Partagez | 
 

I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Lun 22 Déc 2014 - 22:11

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor




Son souffle était quasi-inexistant et ses muscles brûlaient, mais il était hors de question qu’elle s’arrête de courir. C’était peut-être sa seule chance de revoir son frère et d’avoir toutes les réponses à ses questions. Thomas était anormalement rapide… Bien qu’il ait toujours été athlétique, la blonde connaissait le dédain de son frère pour le cardio, préférant de loin la musculation. Donc, impossible qu’il soit à dix mètres d’elle et qu’elle ne réussisse pas à réduire l’écart. Et pourtant, Thomas n’était plus qu’un petit point, les reflets du soleil scintillant dans ses cheveux cendrés. Du coin de l’œil, Lucy aperçu son milicien, qui empruntait un chemin différent et décida de le suivre par des rues adjacentes. Alors qu’il grimpait dans l’appartement d’un immeuble, la blonde continuait de courir en bas (au cas où elle verrait Thomas), devant le même immeuble, le perdant brièvement des yeux. Marmonnant un juron, la jeune femme s’arrêta et essaya de se souvenir de ces rues, reprenant un peu son souffle. Puis, par elle ne savait quel miracle, la voix de Connor parvenu à ses oreilles. Il devait se trouver derrière la bâtisse, car elle ne l’avait pas vu ressortir par la porte avant.

« Stop ! Tout doux ! On ne bouge plus !! Je suis avec ta sœur, Lucy !! »

Ses yeux d’un bleu diaphane étaient identiques à ceux de Lucy… Thomas observa, avec une certaine curiosité et une méfiance absolue, l’homme qui l’avait poursuivi avec autant d’acharnement. Comment savoir s’il était sincère ou s’il n’était pas chargé de le ramener au laboratoire ? Pourtant, quelque chose lui disait qu’il était réellement un ami de sa petite sœur… Peut-être s’étaient-ils croisés et qu’il était en proie à une nouvelle perte de mémoire ? Thomas le repoussa violemment, s’agrippant d’une main tremblante au grillage de la clôture. Depuis les expérimentations, le pauvre avait du mal à mesurer sa force. Il était à bout de souffle et semblait confus.

« Si tu tiens à ma sœur, amène-là loin de moi… » Dit-il sérieusement

« Thomas ! »

La petite blonde était apparue derrière le milicien, le visage écarlate à cause de la course, haletante. Coincé, une expression de panique illumina les traits fatigués du mutant. Lucy s’était approchée, ses billes bleues humectées de larmes, et on entendit le bruit caractéristique d’une gifle résonner dans la ruelle. On voyait encore l’empreinte de ses doigts sur la joue de son frère, qui ne broncha pas.

« Comment as-tu osé me faire ça ? » S’exclama-t-elle, furibonde. « Tu m’as abandonné et tu m’as menti… »

« …Il faut que tu t’en ailles… vite… PARTEZ ! » Hurla-t-il, sa tête entre ses mains, comme s'il avait un mal de crâne horrible ou comme s'il essayait de combattre quelque chose.

« Si tu penses une seule seconde… » Commença-t-elle les dents serrées, offusquée. « Tu as besoin de moi ! Je vais te ramener chez nous. »

Quelle tête de mule celle-là ! D’un geste brusque, Thomas l’avait plaqué contre la clôture, ses doigts solidement agrippés à ses épaules. Surprise, mais surtout inquiète de son comportement, la blonde entrouvrit la bouche.

« Tu ne comprends rien ! » S’écria-t-il avec colère. « Je suis un danger pour toi, pour tous les mutants ! Ce n’est pas le fruit du hasard si tu m’as retrouvé, si je suis descendu précisément à cet arrêt. Je ne me souviens même pas d’avoir pris le train ! Ils savaient où tu étais et ils m’ont envoyé là-bas ! Ils te veulent toi aussi ! »

« …Qui ça ils ? Tu… Tu parles du Projet X ? Thomas… tu me fais mal… » Interrogea Lucy, grimaçant de douleur à cause de la force de son emprise.

Son frère paru consterné, ne s’attendant sûrement pas à ce qu’elle sache ça.

« S’il t’arrive malheur à cause de moi… je ne me le pardonnerai jamais… j’ai fait des choses monstrueuses… j’ai tué tellement de nos semblables… même des enfants… tu dois partir, Lucy. Je t’en prie… » Articula le blond, la gorge nouée. Il baissa la tête, honteux.

« …Qu’est-ce que tu racontes… » Souffla Lucy décontenancée et terrifiée par un aveu aussi macabre. Voyons…Thomas était incapable de…de tuer. Soudain, son frère n’avait plus la moindre réaction. « Thomas ? » Dit-elle, inquiète. Ce dernier redressa lentement la tête, un regard absent et d’une neutralité inhumaine. Soudain, il l’empoigna par la gorge et la propulsa violemment dans le mur de briques avec une force étonnante ! Le souffle coupé à cause du choc, Lucy posa instinctivement une main sur sa gorge. Que se passait-il ? Pourquoi faisait-il ça ? La mutante était déboussolée et se redressa mollement avant qu’il ne l’empoigne par les cheveux et l’immobilise au sol. « Arrêtes, Thomas ! Qu’est-ce qui te prend ?! » Elle refusait d’utiliser ses pouvoirs contre lui.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Mer 31 Déc 2014 - 1:34

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Il n'y avait aucun doute. Difficile de ne pas remarquer la ressemblance frappante qu'il y avait entre Thomas et sa petite sœur Lucy. Ils avaient les mêmes yeux et beaucoup de traits identiques. Mais ça, Connor le savait déjà. L'ayant déjà "étudié" de prêt et souvent fait la comparaison entre les deux... Bref, heureusement que le milicien n'avait pas un semblant de force physique, car le mutant était très difficile à maintenir. Il réussi d'ailleurs à le repousser violemment avant de prendre appuie contre le grillage de la clôture derrière lui. Connor resta un instant au sol, avant de se redresser et de reprendre son souffle. Il avait enchainé des kilomètres de sprint, sans s'arrêter ni reprendre sa respiration. Ses conditions physiques et nombreux entraînements furent vraiment utiles. Le trentenaire s'apprêta à rouvrir la bouche, mais c'est finalement la voix de Lucy qui raisonna dans son dos.

Connor s'écarta légèrement, de façon à laisser le frère et la sœur entrer enfin en contact. Très rapidement, une bonne gifle s'écrasa sur la joue de Thomas, puis des mots fusèrent. Le milicien resta entre les deux, récupérant petit à petit ses forces. Mais gardant tout de même un œil vigilant vers l'autre bout de la ruelle, au cas où. Tant qu'ils restaient sur place, ils n'étaient pas en sécurité. C'est alors que les mots de Thomas se mirent soudainement à intriguer et inquiéter Connor. Il ne semblait vraiment pas dans son assiette. Le milicien se mit aussitôt sur ses gardes lorsqu'il la plaqua contre le grillage. Son comportement se faisait de plus en plus étrange et brutal...

« OH ! Vas-y doucement là !! »

Prêt à l'arrêter à tout moment, même s'il était son frère, il n'avait pas intérêt à toucher à un seul cheveux de Lucy. Mais les paroles de Thomas firent tilter Connor, qui ouvrit grand les yeux avant de pâlir lors d'un instant. C'est ce qu'il craignait... Le Projet X avait tout planifié. L'évasion de Thomas, y comprit leur arrivé ici. Dont principalement la présence de Lucy. Ils devaient même savoir où ils étaient en cet instant précis... Le poux de Connor s’accéléra.

« C'est un piège... »

Marmonna le milicien avant de redresser la tête. Mais c'était trop tard, Thomas venait de propulser Lucy contre le mur. Il se rapprocha d'elle à nouveau et l'empoigna brutalement par les cheveux pour la bloquer au sol. C'est donc sans la moindre hésitation que Connor se saisit d'une batte de baseball, qu'il trouve dans une benne à côté, et frappa Thomas au niveau de l'omoplate. Ce qui le poussa au moins à relâcher Lucy. Le mutant se releva et fixa Connor. Ce dernier lâcha sa batte, puis fonça sur Thomas avant de commencer à l’assener de coups de poings. Le frère de Lucy ne devait pas s'attendre à faire face à un professeur de boxe doublé d'un mutant à forte adrénaline. Mais tous deux étaient costauds. Ils s'échangèrent donc plusieurs coups, tant avec les poings qu'avec les genoux.

Jusqu'à ce que Thomas prenne un instant le dessus sur Connor. Les mains autour de son cou, le bloquant au sol à tenter de l'étrangler. Le milicien se débattit difficilement et commençait sérieusement à manquer d'air... Jusqu'à ce que sa main entre enfin en contact avec une pierre, qu'il fracassa vivement contre la tempe du mutant. Ce qui éveilla chez Thomas un très court instant de lucidité, qui l'incita donc à prendre la fuite, même complètement sonné. Il en était d'ailleurs de même pour Connor, qui réussi tout de même à se redresser légèrement tout en massant un peu sa gorge.

« Lucy ! Tu n'as rien ? » S'inquiéta-t-il aussitôt, tentant de se rapprocher d'elle. « Ils sont à ta recherche ! Faut qu'on se tire d'ici,
tout de suite ! »

Se doutant bien qu'elle ne partirait pas sans son frère, il l'attrapa avec force par la main afin de l'entraîner avec lui dans sa course. Mais à peine sorti de la ruelle, que celle-ci était déjà encerclé par les hommes du Projet X...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Ven 2 Jan 2015 - 1:18

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Sa gorge était brûlante et l’asphalte égratignait sa joue. Thomas était hors de contrôle, prêt à fracasser le crâne de sa sœur sur le bitume. Sans perdre une seconde, Connor asséna un coup de batte de base-ball au mutant, qui changea de cible. Un vrai « Terminator » en puissance ! Son regard était vide, alors qu’il se battait contre le milicien. Bizarrement, le mutant semblait prêt à tout pour se débarrasser de son opposant. Comme s’il s’agissait d’une autre menace. Thomas réussit enfin à clouer son adversaire au sol et l’étrangla avec la force d’un titan. « NON !! » Une décharge électrique toucha l’épaule gauche de Thomas, alors que son amoureux avait trouvé de quoi l’assommer. Le blond se redressa, un brin de lucidité se reflétant dans ses cristaux bleus, et s’enfuit. « Lucy ! Tu n'as rien ? » La mutante avait un regard vide et désemparé. « Ça va… Ce n’est pas grave. » Dit-elle d’une voix enrouée, encore sous le choc. C’était impossible. Son frère n’était pas un meurtrier. Du moins, pas consciemment. C’est comme s’il était contrôlé à distance. Il n’y avait pas d’autres explications logiques. Ses yeux cristallins se plantèrent dans les siens et elle s’étira pour l’étreindre avec force, contente que Thomas n’ait pas utilisé son pouvoir contre lui. Ça aurait pu être pire… « Ils sont à ta recherche ! Faut qu'on se tire d'ici, tout de suite ! » Ouvrant la bouche pour répliquer, Connor l’entraînait déjà hors de la ruelle, où une mauvaise surprise les attendait. Une quinzaine d’hommes armés jusqu’aux dents leurs bloquaient la route. Soudain, sa main se resserra davantage dans la sienne, de peur qu’il ait l’idée stupide de foncer tête baissée vers les soldats. Un des plus costauds écarta les autres, forçant Thomas à se mettre à genoux. Ils avaient réussi à le rattraper. Lucy tenait la main de Connor si fort, qu’elle aurait pu lui broyer les os…

« Miss Patterson… » Dit un homme en se détachant du groupe. Plus raffiné et vêtu d’un complet, la blonde devina tout de suite qu’il était le chef de la bande. « Vous et votre frère êtes des spécimens très rares… capable de produire de l’énergie à l’infini. Ce qui est utile ces derniers temps, pas vrai ? Bien sûr, nos méthodes de persuasion ne fonctionnent pas sur vous… Au contraire de votre grand frère, qui maintenant, n’est rien de plus qu’un pantin à notre service. Entraîné et conditionné pour attaquer et tuer des mutants uniquement… »

C’était donc ça… Son frère était bien manipulé par quelque chose. Un sérum ? Un lavage de cerveau ? Une pilule empoisonnée ? Ils l’avaient transformé en zombie. Est-ce que c’était réversible ? Se posant mille et une questions, la blonde fronça les sourcils. Thomas était programmé pour s’attaquer aux mutants ? S’il s’était battu avec le trentenaire, était-ce tout simplement parce qu’il le gênait dans sa mission, ou, Connor avait-il oublié de lui dire un détail important ?

« De plus, vous êtes beaucoup trop, comment dire, justicière, pour accepter de nous suivre gentiment. Alors, nous vous proposons un marché honnête. » L’homme pointa le canon de son revolver sur la tempe du mutant, qui demeurait impassible. Comme si la possibilité de mourir l’indifférait. « Vos services, en échange de sa vie. Si j’aperçois la moindre étincelle, vous pourrez dire adieu à la seule famille qu’il vous reste. » Il y eu un mouvement. Quelques soldats avaient pointés leurs armes sur Connor. « Et, nous éliminerons votre petit-ami également… »

À ces mots, la pression qu’elle exerçait sur la main de Connor devenu insoutenable. C’était un miracle qu’elle ne lui ait pas cassé un doigt ! Comment faire pour sauver les deux hommes de sa vie ? La mutante était prise au piège…Elle n’avait pas d’autre choix. Prête à accepter l’offre, la blonde remarqua que son frère n’arrêtait pas de cligner des yeux, comme si quelque chose le dérangeait. En effet, les rayons du soleil (particulièrement forts) plongeaient sur le pendentif en forme d’éclair qu’elle portait constamment autour du cou. Bien que le scintillement soit petit et à plusieurs mètres, cela semblait faire de l’effet à son frère. Soudain, il reprit brièvement conscience et contempla sa sœur, comme s’ils communiquaient par la pensée. Son bouclier magnétique se déploya, la protégeant elle et Connor, tandis que Thomas augmenta la température de son corps à l’autre bout du cercle. Il faisait surchauffer ses cellules, se débarrassant du soldat qui l’avait empoigné par la peau du cou. Puis, il se mit à scintiller comme un soleil, éblouissant les autres. Lucy utilisait son bouclier pour les protéger des balles perdues, les soldats tirant à l’aveuglette dans cette éclipse solaire, mais fut déconcentré par le hurlement de son frère. Il s’était saisi d’une arme, prêt à abattre le chef (couper la tête du serpent), mais celui-ci semblait le faire souffrir en appuyant sur sa montre ultra-sophistiquée. Le bouclier s’affaissa et le chef, qui avait arraché l'arme des mains d'un Thomas de nouveau robotique, pointa le canon vers la mutante et appuya sur la détente…

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Jeu 8 Jan 2015 - 15:19

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Une forte pression se faisait sentir au niveau de sa main droite. Son sang n'arrivait presque plus à y circuler et pourtant le milicien serra encore un peu plus l'étreinte de sa main contre celle de Lucy. La gorge nouée, son coeur manqua férocement un battement, lorsqu'il eut confirmation du chef de la bande. Comme il le craignait, Lucy était en danger et ils étaient tous tombés dans la gueule du loup. Encerclé, coincé, menacé... Connor n'entendit même pas, quand le leader le menaça à son tour de mort. Ce qui comptait le plus, c'était Lucy. Ils ne pouvaient plus faire marche arrière, le piège s'était totalement refermé sur eux. Imposant un choix cruel à la belle mutante. Ne la connaissant que trop bien, il savait qu'elle serait prête à se sacrifier pour eux deux. Hors, pour lui, il en était hors de question. Malgré l'angoisse, Connor garda le regard froncé et scruta minutieusement les alentours, le positionnement des hommes, leurs armes, etc... La bonne nouvelle, c'est qu'il ne semblait pas y avoir de snipers cachés quelque part. Leur plan n'aurait peut-être pas dû se passer ici à la base.

Le milicien se concentra à nouveau sur les hommes qui braquaient leurs armes sur lui. Mais alors qu'il s'apprêta à s'en mêler, le frère de Lucy se mit soudainement à briller comme un soleil. L'aveuglement fortement un bon moment... Machinalement, Connor se protégea les yeux, mais luttait pour ne perdre Lucy ni s'en éloigner. Les soldats se mirent à tirer dans tous les sens, des balles perdues virevoltaient de partout. Heureusement, un bouclier les protégeait. Mais plus pour très longtemps... Voyant le bouclier s'affaisser de plus en plus, Connor prit aussitôt l'initiative de sortir de la "bulle". Assommant le soldat le plus proche de lui afin de s'emparer de son arme. Il tenta d'abattre quelques soldats, avant de se rendre compte que Thomas n'avait plus la situation en main. C'est le leader du groupe qui avait repris les commande de son cerveau, récupérant ainsi l'arme et la braquant en direction de Lucy.

Tout se déroula ensuite en quelques secondes. Avant que la détonnation ne se fasse entendre, le boxeur sprinta droit sur Lucy et la poussa violemment. Seulement, c'est en lui que la balle se logea. Un frisson s'empara de lui, tandis que ses jambes se mirent à trembler. Machinalement, il baissa les yeux en direction de son abdomen et y plaqua une de ses mains. Rapidement, une large auréole de sang se forma tout autour de la plaie, sur son vêtement et sa main s'en recouvra également. La douleur vint ensuite, avant que Connor ne s'écroule sur le sol. Sa vision se troubla, du sang se mit à sortir de sa bouche, de violentes crampes le pris... un organe avait certainement était touché. Incapable de parler, il regarda néanmoins Lucy. Soulagé, qu'elle n'ai rien. Heureux d'avoir pu la protéger. Sa perte importante de sang le fit sombrer dans l'inconscience...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Ven 9 Jan 2015 - 5:16

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Comme un film d’action au ralenti… le personnage principal se sacrifia d’une manière héroïque, afin de protéger sa bien-aimée. Ce n’était pas possible. Son cœur s’arrêta de battre, pétrifiée d’horreur. Le trentenaire avait posé sa main contre sa blessure, un filet de sang au coin de la bouche et s’écroula. Il perdait beaucoup de sang... Un désespoir indicible reluisait dans ses cristaux bleus, alors qu’ils se regardaient avec intensité. Connor s’égarait dans un monde de ténèbres, alarmant sa douce, qui s’accroupit brusquement auprès de lui. D’instinct, elle appuya fortement sur la plaie béante. La blonde fixait alternativement son visage livide et ses mains ensanglantées. Pourquoi cette fichue hémorragie ne s’arrêtait-elle pas ?! « Regarde-moi, bébé… Ne t’endors surtout pas ! S’il te plaît… reste avec moi… reste avec moi. Tu n’as pas le droit de me faire ça… Connor !! » S’exclama-t-elle, désemparée. Ses doigts tâchés de sang glissèrent fébrilement sous sa mâchoire, mais son pouls avait disparu… Une panique déchirante s’empara de la mutante. Non. Connor n’était pas… Pitié, que quelqu’un l’éveille de cet affreux cauchemar ! « Comme c’est mignon… Votre petit-ami est très courageux, Miss Patterson. Se sacrifier pour la femme qu’il aime. Digne d’un roman à l’eau de rose ! » Dit le commandant d’un ton ironique, applaudissant devant la scène qui s’offrait à lui. Ce type était un véritable monstre !! La jeune femme était submergée d’une colère noire et d’une peine intarissable. En une fraction de seconde, on l’avait privé du bonheur pour toujours… C’était la première fois de sa vie, qu’elle haïssait un être humain à ce point…

Quelque chose s’était brisée à l’intérieur de la mutante… Perdue dans un état second, elle avait oublié ses principes et sa précieuse justice… Ses pupilles étaient devenues uniformes, d’un bleu glacial. Debout, face à ses ennemis – oubliant même jusqu’à la présence de son frère –  la blonde se concentrait sur toute l’énergie électrique des environs. On sentait l’électricité dans l’air… Une onde magnétique si intense, que quelques gravats lévitaient à ses pieds. Les soldats s’étaient regroupés autour de leur chef, prêts à tirer à la moindre flammèche. « Abattez-là ! » Ordonna-t-il subitement, remarquant les filaments d’électricité qui englobaient à présent son corps. Un sourire narquois, la mutante déploya un bouclier particulièrement puissant, qui désintégra tous les projectiles. Soudain, la rue commença à trembler. Lucy absorbait toute l’énergie qu’elle trouvait : dans les voitures, les bâtiments, les câbles, les appareils électroniques, les lampadaires et même les fils qui se trouvaient sous l’asphalte. Elle était incontrôlable, aveuglée par son chagrin. Puis, tout s’affaissa. Et d’un seul coup, la mutante renvoya toute l’électricité récoltée vers ses ennemis, créant une explosion assez impressionnante. Les voitures s’enflammèrent, les ampoules des lampadaires éclatèrent, les fils électriques se détachèrent, créant une pluie d’étincelles et de flammes. Une onde de choc si puissante, que tous les bâtiments de la rue furent endommagés, les vitres explosèrent et la pierre s’effrita. Les soldats tombèrent à la renverse, se tortillant de douleur. Thomas y compris. Une vague de poussière retomba et la jeune femme discerna la silhouette du commandant. Impitoyable, la blonde l’électrocuta jusqu’à ce qu’il ne bouge plus. Épuisée, ses jambes fléchirent et elle tomba à genoux dans un état catatonique.

« Lucy !! »

Une voix l’interpellait et elle se sentit secouée par les épaules. Du coin de l’œil, elle distingua le visage de son frère.

« C’EST DE TA FAUTE ! JE TE DÉTESTE ! » Hurla-t-elle en le ruant de coups, sa voix brisée de sanglots.

« LUCY ! » Il prit solidement sa petite sœur par les épaules. « Je sais que tu m’en veux. Mais, ce n’est pas le moment ! Ressaisis-toi ! Tu dois t’occuper de ton ami tout de suite. Utilise ton pouvoir comme défibrillateur. Dépêche-toi ! C’est le seul moyen de le sauver. » Thomas déchira le t-shirt du milicien et appela une ambulance. Pendant ce temps, la blonde eut un haut-le-cœur en apercevant la mare de sang et déposa nerveusement ses mains sur le torse de Connor. Elle mesura l’intensité de son pouvoir et un choc traversa le cœur du milicien. Rien. Thomas l’encouragea à continuer, guettant le moindre battement. Au troisième essai… « Je sens son pouls ! »

Après, la jeune femme perdit le fil du temps. Encore une fois, tout se déroulait au ralenti. Les ambulanciers s’étaient immédiatement occupés de Connor et Thomas avait discuté avec les policiers. Elle n’avait pas entendu un seul mot de leur conversation, obnubilé par l’électrocardiographe. Ils passèrent des heures dans la salle d’attente, la belle s’effondrant dans les bras de son frère, en larmes. Elle s’excusait pour ses paroles, sachant que ce n’était pas totalement de sa faute. D’ailleurs, Thomas remercia sa sœur. Grâce à l’onde de choc, elle avait désactivé la puce, le libérant de toute emprise. Il enveloppait sa petite sœur dans ses bras, qui pleurait en silence depuis deux heures. Il avait compris qu’elle était amoureuse de cet homme et la réconfortait du mieux qu’il pouvait. Enfin, un médecin s’approcha d’eux et annonça que ce « Connor » allait s’en sortir et qu’il avait eu beaucoup de chance. La jeune femme recommença à pleurer, mais de soulagement. Connor était plongé dans un coma temporaire, le temps que son état se stabilise. Devant le désarroi hors du commun de la demoiselle, les médecins acceptèrent qu’elle reste à son chevet. Son frère l’accompagna jusqu’à la chambre, et la vision de Connor, branché à tous ces appareils, arracha le cœur de Lucy.

« Si tu as besoin de moi, envois-moi un message. » Dit doucement son frère. Elle empoigna son bras, effrayée à l’idée qu’il disparaisse de nouveau. « Ne t’inquiète pas. La puce est désactivée. Je vais simplement trouver un hôtel et me reposer un peu. » Il savait qu’elle avait besoin d’être seule avec lui. Lucy, qui avait les joues recouvertes de larmes, renifla légèrement et hocha la tête. Thomas referma la porte derrière lui et la blonde s'approcha du lit.

Lucy avait passé plus de trente-six heures au chevet de Connor, sans bouger et sans dormir, à attendre qu’il se réveille. Elle n’avait pas mangé et avait demandé à son frère d’attendre son appel avant de revenir à l’hôpital. Ce qu’il comprenait parfaitement. Les médecins lui avaient conseillé de se reposer, mais Lucy était incapable de dormir. Elle avait d’immenses cernes violets sous les yeux. C’était le troisième jour et il était neuf heures du soir. Les jambes recroquevillées contre son ventre, une couverture autour des épaules pour se réchauffer, Lucy n’avait pas lâché sa main une seule seconde, ses billes translucides rivées sur les machines…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Mer 14 Jan 2015 - 16:16

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Ce fut le chaos total. Connor avait perdu connaissance et n’y voyait plus que du noir. Cependant, c’était comme si son ouïe fonctionnait encore. Vaguement… Il ne réussi qu’à percevoir, de façon très faible, la voix de Lucy. Des bruits d’explosions et de tirs… Des sanglots… Jusqu’à finalement de plus rien ressentir. Soudain, il ne souffrait plus, n’entendait plus, ne voyait plus, ne sentait plus. Le néant… Son cœur venait de s’arrêter de battre. Et dans un dernier soupire, Connor s’évapora. Son corps avait pourtant essayé de lutter, contre cette perte importante de sang. Contre cette hémorragie qui le rongeait de l’intérieur… Ces cellules mutantes également, mais la blessure fut bien trop importante. Sauf que ce fut peut-être en partie grâce à elles et aux pouvoirs de Lucy, que son cœur se remit à battre. Juste à temps. Pour autant, Connor ne revint pas à la surface. Ayant comme l’impression constante de rêver, sans jamais pouvoir se réveiller.

Le milicien se retrouva coincé au beau milieu de Manhattan, les rues complètements vides, comme dans un film apocalyptique. Il avait beau crier, sa voix faisait écho, sans aucun retour. Alors il courra, courra, sprinta… jusqu’à en perdre haleine. Toujours personne, sauf, au détour d’une rue. Il commença à croiser plusieurs personnes, des visages inconnus… Quoi que peut-être pas totalement. Des personnes qu’il aurait tuées ? Certainement. Passant entre chacun, il les regarda avec une certaine crainte. Jusqu’à percevoir au loin, une silhouette beaucoup plus familière. Son père. Celui-ci le regarda d’un œil bienveillant, avant de l’inviter à s’approcher. Doucement, le trentenaire s’approcha, sentant son cœur et son estomac se tordre dans tous les sens. Le père prit le visage de son fils entre ses mains, avant de le serrer un instant dans ses bras. Les larmes se mirent à déferler, sur les joues de Connor. Ecroulé.

« Pas maintenant, mon fils. »

Lança le père de Connor, d’une voix calme et apaisé, avant de le regarder et de lui sourire. Puis il plaça soudainement sa main contre le torse de son fils, qui sentit comme une violente et douloureuse décharge en pleine poitrine. Quelques instants après, ses yeux s’ouvrirent enfin. Progressivement, ses sens se mirent à nouveau en éveil, mais une bonne partie de son corps lui faisait encore terriblement mal malgré la morphine. Il était à l’hôpital. Connor cligna plusieurs fois des yeux, prenant le temps de remettre la machine en marche. Il tenta ensuite de bouger les mains, mais une d’entre elle semblait prisonnière d’une autre main.

« Lucy… »

Son prénom s’échappa faiblement de la bouche de Connor. Sans même encore être sur que c’était bien elle. Mais c’est principalement à elle, qu’il pensait, à peine éveillé. Au fil des secondes, sa vue se fit moins flou. Il réussi à tourner la tête, de sorte à pouvoir enfin admirer sa belle. Qui était là, bel et bien là à ses côtés. Le milicien laissa échapper comme un soupire de soulagement, puis tenta de serrer sa main. Elle allait bien, mais semblait particulièrement épuisé. La présence à elle seule de Lucy réussi à faire prendre à son cœur un rythme normal, si ce n’est un peu plus accéléré.

« Tu fais une de ces tronches… »

Malgré le peu de force et d’énergie qu’il avait, il réussi à sourire et à récupérer son naturel. Tellement heureux de la voir, de l’avoir à ses côtés. Elle était vraiment unique… L’Unique.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Mer 14 Jan 2015 - 19:35

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Les infirmières vérifiaient l’état de Connor toutes les deux heures. Elles étaient particulièrement touchées par la détermination de la jeune femme, qui refusait catégoriquement de quitter son poste. Si l’une des machines s’arrêtait ou s’il avait un malaise, Lucy était prête à utiliser ses pouvoirs et à prévenir les médecins. Et puis, impossible de rejoindre les bras de Morphée en sachant qu’il pouvait se réveiller d’un instant à l’autre… Thomas avait d’ailleurs apporté les valises du couple, histoire qu’ils aient leurs effets personnels à proximité, évitant ainsi un déplacement à sa petite sœur. Soudain, la blonde sentit une légère pression dans sa main. « Lucy… » Sa tête se tourna brusquement à ce faible murmure, croisant le regard bleu de son amoureux. « Tu fais une de ces tronches… » Un rire nerveux, un sourire à la fois rassuré et bouleversé, la mutante essuya frénétiquement ses joues mouillées. Sa gorge était nouée, n’arrivant guère à sortir une réplique amusante. Réalisait-il à quel point elle avait eu peur ? Si Connor avait succombé à ses blessures, la mutante aurait sombré dans la folie. D’une main tremblante, la blonde appuya sur le bouton orange près du lit. Le médecin avait exigé d’être prévenu dès qu’il ouvrirait les yeux.

« … Ne me refais plus jamais un truc pareil… » Parvint-elle à articuler en serrant davantage sa main, caressant son avant-bras avec douceur. « Comment tu te sens ? » Connor n’eut pas le temps de répondre, qu’un homme en chemise blanche entra dans la pièce.

« Bienvenue parmi les vivants, Monsieur Welch ! Vous avez une sacrée bonne étoile ! » Dit le médecin avec un grand sourire. Il déposa une main réconfortante sur l’épaule de Lucy. « Vous avez de la chance d’avoir une amie aussi dévouée. Ça doit faire plus de soixante-douze heures qu’elle veille sur vous. » Il examina rapidement les signes vitaux sur la machine, tandis que Lucy continuait de caresser son bras. « Je dois ausculter notre miraculé, mademoiselle. Profitez-en pour vous reposer un peu. Il y a une douche dans la salle de bain. Ça vous ferait le plus grand bien. Vous n’auriez pas le droit en temps normal, mais nous allons faire une petite exception. » À son hésitation, le médecin éclata de rire. « Il est hors de danger. Je vous en donne ma parole. » Puis, il l’amena un peu à l’écart. « Je pense qu’il préfèrerais que vous n’assistiez pas à ça. Je dois débrancher tous ces tubes et vérifier que la plaie cicatrise bien… Ça ne prendra qu’une demi-heure environ. » Murmura-t-il avec un sourire bienveillant.

La belle se résigna et l’embrassa tendrement sur le front. « Je reviens vite, okay ? Je serai juste à côté si tu as besoin de moi… » Dit-elle en s’éloignant avec difficulté.

Le médecin évalua l’état de son malade, gribouillant dans son dossier, débranchant les tubes et ajustant son soluté. On entendait le bruit de la douche dans la pièce à côté, puis le bruit d’un séchoir. Finalement, la douche s’avéra une très bonne idée, retrouvant ses esprits et lui rafraîchissant les idées. Lucy s’était débarrassée de son chandail recouvert du sang de Connor, revêtant une camisole et un chandail de laine ample, des leggings et de gros bas chauds. Bref, un ensemble confortable, prête à veiller sur lui un autre soixante-douze heures. Elle s’était également fait une queue-de-cheval, pour ne pas avoir les cheveux dans le visage. Elle rangea ses affaires dans sa valise et retourna dans la chambre. Le médecin aida Connor à se rendre à la salle de bain, tandis que Lucy changeait les couvertures de son lit et regonflait ses oreillers. Puis, après un moment, ils se retrouvèrent seuls. Le médecin avait été clair : repos complet. Lucy avait un peu retrouvé sa bonne humeur, Connor se ressemblant plus sans tous ces tubes… Elle s’approcha et l’embrassa avec délicatesse et amour...

« Tu es l’homme le plus idiot et imprudent que je connaisse... » Soupira-t-elle en l’embrassant une seconde fois. La blonde caressa ses cheveux avec douceur et s’installa de nouveau dans son fauteuil. « Qu’est-ce que je vais faire de toi… » Se dit-elle en secouant la tête avec un sourire en coin. Inutile d’être dramatique et de le gronder. Après tout, elle aurait fait la même chose pour lui. « Comment tu te sens ? Tu veux que je t’apporte quelque chose ? Un verre d’eau ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Ven 16 Jan 2015 - 10:49

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Le réveil ne fut pas des plus agréables. Entre  toutes ses douleurs qui revinrent subitement au galop et tous ces tubes qui l’agrippaient encore… L’apparence n’était vraiment pas la priorité en cet instant de soulagement, mais il n’aimait pas paraître en si piteux état devant sa chère et tendre. Les yeux rivés sur elle, il était ému qu’elle soit restée auprès de lui, du début à la fin. Se rendant compte, par la même occasion, de ses réels sentiments pour elle. Et s’il ne s’était jamais réveillé ? Il serait parti, sans jamais lui dire ce qu’il ressent réellement pour elle. Car oui, c’était triste à dire, mais lorsque l’on a tendance à frôler la mort, certaines choses nous sautent violemment au visage. Lui qui a toujours joué avec la vie, pris des risques… N’avait autrefois rien à perdre. Aujourd’hui, les choses étaient différentes. Il avait… Lucy. Et tenait à elle, comme personne. La preuve, il aurait été prêt à mourir pour elle, sans la moindre hésitation. Pour rien au monde, il ne regrettera son geste. Regrettant peut-être seulement d’avoir semé une telle frayeur chez la mutante.

Amoureusement, il sourit à la belle blonde, échangeant quelques petites caresses de la main avant que le médecin n’entre dans la pièce. Visiblement rassuré de voir l’état du milicien s’améliorer doucement. Aussitôt, il réussi à convaincre Lucy d’aller se détendre un peu, pendant qu’il examinait un peu Connor tout en le débarrassant de ses tubes. Une fois cela fait et propre comme un sous neuf, les deux tourtereaux purent enfin, savourer pleinement leurs retrouvailles. Il se sentait beaucoup mieux comme ça et surtout plus agréable à regarder. Car oui, en toute circonstance, il aime plaire aux yeux Aussitôt, la belle blonde ne put s’empêcher de le gronder gentiment. Ce qui le fit plus rire qu’autre chose. Il valait mieux en rire qu’en pleurer… Et puis, il savait pertinemment qu’elle en aurait fait de même pour lui. Savourant chaque contact de ses lèvres contre les siennes, il noya ses perles azurées et transperçantes sur sa belle.

« J’ai juste l’impression d’être un mort vivant, sinon tout va bien, dans le meilleur des mondes… » Tendrement, il sourit à Lucy. « Je ne serai pas contre un peu d'hydratation… »

Il la laissa aller lui remplir un verre d'eau, avant d'en boire quelques bonnes gorgées. Attrapant à nouveau, délicatement, la main de la mutante, son regard en disait long sur son soulagement. Ayant perdu connaissance avant la fin de l’histoire et sachant que le leader du groupe était toujours vivant, son arme braqué sur elle, il n’était pas parti très rassuré.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé après que… Enfin tu sais… » Il déglutit un instant, repensant tout de même au fait qu’il avait plus que frôlé la mort. « Comment vas ton frère ? »

Car oui, n'oublions pas qu'à la base il était le protagoniste de toute cette affaire. Il espérait donc qu'il s'en soit aussi bien sorti que sa soeur. Le trentenaire tenta de se redresser un peu plus dans son lit, afin de maintenir une courte distance entre lui et Lucy. Suite à tout ça, il avait encore plus besoin de ressentir son contact. Il grimaça un instant, toujours épris de douleurs, sans que ça ne dépasse pour autant la limite du supportable. Et puis, la joie d'être à ses côtés et de pouvoir la contempler avait comme un effet anesthesiant.

« Merci... »

Lança-t-il sérieusement, sans la quitter des yeux. Elle aussi, lui avait sauvé la vie en plus de ne jamais l'avoir laissé tomber depuis le début.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Sam 17 Jan 2015 - 6:41

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



« Je ne serai pas contre un peu d'hydratation… » Il était irrécupérable. Mais, l’humour était le meilleur des remèdes à ce que l’on dit. Lucy abandonna son fauteuil, le pichet d’eau froide posé sur un chariot en face du lit. Connor pouvait voir les mains de sa belle secouées de légers tremblements, alors qu’elle remplissait maladroitement le gobelet en carton. Une fois qu’il eut terminé de boire, elle déposa le verre dans la poubelle. Connor s’empara à nouveau de sa main avec délicatesse, affichant une mine soulagée. « Qu’est-ce qu’il s’est passé après que… Enfin tu sais… » Les muscles de son visage se contractèrent et ses sourcils se froncèrent, des flashs de la bataille l’assaillirent… Son corps inerte… Ses mains imprégnées de son sang. « Tu as perdu… tellement de sang. » Souffla-t-elle d’une voix blanche, encore sous le choc. « … J’ai succombé à mon chagrin. J’ai utilisé toute l’électricité qui se trouvait autour de moi. C’est assez flou. Les médecins m’ont dit que j’avais subi un traumatisme mineur. » Dans ses perles troublées brillait une étrange lumière. Une colère noire, qu’on ne lui connaissait pas. « J’étais si aveuglée par la haine… Ton cœur s’était arrêté de battre, Connor… Je t’avais... perdu. » Glissant la main de son amoureux contre sa joue, la blonde inspira profondément. « J’ai envoyé une onde magnétique massive vers les soldats et… je crois avoir supprimé leur chef… » La simple perspective d’avoir tué un humain de son plein gré lui donnait la nausée. Même si c’était un ennemi, la justicière ne se donnait aucunement le droit de s’improviser grande faucheuse. Ce n’était pas son rôle. Son travail était de défendre les innocents et de mettre les « méchants » hors d’état de nuire. Et ce, malgré une souffrance inexhaustible. Cependant, la blonde réalisait qu’il était plus difficile de se montrer objective, lorsque l'on vous arrache un être aimé sous votre nez… « Comment vas ton frère ? » Sa question l’empêcha de se perdre davantage dans ses pensées.

« Il s’est pris une sacrée secousse… » Répondit-elle d’un air coupable, se mordant la lèvre inférieure. « Au moins, l’onde de choc a désactivé la puce qu’il a dans la tête. C’est comme ça qu’ils réussissent à contrôler leurs victimes. Je crois que c’est pour cette raison qu’ils me surveillent… Je suis une menace pour eux. Je peux désactiver leurs puces électroniques d’un simple claquement de doigt. ». Il y eu une petite pause. « Je me demande ce que mon frère a dit à la police. Ils ne m’ont pas posé de questions… » Dit-elle, soucieuse.

Une infirmière apporta un repas chaud au blessé et la blonde se contenta d’un sandwich que lui avait apporté Thomas (il savait qu’elle ne bougerait pas de là). De toute façon, elle n’avait pas vraiment faim. D’un trait, elle vida sa bouteille d’eau et se frotta un peu le visage dans l’espoir de se réveiller.

« Merci. »

« C’est à moi de te remercier. Tu m’as sauvé la vie. » Murmura-t-elle avec tendresse. Ne supportant plus d’être séparé de ses bras, la belle s’allongea près de lui, s’assurant qu’il soit confortable et que son soluté reste en place. Son oreille posée sur son torse, elle écoutait attentivement les battements de son cœur, comme si elle avait peur qu’il s’arrête. « Dis-le-moi si tu as mal quelque part. Je retournerai sur le fauteuil. » Dit-elle en glissant son bras autour de son torse avec précaution.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]   Jeu 22 Jan 2015 - 10:57

I'm going to save you, idiot !

You are the biggest idiot in the world ! I'm gonna find you ! Now, I'm fighting for you. You are my family. I can't lose both of you
Lucy & Connor



Restant particulièrement concentré sur sa belle mutante, il put déceler sans difficulté un certain bouleversement ainsi qu’une angoisse, rien qu’à l’idée de repenser à ce qu’il s’est passé. Baissant légèrement les yeux, le milicien pouvait aisément comprendre et imaginer ce qu’elle a dû endurer à ce moment là… Si les places avaient été inversées, il aurait certainement fait bien pire et ne l’aurait même pas regretté. Mais, il était surtout profondément touché du fait que Lucy fut à ce point bouleversé par sa courte mort. Réalisant une fois encore, de l’ampleur qu’avait prise leur relation. Un attachement dangereux, très dangereux. Au point qu’il en aurait sacrifié sa vie, et elle aussi. Voilà donc où ils en étaient… Depuis que sa relation avec Lucy  a débuté, Connor a constamment eut l’impression de vivre un rêve éveillé, sans jamais trop y croire, inconsciemment. Aujourd’hui, c’est comme s’il réalisait enfin que tout est vrai. Il serra tendrement la main de sa belle blonde, afin de la rassurer. La pauvre n’avait certainement jamais vécu ce genre d’évènement encore, ni fait volontairement le moindre mal à qui que ce soit, ni jamais… tué. Il n’était donc pas étonnement qu’elle soit quelque peu déstabilisé.

Le milicien laissa ensuite Lucy s’installer confortablement sur son torse, grimaçant juste un instant pris par un petit élan de douleur. Mais il trouva rapidement la position adéquate pour la garder contre lui. La sentir contre lui était devenu un besoin nécessaire. Comme s’il avait été séparé d’elle depuis des siècles. Comme s’il craignait de ne plus jamais pouvoir la toucher à nouveau. Il laissa ensuite échapper un petit soupire de bien être. Au moins, son frère était sauf et elle aussi. Ils n’avaient pas fait tout ça en vain et avaient donc réussi à amputer leurs ennemis d’un pion particulièrement précieux. Connor n’osait d’ailleurs même pas imaginer ce qu’ils auraient fait de Lucy s’ils avaient réussi à mettre la main sur elle…

« Je suis heureux qu’on est réussi à sauver ton frère. Même s’il m’a envoyé de splendides mandales et que j’aurai imaginé le rencontrer d’une toute autre manière, mais… Je sais à quel point il compte pour toi. »

Noyant un instant son regard dans celui de sa belle, il lui caressa les cheveux. Elle avait déjà perdu un frère, il était hors de question qu’elle en perde un autre. Elle n’avait vraiment pas besoin de ça. Connor observa ensuite un instant son plateau repas, avant de faire une petite moue.

« Tes bons petits plats me manquent... »

Il ricana à sa remarque, avant de commencer à déguster les quelques mets qu’il avait devant lui. Doucement et tentant de passer outre des quelques douleurs qui l’élançaient, au moindre mouvement musculaire. Il est clair que ça n’avait vraiment rien à voir avec les talents culinaires de sa mutante. Mais bon, il ne fallait pas s’attendre à manger du quatre étoiles dans un hôpital…

« En tout cas, j’aurai bien aimé voir ça. Ton pétage de plomb… »

Le trentenaire lui sourit tendrement. Tentant d’adoucir ces souvenirs, qui devront maintenant faire uniquement parti du passé. Il reprit un peu plus sérieusement.

« Tu as fais ce qu’il fallait faire. Même si tu crois que c’était par pure colère, penses à ce qu’ils t’auraient fait à toi et à ton frère si tu ne les aurais pas éliminé. Tu n’avais pas le choix… »


Revenir en haut Aller en bas
 

I'm going to save you, idiot ! [Connor & Lucy - HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» Retour dans le passé... [Connor & Lucy]
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc