Partagez | 
 

There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

avatar
Andrew T. Laiden
Civils
♠ CLASSE & NOM DE CODE : +100
♠ EMPLOI : Agent du SHIELD - Confrériste en infiltration
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]   Dim 29 Mar 2015 - 0:16





I owe you one, buddy. I’m on it.
Connor, Lucy & Hidalgo

Assis sur une chaise qu'un membre du personnel médical m'a apporté pour que je puisse veiller sur Izel une fois stabilisée, je fais le point sur cette journée de dingue, le regard absent, contemplant le néant en silence. Je ne regrette pas d'être venu en aide à Connor, qui sait comment tout ça aurait pu se finir dans un autre cas, mais la tournure des événements ne me réjouit pas vraiment. Aujourd'hui, j'ai bien failli perdre Izel, et j'ai pris la vie d'un homme. Un enfoiré de première, un monstre, certes, mais j'ai du sang sur les mains, et plus rien ne sera jamais comme avant... Je ne sais pas trop depuis combien de temps je suis là, dans cette chambre : j'ai perdu la notion du temps, ça pourrait bien faire une heure, peut-être deux que ça ne changerait rien pour moi. Je suis trop perdu dans mes pensées. C'est lorsque je sens une main se poser sur mon épaule que je reviens un peu à moi, en sursautant légèrement, avant de me rendre compte qu'il s'agit de Connor. Je me détend, enfouissant mon visage dans mes mains, pour me frotter les  yeux et reprendre mes esprits.

« Désolé, je... J'étais ailleurs... Comment va Lucy ? »

Il me dit qu'elle a été prise en charge qu'il va aller la voir. Et observant un instant Izel, entourée de bandages, il finit par me remercier. J'esquisse un sourire, mais j'n'ai pas vraiment l'air dans mon assiette, cependant, je le pense vraiment quand je lui réponds :

« Je... c'est normal, je te devais bien ça. Toute cette histoire c'est fini, maintenant... J'espère qu'ils en resteront là...»

Je suis encore un peu nerveux, en repensant aux caméras qui ont suivi notre intrusion, de tout ce que l'on pourrait légalement nous accuser... Je souris au compliment de Connor, je comprends qu'il est soulagé qu'Izel soit encore en vie et qu'il s'en veut qu'elle ait été blessée. Une dure à cuire, oui... Je la caresse doucement, effleurant à peine les bandages, de peur de lui faire du mal tandis qu'elle commence à peine à s'éveiller, les sédatifs cessant peu à peu de faire effet. Connor se dirige vers la porte, et, un sourire aux lèvres, m'annonce qu'il va être père. Je réponds à son sourire et lui dit, d'un air paternel, avant qu'il ne sorte :

« Ouais mon vieux... Prends soin de ta famille, à n'importe quel prix...»

Après quelques temps, le Doc' me propose de me ramener, ainsi que Maverick et Izel, jusqu'à chez moi. Avant de partir, je vais timidement jusqu'à la chambre où se trouvent les deux amoureux, accompagné par Maverick. Je toc à la porte, et l'ouvre doucement avant d'annoncer, à voix presque basse :

« Désolé de vous déranger... On va nous ramener, je voulais seulement m'assurer que out allait bien et, vous souhaiter le meilleur, à tous les deux...Enfin, trois...»

Maverick me pousse et se dirige directement jusqu'à Lucy, pointant encore du museau le ventre de la jeune femme. J'esquisse un sourire : à croire qu'il a le béguin pour elle et pour le bébé. Je m'approche un peu timidement de Lucy et Connor, pose une main sur l'épaule de Connor et après un échange de regard complice, lui donne une accolade :

« Tu vas t'en sortir, j'en suis certain...»

Je me tourne vers Lucy et lui souris doucement, d'abord hésitant, puis lui finit par l'enlacer avec douceur, elle aussi.

« Prenez soin de vous, Lucy, et prenez soin de cette tête brûlée...»

Après un échange de sourire, on se rend compte, je pense, que tous les trois, on se retrouve lié par des liens très puissants...
J'ai confiance, tous les deux, ils s'en sortiront...

HRP:
 

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart





Any trouble, better call the Chaman
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]   Lun 30 Mar 2015 - 1:59
Lucy & Connor & Hidalgo.
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



La surprise de Connor était justifiée… À vrai dire, ce n’était pas son plan d’origine. Mais, ses émotions (et ses hormones de femme enceinte) étaient imprévisibles ! De toute façon, n’avaient-ils pas assez souffert de cette séparation ? De ses mensonges ? Lucy n’avait plus envie de nourrir cette souffrance, qui l’avait réduite à l’était de zombie catatonique durant les derniers mois. Ils s’étaient fait suffisamment de mal comme ça, non ? Ce n’était pas la peine d’en rajouter. Profitant de la tiédeur étourdissante de ces baisers – son corps encore faible pressé contre lui – la jolie blonde sentit les battements frénétiques de son cœur. C’était si bon… Elle avait l’impression de rêver. Connor prit sa tête blonde entre ses mains et elle planta ses cristaux humides dans son regard bouleversé. « Tout ce que je t'ai dit, ce jour-là... Je ne le pensais pas... » Se mordant la lèvre inférieure, une expression douloureuse scotchée sur sa bouille d’ange – qui trahissait une blessure encore ouverte – la future maman soupira. « Je sais… » Ses yeux se fermèrent, profitant de sa main qui caressait doucement sa joue. « Je ne t’ai pas cru une seule seconde… Je refusais de te croire… mais ton mensonge m’a fait plus de mal que ce que j’ai enduré sur cette chaise… » Admit-elle la gorge serrée. « Je préfère… mourir, plutôt que d’être séparée de toi… Si tu penses que tu vas te débarrasser de moi aussi facilement… » Un petit sourire amusé se dessina alors sur son visage blafard. « Je t'aime Lucy, je suis fou de toi... » Soudain, son cœur s’arrêta de battre. La bouche légèrement entrouverte, visiblement abasourdi, la belle blonde l’observa avec de grands yeux ronds. Est-ce qu’elle avait bien entendu ?! C'était trop beau pour être vrai... Incapable de dire un mot, Lucy répondit à son baiser avec un amour infini, s’accrochant à son cou et sentant une petite larme perler le long de sa joue. « J'arrive pas à croire ce qu'il nous arrive... » Un rire s’échappa d’entre ses lèvres, plus heureuse que jamais et elle reposa son front contre le sien. « Tu y croiras encore moins quand je t'aurai dit que… »

Quelqu’un toqua à la porte, empêchant la belle de terminer sa phrase. «
Désolé de vous déranger... On va nous ramener, je voulais seulement m'assurer que vous alliez bien et, vous souhaiter le meilleur, à tous les deux... Enfin, trois... » C’est vrai, Connor n’était pas venu tout seul ! Perdue sur son petit nuage rose, la mutante avait complètement oublié le dresseur de chien. Lucy s’écarta doucement de son homme et s’accroupit vers l’animal, qu’elle caressa affectueusement. « Tu es un chien très courageux. » Dit-elle en grattant ses oreilles. En espérant que l’autre bête soit saine et sauve… La blonde se redressa et remarqua l’hésitation d’Hidalgo. Lucy répondit à son étreinte avec force, un sourire suspendu aux lèvres. « Merci… pour tout ! Si jamais… je peux faire quoique ce soit pour te rendre l’appareil… N’hésite surtout pas. J’espère que ta chienne se remettra vite. Tes chiens sont merveilleux. » Lucy retourna vers son milicien en embrassant la tête du chien au passage. « Prenez soin de vous, Lucy, et prenez soin de cette tête brûlée... » La blonde rigola. « Pas de soucis à se faire, je prendrai bien soin de ma famille… » Dit-elle en lançant un coup d’œil amoureux à Connor.

Hidalgo descendit avec ses chiens et la jolie blonde entraîna son séduisant trentenaire dans sa chambre. Elle l’invita à s’asseoir sur le lit et s’installa à son tour près de lui. Un petit silence s’immisça entre eux, avant que Lucy ne se décide à parler. «
… qu’est-ce qu’on fait maintenant ? » Demanda-t-elle très sérieuse. « Connor… je ne veux pas vivre dans la hantise constante que tu nous quittes un jour pour nous protéger… Ce n’est pas comme ça que j’imagine notre famille… » Lucy se pinça les lèvres, prit sa main et l’incita à s’allonger près d’elle. Sa tête blonde se posa délicatement sur son torse, tandis que ses pieds s’enroulèrent autour des siens. « J’avais tellement peur que tu sois déçu… » Admit-elle en essayant de se réchauffer dans ses bras. Déjà qu’il avait eu du mal à s’habituer à leur relation… Elle-même ne s’était pas attendue à ce que ça se passe si vite ! Il faut dire qu’ils n’avaient pas vraiment prit toutes les précautions nécessaires… Bien que, sincèrement, la blonde ne regrettait en rien d’être enceinte de Connor. Au contraire, elle jubilait d’avoir un petit Connor miniature et une petite Lucy… C’est vrai, il ne savait pas encore… Mais, serait-il préférable d’attendre avant de lui annoncer ? Hésitante, la belle se redressa un peu et l’embrassa avec douceur, un sourire étrange étirant ses traits. « Au risque de te faire faire une crise cardiaque… on attends des jumeaux… »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]   Mar 7 Avr 2015 - 11:03
Lucy & Connor & Hidalgo.
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Voilà. C'était dit. Pour la toute première fois de sa vie, notre cher milicien avait prononcé les mots magiques à une femme. Des mots sincères qui, on peut le dire, eurent leur répercutions sur la belle mutante. Ne s'attendant certainement pas à ce qu'il dévoile autant aujourd'hui, maintenant... voir même un jour. Et pourtant, ce fut bien le cas. Et cela le libéra d'un poids énorme... Enfin, il assumait ce qu'il ressentait vraiment en plus de réussir à l'exprimer haut et fort. Cela lui fit tout de même tout drôle, mais il n'avait fait que dire la vérité. Fort heureusement, la blondinette ne lui laissa guère le temps de se morfondre dans sa gêne, qu'elle l'embrassa avec amour et le serra contre lui. Ou du moins, jusqu'à ce que ce cher Hidalgo n'arrive dans la pièce. C'est donc le regard toujours bien empli d'émotions, qu'il se tourna vers son ami, un sourire des plus reconnaissant aux lèvres. L'invitant donc à se joindre à eux, en s'écartant à peine de Lucy. Il regarda ensuite la chienne d'Hida se rapprocher vivement du ventre de sa chère et tendre. Évidemment... L'enfant qu'elle porte avait toutes ses chances d'être un mutant. Un détail que Connor allait devoir lui confier. « Toi aussi tu vas t'en sortir... » Les deux hommes s'échangèrent un regard des plus complices, avant qu'il ne lui sert chaleureusement la main. « Prends soin de toi et de tes filles. » Même si son ami ne disait rien, étant plus du genre à intérioriser qu'à se plaindre ouvertement, il est évident que Connor allait garder par la suite un œil bienveillant sur son ami. Aujourd'hui, il avait subit des évènements choquants et bouleversants. Trop, pour quelqu'un qui n'est pas habitué à tant de violence... Il regarda donc son loyal camarade partir, le saluant d'un dernier signe de main. Quelque chose de fort et de solide s'était bel et bien forgé entre eux.

Se concentrant à nouveau sur Lucy, un sourire tendre étira les lèvres du boxeur. Remontant ainsi sur son petit nuage. Ça y est... Il avait craqué et avait posé le pied au pays des Bisounours. Un pays qu'il a toujours craint, si ce n'est écœuré. Mais là il s'agissait de Lucy... Qu'est-ce qu'il ne ferait plus pour elle ? Et puis... Il l'aimait, comme personne d'autre. Ils s'installèrent donc dans la chambre de la mutante, l'un à côté de l'autre sur le lit. Écoutant attentivement sa belle blonde, celle-ci avait besoin de stabilité, pour son avenir... Leur avenir. Le genre de conversation qui aurait immédiatement braqué Connor autrefois. Sauf que cette fois... Il se sentait enfin concerné et était tout autant désireux de stabilité. En plus d'avoir pris conscience de son côté protecteur, qui le rendait idiot et maladroit... S'allongeant confortablement sur le lit, il laissa Lucy poser sa petite tête blonde contre son torse, tandis qu'il se mit à fixer le plafond, pensivement. Laissant ses doigts jouer avec quelques mèches de ses cheveux. « Après notre rupture, j'ai vraiment pris conscience de toutes les mauvaises décisions que j'ai pu prendre dans ma vie. A la minute où j'ai refermé la porte derrière toi. M'être engagé dans la milice... te quitter... » Aurait-il pris un bon coup de maturité ? Certainement... Une évolution qui prend normalement des années et qui lui a explosé en plein visage en quelques jours, voir heures. C'est alors que Lucy lui annonça qu'elle est en réalité enceinte de jumeaux. Un autre coup violent pour Connor, qui écarquilla grandement les yeux avant d'être envahit d'une petite bouffée de chaleur. Deux mioches ?! « Oh... Ouahou ! » Un drôle de frisson parcourra le milicien. Punaise... Sa petite vie et ses habitudes avaient décidément et foutrement bien été ébranlé on peut le dire. « Je dois t'avouer que... ça me fou les jetons... » Il ricana doucement, nerveusement, avant d'essayer de positionner sa main au niveau de son ventre. « Bon, au moins... On en aura deux pour le prix d'un. » Il échangea un regard malicieux avec sa belle blondinette, n'ayant pas pu s'empêcher bien longtemps de retrouver son goût pour la plaisanterie.

Son cœur battait vite, très vite. Cela faisait vraiment beaucoup de choses à encaisser d'un seul coup. Beaucoup de changement dans sa vie. Beaucoup de choses inattendues et de responsabilité... Pour quelqu'un qui n'en a jamais vraiment eu. Et pourtant, cela le rendait... heureux. C'était excitant dans un sens. En plus de vivre tout ça avec Elle. « Et dire que je n'avais jamais envisagé d'être père un jour. Mais avec toi, tout est si... différent. » Il pivota alors doucement sur le côté, prenant appui sur un bras et se retrouvant légèrement penché sur sa belle blondinette. Il caressa son visage d'une main, redessinant les lignes de sa mâchoire tout en se noyant dans son regard. Bizarrement, il avait un peu peur de lui avouer ce qu'il avait découvert sur lui-même. Mais, tant qu'à être dans les confidences, autant aller jusqu'au bout. « Je... Il semblerait que je sois un... Mutant. » Machinalement, Connor détourna son regard. « Il m'est déjà arrivé d'avoir quelques doutes, mais les chiennes d'Hida l'ont confirmé ainsi que... ma capacité à faire le "ménage" au bunker. » Baissant la tête, il se mordilla légèrement la lèvre inférieure. Ne sachant pas trop s'il devait se sentir honteux, joyeux ou blasé... « En fait... je n'ai aucun mérite. » Loin de là l'idée de se plaindre ou de se faire consoler par Lucy, mais disons le simple et triste résultat de tas de choses...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]   Mer 8 Avr 2015 - 6:53
Lucy & Connor & Hidalgo.
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



« Si tu n’avais pas pris toutes ces mauvaises décisions, on ne se serait pas rencontré… » La belle se mordit la lèvre avec un sourire candide. C’est ce qui avait de bien chez Lucy. Elle trouvait toujours le positif dans chaque situation. « On fait tous des erreurs… Mais, c’est vrai que tu aurais dû t’élancer à ma poursuite. » Se moqua-t-elle en l’embrassant à nouveau, cherchant à détendre l’atmosphère. C’est bête, mais au moment où il avait prononcé ce « Je t’aime », il avait effacé ces derniers mois de solitude. Évidemment, la peine était encore présente… Mais, son amour pour Connor était plus fort, indestructible. Finalement, elle décida de révéler son deuxième secret. Les jumeaux. « … Peut-être que j’aurais dû attendre avant de te l’annoncer… » Lucy était partagée entre l’envie de rire et de déblatérer un tas de mots rassurants. Mais, son chéri avait bien raison de réagir comme ça. Deux petits anges. Deux fois plus de responsabilités, d’inquiétudes, mais surtout, deux fois plus de bonheur… Ils disaient adieu à une vie d’insouciance et à une certaine liberté. De plus, la belle blonde était encore jeune pour être maman à temps plein… Bien sûr, celle-ci avait eu amplement le temps de se faire à l’idée. Elle réfléchissait même à sa place au sein des Avengers. Quitterait-elle son équipe ? Maintenant, sa famille était sa priorité. D’un autre côté, réussirait-elle à rester impassible face à la détresse des autres ? Pour  l’instant, elle se contenta de caresser l’avant-bras de Connor, qui lui avouait être paniqué. « Moi aussi… ça me fait peur. À vrai dire, je suis terrorisée... » Admit-elle, un peu nerveusement. « Je n’ai pas vraiment eu de figure maternelle. » C’est vrai qu’elle avait travaillé avec des enfants, mais ce n’est pas la même chose que d’en avoir à soi. « Bon, au moins... On en aura deux pour le prix d'un. » Connor lui retira un énorme poids sur les épaules avec sa petite plaisanterie. C’est comme s’il lui confirmait qu’il serait toujours là pour la soutenir… d’une certaine manière, c’est ce qu’elle ressentait. Lucy se redressa une seconde pour prendre la couverture à leurs pieds. Ils avaient eu une journée épuisante.

«
Et dire que je n'avais jamais envisagé d'être père un jour. Mais avec toi, tout est si... différent. » Son cœur accéléra à ces mots doux, ses pommettes roses et remontées d’un large sourire. Il y avait si longtemps que son milicien adoré – qui ne l’était peut-être plus à l’heure qu’il est – n’avait pas noyé ses magnifiques yeux bleus dans les siens. « Sincèrement, je ne pensais pas tomber enceinte à vingt-trois ans… » Admit-elle en se mordant la lèvre inférieure, toujours aussi éprise de son séduisant trentenaire. Sans Connor, la jolie blonde se sentait incomplète... Et ce n’est que maintenant qu’elle réalisait à quel point ils avaient besoin de l’autre pour garder un équilibre. Sinon, ils se comportaient comme deux idiots… Ses paupières se fermèrent à ses caresses, mais s’écarquillèrent aussitôt à ses révélations surprenantes. C’est vrai qu’après l’attaque de Thomas – qui était programmé pour attaquer les mutants uniquement – la belle avait eu un léger doute. Toutefois, cette information lui était complètement sortie de la tête, puisque Connor n’avait aucun signe de mutation avant-coureur. En fait, le plus bizarre était ce malaise qui planait. S’attendait-il à ce qu’elle soit dégoûtée, terrifiée ou abattue ?? « En fait... je n'ai aucun mérite. » Ah… voilà la raison de sa moue. Sa tête blonde se secoua, un petit sourire en coin. Son index glissé sous son menton, la mutante le força à regarder dans sa direction. « Tu es un homme très intelligent, un professeur de boxe hors pair… Tu repousses toujours tes limites et tu te donnes à fond dans tout ce que tu fais… » Ses lèvres se posèrent tendrement sur les siennes, avec une faible grimace, sa bouche encore enflée et douloureuse. « Tu as la chance de faire de grandes choses avec ce don… Et même sans cette mutation, tu aurais gravi les échelons sans problème… » Ça, c’était bien sa Lucy. Une foi indéniable envers lui.  

Soudain, elle sursauta, empoigna la main de Connor et la posa à un endroit précis sur son bidon. «
Ils bougent ! Tu sens ? » Ses yeux pétillaient à chaque fois qu’ils bougeaient – comme s’il s’agissait de la chose la plus merveilleuse au monde – et c’était un pur bonheur de pouvoir enfin partager ce moment avec le papa. Lucy plongea ses billes cristallines sur lui. « Tu seras un père merveilleux… Est-ce que… tu veux savoir les sexes ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]   Dim 19 Avr 2015 - 19:26
Lucy & Connor & Hidalgo.
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Comme toujours, la belle blondinette arrivait à raviver cette flamme, peu luisante ces derniers temps, en Connor. Trouvant toujours le moyen de dénicher du positif, même dans les situations les plus désespérés. Et lui qui c'était toujours considéré comme un homme débordant de positivisme, il n'était rien à côté de Lucy. Un véritable rayon de soleil, qui ne lui laissait pas le temps de baisser les bras. Il ne pouvait décidément plus se passer d'elle... L'ancien milicien se surprit aussi lui même à prendre aussi bien la nouvelle, du fait qu'il allait être bientôt père... de jumeaux en plus de ça ! Tous deux semblaient encore bouleversés par ces retrouvailles et toutes ces nouvelles. Finalement peut-être que tous ces moments difficiles allaient les souder d'autant plus. Connor était en tout cas, très déterminé à ne plus faire les mêmes erreurs. A ne plus jamais lui faire le moindre mal... Faisant d'ailleurs très clairement comprendre à Lucy son ambition de la soutenir, jusqu'au bout. Elle, ainsi que les futurs enfants d'ailleurs... Connor avait clairement changé, il allait en être de même de sa vie.

Malgré le fait qu'il se soit lui aussi libéré d'un poids et que Lucy ne prenne absolument pas mal l'idée qu'il soit lui aussi un mutant, le soldat resta contrarié. Même si... sa chère et tendre avait peut-être raison. Il s'était déçu lui même. Ayant toujours été particulièrement perfectionniste dans ce domaine, aujourd'hui, qu'il le veuille ou non, il avait l'impression d'en être arrivé là uniquement grâce à ses pouvoirs. Ou au moins avec leur aide. Il écouta tout de même Lucy, noyant son regard dans le sien. Ce contact visuel lui avait tellement manqué... Puis il lui sourit doucement, redessinant la belle mâchoire de sa mutante du bout des doigts. Même s'il n'y croyait pas lui-même, les mots de la blondinette l'affectaient sincèrement et eurent tout de même un effet réconfortant. Il voyait bien dans ses yeux, à quel point elle croyait en lui. Si elle savait à quel point cette confiance en lui faisait sa force. « Tu as sûrement raison... » Lentement, il vint frotter le bout de son nez contre le sien. « Mais... il va falloir que je trouve le moyen de me convaincre moi-même. » Elle ne le connaissait que trop bien de toute façon et devait déjà se douter qu'il allait avoir besoin de faire à nouveau ses preuves.

Néanmoins, ce n'était pas sa priorité pour le moment. Mais plutôt la joie d'avoir retrouver sa mutante et ses deux petites nouveautés évoluant dans son bidon. Lucy le ramena rapidement à la réalité lorsqu'elle attrapa une de ses mains pour venir la poser sur son bidon. Connor écarquilla aussitôt les yeux lorsqu'il sentit... un bon coup de pied. La bouche légèrement entrouverte, il plongea à nouveau son regard dans le sien. On peut dire que c'était une sensation... étrange. « Rhoa... quelle force ! Ça ne te fais pas mal ? » En tant qu'homme, il n'avait aucune idée de ce que l'on pouvait ressentir en ayant des aliens dans le ventre. Le regard du milicien s'attendrit d'autant plus lorsqu'elle lui dit qu'il fera un bon père. Là encore, il n'en savait rien et avait encore du mal à s'imaginer père. Mais... Il ferait tout pour l'être en tout cas. « Et toi... Une bonne mère. Quoi que peut-être un peu trop maman poule... » Il rit doucement, avant de l'embrasser tendrement. Abaissant à nouveau son regard jusqu'à sa main toujours plaqué sur son ventre rebondis. « Un peu que je le veux ! » Il n'avait absolument aucune préférence à ce sujet. S'il pouvait tant avoir un garçon qu'une fille... Dans tous les cas, ça ne changera en rien sa joie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]   Lun 20 Avr 2015 - 20:40
Lucy & Connor & Hidalgo.
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Ce simple contact visuel suffisait à faire frissonner la future maman, qui n’avait plus admiré ce regard myosotis depuis bien longtemps… Son petit bras maigre s’enroula autour de sa taille, le serrant légèrement, apaisée par ces douces caresses. Lucy avait l’impression de renaître, de se retrouver, enfin. Son odeur emplissait ses narines, se délectant de chaque note, enveloppée dans ses bras. Elle n’osait plus bouger, de peur qu’il ne s’efface, combattant le sommeil au maximum. Son séduisant trentenaire était dépité à l’idée que ses exploits ne soient peut-être dus qu’à sa mutation. « Mais... il va falloir que je trouve le moyen de me convaincre moi-même. » C’est fou ce qu’il était exigeant envers lui-même… D’où provenait ce désir d’être parfait ? Lucy se hissa et l’embrassa tendrement, n’ajoutant rien, comprenant qu’il devait s’adapter à sa nouvelle identité. Puis, un sourire se dessina sur ses lèvres. « Donc, toutes les fois où tu m’as battu à la gym… » Commença-t-elle d’un air amusé. « Je te taquines... Tu es un excellent boxer et tu le sais. » Ajouta-t-elle de peur de faire dégringoler à nouveau son humeur. Soudain, un petit pied déforma son bidon et elle s’empressa de mettre sa main à l’endroit où l’un des bébés s’amusait à gigoter. La belle blonde observa attentivement la réaction du papa, se mordant la lèvre inférieure déjà fendue d’un sourire. « Rhoa... quelle force ! Ça ne te fait pas mal ? » Lucy ne put s’empêcher de rire. « Ça dépends où ils enfoncent leurs petits pieds… là c’est pas si mal. Ils sont forts… comme leur père… » Une grimace de sa part désigna un autre coup mal placé, avant de retrouver une mine sereine. « Et toi... Une bonne mère. Quoi que peut-être un peu trop maman poule... » Elle afficha une moue agacée, sachant qu’il avait parfaitement raison. « … Oh ça va… je ne serai pas si terrible… » Dit-elle faussement boudeuse et peu convaincante. « On est des mutants… personne ne touchera à un cheveu de nos petits anges… »

Dans ce monde de mutation génétique, il était malheureusement plus difficile de se faire accepter… Toutes les précautions qu’elle avait dû prendre plus jeune pour dissimuler ses pouvoirs à ses camarades. Le regard réprobateur des gens, l’ignorance… Et s’ils devaient affronter une nouvelle Purge ? Ce sont ces éventualités de guerre qui effrayait la mutante. Ses doigts s’entrelacèrent aux siens, toujours posés contre son ventre. Chassant ses vilaines pensées de son esprit, Lucy était contente de voir que son homme était enthousiaste malgré le choc de la nouvelle. Elle se colla un peu plus contre de lui, la tête posée sur l’oreiller, visiblement exténuée. Ses doigts se dirigèrent doucement vers son torse, qu’elle caressa distraitement, perdu dans leur petit monde. «
Un garçon et… une fille. On a le couple. » Sincèrement, ça ne l’aurait pas dérangé d’avoir les mêmes sexes, mais c’est vrai que c’était sympa d’avoir les deux ! Sa main glissa vers son cou et Lucy l’attira un peu pour l’embrasser langoureusement. Ça faisait tellement longtemps qu’ils n’avaient pas été si proche… La blonde eut du mal à couper court à ce baiser, mais s’arrêta à contre cœur pour reprendre son souffle. Ses cristaux bleus se plantèrent dans les siens. « Tu m’as manqué… ».

Ses paupières commençaient à être drôlement lourdes. Son visage à présent enfoui dans le creux de son cou, la belle se laissait gagner par le sommeil. «
Je pensais trouver un appartement près du tien… enfin, si tu n’as pas envie qu’on réaménage ensemble… » Dit-elle avec une légère appréhension. Lucy se demandait si elle serait capable de remettre les pieds dans sa garçonnière… D’abord, est-ce que c’était sécuritaire vu ce qu’il s’était passé ? « J’aimerais bien qu’on aille voir Hidalgo une fois que j’irai mieux… pour le remercier et, je m’inquiète aussi pour sa chienne. Elle avait l’air en piteuse état. » La mutante se sentait coupable. D’un autre côté, elle sentait que des liens étroits s’étaient tissés entre eux. Sa main s’agrippa mollement à son t-shirt, sur le point de sombrer. « … me quittes plus jamais… » Murmura-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]   Mer 29 Avr 2015 - 10:50
Lucy & Connor & Hidalgo.
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Cela commençait à faire bien longtemps que pareil sourire n’avait plus étiré ses lèvres de cette façon. Comme s’il avait retrouvé les rayons du soleil après avoir vécu des mois et des mois dans les ténèbres. Ce qui n’est pas totalement faux dans un sens… Une véritable résurrection pour Connor, après cette période bien sombre où tout semblait s’être écroulé autour de lui, dans tous les domaines. Tout semblait finalement rentrer dans l’ordre et il était temps. Son sourire s’intensifia d’autant plus lorsque la blondinette le taquina gentiment concernant ses capacités. Puis lorsqu’elle lui confirma qu’ils allaient avoir une fille et un garçon. Ce qui ne pouvait que rendre l’ancien milicien particulièrement enthousiaste. Une joie de vivre très lisible sur son visage, rendant d’ailleurs ce dernier beaucoup moins terne et sombre qu’auparavant. Malgré son état de fatigue avancé. Tant physique que moral… Ce contact, ces baisers, tous ces échanges lui redonnaient vie. Il prolongea tout aussi langoureusement le baiser, sa main toujours bien disposé sur son ventre. Mais dû se faire violence pour ne pas céder à ce puissant manque et à ce plaisir de pouvoir la toucher, la sentir à nouveau. Si elle savait aussi à quel point elle lui avait manqué… Elle n’en avait pas la moindre idée et il valait peut-être même mieux qu’elle ne soit pas au courant de tout ce que se manque a pu provoquer chez lui. Il se contenta donc de lui offrir un tendre sourire, caressant son visage de son autre main et cramponnant son regard transperçant au sien.

Caressant lentement son ventre de sa main, il l’a serra un petit peu plus contre lui, dans ses bras protecteur. Bien trop préoccupé encore par les derniers évènements, les dernières nouvelles et ses retrouvailles, il n’avait même pas songé à son appartement… Tout comme lui, son lieu de vie avait bien changé et ne serait plus jamais le même. Sans même avoir pris le temps de méditer à ce sujet, une prise de décision était plus que nécessaire. « Parles pas si bête… Tu sais autant que moi que tu ne pourrais plus vivre sans moi. » A moins que ce ne soit finalement l’inverse ? Ricanant doucement, son humour était finalement revenu. En partie stimulé par son état de fatigue, certainement. « J’aurai bien envie de quelque chose de plus grand… de nouveau… pour nous deux. » Tournant légèrement sa tête dans sa direction, il lui demandait clairement de tout recommencer à zéro. Ensemble. D’autant plus qu’ils allaient passer de deux à quatre très rapidement. Cela ne manquera pas de lui causer un bon petit pincement au cœur en quittant son appartement chéri, mais… C’était certainement mieux ainsi. Du bout des doigts, il redessinait chaque trait parfaitement bien tracé du visage de sa belle blonde. Pensif, amoureux et inspiré de nombreux projets.

Ses pensées se dirigèrent ensuite à nouveau sur Hidalgo. Ne réalisant pas encore à quel point il lui était reconnaissant. A quel point, il ne se serait jamais douté qu’un lien aussi fort puisse un jour se façonner entre eux. Et surtout, le nombre incalculable de risque qu’il avait pris sans la moindre hésitation pour lui. Une aide, un soutien, que Connor n’oubliera jamais. « Nous irons le voir dès que tout sera revenu au calme… Je pense que tout le monde a besoin d’un peu de temps pour se remettre des derniers évènements. » Comme s’ils n’étaient déjà pas suffisamment proche, le futur papa fit en sorte de lover encore un peu plus la mutante dans ses bras. Voyant cette dernière sombrer et de plus en plus incapable de lutter contre la fatigue. Il tira ensuite la couverture, afin de mieux pouvoir hiberner. Observant Lucy, qui s'autorisa enfin à fermer les yeux, un triste sourire étira la bordure droite de ses lèvres. Il serait bien incapable de la quitter à nouveau. De supporter à nouveau toute cette douleur, mais surtout de la faire souffrir encore une fois. Cette option n’était définitivement plus envisageable… Il la laissa et regarda donc s’endormir paisiblement. Lui qui avait tant eu peur de ne plus jamais revoir cette bouille craquante endormie. Puis, progressivement, il sombra à son tour. Son ventre accolé à celui de Lucy, bercé par les coups de pieds de ses futures terreurs. Soulagé de l’avoir retrouvé, de l’avoir à nouveau ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
 

There's no chance i'll let you go this time... [Connor, Lucy & Hidalgo : Rated +18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


 Sujets similaires

-
» Qui est Rene Preval!
» De quel côté... {Abandonné}
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» Ap qui bug





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !