Partagez | 
 

Today I met a spider who speaks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Today I met a spider who speaks   Jeu 23 Avr 2015 - 12:33


Today I met a Spider ...
Feat. Peter Parker

Lundi matin. Nous sommes un Lundi matin, et clairement j'aurais préféré rester au Dimanche. Pourquoi tant de haine envers ce jour ? C'est juste qu'il y a toujours des couilles qui vous tombent sur le nez. Je veux dire, c'est le début d'une nouvelle semaine, le retour des emmerdes, le recommencement du boulot ...Et comme généralement le week-end est quelque chose de joyeux en famille, il faut bien que Destinée rétablisse l'équilibre en foutant le bordel le lundi matin.
Ma mère disait toujours qu'à partir du moment où on a des crampes au ventre un lundi matin au réveil, c'est que la journée s'annonce mal. Le problème avec les prophéties idiotes de ma mère c'est qu'elles se réalisaient toujours, et qu'elles continuent encore. Je ne suis pas une personne superstitieuse, pourtant là ça tient presque du vaudou. Enfin bref.

Lundi matin, 7h. Je ne vais pas en cours, pas encore, même si j'envisage de plus en plus d'aller voir ce que sont devenus les mutants de l'école du Professeur X. Pas de job non plus – je me laisse le temps de récupérer de mon bond dans le passé –,de ce fait ce serait presque une hérésie de me lever aussi tôt si seulement je n'étais pas insomniaque, en prime d'être terrassée régulièrement par de terribles cauchemars depuis l'enfance. Je tends une oreille mais j'ai déjà ma réponse à ma question intérieure : Neil est déjà parti je ne sais où - je ne l'entends pas pester contre tout et rien comme d'accoutumée, et cela m'inquiète autant que me soulage : j'aime mon oncle comme ma vie mais je ne sais toujours pas trop comment me comporter avec lui depuis notre retour d'Attilan. Un jour peut-être, osera t-on crever l'abcès ... Demain pour sûr, mais pas aujourd'hui, aujourd'hui c'est un mauvais jour.
7h donc. Je me lève mollement de mon lit, non pas le lit miniature miniature -encore à la taille d'une enfant de neuf ans- que j'avais, mais le lit que j'occupe chez Azraël, pour prendre la direction de la sortie en ignorant royalement le manque de décoration de la chambre. Ce n'est que temporaire. Si Neil n'avait pas détruit son appartement, j'aurais encore la décoration fantasque que j'avais faite à l'époque sur les murs de ma chambre : les mondes d'Yggrdrasill à la peinture sur les murs, un arbre géant avec une balançoire, en plus de quelques personnages peints dispersés (l'on pouvait alors y distinguer moi petite, Neil, mes parents, Allen, Eve, Sleipnir, Rocket et les autres gardiens ainsi que Leif et tonton Azraël entre autre). Si ils savaient que j'ai reproduit cette peinture à l'identique dans le futur et y ajoutant des gens, je me demande ce que penserait mon oncle. En attendant, j'avance jusqu'à la cuisine la tête dans le guidon - dormir peu ne veut pas dire dormir bien - et je pars machinalement me faire du café. Bordel qu'est-ce que c'est dégueulasse. Pour vous expliquer le phénomène, je suis une anglaise (de coeur mais ma mère et mon oncle l'étaient / le sont encore, eux) et donc je suis thé, noir comme vert, chaud, brûlant, 1 sucre. Ceci dit, j'aime également prendre du chocolat chaud l'hiver, et ou un simple verre de jus de fruits. Cappu de temps en temps. Le café … ce truc immonde imbuvable que je bourre de sucre, c'est seulement lorsque j'ai une tête à faire crever un zombie d'une crise cardiaque. Genre maintenant. Point négatif là dedans ? Azraël n'a plus de café ; la malédiction commence. Le remède de ma mère serait de cuisiner un truc gras et sucré au possible, dont la recette est tenue secrète depuis le commencement des temps, puis d'aller manger cette overdose de sucre dans un parc avant d'accomplir dix choses stupides, drôles et impossibles. Ma mère avait une imagination à toute épreuve, et elle était aussi ma source de soleil personnelle. Elle continue à l'être encore, dans mes souvenirs, même si Neil et Allen, ainsi que Eve la remplacent.

Revenons à nos moutons. Pas de café. Mauvais réveil. Peu dormi. Tronche à faire se dresser les cheveux d'un épouvantail. Azraël au boulot, Neil absent et oncle Allen envolé dans la nature. Bon. Soyons positif, il ne pleut pas – pas encore – et  ce n'est pas comme si je n'avais pas les clés alors … Je vais me doucher en vitesse, histoire de me donner une mine plus réveillée, avant d'enfiler un t-shirt noir à la va-vite qui hurle en blanc, gras, grosse taille « Panda girl » – vous pourrez même admirer un petit panda sur un fond rond et vert à coté – assorti à un jean clair et mes docs noirs. Pas de maquillage, cheveux en pétard complet, j'ai juste mes breloques habituelles sur moi ; je m'en fiche c'est juste pour acheter du café avec mes maigres économies. J'attrape un vieux sweat de mon oncle dans lequel je nage, et c'est comme ça que je sors, juste au moment où .. oh c'est drôle. Le déluge dites donc ! Karma de merde, maudit lundi. Il ne manquerait plus qu'une invasion d'araignées pour que ce soit parfait. Heureusement pour moi, je connais déjà le chemin évidemment le plus court jusqu'à la supérette la plus proche. Coup de chance, cette dernière est ouverte – c'est lundi après tout – et je souris un peu au vendeur en rentrant trempée comme une soupe avant de filer dans le rayon souhaité sans un mot. Le prix reste raisonnable, donc je prends deux misérable boite que je paie, avant de ressortir aussi vite que je ne suis rentrée, toujours aussi sarcastique qu'à l'arrivée.

Cela aurait pu bien se passer, si seulement nous n'étions pas lundi. Sérieusement. Je hais le lundi.
Me pelotonnant presque contre les murs porteurs d'une gouttière pour justement éviter les gouttes – j'aime la pluie mais pas le froid qu'il fait –, je ne quitte mon abri provisoire que pour traverser la route, le feu piéton étant vert. Seulement, rendue presque au bout, je sursaute soudainement en entendant un crissement de pneus retentissant sur l'asphalte suivit d'un bruit immonde. Le temps de me retourner, je n'ai que le temps de voir une voiture en train de patiner qui fonce droit sur deux enfants qui se sont arrêtés au milieu de la route, tétanisés : un excès de vitesse certains et la pluie l'ayant fait perdre le contrôle.

Oh Dieu … Pourquoi moi ? Rappelez-moi de retourner acheter de quoi faire la recette de ma mère si je m'en sors sans me casser un bras, car ça y'est, me voilà à m'élancer comme une crétine, mais pas dit que j'arrive à temps pour pousser les gamines ... God, ait pitié ?


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD & SHADOW.
Revenir en haut Aller en bas
 

Today I met a spider who speaks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» What 's the date today ?
» Les Spider Pirates recrute activement !
» GEMMARD ✖ i hurt myself today, to see if i still feel
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !