Partagez | 
 

Charlie; une impression de déjà vu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 8:55
Charlotte Joy Owen
✄ Moi c'est Charlotte Joy Owen mais plus généralement on m'appelle Charlie. Je suis né(e) à Londres le 15 Septembre 1991. Ne vous donnez pas la peine de faire le calcul, j'ai 23 ans. Dans la vie je suis étudiante en psychologie mais mes véritables passions sont danser en soirée, le karaoké, le handball, servir des cocktails et manger des fajitas devant un bon film avec des amisl. Je suis actuellement célibataire. Je vous vois venir avec votre curiosité ! Mais s'il faut répondre alors... Je suis hététo et vous n'avez aucune chance ! Puisque vous insistez, voici mes traits de caractère: je suis une étudiante sérieuse et passionnée, à la recherche de la perfection, mais dès que la concentration n'est plus de mise, je deviens la reine de toutes les soirées. À vrai dire je n'ai honte de rien, et je croque la vie à pleines dents. Je danse, je chante, je ris, je pleure. Je n'ai pas peur d'être moi-même, de livrer mes émotions et de dire ce que je pense. Avec tact bien sûre; mon but n'est pas de provoquer des conflits, mais plutôt au contraire de les apaiser. De ce fait, je suis quelqu'un sur qui on peut compter. Toujours à l'écoute, sensible, pleine de bonnes intentions et sachant garder un secret, ce n'est pas pour rien si ma vocation a toujours été la psychologie. Vous devez vous demander quels sont mes défauts? EJ vous répondrais alors qu'il suffit de retourner la médaille... Si je suis sensible, il m'arrive de prendre les choses trop à coeur; Si je suis désinvolte, cela se transforme souvent en grande maladresse; Vous comprenez le système? Et ainsi de suite.. Heureux mélange n'est-ce pas ?! J'appartiens au groupe des étudiants x-men et j'en suis fière. Oh, il paraît que je ressemble énormément à Carly Rae Jepsen.


✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄


Pouvoirs & aptitudes
Passé, Présent, Futur. Trois temps qui déterminent toute notre histoire. Trois temps qui peuvent changer le cours de toute l'humanité. Et Charlotte peut exercer une sorte d'emprise sur chacun d'eux. Ou du moins, un jour elle en sera capable. Car à l'heure qu'il est, elle ne fait que recevoir des flashs, confus et brefs, des évènements devant se produire dans les quelques minutes suivantes. Toutefois, quand la maîtrise de son don s’accroîtra, ses visions deviendront plus claires, plus lointaines temporellement parlant. Elles concerneront également le passé, avec la possibilité de modifier celui-ci, et tous les risques que cela comporte. Enfin, le dernier aspect de ce pouvoir très particulier concerne le présent. Quel intérêt de voir ce qui se passe actuellement? Tout le monde en est capable, non? Oui. Mais combien de personnes sont en mesure de voir ce qui se passe en ce moment-même à un autre endroit du globe? De le voir comme si elles y étaient? Et même d'y être, physiquement, concrètement, réellement? Non, il ne s'agit pas de téléportation, plutôt d'un dédoublement induit par la force de l'esprit. Vous ne comprenez pas? Alors imaginez que vous êtes chez vous, privée de sortie. Assise en tailleur sur votre lit, vous fermez alors les yeux, et visualisez la maison de votre amie Martine qui organise la soirée du siècle. En vous concentrant très fort, vous arrivez même à vous voir devant la porte d'entrée, sur le point d'entrer vous amuser. Et peu à peu, vous cessez de vous voir de l'extérieur, pour incorporer votre âme dans cette image onirique. Et voilà: vous voici désormais à deux endroits différents. Vous êtes toujours assise sur votre lit, enfermée dans votre chambre, et, en même temps, vous vous trouvez chez Martine en train de danser sur la table. Et tous les invités pourront certifier de votre présence à la soirée, car il ne s'agit pas d'un rêve éveillé mais d'une réalité.
Voilà en résumé l'étendue du pouvoir de Charlotte quand elle en sera maître (rappelons qu'elle n'en est qu'au tout début de son apprentissage), pouvoir particulier dont les conséquences peuvent être catastrophiques s'il est mal employé.



✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄



Spoiler:
 

Codage & apparence par © SweetyBB





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 8:55


Votre histoire


R y a n » Tu es sûre de ce que tu fais ?
L u c i e » Oui. Oui, j’en suis sûre. C’est ce qu’il y a de mieux à faire. Elle sera en sûreté ici.
R y a n » Comment peux-tu en être certaine ? Ses pouvoirs finiront par se manifester un jour ou l’autre, et alors-
L u c i e » Peut-être qu’elle n’en aura pas. Rien ne le prédit.
R y a n » Rien ne le prédit ? Mais voyons Lucie, nous sommes tous les deux des mutants, bien sûre que notre fille le sera aussi ! Elle ne pourra pas y échapper !
L u c i e » Tu n’en sais rien. Peut-être… Peut-être qu’elle sera épargnée…
R y a n » Tu parles de notre don comme d’une malédiction…
L u c i e » C’en est une. Je sens des temps très sombres venir. Pour tout le monde, mais en particulier pour nous. Pour tous ceux qui ne sont pas… qui ne sont pas normaux. Je veux protéger ma fille. Pas toi ?
R y a n » Si mais… Je ne suis pas sûre que l’abandonner devant cette porte soit la meilleure solution. Si elle restait avec nous, nous pourrions lui apprendre à maîtriser ses pouvoirs. Nous pourrions la protéger.
L u c i e » À condition que nous soyons toujours en vie pour le faire ! Non, Ryan, fais-moi confiance : il vaut mieux qu’elle grandisse dans une famille banale. Elle sera à l’abri de cette guerre que je pressens. C’est la meilleure des choses qu’on puisse faire pour elle…

Le jeune homme soupira, vaincu. Il prit dans ses bras sa petite fille endormie, encore si petite qu’on voyait à peine le bout de son nez dépasser de la couverture qui la maintenait au chaud.

R y a n » Charlotte Reagan... Tu es de loin la plus ravissante de toutes les petites princesses. Je suis sincèrement désolé de t’abandonner. Crois-moi, j’aurais voulu que tu restes avec nous. J’aurais voulu te voir grandir, t’apprendre à faire tes lacets, te gronder parce que tu ne t’es pas lavé les mains, rencontrer ton premier petit copain et le menacer de prendre bien soin de toi, t’escorter lors du bal des débutantes, assister à ta remise de diplôme, et faire toutes ces autres choses que font les pères. Mais c’est mieux pour toi que tu ne me connaisses pas. L’avenir est très incertain pour les personnes comme ta mère et moi, alors il vaut mieux que tu restes loin de tout ça… Ne t’inquiète pas, on n’a pas choisi ta famille d’accueil au hasard ; les Owen ne peuvent pas avoir d’enfants, mais en rêvent quand même depuis des années. Ta venue dans leur famille sera donc un don du ciel, un miracle, et ils t’aimeront comme leur propre enfant, sois sans craintes. Et n’oublie jamais que quelque part, tu as deux autres parents qui t’aiment eux aussi de tout leur cœur. Sois sage ma petite Charlie…
L u c i e » Adieu ma jolie petite poupée… Je t’aime si fort…

Un dernier baiser sur son front rosé. Le jeune père déposa l’enfant dans son petit couffin, serra une dernière fois ses minuscules doigts fripés. D’un revers de manche, il essuya la larme qui se frayait un chemin sur sa joue. C’était pour le bien de sa fille. Ils n’avaient pas le choix… Brisé de chagrin, il se redressa en titubant, et, d’un doigt tremblant, appuya sur la sonnette. Quelques secondes plus tard, il vit une lumière s’allumer au premier étage. Des pas nonchalants résonnèrent alors dans l’escalier. Il était temps de partir. Le bruit cessa, laissant place au silence glacial de la nuit. La porte s’entre-ouvrit, et un gros monsieur en pyjama glissa sa tête dans l’entrebâillement. Plissant les yeux, il scruta les alentours, mais il n’y avait personne dans la rue. Il allait refermer la porte quand il remarqua quelque chose sur le perron. Non, pas quelque chose, quelqu’un : un petit bébé emmitouflé dans une couverture trop grande pour lui, un petit ange endormi. Le cœur de monsieur Owen se réchauffa aussitôt malgré la fraîcheur de l’automne. Avec toute la délicatesse que ses gros doigts le permettaient, il prit le poupon dans ses bras, la berçant doucement pour ne pas la réveiller. Du bout du pouce, il caressa son petit poing fermé. C’est alors qu’il remarqua la petite gourmette qui pendait à son poignet. « Charlotte ». Voilà ce qui y était inscrit. À cet instant, le bébé ouvrit les yeux en bâillant. Elle battit plusieurs fois des cils, comme pour ajuster sa vision. Elle était si mignonne.

M. Owen » Bonjour Charlotte.

La petite fille le fixa, impassible. Elle ne semblait ni effrayée ni perturbée par la situation. Quant à Monsieur Owen, il sentit son cœur fondre pour cette petite bouille innocente.

M. Owen » Bienvenue dans la famille, Charlotte Joy Owen…




Image par © Andrez




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 8:55




Elle se leva d’un bond, fourrant ses affaires dans son sac à toute vitesse ; il n’y avait pas une seconde à perdre. Voyant que Sasha ne réagissait pas, elle l’empoigna et tira de lui sans ménagement.

Charlotte » Dépêche-toi, il faut vite partir d’ici !

Elle s’apprêtait à partir en courant quand elle sentit la force du jeune homme la retenir. Elle fut obligée de se retourner vers lui, paniquée.

Charlotte » Sasha, qu’est-ce que tu fous, t’entends pas l’alarme ? Il faut vite évacuer !!
M. Johnson » Un problème mademoiselle Owen ?

La voix grave du professeur la fit sursauter.

Charlotte » L’alarme monsieur ! Ce n’est pas un exercice. Le feu s’est véritablement déclenché dans les cuisines. Il faut vite faire sortir tout le monde de l’établissement !
M. Johnson » Une alarme ? Quelle alarme ? Quelqu’un entend-il quelque chose ?

Charlotte regarda son professeur, ahurie. Son regard se porta ensuite sur son compagnon, toujours assis sur sa chaise, qui la dévisageait sourcils froncés. Elle jeta alors un regard circulaire aux autres élèves, qui, paisibles, la regardaient aussi, un sourire moqueur se dessinant sur leurs lèvres. C’est alors qu’elle réalisa qu’il n’y avait aucun bruit : seul son pouls résonnait dans ses oreilles. Pourtant elle aurait juré que…
Soudainement, l’alarme incendie emplit la salle de cours de son cri strident. Dans les couloirs, des gens couraient. « Ceci n’est pas un exercice ! » criaient certains en passant à toute vitesse. Autour d’elle, plus personne ne lui prêtait attention ; l’inquiétude se lisait sur les visages de chacun, de même que l’incompréhension.

M. Johnson » On se calme ! Pas de panique ! On va sortir tranquillement, comme on l’a fait à maintes reprises. Allez tout le monde, on se lève, gentiment, voilà, sans courir, du calme du calme je vous prie ! Dirigez-vous vers la sortie. Allez allez !

---------------

Trois petits coups tapés sur sa fenêtre. Elle les ignora. Trois nouveaux petits coups. Elle savait qu’il ne partirait pas. Elle se leva donc à contrecœur et ouvrit la fenêtre d’un geste sec.

Sasha » Je peux entrer ?
Charlotte » J’ai pas envie de parler.

Mais le jeune homme l’ignora. Agilement, il enjamba le petit muret et pénétra dans la chambre. Charlotte se souvint du début de leur relation… Il venait souvent la voir, en cachette, et c’est par là qu’elle le faisait entrer alors que ses parents dormaient à l’étage. Ils passaient alors des heures et des heures à parler, de tout et de rien. Elle adorait se perdre dans ses yeux, et à vrai dire peu importait ce qu’il lui racontait, ça la passionnait toujours. Elle aimait aussi se blottir dans ses bras, et s’y endormait même quelques fois, en sécurité contre ce torse puissant au travers du quel elle sentait son cœur battre. Elle avait toujours apprécié sa compagnie ; à ses côtés, elle se sentait en confiance, comme si rien n’était impossible, comme si la vie lui murmurait les plus belles promesses. Elle n’avait jamais eu de secrets pour lui, et c’était peut-être ça aussi qui lui plaisait tant chez lui : il l’acceptait telle qu’elle était. Non, c’était même plus : il l’aimait telle qu’elle était…
Mais ce soir-là, elle n’avait pas envie de parler. Pas même à lui.

Sasha » Qu’est-ce qui c’est passé tout à l’heure pendant le cours de PPA ? C’était encore une autre de tes visions ?
Charlotte » Ce ne sont pas des visions !
Sasha » Alors de quoi s’agit-il ?
Charlotte » Je… Je n’en sais rien…

C’était la vérité. Depuis toute petite, il lui arrivait d’avoir des flashs. Enfin, c’était comme ça qu’elle les appelait. Parfois un mot, parfois une image. En grandissant, les flashs s’allongeaient, mettant en scène divers stimuli qui se succédaient sans ordre ni logique. Elle n’y avait jamais rien compris, et se disait que son cerveau lui jouait des tours par intermittence. Mais depuis quelques mois, ces sortent de flashs devenaient de plus en plus clairs : les images s’alignaient, comme un court-métrage qui défilerait devant ses yeux. Ces visions étranges l’assaillaient aussi bien de jour que de nuit, sans raison et sans crier garde. Au début, elle avait pensé à des déjà vus, car généralement, ce qu’elle voyait se réalisait quelques minutes plus tard. Pourtant il était évident que ce n’était pas aussi simple… Comment aurait-elle pu savoir que l’alarme incendie allait se déclencher ? Comment pouvait-elle savoir que cette fois, un feu c’était véritablement déclenché ? En une fraction de secondes, elle avait tout vu : l’allumette mal éteinte que l’on jette dans la poubelle, le papier journal qui s’enflamme, le torchon qui prend feu à son tour, et bientôt la fumée qui s’étend dans les couloirs, les flammes virevoltant au travers des fenêtres. Tout ça n’était pas normal. Elle n’était pas sensée avoir vu tout ça. Qu’est-ce que ça pouvait bien signifier ??

Charlotte » Qu’est-ce qui m’arrive Sasha ?

Le jeune homme prit ses mains dans les siennes et les serra avec tendresse. Charlotte se jeta alors à son cou pour occulter les larmes qui commençaient à pointer au coin de ses yeux. Il la serra doucement contre lui, tapotant son dos pour la consoler.

Sasha » C’est rien, ça va aller. Il doit y avoir une explication. Tout va bien se passer, ne t’inquiète pas. Tu n’as rien fait de mal. Calme-toi, ce n’est rien…Assied-toi, j’aimerais te parler. Voilà. Ecoute. Je ne sais pas si… si… Bref. J’ai entendu parler d’un institut.
Charlotte » Je ne suis pas folle !
Sasha » Non, non, pas ce genre d’institut. Celui-là il… il a été fondé pour des personnes particulières. Des personnes qui… qui ont des… des pouvoirs, en quelque sorte. Pour des gens exceptionnels.
Charlotte » Qu’est-ce que tu racontes ?
Sasha » Je sais que ça paraît dingue mais soyons honnêtes. Tu as des visions Charlie ! Peu importe comme tu les appelles, mais tu vois le futur !
Charlotte » Non, je…
Sasha » Ne te mens pas à toi-même. Tu sais que tu n’es pas comme les autres. Tu ne l’as jamais été. Alors cet institut, il pourrait peut-être t’aider. À comprendre au moins. Tiens, je te laisse un numéro. Mais n’en parle à personne. Et détruits-le si tu ne comptes pas t’en servir. Réfléchis-y, s’il-te-plait. Quoi que tu fasses, tu sais que je te soutiendrai. Je t’aime, tu le sais, pas vrai ?
Charlotte » Oui, mais-
Sasha » Réfléchis. Tu as un don mon cœur. Ne le gâche pas. Alors penses-y. Promet-le moi.
Charlotte » Je… Oui, d’accord, je vais y réfléchir.
Sasha » Promet-le moi.
Charlotte » Je te le promets.

Il déposa sur ses lèvres le plus doux des baisers, puis s’approcha de la fenêtre.

Sasha » Surtout n’en parle à personne. Garde tout ça pour toi.
Charlotte » Où est-ce que tu vas ?
Sasha » On se reverra bientôt, ne t’en fais pas.





Image par © weirdo




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 8:55




Elle ne revit jamais Sasha. Il n’était plus revenu en cours, ni à sa fenêtre. Elle avait essayé de l’appeler, mais le numéro n’était plus attribué. Quand elle s’était pointée chez lui, la maison où elle avait passé tant de nuits semblait abandonnée. Tout cela était très étrange… Les mois passèrent, mais Sasha ne revint pas. Choc, déni, colère, tristesse, acceptation. Près d’un an s’était écoulé. Voilà qu’elle allait fêter ses 23 ans. Et pour la première fois depuis 4 ans, elle allait souffler ses bougies seule, sans lui à ses côtés lui rappelant de faire un vœu.
Ne plus penser à lui. Il était parti. Il l’avait abandonnée. Ne plus penser à lui.

Elle rabattit la couette sur sa tête et laissa la fatigue la gagner. Presque aussitôt, elle s’enfonça dans un rêve étrange aux allures si réelles…

Professeur Xavier » Vous en avez mis du temps. Ca fait longtemps qu’on vous attendait.
Charlotte » Que vous m’attendiez ?
Professeur Xavier » Tu dois sans doute te poser beaucoup de questions… Mais avant tout dis-moi : quelle est la portée de tes visions ?
Charlotte » Je ne comprends pas…
Professeur Xavier » Concernent-elles le passé, le présent, le futur ?
Charlotte » Eh bien le futur… Enfin je crois…
Professeur Xavier » T’apparaissent-elles comme des images sans queue ni tête ou comme un film continu ?
Charlotte » Ca dépend, mais de plus en plus, ça s’apparente à un film. C’est très réel. Je vois clairement ce qui va se produire dans les minutes qui suivent.
Professeur Xavier » Dans les minutes qui suivent… Mmmmh…
Charlotte » Y a-t-il un problème ?
Professeur Xavier » Non, non, rassure-toi. Mais l’étendue de ton pouvoir est bien plus grande que tu ne l’imagines.
Charlotte » Mon pouvoir ?
Professeur Xavier » Oui Charlotte, ton don. Dans cet institut, tu vas apprendre à le contrôler. Mais avant tout je tiens à te mettre en garde. Les gens ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas. Et ils préfèrent anéantir tout ce qu’ils considèrent comme anormal plutôt que de chercher à le comprendre. Garde toujours cela à l’esprit, et reste discrète sur tes capacités. Nous vivons une époque dangereuse…
Charlotte » Dites-m’en plus sur mes capacités.
Professeur Xavier » Patience Charlotte, patience. Il te faudra du temps, de la concentration, et beaucoup de travail pour bien exploiter tes ressources. Tout dépend de toi. Je ne peux que te donner un aperçu de ce que sera ton pouvoir quand tu le maîtriseras. Mais sache que ce n’est pas pour demain ; cela peut demander des années d’entraînement.
Charlotte » Ca prendra le temps que ça prendra. Je suis prête.
Professeur Xavier » Bien. Tout d’abord, parlons de tes visions du futur. Quand ton esprit sera habitué à ces rouages complexes, il pourra lire plus loin dans l’avenir. Tu pourras alors voir des évènements qui ne se dérouleront que bien des années plus tard. Mais je tiens à te prévenir : l’avenir est quelque chose de très incertain, et les prophéties échappent même aux prophètes. Tu dois absolument t’en méfier. Tes visions ne te montreront qu’une partie de la vérité. Une partie d’une vérité. Car il existe plusieurs futurs selon les choix qu’on fait, les actions qu’on réalise. Rien n’est écrit par avance. Ce que tu verras donc, ce n’est qu’une possibilité parmi d’autres. Et même quand les images t’apparaitront très clairement, ne te fie pas aux apparences. Toi qui a étudié l’inconscient, tu comprendras mieux que personne qu’un symbole n’est pas univoque, et que les interprétations varient en fonction de nombreuses composantes.
Charlotte » Je comprends. Mais tout à l’heure vous m’avez demandé si j’avais des visions du présent. Comment cela serait-il possible ?
Professeur Xavier » Tes visions ne te concernent pas exclusivement. Ainsi, quand tu verras le futur, tu pourras assister à des scènes dans lesquelles tu ne figureras pas. Il en va de même pour les flashs du présent. Tu auras connaissance d’évènements en train de se dérouler ailleurs. Cette connaissance peut t’être certes très utile, mais ce n’est pas tout : avec beaucoup de concentration et d’entraînement, tu pourras te matérialiser dans ces scènes auxquelles tu assistes. J’insiste : je n’ai pas parlé de téléportation mais de matérialisation. Autrement dit, fait bien attention à toi quand tu te projettes de manière astrale dans un autre lieu. Car quand ton esprit quitte ton corps matériel, celui-ci est sans défenses, exposé à tous dangers. Ainsi, si quelqu’un venait à ce moment pour te faire du mal eh bien…
Charlotte » Eh bien il atteindra facilement son but, et je mourrai.
Professeur Xavier » Je ne voulais pas employer ces mots, mais en effet, c’est ce qui se produirait.
Charlotte » Continuez vos explications s’il-vous-plaît.
Professeur Xavier » Bien. Je disais donc que grâce à ces visions, vous pouvez inférer sur le présent sans sortir de chez vous, en toute connaissance de cause et des risques que cela comporte.
Charlotte » Et qu’en est-il des visions du passé ? Là aussi je peux modifier le cours des évènements ?
Professeur Xavier » Je ne vais pas vous mentir, Charlotte. Oui, vous pouvez. Vous pouvez modifier toute l’histoire. Mais ne le faîtes jamais. Avez-vous déjà entendu parler de l’effet papillon ?
Charlotte » Vaguement.
Professeur Xavier » Si vous modifiez le moindre petit détail, aussi insignifiant soit-il, cela aura des répercussions incommensurables sur le présent. Vous n’imaginez pas les catastrophes que vous pourriez causer. Je vais vous donner un exemple tout simple pour que vous compreniez l’ampleur des dégâts. Imaginez que vous revivez la rencontre de vos parents. Vous savez que c’est ce jour-là que votre mère va se faire agresser. Vous vous débrouillez donc pour que cela ne se produise pas. Or, si vos parents se sont rencontré, c’est grâce aux cris que votre mètre a poussé pour appeler à l’aide. Pas d’agression, pas de cris, pas de rencontre.
Charlotte » Donc je n’existerais jamais.
Professeur Xavier » Exactement. Je sais que parfois vous serez tentée d’intervenir, pour la bonne cause. Mais abstenez-vous-en à tout prix. Vous ne pouvez pas savoir tout ce que votre geste modifiera.
Charlotte » Mais comment ces visions surviennent-elles ? À quelle logique obéissent-elles ?
Professeur Xavier » Je ne peux pas répondre à cette question, c’est à vous et à vous seule de trouver la réponse. Comprenez les rouages de vos visions, et vous aurez l’avantage sur elles. Ne les laissez pas vous maîtriser ; maîtrisez-les.

Charlotte se réveilla en sueur. L’horloge indiquait trois heures du matin. Et pour la première fois de sa vie, elle savait exactement ce qu’elle devait faire. D’un bond, elle sortit de son lit, lança quelques affaires dans sa valise. Elle griffonna un mot d’adieu sur un morceau de papier, et sortit par la fenêtre, serrant dans sa paume la petite carte de visite où figurait un numéro de téléphone. Le mystérieux numéro que lui avait donné Sasha avant de s’évaporer dans la nature… Ce n’est qu’une fois arrivée à l’aéroport qu’elle le composa, le cœur battant la chamade. À peine avait-elle collé le combiné contre son oreille qu’un message préenregistré se mit à tourner, lui donnant des indications qui la mèneraient à l’Institut.

---------------

Le bâtiment était impressionnant, digne des plus belles universités anglaises. Perdue dans ses contemplations, elle fut surprise de remarquer à ses côtés un vieil homme en fauteuil roulant.

Professeur Xavier » Bonjour Charlotte.

La jeune fille regarda le professeur. C’était la première fois qu’elle le voyait, et pourtant elle avait l’impression de déjà le connaître. À vrai dire, ils s’étaient déjà rencontrés plus tôt, dans son rêve.

Professeur Xavier » J’imagine qu’il est inutile que nous ayons à nouveau cette discussion sur ton don, puisque tu y as déjà assisté grâce à tes visions, n’est-ce pas ?

La surprise était encore si forte qu’elle ne trouvait pas les mots pour répondre, et elle se contenta donc d’acquiescer d’un signe de tête.

Professeur Xavier » Soit la bienvenue à l’Institut, Charlotte Joy Owen. Oh, et joyeux anniversaire !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Stark Industrie
Admin
♠ CLASSE & NOM DE CODE : + ∞
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 9:30
Bienvenue parmi et merci de ton inscription <3
Tu disposes de 7 jours pour terminer ta fiche. Une fois finie, viens le signaler dans la partie prévue à cet effet (:

Si tu as la moindre question n'hésite surtout pas, nous sommes là pour ça <3

Bonne rédaction !


.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 9:37
Bienvenue à toi sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 10:14
Je te souhaite la bienvenue parmi nous ! :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 10:48
Carly Rae Jepsen :80: :75: Elle est magnifique cette chanteuse et j'adore ses titres :67: Et ton avatar est sublime :39:
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche, si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à venir voir le staff :52:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 10:56
Bienvenue et bon courage pour ta fiche !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Charlie; une impression de déjà vu   Dim 21 Oct 2012 - 11:47
HEY Charlotte, bienvenue par mis nous =D !! Bon courage pour ta fiche ^^ !! :60:
Revenir en haut Aller en bas
 

Charlie; une impression de déjà vu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» CHARLIE X)
» Une drôle d'impression [E. Raft]
» Bad moonz - impression
» Premieres impression aprés le nouveau patch.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !