Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Sam 31 Jan 2015 - 1:10



You were not supposed to be here...


Eve retira ses talons, de façon à se sentir plus à l’aise, râlant légèrement de plaisir une fois les pieds nus sur le sol froid. Afin de montrer à Leo qu’il n’avait pas à se plaindre concernant sa taille, elle s’avança vers lui, les talons à la main, avant de lui répondre, avec un sourire, devant lever les yeux pour croiser les siens :
« Je crois que même s’il ne s’agissait que d’une un contre un, tu aurais toutes tes chances… »
Et effectivement, sans ses talons, Eve mesurait tout juste le mètre cinquante. Ce qui était toutefois plutôt utile, puisqu’elle pouvait passer facilement inaperçue quand elle le désirait. Bien que Leo ne soit pas l’homme le plus grand qu’elle n’ait jamais connu, il devait tout de même baisser les yeux pour croiser le regard de la jeune femme. Ses petits poings sur ses hanches, un sourire en coin et un faux air sévère dans le regard, Eve le sermonna en plaisantant :
« Et je t’interdis de te moquer de moi, compris ?»
Conservant ses chaussures à la main, Eve écouta les nombreuses questions que Leo avait concernant son pouvoir. Etrangement, son intérêt l’amusait beaucoup, c’était presque comme de la fascination. Et pour un type aussi gaga de technologie, normal qu’il se pose autant de questions. Elle le vit sortir son propre téléphone de sa poche, l’air pensif. Cette question-là, elle s’y attendait, on la lui posait à chaque fois. Comment c’est à l’intérieur. En fait, c’était extrêmement difficile à expliquer. Eve eut un sourire amusé mais répondit :
« C’est… compliqué. Tu vois le film Tron ? Bah c’est absolument PAS comme ça. Plus sérieusement, c’est très abstrait et difficile à expliquer mais pour simplifier, oui, je suis une ligne de code. Seulement, c’est… Enfn, comme si je pouvais réécrire quelques codes, agir dessus, les rechercher… Comme une sorte de micro-logiciel… »
Expliqué comme ça, Eve avait le sentiment de paraître assez repoussante, comme un genre d’anomalie, une sorte de chose incomplète n’appartenant ni vraiment aux humains, ni vraiment aux machines. Elle baissa les yeux, détournant le regard, un peu hésitante. Mais la remarque de Leo lui rendit le sourire, tandis qu’il répondait à ce qu’elle avait pensé tout haut. Elle haussa les épaules.
« Il resterait toujours les films danois… »
Elle qui pourtant était généralement sans aucune pudeur, elle en éprouvait pourtant un genre tandis qu’elle hésitait à montrer un peu plus amplement ses pouvoirs devant lui. Elle aurait pu lui en faire la démonstration, là, maintenant. Mais elle n’osa pas. Une fois à l’intérieur, elle n’ignorait plus rien, et au fond, elle ne voulait pas entrer comme ça, dans une chose aussi privée qu’un téléphone. Même si elle l’avait fait pour son ordinateur. A cette pensée, elle baissa de nouveau la tête et bredouilla une excuse.
« Euh… Je suis désolée, au fait… D’être entrée dans ton ordinateur sans… permission. C’était privé.»
Ça commençait à faire beaucoup d’excuses pour une seule soirée. Elle se sentait comme une repentit.
Les pieds toujours nus, Eve s’était confortablement installée dans un fauteuil, les genoux remontés jusqu’au menton, un verre de whisky à la main n’attendant qu’une chose : être bu. La remarque de Leo la fit sourire et, Eve lui répondit sans prendre conscience de l’impact de ce qu’elle allait lui dire :

« Tu n’auras pas à me traîner bien loin dans ce cas, j’ai pas de chez moi. C’est plutôt moi qui me demande où je vais bien pouvoir faire disparaitre ton corps… »
Il semblait si sûr de lui, chose qui plaisait à Eve, aussi lui sourit-elle une nouvelle fois, attendant sa question et s’assurant qu’il boive bien son verre avant de lui répondre. Eve ricana, visiblement surprise et amusée par la question :
« Tu me prends pour un de ces supers, du genre Magneto ou Captain America ? Je ne sais pas, je n’en ai pas vraiment. Je jouais souvent aux échecs et j’aimais particulièrement le Fou, du coup, mon pseudo sur internet a souvent été BlackBishop. Mais, au collège, on m’appelait Heavy, à cause de mon deuxième prénom, Heaven. »
En y repensant, Eve se demandait ce que ses parents avaient avec les références bibliques, concernant ses prénoms. Surtout quand on songeait au petit démon qu’elle était, parfois.
Approchant son verre de ses lèvres, Eve réfléchit à une nouvelle question, plongeant son regard dans celui de Leo. Et distraite par ses yeux bleus qu’au final elle ne détestait pas tant, elle eut bien du mal à trouver une question.

« Je… te retourne la question. »
Un peu déstabilisée, Eve avala d’une gorgée le contenu de son verre, un peu déçue de ne pas avoir trouvé une meilleure question. Mais l’alcool savait délier les langues et désinhiber. Alors, elle s’en remettait aux prochains verres…


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Dim 1 Fév 2015 - 15:39
Amusé, Fitz l’observa alors qu’elle retirait ses hauts talons. Il ne cacha pas surprise lorsque sa vraie taille fut révélée, un sourire aux coins des lèvres il ajouta «Je ne me moquerais pas car j’ai la conviction que tu peux faire beaucoup de dégâts malgré ta taille » et puis c’est mignon, pensa-t-il. Lui qui n’était déjà pas grand, il était au paradis et semblait être presque un géant, il s’approcha doucement de la jeune femme pour comparer leurs tailles respectives. Il la regarda droits dans les yeux «Je suis peut être un agent du SHIELD, mais je ne suis pas très doué au combat alors il y aurait de fortes chances pour que tu gagnes… » il sourit.



«J’adore Tron, et maintenant je suis déçu parce que tu es en train de me dire, j’aurais tellement aimé que ce concept existe…Et je crois comprendre. Je crois. J’imagine que c’est quelque chose qu’on ne peut pas montrer »
Fitz ne demandait pas une démonstration, il n’oserait pas. «Mais ça doit être beau à l’intérieur… Des codes, des… enfin, je trouve ce don plutôt cool » Il haussa les épaules, un peu jaloux, car que pouvait-il faire lui ? Rien de bien fantastique quand on y réfléchissait bien : certes, il avait des tonnes de gadgets et armes utilisées par des agents de terrains du SHIELD et même si on lui répétait qu’il était indispensable, il avait tendance à penser qu’à n’importe quel moment, un petit jeune serait plus intéressant que lui. Cela dit, Leo Fitz se savait très intelligent et trouvait qu’on le sous-estimait un peu sur ce sujet, d’où quelques moments où il râlait en marmonnant. «Mais je ne veux pas de films Danois… »

«Ah, pas grave. J’avais pas grand-chose à cacher de toute façon… Ca devait même être chiant, si je me rappelle bien tu croyais que j’étais très vieux, non ? » il fit un sourire. Mis à part quelques mails envoyés à sa mère, ses recherches sur les singes et ses conversations avec Jemma, il n’y avait pas grand-chose à trouver surtout rien à cacher, il était ennuyeux… «Mais ne le refait plus pas parce que j’ai des choses à cacher mais c’est juste que j’aurais peut de te voir apparaître d’un seul coup sur mon écran. » Puis il fronça les sourcils «Comment ça tu n’as pas de Chez toi ? Mais où est-ce que tu vis ? Si tu as des problèmes, j’ai la chance d’avoir un appartement avec deux chambres alors tu es la bienvenue ! »


«BlackBishop ? » il fit une grimace «C’est pas très vendeur » puis il se mit à rire franchement, en se moquant très légèrement «Je vais continuer de t’appeler Eve, si tu le permets » Puis ce fut au tour de la demoiselle de poser sa question, il leva les yeux au ciel «Il y avait plus original… Je n’ai pas de pseudo mais, pour la petite histoire, on m’appelle FitzSimmons parce que moi et ma meilleure amie sommes tellement ensemble que les gens, dès l’académie ont commencés à nous appeler comme ça et c’est resté, c’est comme si nous étions une seule personne tu vois. Donc : FitzSimmons. » Il se versa un verre, attendit un moment avant de trouver une question «Est-ce que tu déteste que je sois un agent du SHIELD ? » Il bu son verre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Dim 1 Fév 2015 - 18:45



You were not supposed to be here...


Ou bien Fitz se sous-estimait trop ou bien il surestimait bien trop les capacités d’Eve. Peut-être n’était-il pas doué au combat pour un agent du SHIELD, mais Eve n’était pas bien mieux, après tout, elle n’avait reçu aucune formation martiale, elle n’était qu’une étudiante un peu différente. Certes, elle pouvait assimiler des connaissances en les téléchargeant en elle, mais elle ne pouvait en retirer que des savoirs théoriques, sans forcément recevoir la capacité. Par exemple, lorsqu’elle en avait eu besoin, elle avait téléchargé tout ce qu’elle pouvait sur le maniement des armes à feu, si bien qu’elle savait comment s’y prendre, sans pour autant en faire l’expérience. Posant ses petits poings sur ses hanches, en prenant un faux air froissé, elle répondit à Fitz :
« Tu dis ça parce que j’ai des origines asiatiques ? Le kung fu ne coule pas dans nos veines, tu sais ! »
Elle lui tira la langue et envoya doucement son petit poing dans l’abdomen de Leo, souriant de nouveau.
« Mais tu fais bien de trembler, ouais ! »
En vérité, elle s’arrangeait toujours pour éviter les conflits directs car elle savait que lors d’un affrontement physique, elle ne ferait clairement pas le poids. Elle était plutôt faite pour l’espionnage, pour la stratégie, pour la récupération d’informations… Mais clairement pas faite pour le front. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’elle s’était associée à William lors de son année d’errance. William, porteur de symbiote, était son molosse, un moyen de s’assurer sa protection. Elle prenait les décisions et lui, la suivait sans discuter. D’ailleurs, leur tandem avait cessé d’exister après l’histoire d’Oscorp, quand Will’ fut intercepté et son symbiote retiré. Mais l’heure n’était pas à la nostalgie.
Effectivement, il était assez compliqué d’expliquer comment c’était à l’intérieur, une fois qu’elle se changeait en code.

« Disons que c’est comme essayer de décrire une couleur à un aveugle. »

Eve cru sentir une pointe d’envie dans les propos de Leo, et elle pouvait comprendre, au fond. Mais ce pouvoir cool avait tellement posé de problèmes dans sa vie. Eve haussa les épaules :
« Je ne peux pas étendre mon pouvoir à quelqu’un mais… Enfin, si je m’entraîne, j’y arriverai peut-être un jour. Alors, je pourrai te montrer.»
Elle venait de parler plus vite qu’elle ne pensait, prenant conscience du fait qu’elle ne pouvait absolument pas garantir une telle maîtrise de son pouvoir. Sans compter qu’elle venait de lui proposer spontanément de lui montrer de quelque chose de très privé. Eve se sentit comme mise à nue aussi s’empressa-t-elle de rajouter :
« Pour la science, bien sûr !»
Bien sûr, Eve, ce serait bien triste qu’il pense qu’un cœur était en train de pousser dans ta poitrine…
A la mention de sa réflexion sur le fait qu’elle l’avait estimé plus âgé en raison de ce qu’elle avait trouvé dans son ordinateur, Eve garda ses yeux rivés vers ses pieds, avant de marmonner son aveu.

« Il n’est pas exclu que j’ai dit ça pour être simplement désagréable… Idem concernant ton prénom… »
Eve dessinait des cercles au sol avec son pied, comme l’aurait fait un enfant en confessant sa bêtise. Mais elle aurait bien été incapable d’expliquer la raison qui l’avait poussée à agir ainsi, comme un enfant aurait du mal à expliquer pourquoi sauter à pieds joints dans une flaque d’eau était aussi irrésistible.
« Peur ? Je t’effraies à ce point ?»
Elle savait pertinemment que ce n’était pas ce qu’il voulait dire par-là, mais ça ne l’empêchait pas de le gratifier de son habituel sourire taquin et de son regard espiègle.
Concernant son domicile, il avait froncé les sourcils, l’air perplexe, et lui avait même proposé de rejoindre son appartement si elle en avait besoin. C’était assez difficile de lui expliquer que c’était plus par choix que par contraintes qu’elle se trouvait dans une situation pareille.

« A vrai dire, je ne suis pas sûre d’être la colocataire parfaite… Hé, tu triches, tu poses des questions hors verre ! Tu prendras une double-dose pour la peine.»
Elle lui sourit, riant doucement, puis, haussant un peu les épaules, elle répondit à son interrogation.
« Ca va te sembler bizarre peut-être mais… C’est volontaire. Chez moi, c’était à Sacramento, avec ma mère… J’ai passé un an à fuir, à squatter, à me cacher, toujours en mouvement… Au final, même avec mon père je ne me sens pas… tout à fait chez moi. J’imagine que j’ai passé trop de temps à courir, alors je n’arrive plus à me poser. Je dors ici, ailleurs, peu importe…»
« Mais vas-y, si tu te sens plus créatif, trouve moi un surnom ! Et puis de toutes façons, c’est assez dur de trouver un diminutif pour Eve.»
A l’évocation de la meilleure amie de Fitz, Eve esquissa un sourire, à la fois amusé et à la fois un peu envieux. Elle n’avait jamais eu d’amis, à proprement parler et encore aujourd’hui, c’était d’autant plus compliqué. La vie lui avait appris à se montrer méfiante, à ne compter sur personne d’autre qu’elle-même. Au final, son seul substitut de relation amicale avait été William, cette dernière année. Mais elle était bien loin d’avoir eu ce genre de relation fusionnelle au point de n’être qu’une seule personne.
« Oh… je vois. Enfin, je crois… Je préfère Leo. »
Elle le vit se servir un nouveau verre et le boire d’une traite après qu’il ait posé sa nouvelle question. Une question à laquelle Eve avait bien du mal à répondre honnêtement car, dès le premier jour, elle lui avait bien fait comprendre sa haine viscérale pour ceux qu’elle appelait les chiens du gouvernement. Mais, sa haine commençait doucement à muter en une sorte de tolérance.
« Un peu, oui… Tu ne peux pas dissiper mes craintes, ma méfiance, même si tu sembles… différent. »
Mais elle espérait qu’avec le temps, ils sauraient tous les deux s’apprivoiser maintenant que le contexte gouvernemental avait a priori changé…
Eve se servit un verre.

« Pourquoi tu ne me détestes pas, après tout ce que je t’ai dit ou fait ? »
Elle avala d’une traite le contenu de son verre.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Lun 2 Fév 2015 - 17:55
«Quoi ? Non, non je pense pas ça de tous les asiatiques ! » Fit-il en bredouillant. Ah, voilà, la fameuse gaffe qui devait arriver arriva et il sentit ses joues devenir un peu plus chaudes, il devait être rouge. N’empêche s’il elle connaissait réellement le kung-fu, il serait mort… Dans deux secondes peut être… Puis elle lui tira la langue. Elle plaisantait bien sûr. Pourquoi frôlait-il l’arrêt cardiaque à chaque fois qu’elle lui faisait une mauvaise blague ? Il se mit à sourire pour la forme mais au fond, son cœur battait encore un peu trop fort. «Crois-moi je tremble… » Fit-il un sourire au coin des lèvres, sincère pour une fois. Bien qu’il était agent du SHIELD, il ne savait pas se battre mais avait quelques bases qui faisaient de lui quelqu’un d’apte au terrain mais ses services étaient surtout demandés pour le côté scientifique, si l’on trouvait des objets d’origines inconnues, on faisait appel à lui mais frapper quelqu’un ? Ca n’était pas arrivé depuis l’Académie, depuis que Dennis l’avait cherché et Fitz était sorti vainqueur de ce petit combat. Mais face à de vrais types armés… Là c’était plus dangereux ; l’arme de Leo Fitz était son intellect et rien d’autres. Bon il pouvait donner quelques coups mais rien de prodigieux ; «Je comprends… » Une pause. «Tu m’emmènerais ? C’est gentil, je serais très curieux de voir ça. » Depuis le début de leur rendez-vous improvisé, il se demandait si elle l’aimait bien et il avait pensé déceler une réponse dans ses dernières paroles mais hélas elle ajouta que c’était pour la science. Il leva les yeux au ciel sans qu’elle puisse le voir puis ajouta d’une voix un peu plus déçu «Oui, bien sûr, pour la science… » Lui qui avait espérer être passé au stade ami.


«Je le savais que j’aurais dû changer de prénom de manière officiel ! Qu’est ce qui est passé par la tête de ma mère quand elle à décidé de me nommer ainsi ! Tu comprends pourquoi je préfère qu’on m’appelle Fitz ? » On s’était bien évidemment moqué de son prénom à l’école jusqu’à l’âge de… Eh, bien disons qu’on se moquait toujours de son prénom aujourd’hui à commencer par Eve.


«Oh non, pas colocataire juste… Une nuit. Si tu as besoin de confort tu comprends ? » Bien entendu il n’aurait pas non plus été contre une coloc’ mais c’était encore bien trop tôt. Et puis cette façon de vivre, il trouvait cela bien triste et pas franchement sain et s’il devait donner son opinion ce n’était pas plus sécurisant de cette manière et… «On te recherche encore ? Si…Si c’est le SHIELD je peux effacer ça… » Non mais ça va pas ? Et te faire virer ou pire arrêter ? Qu’est ce qui te prend Fitz ?
«Même si je promets, tu ne me feras toujours pas confiance et… Ce n’était pas ma question pour qu'on soit clairs » fit-il en riant. Mais il réfléchissait à sa question à elle en buvant un verre d’avance «Je ne sais pas… Ce n’est pas dans ma nature, enfin si, je peux me mettre en colère mais dans ton cas ta colère semblait plutôt dirigée vers autre chose, tu comprends ? J’aurais pu dire n’importe quoi ça aurait été un désastre. »

«Ton père à des pouvoirs ? » Il versa et bu son verre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Lun 2 Fév 2015 - 22:03



You were not supposed to be here...


Eve s’était approchée de Fitz et, se hissant sur la pointe des pieds pour se mettre plus à sa portée, vint lui murmurer à l’oreille, son souffle effleurant doucement la peau de Leo :
« Garde ça pour toi mais… Je ne suis pas aussi méchante que j’en ai l’air... »
Elle recula doucement, un sourire doux aux lèvres. Il s’agissait d’une véritable confession et, pour être honnête, Eve cachait cette facette de sa personnalité habituellement puisque dans la nature, comme à la ville, c’était la loi du plus fort, il n’y avait pas de place pour la faiblesse donc Eve s’était mise en tête le dicton « Qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent ». Mais, ce soir était un soir spécial, celui de l’anniversaire de sa mère, le second qu’elle passait sans elle. Et elle était fatiguée de faire semblant. Pour ce soir, elle pourrait être elle-même, sans trop d’artifices. Leo lui inspirait un semblant de confiance. Et c’était bien la première fois depuis longtemps qu’elle se sentait comme ça, avec quelqu’un.
Quand Eve spécifia qu’elle agissait surtout pour la science, essayant ainsi de déguiser sa sympathie, Leo parut légèrement déçu. Eve sentit une pointe de gêne, incapable de savoir ce qu’elle devait répondre, se contentant de détourner le regard en se raclant un peu la gorge.

« Hm, ça aurait pu être pire. Ma mère me racontait que les prénoms que l’on reçoit à la naissance sont ceux qui forgent notre caractère. »
Elle esquissa un sourire amusé et nostalgique, se remémorant qu’au collège, elle préférait se faire appeler Heavy, consternée par l’association systématique de son prénom Eve aux écrits bibliques. Elle avait voulu changer de prénom – une adolescente en pleine crise… - et sa mère lui avait alors expliqué pourquoi elle avait choisi ce prénom, ce qu’elle avait souhaité comme caractère pour sa fille. Et il était vrai que le profil associé à ce prénom lui allait à merveille…
Eve haussa les épaules :

« Si ta mère l’a souhaité, c’est peut-être parce qu’elle pensait que ce serait bon pour toi. »

Elle nota mentalement qu’elle irait voir l’étymologie du prénom de Leopold, par curiosité. Sa mère avait peut-être raison, après tout, avec cette histoire de prénoms… Si les mutants existent, alors pourquoi pas ça ?
A la proposition d’une nuit chez Leo, Eve leva un sourcil amusé et surpris, un sourire en coin : habituellement, quand elle passait ‘juste une nuit’, ça n’était pas dans le but de trouver du confort, mais plutôt une sorte de ‘réconfort’… Et après ça, elle disparaissait de la vie de ses hôtes. Elle n’était pas franchement sûre que c’était ce qu’elle attendait de Leo, mais ne put s’empêcher de répondre, à mi-voix, pour plaisanter :

« Tu devrais faire attention à ce que tu proposes…»
Eve ouvrit légèrement la bouche, un peu surprise par le comportement de Leo, par ce qu’il venait de lui proposer. Alors il était prêt à prendre des risques pour elle ? Le SHIELD n’apprécierait sans doute pas. Pourquoi faisait-il cela ? Eve le jaugea un instant du regard, ne sachant que répondre, puis détourna le regard, un peu gênée, confuse :
« Non, je… Je ne sais pas… C’est juste que… J’ai fait des choses et… Enfin… J’ai déjà perdu ma mère comme ça, alors… Je me dis que si je reste en mouvement… Je ne veux pas que l’on s’en prenne à moi par l’intermédiaire des personnes que j’aime, c’est tout…»
En réalité, c’était un peu plus compliqué que ça, mais ça expliquait en partie pourquoi Eve ne s’attachait jamais. La solitude était un prix à payer si elle voulait être quasiment intouchable. A voix basse, elle rajouta, les yeux toujours rivés au sol :
« Et c’est pour ça que tu devrais garder tes distances…»
Car il était clair que s’il mettait les doigts dans l’engrenage d’une amitié avec Eve, il s’exposait alors à son passé tourmenté…
« Tu es quelqu’un de réfléchis et d’empathique, on dirait.»
A sa nouvelle question, Eve esquissa un sourire, mais ne savait pas trop sil elle devait y répondre directement. Et si Leo était une taupe du SHIELD ? Et s’il n’était là que pour rassembler des informations sur John Carpenter et sa fille ? Elle se mordit la lèvre inférieure, lançant une œillade à Leo afin de le jauger. En sa présence, elle ne se sentait pourtant pas aussi méfiante qu’à l’accoutumé.
« Les études ont démontré que le gène mutant se transmet par l’intermédiaire du père. Le gène peut être actif ou passif. Dans le cas de mon père, il est actif.»
C’était un peu vague, mais il avait sa réponse. Eve se pencha vers la bouteille pour se servir un verre et elle sentit rapidement le contrecoup de son estomac vide arrosé d’alcool, prise d’un léger vertige. Elle secoua légèrement la tête pour chasser son vertige puis se servit à nouveau une dose de whisky avant de se réinstaller, les genoux remontés sous son menton.
« D’où te vient cette passion pour les singes ? »
Certes, elle l’avait fait se sentir bête, à propos de ça, mais au final, elle trouvait cela intrigant, à l’heure où les humains ne s’émerveillaient plus devant la nature.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Mer 4 Fév 2015 - 16:43
«Combien tu me donnes pour garder le secret ? » fit-il amusé. Il pouvait comprendre ce besoin de garder une carapace, lui aussi en avait une après tout sauf que la sienne était beaucoup plus fragile que celle d’Eve. Eve, elle, devait avoir des couches que l’on devait soigneusement enlever afin de connaître véritablement la jeune femme. Après presque une heure de conversation, Fitz ne savait pas où il en était… Mais il aimait croire qu’il avait la vraie Eve devant lui qui se retranchait de temps en temps derrière sa carapace. «Mon prénom à longtemps été dur à porter… Les enfants sont cruels… » Ce qu’il n’avouait pas c’est que s’il détestait autant son prénom c’est bien parce que son père l’avait choisi et étant donné qu’il ne supportait pas son père et que…«Juste Leo aurait été parfait mais maintenant imagine ta mère qui t’emmène à l’école et te hurle ‘passe une bonne journée Leopold’… Horrible. » Il secoua la tête mais souriait légèrement. «En réalité c’est un prénom choisit par ma mère et mon père… Peut être pour ça que je ne l’aime pas. » Il haussa les épaules. Il avait songé à retrouver son père mais honnêtement que pourrait-il bien lui après toutes ces années ? Il pourrait lui montrer à quel point il était devenu brillant et qu’il avait eu tort de partir sans donner de nouvelles. «Je voulais essayer de retrouver mon père mais je saurais pas quoi lui dire »



Il n’avait pas fait de proposition ! Il lui avait juste dit qu’un lit était disponible dans sa chambre, il n’y avait rien de mal à cela. Il scruta la réaction d’Eve, cette fille semblait s’amuser avec son cerveau depuis le début. «Ca ne peut pas être si terrible que ça… Je ronfle, peut être, mais je fais le petit déjeuner. » Puis son visage devint grave alors qu’elle évoqua pourquoi elle était toujours en mouvement et il comprenait et tenait à lui prouver en posant une main sur la sienne «Je…Ca va aller, les mutants ne sont plus traqués… » Dans sa tête le monde était redevenu normal et rose, tout allait bien. «Je ne vais pas partir, on commence à peine à avoir une conversation sans que tu ne me fasses peur » il se mit à rire « ah, oui je comprends, en fait tu tentes de me repousser… » un sourire au coin des lèvres il se versa un autre verre bien qu’il n’ai aucune question à poser. «Je suis quelqu’un de très…Je ne sais pas, demande à mes collègues, je crois que chiant est ce qui reviendra le plus souvent… »


« Oh ton père est un mutant… Je savais qu’il avait de la persuasion ou quelque chose comme ça » l’alcool avait fait son petit effet et cela se voyait alors qu’il rampait sur un canapé afin de s’y allonger. «Um, singes. Un jour m’a mère m’a emmené au Zoo et je suis restée un moment à les regarder… Après on y allait régulièrement, j’avais des peluches et je disais toujours que j’aurais un singe un jour et ça la faisait rire alors j’ai toujours continué à le dire… » Il posa sa tête et ferma les yeux «Hmm Confortable »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Mer 4 Fév 2015 - 20:16



You were not supposed to be here...


Voilà qu’elle devait acheter le silence de Leo, à propos de sa nature plus douce qu’elle cachait si bien. Bien sûr, il plaisantait, et c’est pourquoi Eve fit mine de réfléchir avant de lui répondre, également sur un ton amusé :
« Hmm… La vie sauve ? Ça me semble réglo.»
Elle n’était pas vraiment du genre à récompenser les gens, habituellement. Plutôt du genre à prendre ce qu’elle veut en s’imaginant que ça lui était dû. Mais dans ce cas-ci, la ‘récompense’ était d’avoir tombé le masque avec lui. Il devrait déjà s’estimer chanceux !

« Oui, je sais aussi… Si tu savais combien de fois on m’a parlé de la Genèse… C’est sûrement pour retirer cette image d’enfant sage que j’ai commencé à dérailler, pendant mes études. Je me suis même fait tatouer, quand j’avais 15 ans. Imagine la tête de ma mère…»
Un tatouage stupide sur l’épaule, qu’elle avait fait refaire, après la mort de sa mère, pour l’honorer. Elle écouta Leo lui raconter ses mauvaises expériences à cause de son prénom mais surtout, lui expliquer pourquoi il le détestait tant que ça. Eve se souvint qu’au début de la soirée, il avait évoqué son père, ou du moins, avait tenté, pour la réconforter, mais elle l’avait brutalement envoyé bouler, prétextant que sa vie à lui n’avait rien à voir avec la sienne. Eve sentit ses joues s’empourprer, gênée. Elle se mordit la lèvre inférieure, s’en voulant un peu de s’en être prit à lui, plus tôt. Il n’avait jamais connu son père, quelque chose qu’ils partageaient, enfin, même si pour Eve, cette histoire était réglée. D’une petite voix, Eve reprit :
« Désolée… Pour tout à l’heure… Je… Je ne voulais pas… Enfin, j’étais en colère… Je sais ce que c’est de grandir sans son père et… Enfin, d’être hantée par toutes ces questions. En tout cas, si un jour tu veux le retrouver, je peux t’aider. »
Et c’était sincère. Elle pourrait le faire pour lui, comme elle l’avait fait pour retrouver le sien. Elle comprenait qu’il ne sache pas trop à quoi s’attendre, ni trop savoir quoi lui dire. Aussi, se dit-elle qu’elle pourrait lui expliquer comment ça s’était passé, pour elle.
« Quand j’étais petite, je racontais toujours que mon père était le meilleur, que c’était un héros. J’imaginais qu’il était un aviateur chevronné, un soldat du feu ou encore un artilleur… Je cherchais une raison de justifier son absence, quand ma mère refusait de me parler de lui plus amplement. Quand elle est… morte… J’ai essayé de comprendre pourquoi on me traquait, et j’ai compris que je n’étais pas seule. Quand j’ai lu tout ce que je trouvais sur la mutation, j’ai compris que le gène se transmettait par le père. Et là, j’ai décidé d’aller retrouver mon père. J’étais en colère contre lui, je le jugeais responsable, parce qu’à cause de lui, j’étais traquée, parce qu’à cause de lui, ma mère avait voulu me protéger… Ce que je veux dire c’est que, j’y suis allée dans un but et au final, les choses se sont passées différemment…»
Elle esquissa un sourire encourageant à Leo.
Il sembla un instant hésiter, suite à la mise en garde d’Eve mais, en souriant, il entra dans son jeu et ce fut Eve qui se mit à sourire, les yeux rivés au sol, jouant avec ses doigts, sans trop savoir s’ils parlaient tous les deux de la même chose.

« Hm… J’ai tendance à m’éclipser avant le petit déjeuner, à vrai dire… »
Leo se montra étonnamment compatissant et, tandis qu’elle contemplait toujours ses pieds, Eve sentit le contact de la main de Leo sur la sienne, comme un électrochoc. Sûrement parce qu’elle ne s’était pas attendu ce contact, celui-ci lui fit cependant rater un battement de cœur. Les mutants ne sont plus traqués : Eve esquissa un sourire triste. Elle ne put que répondre cyniquement :
« Pour l’instant…»
Effectivement, son avertissement était en quelques sortes une tentative pour le repousser. La vérité était qu’elle avait du mal à déterminer pour le bien duquel d’entre eux elle faisait cela, pour l’épargner lui ou pour s’épargner elle-même ?
« Chiant ? Pourquoi ça ? »
Eve ricana quand Leo supposa que le pouvoir de John était lié à la persuasion ou quelque chose du genre. Elle lui répondit alors :
« Oh, ça, non, c’est juste parce que nous sommes de vils manipulateurs, de père en fille… Notre passion commune sont les échecs et le whisky.»
Eve sourit, observant Leo se traîner jusqu’à un canapé pour s’y allonger. Ses nombreux verres étaient en train de le rattraper et l’esprit de compétition d’Eve lui murmurait de l’achever et de remporter ce petit duel. Eve l’écouta attentivement tandis qu’il lui répondait, et les vapeurs d’alcool commençait à la rattraper elle-aussi. Eve se leva de son fauteuil, titubant un peu, et prit la bouteille de whisky salement amochée – ils avaient bien tapé dedans, à eux deux – et se rapprocha du canapé où était installé Leo. Eve s’assit parterre, s’adossant au canapé et s’y accoudant pour reposer son menton dans sa main. Elle observait Leo qui commença fermer les yeux.
« Ils te fascinent alors… Les singes ont une étincelle d’intelligence dans le regard, plus que certaines espèces. Ça m’intimidait, quand j’étais petite…»
Elle avait répondu sur un ton quelque peu nostalgique. Mais quand Fitz s’enquit du confort offert par le canapé, Eve ne put s’empêcher de chantonner :
« Leeeeeooo va m’payer l’ciiiiné, Leeeeeeooo va m’payeeer l’ciiiné, parce qu’il est en train de piquer duuuu neeeez…»
Elle ricanait, et constatant qu’elle avait laissé son verre à sa place initiale, haussa les épaules et porta la bouteille à ses lèvres pour en boire une gorgée. Si son père la voyait, nul doute qu’il aurait renié sa fille… Mais comme à chaque fois que l’alcool faisait effet sur elle, Eve passait par deux étapes. Et la première était une sorte d’hyperactivité qui lui faisait faire n’importe quoi. Des choses délirantes, et parfois même dangereuses. Mais pour l’heure, elle sentait qu’elle devait juste bouger.
Elle se redressa tant bien que mal sur ses jambes, manquant deux fois de tomber sur Leo, en ricanant. L’attrapant par la main, elle commença à le tirer de sa misérable force pour le sortir du canapé :

« Tu viens ? Faut que j’te montre un truc ! Aller, viens ! »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Jeu 5 Fév 2015 - 21:39
«C’est quoi le tatouage ? » fit-il sourire aux coins des lèvres. A ce stade il ne savait pas trop s’il pouvait se permettre ce genre de question, mais étant donné qu’il l’avait posé sur le ton de la plaisanterie, il estimait qu’il en avait le droit et bien entendu, il avait veillé à ne pas demander où se trouvait ce fameux tatouage. Lui-même avait songé à en faire un, encore pour impressionner les seuls amis qu’il avait (et qui ne l’étaient pas vraiment) mais il s’était vite dégonflé. Cela dit aujourd’hui il était soulagé de ne jamais lavoir fait. Son corps était indemne. En revanche il trouvait qu’un petit tatouage sur le corps d’une femme était très sensuel, il commençait à s’imaginer celui d’Eve. Signe asiatique ? Trop cliché. Une phrase philosophique ? Hmm non. Il devait attendre sa réponse pour le savoir.


«Je t’en veux pas » il haussa les épaules « je ne peux pas comparer mon expérience à la tienne » Il poussa un soupir. «Je sais où il est depuis un moment déjà, mais merci de l’offre. » Il marqua une pause ne sachant pas si elle voulait connaître la réponse, savoir où se trouvait son père mais après un moment de silence il ajouta avec un ton moins joyeux que d’habitude «J’ai juste cherché sur les serveurs du SHIELD il y a quelques années. Il vit ici aux Etats Unis et à une nouvelle femme et deux enfants… Je pense qu’ils ne connaissent pas notre existence. Il nous as laissés en Ecosse. Le pire c’est que j’avais son numéro alors, naturellement, j’ai appelé et il a répondu mais moi j’ai raccroché tout de suite… » Et c’était tout, il n’y avait pas de suite à cette histoire, tout se terminait à ce simple coup de fil qui avait été bien inutile et n’avait pas fait avancé les choses. Il écouta Eve parler de son expérience de grandir son père, il se mit à sourire «J’inventais des choses aussi… » fit-il comme pour la rassurer. Bon, en revanche pour la partie où sa mère se faisait tuer, il ne pouvait rien.


Le reste de la conversation lui passa au dessus de la tête, il était bien trop imbibé d’alcool pour continuer à suivre et ne voulait plus quitter le canapé. «Whisky…Mauvais… » lâcha-t-il lorsqu’elle prononça le mot. Il voulait rester là et s’endormir tout de suite mais Eve ne semblait pas de cet avis puisqu’elle se mit à chantonner bien trop fort pour lui «On a dit choisir le film, pas le payer et chut, trop de bruit. »


Il se retrouva rapidement sur ses pieds, de manière maladroite façon Bambi, lorsqu’elle le tira hors du canapé. Il grogna. «Non…Quoi… » il la suivit néanmoins et fut réveillé par une brise glaciale. Ils étaient sur le toit «Mais qu’est ce que tu va faire ? Me pousser ? Viens, on rentre… » il sautilla sur place pour se réchauffer un peu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Ven 6 Fév 2015 - 13:39



You were not supposed to be here...

Eve posa instinctivement sa main sur son épaule, là où se trouvait le tatouage, sous l’épaisseur des tissus avant de répondre :
« C’était un tatouage idiot, le genre de truc rebelle, tu sais… Mais je l’ai fait recouvrir, à la mort de ma mère. Tu veux le voir ? »
Elle retira sa veste, dénudant ses épaules et montra le tatouage en question. De l’ancien tatouage, on pouvait discerner à peine quelques branches d’une étoile du chaos, mais il fallait vraiment disséquer le tatouage pour le repérer. Par-dessus, se trouvait maintenant une forme ovale, le prénom Jade, une date – la mort de sa mère – et une citation ’Life has to end, she said. Love doesn’t.’, dans une jolie écriture.
Eve eut un faible sourire.

« Je me suis dis que ça lui ferait Plaisir, que je change ce tatouage qu’elle détestait… Tu sais… C’était son anniversaire, aujourd’hui… C’est pour ça que…»
Elle termina sa phrase par un soupire, replaçant sa veste sur ses épaules. Leo comprendrait sûrement qu’elle était venue là pour se recueillir. Au final, ce n’était pas si mal, d’être tombé sur lui. Il la faisait sourire, même rire, un jour où pourtant, elle était habituellement trop blessée.
« Pourquoi tu ne lui as rien dis ? Tu appréhendais sa réaction ? Mais… Pourquoi est-ce qu’il… est parti ? »
Les mêmes questions qu’elle s’était posée, toutes ces années, avant de retrouver son père.
Leo piquait du nez sévèrement, et, les yeux clos, il commença à marmonner des réponses parfois à côté de la plaque, au point de même changer les termes du contrat. Il était évident que le perdant invitait l’autre au cinéma ! A moins qu’il ne s’estime vainqueur ? Eve se pencha au-dessus de lui, pointant son index sur son torse :


« Tt tt tt, petit Scottish qui boit comme une fillette ! Les termes du contrat spécifiaient que le perdant – toi – invitait le gagnant – moi-même – au cinéma voir le film choisi par le gagnant.»
Mais Leo continuait de grommeler, comme s’il somnolait déjà. En réalité, il somnolait vraiment. Eve s’en amusa, même si elle se sentait déjà victime des effets de l’alcool. Avec difficulté, elle s’était mise debout et avait finalement traîné Leo en dehors de son canapé douillé. Mais docile, il la suivit néanmoins et ne sembla se réveiller vraiment qu’une fois qu’il sentit la brise fraîche : ils étaient sur le toit. Il s’agissait d’un toit en terrasse dégradée, mais ça, Leo ne devait pas forcément le savoir. Aussi, quand il se plaignit de vouloir retourner à l’intérieur, gigotant sur place comme pour se réchauffer, Eve, qui comme d’habitude, n’en faisait qu’à sa tête, prit une grande bouffée d’air frais, les yeux fermés. Elle se sentait vivante.
Et comme elle adorait jouer de vilains tours, et comme l’adrénaline était une chose qu’elle adorait, alors elle roula un regard espiègle à Fitz et commença à retirer sa veste avant de la laisser tomber à ses pieds.

« Hey, Leo, regarde ça… »
Elle recula dangereusement jusqu’au bord du toit, ce qui aurait donné le vertige à n’importe quel spectateur. Elle ferma les yeux, les bras en croix, et avant même que Leo ne réagisse, elle se laissa tomber en arrière !
Peut-être que le cœur de l’agent du SHIELD loupa quelques battements, du moins, jusqu’à ce qu’il entende un ‘PLOUF’ à la réception d’Eve. Comment ça, plouf ?
A la terrasse inférieure, trois mètres en dessous, hors de vue au premier coup d’œil, se trouvait une piscine. Une des piscines de la NACE, mais celle-ci était un peu plus réservée à Eve et son père, pour qu’ils prennent l’air.
Ses vêtements collant à la peau, et ses longs cheveux flottant tout autour d’elle, Eve nagea en direction du rebord, levant les yeux pour croiser le regard de Leo qui venait de s’approcher pour probablement vérifier que la jeune mutante n’était pas morte écrasée…

« T’as eu la trouille, hein ? Viens ! Elle est chauffée ! »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   Sam 7 Fév 2015 - 23:24
Il sourit légèrement. Les trucs débiles et rebelles, il ne connaissait pas, voire même pas du tout. Il était le parfait exemple du garçon qui suivait les ordres et autres règlements alors, non, il ne comprenait jamais vraiment pourquoi les gens faisaient des choses idiotes pour prouver quelque chose et il était sur le point de lui dire mais elle mentionna la mort de sa mère et son expression devint plus grave, même lorsqu’elle lui montra son tatouage. Les doigts de Fitz survolèrent le tatouage sans jamais toucher. Il trouvait tout cela absolument touchant et même assez attirant mais il devait être honnête, il ne voyait pas en quoi se faire tatouer pour rendre hommage était d’une telle utilité, la personne ne le saurait jamais après tout et… Certes, Leo Fitz avait l’esprit un peu étroit parfois ou disons souvent alors au lieu de se disputer et de perdre ce combat il se contenta de hocher la tête «Elle aurait aimé, c’est un bel hommage » faux-cul pensa-t-il. «Si j’avais su que c’était son anniversaire, je t’aurais laissé, il fallait me le dire » fit-il d’une voix douce, comme désolé d’être encore là. Pourtant, il n’avait pas eu la sensation d’être un boulet cette soirée, elle s’était amusée avec lui mais surtout de lui, c’est qu’il n’était pas une aussi mauvaise compagnie.
Il soupira «Et lui dire quoi ? Il avait clairement sa vie… Je ne pouvais pas débarquer sur sa pelouse et dire ‘bonjour papa’ avec mon accent Ecossais, non. » haussant les épaules, il n’avait pas réalisé encore à quel point il était encore touché par cette relation inexistante. «Il est parti parce qu’il y avait mieux ailleurs ! » lâcha-t-il comme une évidence.



«Je bois pas comme une fillette, j’ai eu longue journée très stressante, laisse moi » et pourtant il releva aussitôt la tête «Je demande les caméras de surveillance parce que je sais qu’on a pas parlé de places à payer… » puis il laissa sa tête retomber sur le canapé. A vrai dire il ne savait plus bien, son esprit était embrouillé ce qui était incompréhensible car il tenait bien l’alcool d’ordinaire. Bon quelques bières à vrai dire.


Il voulait vraiment quitter ce toit. Il serra ses bras autour de lui et continuait de sauter sur place mais sans donner beaucoup de résultats à vrai dire. Il observa Eve, les cheveux aux vents et elle était magnifique, il l’observa sans rien dire tant qu’elle ne tournait pas la tête dans sa direction mais il fut distrait par la veste qu’elle laissa tomber «Tu veux attraper un rhume ? » Il souriait néanmoins… Sourire qui dura quelques secondes avant que son cœur ne commence à s’arrêter. Elle avait sautée… «EVE ! EVE ! » hurla-t-il en se précipitant vers le bord du toit , son cœur battait bien trop vite et il avait peur de l’avoir perdue mais en s’approcher il la vit flotter dans l’eau. Une piscine… Il attrapa la veste de la jeune femme, mais il avait une expression furieuse sur le visage alors qu’il descendait vers la piscine. «Ca n’avait rien de drôle, j’ai eu peur… Allez, sort, il fait trop froid »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]   
Revenir en haut Aller en bas
 

You were not supposed to be here - [Pv Leo Fitz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant


 Sujets similaires

-
» Dépotoir a images
» Jamie { you're not supposed to look back, you're supposed to keep going
» I was supposed to have a nice body for summer... but I love food.
» [M] ▲ SEAN O'PRY - we were supposed to met
» [Fini] Wonho ═ Yesterday's just a memory, tomorrow is never what it's supposed to be.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-