Partagez | 
 

A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Lun 29 Déc 2014 - 0:33
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime

I need to come back here, I left something behind me...


Un léger nuage de vapeur s'élevait du gobelet estampillé "Starbucks" qu'Eve tenait entre ses deux mains gantées de mitaines, tandis qu'elle gardait le regard fixé sur une fenêtre brisée du cinquième étage du bâtiment Oscorp. Emmitouflée dans sa veste à capuche et son manteau en cuir, la capuche recouvrant une partie de ses cheveux, laissant échapper seulement deux grandes mèches de chaque côté, Eve se remettait de sa convalescence. Sa chute du haut du cinquième étage, alors qu'elle fuyait les bureaux Oscorp, remontait maintenant à deux ou trois jours, peut-être quatre, à vrai dire, elle avait perdu le décompte. La blessure commençait tout juste à cicatriser, grâce aux bons soins de Ronan, qui l'avait recueillie tandis qu'elle avait été laissée pour morte.
La jeune mutante porta le gobelet à ses lèvres et bu une gorgée de la boisson chaude. Un bon café. Elle laissa le liquide chaud couler le long de son œsophage pour finalement atterrir dans son estomac, créant une sorte de doux brasier en sein. La chaleur était appréciable, sans compter que la météo était aujourd'hui des plus exécrables, ce matin-là. Elle observait attentivement les ouvriers s'affairer à changer la fenêtre brisée. C'était dangereux, qu'elle traîne ici, elle en était consciente, car si le dingue au planeur la voyait, il pourrait bien la reconnaître, mais sans vraiment comprendre pourquoi, Eve s'était sentie attirée. Après tout, on dit souvent qu'un criminel revient toujours sur les lieux du crime. Parfois dans un but plutôt galvanisant, parfois, seulement par provocation. Mais concernant Eve, il s'agissait plutôt d'un moyen de combler cette sensation incomplète qu'elle avait depuis son réveil. Elle sentait qu'elle devait revenir ici, essayer de comprendre ce qu'elle avait commencé à décrypter avant d'être violemment déconnectée du serveur. Il y avait quelque chose qui clochait, chez Oscorp, outre le fait qu'un grand dingue encapuchonné avait bien failli lui faire la peau.
Un frisson parcourra l'échine de la jeune femme, malgré elle, tandis qu'elle se souvenait cette sensation de chute, et une douleur vive lui rappela la présence de la blessure en cours de cicatrisation, dans son flanc droit.
Les écouteurs dans les oreilles, Eve écoutait de la musique sur son smartphone, et buvant une nouvelle gorgée de café, elle se mit à réfléchir à comment elle pourrait bien de nouveau pénétrer à l'intérieur d'Oscorp pour récupérer les informations qu'elle convoitait. Il n'y avait aucun doute sur le fait qu'elle était maintenant "grillée" en tant que mutante, et son activité sur le réseau serait un peu plus surveillée et plus facilement détectée. Elle allait donc devoir trouver un nouveau moyen.
Alors qu'elle baissait enfin les yeux, elle remarqua le regard insistant d'un homme, plutôt typé latino. Il semblait sortir du bâtiment, et le regard qu'il lui lançait éait des plus étranges. Eve l'assimilait presque à celui qu'on lui accordait parfois, quand on la déshabillait du regard, mais - et elle en était quasiment sûre - ce n'était pas elle, qu'il cherchait à mettre à nue, mais plutôt son esprit.
Eve n'en changea cependant pas son comportement, buvant une nouvelle gorgée de café avant de finalement retirer un écouteur, et s'adresser à l'homme qui la dévisageait.
« Ma tête ne vous revient pas ?»
Belle façon d'entamer une conversation...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Lun 29 Déc 2014 - 0:53

 
 

 
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime
 
Affaire Liesmith


Comme il pouvait s'y attendre, Juan n'avait rien obtenue de particulièrement intéressant de la part d'Osborn. Les dirigeants de toutes sortes d'entreprises aimaient à conserver leurs secrets et à ne divulguer à la police qu'uniquement le strict nécessaire pour que l'on les laisse tranquille. Les chefs d'entreprise n'étaient pas si loin des chefs de gangs de Rio, peut être plus intelligents, mais un mode de pensée similaire, seules les méthodes changent.
Juan fît signe à Josh, son partenaire, qui partait interroger la femme qui tenait la réception du bâtiment, et sortit dans la rue prendre l'air. L'air frais lui arracha un léger frisson, lui faisant remonta le col de son manteau et fermer sa veste de costume. Les rues de Manhattan étaient comme à leurs habitudes remplie de vie, et c'est en observant les passants que son regard fût attiré de l'autre côté de la rue par une jeune femme asiatique qui semblait comme hypnotiser par un point plus hauts sur le building.
Juan suivit approximativement ce qui accaparait l'attention de l'étrange demoiselle pour voir les ouvriers entrain de regarder la fenêtre par laquelle Osborn disait que le ou la suspecte c'était échapper.
Bien que pouvant être un spectacle intriguant, un badaud ordinaire ne regarderais pas avec tant d'insistance un spectacle certes atypique, mais pas au point d'être hypnotiser.
Juan regarda par dessus son épaule pour constater que Josh, un sourire charmeur aux lèvres, continuer avec la réceptionniste qui ne mordait visiblement pas à son numéro de jolie cœur. Tout en souriant en pensant aux méthodes de son partenaire, Juan traversa la rue en direction du potentiel témoin oculaire, étant quasi convaincu qu'elle ne soit autre chose qu'une journaliste raté, venant après la plupart de ces confrères dans l'espoir de décrocher un nouvel éléments qui la sortirait du lot.
Arrivant à portée de voix, il fût surpris lorsque le regard de la jeune asiatique se planta dans ces yeux et qu'elle l'interpella de la façon la plus brusque qu'il soit.
Résistant à l'envie de baisser les yeux d'un air gêné, se cachant derrière son masque du gars "I don't give a shit about what you think.", il afficha un sourire en coin légèrement rieur et fît un signe de la main en signe de Mea Culpa.

" Excusez moi d'avoir eu le regard insistant mais vous m'avez intrigué à ainsi fixer le cinquième étage... "

D'un autre signe de la main, il demanda la permission de se mettre à côté d'elle et, sans attendre la réponse, s'y posta.
L'odeur et la vapeur s'échappant du gobelet de la jeune femme fît horriblement envie et il nota mentalement d'aller prendre un bon café une fois le numéro de Détective Don Juan auquel Josh s’adonnait avec joie.

" Vous savez ce qu'il c'est vraiment passé ? dit-il en fixant à son tour les travaux progresser. " les journaux sont plutôt vagues, Harry Osborn ne semble pas vouloir que TOUS soit dit, qu'en pensez vous ? "

Autant jouer le passant curieux, dans le pire des cas elle pensera que Juan n'est qu'un reporter comme elle en quête d'inspiration pour le Pulitzer.


 
© Fiche par Shirosaki
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Lun 29 Déc 2014 - 13:24
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime

I need to come back here, I left something behind me...


Il était une chose qu'Eve, si jeune soit elle, avait appris, en vivant comme une marginale : la méfiance. Ce qu'il y avait de bien, quand on n'accordait sa confiance à personne, c'est que l'on se faisait rarement surprendre et tromper. A force d'observation, la jeune mutante pouvait maintenant renifler les individus susceptibles de la traquer, et celui qui traversait la route pour la rejoindre ne lui disait rien qui vaille.
D'un sourire, l'homme s'excusa mais plutôt que de tourner les talons après la veste qu'il venait de prendre, s'invita à prendre place juste à côté de la mutante, sans même attendre sa permission. Il avait peut-être bonne allure, mais tout dans son comportement criait à Eve de se méfier de cet individu. Sa mère lui avait enseigné que dans la nature, les plus belles choses sont généralement les plus toxiques...
«Excusez-moi d'avoir eu le regard insistant mais vous m'avez intrigué à ainsi fixer le cinquième étage...»
Maintenant, c'était certain. Ce type n'était pas un simple passant voulant récupérer le numéro d'une jolie inconnue. Non, être intrigué par un comportement anodin comme regarder en l'air, il s'agissait d'un homme dont l'observation était devenu un réflexe mécanique. Reporter, journaliste, flic peut-être bien. Dans tous les cas, ça n'était pas une bonne chose pour elle, maintenant qu'il venait de lui accorder son attention. Si elle partait sans prendre la peine de lui répondre, elle attiserait d'autant plus sa curiosité et des soupçons commenceraient à naître. Il garderait en souvenir cette drôle inconnue qui reluquait la fenêtre du cinquième étage et aurait en tête son visage. Elle n'avait donc pas vraiment le choix...
Cependant, elle pourrait tirer cela à son avantage peut-être...
Elle roula les yeux au ciel en soupirant :
«Et quoi de plus intrigant qu'une personne fixant autre chose que son propre nombril...»
Elle prit bien soin de croiser son regard pour lui faire comprendre qu'elle trouvait son excuse plutôt limitée avant de reposer naturellement le regard sur les ouvriers du cinquième étage dont un semblait vociférer à l'autre de faire attention. Eve porta le gobelet à ses lèvres, sirotant une petite gorgée de café tout en retournant à sa contemplation, de façon à ne pas éveiller de soupçon.
«Vous savez ce qu'il s'est vraiment passé ? Les journaux sont plutôt vagues, Harry Osborn ne semble pas vouloir que TOUT soit dit, qu'en pensez-vous ?»
Elle jeta un regard en coin au nouveau venu qui se mettait à observer la scène, lui aussi. Un instant, elle hésita à lui balancer que c'était elle qui s'était jeté par la fenêtre, juste pour voir la tronche qu'il allait tirer face à un tel aveu... Mais à la place de ça, elle préféra répondre sur un ton sarcastique, en haussant les épaules :
«J'n'en sais rien, peut-être une panne d'air conditionné... Comment je pourrais le savoir ?...»
Autant jouer la carte de la journaliste, après tout. Elle se tourna vers lui en esquissant un sourire en coin. D’un air entendu elle répondit :
«Mais entre nous, ça ne serait pas la première fois qu’Oscorp se retrouve mêlé à ce genre de choses…»
Eve avait parcouru les média de long en large pour ses recherches sur Oscorp, avant d’y pénétrer. Elle voulait savoir où elle mettait les pieds. Et tous les articles qu’elle avait pu trouver concernant la corporation étaient plus que vagues.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Mar 30 Déc 2014 - 2:49

 
 

 
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime
 
Affaire Liesmith


Du répondant, ça elle n'en manquais pas, Juan en était convaincu. Bien que d'apparence jeune, elle avait le regard d'une personne tout sauf vulnérable ou même.... inoffensif. Un regard hostile, sans pour autant de danger immédiat.
Sa gestuelle aussi permettait à Juan de décrypter quelques petits détails intéressant. Un roulement d’œil suivi d'un regard insistant sans être prolonger tout en lachant un :



«Et quoi de plus intrigant qu'une personne fixant autre chose que son propre nombril...»



Mais le plus intéressant fût se regard de côté où, du coin de l’œil, il crût y discerner quelque chose comme de l'amusement. lorsqu'elle dit :


«J'n'en sais rien, peut-être une panne d'air conditionné... Comment je pourrais le savoir ?...
Mais entre nous, ça ne serait pas la première fois qu’Oscorp se retrouve mêlé à ce genre de choses…»



Aigri et espiègle, on aurait presque cru qu'elle faisait partis de la maison mais quelque chose disait à Juan qu'un truc clochait avec cette fille. Son attitude, sa façon de laisser couler les choses sur elle comme si elle ne l'affectait pas. Elle semblait constamment à l'affût. De la à dire qu'elle savait quelque chose, c'était une autre histoire mais a point où en était l'enquête qui ne se terminerai probablement jamais, comme le voulait la tradition des dossiers "Oscorp" de la NYPD.



" Vous vous rendez bien compte que l'on est à New-York ? Il n'y à que deux choses qui intéressent les gens ici : Savoir si les Giants vont gagner le SuperBall où si leurs nombrils est toujours à leurs places. "



Il prît un petit temps de pause pour afficher un sourire léger, une lueur taquine dans les yeux.


" Donc oui, une personne assez peu tourner sur sois même pour trouver le temps de se poser et regarder le monde qui les entoures, ça à quelque chose d'intrigant. "



Il jeta un coup d'oeil en direction du hall de la tour, histoire de checker si Josh sortait, mais visiblement, il s'en sortait mieux que ce à quoi s'attendait Juan. Son numéro de jolie cœur donnait finalement des résultats visiblement.


"C'est vrai qu'Oscorp aime à s'entourer de mystère, surtout vis à vis de nos confrères."



Tout en lâchant un clin d’œil en direction de la déroutante inconnue.

 
© Fiche par Shirosaki
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Mer 31 Déc 2014 - 0:56
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime

I need to come back here, I left something behind me...


Nos confrères ? Eve avala une nouvelle gorgée de café afin de dissimuler un sourire malicieux. Pour quoi la prenait-il ? Et surtout, pour quoi se faisait-il passer ? Et voilà qu'il lui accordait un clin d’œil complice... Qu'attendait-il comme réaction de sa part ? La jeune mutante déglutit, laissant la boisson chaude et caféinée descendre le long de son œsophage, puis,  échangeant un regard espiègle avec son soi-disant confrère, elle minauda :
«Un confrère ? Voyez-vous ça... Et je peux savoir pour quoi vous me prenez ?»
Elle prit bien soin de prolonger l'échange de regard avec ce sinistre inconnu. Il y avait quelque chose d'amusant dans ce petit jeu de chat et de souris. Eve avait donc reporté son attention sur l'homme à côté d'elle, cherchant à capter quelque chose dans son regard qui pourrait lui en dire un peu plus sur lui. Bien sûr, elle avait un moyen beaucoup plus efficace pour en savoir plus sur cet homme... Mais c'était prendre le risque de s'exposer. Elle ne pouvait peut-être pas utiliser directement son pouvoir, mais sans doute pouvait-elle utiliser son smartphone pour hacker les données disponible sur le téléphone de son interlocuteur.
«Vous avez l'air d'en savoir plus que ce que vous ne laissez paraître, cher 'confrère'...»
Dégainant son smartphone, Eve pianota sur l'écran tactile, puis, faisant mine de lire un message, elle activa une manœuvre de piratage de données comme l'aurait fait ce très cher Aiden dans Watch Dogs. Eve afficha un sourire en coin, bénissant son père pour ce cadeau qu'il lui avait fait. La coque était sévèrement endommagée, après la chute, mais il fonctionnait très bien tout de même. Laissant le téléphone travailler en fond de tâche, elle le replaça au fond de sa poche : elle récupèrerait les données ainsi piratées un peu plus tard.
Elle reporta son attention sur le cinquième étage : la fenêtre avait été remplacée et les ouvriers commençaient à plier bagage. Le spectacle prenait donc fin. Prenant une fausse mine déconfite, Eve se mit à râler :
«Et voilà, à cause de vous, j'ai manqué la fin...»
Suivi d'un sourire malicieux. Sait-on jamais, peut-être s'excuserait-il avec un petit café...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Dim 4 Jan 2015 - 4:54

 
 

 
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime
 
Affaire Liesmith


Juan commençait à avoir des doutes sur la profession de la jeune femme. Elle savait jouer la comédie et se prêtait à merveille à l’exercice de soutirer des informations. Du moins, le match était nul pour le moment mais Juan était persuadé qu'elle savait quelque chose.


" Question ardu, vous êtes plutôt malicieuse et bien que vous essayiez de me faire croire que ma présence vous dérange, vous ne m'avez pas encore envoyé dans les roses. Vous semblez également disposer d'informations intéressantes..."


Elle n'était pas journaliste, mais quoi alors ? Elle reporta son attention sur les ouvriers et reprocha à Juan, d'un air faussement penaud :



«Et voilà, à cause de vous, j'ai manqué la fin...»


" Vous m'en voyez navré, mais peut-être pourrions nous continuer cette conversation ailleurs ? "


Il fouilla dans la poche de son manteau et en extirpa son téléphone. Il reporta son regard sur elle et faisant mine d'avoir oublié quelque chose :


" Ma mère m'a donné une éducation tout de même ! Je me présente, Juan ! "


Cette fois, ce fût Juan qui planta son regard dans celui de la jeune femme, un sourire en coin. Elle n'était pas la seule à jouer et Juan avait acquis un certain entraînement au cours de ses années de service.


" Laissez moi le temps de prévenir un ami et peut-être pourrions nous nous réchauffer un bon café à la main ? Vous en semblez amatrice tout comme moi."



Désignant du menton le gobelet, il appela Josh qui répondit au bout de la quatrième sonnerie.


" Dis-moi. "



Juan était toujours étonné de voir à quel point son coéquipier pouvait se focaliser sur une enquête, au point que l'on oubliais presque l'homme jovial et farceur qu'il était en dehors.


" Je te laisse ici, je vais prendre un café plus bas. Je t'appel plus tard. "



Il raccrochât directement. Ayant convenue tacitement, depuis le temps qu'ils travaillaient ensemble, que cela signifiait que Juan était sur quelque chose de son côté. Une certaine synergie c'était instauré entre eux faisant des deux coéquipiers une bonne équipe.
Poussant sur sa jambe gauche, qu'il avait appuyé sur le mur, il se redressât et fît deux pas pour se positionner juste devant sa "confrères".
D'un rapide coup d’œil, il la jaugea à la dérober pour déceler quelque chose dans son attitude mais visiblement, elle avait autant envie d'obtenir des informations de lui que lui d'elle. Il se retourna pour lui faire dos et d'un geste de la main, l'invita-t'il en faisant un pas quand le petit "bip" annonciateur d'un sms se fît entendre.


" L’hôtesse d’accueil est hot ! "


Josh restait tout de même Josh. Juan ne pût réprimer un sourire et lança, encore amusé :



" Visiblement, je ne manquerais pas à mon ami. "


Autant sembler amicale, après tout, on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre.


 
© Fiche par Shirosaki
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Lun 5 Jan 2015 - 23:44
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime

I need to come back here, I left something behind me...


En temps normal, elle aurait sûrement plaisanté sur une autre manière de se réchauffer, mais là, ça n'était pas vraiment le moment, alors elle se contenterait du café qu'elle venait d'obtenir, et c'était déjà bien. Il est vrai que faire du charme lui aurait sans doute permis de récupérer des plus d'informations, mais, il n'avait pas l'air d'être ce genre d'homme, celui qui parle de son boulot, après une partie de jambes en l'air et une clope.
L'homme, enfin, Juan, c'était ainsi qu'il s'était présenté, signala un instant qu'il passait un coup de fil afin de prévenir 'un ami' pour l'avertir. Méfiante, la jeune mutante pensa immédiatement qu'il s'agissait d'une manière déguisée pour dire qu'il appelait les renforts, ou bien, qu'il allait appeler on ne sait quelle milice... Aussi profita-t-elle de son manque d'attention lors de son appel téléphonique pour dégainer ses lunettes de soleil afin de dissimuler ses iris changeant de couleur tandis qu'elle étendait sa mutation jusqu'au portable de Juan afin de tracer l'appel et le destinataire. Rapidement, elle localisa l'appel - oh surprise - à Oscorp, un numéro appartenant à un dénommé Josh quelque chose, elle fut rapidement coupée par Juan qui s'était subitement redressé.
Afin de justifier ses lunettes de soleil, Eve indiqua le gobelet et ses lunettes en soufflant, souriante :
«Hum... gueule de bois...»
Il est vrai qu'il s'agissait là de la parure habituelle de la new-yorkaise en plein dégrisement, aussi, cela pouvait ne pas paraître trop étonnant. Ça pouvait expliquer son ton parfois acide, son manque de patience, etc... Elle n'avait d'ailleurs toujours pas donné de nom, alors qu'il avait lui-même donné le sien, aussi trouverait-il cela suspect si cette dernière n'en donnait pas. Mais bien entendu, elle ne pouvait pas donner son prénom.
«Heaven, mais, mes collègues m'appellent Heavy, parce que je suis soi-disant 'lourde'...»
Elle souriait à sa blague, et au final, elle n'avait pas vraiment menti, puisqu'il s'agissait de son deuxième prénom, qu'elle n'utilisait à vrai dire jamais. Juan consulta son téléphone qui venait de vibrer, et amusé, commenta un sms qu'il venait de recevoir, expliquant qu'il ne manquerait pas à son ami. Eve haussa un sourcil qu'elle voulut intrigué et curieux :
«Oh ? Mais, vous étiez accompagné ? Vous étiez sans doute occupé, je suis honorée que vous m'accordiez votre temps...»
Un sourire malicieux, un regard espiègle, et le petit renard lui emboita le pas...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Mar 13 Jan 2015 - 21:48

 
 

 
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime
 
Affaire Liesmith


Une minuscule créature, que Juan aurait pu tenir dans la paume de sa main, se promenais sur le comptoir tandis que le policier attendait sa commande. Un visage porcin aux canines proéminentes sembla le regarder un instant, mais Juan avait compris que seul les entités les plus puissantes pouvait le voir lorsqu'il se trouvait à la frontière des deux mondes.
La jeune femme derrière le comptoir, sa queue de cheval dépassant de l'arrière de sa casquette effectuant un majestueux mouvement de va et viens sur son épaule lorsqu'elle se retourna, présenta les deux gobelets à Juan en lui annonçant le prix dans un sourire éclatant. Il paya en lui rendant son sourire et se retourna vers la salle. Sous la table en face de lui, une âme tourmenté, caricature d'un être humain fait de magma en fusion, essayait en vain de s'extirper de son purgatoire personnel.
Faisant abstraction des visions de cauchemars qui s'offrait à lui, ayant pris le coup depuis le temps, il se dirigea vers son potentiel indic' quand il eu un bref instant de stop quand il vit une aura argenté tout autour d'elle. Rien de particulièrement étonnant à ce qu'elle soit une mutante, mais Juan ne s'y attendait tout simplement pas.
Il s'assit à la table en silence, un voile de culpabilité et de tristesse dans les yeux, songeant au fait qu'elle avait peut être été une des victimes de son travail de délation, même si ça l'aurait étonné qu'il l'ai oublié, le visage des mutants qu'il avait donné durant la purge le hantant pendant son sommeil.
Se reprenant, il souris à Heaven.


" Et bien Heavy, vous permettez que je vous appels Heavy ? Vu que nous sommes ici, autant apprendre à nous connaître. Je vous pose une question, et ensuite vous m'en posez une. "


Engager l'action tout en laissant un semblant de porte de sortie, la base du rôle de gentil flic. En créant ce semblant d'intimité, Juan espérait instauré une relation, certes fantoche, de confiance mutuelle. Elle n'était pas au poste, et il ne menait pas un interrogatoire, pas conséquent, l'échange ce devait d'être réciproque.
Il regarda à la ronde, ne voulant pas que Dormanu ou l'un de son espèce ne vienne les déranger, un saignement de nez et une migraines ne pouvant rien apporté de bon à cet instant précis, Juan ne voulait pas forcer sa sortie des limbes.


" Dîtes moi, donc, qu'elle est votre activité professionnel ? "


Il plongea son regard dans le verre fumé des lunettes de la jeune femme. Elle conservait un avantage en masquant ainsi l'expression de ses yeux, mais le but était encore une fois de crée un sentiment d'intimité.


 
© Fiche par Shirosaki
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Jeu 15 Jan 2015 - 18:52
A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime

I need to come back here, I left something behind me...


Si elle méritait son surnom ? Sans doute, en raison de son sale caractère et de sa désinvolte nature, mais c'était autant valable pour Eve que pour "Heavy". Ce surnom, on lui avait attribué au collège, en raison de son entêtement, de son comportement marginal, et cela l'avait largement suivi après. Quoique, la dernière personne à l'avoir surnommée ainsi était sa mère, décédée depuis. Il n'y avait aujourd'hui plus personne dans son entourage pour la nommer ainsi...
Gardant un sourire en coin, Eve haussa les épaules avant de répondre à Juan :
«C'est à vous de me le dire, vous avez fais les frais de mon caractère, tout à l'heure...»
En effet, la manière dont elle l'avait apostrophé, plus tôt, était loin d'être la plus charmante qu'il soit... Mais Eve s'était toujours montrée peu agréable au premier abord, plutôt sauvage, même, et quelque peu orgueilleuses depuis la découverte de son pouvoir. Juan lui expliqua une seconde fois qu'il n'allait pas manquer à son ami, c'est pourquoi Eve se dit qu'il devait être en meilleur compagnie, probablement une compagnie féminine, cela expliquerait ce sourire en coin permanent, à chaque fois qu'il évoquait le fait qu'il ne manquerait pas à son ami. Mais Eve n'était jamais en confiance, elle restait toujours sur ses gardes, sa règle d'or.
Toujours souriante, elle répondit néanmoins :
« Aurait-il trouvé une meilleure compagnie que la votre, Juan ?»
Elle prononça son nom avec un accent hispanique des plus justes, et des plus suaves, le taquinant toujours du regard.
Ils arrivèrent enfin au café, un Starbucks dont Juan lui ouvrit et tint la porte, galant, l'invitant à entrer et aller s'installer à une able, dans un angle, une table isolée, ne manqua-t-elle pas de remarquer. Loin des oreilles indiscrètes, au calme, loin des regards également... Qu'avait-il en tête ?
«Un double expresso, s'il-vous-plaît. »
Et voilà qu'elle se retrouvait à la table, seule, observant tout autour d'elle l'environnement qui l'entourait. Elle devait rester sur ses gardes, vérifier qu'il n'y aurait aucun problème pour elle, si jamais elle devait s'enfuir.
Plus tôt, quand elle avait étendu son pouvoir jusqu'au téléphone de son interlocuteur, elle avait téléchargé en elle les données qu'elle avait récupéré, comme par exemple le nom de Josh, ainsi que son numéro de téléphone et son actuelle géolocalisation. Activant une nouvelle fois son pouvoir, ses iris s'illuminant derrière ses verres noires, Eve passa par l'intermédiaire de son smartphone pour trouver plus d'informations sur le dénommé Josh. Elle entra sans mal dans son dossier professionnel, un policier. Eve sourit : elle sentait toujours ces vermines...
Quand elle entendit Juan revenir, les mains occupées par les boissons chaudes, elle rompit son pouvoir, continuant de programmer quelque chose sur son téléphone. Elle réservait une petite surprise à son nouvel ami...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime   Mer 21 Jan 2015 - 16:54




A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime
Affaire Liesmith


Une minuscule créature, que Juan aurait pu tenir dans la paume de sa main, se promenais sur le comptoir tandis que le policier attendait sa commande. Un visage porcin aux canines proéminentes sembla le regarder un instant, mais Juan avait compris que seul les entités les plus puissantes pouvait le voir lorsqu'il se trouvait à la frontière des deux mondes.
La jeune femme derrière le comptoir, sa queue de cheval dépassant de l'arrière de sa casquette effectuant un majestueux mouvement de va et viens sur son épaule lorsqu'elle se retourna, présenta les deux gobelets à Juan en lui annonçant le prix dans un sourire éclatant. Il paya en lui rendant son sourire et se retourna vers la salle. Sous la table en face de lui, une âme tourmenté, caricature d'un être humain fait de magma en fusion, essayait en vain de s'extirper de son purgatoire personnel.
Faisant abstraction des visions de cauchemars qui s'offrait à lui, ayant pris le coup depuis le temps, il se dirigea vers son potentiel indic' quand il eu un bref instant de stop quand il vit une aura argenté tout autour d'elle. Rien de particulièrement étonnant à ce qu'elle soit une mutante, mais Juan ne s'y attendait tout simplement pas.
Il s'assit à la table en silence, un voile de culpabilité et de tristesse dans les yeux, songeant au fait qu'elle avait peut être été une des victimes de son travail de délation, même si ça l'aurait étonné qu'il l'ai oublié, le visage des mutants qu'il avait donné durant la purge le hantant pendant son sommeil.
Se reprenant, il souris à Heaven.


" Et bien Heavy, vous permettez que je vous appels Heavy ? Vu que nous sommes ici, autant apprendre à nous connaître. Je vous pose une question, et ensuite vous m'en posez une. "


Engager l'action tout en laissant un semblant de porte de sortie, la base du rôle de gentil flic. En créant ce semblant d'intimité, Juan espérait instauré une relation, certes fantoche, de confiance mutuelle. Elle n'était pas au poste, et il ne menait pas un interrogatoire, pas conséquent, l'échange ce devait d'être réciproque.
Il regarda à la ronde, ne voulant pas que Dormanu ou l'un de son espèce ne vienne les déranger, un saignement de nez et une migraines ne pouvant rien apporté de bon à cet instant précis, Juan ne voulait pas forcer sa sortie des limbes.


" Dîtes moi, donc, qu'elle est votre activité professionnel ? "


Il plongea son regard dans le verre fumé des lunettes de la jeune femme. Elle conservait un avantage en masquant ainsi l'expression de ses yeux, mais le but était encore une fois de crée un sentiment d'intimité.


© Fiche par Shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
 

A Criminal Always Returns to the Scene of the Crime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» LA SCENE GORE DU MOIS
» Criminal Charges Against the Pope and Vatican
» 20. Marvel Returns
» Test de Batman Returns sur Megadrive ! Par Jane Aden
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc