Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Love is for children [Sleipnir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Love is for children [Sleipnir]   Mar 30 Déc 2014 - 23:11
Love is for children
Sleipnir ∞ Mary
Le quartier était sombre et mal famé. Mary semblait bien frêle et fragile dans ces lieux. Et pourtant, la jeune femme n’était pas sans défense, loin de là ! Elle était cependant menue, fine et altière. Le quartier du Bronx était considéré comme le plus dangereux de la ville. Un endroit où criminels et voleurs se donnaient rendez-vous. Elle frémissait par intermittence. Mais elle était une rebelle, une femme qui avait été forgée, construite par ce qu’elle avait fait. Elle avait subi la torture, appris à résister à la souffrance. Et à ne pas trahir sa propre cause, jamais. La haine que les humains portaient aux mutants l’avaient porté jusque là. Il lui avait pris l’homme qu’elle aimait plus que tout, sa raison de vivre. A présent, elle allait avoir sa vengeance. Ou elle mourrait dans l’entreprise.

Si elle était là ce soir, c’est qu’elle avait une bonne raison. Elle était en traque. Elle avait reçu des ordres très clairs. Un homme à éliminer. Encore un. Un proche d’un mafieux et dangereux avec ça. Tous les mafieux étaient dangereux de toute manière. Ils faisaient tous partie de la même engeance ignoble, à éliminer dans les plus brefs délais. Mary les haïssait, tous.

Elle suivait de loin l’homme. Prudente, elle gardait des distances raisonnables qui lui permettaient de ne pas se faire repérer. L’homme a les sens particulièrement aiguisés. Elle était dans ses pensées. Mary était une femme solitaire, elle aimait les gens, et savait qu’on n’était rien sans amitiés, mais elle était trop secrète. Elle reporta son attention sur la silhouette sombre qui, dans la brume commençait à s’évaporer. Mais elle eut le temps de distinguer sa cible qui entrait dans l’usine désaffectée. C’était suspect. Elle n’avait pas le choix.

Elle se glissa donc à l’intérieur avec circonspection. Le hangar était désert et obscur. Mary voyait la buée que produisait son souffle et elle tentait d’être la plus silencieuse possible. Elle frémit en entendant un léger bruit derrière elle. Elle pivota, mais non, ce n’était rien. Elle avança encore, se cachant entre les différents poteaux qui soutenaient l’édifice. Quand soudain…

Une poigne de fer se referma sur sa gorge et la propulsa au sol. Elle retomba lestement sur ses pieds et se redressa, prête à se battre. La forme était rapide et se jeta sur elle, tous poings dehors. Elle bloqua l’homme de ses bras en croix mais le poignard sorti était dangereusement près de sa jugulaire… Petit à petit, millimètre par millimètre, il gagnait du terrain sans qu’elle puisse le repousser…. Elle était perdue, à moins que…

La peur la gagna lorsqu’elle vit deux hommes surgir. Un piège. La panique la fit se changer en jument et elle se cabra de toute sa hauteur, frappant des antérieurs pour tenter d’éloigner les hommes d’elle.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Love is for children [Sleipnir]   Ven 2 Jan 2015 - 0:58








Love is for children

ac. Mary


J’ai besoin de marcher, marcher sans m’arrêter, peu m’importe jusqu’où je me rends. De toute façon, il me serait aisé de vite revenir en arrière à la vitesse où je peux me déplacer. J’aimerais pouvoir utiliser ma rapidité et ma force comme bon me semble sauf qu’ici sur Midgard, ce ne serait pas avisé. Encore une fois des restrictions, une chose avec laquelle je n’aime pas avoir à faire mais pour ma famille, il vaut mieux que je n’en fasse pas qu’à ma tête. Je suis fier du chemin entreprit par ma famille mais il me semble encore plus compliqué de ne pas faire un pas de travers et pour ma part, c’est assez délicat. Difficile de s’assimiler aux humains : ils sont éphémères, fragiles et pourtant ils sont également si destructeurs. Je ne sais absolument pas comment ils se débrouillent pour négliger à ce point leur planète. Ce ne sont pas les invasions aliens et les mutants que les midgardiens devraient craindre mais plutôt leur propre race. Ils feront mourir la Terre avant que quiconque ne la détruise. Quel gâchis ! Et les animaux sont tristement à plaindre dans tout ce chaos car leurs habitats sont anéantis par ceux qui se prétendent les plus civilisés. Les plus évolués… Je plains les espèces vivant ici mais en y réfléchissant bien, je ne sais pas si je suis bien meilleur. En tous les cas, je m’évertue à utiliser de mon temps libre pour aider des associations pour la protection des animaux. Oui, je crois qu’ils appellent ça du bénévolat. Qui pourrait me blâmer de m’occuper d’animaux ?

Je ne compte plus le temps depuis lequel je marche mais je me rends compte que je suis en train de traverser le quartier du Bronx. Vu l’heure, c’était une mauvaise idée pour la plupart des gens qui avait un brin de bon sens mais je suppose que je ne crains pas grand chose tant que ces « criminels » ne sont que des humains. Je n’ai pas l’air de quelqu’un de féroce, ça joue sans doute en ma défaveur mais je ne suis pas fragile. Je continue donc mon chemin, sans me soucier de ce qui se passe alentour. J’ai  simplement envie d’avancer et mes pas me guident jusqu’à une usine désaffectée. « désaffectée » un mot longtemps absent de mon vocabulaire mais ma curiosité m’apprend pas beaucoup. Je m’ennuie ce soir et je me demande si je ne vais pas me laisser aller à courir un peu mais je crois percevoir des ombres et m’arrête. Dans un lieu si peu accueillant ? Sans doute des personnes en train de trafiquer quelque chose d’illégal… je ne vois pas pourquoi je m’y intéresserais. Je n’ai d’ailleurs rien à faire dans ici. A bien y repenser, ce ne serait sans doute pas une excellente idée si on me voyait dans le coin. Les gens parlent vite de tout et de rien et ils extrapolent énormément.

Ma curiosité est trop forte, je me concentre pour voir ce qu’il se passe et je distingue une jeune femme aux prises avec un homme qui était à deux doigts de lui enfoncer une lame en pleine gorge. En deux secondes, j’aurais pu être présent mais … vous savez quoi ? J’hésite à intervenir parce que je ne sais rien de ce combat et aussi parce que ce serait m’exposer. Durant ce laps de temps, un autre homme vient d’arriver et c’est suffisant pour que le combat devienne inégal et donc me donne une éventuelle raison de m’y mêler mais au ralenti, enfin à vitesse humaine quoi. Sauf que la jeune femme à une manière bien à elle de repousser l’ennemi : se transformer en une jument. J’avoue que j’en reste sans voix. Une mutante métamorphe je suppose et je me sens obligé de lui venir en aide, c’est définitif. L’homme arrivant derrière la jeune femme a presque failli se prendre un coup de sabot mais sa frayeur l’a fait reculer et éviter le coup. Celui de  devant a beau avoir perdu momentanément ses moyens, il est encore plus déterminé à tuer sa proie mais je ne compte pas lui laisser la chance de le faire. Je l’attrape par le cou, mon bras insistant pour le faire pencher en arrière et l’éloigner de sa victime. Il suffit que je sers un peu et je lui brise la nuque. Il me faut un petit temps pour réaliser ce que je viens de faire : c’est bien la première fois que je tue quelqu’un… Je ne dois pas laisser le second s'enfuir mais je regarde la jument. Et au lieu de dire quelque chose de censé après avoir tué un homme, tout ce que je dis c'est.

- Vous ne craignez rien.

De ma part, sous-entendu évidemment.



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Love is for children [Sleipnir]   Lun 19 Jan 2015 - 0:05
Love is for children
Sleipnir ∞ Mary
Ce n’était pas la première fois que Mary se retrouvait dans de beaux draps, ça non. Elle en avait plutôt l’habitude. A traîner dans des milieux louches, on ne se faisait évidemment pas que des amis. Mary était une chasseuse de primes, elle ne craignait rien ni personne. Oui, elle était inconsciente, impulsive et parfois tête brûlée mais elle était ainsi faite. Et ce n’était pas maintenant qu’elle allait changer. Ca non. Elle ne croyait plus en l’amour mais se battait pour vivre, pour avoir une raison de continuer. Elle était déterminée et personne ne pourrait la détourner de son chemin. Du moins, le pensait-elle.

Elle avait donc suivi sa cible, en prenant naturellement toutes les précautions qui s’imposaient. Mais naturellement, on n’est jamais trop prudent et même le plus habile des chasseurs peut un jour se retrouver à la place de la proie. Mary avait déjà vécu ce genre de situation et elle ne s’en était tirée que d’un cheveu. Elle savait que tout ne tenait qu’à un fil et qu’un rien pouvait vous faire basculer entre la vie et la mort. Elle était typiquement dans ce type de situation. Alors qu’elle était entrée dans le hangar, sa cible s’était littéralement jetée sur elle armée d’un poignard. Bloquant le coup, Mary sentait la force de l’homme qui luttait pour faire avancer la lame de métal en direction de sa carotide. Elle tentait de tenir bon, pinçant les lèvres sous l’effet de l’effort produit. Mais elle voyait bien qu’elle allait céder, ce n’était qu’une question de temps. Il était plus fort qu’elle. Certes, mais son sa forme actuelle. Serait-il plus fort qu’un animal de 500 kilos ?

Elle n’eut pas le temps de maîtriser son pouvoir, elle se changea immédiatement en une jument, se cabrant violemment et envoyant une ruade furieuse en direction des deux sbires qui venaient derrière elle. Se cabrant à nouveau, elle boxa des antérieurs pour tenter de frapper son agresseur mais ce dernier eut la sagesse de se mettre à l’abri.

Alors que Mary tentait d’analyser la situation, un homme se jeta dans la mêlée. Il attrapa l’homme qui se tenait devant elle par le cou et serra simplement. L’homme était mort. C’était incroyable. Une telle force alors que l’inconnu semblait avoir à peine forcé. Elle frissonna. L’homme était-il une menace ? Etait-il un mutant ? De quel bord ? Elle était prête à se transformer à nouveau en puma ou en chien d’attaque pour se défendre. Mais l’homme planta son regard dans le sien et l’assura qu’elle n’avait rien à craindre. Elle hésita et finalement reprit forme humaine.

Qui êtes vous ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Love is for children [Sleipnir]   Lun 19 Jan 2015 - 15:55








Love is for children

ac. Mary


J’aurais du continuer ma marche et ne pas m’intéresser à ce qui se passait au loin. J’aurais du laisser les choses se faire, la laisser se défendre seule puisque ce n’était en rien mes affaires. Oui, elle avait l’air de se défendre mais elle aurait quand même pu mourir. Je me voyais mal ignorer la situation qui me serait restée en tête. Encore moins en sachant qu’elle était capable de se transformer en une magnifique jument. Ça faisait un point en commun, mais vraiment minime étant donné que je suis réellement un cheval et que j’ai un peu plus de jambes que la « normale » sous cette forme.  C’était difficile pour moi de ne pas l’aider : la  vie sur Midgard est parfois trop lente à mon goût et il m’est délicat de faire attention en permanence à ce que je fais depuis que mère est au pouvoir. Je ne veux pas lui causer d’ennuis et pourtant… voilà que je viens clairement de m’en créer en intervenant dans ce conflit. C’est au moment où je laisse retomber ce corps inerte sur le sol que je réalise vraiment mon action et ce que je viens de montrer à cette femme également. Et cet autre homme qui courrait pour sauver sa vie : j’espérais qu’il n’avait pas vu mon visage. Je pourrais le retrouver, je suppose, mais il faudrait que je sois prudent alors et ce n’était pas ma plus grande qualité. Pour le moment, ce n’était qu’un mince détail et ma plus grande inquiétude était surtout de ne pas me manger un coup de sabot. Je n’avais pas envie de simuler une douleur que je ne ressentirais pratiquement pas. Tout ce que j’avais trouvé pour apaiser ses éventuels doutes, c’était de la regarder dans les yeux, de lui dire qu’elle ne craignait rien et de lever les paumes des mains sans m’approcher d’elle un seul instant. Je ne connaissais pas son caractère et comment elle allait réagir mais vu qu’elle se changeait en animal, je préférais me comporter ainsi. Elle reprit finalement son apparence humaine : une peau pâle et une chevelure rousse. Et sa question fut directe : « qui êtes vous ? ». Ah oui j’avais oublié ce petit détail ennuyeux, celui des présentations. Le souci c’est que je ne peux pas répondre Sleipnir, c’est pas franchement un nom très utilisé sur Midgard, pour ne pas dire, pas du tout et hors de question qu’on fasse le rapprochement avec la légende. Et je ne compte pas non plus dire mon nom de famille : après tout, que vient faire un enfant Liesmith dans le Bronx ? Non, en plus, j’étais censé être l’aîné et je ne me comportais pas forcément comme tel mais le prénom que j’avais choisi n’était pas très courant non plus.

- Je m’appelle Sly… Et vous, qui êtes vous ?

Il faisait sombre dans cette usine et je me demandais curieusement ce qu’elle venait faire ici mais je ne lui posais pas la question, me disant qu’elle n’avait sans doute pas envie de m’expliquer la raison de sa venue ici. Attendant d’avoir un prénom à mettre sur ce visage, je fis un pas en avant, là où il y avait un peu plus de lumière. J’espérais qu’elle ne me pose pas vraiment de question qui puisse m’ennuyer et concernant ce qu’elle venait de voir, je suppose que je pouvais avoir l’air d’un mutant avec une force surhumaine. C’était parfaitement envisageable… Je l’observais soudain avec curiosité.

- Est-ce que vous êtes blessée ?

On ne sait jamais, c’est plutôt fragile les humains physiquement parlant. Elle avait l’air de n’avoir aucune blessure de ce que je pouvais voir.  



© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Love is for children [Sleipnir]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Love is for children [Sleipnir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-