Partagez | 
 

Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mer 20 Mai 2015 - 21:08
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

Avec ce qu’elle vient d’apprendre, Amber baisse involontairement sa garde. Son esprit laisse entrevoir quelques failles car elle se rend compte de similitudes qui perturbent son jugement. Un jugement à la base déjà naturellement faussé. On ne peut pas dire qu’elle soit la mieux qualifiée pour savoir ce qui est bien ou non. Ses activités prouvent un peu le contraire et le fait qu’elle soit entrée par effraction dans ce bâtiment, plutôt que de prévenir les autorités compétentes –qui n’auraient pas vérifier ses dires de toute façon- en est la preuve. La jeune Willson a donc l’esprit un peu sens dessus dessous. Elle reste méfiante mais elle est en plein questionnement permanent et c’est terriblement déroutant. Elle observe le serpent avec méfiance, même quand il boit tranquillement son verre d’eau et quand il se réinstalle comme avant, elle constate qu’il reprend une position particulière. Ça fait pencher la tête de la jeune femme : toute l’attitude qu’il dégage est toujours confiante et fermée et pourtant elle sait maintenant qu’il peut se montrer autrement. Elle l’a vu et c’est ça qui la perturbe le plus. Même si elle fait peu à peu chuter ses barrières, Amber est capable de se montrer froide, sans pitié, sans cœur presque. Elle ne pleure pas les mort pendant des plombes, ils sont morts c’est déjà trop tard mais désormais elle peut les regretter même si c’est rare. Elle n’est pas très câline, elle a vécu une partie de son temps seule à remuer avec colère et tristesse ses souvenirs. Elle a déjà tué des personnes mais surtout, elle n’a pas ressenti de culpabilité. Elle aime Ezekiel et c’est ce qui la rend plus « humaine » dans son comportement. Ce sont tous ces point, hélas, qui la rapproche de Jörmungand et qui pour le coup, la soucie un peu. Elle pourrait se rassurer en prétextant qu’elle ne tue pas pour le plaisir au moins mais il lui est déjà arrivé de torturer un être humain et elle ne peut pas dire que ce n’était pas ce qu’elle voulait. Elle sait que c’était mal, et ça c’est bien ce qui la différencie de lui, mais ça ne veut pas dire qu’elle ne cède pas à la tentation de le faire. Alors oui, c’est difficile d’argumenter contre lui pour lui dire que son comportement n’est pas correct quand elle fait des erreurs similaires et qu’il sait les pointer avec brio. Sauf exception, ces mots là sont sortis tout seul et ce n’était pas les bons. Il en joue à merveille et il a raison. C’est atroce de le reconnaître mais c’est le cas ! « … Dans ce cas je suis flattée d’être ton exception » ironise-t-elle en sachant pertinemment qu'il ne l'interprètera pas comme elle le sous-entend « Je vois parfaitement où tu veux en venir mais mon but reste toujours différent du tien. Je n’ai pas l’intention de blesser ou de manipuler contre son gré quelqu’un qui ne m’a rien fait ou ne me veut pas de mal. » Elle refuse de dire qu’ils se ressemblent. C’est impensable !

Elle aurait tout le loisir de prouver qu’ils ne se sont pas semblables du tout même pour un petit point mais ce n’est pas le moment car Amber est soudainement embêté par un souci qui se manifeste par une larme de sang. Elle est d’ailleurs surprise que le Serpent s’approche avec un air sérieux, qu’il examine ce qu’il se passe et qu’il essaie de trouver une solution  rapidement. Il a l’air plutôt doué pour réagir sereinement en général, elle a cru comprendre à quel point son sang-froid est impressionnant mais elle sa colère n’en est que plus violente. Elle, elle a peur parce que ce n’est pas quelque chose de normal et que ça la touche elle mais extérieurement, elle ne montre pas pourtant il le sait certainement, à cause de ce qu’il est. Elle s’en doute donc et elle n’aime pas l’idée qu’il le sache. Elle se sent perdre un peu l’équilibre avec cette vision défaillante et c’est à lui qu’elle se maintient, en tenant ses poignets fermement et ça lui permet également de ne pas se laisser submerger parce ce qu’il se passe. Elle lui donne son accord pour agir parce qu’il sait certainement ce qu’il fait avec la télépathie et puis si ce sont ses souvenirs qui la blessent, c’est lui le mieux placé pour résoudre le problème. S’il peut faire quelque chose, même si elle voudrait le rejeter de toutes ses forces, Amber préfère céder. Elle tient un minimum à la vie quand même… La mutante sent tous ces muscles se tendre brusquement quand Jore lui dit que tout ira bien. Elle lui jette un regard de reproche et elle se retient de lui crier que c’est encore de sa faute de toute façon. C’est inutile et complètement débile. Il ne savait apparemment pas que ce qu’il faisait allait la détruire intérieurement. En fait, elle n’aime pas qu’il tente de la rassurer : c’est totalement anormal. Un ennemi qui vous rassure la plupart du temps c’est juste sadique. La jeune Willson l’écoute, elle comprend parfaitement ce qu’il lui dit. Un palais mental, elle n’est pas sûre qu’elle saura réellement ranger ses pensées et souvenirs dans des tiroirs mais elle suppose qu’elle doit essayer. Si ça lui est nécessaire, c’est un conseil censé même s’il vient d’un psychopathe. Et encore des paroles rassurantes… Il doit avoir l’impression de parler à une gosse de 6 ans. « Je n’ai pas besoin d’explications aussi poussées, ni que tu me rassures. Fais ce que tu peux pour mettre des verrous où il faut et je me débrouillerais pour tout maintenir en l’état, me créer un palais mental comme tu dis. »

C’est silencieux… elle n’aime pas trop ça mais au fur et à mesure, elle se sent déjà moins vaseuse. Elle se tient toujours à lui et elle est patiente. Etonnement patiente pour une demoiselle comme elle qui n’aime pas le contact et qui doit supporter qu’il ai ses mains sur sa tête. Il est de nouveau entré dans son esprit sauf que cette fois, elle en est pleinement consciente. Pendant ce temps, elle réfléchit à cette seconde rencontre. Quand il revint, elle lui lâcha les poignets aussitôt et passa ses mains sous ses yeux. Histoire de savoir si du sang coulait encore de son regard mais il semblait qu’il ne restait que du sang séché sur son visage. Du sang qu’elle devrait rapidement enlever avant d’oublier et de ne s’en rendre compte qu’après. Elle soupire, elle se sent mieux. Un peu fatiguée mais bien. Elle l’observe se frotter les mains en pensant qu’elle lui en veut d’être un monstre. Non elle ne dira pas merci évidemment. C’est un être cruel, il le reste mais c’est difficile de s’arrêter là désormais. Elle soupire et tends l’oreille. Oui ce conseil aussi elle va le suivre. « J’y songerais… je pense pouvoir trouver un télépathe sans souci… »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Dim 24 Mai 2015 - 22:48

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Les choses se corsaient, car elle refusait toujours en bloque la proposition du Serpent et il ne voulait pas en arriver à la violence… C’était un cas à part et il ne fallait pas le faire autrement. S’il usait de sa force contre elle alors elle se braquerait. Apres tout il avait déjà lu en elle par le passer, et Dieu sait qu’il a bonne mémoire, et il avait vu comment avait débuté sa relation avec Ezekiel.


C’était un conflit avec lui, elle le détestait au début. Et pourtant il avait réussi à se faire aimer d’elle et bien plus encore. Bien sur c’était facile pour lui et Jore se disait que n’importe qui aurait pu réussir à la manipuler ainsi s’il le voulait. Mais là… c’était tout autre. Il avait mal joué son jeu dès le départ et il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Il fut par le passer beaucoup moins patient et il mettait souvent ça sur le compte de son enfermement. Comme un prisonnier qui sort à la fin de sa peine et qu’il rechute dès la première soirée. Là, il avait torturé la première personne instable dès sa sortie de sa Mer. Mais la demoiselle était des plus perturbée et il ne comprenait pas pourquoi au premier regard. Alors il se creusa tant bien que mal et fit en sorte de trouver de manière subtile son malaise.

- Oh… je n’ai pas besoin de te blesser pour le moment. Tu me semble bien en état de choc psychologique en ce moment même, est ce que ca va ? Tu peux tout me dire tu sais…

Mais la suite des événements fit tout accélérer tout à coup. Il se devait de réagir vite avant que le don de cette mutante en devienne instable par son état de stresse avancer. Il fallait aussi faire preuve de précaution car les goutes de sangs sortaient de ses yeux et ceci n’était pas vraiment une bonne chose d’un point de vue humain. Alors qu’elle lui donnait son entier accord sur tout, voila que Jore fit en sorte de tout bloquer comme il le pouvait et surtout de faire un ‘’rangement’’ assez sommaire et basique pour le moment. Car dans le fond c’était à elle de faire en sorte que ca aille mieux, de ranger ses souvenirs. C’était un peu elle qui avait mit les pieds ici et de ce fait elle était un peu coupable de ce qui lui arrivait dans un sens et selon la logique du Dieu Nordique.

D’autant plus que l’humaine ne semblait pas vraiment avoir besoin des conseils du Serpent et cela le fit sourire. Non pas car elle n’en voulait pas, mais parce qu’elle venait d’avouer ne pas comprendre ce qu’il disait. Et pourtant il faisait tout pour que ce soit des plus faciles à comprendre… Mais là… il ne pouvait rien y faire sur l’intellectuel de la demoiselle. Levant les yeux au ciel il répondit alors.

- D’accord d’accord, dans ce cas la je pense que ca devrait aller… Dit-il en observant une dernière fois ses yeux, qui eux semblaient être redevenu normaux.

Même si elle ne semblait pas vraiment encline à un quelconque remerciement elle comptait tout de même suivre les conseils du Serpent. Et ça c’était un grand pas vers une nouvelle relation, se disait-il. Alors qu’il se lavait les mains voila au moins qu’elle avouait qu’il avait de bonnes idées, il souriait dans son coin et se retourna vers elle en séchant ses mains avec une serviette de l’infirmerie. Alors il fit mine d’être curieux, car oui sa question était une interrogation pour lui…

- Oui comme celui qui a bloqué mes pouvoirs sur toi… A-t-il une carte ce Monsieur ? Ou Madame qui sait.

Subtilement il tentait de trouver un moyen d’en savoir plus sur cet homme. Car il lui barrait la route et Jore voulait plus que tout l’éliminer à présent. Mais ça il ne fallait pas qu’elle le sache, même si la connaissant elle peut s’en douter déjà…
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Lun 25 Mai 2015 - 0:51
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

S’il s’y était pris autrement quand ils ont fait connaissance, les choses auraient pu être différentes. Jörmungand semble être plutôt rusé et semble aisément manipuler son monde pour parvenir à ses fins. S’il n’a pas réussi à faire de même avec Amber, c’est uniquement parce qu’il a prit un mauvais chemin avec elle. La première erreur qu’il a commis, c’était de l’aborder en lui signifiant qu’il savait qui elle était : la jeune femme s’était direct sentie en danger dès le départ. Ce malaise, elle l’a d’autant plus ressenti quand il l’a suivi et ne parlons même pas de la suite. Depuis, elle a découvert d’autres détails à son sujet et ça n’a pas embellit l’image du Serpent, bien au contraire. Elle n’en est que plus convaincue qu’elle doit le détester de toutes ses forces mais après avoir fait irruption ici, voilà qu’elle se voit elle comme quelqu’un de tout aussi mauvais que lui. Elle se sent comme prise au piège mais elle argumente comme elle peut pour se dissocier de lui. Ses mots tombent pratiquement dans l’oreille d’un sourd car il interprète les propos à sa façon. Elle le regarde d’ailleurs assez étrangement quand il dit qu’il n’a pas à la blesser pour le moment. Elle ne parlait pas spécialement d’elle mais elle doit sans doute apprécier qu’il ne compte pas lui faire de mal « pour le moment ». Comme si c’est un besoin réellement nécessaire en temps normal. « Ben… contente de le savoir, Jore ». Elle passe une main mal assurée sur son front. Il dit vrai : psychologiquement, elle ne va pas très bien et apparemment c’est très visible. A qui la faute hein ? Elle soupire et balaie ses paroles d’un geste du plat de la main. Tout lui dire et puis quoi encore ? Elle ne parle pas franc jeu avec quelqu’un qui comme lui mais dans un sens c’est assez risible. Elle peut lui dire pas mal de chose qu’il sait déjà, le reste, elle le tait. Il ne lui reste plus qu’à interpréter mais il a du mal quand il ne peut pas faire toutes les connexions comme le cerveau de la jeune Willson est en train de le faire actuellement. « ça se saurait si j’avais envie de tout te dire mon cher ! Je vais bien… »

Enfin non, elle ne va pas si bien. C’est stupide de dire que ça va alors qu’aucun humain normalement constitué ne laisse couler de sang par ses yeux. Ou alors c’est très mauvais signe. Si c’est le cas… vous allez mourir ! Amber est évidemment angoissée par ce qu’il se passe mais elle contrôle les apparences, à défaut de maîtriser les battements de son cœur. C’est difficile également de tempérer sa peur quand un ennemi devient un recours de dernière minute. Elle n’a pas le choix, elle le laisse faire ce qu’il peut. Autant profiter du fait qu’il pense avoir besoin d’elle à l’avenir, pour survivre encore un peu dans ce monde étrange. Elle supporte donc au mieux ce rapprochement inattendu et… quand il termine, on dirait qu’elle se sent déjà moins chaotique. Elle a comprit les recommandations du fils Liesmith. Elle sait ce que veut dire « palais mental » et elle va tenter d’en créer un. Le souci, c’est que bien souvent, c’est une technique qui fonctionne avec les personnes  dont le raisonnement est vraiment construit alors qu’Amber… Elle va devoir inventer tout ce chemin. Elle ne voit pas ce qu’il le fait lever les yeux au ciel. Qu’est-ce qu’elle a dit de bête encore ? Elle le fixe silencieusement tandis qu’il observe ces yeux. Il ne semble plus voir de réactions inhabituelles chez la demoiselle. Elle acquiesce doucement. Vu comme ça elle a l’air sage… presque un peu trop pour une personne qu’on qualifie de déraisonnable et de potentiellement dangereuse. Enfin si on compare le danger, c’est Jore le pire et pourtant lui, il n’est pas fiché. Elle teste sa vision : plus aucun flou. Mine de rien, cet incident vient sans doute d’apaiser un peu la rébellion de la jeune femme, temporairement. Sans pour autant la faire changer. Jore se montre curieux et Amber esquisse un sourire amusé.Oh, il veut en savoir plus sur le télépathe qui a bloqué les pensées de la mutante ? Elle ne compte pas lui dire grand-chose à son sujet car elle sait qu’il n’a pas d’attentions amicales à son égard. Il va très certainement le tué. Amber n’est pas une idiote ou du moins pas à ce point. « Je pourrais en effet… Si tu cherches à en savoir plus sur cette personne, tu sais bien que ce n’est pas par moi qu’il faudra que tu passes. » Elle soupire. « Tu comptes te débarrasser de ce qui te bloques pour lire de nouveau en moi ? à quoi cela te sert … tu n’es donc pas capable de faire tomber le verrou toi-même… Dis moi, qu’est-ce que tu veux savoir ? »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mar 26 Mai 2015 - 2:00

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

En fin de compte il savait qu’il ne tirerait rien de particulier d’elle pour le moment. Sans son don il ne pouvait rien faire mais bien sur que son verrou n’en était pas vraiment un. En fait il pouvait la torturer afin de faire sauter le verre d’elle-même. Mais il ne le fit pas car il avait besoin qu’elle puisse lui faire confiance sur ce coup. Mais si seulement il pouvait lire en elle alors il saurait qu’il n’avait rien à craindre…


C’était assez ironique comme situation. Lui qui savait quasiment tout, là il se retrouvait un peu comme le cul entre deux chaises et ne pouvait plus avancer sans connaitre parfaitement la réaction de la demoiselle. En fait c’était délicat une conversation lorsqu’on ne savait pas ce que l’autre pensait. Alors c’était assez dure pour lui de prévoir les réactions et surtout de se dire qu’il serait peut être un peu trop vexant et la ferait complètement braquer. Mais là encore il ne savait rien. Il comprit, bien sur, que la demoiselle avait un peu plus de facilité avec le Serpent qu’il était mais ne savait plus vraiment pour quelle raison. Il ne savait vraiment pas s’il pouvait s’avançait un peu plus vers elle ni même le pourquoi du comment de ce changement soudain de la jeune femme envers lui.

- Ma foi, je n’en sais rien. Tu me semble juste plus… Calme à mon égard alors je me pose presque des questions tu vois.

Pour la suite des évènements cela se passa plutôt bien. Elle le laissait faire en restant silencieuse au point ou Jore avait presque envie de bailler. Car malgré tout, l’agitation de la mutante était sa seule distraction pour la soirée. Mais comme il s’y attendait la demoiselle n’était pas vraiment prete à tout lui dire sur son ami le mutant télépathe. Cela le fit même sourire surtout qu’elle pensait dure comme fer qu’il ne pouvait faire sauter ce verrou ? Dans un sens il le pourrait. Mais il faudrait la détruire psychologiquement et physiquement. Puis pourquoi pas une petite opération chirurgical au niveau du crâne aussi. Enfin les choix étaient vastes et il avait une large palette rien que pour lui. Souriant fièrement il se disait que ça ne serait pas plus mal de lui faire partager son point de vue sur la chose…

- Fait attention petite Amber. Si je fais sauter ton verrou alors tu risquerais de te plaindre que je sois violent, enfin si tu sera en état pour te plaindre bien évidemment…

En revanche il voulait savoir beaucoup trop choses et surtout sur la Confrérie. Son Père avait le contrôle de leur chef, mais pour le fils Liesmith ils étaient comme des fauves lacher en total liberté et sans le grand patron pour les gérer. Ils n’avaient pas vraiment d’organisation si ce n’est que le titre sans lui et il disait qu’ils étaient voués à périr. Mais lui il pensait pouvoir faire quelque chose et là il tentait d’en savoir plus sur eux au travers de la mutante en lâchant un petit pique qui plus est, histoire de voir une quelconque réaction à son égard. Alors il se mit doucement à tourner autour d’elle, comme si il était impatient de lui bondir dessus et de lui arracher la gorge…

- Si tu me propose de parler alors… Dis-moi, qu’en est il de la Confrérie ? N’est elle pas morte sans Magneto ? Qui au passage travail pour mon Père à présent… !

Il avait le sourire car c’était un sujet assez sensible chez les Confréristes. Bien sur il savait qu’elle n’en faisait pas partie mais si elle avait un quelconque sentiment envers son compagnon alors elle serait peinée de son malheur politique… !
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mar 26 Mai 2015 - 3:17
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

C’est étrange comme la situation semble bancale. Amber n’est pas complètement fermée, comme elle l’est à l’accoutumée et Jore quant à lui semble continuer de marcher sur des œufs avec elle. C'est-à-dire que l’une se monstre désemparée par ce qu’elle a apprit et l’autre tente une approche moins brusque. C’est vrai qu’il ne sait rien puisqu’elle ne lui dévoile pas ses pensées et qu’il ne peut pas lire en elle pour le moment alors oui, il ne comprend sans doute pas vraiment pourquoi elle réagit ainsi. Elle, elle sait mais elle n’a pas tellement envie de lui dévoiler ce qui cloche chez elle, ce que ses pensées trahissent. Oui elle est plus calme parce qu’elle contrôle sa peur… parce qu’elle se sait monstrueuse elle aussi. Il se pose des questions ? Il ne doit pas avoir l’habitude de se questionner souvent sinon il aurait pu comprendre. Il a sans doute l’habitude d’avoir les réponses sans demander normalement. Elle commence à râler un peu… il n’a pas à chercher la signification de son air calme. Il devrait la laisser tranquille, se dire que tant mieux si elle se montre soudainement moins hostile à son égard, non ? Pourquoi chercher à en connaître la raison ? « Ben si ça te perturbe tant que ça mon changement d’attitude, je peux de nouveau me montrer exécrable avec toi. Je pensais pas que ça te manquerait autant. » Elle est toujours aussi calme mais elle est froide. Elle se moque un peu… mais c’est vrai, ça c’est une attitude risquée, elle le sait bien. Elle pourrait parfois payer son comportement méprisable mais c’est ce qu’elle est : au fond, elle est toujours restée une enfant remplie de colère contre la société et le rejet qu’elle ressentait à cette époque… qu’elle a toujours ressenti. Elle n’est plus une ado mais ça laisse des traces. Chaque expérience nous façonne. Notre vécu nous constitue. Amber est faite de douleurs et de couleurs, de manque d’affection et de la peur d’en recevoir.

Cette peur qui est plus grande que celle de souffrir et … de mourir ? Elle sait qu’avec cette histoire de trop pleins de souvenirs dans sa mémoire, avec ce que Jore lui a montré, elle risque de mourir. Sans cela, elle ne laisserait pas le Serpent la toucher. Hors de question qu’il franchisse la distance minimale qu’Amber voit comme une sécurité vitale. C’est surtout psychologique puisqu’avec lui la distance ne servirait pas à grand-chose, elle l’a bien constaté peu de temps auparavant. Il est plus rapide qu’elle quand il s’agit de fuir et de rattraper sa proie et bon sang, il est horriblement sournois. Il est là quand vous ne vous y attendez pas. Pendant qu’il s’occupe de ses souvenirs, elle repense à la manière silencieuse dont il s’est approchée d’elle et ça la fait frissonner. Il n’empêche qu’elle a la très nette impression que ça a beaucoup amusé Jörmungand. Il aime jouer avec elle, malgré elle et c’est vrai que si elle était à armes égales … il est probable que ce genre de jeu amuserait peut-être Amber. Après tout, elle doit bien avouer que mener une vie normale, c’est assez ennuyeux. Elle a déjà passé suffisamment de temps à se planquer dans des égouts mais bon être une proie, c’est pas trop son truc quand même… et ça arrive trop souvent à son goût aussi. Quant à donner le nom du télépathe lui ayant donné un coup de main, non, Amber n’en a pas trop le désir. C’est qu’elle apprécierait que cette connaissance reste en vie pendant encore un certain laps de temps puisque ça peut toujours être utile comme capacité. Elle vit Jore sourire et elle se questionna sur ses pensées. Il est bavard, elle suppose qu’il va gentiment lui expliquer ce qui l’amuse tant. Tant qu’il n’y voit pas d’inconvénient, elle le trouve plutôt loquace. Contrairement à elle qui n’aime guère parler mais elle n’a pas les moyens de le faire taire alors que lui le peut aisément. Faire attention, dit-il. Encore ? Amber lui a déjà laisser comprendre que ce n’est pas son fort. Elle met souvent les pieds dans le plat, il le sait. La suite n’est pas franchement plaisant pour la mutante qui le fixe avec les sourcils haussés. Alors si elle comprend bien… soit il tue le télépathe, soit il la torture pour faire tomber le verrou ? évidemment les méthodes douces ça n’existe pas. Elle n’a pas trop envie qu’il fasse cela « Violent… tu veux dire comme tu l’es en général ? Hm… je préfère éviter que tu en arrives là en fait. » Effectivement, la douleur, elle a assez donné et bien trop souvent. Elle sourit étrangement… ça ne lui fait pas si peur comme paroles. Elle trouve juste bizarre qu’il n’agisse pas contre le gré de la demoiselle en faisant brutalement tomber ce verrou. Ça ne lui a jamais posé de problèmes de la blesser auparavant. Pourquoi est-ce qu’il se retient là ? Elle évite de lui poser la question pour ne pas le pousser dans cette direction. Il faut dire qu’en plus elle n’a qu’une envie en ce moment, c’est partir loin de Jore. Oublier … oublier qu’il est ce qu’il est et qu’elle ce qu’elle est… Elle ne fait pas un mouvement, elle l’observe et quand il fait les cent pas autour d’elle, elle ne se rend pas compte qu’elle commence déjà à pester. Il tourne autour d’elle comme s’il s’agit d’un morceau de viande et elle sait que c’est quelque chose qu’il fait pour l’agacée. Oui elle lui a laissé la parole tout à l’heure. Grossière erreur… La confrérie ? Il s’intéresse aux confréristes dans quel but ? Non elle n’est pas morte sans Magnéto. Ce nom qui fait grincer les dents de la jeune femme. Cet homme qui s’est éclipsé. Elle fronce les sourcils quand il dit qu’il bosse pour le président. Elle n’en savait rien et honnêtement, elle s’en fiche royalement. Lui parler de tout ça, elle peut mais est-ce qu’elle en a envie. Ce qu’elle veut c’est arrêter Jore dans sa ronde et inconsciemment il l’énerve tellement qu’elle le chope par sa manche pour le stopper. Elle reste une instant surprise et y ajoute quelques mots. « arrête ça, tu veux. » Elle le lâche aussitôt. Le geste est peut-être déplacé mais elle l’a attrapé sans y songer alors qu’elle n’aurait jamais fait ça autrefois. Elle enchaîne « Je n’en suis toujours pas membre. Je ne sais pas grand-chose. Je pense que chaque système avec une hiérarchie trouve toujours un successeur quand la tête vient à tomber. Personne n’est irremplaçable mais si tu veux en savoir plus… ce n’est toujours pas moi la bonne personne. Mes intérêts ne sont pas liés à la confrérie et ce n’est pas parce que mon compagnon en fait partie que cela change quelque chose. Pourquoi t’intéresses-tu à la confrérie ? »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mar 26 Mai 2015 - 18:04

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Le serpent souriait devant son humour, enfin si ca en était un. Car ça il n’en était beaucoup moins sur tout à coup. Mais la chose l’amusait beaucoup et il avait assez envie de la tuer ainsi pour lui laisser quand même du crédit… un peu… très peu même. Il s’ennuyait un peu dans cette conversation, malgré les aléas de ce qu’il se passait chez elle. Mais en fait c’était elle qui l’ennuyait. Il avait envie de jeter l’éponge et la tuer une bonne fois pour toute. Mais les projets de Père… Il ne pouvait faire disparaitre deux corps aussi facilement surtout avec les médias qu’il avait aux fesses. Bref c’était bien compliquer tout ça.


Mais dans tous les cas non son comportement odieux ne lui manquer en aucun cas. Il ne voulait surtout pas revoir ce genre de chose de sa part et c’était même mieux qu’elle soit si calme. Or ce n’était pas un calme ordinaire car il sentait que cela était dû à autre chose… comme si elle avait vu en lui quelque chose qui la refroidissait énormément sur le coup. Et sa curiosité lui brulait les lèvres à vrai dire. Mais c’était délicat de parler avec elle à présent…

- Je ne dirais pas ça. Mais… Je jurais que ton calme a un rapport avec ce que tu as pu voir en moi… ! Quelque chose t’a effrayé ? Il est vrai que Fenrir n’a pas une apparence très gracieuse…

La violence était sans doute un point d’approche avec elle. Du moins d’une certaine façon. Le serpent connaissance le passé violent de la demoiselle avec son ex petit ami et de ce fait il savait qu’elle avait toujours une sorte de rejet très violent de ce genre de chose. Il pensait même que c’était presque phobique pour elle, enfin ce genre de détail n’était que floue dans ses souvenirs car il ne s’y était pas attarder durant le temps ou il pouvait lire en elle. Mais à voir sa réaction alors il se disait que peut être… Peut être qu’il pouvait faire quelque chose alors. Mais il fit mine d’être faussement offenser par une telle approche de sa part. Alors qu’en réalité cela l’amusait beaucoup plus qu’autre chose dans le fond. Donc c’est en gardant son sourire qu’il reprit de plus belle.

- Mais je suis quelqu’un de très doux voyons. Tu devrais demander à ma… mon humaine !

Il eu une petite hésitation sur l’appellation humaine. Il parlait bien sur de Rosanna mais il avait encore du mal à quitter son rôle de divinité répugner par la race humaine pour avouer clairement devant une potentielle ennemi qu’il avait une faiblesse pour eux. Mais sur le coup il se rendit compte de ses paroles et se dit qu’il fallait peut être se mettre au point la dessus…

Cependant il devait se concentrer sur sa proie et il fit en sorte de la mettre mal à l’aise. Bien sur il eu presque envie de rire lorsqu’elle le stoppa et ne lui en voulait pas car c’était juste pour voir sa réactivité dans le fond, voir si elle était toujours aussi caractérielle comme il aimait à la faire péter une durite. En revanche il ne voulait pas vraiment lui donner le pourquoi du comment ses questions…

- Oui un peu comme Hydra… Mais du coup aimes-tu vraiment ton compagnon ? Car si son ressentit politique ne t’intéresse pas… Je me mets à douter moi tu vois. Dit-il en faisait exprés de ne pas répondre à sa question.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mar 26 Mai 2015 - 22:54
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

Il ne compte donc pas la lâcher ? Il insiste tellement sur le fait qu’elle ne se comporte pas comme d’habitude, qu’elle va finir par lui hurler dessus s’il continue de chercher la petite bête. En revanche, il ne tient apparemment pas à la revoir se comporter de manière mauvaise. Dans ce cas, il doit envisager l’option « se comporter de façon acceptable » parce qu’il est aussi douée qu’elle dans sa manière d’aborder les autres. Malheureusement, il a tellement raison quand il souligne que ce qu’elle a vu en lui est en rapport avec son calme, qu’elle se fige un instant comme un arrêt sur image. Elle serre les dents : qui ne serait pas perturber par la vision de la vie d’un Serpent tel qu’il l’est. Elle sent combien il est curieux mais elle rejette de toutes ses forces cette indiscrétion parce qu’elle ne veut pas qu’il profite de ce qu’elle dit et à coup sûr il risque de vouloir en profiter. Il a l’air calme et on a envie de lui parler mais pas quand on sait ce qu’il peut faire des informations qu’on lui donne. Si quelque chose l’a effrayé ? Tout en lui fait peur… dans son comportement particulièrement violent bien que terriblement calme ou dans le fait qu’il soit un extra-terrestre ayant pour véritable forme celle d’un gigantesque serpent ou celle d’un homme des glaces… Elle a donc franchement envie de lui répondre qu’il se paie sa tronche et qu’il ferait mieux d’arrêter de se foutre de sa gueule direct mais tempérons… Enfin si elle peut car voilà qu’il fait désormais référence à son frère et elle a juste envie de lui dire de se taire un peu. Il l’agace vraiment là. « Quand bien même… qu’est-ce que ça peut te faire Jore ? Si j’étais si effrayée, je crois que je prendrais encore plus de distance avec toi ! Non je n’ai pas peur… ne cherche pas ! » Et ouais, Fenrir est vraiment pas le plus charmant des loups à approcher mais elle va éviter de dire ça comme ça… C’est lui qui lui tend la perche mais ce n’est pas une raison valable pour la saisir. « Je ne dirais pas que ton apparence reptilienne est gracieuse non plus… » Au moins elle s’en prend pas à sa famille, juste à lui. Comme d’accoutumée quoi ! Non non et non elle ne lui dira pas ce qu’elle a peur parce qu’elle se trouve trop semblable à lui. Elle le fixe soudainement, histoire de voir ce qu’il peut comprendre par lui-même. Sans son don.

Oui elle n’a pas trop envie qu’il joue avec son cerveau. S’il évite de lui faire du mal, elle ne va pas le pousser à être violent avec elle, ce serait complètement masochiste de sa part. Elle le traite de personne violente mais il n’est généralement pas que ça et sa remarque n’a réussi qu’à faire sourire Jörmungand qui ne se démonte pas pour autant. Il se défend en prétextant qu’il est quelqu’un de délicat et Amber grimace devant ses propos parce qu’elle ne peut pas tellement dire le contraire. Il est vraiment très brusque, comme quand il a tué Alex. Les marques indiquent qu’il a été très mauvais à ce moment. Malgré tout, elle a vu… elle l’a vu se comporter différemment. Avec son humaine, comme il a hésité à le dire. Cela l’a fait d’ailleurs sourire car il semble un peu contradictoire dans ses sentiments. Elle se demande comment il peut se montrer si opposé à l’image qu’elle se fait de lui. « Ta… ton humaine ? Elle n'a donc pas de prénom à tes yeux... Tout le monde peut se montrer sous de multiples facettes. Certaines sont justes fausses… » Elle se retient de dire qu’elle est tout aussi douce quand elle est avec Ezekiel alors qu’elle est détestable avec les autres. N’en rajoutons pas. Elle se sent très vite mal à l’aise avec Jore qui lui tourne autour comme un vautour mais elle le stoppe de sa main avant de le lâcher. Elle ne comprend pas comme elle peut se montrer si désinvolte avec lui. Il ne se braque pas et elle fait quelques pas pour s’éloigner de lui et le regarder des pieds à la tête. Qu’est-ce qu’il est chiant comme type… il fait exprès c’est évident…. Non ? Il ne répond pas à ces questions. C’est tellement bien quand les conversations sont à sens uniques. Elle soupire et fronce les sourcils car elle ne sait pas du tout ce que c’est que Hydra. Quant au fait qu’il doute qu’elle aime Ezekiel… Effectivement, elle se fiche de la Confrérie mais pas de son compagnon. Les deux n’ont rien à voir ! Il n’a pas le droit de la juger comme ça. « Décidément, en quoi ça te regarde mes sentiments ? Toi, je ne te demande pas si tu l’aimes vraiment ton humaine, ta Rosanna si je ne me trompe pas de prénom... Vas-tu prétendre que non ? Bon sang mais qu’est-ce que tu veux vraiment… » Elle se tient à distance et fait en sorte qu'il ne vienne pas tourner derrière elle.
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mar 26 Mai 2015 - 23:54

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Et voila un joli petit sourire s’affichait en coin de l’œil du reptile. Il avait à nouveau raison sur la suite des évènements et il le voyait dans la soudaine peur de la demoiselle lorsqu’il prononça ses mots. Elle était comme figé tel un gosse qui vient de se faire prendre la main dans le sac comme disait ces humains. Et cela plaisait à Jörmungand de la voir de la sorte. Il fit donc en sorte de ne rien faire pour le coup et l’écouter. Puis après, seulement après il agirait en conséquence… Comme à son habitude en somme.


Elle préféra donc faire l’innocente et garder son sang froid, du moins tenté de le garder. Elle donna de bons arguments certes, mais le serpent légendaire n’en fit rien. Elle piquait même sur son physique naturel sentant pleinement que la demoiselle ne voulait pas dire un mauvais mot sur le reste de la famille. Elle l’avait bien compris dans le fond, elle savait que dire du mal de sa famille serait un élément déclencheur d’une folie meurtrière. Seul lui en avait le droit. Alors il se montrerait clément, pour une fois qu’elle fit preuve d’intelligence à ses yeux…

- Je ne te crois simplement pas. Je ne lis pas en toi mais l’ouïe d’un serpent est quasiment infaillible tu sais… Je crois même te l’avoir déjà dit non ? Et de ce fait je sais que tu mens car tu a peur de quelque chose…

Mais voila qu’elle était encore plus astucieuse et tout aussi observatrice que lui. Il riait à sa remarque, oui il l’avait qualifié d’humaine la femme qu’il aimait mais c’était par pure fierté et il s’en excusait sincèrement auprès d’elle. Mais devant cette mutante il ne se dégonfla pas pour autant. Alors il l’écouta attentivement et repris de plus belle derrière elle.

- Mais voyons Amber… Tu a lu en moi, tu sait que je n’en pense pas un mot et que ce n’est que pure fierté de ma part…

Léger sourire en coin, encore et toujours. Il fit en sorte de la mettre mal à l’aise et cela marchait à merveille. Il n’avait plus vraiment de choix, il fallait la déstabilisé s’il voulait savoir ce qu’elle avait réellement sur lui et sur ce qui la terrorisait. Puis s’il ne s’offenser pas pour l’avoir stoppé de manière si impoli c’était simplement parce qu’il désirait avoir quelque chose d’elle. Amadouer sa proie ou l’endormir était une spécialité des serpents de cette planète après tout. Puis il avait les mêmes instincts qu’eux aussi dans un sens…

Mais les paroles du dieu semblaient heurter la sensibilité de la demoiselle. Elle ne savait plus vraiment où donner de la tête avec le comporte de notre protagoniste. Or ce dernier faisait tout pour qu’elle puisse perdre pied. Alors elle était en train de tomber dans le plus vieux piège humain, l’art des politiciens, comme on pouvait l’appeler. Mais avec la petite preuve d’intelligence précédente alors il se dit qu’il pouvait bien lui donner droit à des explications une fois. De ce fait il se plia à sa demande, gentiment.

- Tu a bien raison. Je l’avoue je n’ai pas était honnête. Mais tu comprendras que cela brise un peu ce que je suis. On m’a éduqué d’une certaine manière et un jour, un petit bout d’humain, sans même s’en rendre compte à su se monter à mon niveau afin de me mettre sur un pied d’égalité avec elle. Surprenant non ? Mais à présent moi je suis en mesure de douter de tes sentiments, pour la simple et bonne raison que je ne peux plus lire en toi. On en revient sur ce sujet là au final, celui de ta trahison… en quelque sorte.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mer 27 Mai 2015 - 2:01
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

Elle ne se montre pas toujours des plus délicates mais Amber est parfois capable de discerner les marches sur lesquelles il ne faut pas poser les pieds. Comme le sujet familial : elle a bien comprit qu’il ne faut pas le titiller là-dessus. Elle cherche parfois les ennuis mais elle n’est pas totalement suicidaire non plus. Ce n’est pas comme si elle peut se défendre face à lui, elle n’a aucun moyen actuel de contrer Jore. Il faut d’ailleurs qu’elle trouve de quoi se protéger de lui. Plus que télépathiquement car même sans ça il semble pouvoir décrypter la jeune femme. Tout comme elle essaie de faire avec lui car elle, elle ne lit pas dans les pensées mais avec les bons éléments on peut finalement comprendre certains détails. Elle lève brièvement les yeux au ciel quand il dit ne pas la croire. Elle s’en fiche bien qu’il ne soit pas dupe au point de voir qu’elle ment. Il a l’ouïe fine, effectivement, il lui a déjà dit quand il la poursuivit dans le laboratoire comme un avertissement. Infaillible… ben ça la fait royalement chier parce qu’elle aimerait bien qu’il mette ce sens-ci en sommeil un peu. Elle déteste qu’il insiste, qu’il appuie sur le fait qu’elle ait peur. Elle reste muette et elle le regarde avec un tas de reproches dans les yeux. « Oui tu me l’as dit. J’en conclus donc que tu te bases sur les battements de mon cœur ou sur quelque chose dans ce genre ? … Que tu me crois ou non je ne suis pas forcée de te dire ce qu’il m’arrive. Pourquoi le ferais-je ? Te donner les raisons de mes angoisses… je ne suis pas certaine d’avoir envie de faire une chose aussi saugrenue. » Elle va le laisser chercher, qu’il se débrouille. Elle ne veut pas lui dire. Elle aussi, elle décrypte qui il est à partir de ce qu’elle sait de son passé et ce qu’elle voit maintenant. La façon dont il a parlé de la femme qui est à ses côtés pour le travail, ce n’est pas très charmant mais il a réponse à tout et ce qu’il dit est finalement plutôt vrai. Elle sait qu’il est trop fier comme personne mais elle hésite sur ce qu’il pense vraiment de cette jeune femme. Comment cette femme peut-elle accepter un Serpent à ses côtés alors qu’elle… elle n’est qu’humaine. Jore n’est pas tant un ami des humains. « De la fierté, je veux bien y croire, tu sembles donner beaucoup d’importance à ce que tu renvoies comme image. Après j’ai beau avoir lu en toi, je suis toujours perplexe sur ta relation avec cette humaine. Ça ne te ressemble pas… » Elle emploie également le mot humaine. Non par mépris mais plutôt parce qu’elle est mutante et qu’il y a tout de même une légère différence entre les deux. D’ailleurs le souci avec la jeune femme c’est qu’on essaie souvent de la mettre dans une case. Sous prétexte qu’elle sort avec un confrériste, elle doit savoir des choses sur ce groupe. Non. Sous ce même prétexte associé à sa condition de mutante, c’est qu’elle voue forcément de la rancœur envers les humains. A cause de la Purge aussi. Non. Amber n’a pas plus confiance en un humain, qu’en un mutant ou un alien. Pourtant elle aussi, elle est bourrée de préjugés mais pas ceux là…

La mutante ne se sent pas à son aise avec la compagnie de Jörmungand dans la pièce. Il semble que ce soit le but et le fait qu’elle se trouve dans une pièce dont elle ne peut sortir sans qu’il se mette sur son chemin n’arrange rien à tout ça. Elle n’aime pas cette ambiance trop sournoise mais elle ne sait pas vraiment comment retourner la situation a son avantage. Encore faut-il que ce soit possible. Elle préfère tendre ses sens pour rester méfiante sauf que tous les mots qu’il peut prononcer sont du venin parfaitement distillé qui s’écoule dans ses veines. Il sait doser son effet. Sans doute est-ce pour cela qu’elle ressent autant de dégoût pour lui par moment. Elle se tient debout devant lui, elle voit qu’il prend la parole. Elle le sait qu’il n’est pas honnête mais elle ne pense pas réellement qu’il le sera un jour avec elle. Elle tend pourtant l’oreille pour savoir ce qu’il va dire, si ça vaut la peine d’en tirer quelque chose. Il lui parle de cette blonde si elle comprend bien. Amber s’en tamponne, elle n’a aucun intérêt pour une femme qui se laisse hypnotiser par un serpent mais… le fait qu’il dise qu’elle est montée à son niveau laisse la mutante bouche-bée. Il vient donc d’avouer sciemment qu’il considère que cette personne pourrait éventuellement avoir une réelle importance à ses yeux. Elle note cela dans un coin de sa mémoire car ça peut toujours servir. Oui en effet, c’est surprenant. Elle déglutit cependant à la suite du discours parce qu’elle réalise qu’elle avait cédé à l’époque à son petit jeu… par épuisement et au fond, elle vient de rompre un accord. Non, elle tient vraiment à Ezekiel mais elle tient aussi à sa liberté. Une trahison, ce mot la fait reculer d’un pas. On ne peut pas dire qu’elle soit très porté sur ses promesses, Amber n’a guère de parole. «  Ne me parle pas de ton ressenti pour… pour cette fille. Tu lui accordes de l’importance mais parce que tu n’as pas à te retrouver dans un cas comme le mien. Une trahison… tu m’as forcée par épuisement psychologique à faire cela contre mon gré. Tu m’as menacé et tu OSES me parler de sentiments ? Dis-moi, si tu dois choisir entre être de nouveau prisonnier pour que ta petite humaine vive et essayer d’être libre même si ça la met en danger… tu vas me faire croire que tu optes pour la première option ? Et combien de fois tu fermes les yeux et les rouvre brusquement avec l’image de son corps ensanglanté entre les bras… ? » Inconsciemment, elle n’arrive pas à s’arrêter de parler, elle a les nerfs à vif parce qu’il l’agace ce serpent. Il est comme elle parfois… elle rouvre déjà des portes qu’elle devrait laisser fermer. « Tu te marres parce que les humains vous prennent pour des Dieux Nordiques… à côté de ça les mutants ne sont que de vulgaires monstres pour eux ? Tu sais quoi ? Il n’y a aucune différence entre ces deux mots et tu es … TU ES AUTANT UN MONSTRE QUE MOI. » C'est cette colère noire qui la ronge de l'intérieur, qu'elle ne monstre que légèrement. On ne voit que le haut de l'iceberg. Toute l'amertume de ces années cumulées... ces douleurs qui l'ont fait torturer ce milicien lors de la purge.
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mer 27 Mai 2015 - 15:22

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Elle avait parfaitement bien compris l’enjeu qui était là. Elle ne pouvait rien faire de plus face au serpent et elle le savait. Lui, il aimait avoir le dessus. Et ce sentiment de bien être qu’il avait lorsqu’il avait le dessus était certainement due au fait qu’il ne l’a jamais eu sur Odin jusqu’à présent. Et comme il était libre à présent alors il avait largement le dessus sur le vieux. Bien sur ça Odin pouvait s’en douter à présent, que le jeune homme qui était le fruit de sa terreur était de nouveau libre. Enfin Jore pouvait accomplir son destin.


Il était parfaitement conscient également que la mutante avait peur de lui et il en jouait assez sur le coup. Il avait bien vu qu’elle avait compris comment il fonctionnait donc il devrait adopter une toute nouvelle méthode avec elle. Car s’il voulait savoir de quoi elle avait peur exactement alors il pourrait soit s’en servir contre elle, soit pour elle. S’il voulait ses talents dans son rang alors il fallait qu’il fasse en sorte de l’avoir avec elle, de lui ôter ce doute qu’elle avait sur elle-même.

- J’ai confiance en toi, tôt ou tard tu me diras ce qui ne va pas.

Oui il avait aussi oublié de souligner qu’il ferait tout pour que ce soit plus tôt que tard. Et ça c’était amusant pour, ce petit jeu. Le jeu de la faire craquer psychologiquement afin qu’elle parle. L’être humain était si facilement manipulable après tout. Puis elle semblait tenter de comprendre la relation que le serpent avait avec sa secrétaire. C’était assez complexe car lui-même avait vraiment du mal à mettre les mots la dessus. Il ne savait plus vraiment quoi penser avec elle ni même quoi faire. Il était un peu désemparer devant cette femme si mystérieuse malgré elle. Et le fait que la mutante lui demande ce qu’il faisait avec elle et le fait est qu’elle soulignait que ceci ne lui allait absolument pas il ne pouvait le nier. Elle avait raison sur ce coup et il ne savait pas vraiment quoi répondre à cela. Il réfléchissait mais ce fut pas grand-chose qui en sortie au final.

- Excellente question, moi-même je tente de comprendre mon propre instinct… Après tout je n’ai pas la science infuse.

Et surtout il n’y connaissait rien en sentiment hors ceux de la famille. Qui ça c’était plus pour lui un lien de sang qu’autre chose. Mais par la suite Jörmungand ne voyait pas vraiment ou elle voulait en venir. Après tout s’il fallait qu’il à nouveau enfermer pour une humaine ce n’était pas vraiment problématique car un siècle tout au plus n’était qu’une hibernation pour un être comme lui, qu’une simple saison comme l’hiver pour les humains. Alors il se moquait pas mal, il n’était plus à un siècle prêt de sa vengeance après tout. Puis aussi qui aurait assez de puissance pour lui obliger cela ? Il était arrogant mais puissant et il était persuadé que rien ne pouvait le vaincre car il était destiner à tuer le plus puissant des Asgardiens. Alors il souriait à la mutante en reprenant de plus belle.

- La vie d’un humain ne dure pas plus d’un siècle en moyenne. Donc être enfermer quelques années de plus ne changerait rien pour quelqu’un comme moi tu sais.

Comme à son habitude il oubliait sciemment de ne pas répondre à ses paroles. Non pas par flemme mais plus parce qu’il savait que ce genre de choses énerver la mutante et cela pouvait l’aider à la faire briser une nouvelle fois. Mais c’est alors que la mutante devenait amusante à son gout, vraiment. Elle s’emporta si facilement qu’il avait enfin mit le doigt sur ce qu’il lui faisait peur… Elle se comparait à lui et se disait être tout aussi horrible que lui, c’était donc ça. Il ne pouvait le nier elle n’avait pas tord sur lui, et il faisait tout pour rester tout aussi horrible d’une certaine manière. Et comme à son habitude il souriait devant la colère de la mutante.

- Tu va me faire rougir arrête. Puis je te rassure je peux être encore pire que ce que tu as pu voir. Alors ne te compare pas à moi. Tu n’es qu’un maillon de plus dans la chaine alimentaire et nous, nous sommes au dessus de vous. Même les simples mutants ne sont pas tous à notre hauteur. Alors rassure toi, tu ne sera pas une ‘’Modifiée’’ comme les autres.

Etre aussi mauvais avait une double signification sur ces mots. Il ne voulait pas la blesser sur le coup mais il voulait qu’elle ôte cette idée de son esprit, elle n’était pas comme lui.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
 

Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant


 Sujets similaires

-
» Obama;Change is coming to america
» dark days are coming ♌ SAGISIUS
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )
» The White Dragon is coming [PV Meï]
» Fanfic "Evil is coming"





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !