Partagez | 
 

Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Sam 1 Aoû 2015 - 0:03





"Il m'arrive de chanceler..."


- Jore & Rosa -



Etait-ce le fait d'avoir fait tomber le voile qui avait accélérer leur rapprochement ? Elle n'en savait rien mais elle devait bien avouer que la distance qu'il y avait entre eux quand elle ne savait rien de tout cela semblait s'étioler sous ses doigts. Elle ne considérait pas cela comme une mauvaise chose en soi mais elle était extrêmement surprise dans un sens. Elle accordait sans peine le fait qu'elle soit finalement à l'aise en sa companie malgré ce qu'il est. Le moment qu'il passe ensemble, elle ne cherche pas entièrement à le décrypter, elle le vit tout simplement. Cela effaçait un peu les soucis précédents, remplacé par ce plaisir qu'être ensemble pouvait parfois leur apporter. D'un point de vue charnel, les deux s'accordaient à merveille et même si elle lui demandait de cesser, elle aimerait pouvoir continuer ce moment. Cependant, elle avait été blessée précédemment et même si les plaies avaient bien cicatrisées pour certaines, les muscles eux se souvenaient des coups et il restait un peu de tension. L'eau avait un peu apaisé d'ailleurs cette nervosité. Le désir l'avait fait à la fois effacé et fait revenir quand Rosanna s'était rendu compte qu'ils allaient peut-être trop loin. Non pas qu'elle ne le veuille pas mais à la base, quand ils avaient franchi le cap une fois, il avait été convenu que ce ne serait qu'une exception. Du moins pour elle, c'était très clair. Finalement, tout cela était devenu plutôt trouble. Elle sentait désormais que tout cela se terminait, qu'il fallait revenir à un semblant de "normalité", ce qui n'était plus si simple. Ils jouaient souvent aux bords des limites tous les deux, ils les franchissaient et ensuite Rosa hésitait. Elle se sentit un peu embarassée par la question qu'il lui susurra alors et elle l'observa un instant en tentant de comprendre pourquoi de tels mots avaient franchi les lèvres du Serpent. Que ce soit officiel ? Rose se mordit la lèvre et passa sa main sur sa joue doucement. Elle était sa secrétaire, elle bossait pour lui et ça, c'était arrivé par le biais de son père à lui, alors elle avait un peu l'impression de faire défaut à la confiance qu'on avait posé sur ses épaules. Le point le plus essentiel n'était pas tellement là mais plutôt dans le fait qu'elle était loyale envers Jörmungand et qu'elle ne souhaitait en aucun cas lui causer des ennuis. Or, s'ils avaient une relation classique, elle était persuadée que cela lui poserait pas mal de souci. Notamment question de notoriété. "Je ne dis pas cela mais je ne veux pas vous desservir et je pense qu'officiellement, cela vous causerait une bonne dose d'ennui. Au niveau de votre image publique, de celle de votre famille. Ne vous causons pas de tort." Elle lui montre un sourire, elle savait qu'il avait posé la question à sa façon car ce genre de situation ne lui était pas familière.

Elle avait bien du mal à concilier obligations et ressentis. Les uns étant totalement opposés aux autres. Elle voyait bien, qu'en plus, lui non plus n'était pas très à l'aise avec tout ça. Elle n'était pas tellement en état de trop se poser sur la question, elle avait besoin de temps pour assimiler cette journée plutôt complète en émotions jusque là. Elle le laissa s'écarter doucement, tout en se demandant comment il envisageait les choses de son côté. Elle acquiesça gentiment à ses propos. Elle le laissa aller chercher des serviettes, remarquant soudainement qu'il la tutoyait. Il ne manquerait plus qu'il se mette à lui parler comme ça quand ils étaient en plein travail. Rosanna aimait faire la part des choses et ne pas mélanger tout. Elle souffla un peu et bougea doucement ses jambes dans l'eau. "Pourquoi est-ce que c'est si important pour moi...?" Elle regarda l'eau en pinçant les lèvres en se demandant si les choses allaient devenir plus compliquées entre eux. Elle appréciait la compagnie de Jore et même en sachant qui il était, elle lui accordait encore de sa confiance. Elle se sentait étrangement seule et fut soulagée de voir son patron revenir. Il lui tendit la main et elle passa sa langue sur ses lèvres avant de saisir sa main pour sortir lentement de l'eau, ce qu'elle eut un peu de mal à faire d'ailleurs et elle agrippa fermement sa main. Le dîner ? Elle n'avait pas faim ou plutôt elle ne s'était pas rendu compte qu'il était temps de manger car elle avait les pensées totalement ailleurs. " D'accord, je vais essayer de vous suivre sans mettre de l'eau partout. Vous allez encore faire des sushis...? Combien de temps encore vais-je vous causer autant de soucis ? Enfin je crois que vous appréciez ça les ennuis en fin de compte..."



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Ven 7 Aoû 2015 - 11:21

∞ Encore une Livingstone dans le pétrin.

rosanna.  & jörmungand


 
Les choses se passaient rarement comme prévu avec elle. Mais en réalité je ne prévoyais jamais grand chose en ce qui concernait l'humaine que voici. Je trouvais que c'était ben plus plaisant de vivre avec elle à l'instinct et surtout de voir ses réactions toutes aussi plus adorables les unes que les autres. Cela me faisait doucement rire de la voir aussi gênée dans cette situation. Elle avait un petit côté ''mignon'' et c'était très agréable d'être avec quelqu'un d'aussi franc pour la première fois depuis un bon moment. En fait les êtres humains étaient tous passer l'art dans un certain jeu d'acteur ou ils se font passer pour ce qu'ils ne sont pas. Surtout qu'avec mes dons rien ne m'échapper sur eux et cela me donnait un sérieux avantage.

En tout cas elle ne semblait pas vraiment d'accord avec cette idée d'officialisé la relation. Elle ne voulait pas vraiment causer du tord à mon image ou celle de ma famille. Mais je pensais clairement que cela pouvait être que bénéfique pour nous. Et d'autant plus qu'elle ne perdrait aucunement son job si c'est cela qu'elle craignait également. Du moins son sourire me fit rendre le mien et je répondis d'un ton assez léger.

- Au contraire, le Célibataire endurci de la famille enfin en couple ! Cela fera plaisir à beaucoup de personne vous ne croyez pas ?

Dans tous les cas je lui laissais un peu de temps pour assimiler tout ça et peut être qu'il faudrait même quelques jours. Mais je saurais être patient. Surtout pour elle. Durant ma recherche de serviette je pu entendre sa propre interrogation qui me fit sourire. Car dans ce qu'elle disait je retenais surtout que c'était important pour elle. Et même si je ne savais de quoi elle parlait réellement alors j'espérais que cela ai un rapport avec nous. Revenant enfin à elle je la sentis des plus soulager, ce qui me fit penser que je ne devrais plus vraiment la quitter si elle paniquait autant devant la solitude. De ce fait elle me fit tellement craquer lorsqu'elle passa sa langue sur ses lèvres que je ne pu me retenir de la mettre contre moi délicatement et en posant ma main de libre sur sa nuque je lui donnais un doux et sensuelle baiser. M'en reculant légèrement la tête avec sourire je dit.

- J'espère que ceci pourrait vous aider à réfléchir...

Mais je riais par ses remarques. Car premièrement, je m'en moquais si le sol était mouillé. Deuxièmement on commandera à manger, cela est plus sur pour moi qui n'avait rien dans mes placards. Et pour finir, non elle ne me causait aucuns soucis. Mais ça elle semblait vouloir persister dans cette voie. Alors il fallait que je trouve une solution à ce léger problème afin qu'elle ne m'en fasse plus jamais la remarque. Ce fut donc avec un certain sourire taquin que je répondis à ses mots.

- Chère Rosanna... Je m'en moque si vous mettez de l'eau partout. Mais je ne lacherais pas votre main pour autant car moi même j'en ai mis et je ne voudrais pas que vous glissiez par ma faute. Puis je pense qu'on va commander quelque chose, à vous de voir ce que vous désiriez manger. Et surtout... Si vous me parlez une nouvelle fois de ''soucis que vous me causer'' je vous promet qu'en punition je vous referais ce que je viens de vous faire en apné dans la piscine. On est bien d'accord ?

Fier de ma petite menace qui n'en était pas vraiment une je la conduisais vers le salon ou je l'aidais à ses poser sur le canapé. Puis allant vers un tiroir de la cuisine je sortie plusieurs prochures de restauration à domicile que je lui posait devant elle.

- Une envie, autre que moi, particulière ?

Oui cette question était vraiment tendancieuse mais je souhaitais voir sa réaction sur le coup.

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Ven 7 Aoû 2015 - 18:06





"Il m'arrive de chanceler..."


- Jore & Rosa -



Loin d'elle l'envie de créer le moindre tort à Jörmungand. Or, de son point de vue à elle, c'était une mauvaise chose que de flirter avec son patron alors ce serait pire encore s'ils officialisaient cela. Surtout que Rosanna ne savait pas vraiment quoi penser de leur relation Elle n'avait tout simplement pas envie que le fils du président soit associé à ce qu'elle était elle, disons qu'elle n'était sans doute pas la meilleure compagnie qu'il puisse trouver. Un autre petit détail la taraudait : elle n'était pas bien certaine que le père du jeune Liesmith apprécie que la jeune femme qu'il avait recommandé à son fils, finisse par sortir avec ce dernier. Elle avait un peu l'impression de trahir la confiance qu'on avait posé sur ses épaules. Néanmoins, elle restait une employée loyale, pas de crainte à avoir de ce côté peu importe la tournure des événements. Rosa attachait pas mal d'importance à l'apparence qu'on pouvait donner parfois car malheureusement c'était ce sur quoi les gens s'attardaient de prime abord et quand une idée s'incruste dans la tête des gens difficiles de l'en faire partir. Elle ne le savait que trop bien à cause de toutes les messes basses qu'elle avait entendu à son sujet quand ses parents l'avaient abandonnée avec Kendra et qu'elle avait du se battre pour rester auprès de sa soeur et tout faire pour être un bon modèle pour cette dernière. Au final, ce n'était que moyennement réussi. Perdre son travail n'effrayait aucunement Rosa qui n'avait pas spécialement besoin de ce dernier pour s'en sortir et nourrir la famille et puis elle était plutôt débrouillarde et saurait trouver rapidement autre chose. Elle n'était pas sans possibilités.  En tout cas, elle ne souhaitait pas le blesser par sa réponse mais oserait-il penser cela alors qu'elle lui souriait aimablement ? Il prétexta qu'au contraire, lui pensait que ça ne pourrait être qu'un avantage mais elle n'était pas tellement persuadée. Il était entouré par la politique et chaque choix qu'il ferait pourrait avoir des conséquences sur la popularité de sa famille et Rosa ne voulait pas qu'on associe son nom à l'un des fils du président. Si ces actions personnelles risquaient d'avoir des influences sur le regard que les gens leur porte. En plus, elle était désormais au courant pour la nature réelle du Serpent et... c'était un secret assez lourd à porter, à garder, à taire. Qui d'autre était au courant ? Kendra ne savait pas... elle savait simplement que le patron de sa soeur possédait des dons. Dans un sens, c'était préférable qu'elle ne sache que cela. Rose se demandait comment il pouvait garder le secret si elle était au courant... Elle revint au sujet principal en se concentrant. Elle eut un air interrogateur sur le visage. A qui leur union pourrait-elle faire plaisir franchement ? En même temps, difficile de ne pas être célibataire dans son cas... Elle rit doucement "Dans ce cas, cela risquerait de provoquer un grand choc pour pas mal de ces personnes." Elle ne disait pas qu'elle ne souhaitait pas être en couple avec lui mais elle ne disait pas non plus qu'elle l'envisageait. La dernière fois qu'elle avait tenté ce genre d'expérience, ça avait été d'un ennui mortel pour elle. Il paraît qu'ils formaient un joli couple comme le disait les gens mais en fin de compte, Rose se sentait vide à l'intérieur. Tellement creuse qu'elle avait ressenti un profond soulagement quand elle avait eu l'occasion de tout balancer et prendre la fuite. Pour tout dire, cette relation là lui avait laissé un goût amer et elle n'avait guère eu l'intention de s'attacher à un autre après cela. Encore moins avec un homme qui était l'antipode de ce qu'elle estimait en temps normal.

Oui pourquoi donc était-ce si important pour elle ? Elle se parlait à elle-même, profitant de l'absence de son hôte pour réfléchir à la façon dont les choses évoluaient. Cela faisait désormais un bon bout de temps qu'elle avait perdu le contrôle mais elle avait en revanche appris pas mal de choses en à peine une journée et s'était déjà beaucoup pour son esprit. Elle était même grandement surprise d'être capable d'accepter si bien qu'un homme qu'elle devrait voir comme un monstre soit finalement  suffisamment rassurant pour elle au point qu'elle accepte ce qu'elle n'a jamais pu supporter jusque là.  Elle n'avait pas tant que ça l'envie de se pencher sur ses réflexions ce soir. Elle n'était pas une grande partisane des moments de solitude où l'on se retrouve à se questionner et parfois se morfondre sur de simples détails. Peut-être était-ce pour cette raison que Rosa était rarement inactive, elle cherchait sans arrêt à s'occuper l'esprit, à faire quelque chose pour finalement être suffisamment exténuée et moins réfléchir avant de dormir. C'est pourquoi le retour de Jore fut accueilli avec un certain soulagement. Elle n'avait pas hésité à prendre sa main mais ne s'attendait pas à ce qu'il l'embrasse de nouveau : elle l'aurait presque accusé de sournoiserie pour le coup mais elle n'en fit rien. Elle s'était accrochée à sa main et restait près de lui quand il se recula. Réfléchir... Il se moquait, d'elle car elle était bien incapable de mettre des mots sur son ressenti alors que ces gestes la surprenaient. "Comment voulez-vous que je réfléchisse si vous tentez de me distraire..." Oui, parce qu'un baiser ça la détournait totalement du reste de ses pensées. Surtout quand on ne s'y attend pas. Elle lui pris une serviette et s'enveloppa dedans avec résolution grimaçant un peu par son geste trop rapide et ses muscles un peu réticents. Elle lui fit deux trois remarques qui firent rire le Serpent et la jeune femme remarqua un brin de malice dans le sourire de ce dernier. Qu'est-ce qu'elle avait dit, qu'il ne fallait pas ? Elle ne voyait pas ... Elle avait dit cela comme ça pour l'eau mais par contre il avait raison, elle pourrait bien glisser douée comme elle était et ce serait dommage de se refaire mal alors que ça allait mieux.  Elle lui jeta un coup d'oeil " Eh bien, tant que vous ne tombez pas avec moi je n'y vois pas d'inconvénient monsieur..." Monsieur c'était pour ce "chère Rosanna" mais elle devait bien avouer qu'elle aurait bien du mal à ne pas l'appeler ainsi ou ne plus le vouvoyer. C'était un réflexe, une marque de politesse et également un jeu parfois. Quant au repas de ce soir, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle désirait manger, tant que cela ne lui provoquait aucune allergie, tout lui allait. Elle fronça les sourcils, prête à dire qu'elle préférait qu'il fasse le choix lui-même mais la suite des paroles de Jore l'en dissuadèrent. Il venait de pointer LE détail qui l'ennuyait dans le discours de Rosanna : le fait qu'elle s'excuse sans arrêt de lui causer du tort. C'était quasiment un réflexe chez la jeune Livingstone. Elle avait été élevée avec des manières qui parfois revenaient  au galop malgré elle. Elle repensa à la piscine et se mordit la lèvre avant d'acquiescer sagement à ses propos avec néanmoins un sourire au coin des lèvres. "Parfaitement d'accord. J'ai bien compris le message... je vais rester sagement muette à ce sujet." C'était pas spécialement le moment de le taquiner, elle n'avait clairement aucune chance et pas trop la force, de jouer à ce petit jeu avec lui. Le souci c'était qu'il avait largement le dessus... pratiquement toujours en fait.

Rosanna s'installa tranquillement et lentement dans le canapé avec l'aide de Jörmungand. Elle regarda la pièce autour d'elle et attendit qu'il revienne vers elle sans rien dire. Il avait ramené plusieurs brochures qu'elle observa avec curiosité , relevant la tête quand il se mit à parler. Elle se mit à rire tout doucement à ses propos. C'était franchement mal placé mais à force, elle n'était plus tant surprise par cela. Il faut dire que ce n'était pas bien méchant, plutôt taquin et puis, quand si elle voulait qu'il évite ce genre de discours, cela faisait longtemps qu'elle aurait du mettre les points sur les i. Pour toute réponse, elle pri un des dépliants noir, sobre avec quelques touches de rouge et de blanc. Elle l'ouvrit très soigneusement "Qu'est-ce qui vous fait dire que vous faites partie de mes envies ? N'est-ce pas un brin prétentieux ?" Bon elle le cherchait un peu sur le coup. Il était fier  et ça c'était un sacré défaut chez lui mais bon, elle l'était également. Elle ne le lui reprochait pas vraiment, elle cherchait tout simplement à le taquiner. Espérons simplement qu'il ne se pose pas sincèrement la question. De toute façon, il y aura bien un moment où elle se retrouvera confrontée au fait de devoir en parler vraiment. "Vous me laissez choisir mais vous vous épargnez cette corvée. Non non, venez avec moi, pour me dire ce qui vous tenterait. Et contrairement à vous, je ne vous parle pas de moi."    



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Sam 8 Aoû 2015 - 0:30

∞ Encore une Livingstone dans le pétrin.

rosanna.  & jörmungand


 
Le grand choc dont elle parlait serait de découvrir que j'avais un coté plus désinvolte que ce que ma framille pourrait penser de moi. Du moins ils ne s'attendaient pas à ce que pactise avec la race humaine et encore moins dans ce genre de clicher de film pour adulte de secrétaire à patron. Mais pourtant les faits étaient là et je ne pouvais pas vraiment y changer grand chose au final. Pourtant j'aurais aimer que les choses se passèrent avec plus de douceur, ne voulant pas la brusquer ou même la destabilisé complètement. Et pourtant je la sentais encore beaucoup faibrile mentalement. Mais sa phrase me fit quand même sourire, je ne savais toujours pas si elle s'inquiétait plus pour moi ou pour elle dans ce cas là. Et comme j'avais promis de ne plus lire en elle alors je lui posa simplement la question.

- Mais dites moi... Seriez vous en train d'avoir peur de notre relation ? Je vous pensais pas si fragile que ça Mademoiselle Livingstone.

C'était complexe de voir les choses sous l'angle de cette pauvre humaine. Je ne savais plus vraiment comment prendre les choses mais quoi qu'elle puisse faire je tombais totalement sous le charme de ses petites mimiques ou gestuelles assez attendrissantes de mon point de vue. Elle me fit même doucement rire lorsqu'elle m'accusait d'essayer de la corrompre dans sa réfléxion par un simple baiser. Mais je n'en avait pas vraiment l'arrière penser, je voulais juste lui indiquer la bonne route de manière tout a fait innocente... Enfin presque. Alors je souriais à pleine dents devant sa remarque et répondit avec amusement.

- Je ne fais que vous aidez voyons. Mais si vous souhaitez de la distraction alors on peut reprendre ou on en était vous savez...

Elle l'avait un peu cherché sur le coup non ? Du moins c'est ce que je me disais enfin avec beaucoup d'humour même. Je voulais juste voir cette petite bouille boudeuse qui était vraiment adorable.

Mais c'est alors qu'elle me mise en garde pour l'eau afin que je ne puisse tomber avec elle, ou pire l'entrainer dans ma chute. En fait cette vision des choses étaient assez erroné car je vivais dans l'eau alors je me voyais bien difficilement atteignable par cet élément. Je me voyais mal glisser sur une simple flaque... Alors je n'avais pas vraiment de crainte à avoir à ce sujet là, du moins de mon point de vue une fois de plus. Mais je ne savais que lui répondre à part un léger rire à ce sujet. Alors que je pensais que certaines choses étaient pour le moins bien concluante, voila qu'elle me fit avoir une certaine réaction sur ses mots. Elle accepta ma mise en garde et au vu de son état je comprenais parfaitement qu'elle n'attrapait pas la perche que je lui tendais. Mais de là à devenir muette... Je ne savais pas si elle blaguait sur le sujet ou si, au contraire, était sérieuse sur seulement ce léger point. A croire que c'était limite une menace disant que jamais plus elle parlerait de sujet tout aussi sérieux que notre relation... Et cela était des plus embêtant en effet. Alors il me fallait en avoir le coeur net. Car je ne voulais surtout pas avoir un quelconque blanc entre nous après cela et voulait surtout avoir réponses à mes questions.

- N'abusez pas du terme ''muet'' hein. Sinon les conséquences seraient pire !

Or la suite était des plus rassurantes il faut le dire. Moi qui pensait que j'avais une fois de plus usait de mauvaises paroles en voila qu'elle me fit comprendre que non. Car à ma petite perche sur ses envies personnelles était attrapé et voila même qu'elle osait en rire ouvertement de moi. Me demandant carrement si je n'étais pas trop prétentieux de croire qu'elle me désirait. En fait je restais assez bouche bé devant cet élan de coquinerie de sa part et souriait vraiment devant cette Rosanna la.

- Vous oseriez me faire cette peine avec un terrible mensonge ?

Et oui la je jouais avec les sentiments mais la suite était encore plus amusantes que j'aurais pu espérer. Alors je m'exécuté et me posa pret d'elle, vraiment pret. Au point ou je glissa ma main de l'autre coter de son corps afin de pouvoir observer par dessus son épaule oubliant presque notre nudité certaine à tous les deux.

- Hmmm je ne sais pas vraiment... C'est peut être que contrairement à vous j'ose dire que c'est vous mon envie. Alors pour ce qui est du diner... Je dirais de l'indien ?

Une idée de nourriture complètement aléatoire, mais bon. On verra bien ce que cela pouvait donner par la suite !

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Sam 8 Aoû 2015 - 3:17





"Il m'arrive de chanceler..."


- Jore & Rosa -



Assez fréquemment, la jeune femme oubliait que Jore Liesmith avait parfois du mal à cerner de simples choses notamment dans le domaine du ressenti et donc il était difficile de comprendre un point de vue d'humaine. Sans doute était-ce en partie du à des à-priori qu'il pouvait avoir sur la race des hommes. Tout comme Rosanna était très fermée vis-à-vis des mutants. Du coup, faire valoir une opinion n'était pas toujours des plus aisé. Il faut dire qu'en plus de tout cela, Rose n'était pas encore aussi réactive qu'à l'accoutumée et n'avait pas autant de répondant qu'en temps normal alors sans doute percevait-il moins facilement quand elle était sérieuse ou non. Elle savait qu'il n'utilisait pas de ses dons sur elle, du moins, il avait promis de ne pas le faire sans son accord et elle se rendait compte que pour lui, ça devait pas mal faciliter la compréhension en général. Dans un sens, elle trouvait cela amusant de le voir faire de son mieux de ce point de vue là. C'était un peu se mettre à son niveau que de ne pas lire en elle parce qu'elle, elle était bien incapable de faire ce genre de choses évidemment. Elle se devait donc d'être un peu plus claire avec lui, si elle y parvenait parce qu'il posa une question et elle le regarda avec un air un peu plus posé. Il se moquait d'elle gentiment mais elle avait bien compris la question sous-jacente. Il n'était donc pas sûr qu'elle veuille lui répondre positivement alors il tentait d'obtenir une réponse un peu moins ambiguë ? Il la charriait doucement sur le fait qu'elle aie peur de cette relation mais dans un sens ce n'était pas totalement faux car elle n'était pas certaine que ce soit une bonne chose. Ce n'était pas une crainte mais plutôt un doute. Sauf que sa question était venue un peu trop tôt et elle était à la limite de ne pas savoir quoi répondre. " Vous m'offenser monsieur, ce n'est que votre interprétation personnelle ! Je n'ai aucunement peur de ce qu'il se passe entre nous maiiiis... je me soucie de l'avenir de mon patron en me demandant si votre vie privée ne va pas empiéter sur votre travail." Après tout, dans son laboratoire, il était vu comme quelqu'un de froid et de strict avec ses employés et difficile de lui trouver un point faible. Quant aux fois où il s'était prêté au jeu du chant... il avait du gagné pas mal d'admiratrices et peut-être des admirateurs également. Rosa avait encore le même souci, celui d'être un potentiel poids mort pour lui. Honnêtement, aujourd'hui avait été et était encore un bon exemple. Il n'aurait pas du avoir à s'occuper d'elle, à la secourir et elle aurait presque eut l'impression qu'il perdait son sang-froid... m'enfin ça c'était sans doute son imagination. Elle passa une mèche de ses cheveux derrière son oreille en repensant à cela, légèrement embarassée soudainement mais elle s'énerva futilement quand il l'embrassa et bougonna comme quoi il tentait de la perturber. De la corruption affective ! Elle eut cependant la sensation que c'était presque sa façon de signifier un "j'espère" de sa part. Elle était un brin affecté par cette histoire de relation et devant son sourire, elle se sentait de toute façon rassurée. " Très aimable de votre part mais Non ! Pas de distractions de ce genre, je crois que ce soir je n'y survivrais pas Jore..." Elle était encore un peu nerveuse et ses muscles étaient si tendus qu'elle sentait son coeur parfois accélérer pour des raisons banales. Le simple rapprochement de son patron faisait battre son coeur plus fort dans sa poitrine. Comme si elle n'était qu'une adolescente en pleine émoi. Or elle savait qu'elle n'en était plus à ce stade même si elle ressentait des sentiments pour lui.

Elle avait pris quelques couleurs tout de même, un peu de rouge aux joues. Elle se montra sage, peut-être un peu trop au goût de Jore qu'elle trouva un peu étrange suite au fait qu'elle ait répondu qu'elle serait muette mais elle se laissa sagement menée vers le salon, et elle ferait peut-être mieux d'éclaircir le sujet quand elle serait bien assise. Cependant, elle n'avait guère eu l'intention de parler de sitôt de leur relation. Ce fut Jörmungand le plus réactif dans tout cela car il était certainement de nature plus impatiente qu'il n'y paraissait en général. Elle ricana doucement à l'avertissement qu'il formulait doucement. " Non ne vous en faites pas, je ne suis pas capable de me taire si longtemps. J'ai appris à parler pour meubler les silences. J'aimerais bien savoir en quoi ce serait pire.... ? " Elle essayait de lui faire comprendre qu'il n'avait rien dit de mal. Elle essaya de se montrer un peu plus ouverte avec lui par la suite parce qu'il prenait les choses plus à coeur que d'habitude. Rosanna reserra la serviette qu'elle avait prise et posée sur ses épaules mais elle était bien déterminée à lui montrer qu'elle restait un brin joueuse, qu'elle savait parfois prendre la blague au vol. Elle souriait grandement tandis qu'elle observait cet air étonné qu'il afficha quelques secondes avant de reprendre sa malice habituelle. "Oh mais vous, vous essayez de jouer avec mes sentiments, ce n'est pas très noble. " Elle esquissa un sourire en coin et le fit venir près d'elle. Elle ne pensait simplement pas qu'il s'assierait si près que ça. Elle laissa faire, se positionner tel qu'il le souhaitait. Elle ne le repoussa pas un seul instant, au contraire, elle accepta sa présence volontiers. Elle n'était pas le moins du monde gênée par leurs tenues. Elle détaillait simplement sa brochure en l'écoutant doucement. Cette fois, elle rougit à ces propos. Il était sérieux ou c'était une vanne ? Elle parut un peu hésitante soudainement. Entre sa présence et ses propos. Elle se cala finalement contre lui " Je... ce n'est pas que je n'ose pas... mais c'est vrai que je n'ai guère envie de vous faire de peine et encore moins avec un mensonge. ... " Elle soupira avant de regarder sa brochette de la jeter sur la table et se pencher pour prendre celle qui proposait de la nourriture indienne. Elle en consulta les plats en acquiesçant avec intérêt. "ça me tente bien, ça me changerait. Je suis partante pour de l'indien. ... Et ... vous faites tout de même partie de mes envies." Elle pointa un plat sur la brochette en lui demandant s'il en avait déjà mangé. Qu'est-ce qu'il pouvait bien avoir goûté comme cuisine terrestre...?



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Jeu 20 Aoû 2015 - 0:00

∞ Encore une Livingstone dans le pétrin.

rosanna.  & jörmungand


 
Si il fallait s'inquéter pour l'avenir de mon travail ? En aucun cas il le fallait. Je ne serais pas de ce genre d'homme à pouvoir ou encore de relation si étranges... Je serais surtout celui qui assumerait jusqu'au bout ce qu'il était dans ce genre de relation. Mais soit elle avait sans dotue peur au fond d'elle et je ne pouvait l'en blamer car tout ceci c'était passer beaucoup trop vite à mon gout pour une simple humaine. Mais de ce que je pouvais retenir de la jeune Rosanna était le fait qu'elle se dévaloriser beaucoup trop à mon gout. De ce fait je pensais surtout qu'elle avait peur de l'image de ce qu'elle pouvait donner de moi aux yeux de tous et cela je ne pouvais le laisser faire. Je serais vraiment intransgisant devant ce genre de comportement. Il fallait qu'elle le sache.

- Laissez moi deviner... Vous pensez être un poid a mon évolution n'est ce pas ? Soyez en certaine que cela ne serait que bénéfique que les médias nous voient ensembles. Ils arrêteraient de s'inquiéter de mon éternelle solitude au moins. Dis-je d'un ton plus léger sur la fin.

Mais par la suite les choses furent plus drôle pour moi. Alors que je lui proposer une nouveau round à notre petite aventures je tentais de la corrompre par un moyen des plus humains, le charme affectif. Enfin du moins je fis en sorte de l'aider bien évidemment. En tout cas sa réponses fut des plus amusantes il faut le dire. Elle ne semblait pas vraiment encline a recommencer pour le moment au vu de son état physique. Il est vrai qu'elle n'avait toujours pas totalement repris ses forces. Or il est vrai que je ne pourrais la mettre plus mal à l'aise pour le moment. Donc je fis comme si de rien n'était et c'était sans doute la meilleure option que j'avais jusqu'à présent. Je souriais simplement à sa remarque sur le fait qu'elle n'y survivrais pas et la rassurait comme je le pouvais.

- Ne vous inquiétez pas. Vos désirs son des ordres vous le saviez...

Un petit clin d'oeil et hop j'étais déjà en train de la conduire dans le salon. Ce fut alors qu'une certaine conversation se mise en place, peut être un dialogue décisif dans ma vie. Alors je resterais le plus attentif possible. Je souriais simplement à ses mots. Elle n'allait donc pas se laisser muette aussi facilement selon ses dires. De ce fait j'en était largement soulager. Attendant donc la suite de ses mots je me demandais bien c e qu'elle avait à me sortir cette fois ci. Elle voulait savoir en quoi son silence serait pire ? Et bien je pourrais sois mal le prendre ou alors je ferais en sorte de la faire parler ! La torture ''physique'' serait un bon exemple en soit.

- Cela serait pire dans le sens ou ma promesse de ne pas vous fatiguer plus physiquement serait peut être brisé... Si vous voyez ce que je veux dire.

Il est vrai que la noblesse pour ce soir on pouvait l'oublier. Car si on l'avait toujours en tête alors on aurait pas fait ce qu'on venait de faire... Cela était indéniable. Puis jouer de ses sentiments cela est vrai. Car en vrai je l'avais déjà fait et cela y a même pas quelques minutes à peine alors bon... Enfin son petit sourire me faisait totalement craquer alors je ne pouvais en dire plus et je me posais proche d'elle. Mais il semblait que de jouer les pauvres petits garçons la faisait rougir. Alors qu'elle ne savait guère ou se mettre voila qu'elle dis une chose dont je saurais m'en souvenir, oh ca oui. Alors je souriais malicieusement a ses paroles en y ajoutant simplement un...

- Je saurais m'en souvenir Mademoiselle...

Mais alors qu'elle fut en accord avec mon choix de plat je pris de ce pat le téléphone afin de prendre commande. Avant de faire le numéro je lui demanda une dernière chose.

- Cochez moi ce que vous désirez. Mais ne prenez pas de dessert. Je serais ravis d'en être un moi même.

D'un ton bien taquin certes. Mais je ne lui laissais guere le temps d'en dire plus que je pris mon téléphone et eu le restaurant indien à l'appareil...

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Dim 23 Aoû 2015 - 3:11





"Il m'arrive de chanceler..."


- Jore & Rosa -




Rosanna n'avait pas tellement de réponse claire pour le moment, juste une vague inquiétude sur le sujet. D'ailleurs Jörmungand devinait assez bien, à force de se voir en dehors du travail, voilà qu'il la comprenait plutôt bien. Elle pensait effectivement qu'elle ne pourrait être qu'un point noir sur le cheminement qu'il suivait et avait quelques difficultés à envisager les autres possibilités plus positives. Lui persistait à prétendre qu'aux yeux des médias ce serait plutôt une bonne publicité pour lui apparemment, qu'ils soient vu ensemble. En revanche, la française était mitigée concernant l'usage dont les médias pourraient en faire : certains seraient sans doute assez profiteurs pour saisir cette opportunité et médire. Cependant, son patron semblait insistant sur le sujet alors la jeune femme en conclut qu'il ne voyait réellement aucun inconvénient à se montrer publiquement comme un couple. Peu importe ce que cela impliquait à l'avenir ? Elle était un peu mal à l'aise à l'idée que cela lui cause du tort mais il avait peut-être raison dans un sens. Cela apporterait éventuellement un nouveau regard sur la personne qu'il était. Voilà qu'elle se mettait à envisager cela comme une évolution possible... Elle sourit doucement, en se disant que repousser ces propos une fois de plus sonnerait comme un refus alors que ce n'était pas du tout le cas. Elle était également un peu embarassée d'avouer qu'elle se percevait comme un poids certain. Elle n'aimait pas dire clairement c'est faiblesse. Elle ne répondit donc pas à sa première question, volontairement. "Vous avez peut-être raison. J'avoue ne pas avoir vraiment feuilleté les magazines. Ce n'est pas le genre de lectures qui me passionnent en général... Donc vous êtes vu comme un éternel solitaire ? Hmhm..." Il faut dire que question accessibilité, il était assez spécial comme être. Autant dans son caractère parfois intransigeant, autant avec son humour un peu trop audacieux par moment et dans ce domaine, Rosanna en faisait les frais. Surtout aujourd'hui alors qu'elle n'était pas au top de sa forme. Sa répartie n'était donc pas des plus cinglantes mais lui était toujours aussi vif. Physiquement, elle allait tout de même largement mieux et c'était grâce à lui mais elle n'était pas encore totalement rétablie. Et encore... c'était surtout moralement qu'elle avait un peu de mal à tout percuter, à tout saisir. Se faire agresser, avec ses opinions, c'était une option qu'elle avait toujours supposé réelle. Cependant, apprendre que son patron vient d'une autre planète et qu'il possède plusieurs apparences, c'était déjà plus dur à avaler. Découvrir qu'elle ressentait une affection bien présente pour lui, c'était encore plus délicat après tout cela et maintenant, cette idée de se montrer ensemble. Oui ça faisait vraiment beaucoup pour une seule journée d'humaine. Elle ne pouvait donc pas "jouer" avec lui comme à l'accoutumée mais il était capable de le comprendre, n'est-ce pas ? Encore qu'il n'était pas toujours très rassurant. Qu'à demi en fait ! Rosa rit doucement quand Jore lui dit que ses désirs étaient des ordres. Allons bon, quelle journée tellement spéciale...

Non elle ne serait pas muette à ses propos mais c'était parfaitement vrai qu'elle avait du mal à rebondir. Elle souhaitait juste le rassurer sur le fait qu'elle était bel et bien la même qu'il connaissait. Elle lui demanda néanmoins comment il aurait réagi si elle avait décidé de se murer dans le mutisme bien qu'elle se doute de la façon dont il pourrait tourner les choses. Il ne tarda pas à lui répondre et elle voyait parfaitement ce qu'il voulait dire. Elle lui lança donc un léger regard de reproches " Vous n'oseriez pas ? Vous savez qu'une promesse se tient !" N'était-il pas un peu trop taquin ces derniers temps ? Elle lui sourit doucement " et donc peu vous importerais que je n'y survive pas ..." Elle n'était pas tant gênée par sa présence à ses côtés mais elle avait bien du mal à parler de sentiments. Ce n'était pas si facile de ne pas le froisser, d'être honnête avec lui sans pour autant se dire que chacun de nos mots pourraient être réutilisés par la suite. Elle le connaissait assez bien désormais pour savoir comment il se montrait à son égard. Elle n'avait pas tort car elle avait à peine fait un petit écart de paroles qu'il afficha un sourire malicieux et répondit qu'il garderait cela en mémoire. Elle en était persuadée, il était très doué pour retenir ce qu'il voulait. "Oh oui pour ça je vous fait confiance. Je pourrais presque regretter ce que je vous dis parfois." Rosanna disait cela mais cela ne la dérangeait pas et elle en était un brin amusée. Bon il ne faudrait pas qu'il abuse par contre. Elle fut totalement partante pour manger indien et le laissa aller chercher le téléphone. Tandis qu'il composait le numéro, elle acquiesça à ses paroles et commença à cocher : Poulet tandorri et Matter Poulaw. Elle écrivit sur le papier : sans sauce. On sait jamais ce qu'il mettait dedans. Elle ne voulait pas prendre de risque. Elle savait que dans certains restaurants on vous sert les plats avec un verre de lait à la rose par exemple mais elle n'avait pas le loisir de pouvoir y goutter. Kendra lui avait juré que c'était assez écoeurant et elle la croyait. Elle n'avait pas rougi à la petite provocation de son chef mais elle avait arqué un sourcil et l'avait observé avec un sourire en coin. Parce qu'il n'en ratait pas une. Il eut enfin le restaurant au téléphone alors elle s'assit complètement sur lui et lui mit le bout de papier devant les yeux. Elle s'approcha de son oreille et lui répondit alors "Vous pensez que vous faites un dessert raisonnable ? Peut-être un peu trop salé... "



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Sam 5 Sep 2015 - 3:37

∞ Encore une Livingstone dans le pétrin.

rosanna.  & jörmungand


 
Oh Rosanna. Elle semblait si cultivé avec ses aires de sainte ni touches sévère mais dans un autre sens elle pouvait se montrer plus dévergonder que plusieurs personnes de cette ville. Elle avait su faire un mélange assez attirant de tous ses traits de caractère et c'était sans doute pour cette raison qu'elle me plaisait ainsi. Je ne voulais surtout pas qu'elle se sente observer par rapport à notre relation alors bon je savais qu'il faudrait faire des conscessions si je voulais son bonheur. De ce fait si elle désirée ne pas être connue du public alors soit. Et une femme comme elle avec autant de classe ne serait jamais le genre de femme a aimer les ragots des médias... Mais je fus quand meme surpris par son ignorance sur le regard que portait les médias sur moi. Du moins je me demandais bien ce qu'elle fait ces derniers jours... Mais bon je passais cela et souriait doucement pour répondre.

- Oooh oui et il y a meme certains journaux qui on essayer de m'associer avec d'autres célébrités...

Pour ce qui est de cette histoire de promesse alors je ne savais plus vraiment ou me mettre, enfin facon de parler. Je souriais doucement en me mordillant la levre comme pour dire qu'elle m'avait bel et bien piéger dans ce domaine là. Il est vrai que je n'ai jamais briser de pacte encore et cela serait impardonnable pour moi. De ce fait jamais j'irais à l'encontre de ce genre de principe et ceux même si cela causerait ma mort. Gardant tout de même mon sourire je répondis franchement et calmement.

- Vous n'avez pas tord, vous savez pertinemment que je n'irais pas a l'encontre de mes principes donc je tiendrais parole.

Mais voila encore que je ne pouvais me retenir de penser de travers les moindres faits et gestes des gens. Comme si j'avais des envies un peu trop entreprenante. Donc il fallait que je me restreigne pour le moment et de faire en sorte de rester le plus courtois possible et le plus calme, enfin pas trop tout de même. Car je sentais qu'elle était tout simplement fatiguée moralement et je devais sans doute la laisser se reposer également. D'autant plus qu'elle semblerait presque regretter ses paroles et ca il le fallait pas, du moins je ne souhaitais pas.

- Je vous en pris, ne regrettez jamais quoi que ce soit, promis ?

Puis vint le moment de la commande. Je pris alors le choix de mon invité en double, suivant donc le sien car je n'avais aucune idée de ce que ce plat pouvait bien contenir. Et je précisais surtout que je ne voulais rien au lactose car j'avais une allergie, car oui de manière gentlemen j'allais pas accusé mon invitée qui elle ne voulait sans doute pas que toute la terre entière connaisse son léger soucis. Mais lorsque je me remis a ses cotés la je ne m'attendais guère a une quelconque provocation de sa part... En fait son petit murmure à mon oreille me donna des frissons tel que je posa le bout de mes doigts sous sa nuque afin qu'elle ne s'esquive pas au léger baiser que je lui donnait par la suite... Me retirant doucement je lui murmurais alors à mon tour.

- Cela dépend si on y ajouter quelque chose...

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Dim 6 Sep 2015 - 15:48





"Il m'arrive de chanceler..."


- Jore & Rosa -




Quand on dit que la curiosité est un vilain défaut, parfois effectivement c'est vrai. Notamment quand cette caractéristique est entre les mains des journalistes. Autant il en existe sans doute de rares bien intentionnés autant la plupart ne cherche que le scoop et si les premiers n'inquiétaient pas Rosanna, les seconds lui donnaient l'envie de leur faire bouffer leurs matériels. Non mais sérieusement, certains sont bien trop inquisiteurs. Un de ces quatres, ils vont finir par venir demander aux gens ce qu'ils mangent au petit déjeuner : et c'est censé être de l'information ça ? Donc c'est vrai, Rosanna évitait au possible de lire les articles qui parlaient de ragots et puis Jore aurait du savoir qu'elle n'était pas très curieuse sur la vie privée des gens. Il l'avait su dès le début puisqu'elle n'avait pas du tout cherché à en savoir plus sur son employeur et elle ne s'était pas non plus imposée à lui, c'était plutôt l'inverse. à force de venir vers elle, elle avait finit par en savoir plus et là, dernièrement, elle avait eu des doutes. Si elle avait eu un comportement fouineur, cela fait belle lurette qu'elle aurait compris qu'il n'était pas très humain parce qu'elle le fréquentait quasiment tous les jours et en dehors de sa famille, elle devait être une des plus proches. Enfin ces derniers temps, Rosa avait parfois la tête ailleurs. Elle s'inquiétait beaucoup pour Kendra. Cette gamine avait vraiment la tête ailleurs et elle était trop naïve par moment mais le pire, c'était qu'elle était tout à fait capable de tomber amoureuse tous les deux jours. Effrayant ! Enfin, là n'était pas le sujet. La jeune fille devait être en train de regarder une série romantique en mangeant son repas chinois ou en train de chatter avec ses copines. Rosa leva les yeux vers Jörmungand, d'un air interrogateur : ah donc il se tenait au courant de ce qu'on écrivait sur lui. C'était sans doute une façon de contrôler son image. Voilà qu'il lui parlait d'associations avec d'autres célébrités... " Ma foi, ça peut finalement être assez drôle à lire, en fonction des personnes avec qui on vous associe. En plus, il doit y avoir tellement de lecteurs qui se pose des questions sur votre vie amoureuse... les gens s'ennuient à mourir pour lire pareille sottise. C'est vrai qu'il est peut-être temps de faire taire les idées en l'air..." Au moins les faits seront un peu plus avérés. Elle sourit un peu, doucement, glissant une mèche de cheveux derrière son oreille. Quant à cette histoire de promesse qu'il avait fait tout à l'heure... elle venait de la retourner contre lui et il avait l'air d'y tenir à ses paroles, ce qui n'étonnait pas grandement la jeune femme. Jusque là, elle ne l'avait pas vu outrepasser une promesse et ce n'était pas quelque chose d'admirable, surtout quand on pouvait la tenir. Elle le regarda plus fixement en attendant sa réponse avec un tout petit peu de malice... " Bien sûr ! D'ailleurs, je compte bien dessus." C'est vrai que c'était un moyen de le prendre à son propre piège. Il joue avec les mots et elle, elle insiste sur les mots également. Il fallait bien qu'elle marque un point de temps en temps et puis aujourd'hui, elle nétait pas totalement elle. Ce qui devait la rendre un tout petit peu plus froide et peut-être qu'il le sentait car il était légèrement plus calme que les autres fois.

Elle doit bien avouer qu'elle fut étonnée sur le coup, qu'il lui dise de ne rien regretter et le visage de Rosanna s'adoucit instinctivement à ses mots. Elle eut un doux sourire en coin et posa brièvement sa main sur la nuque de son patron. Elle l'effleura. " Oh mais j'ai dit presque... Je ne regrette pas réellement ce que je vous ai dit et je ne le retire pas. Je ne peux pas vous promettre de ne jamais rien regrettrer, c'est humain d'avoir des remords mais je peux les limiter, surtout à votre égard." Pour le moment, elle ne regrettait pas leur rencontre, ni tout ce qu'elle avait pu lui dire, tout ce qu'ils avaient pu faire ensemble. Elle aurait pu. Elle éloigna sa main et le laissa commander. Elle l'entendit demander les mêmes choses et elle se demanda si c'était si dur pour lui de faire un choix sur le menu puisqu'il n'avait même pas cherché plus loin. Il précisa qu'il ne voulait rien au lactose en se disant allergique. Très gentleman de sa part même si Rosa ne se serait jamais vexée pour si peu. Ce n'était pas son genre. Elle attendit qu'il soit revenu pour le taquiner un peu. Il avait cherché avec cette histoire de dessert alors elle lui rendait la monnaie de sa pièce. Elle n'aurait pas chercher à esquiver le baiser, Rosa l'accueillit sereinement. Elle se demandait finalement pourquoi elle était si réticente, pourquoi elle se posait trop de questions. Il était évident qu'elle avait trop de sentiments pour son chef au point que cela outrepassait son dégoût pour les anormaux et également les barrières qu'elle s'imposait normalement comme des lignes de conduite. Elle rit gentiment à ces propos "Ah oui ? Et donc que compteriez-vous ajouter ? ... Oh d'ailleurs, très gentleman cette histoire d'allergie. Vous marquez un point. " Elle chercha l'heure du regard, se demandant combien de temps prendrait la livraison. Puis elle pensa de nouveau à Kendra et une ombre passa sur son visage. Elle est seule et Rose devrait se sentir coupable de la laisser seule ainsi et inquiète. Bon elle savait que son aînée était entre de bonnes mains -si on peut dire- mais elle n'avait pas trop idée des blessures reçues et du fait qu'elle soit désormais chez son patron, non plus à l'hôpital. Elle avait un peu l'impression de trahir sa confiance. "Désolée" dit-elle soudainement. En plus, Rosa se permettait de flirter avec son patron alors qu'elle avait garanti à sa cadette qu'il n'y avait rien entre eux ! Si elle lui disait soudainement qu'elle était particulièrement proche de lui, elle doutait que la jeune fille la laisse tranquille. " Je pensais à Kendra. Au fait que vous... je lui ai toujours dit que vous n'étiez QUE mon patron, ... monsieur".



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']   Jeu 10 Sep 2015 - 1:54

∞ Encore une Livingstone dans le pétrin.

rosanna.  & jörmungand


 
Elle semblait surtout amusée par ces révélations et je ne savais pas vraiment commrent prendre la chose. C'est vrai quoi il est vrai qu'elle n'était pas du genre a s'occuper de ce genre de magasine mais dans les termes de son travail ne devrait elle pas s'en inquiéter pour le bien de mes relations professionel ? Je sais pas mais une mauvaise pub mal controlée serait vraiment catastrophique pour le reste de ma carrière, surtout pour mon laboratoire privé. Mais bon, je ne pouvais nié le fait qu'elle soit parfaitement au courant de tout ceci à présent me fit comprendre que je passais beaucoup trop mes sentiments avant le travail et ça il fallait que je m'en ressaisise. Or dans tous les cas me fit passer un léger sourire sur le visage et son petit mimique de passer sa mèche de cheveux derrière l'oreille était parfaitement adorable.

Et encore une fois elle touchait juste... Ces histoires d'associations étaient du pure délire et cela me faisait surtout bien rire. Au final elle me tendit presque une perche. Comme si elle voulait que j'officialise ma relation avec elle afin de faire taire tout le monde et surtout que plus personne ai l'idée de s'approcher de moi dans ce but précis. Comme si elle marquait son territoire en quelques sortes et cela me fit doucement rire et j'acquiescais sans honte sa remarque.

- Vous avez parfaitement raison. J'enverrais donc un courrier a la presse leurs disant d'arreter d'imprimer ce genre de papier car je suis avec ma secrétaire jalouse et dangereuse non ?

Un léger sourire pour cette blague et voila que j'avais parfaitement accompli ma tache. Puis elle me provoquait clairement pour ma promesse mais je ne comptais vraiment pas la rompre. Alors je serra les dents et souria gentiment avant de passer a autre chose. Et ce autre chose la... C'était quelque chose dis donc ! Son toucher sur ma nuque me donnait des frissons tel que j'aurais pu la dévorer sur place, au sens figuré bien sur. Et ses paroles étaient rassurantes alors j'acquiessais sagement. Je ne pouvais rien ajouter de plus mise à part un.

- Soit.

Puis je me lever pour passer commande. Ce fut assez bref et je revins donc assez vite vers elle, je m'en hatais même. Un léger baiser et voila que l'ambiance se faisait encore plus sereine et savoureuse à mon gout. Puis avec cette histoire de dessert elle aurait pu me piéger facilement. Pour réponse j'aurais pu parler de la célèbre chantilly mais avec son allergie, dont elle me donna un point pour mon geste a la commande, je ne pouvais lui proposer cela. Alors j'y pris une réflection quelques instants et trouva assez vite en fin de compte.

- Je sais pas bien... Aimez vous le chocolat ?

Mais a peine j'avais eu le temps de trouver une réponse qu'elle me présenta ses excuses. Elle était dans ses esprits et me dit qu'elle pensait à sa soeur. Il n'était pas encore trop tard et je pensais que ce fut à ce moment là qu'il était temps de lui proposer un coup de fil. Sans dire un mot je me levais du canapé et alla dans la chambre, prendre dans les affaires de Rosanna son téléphone. Revenant a elle je lui tendis avec sourire sans dire un mot de plus, mise à part ceci.

- Appelez la alors. Rassurez la...

Ce fut à ce moment là que le livreur arriva. Allant donc payer au jeune homme il resta comme bouche bée devant ce qu'il avait fait comme trajet dans le bâtiment luxueux des Liesmith et surtout encore plus choqué devant un des enfants du président torse nue portant qu'une serviette. Jouant à la perfection la célébrité cool et décontracter je souriais devant son air idiot et lui donna un très bon pour-boire. Me retournant alors vers mon invitée.

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
 

Il m'arrive de chanceler... [pv : Jör']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant


 Sujets similaires

-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Elle arrive !!!
» Arrive en furie [PV Céline]
» J'arrive pour tous vous embêter ♥





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc