c’est une jeune fille adorable. Qui a toujours servit les autres et aider ce qui en avait le besoin. J’imagine deux secondes dans mon canapé ce qu’aurait été le monde maintenant si je n’avais rien fait pour sauver sa vie quand l’ordre de l’arrêté est tombé. Je crois que non, je ne peux l’imaginer. C’est au-dessus de mes forces. Imaginé la voir se faire charcuté, autopsier, tester comme un vulgaire animal. Non. C’est trop. Ce n’est pas envisageable. Lucy… c’est mon amie, ma meilleure amie comme Natasha. Elle est comme une petite sœur, c’est une fille géniale, douce et adorable. Je crois que toute ma vie je m’en serais voulu de n’avoir pas agis. J’ai risqué ma vie pour elle, ma carrière et je le referai pour ce que je crois juste.

Dans mon canapé, je regarde une vieille série avant de me lever pour me préparer une tasse de thé. Je fini par prendre mon manteau et enfile mes bottines en cuir noir pour rendre une petite visite à Tante Peggy. Elle a l’air d’aller bien, même si quelque fois elle me parle de chose qui se sont passé il y a déjà quelque année. Elle m’a même demandé si j’envisageais d’un jour intégrer le SHIELD… comme si j’étais toujours à l’académie de West Point il y a maintenant sept ans. La maladie la rattrape, je le sais et pourtant je ne peux rien faire…  et je me sens si impuissante face à ça. Un jour prochain elle ne me reconnaitra peut-être même plus, elle ne se souviendra plus de Steven… et elle finira par en mourir. C’est triste et pourtant c’est la vie. Après avoir passé le début d’après-midi avec elle, je l’embrasse et sort de sa maison médicalisé. L’hiver approche, malgré qu’il soit encore tôt, le froid s’installe petit à petit. Descendant la rue pour tomber sur Times Square un peu plus bas. Je vois une jeune femme marché vers moi, elle ne regarde pas dans ma direction mais je me stop. Les mains dans les poches, je penche la tête pour être sure. C’est Lucy… Je reste là, sans rien dire je me contente de la regarder, on dirait qu’elle va bien, elle semble vivante, en bonne santé. Ca fait si longtemps que je ne l’ai pas vu. Un sourire s’installe sur mon visage, à la fois heureuse et extrêmement contente de la voire, vous n’imaginez pas.

« Lucy ?! »

Dis-je d’une voix forte pour qu’elle puisse m’entendre pendant que j’avance vers elle.


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Et bien te voilà toi! [Lucy]   Dim 9 Nov 2014 - 0:31
Lucy P. ∞ Sharon C.
Et bien te voilà toi

U
n petit-déjeuner en compagnie de Connor, un bon jogging à l’air frais de Central Park et un entraînement de trois heures à la gym. Ça, c’était une matinée parfaite ! Bon sang, qu’est-ce que ça faisait du bien de se retrouver ! La blonde n’avait pas l’habitude de lambiner sur un canapé, à attendre que le temps s’écoule comme dans un sablier. Et pourtant, grâce à la vigilance de son infirmier personnel, la sportive était de nouveau prête à reprendre du service auprès de ses camarades héroïques. Bon… peut-être qu’elle aurait besoin de plusieurs séances d’entraînement avant de courir les rues et sauver le monde. Mais, ses blessures étaient assurément de l’histoire ancienne, hormis les quelques fines cicatrices sur son ventre. De retour à l’appartement, la belle se doucha, invitant son séduisant milicien à se joindre à elle (ils étaient complètement accros. De vrais petits lapins !), et se prépara à sortir. Même si la Purge était terminée, Connor avait des réticences face à ses escapades solitaires dans la grosse pomme. La jeune femme était touchée de son inquiétude et s’assurait toujours de lui envoyer un petit message. C’est fou comme les choses avaient changées… Pas plus tard qu’hier, elle vivait encore à Brooklyn avec son grand frère. Lucy avait suspendu ses recherches, faute d’indices. Au moins, grâce à son homme, la blonde savait que Thomas avait réussi à s’échapper du Projet X. Donc, les choses allaient beaucoup mieux.

Le mois de novembre s’annonçait glacial ! La mutante avait enroulé son foulard plusieurs fois autour de son cou, empruntant une tuque à son amoureux (pouvait-elle le qualifier comme tel ?) et une paire de gants chauds. C’est à peine si elle ne claquait pas des dents ! Bon, c’est un peu exagéré… N’empêche que, la belle blonde n’avait aucune tolérance au froid. Que ferait-elle à - 20 degrés Celsius ? Hiberner était la solution. Dommage qu’elle ne soit réservée qu’à certains mammifères... Elle se commanda un bon café au Starbucks du coin en songeant au temps des fêtes et à son frère adoré. Lucas, l’enfant du milieu, était décédé à cette période de l’année. Et depuis, l’ambiance était lourde... Toutefois, la perspective de célébrer sa fête préférée avec Connor avait ravivé son cœur de petite fille ! Ils pourraient décorer un sapin, faire des biscuits, du chocolat chaud à la guimauve et écouter les mêmes vieux films de Noël, qui repassent en boucle à tous les ans ! Bon, elle s’emballait toute seule, un sourire niais suspendu aux lèvres…

«
Lucy ? »

Tiens ? Elle reconnaissait cette voix… Ses yeux s’écarquillèrent, son gobelet tombant contre l’asphalte, le liquide couleur caramel aspergeant ses chaussures. Ses jambes bougèrent toutes seules, fonçant vers la blonde et l’étreignant avec force.  

«
Sharon… Je suis tellement contente que tu ailles bien ! » Soupira-t-elle, rassurée.

Sa meilleure amie. Sharon Carter. Une agente du SHIELD. Elles avaient rompu le contact à l’annonce de la Purge, cherchant à se protéger de leurs ennemis respectifs. Malgré tout, un sentiment de culpabilité envahi la britannique, qui aurait dû s’assurer de la sécurité de son amie. C’est vrai que les deux mois de convalescence n’avaient pas aidé… Mais, ce n’était pas une excuse. La blonde se décolla et replaça son foulard. Sharon était une personne fantastique, les deux femmes avaient tout de suite sympathisé. La simple idée de la perdre l’aurait démoli. Quel soulagement de voir qu’elle n’avait rien !

«
Je suis désolée… il s’est passé tellement de choses. » Dit-elle en l’étreignant une nouvelle fois. « Tu m’as drôlement manqué ! Tu vas bien ? » Lucy était inquiète. Que se passait-il au SHIELD ? Étaient-ils affiliés au nouveau gouvernement ? Est-ce que la vie de sa meilleure amie était en danger ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Et bien te voilà toi! [Lucy]   Mar 11 Nov 2014 - 11:49
Lucy P. ∞ Sharon C.
Et bien te voilà toi

Lucy dans mes bras, je ne peux m’empêcher de la serrer contre moi, heureuse de pouvoir l’avoir de nouveau dans ma vie et surtout envie à ce moment précis !  « Sharon… Je suis tellement contente que tu ailles bien ! » Que l’on est bien entre blonde, je me délecte de la sentir tout proche de moi. Contre moi. Que c’est bon de sentir les gens que l’on aime en vie et en bonne santé du moins apparente. J’avais tellement de chose à lui dire, à lui demander. Ca fait si longtemps. Pendant que je la tien encore dans mes bras je lui réponds le souffle un peu court par sa force qui me coupe la respiration. « Moi aussi je suis contente, mais si tu continues à me serrer ainsi je vais exploser… » J’avais fini ma phrase avec un léger ton amusé. On finit par lâcher notre étreinte, toutes les deux et on se regarde. J’ai un sourire aux lèvres que je ne peux pas enlever même avec un pied de biche. Je suis si heureux de la voir. C’est un véritable bol d’air frais !

« Je suis désolée… il s’est passé tellement de choses. » Elle me prend une nouvelle fois dans ses bras. Je passe mes bras autour de sa taille. Comme pour la rassurée, la tenir près de moi comme une grande sœur qui veille sur elle. « Tu n’as pas à t’excuser tu sais. Rien de tout ça n’est de ta faute et tout ce qui s’est passé n’aurait dû jamais arriver » Oui, ça n’aurait jamais dû arriver. Des milliers de mutants, des gens innocents certainement sont mort pour rien, juste parce qu’ils étaient différent. Les Etats-Unis qui se veut le payer de la liberté mon œil. Le monde a bien changer et l’inconnu fait peur. « Tu m’as drôlement manqué ! Tu vas bien ? » Si elle savait à quel point elle avait pu me manquer. Les soirées entières où je pensais à elle, à ce qui pourrait lui arriver, au jour où je la retrouverai dans une cellule du SHIELD, aux expériences qu’ils pourraient lui faire… toutes ces monstruosités sans nom… J’en faisais des nuits blanches, des cauchemars que ça touche Lucy, Natasha, Steven… mes amis, ma famille. J’aurais tué jusqu’à la mort si un agent de la purge aurait touché un cheveu d’eux. Qu’importe les ordres, j’ai toujours fais passer ce que je pensais juste en avant. Et c’est pour cela que Fury m’a embauché si je ne me trompe pas. Mon sens aigu de la liberté patriotique. Que voulez-vous on ne se refait plus à mon âge ! Et puis, Tante Peggy ne me le pardonnerait pas. Je quitte ses bras doucement, mes mains sur ses bras tout en la regardant.

« Viens je t’offre un café. » Lui proposais-je avant de répondre à sa question.

J’ai bien remarqué qu’à cause de moi elle avait perdu son café sur le trottoir alors la moindre des choses et que je lui en offre un autre. Et puis, j’aurais bien besoin d’un café chaud aussi. Prenant le bras de Lucy je l’entraine vers le Starbucks un petit plus pus bas d’où sortez la jeune Lucy. On commande deux cafés sur place, histoire de rester un petit moment au chaud. Je m’installe à une table un peu isolé du reste. Comme ça on sera tranquille pour discuter.

« Toi aussi tu m’as manqué Lucy. Pour répondre à ta question je vais bien. Ça n’a pas été de tout repos ces derniers mois et j’en garde un très mauvais souvenir que j’aurais préféré oublié. On verra bien ce que l’avenir nous prépare. Mais parle-moi plutôt de toi. Il ne t’es rien arrivé après ta fuite ? » La dernière fois que je l’ai vu, c’est lorsque je lui ai permis de fuir le SHIELD alors qu’il y avait un droit d’arrêt contre elle. Autant dire que ça fait plusieurs mois.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Et bien te voilà toi! [Lucy]   Mer 12 Nov 2014 - 22:03
Lucy P. ∞ Sharon C.
Et bien te voilà toi

Q
ue c’était bon de revoir sa meilleure amie et de sentir qu’une certaine paix s’était installée dans la ville ! C’était comme si rien ne s’était passé. Et pourtant, ils avaient tous souffert de la Grande Purge. Ils avaient perdu des proches, des collègues… Des gens innocents étaient morts, parce qu’ils se trouvaient près de la bataille, ou parce qu’ils avaient caché des mutants. Ils avaient fait ce qu’ils croyaient être juste. Et, ces gens-là avaient toute l’admiration de la princesse des éclairs. Comment le gouvernement pouvait-il banaliser cette guerre ? Le nouveau président avait « absous » les Avengers… mais, quelle bonne blague ! « Moi aussi je suis contente, mais si tu continues à me serrer ainsi je vais exploser… » Peu importe qu’elle lui broie les os, la mutante était aux anges de retrouver sa jumelle capillaire ! De plus, elle était soulagée que celle-ci lui pardonne ce long silence. « Viens je t’offre un café. » Bonne idée. Elles avaient tellement de choses à se raconter et d’informations à se donner. Par réflexe, la blonde replaça sa tuque et remonta son foulard, de peur de se faire reconnaître. Même s’il y avait une trêve entre les humains et les anormaux, la belle s’était involontairement donnée en spectacle.

Réchauffant ses mains autour de sa tasse, la mutante fixait avec distraction le sachet de thé qui infusait. Au lieu d’un autre café, elle avait opté pour le breuvage typique de son pays. Les deux femmes s’étaient installées au fond de la pièce, à l’abri des oreilles indiscrètes. «
Toi aussi tu m’as manqué Lucy. Pour répondre à ta question je vais bien. Ça n’a pas été de tout repos ces derniers mois et j’en garde un très mauvais souvenir que j’aurais préféré oublié. On verra bien ce que l’avenir nous prépare. Mais parle-moi plutôt de toi. Il ne t’est rien arrivé après ta fuite ? » Les yeux cristallins de la blonde se posèrent sur son amie. « … Je ne t’ai jamais remercié, d’avoir pris autant de risques pour moi. » Dit-elle soudain, l’air coupable. « Ils ont dû te demander où j’étais passé… J’espère que tu n’as pas eu trop de problèmes. » Lucy était incorrigible. Se souciant toujours plus du bien-être de ses amis, que du sien. « Merci, Sharon. » Sa voix était remplie de gratitude, sachant que sans le courage de l’agent, elle serait probablement sous les lumières aveuglantes d’une table de laboratoire, à se faire étudier comme un animal… Puis, elle songea à sa question et ses traits se crispèrent d’un certain malaise. « Eh bien… j’ai eu mon lot de mésaventures. J’ai abandonné mon appartement et j’ai loué une unité de stockage que j’ai transformé en repère. J’ai participé à la bataille de Manhattan avec Hawkeye et les Quatre Fantastiques. Mais… je me suis retrouvé sur une civière entre la vie et la mort, parce que j’ai protégé le chef de la milice. » Admit-elle d’un ton amusé, en reportant son attention sur son thé. Tout à coup, ses joues furent teintées d’un joli rose. « Ce n’est pas bien grave… on s’est bien occupé de moi pendant ma convalescence. » Dit-elle en rougissant de plus en plus. « J’habite avec un… ami. Ne te fais pas de soucis. Ça va beaucoup mieux et mes blessures sont toutes guéries. J’ai même recommencé l’entraînement ! »

Vite, changeons de sujet… avant qu’elle ne parle de Connor et que son sourire niais ne réapparaisse ! Bien entendu, elle avait confiance totale en Sharon. Mais, elle préférait être discrète en ce qui concerne son déménagement chez un milicien. Qui sait si elles étaient surveillées…

«
As-tu des nouvelles de Steve, ou des autres ? Je n’ai pas revu Natasha, ni Clint. Ils ont été absous, alors je ne m’inquiète pas trop. C’est tellement ridicule… comme s’ils étaient les méchants dans l’histoire… » Dit-elle en buvant une gorgée, exaspérée par la situation. « Qu’est devenu le SHIELD ? »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Et bien te voilà toi! [Lucy]   Ven 21 Nov 2014 - 0:01
Lucy P. ∞ Sharon C.
Et bien te voilà toi

Imitant mon amie, les mains autour de ma tasse pour me réchauffer les mains. Je réponds à sa question lui en posant également. Oui il faut dire que ça fait un long moment que l’on ne s’est pas vu, et avec la Purge… plein de chose avait dû se passer. En bien comme en mal très certainement. « … Je ne t’ai jamais remercié, d’avoir pris autant de risques pour moi. » Mes yeux regarde alternativement ma tasse de café et Lucy. Un peu timide, je suis quelqu’un d’humble. Je n’aime pas être remercié. Ou du moins être honoré de tant de gentillesse pour des choses qui me semble si banale et surtout normal. Protéger les gens que l’on aime est une base, quelque chose de normal et que je ferai toujours passer en avant. Prendre soin et protéger ma famille, mes amis et les civils. C’est avant tout à cela sert un soldat. US Army, SHIELD quelle importance ? Lorsque l’on se bat pour la paix et la liberté. Alors que j’allais répondre, Lucy reprend la parole « Ils ont dû te demander où j’étais passé… J’espère que tu n’as pas eu trop de problèmes. […] Merci, Sharon. » Je détourne les yeux vers la vitre, sans regarder Lucy. Je me sens gêner. Je ne fais pas ça pour être remercier. C’est un réel plaisir de la savoir vivante, parce que je l’aime et qu’elle est mon amie. Une vie sans son sourire et sa bonne humeur en sachant que j’y ai une part de responsabilité ce n’est pas une vie. Je sais qu’à n’importe quelle moment je peux perdre un ami, perdre un proche et moi-même mourir pour mes idées… et pourtant je continue parce que la vie est ainsi faite. Tournant les yeux vers Lucy, je la regarde en souriant.

« Tu n’as pas à me remercier. J’ai fait ce que je croyais juste… Je leur ai simplement dit que tu avais disparu quand nous sommes venus te chercher dans les bâtiments. Outre passer pour une incompétente… je m’en suis reprise. Mais te perdre et comme beaucoup d’autre je ne m’en serais pas remise… jamais. » Je finissais ma phrase quelque peu triste. En travaillant au SHIELD on avait la « chance » de voir des atrocités, des choses que j’aurais aimé ne jamais voir en réalité. Expérience, torture, emprisonnement. Ce genre de chose qui me faisait détester aller au travail. Je bois quelque gorge de mon café tout en écoutant Lucy me raconter ces mésaventures pendant ces long mois. « […]Mais… je me suis retrouvé sur une civière entre la vie et la mort, parce que j’ai protégé le chef de la milice » Je la regarde haussant d’un sourcil. C’est tout à fait elle ça ! Je n’ai même pas le temps de répondre qu’elle enchaine tout en riant, elle a l’air de le prendre à l’amusement. Ce n’est que mieux. C’est un mauvais souvenir derrière nous maintenant. Dans un soupire amusé je lui réponds.

« Tu as le chic pour te mettre dans des situations incongrus … Lucy, le chef de la milice ?! Tu aurais pu ne jamais en sortir vivante tu le sais ça ?! » J’avais un brin de sérieux dans ma voix puis je repris. « Fait attention pendant les entraînements, que l’on s’est bien occuper de toi c’est une chose mais soit prudente quand même… Et puis, si tu as besoin de changer de rue, tu sais que mon appartement te sera toujours ouvert. Je crois même que la dernière fois que tu es venue tu as oublié des vêtements chez moi, il ne manque plus que ta brosse à dent. » Dis-je amusé par mes propos. Bien qu’ils étaient vrais. Lucy est la bienvenue chez moi et sans même besoin de demander la permission. Qu’elle ne se gêne pas elle est comme chez elle. Je bois de nouveau une nouvelle gorgé de café. Je pouvais comprendre que vivre chez un ami pendant un certain tant ça pouvait être gênant ou même de ne pas se sentir chez soi. « As-tu des nouvelles de Steve, ou des autres ? Je n’ai pas revu Natasha, ni Clint. Ils ont été absous, alors je ne m’inquiète pas trop. C’est tellement ridicule… comme s’ils étaient les méchants dans l’histoire… » Je manque de m’étouffer avec mon café lorsqu’elle prononce le nom de Steve. Je savais que désormais ma couverture était grillé complètement Kate la gentille voisine c’est fini. Et ça me désolé je n’ai jamais été aussi proche de Steve. Mais depuis la Purge aucune nouvelle de Rogers.

« Tu sais par moment le monde peut tourner à l'envers et les héros deviennt la bête noir du troupeau. Tout dépend comment on tourne les choses. Sinon  … Oui j’ai vu Natasha la semaine dernière… elle m’attendait sagement dans ma voiture qu’elle avait fraichement forcé…. Natasha quoi. J’ai eu Clint récemment au téléphone. Il a l’air d’aller bien aussi. Quand à Steven … depuis le début même de la purge je ne l’ai plus vue. Mon seul contact a été Natasha… ma couverture a été détruite dans le brouhaha de la Purge… je suppose qu’il ne veut même pas entendre parler de moi. » Et je pouvais le comprendre. « Le SHIELD ? … je n’en sais rien. Bien que la Purge a été balayé, le SHIELD a contribué à leur agissement. Je pense que le futur du SHIELD réside maintenant dans la bonne volonté de Liesmith… » Soupirai-je en faisant une grimace. Je ne suis vraiment pas confiance sachant que notre nouveau président tant aimé n’est autre que ce fou de Loki.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Et bien te voilà toi! [Lucy]   Ven 21 Nov 2014 - 3:24
Lucy P. ∞ Sharon C.
Et bien te voilà toi

«
[…] Mais te perdre et comme beaucoup d’autre je ne m’en serais pas remise… jamais. » Mince, ses billes cristallines s’embuèrent une demie seconde, glissant une main embarrassée dans ses cheveux. La petite blonde était émue, ne s’attendant pas à de tels propos. Lucy réalisait toute l’importance de cette amitié, à quel point Sharon était précieuse. Jamais la mutante n’avait été aussi à l’aise avec une amie, habituée à un entourage plus masculin. Ses frères, Connor ou les gars à la gym. Par chance, Sharon était différente et elles avaient les mêmes valeurs, ce qui avait facilité l’approche. De plus, elle était souvent de bons conseils et elles avaient une totale confiance en l’autre. « Tu essaies de me faire pleurer, c’est ça ? » Dit-elle en riant, arrêtant le serveur pour commander un gâteau au fromage. Lucy adorait les pâtisseries. Ou plutôt, elle en raffolait. Bien sûr, elle savait en manger avec modération. « Je ne m’en remettrais pas non plus, si tu disparaissais du jour au lendemain. Qu’est-ce que je ferais sans toi et tes précieux conseils féminins ! » Assura la blonde avec une légère pointe d’humour.

«
Tu as le chic pour te mettre dans des situations incongrus … Lucy, le chef de la milice ?! Tu aurais pu ne jamais en sortir vivante tu le sais ça ?! » Combien de fois ces mots étaient-ils sortis de la bouche de ses proches… Un sourire en coin, sa cuillère tinta à deux reprises contre la porcelaine, avant de retrouver sa place initiale. « Je suis particulièrement douée, c’est vrai. » Rigola-t-elle. « J’ai risqué ma vie pour le chef de la Purge et je suis tombée amoureuse d’un milicien… Bucky est mon meilleur ami… Je sais qu’il a fait des choses horribles. Mais… c’est bizarre, je suis convaincue qu’il est contrôlé par quelque chose... C’est quelqu’un de bien. J’ai sauvé un ami, pas le Winter Soldier. » Dit-elle en buvant une gorgée de son thé. « Et puis, mon corps a bougé tout seul… Je suis comme ça… prête à affronter l’univers entier pour ma famille, mes amis ou toutes personnes qui a besoin de mon aide. C’est plus fort que moi. » C’est à cause de cette personnalité héroïque et de son sens de la justice démesuré, que ses camarades Avengers la considérait comme une mini-Steve. Ils étaient des jumeaux spirituels, en quelque sorte. « […] Et puis, si tu as besoin de changer de rue, tu sais que mon appartement te sera toujours ouvert. Je crois même que la dernière fois que tu es venue tu as oublié des vêtements chez moi, il ne manque plus que ta brosse à dent. » Sharon était un peu comme la grande sœur qu’elle n’avait jamais eu et ça lui réchauffait le cœur de se rendre compte qu’elles étaient toujours aussi proches. « J’apprécie ton offre, mais, je suis bien installé chez mon ami... Mais, je te rendrai visite bientôt si tu veux ! » Dit-elle en rougissant de nouveau, baissant les yeux vers sa tasse. Lucy était comme un grand livre ouvert. C’était si facile de deviner que cet « ami » était en réalité un amant.

Ses mentors étaient vivants et en sécurité. C’était une bonne nouvelle. La mutante se promit de d’envoyer un message à la rousse, histoire de réunir l’équipe et de savoir ce qu’il en était des Avengers. Il ne manquait plus que le capitaine et les deux scientifiques. «
… je suppose qu’il ne veut même pas entendre parler de moi. » Tiens ? Sharon avait de l’affection pour l’emblème de l’Amérique ? Une expression douce illumina ses traits. « Tu te fais du soucis pour rien, Sharon. Pourquoi serait-il fâché contre toi ? Tu essayais de le protéger, c’est tout. Je suis certaine qu’il comprendra. Et puis, ça m’étonnerait que Steve soit rancunier. » Dit-elle d’un ton rassurant.

À l’évocation du nouveau président, ce fut à son tour de grimacer. «
Il ne m’inspire pas confiance ce Liesmith… » Dit simplement Lucy en prenant une bouchée de son gâteau. Un peu fatiguée de la Purge et de la politique, un silence s’immisça entre les deux blondes. Lucy admira le coulis aux framboises sur son gâteau et écrasa distraitement la fraise. « Tu sais… mon ami, celui qui m’héberge… » Commença-t-elle en sentant ses joues s’empourprer. « ... il est plus que ça… Pour être franche, je suis complètement folle de lui… » Son visage était devenu écarlate. « Ça fait tellement du bien de le dire à quelqu’un ! » Soupira-t-elle soulagée.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 

Et bien te voilà toi! [Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Un homme est bien fort lorsqu'il s'avoue à sa faiblesse ♣ Lucy [TERMINE]
» En voilà des manières!! (pv Seb c'est bien)
» Oh ! Les voilà ...
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc