Partagez | 
 

You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Lun 26 Jan 2015 - 21:12



You were not supposed to be here...


Eve se laissa pousser gentiment par Fitz qui après avoir encaissé le petit coup de poing d’Eve, se défendit, d’un air amusé, en rappelant qu’il ne fallait pas frapper les employés. Mais à vrai dire, ça n’était écrit nulle part. Et dire qu’une semaine plus tôt, ces deux-là s’entendaient comme chien et chat, voilà qu’ils se comportaient maintenant comme deux adolescents se taquinant. Mais, après tout ce par quoi elle était passée, Eve n’était pas contre cette petite récréation.
« Ah oui ? Je ne suis pas sûre, tu devrais vérifier, il y a eu un erratum, ça vient juste après l’amendement sur le café… »
Elle lui tira une nouvelle fois la langue d’un air taquin, un sourire malicieux vissé aux lèvres, et alors qu’ils se remettaient en chemin, tous les deux, Fitz proposa un jeu. Enfin, il semblait comprendre comment Eve fonctionnait : elle était joueuse, c’était un fait. Elle se planta face à lui, pointant son index vers lui avant de lui répondre, le sourire toujours aux lèvres, le regard toujours aussi espiègle :
« Obligée, hein ? Personne ne m’oblige à rien, tu sais… Mais, soit… Je pourrais éventuellement admettre publiquement –mais cela relève de la fiction – que ton thé est buvable. »
Ce qui en soi lui semblait déjà amplement suffisant. Qu’elle décide ? Que pourrait-elle lui demander ? Il lui adressait un sourire en coin et une nouvelle fois elle ne se sentit pas capable de soutenir son regard. Le regard fuyant l’espace d’une demi-seconde, Eve se ressaisit et haussa les épaules :
« Bien, mais, dans le cas contraire, j’exige… Oui, oui, j’exige, un Starbucks, et tu devras y prendre un café. »
Elle lui adressa un clin d’œil, comme pour conclure l’affaire, certaine qu’elle ne plierait jamais en faveur du thé. Mais après tout, elle pouvait bien lui laisser sa chance.

Mais s’ils avaient pu s’entendre sur cela, concernant les animaux, cela s’annonçait un tant soit peu compliqué. Mais comme il le résumait si bien, ils n’avaient absolument pas le même point de vue sur la question et ils n’arriveraient sans doute jamais à se convaincre l’un l’autre alors autant ne pas essayer. Mais, malgré tout, Leopold préféra préciser qu’il n’avait jamais eu l’intention de faire du mal, qu’il n’était pas quelqu’un de cruel, qu’il n’était pas égoïste, bref, qu’il n’était pas comme les autres. Et, Eve devait admettre qu’elle le trouvait différent. En tout cas, c’était l’impression qu’elle avait, mais dire qu’elle en était certaine, là, c’était trop. Elle préféra acquiescer silencieusement. La même chose concernant sa mère. Qu’il sache écouter était une chose, qu’elle, elle sache ouvrir son cœur et parler, ça, c’était autre chose.
Il s’installa sur le canapé, à côté d’elle, tandis qu’elle contemplait toujours le plafond, les jambes ballottant sur l’accoudoir du fauteuil. Le SHIELD. Eve ne le portait pas vraiment dans son cœur, en tout cas, elle le voyait d’un mauvais œil, le tenant pour responsable – entre autres – pour la chasse aux mutants dont elle –et tant d’autres – avait été victime.

« Leo ? … Pourquoi tu as décidé de travailler pour le SHIELD ? »
Elle tourna la tête afin de croiser le regard de ce dernier, elle se demandait réellement ce qui avait pu le pousser à rejoindre cette institution. Elle venait de l’appeler Leo, sans vraiment s’en rendre compte : Leopold, c’était beaucoup trop long. Puis se, redressant sur son séant, elle déclara, en haussant les épaules :

« Je veux dire, tu sembles si… différent… »
Elle se leva et, se dirigeant vers la machine à café, elle l’a mis en marche, après y avoir inséré une capsule. Le liquide brun qui s’écoula lentement dans la tasse dégagea un petit nuage de vapeur. Eve en huma le parfum, les yeux fermés, un air satisfait sur le visage. Elle adorait cette odeur.

« Ton thé peut aller se rhabiller… »
Puis, s’asseyant sur le bord du billard, la tasse entre les mains, elle invita Leo à continuer la conversation. Se disant qu’un peu de musique serait agréable, elle utilisa son pouvoir afin d’allumer et de mettre en marche le Jukebox. Des musiques d’ambiance, un peu jazz.

« Euh… ça ne te dérange pas, j’espère ? »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Mar 27 Jan 2015 - 0:06
«Hmm, puisqu’on en parle, tu es la fille du patron alors est-ce que je dois commencer par t’appeler votre altesse ou quelque chose comme ça ? » il ricana mais serait bien mal à l’aise si elle répondait oui. A vrai dire, il y avait quelque chose d’étrange de se lier comme ça avec la fille de votre patron, qui n’était pas réellement votre patron. Et puis cela impliquait qu’il commençait à se lier d’amitié avec elle et c’était vraiment trop confus pour lui. Pourtant, il balaya tous les doutes qu’il pouvait avoir lorsqu’il la vit lui tirer la langue une fois de plus. Il allait ajouter ‘quelle maturité’, mais n’en fit rien, la voir comme ça était beaucoup plus plaisant que leur toute première rencontre. «Je t’en prie, ne doute pas du pouvoir de mon thé… Ce ne sera pas non seulement buvable mais excellent… » il se mit à sourire puis ajouta « pff… Un starbucks ? on est vraiment deux petits joueurs sur ce coup-là… Il fait trouver quelque chose de plus drôle. » Il se mit à réfléchir, en général les gens proposaient de fairre le tour d’une pièce entièrement nu mais il ne se voyait pas imposer une telle chose à elle comme à lui. «Un ciné ? Le perdant paye les places ? » C’était encore digne d’un petite joueur mais c’était également une façon détournée de l’inviter à sortir, la preuve ses joues étaient rouges, il détourna le regard.


Le sujet de conversation bascula sur le SHIELD ; Choix de sujet pas si étrange que cela si l’on considère qu’elle était mutante et que lui faisait partie des méchants lors de la purge, sauf que les choses n’étaient ce qu’elles semblaient être. Pourquoi le SHIELD ? «Eh bien, quand j’ai eu 17 ans, ils sont venus me chercher pour que j’intègre l’Académie du SHIELD, j’étais un des plus jeunes… Ils avaient les ressources et les réponses à mes questions et je ne suis pas certain qu’une université les auraient eues. Mais si c’est de la purge dont tu veux parler… Je ne suis qu’un agent de niveau 5, autant dire que je n’ai pas accès à ce que font les grands patrons. On étaient une poignée à être contre tout ça…Parfois on sabotait volontairement quelques équipement… » Il haussa les épaules «Puis le SHIELD semble être revenu à lui-même. » Il l’observa « Tu m’a appelé Leo… C’est nouveau. Tu peux m’appeler Fitz tu sais. » Il soupira «Je sais que quand on pense à un agent du SHIELD on imagine un genre de James Bond et évidemment ce n’est pas mon cas… Sauf que lui aime le thé, je crois. J’en suis certain. »


«La musique ? Non, ça ne me gêne pas mais je pense que la sécurité pourrait avoir quelque chose à dire à propos de ça » il sourit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Mar 27 Jan 2015 - 13:27



You were not supposed to be here...


Votre altesse, voilà qui sonnait plutôt bien ! Cependant, Eve se voyait mal lui imposer cela. Elle afficha une moue approbatrice, faisant mine d’y réfléchir, prenant son propre menton entre son index et son pouce mais finit par déclarer, sur le ton de la plaisanterie :  
« Majesté, à dire vrai… Mais je pense que ‘Eve’ devrait suffire. »
Eve fronça les sourcils d’une manière assez interrogative quand Leo revint sur les termes du marché, décrétant que les prix n’étaient pas suffisamment élevés, et donc que ça n’était pas vraiment drôle. Eve ne pouvait qu’approuver mais, elle était néanmoins surprise par le fait qu’il s’avançait tout doucement vers la pente de l’invitation à sortir passer du temps ensemble. Un cinéma ? Depuis combien de temps n’y avait-elle pas fourré les pieds ? Enfin, elle avait bien squatté, quelques fois, durant sa période de cavale, mais à quand remontait la fois où elle avait payé un ticket et s’était simplement installée pour regarder un film en compagnie de quelqu’un ? A des lustres, lui semblait-il. Elle croisa un instant le regard de Leo et y perçu un instant de gêne ou bien de timidité, elle n’aurait su dire et cette fois-ci, ce fut lui qui détourna le regard. Il était en train de l’inviter ? Allons Eve, on t’a connu beaucoup moins farouche que ça, concernant les hommes… Mais il est vrai que le peu de temps qu’elle leur avait accordé, ce n’était pas devant un film. Et elle s’était toujours arrangé pour ne jamais revoir ces personnes.
Mais là, ça semblait différent. Au final, elle devait bien admettre que la compagnie de Fitz était plutôt plaisante.  

« Je… Ca fait des siècles que je ne suis pas allée au cinéma alors… Pourquoi pas… »
Un sourire un peu timide aux lèvres, Eve rajouta cependant sur le ton de la plaisanterie :
« Mais le vainqueur choisit le film… Et le perdant offre le pop-corn. »
Eve se montra très attentive tandis qu’elle écoutait Leo expliquer comment il en était venu à rejoindre le SHIELD. Ils étaient venus le chercher alors qu’il n’avait que 17 ans ? Cela lui semblait si jeune… Fitz devait être bien plus brillant qu’elle ne l’avait imaginé. Le SHIELD avait été capable de lui présenter la chose sous le bon angle, visiblement, en lui proposant des ressources et des réponses. Des réponses, mais, à quoi ? Leo resta vague à ce sujet, et bien que la curiosité de la mutante soit piquée, Eve était à même de comprendre à quel point c’était difficile de s’ouvrir aux autres. Fitz comprit immédiatement où Eve voulait en venir et pourquoi elle s’était montrée si réticente : la Purge. Comment les choses avaient pu tourner de cette manière ? Enfin, la réponse était naturelle : parce que c’était l’ordre des choses chez les humains. D’abord les juifs, puis la lutte pour les ressources pétrolières, et maintenant, les mutants.
Leo semblait se compter dans le peu de personnes qui semblaient être contre la Purge et confessa même que parfois, ils sabotaient volontairement quelques équipements.

« J’imagine que c’était une opportunité que tu ne pouvais pas refuser… rejoindre le SHIELD.  »
Le SHIELD revenu à lui-même ? Il est vrai que depuis l’élection de ce nouveau président pro-mutant, les choses avaient changé. Mais Eve restait toujours méfiante, incapable de vraiment se faire un avis sur la chose. Après tout, la politique, pour elle, ça n’était que laisser à la place d’un tyran un nouveau tyran. Laisser un loup pour un lion. Et qui pouvait bien être cet homme défendant les mutants ? En politique, on faisait rarement dans le social, c’était une histoire de pouvoir, toujours. Cet homme pouvait très bien avoir compris la force que représentait les mutants alors, se ranger de leur côté, ce serait comme s’assurer leur protection… mais aussi leur puissance de frappe. Un atout indéniable…
« J’étais étudiante, quand c’est arrivé… La Purge, je veux dire. »
Eve fixait le vague, perdue dans ses pensées, comme si elle revivait la scène tandis qu’elle la racontait d’un air laconique. Pourquoi parlait-elle de cela, au fond ? Peut-être parce qu’elle n’en avait pas souvent parlé. Peut-être que cela avait simplement besoin de sortir.
« J’étais dans ma chambre, je crois. Je… travaillais mes… ‘capacités’. Je ne pensais pas qu’on pouvait me tracer à cause de ça. »
Eve haussa les épaules, laissant échapper un petit rire à la fois triste et nerveux :
« Je crois qu’elle ne se doutait même pas que j’étais différente… Toujours est-il que, lorsqu’ils sont venus pour moi, elle s’est interposée… J’ai juste eu le temps de fuir grâce à mon pouvoir. »
Elle avait été dans une telle fureur, tout ce temps, au point d’en vouloir à une espèce entière. Mais elle se rendait bien compte aujourd’hui, qu’elle agissait comme la Purge en condamnant toute une population pour les agissements d’une poignée d’entre eux. Elle esquissa un léger sourire à Fitz, afin de le rassurer, qu’elle ne craquerait pas et qu’il n’avait pas vraiment fait de bourde en abordant le sujet de la Purge. Afin de détendre un peu l’atmosphère, Eve reprit :
« Au moins, ça m’a donné l’occasion de retrouver mon père… »
Après tout, c’était peut-être dans l’ordre des choses, Eve avait grandi avec sa mère, et devait maintenant affronter la vie avec son père.
Eve sourit mais leva un sourcil :

« Fitz ? Hum, je préfère Leo. Ça sonne mieux. … Leonard… »
Après un clin d’œil complice, Eve lui fit comprendre qu’elle plaisantait. A dire vrai, il n’était pas exclu qu’elle ait fait exprès de se tromper de prénom, lors de leur première rencontre. A croire qu’être désagréable, elle aimait ça…
« Pas vraiment, James Bond collectionnait plutôt les femmes, pas les sachets de thé… »
La sécurité n’allait pas se plaindre pour seulement de la musique : Eve les avait fait tourner en bourrique pour bien plus que ça.
« Pour de la musique ? Oh ça non, les agents de sécurité me remercieraient même si je m’arrêtais à ça ! Mais bon… Ils s’ennuieraient et s’empâteraient si je n’étais pas là… »
Et ça, Leo avait pu le constater de ses propres yeux lors de leur première rencontre, lorsqu’elle avait mis le bazar dans le système de la secrétaire. Eve se mit à rire doucement avant de boire une gorgée de son café. Elle n’avait même pas pensé à lui proposer quelque chose à boire, trop habituée à penser à elle-même.
« Tu… veux boire quelque chose ? »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Mar 27 Jan 2015 - 23:39
«Super, parce que j’aurais détesté devoir t’appeler autrement… Et majesté ne te va pas. » il sourit, Eve était beaucoup plus beau de toute façon mais il se garderait bien de le lui avouer, du moins pas tout de suite. Pour le moment il était en train de se féliciter de leur parcours en à peine quelques heures. Elle le détestait lors de leur première rencontre et maintenant elle blaguait volontiers avec lui et ce n’était pas désagréable. Bravo, Fitz. «Le gagnant choisit le film, bien sûr mais je dois t’avertir que les comédies romantiques ne sont pas mon truc ; La science-fiction c’est sympa mais j’ai tendance à faire beaucoup de remarques parce qu’il y a souvent beaucoup trop d’incohérences… Mais surtout pas de films Danois avec des sous titres » il grimaça rien que d’y penser. Il avait tenter d’impressionner une fille comme ça un jour, elle adorait ce genre de film et lui pas su tout et même s’il avait réussit à tenir pendant une bonne demi-heure le jeune Leo Fitz s’était endormi pour le reste du film et à son réveil la demoiselle était partie et le film était terminé depuis bien longtemps… Depuis il avait compris la leçon et il ne voulait pas reproduire ça avec Eve, d’où la nécessité de lui donner la liste de ce qu’il pouvait et ne pouvait pas aller voir. «On devrait vraiment bosser sur nos idées… Pop corn à payer ? Là non plus ce n’est pas très glorieux » il eu un sourire.


Le SHIELD était toujours un sujet dont elle voulait discuter et pourtant il était certain de lui avoir donné toutes les réponses qu’elle voulait mais apparemment pas. «Quand on a 17 ans et que ta propre mère ne comprends plus quand tu parles et que là quelqu’un te dit que tu peux aller dans un endroit où tu auras toutes les réponses à tes questions, c’est assez logique d’aller dans cette direction. J’ai mis un petit moment avant de dire oui parce que ça voulait dire quitter l’Ecosse mais surtout quitter ma mère et la laisser seule… J’ai douté et je lui ai demandé ce que je devais faire mais sans réfléchir elle m’a dit d’y aller. Alors j’ai suivi les agents et dix ans plus tard, je suis illégalement dans la cafétéria de la N.A.C.E avec Eve la suprême. » il avait le regard dans le vide mais un sourire au coin des lèvres. Son sourire s’effaça alors qu’il écoutait son histoire à elle, bien plus tragique. Voilà pourquoi il avait toujours détesté cette idée de la purge, c’était un moment noir dans l’histoire et ce qu’elle lui racontait n’était pas beau, au contraire, c’était horrible. Il voulait lui dire tellement de choses mais ne savait pas comment les exprimer alors il tourna simplement la tête vers elle «C’était le SHIELD ? » Non, pas ça, idiot ! «Je veux dire, je suis désolé… C’est traumatisant. Tu ressembles beaucoup à ta mère. Ca doit le rendre fou d’avoir une fille qui… » non, arrête, pensa-t-il. Il se redressa sur le canapé, visiblement inconfortable «J’accumule les gaffes »


«Tu seras bien la seule à m’appeler Leo alors… » Quant à son côté James Bond «Je collectionne plus les sachets de thé que les femmes. Je n’ai même pas d’ex petites amies… »

«Je voudrais… Je voudrais vraiment une glace au chocolat !»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Mer 28 Jan 2015 - 8:42



You were not supposed to be here...


Alors que Leo énumérait les différents types de film qu’il ne trouvait pas spécialement à son goût, Eve croisa les bras et fit mine de froncer les sourcils :
« Oh, parce que j’ai l’air d’aimer les comédies romantiques, peut-être ? Prends garde à ce que tu vas répondre, Sa Majesté peut encore te frapper… »
Elle laissa échapper un petit rire mais laissa Leo terminer ce qu’il avait commencé à lui expliquer. Contre toute attente, ils semblaient s’entendre un peu mieux, concernant le cinéma, au moins sur le contenu. Faire des remarques pendant un film ? Elle adorait ça, à vrai dire, elle était incapable de se tenir silencieuse et immobile pendant une demi-heure alors pour la durée d’un film, quel cauchemar ! Elle était trop hyperactive pour se contenter de regarder passivement. D’ailleurs, elle se souvint qu’au lycée, les quelques fois où elle allait au cinéma avec ses camarades –pas forcément les plus fréquentables, soit dit en passant – elle avait souvent manqué de se faire expulser de la salle. Sans compter qu’elle s’était parfois amusée, prise d’ennui profond, à détraquer le projecteur à l’aide de ses pouvoirs.
« Quelle idée d’aller voir un film danois sous-titré, aussi… En tout cas, je te préviens, j’ai du mal à tenir en place plus de vingt minutes, alors je n’arrive pas à me retenir de faire des commentaires… »
Surenchérir sur le popcorn ? Eve ne voyait pas trop ce qu’elle pouvait y rajouter alors, haussant les épaules, elle ajouta :
« Pourquoi pas un débriefing du film devant un verre ? Je connais un bon pub, dans le coin. »
Elle croisa de nouveau son regard, son sourire, et sentant ses joues légèrement s’empourprer, Eve détourna le regard, une nouvelle fois, prenant peu à peu conscience sur quel terrain elle était en train de glisser. Cela ressemblait de plus en plus à un rendez-vous et, aussi loin qu’elle se souvienne, elle n’avait jamais passé simplement du temps avec quelqu’un qu’elle semblait apprécier. Enfin, jamais comme cela… Quand elle désirait quelque chose, elle le prenait, et une fois acquis, elle s’en débarrassait. Mais, là…
Leo était en train de s’emmêler les pinceaux, agissant comme s’il était en terrain miné, enchaînant les faux pas. Mal à l’aise, il se réinstalla sur le canapé, conscient des gaffes qu’il accumulait et Eve ne put que lui adresser un sourire. Un sourire presque attendrit devant autant de maladresse. Elle prit une nouvelle gorgée de café avant de répondre, en haussant les épaules :

« Ce n’est rien. Je ne sais si c’était le SHIELD, je n’ai pas eu le temps de les voir correctement. Mais, j’étais si …. furieuse, blessée, que j’ai sans doute mis tout le monde dans le même panier. »
Concernant le fait qu’elle ressemblait à sa mère, Eve se sentit un peu gênée, un petit sourire en coin, et le regard vissé au sol, elle se contenta de, nerveusement, replacer une mèche de cheveux derrière son oreille.
« Merci… En fait, il ne savait même pas que j’existais, il y a un an et demi, alors, imagine la surprise… »
La mutante se mit à sourire en se remémorant cette partie d’échecs qu’elle avait eut avec son père, pour lui faire comprendre qui elle était. Un de ses meilleurs souvenirs.
« J’aime l’exclusivité alors ça me va d’être la seule à t’appeler comme ça. »
Pas d’ex-petites amies ? Leo avait abordé le sujet avec si naturellement qu’Eve sembla un instant se raidir. Elle qui pourtan n’avait même pas de pudeur, elle se sentait un peu désarmée. Est-ce qu’il voulait dire qu’il n’avait jamais … ? Enfin… Eve en profita pour changer de sujet.
« Quelque chose à boire, gros malin ! Je n’ai pas de glace sous la main. »
Jetant un coup d’œil au billard sur lequel elle était installée, Eve proposa soudain :
« Une partie te tente ? Je peux t’apprendre si tu veux. »








Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Jeu 29 Jan 2015 - 14:04
Il eu un sourire en coin avant de réponde «Très franchement, je pense que tu ne va pas les voir au cinéma mais que tu en regardes quand même chez toi » Il se prépara à se faire frapper, si c’était aussi gentiment que les fois précédentes alors il n’y aurait pas de soucis. La première fois qu’elle l’avait frappé très légèrement il avait remercié le ciel qu’elle ne possède pas une force surhumaine, là il aurait eu des tonnes de problèmes. Et puis de toute façon, son pouvoir actuel lui plaisait bien plus. «On va voir un film Danois quand on veut impressionner une fille. Dans mon cas je me suis endormi et la fille est partie… » Il haussa les épaules puis se mit à déglutir, ce qu’elle était en train de lui proposer ressemblait fort à un rendez-vous, il avait vu assez de films pour comprendre : un film plus un verre après, il ne manquait plus qu’il lui propose de venir voir chez lui… Mais il n’en ferait rien. «Hum ? Oh, pourquoi pas. On se fera sûrement jeter du cinéma avant la fin du film parce qu’on parle trop de toute façon » il ricana de nouveau. Fitz était à deux doigts de carrément lui proposer de venir chez lui et de venir regarder un dvd mais il savait que c’était un peu trop précipiter les choses alors il ne dit rien.



L’agent du SHIELD qu’il était, pouvait être soulagé. Elle n’était pas certaine que ce soit cette organisation qui ai tuée sa mère, mais il y avait quand même une chance. «C’est normal comme réaction. Si quelqu’un venait tuer ma mère je serais tout aussi furieux… Je suppose que j’inventerais une arme. Quand je suis en colère ou que je ressens des émotions un peu trop forte j’ai tendance à aller au labo et commencer à fabriquer des gadgets. C’est une façon comme une autre de passer sa colère. Certains vont vider le chargeur d’un flingue et moi je fais ça… » Il bredouilla ensuite « mais on parlait de ta mère et j’ai encore tout gâché… »


«Un an et demi ? C’est tout ? » fit-il lorsqu’elle lui parla d’elle et de son père «Mais vous semblez tellement complices… Comment ça s’est passé ? » Il n’osait même pas penser à ce qu’il pourrait se passer si lui-même retrouvait son père. Il serait sans doute très en colère et aurait mis plus de temps à s’entendre aussi bien que Eve et John Carpenter. A vrai dire, il pourrait même se montrer violent…Mais c’était quelque chose qui n’arriverait jamais alors il n’avait pas à se poser la question.


«Alors on est exclusifs ? Première nouvelle » il se mit à rire «Je n’ai jamais franchi ce stade avec une fille… » Il avait connu des filles, soyons clairs, mais il n’avait jamais été dans une relation, une vraie «Je pensais qu’il y avait de tout ici ! » il eu un air choqué avant de sourire «Une bière alors ? »


«Je sais pas trop… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Jeu 29 Jan 2015 - 21:17



You were not supposed to be here...


Même si Leo semblait s’y attendre, montant sa garde en souriant, Eve lui envoya pourtant son petit poing dans l’épaule, un faux air offusqué sur le visage. En vérité, Eve ne regardait pas la télévision. A part durant sa période de cavale, quand elle était encore en équipe avec Will et qu’ils devaient demeurer terrés dans un Bed & Breakfast et là, c’était plutôt Will qui regardait, elle, elle préférait farfouiller sur le net.
Eve leva un sourcil interrogatif mais ne put s’empêcher de pouffer un peu de rire, amusée mais ne comprenant pas vraiment aller voir un film en danois pouvait impressionner une fille.

« Ouaw, quel plan… Et j’ai la confirmation que ça ne marche pas, donc. Quel genre de fille se laisse impressionner par un mec capable d’endurer un film en danois ? A part tester ta résistance, je ne vois pas ce que ça lui aurait apporté. »
Eve haussa les épaules, en souriant, se remémorant ce qu’elle, lorsqu’elle était encore une étudiante tout ce qu’il y avait de plus normal, aimait chez un garçon. Elle avait souvent eu la sale manie de craquer pour les mauvais garçons. Mais disons qu’elle ne se laissait jamais impressionnée. En vérité, elle aimait les faire repousser leur limite, elle aimait les démonstrations de force, de puissance mais si elle les choisissait ainsi, ça n’était jamais pour disparaître dans leur ombre et se soumettre à eux. Au contraire. C’était toujours un jeu de pouvoir, quand elle y repensait. Le nez caché derrière sa tasse encore fumante, Eve se remémora à haute voix une fois où elle-même avait fait quelque chose pour attirer l’attention d’un garçon, au collège. La seule et unique fois. Et, ça n’avait pas été spécialement brillant non plus :
« Au lycée, j’étais du genre à craquer pour les mauvais garçons. Mais y’avait ce mec, au collège. Je ne me souviens plus de son nom. Bref, il était vraiment brillant, et… Enfin. Alors pour attirer son attention, je me suis dit qu’il fallait que je me montre aussi intelligente. En utilisant mon pouvoir, j’ai assimilé toutes les connaissances que j’ai pu recenser sur le sujet, depuis le net. Et au moment où je devais simplement l’éblouir, en lui montrant mes connaissances durant son exposé, je me suis rendue compte qu’au final, je n’avais fait que de l’humilier, le pauvre… Je suis devenue sa plus grande rivale et il ne voulait même pas m’adresser la parole ! »
Eve sourit, un peu nostalgique. Cette époque insouciante, où elle vivait, profitait de son pouvoir, sans se méfier…
Fitz sembla accepter l’invitation au pub, évoquant le fait que de toutes façons, ils se feraient jeter du cinéma de toutes façons, à force de trop parler, et c’était un fait. Mais c’était ce qu’il y avait de drôle, justement !

« Au pire, on pourra venir regarder un autre film ici. Il y a une salle de projection, au troisième. »
Comment expliquer à Leo qu’elle y dormait parfois, quand elle ne se sentait pas en sécurité, dans un lit traditionnel. Trop de temps à fuir, à courir, à se réfugier dans des cinémas, à somnoler dans des B&B qu’elle ne trouvait plus le sommeil dans des lieux traditionnellement faits pour dormir. Elle n’avait d’ailleurs aucun lieu fixe, n’avait pas d’appartement. Bien sûr son père lui avait fait aménager un studio, dans la NACE, mais elle ne s’y rendait qu’assez rarement.
Quand Leo lui expliqua comment il aurait réagi avant de bredouiller qu’il avait gâché leur conversation, Eve lui adressa un sourire en coin, en hochant négativement la tête, pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas à s’excuser.

« Non, ça m’intéresse. C’est un bon moyen de se détendre les nerfs. Moi, je… J’ai tendance à m’exiler dans un coin avec de la technologie. Je me sens bien, je me sens … ‘complète’ quand je suis à l’intérieur. C’est assez difficile à décrire…»
Elle lui glissa une œillade ainsi qu’un léger sourire avant de poser de nouveau ses yeux sur la tasse qu’elle tenait. Concernant son père, Leo semblait avoir du mal à y croire, évoquant le fait qu’ils soient si complices tous les deux. Eve lui sourit : c’est vrai qu’elle avait eu cette impression de l’avoir toujours connu même si au fond, elle ne l’avait jamais imaginé de cette manière.
« C’est simple, j’étais en train de fuir la Purge et… Hum je me souviens avoir fait des recherches puis, j’ai piraté le dossier médical de ma mère et, heureusement pour moi, elle avait déclaré le nom de mon père dessus, chose qu’elle m’avait toujours refusée. Elle préférait le laisser gérer ses affaires et me garder secrète, pour ne pas entraver sa carrière, je suppose… Et puis, après, ça a été assez vite, avec un nom, un prénom et une corporation, j’ai vite trouvé une adresse et… Je me suis téléchargée là-bas. »
Elle haussa les épaules, comme si son vocabulaire informatique coulait de source quand elle évoquait son pouvoir.
« Il a compris assez vite et après… on a appris à s’apprivoiser. »
La discussion retourna sur le caractère exclusif du diminutif qu’Eve donnait à Leo et ce dernier se mit à rire en expliquant qu’il n’avait jamais franchi ce stade avec une fille. Eve sourit, observant Leo du coin de l’œil, cachée derrière sa tasse de café : peut-être avait-il été comme elle, à collectionner les histoires sans lendemain. Enfin, peut-être pas collectionner, car ça, il fallait dire que c’était assez propre à Eve. Mais elle se félicita tout de même que sa dernière conquête remonta à quelques mois. Elle n’avait ni eu le temps ni l’envie, ni la cible idéale. Comment ça, se féliciter ? Comme si la présence de Leo lui faisait réviser son jugement. Eve se renfrogna, grommelant alors :
« Je n’ai pas dit ça… »
Mais la vérité était autre et tandis qu’il demandait une bière, Eve ne put s’empêcher de sourire, elle qui pourtant cherchait, dans un élan d’orgueil mal placé, de remettre son masque pourtant brisé. Le sourire canaille qu’elle lui adressa en aurait fait frémir des biens plus coriaces que lui : elle avait une idée derrière la tête, le genre d’idée qui ressemblait à une bêtise. Elle posa sa tasse de café vide sur le rebord du billard – l’agent d’entretien s’en occuperait – et, se laissant retomber d’un bond de chat, elle se dirigea vers Leo et le saisit par la main avant de l’entraîner dans son sillage :
« Suis moi ! Viens, ne discute pas ! »
Elle le traîna ainsi de couloirs en couloirs, lui faisant même prendre les escaliers pour aller au quatrième étage. Après un autre couloir, elle poussa une nouvelle porte, s’assurant silencieusement que personne ne se trouvait à l’intérieur avant d’attirer Leo à l’intérieur. Une fois entré, il put constater qu’elle venait de l’attirer dans une pièce qui ressemblait beaucoup à une autre salle de repos, un peu plus personnelle, avec une grande bibliothèque, trois fauteuils en cuir et un minibar.
« Mon père vient ici, parfois, mais pas ce soir. Il parait que les Scottish ont une bonne descente. Ça tombe bien, moi aussi. Whisky ? »
Et sans attendre la réponse de Leo, Eve sortit une bonne bouteille de Whisky ainsi que deux verres.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Jeu 29 Jan 2015 - 22:22
«Brute. Je suis quasi certain que je peux me plaindre pour violence sur employé… En plus t’as vu ma taille, j’obtiendrais justice » Il lui lança un regard amusé mais se voulait quand même sérieux, cela ne dura néanmoins pas bien longtemps puisqu’il baissa les yeux pour sourire. Il se félicitait de ne jamais avoir répondu à ses provocations passées, il avait su se montrer patient avec la jeune femme et il en était ravi, dès qu’il la regardait cela provoquait une douce chaleur : ah, cette satané attirance. Bien sûr comme à chaque fois qu’il ressentait cela, il ne l’exprimait jamais. «Quels genres de filles ? Euh, les étudiantes en ciné… » Il secoua la tête alors qu’il repensait à celle-là. «J’avais 18 ans, j’étais parti de chez moi depuis un an et j’ai rencontré cette fille, j’ai oublié son nom, mais la science ne lui faisait aucun effet alors j’ai eu l’idée idiote de lui faire croire que j’aimais le cinéma, tu sais le style ‘artistique’ » il ricana, se passant une main sur le visage «Un désastre… » Il revoyait déjà le moment où il avait osé parler à cette fille…Peut être que c’était Lucy, il n’en avait aucune idée, elle avait fait un bref passage dans sa vie, puis il écouta l’histoire d’Eve et de son amour pour les mauvais garçons, ça il s’en doutait évidemment. Pauvre Fitz n’avait aucune chance, avec ses chemises à carreaux et ses petits cardigans. Néanmoins il écouta, surtout pour la partie  où elle évoquait un aspect de ses pouvoirs…Fascinant.  «C’était un idiot… Une fille intelligente c’est très, très attirant mais les mauvais garçons, ils ne comprennent pas. Mais ça avait l’air d’être un abruti… » Il fit une grimace à la fin de sa phrase de peur qu’elle soit tout de même devenue amie avec cet abruti et puis il y avait une pointe de jalousie non dissimulée dans ce qu’il lui avait dit.  
Il leva les mains en l’air se mit à rire «Mais qu’est ce qu’il n’y a pas ici ? » Il s’enfonça dans le canapé «J’ai aussi des films chez moi. » Il haussa les épaules dans l’espoir que cela passerait comme le genre de remarque innocente.  

Puis il l’observa «Tu peux rester à l’intérieur d’un ordinateur ? Tu n’as pas peur de rester bloquer ? » Elle n’était pas comme les autres et sa vie semblait compliquée, voilà pourquoi il ne pouvait approuver de la purge, les mutants ont tellement souffert à cause de ça, et maintenant qu’il connaissait un petit peu plus la vie de la jeune femme, il était bien content de ne jamais avoir aidé à quoi que ce soit. «Rien ne remplacera ta mère mais tu as un père, et il semble t’aimer… » Il l’observa un long moment, il voulait lui dire qu’elle avait un joli visage mais étant complètement et à 100% sobre, il n’aurait aucune raison de justifier ces paroles et il devait bien admettre qu’il avait peur que tout cela ne se retrouve sur le net !


Fitz se laissa entraîner malgré lui par Eve «Quand est-ce que je ne me suis pas laissé faire, j’aimerais le savoir » elle espérait juste que ce ne serait pas le bureau  de son père et… C’était assez proche. «Je suis pas très à l’aise… Si ton père l’apprenait… » Il la vit se verser deux whisky puis se mit à sourire en lui chipant les deux verres et en les avalant tous les deux sans le moindre problème «On fait comme ça en Ecosse »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Ven 30 Jan 2015 - 8:32



You were not supposed to be here...


Eve croisa les bras, un sourire aux coins des lèvres :
« Violence sur employé ? Tu as vu ma taille ? Tu vas juste te ridiculiser si tu racontes qu'une naine te martyrise. »
Elle lui tira la langue d'un air taquin, bien qu'elle soulignait un fait : elle n'était pas vraiment grande. Même perchée sur des talons, elle n'excédait pas le mètre soixante... Sans doute le second héritage de sa mère, sa morphologie.
« J'imagine, oui... Ses conversations devaient être si stériles. »
La jeune mutante semblait méditer sur sa réflexion : elle n'aimait pas ce genre de personnes soi-disant à la fibre artistique, qui transcendent tout ce que le premier type avec un pinceau va griffonner sur un mur, par exemple. Eve les évitait soigneusement et surtout, ne les écoutait pas. Elle savait choisir sa compagnie -bien qu'elle soit assez restreinte - et s'arrangeait toujours pour que cette compagnie lui soit bénéfique. Si sa remarque avait blessé Leo ? Ça n'en avait pas spécialement l'air, et pour être honnête, elle n'y avait pas fait attention.
Leo fit une grimace tandis qu'il qualifiait le garçon que la jeune femme avait humilié par mégarde, au collège, comme s'il n'avait pas contrôlé ce qu'il venait de dire. Eve eut même l'impression de sentir un peu de jalousie. Elle lui sourit et ajouta :

« Tu as sans doute raison, oui. »
Mais lorsqu'il annonça qu'il avait également des films à regarder chez lui, Eve afficha un sourire incertain, observant Leo d'un air un peu suspicieux : elle n'était pas certaine de ce qu'il voulait lui dire, par là. Il haussa les épaules et Eve détourna le regard. Et si c'était elle qui se faisait des idées ?
« Je peux entrer et sortir comme je veux, y rester un peu mais... En fait, je ne sais pas ce qu'il se passerait si l'objet était détruit ou hors tension alors que je suis encore dedans...»
Eve semblait soudain pensive : sept à huit mois plus tôt, alors qu'elle s'échappait de chez Oscopr, grièvement blessée, elle avait réussi à se glisser dans son téléphone, mais elle avait eu si peur. Trop affaiblie, elle avait eu beaucoup de mal à s'en extirper et avait bien cru qu'elle allait restée à tout jamais prisonnière... Ou bien détruite à l'instar de l'appareil. Un frisson lui parcouru l'échine et elle referma ses bras autour d'elle.
« Des fois je me dis que d'en rester prisonnière, ça m'arrangerait.»
Elle venait de murmurer ses pensées, sans trop s'en rendre compte, mais, chassant sa soudaine mélancolie, ils embrayèrent sur un sujet bien plus intéressant et chaleureux : le Whisky ! Si Eve tenait quelque chose de son père, c'était bien son goût pour Whisky. Une semaine avant sa 'mission' chez Oscorp, John et elle s'étaient donnés rendez-vous à Glasgow, dans une usine de Whisky. Ce fut fort passionnant... Sans compter qu'elle avait pu repartir avec quelques bouteilles. Dont celle qu'elle venait de sortir. Eve haussa les épaules quant à la crainte de Leo concernant son père. On aurait cru deux adolescents faisant des bêtises dans le bureau du papa.
« On est majeur et vacciné, et il n'y a pas de pancarte 'ne pas déranger' sur la porte. Donc... »
Mais alors que la mutante venait de servir deux verres de Whisky, Leo la surprit en les prenant tous les deux et en les buvant d'une traite, sans difficulté aucune, avant de déclarer que c'était comme ça que l'on buvait, en Ecosse. Eve, de surprise, avait ouvert la bouche mais, bien qu'elle fut amusée et qu'elle se disait qu'ils venaient de trouver un nouveau terrain d'entente, elle se dit que le faire flipper pourrait être assez drôle. Gardant un air choqué, presque glacial, elle le rouspéta d'un :
« Ce whisky est sans doute aussi vieux que toi, un peu de respect... »
Mais son sourire taquin revint rapidement au galop. Certes il s'agissait d'un bon whisky, un Dalmore single malt de 25 ans d'âge - ce qui était au moins plus âgée qu'elle - mais bien qu'elle adorait le whisky, elle n'était pas le genre à brûler les hérétiques qui le buvaient d'une traite, puisqu'elle-même faisait cela, parfois...
« Intéressant, le scottish sait boire... »
S'installant à un fauteuil et invitant Leo à faire demême, elle posa les verres sur la table d'appoint et les servit une nouvelle fois, mais elle prit une double dose afin de rattraper son retard, et le bu d'une traite avant de sourire à Leo.
« Nous voilà à égalité... Une question, un verre ? Deal ? »
Eve adorait jouer à cela. Pour poser une question personnelle, découvrir quelque chose sur la personne, il fallait payer en verre, et boire pour avoir une réponse...


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Ven 30 Jan 2015 - 23:27
«Disons juste que nous n’avons pas de carrière dans le Basketball qui nous attends » il sourit. Les chaussures de la jeune femme ne lui avait pas échappées… Comment faisaient les femmes pour marcher sur d’aussi hauts talons ? Cela semblait impossible pour lui et peut être devrait-il se pencher sur la question mais ce qu’il se demandait à l’heure actuelle était plutôt la taille que faisait la belle sans ses chaussures, il se sentirait peut être grand pour une fois. Avouons-le, Leo Fitz n’avait jamais été grand, alors lorsqu’il était avec une femme plus petite que lui, il faisait le malin. «Mais elle était très belle » Il marqua une pause «Pas vraiment à vrai dire » il commença à rire. Cette fameuse fille n’avait rien d’exceptionnel, elle semblait juste plus accessible que toutes les autres qui lui plaisaient réellement. Puis il fit un geste de la main pour balayer cette conversation où ils évoquaient leurs ex qui n’en étaient pas vraiment.


Non, Fitz trouvait plus intéressant de parler du pouvoir d’Eve. A vrai dire, il était fasciné par son don, mais il aurait été aussi fasciné avec n’importe quel autre mutant. Il avait une question qui lui brûlait les lèvres mais avait trop peur pour en parler alors il resta concentré sur la conversation actuelle. Il sortit son téléphone de sa poche et laissa échapper un hmm. «Tu pourrais donc entrer dans mon téléphone mais si je le ferme ? Et surtout, c’est comment à l’intérieur, est-ce que tu gardes une forme physique ou tu n’es qu’une série de 0111010001 ou ce genre de chose ? » Il écouta encore une fois, elle semblait avoir un mal de vivre ou du moins c’est ce que sa dernière phrase laissait penser. «Et qui donc viendrait me torturer si tu restais coincée ? » Si une telle chose devait arriver, nu doute qu’il ferait tout pour la faire sortir de là, même si il ne savait pas comment, il devrait lui poser milles et unes questions avant afin de tout savoir pour trouver une solution.


«Je sais mais ça ne fait même pas une semaine que je suis là… » Il avait conscience de ne pas être très amusant, même d’avoir l’air du rabat joie de service à toujours râler, mais il n’avait pas toujours été comme ça, il n’était pas toujours comme ça, car il savait blaguer, faire de vraies bonnes blagues jusque là, seuls quelques agents du SHIELD y avaient eu droit mais pour l’instant la NACE serait épargnée, il tenait à garder son côté petit employé modèle… Sauf lorsqu’il avait bu les deux verres du whisky, ça n’était pas une décision réfléchie.


«Ce… Je ne veux pas à avoir à te traîner jusqu’à chez toi, parce que je tiens très bien l’alcool » Il était sûr de lui et se servit un verre. «D’accord… » Il marqua une pause «C’est quoi ton pseudo, ton nom de code ? » Il but son verre.
Revenir en haut Aller en bas
 

You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant


 Sujets similaires

-
» Cassia ♠ I found love where it wasn't supposed to be.
» Dépotoir a images
» Jamie { you're not supposed to look back, you're supposed to keep going
» I was supposed to have a nice body for summer... but I love food.
» [M] ▲ SEAN O'PRY - we were supposed to met





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !