Partagez | 
 

Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Jeu 28 Mai 2015 - 0:08
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

La mutante se ferme automatiquement quand on évoque les confidences. Parler à cœur ouvert avec lui ce n’est pas franchement ce qui l’enchante le plus. Elle n’a pas bloqué ses pensées pour finalement lui parler comme si de rien n’était vis-à-vis de tout ce qui se passe dans sa tête. La jeune femme lui explique formellement qu’elle ne voit aucun intérêt à lui faire part de ce qui la tracasse actuellement. Elle reste d’ailleurs pas mal estomaquée par sa soudaine réponse très calme. Il lui parle de confiance et elle est en train de se questionner, perdue entre deux options : soit il se moque tout simplement d’elle et donc c’est de l’ironie, soit il y croit vraiment car son arrogance froide prend le dessus sur tout le reste. Elle n’opte pour aucune des deux car elles sont toutes deux tout à fait possible. Il a l’air de vouloir tenter la voie de la délicatesse avec elle mais quand on sait ce qu’il a fait avant, c’est un peu dur d’y croire et surtout d’y céder. Il n’empêche que ça déstabilise suffisamment la jeune femme pour qu’elle reste finalement bien muette devant de tels propos. Et puis c’est marrant parce qu’elle ne se confie déjà pas totalement aux seules personnes qui lui sont réellement proche alors ce serait encore plus étrange de le faire en compagnie d’un quasi inconnu. Elle finit donc par hausser les épaules et le fixer avec un soupçon de colère. Elle ne veut pas s’attarder là-dessus mais elle peut s’arrêter un peu sur sa relation à lui avec sa blonde alors qu’aimer quelqu’un… pour un homme comme lui. Amber a bien du mal à l’imaginer. Peut-être simplement parce qu’elle ne veut pas croire qu’il soit capable d’un amour autre que familial. Elle refuse de voir qu’il est capable de sentiments pareils, non, c’est impensable et pourtant elle a pu lire des souvenirs lui appartenant. Elle a vu son visage inquiet… réellement inquiet. Elle veut se persuader que ce n’est que comédie. Il ne semble pas comprendre lui-même les réactions qui l’animent quand il est avec sa secrétaire. Il n’a pas de réponse bien concrète concernant sa relation. « Bien sûr… tu essaies peut-être de te persuader qu’elle a un minimum d’intérêt à tes yeux, histoire de ne pas tout le temps être seul… » Elle lui jette un regard blasée mais en fait elle ne sait pas ce qu’il se passe. Il est bizarre lui aussi, au moins autant que le comportement qu’elle a. Et puis tout dégénère…

Qu’il doute de ces sentiments, ça fait tout de même deux fois dans la même soirée. Amber est frustrée mais c’est surtout parce qu’il ose comparer ça à sa relation à lui alors qu’au fond, en amour, il est aussi novice qu’elle alors de quel droit se permet-il de la juger. L’amour, la mutante s’y est déjà brûler les ailes. Lui il ne peut pas comprendre comment elle vit les choses de son côté. Il ne sait pas se mettre à la place des autres car il les considère comme des microbes, il se sent tellement au dessus des autres. Elle aura beau lui expliquer avec des mots, il se moquera d’elle sans réaliser. Elle voit déjà combien il interprète encore ses paroles de travers alors qu’elle est furieuse et que les mots sortent spontanément de sa bouche. « Ne fais pas semblant de ne pas avoir compris. Qui te dit que tu pourrais de nouveau sortir de ta prison ! Tu vivras des millénaires tout seul au final… Seul pendant des millénaires jusqu’au fameux jour. » Elle n’ajoute pas tout ce qui se bouscule aux bords de ses lèvres tant c’est un méli-mélo de reproches sans queue ni tête. Le reste s’enchaîne finalement sur sa colère et la vraie raison de sa peur qui s’y mêle. Ah il veut savoir alors qu’il ouvre ses oreilles mais comme à l’accoutumée il prend tout de travers. Il sourit et elle le maudit rien qu’avec cela. Amber sait que le Serpent peut être pire que ce qu’elle sait de lui, elle n’en doute pas une seule seconde mais il ne comprend pas vraiment ce qu’elle veut dire. Comme elle aurait du s’en douter, il tente de se mettre sur un piédestal mais elle, elle ne veut pas être en dessous de lui. Elle le toise, il se croit tellement infaillible, tellement intouchable. Elle ne veut même pas chercher à savoir ce qu’il entend sur sa dernière phrase, elle le laisse parler, chope un objet de cette pharmacie, tranchant évidement. « Tu ne comprends rien… ! Oui, oh oui, tu es très différent de moi… parce que tu es un jotun, un serpent, que tu as des capacités différentes des miennes et de mes confrères.» Elle lève les yeux vers lui avec colère. Une colère froide, soudainement maîtrisée… Elle essaie même de contrôler les battements de son cœur tandis qu’elle taillade sa main. Elle fait se former un grand pic de sang dans sa main et avant qu’il ne le voit, elle a fait les pas qui les sépare et de toutes ses forces, elle a propulsé sa main contre son épaule pour lui perforer l’épaule, si elle le peut. S’il n’a pas le temps de sortir ses écailles, ou autre. « Tu n’es qu’un être venu d’une autre planète rien de plus… tu es supérieur dans tes dons c’est ça ? En fait tu as tellement vécu seul que tu t’es rendu hermétique aux autres. Tu n’es pas invincible Jor… Je ne suis qu’une mutante c’est vrai … Enlève tes pouvoirs, enlève tes origines, tu n’es que fêlures : tu n’es qu’un être rempli de haine, qui est resté prostré dans les ténèbres pendant trop de temps pour ne pas avoir passé son temps à ruminer sa colère. Tu ne comprends pas tes sentiments mais tu as peur de perdre ta famille… tu te montres si froid si intouchable mais tu te raccroches à la seule femme qui te témoigne un semblant d’affection sincère et tu tues des gens sans la moindre pitié… Tu sais quoi, tu es aussi méprisable que ces humains que tu dénigres, sauf que tu te caches derrière ta grandiloquence ! Et moi… qu’ai-je fais pendant ces années. Tu sais n’est-ce pas… ? Tu as lu en moi aussi ! Vas-y nie tout ça! Oui tu avais raison… je ne voulais pas te parler, j’ai peur ! Mais certainement pas de toi, peu importe si tu es capable de me briser la nuque d’une pichenette ! » Elle a déballé tout ça et elle est épuisée soudainement. Elle reprend son souffle. Une main sur son épaule l’autre à la base de son cou. Elle est petite mais elle ne se démonte pas. Il peut la tuer mais elle ne craint pas la mort dans ces instants ci.
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Jeu 28 Mai 2015 - 16:28

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Essayer de se persuader ? Non ce n’était pas vraiment le but de Jore. Il n’était pas aussi saugrenu que ça. Et ne tenterais pas ce genre de choses s’il était si mauvais. En fait c’était quasiment instinctif tout ce qu’il faisait avec cette Rosanna. De ce fait il ne savait guère faire autre chose qu’être a peut prêt appréciable avec elle.


Mais ce que la mutante lui reprochait était vraiment ironique de sa part. Car il se disait qu’elle, tout autant que lui, avait des raisons de faire semblant avec leurs compagnons. Mais que tous les deux savaient qu’ils étaient sincères. Après tout elle avait lu en lui comme lui en elle et ils ne pouvaient plus vraiment douter sur ce genre de choses. Alors il souriait aux mots de la mutante et ne pouvait se retenir de lui balancer ses quatre vérités.

- Amber, tu sais tout aussi bien que moi que même si on souhaiterait faire semblant avec nos compagnons nous ne pourrions pas. De ce point de vue nous sommes pareil non ?

Et oui il commençait à avoir des doutes la dessus, il commençait à se dire si la mutante n’avait pas peur d’être comme lui. Le serpent faisait partie intégrante de ses cauchemars alors avoué que ce dernier n’est qu’une personne comme une autre, pire qu’elle était comme lui. Alors elle en serait totalement bouleversée au point de vouloir peut être se haïr elle-même. Cependant la mutante ne semblait pas en démordre. Elle voulait vraiment que le Serpent soit enfermé pour l’éternité sauf que cela n’était plus vraiment possible pour lui et il le savait. La seule personne qui en serait capable est pour l’heure disparue. Enfin lui il en avait pas de nouvelle puis contrairement à l’époque il avait gagné en puissance et cette fois ci il ne se laisserait pas faire aussi aisément. Donc il n’avait pas vraiment grand-chose à craindre de ce coté et ça la mutante ne semblait pas vraiment l’avoir compris…

- La seule et unique personne qui avait le pouvoir de m’enfermer n’est plus. Donc cela en serait impossible de m’obliger à rester dans une cage pendant des millénaires. Soit réaliste voyons.

Il a et avait toujours un air aussi calme. Il ne faisait aucunement preuve de colère ou tout autre sentiment négatif au risque d’ennuyer sa partenaire ici présente, mais ca encore, il s’en moquait pas mal. En revanche la suite fut des plus impressionnante et amusante pour le serpent. La mutante passait à l’action avec un regard des plus haineux. Ne perdant pas un seul instant son sourire amuser il se laissa faire pour le moment et la laissa se défouler verbalement. Oui elle l’avait planté avec son don et alors ? Et alors son teint devenait de plus en plus pâle pour virer par la suite au bleu… Un bleu glaciale parcouru tout son épiderme et il prit fermement la main de la mutante de sa main gauche. Puis de la paume de sa main droite il donna un coup bien place au niveau de l’épaule de la mutante afin de la lui déboiter, pas casser non, juste déboiter. D’un air triomphant il s’approchait d’elle en reprenant sa forme humaine et se moquant de sa propre blessure.

- C’est bizarre mais avec ce que tu a dit… J’ai eu la sensation que tu parlais à la première personne je me trompe ?

Oui il la provoquait encore, il voulait la briser et lui faire payer son action surtout. Elle avait osé et il canalisait sa rage contrairement à elle. Fier de sa puissance et de son intelligence il avait reconnu la personnalité d’Amber dans tout ce qu’elle lui reprochait. Un peu comme si elle avouait elle-même ses tords. Alors il en jouait et s’en amusait même. Il fit en sorte qu’une fois de plus ses mots soient une arme encore plus puissante que les bombes humaines.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Jeu 28 Mai 2015 - 20:31
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

Oui Amber se montre autant fausse avec Ezekiel que le Serpent peut l’être avec sa secrétaire mais ils ont tous les deux leurs raisons de se comporter ainsi. Elle estime simplement être plus légitime que lui parce qu’elle ne désire pas réellement admettre qu’il puisse l’être tout autant. C’est frustrant de voir que même un ennemi peut-être capable de trouver quelqu’un qui se montre doux avec lui. Finalement, ce n’est peut-être pas si dur que cela de tromper son monde… mais il a raison. Tous deux, ils sont tellement des novices dans le domaine amoureux, qu’ils sont bel et bien incapable de mentir sur leurs sentiments. Elle ne peut pas le nier devant lui, il a parfaitement raison sur ce coup par contre, il avoue qu’ils sont semblables sur ces points et c’est déjà un pas en avant pour lui. Elle le regarde, les sourcils froncés, il a bien compris ce que la mutante a perçu quand elle a lu en lui.  « Effectivement, je ne pourrais pas. Je suis bien trop spontanée avec mon compagnon pour ça mais ce n’est pas parce que j’ai vu tes souvenirs que je saurais dire si tu es sincère ou non de ton côté. » Elle fait semblant, préfère fermer les yeux. Elle n’a pas envie de savoir à quel point ils sont aussi doués en sentiments tous les deux. Ce n’est pas très flatteur de voir un parallèle alors qu’il a hanté ses cauchemars pendant un certain temps. Amber ne sait plus où elle ne est. Elle parle beaucoup, les mots sortent parfois sans qu’elle ne réfléchisse à l’impact qu’ils peuvent avoir. Si ça influe ou non sur sa survie importe peu car elle ne peut retenir tout ce qu’elle a envie de déballer. Malheureusement, elle se heurte à un mur. Jore est d’un tempérament calme, toujours horriblement calme et il ne comprend pas ce qu’elle tente de lui faire comprendre. Elle est assez déstabilisée devant la réponse qu’il lui offre. « Que je sois réaliste ? Tu ne saisis donc pas qu’il ne saisit que d’une métaphore… Tu crois tellement réchapper en permanence à tout ce qui peut te nuire. Descend de ton piédestal… » Il reste calme, pourtant elle ne retient pas ses mots mais rien ne l’atteint parce qu’elle n’est qu’une fourmi à ses yeux alors pourquoi donnerait-il du crédit à sa parole ? Il n’a aucune raison de le faire alors elle ne doit pas s’attendre à le toucher d’une quelque manière, que ce soit en bien ou en mal.

Elle lui en veut, oui elle lui en veut terriblement et elle compte utiliser sa colère contre lui. La pointe de sang perfore sa peau et elle continue de lui déverser sa haine. Finalement, elle ça la soulage un peu d’avoir sorti tout cela et maintenant qu’elle y réfléchit … elle se demande à quoi ressemblera le retour de flammes. De glace plutôt ! Il l’a laissé parler sans chercher à l’interrompre. Elle ne se dégage pas, elle n’y arrivera pas de toute façon. Elle le regard pâlir peu à peu et elle aussi doit blanchir un peu mais pas pour les mêmes raisons. Elle commence à ressentir un grand froid qui la paralyse totalement et s’insinue le long de ses membres, de son dos. De si près, il fait vraiment peur à voir comme ça. Ses yeux sont effrayants. Quand il lui agrippe solidement la main, elle se crispe et elle le fixe en silence. Elle sait qu’il ne va pas la laisser s’en tirer sans rien faire. Elle ne va pas tenter de se débattre, ni même de lui hurler de la lâcher. Pas cette fois. Avec horreur mais posée, elle le voit agir et avant qu’il n’agisse elle a parfaitement conçut ce qu’il va faire. Elle regarde soudainement sa main et sent le coup qu’il lui porte déboiter son épaule. Amber ne peut retenir un hurlement de douleur mais ce n’est rien… il ne lui a même pas cassé le bras, il ne lui a pas provoqué de blessures irréparables. En fait, elle s’est attendu à pire et quand elle le voit avec cet air si victorieux, reprenant sa forme humaine, elle n’a pas peur de lui. Elle a mal, elle ne le nie pas et quand elle observe la blessure qu’elle lui a faite, elle se dit qu’il est étrange que lui ne semble pas souffrir. Amber est affaiblie car elle a perdu le sang utilisé et parce que la douleur l’a fait perdre ses moyens. Elle ne fait pas un pas pour s’éloigner de Jore. Elle sait qu’il l’a écouté mais elle constate qu’il n’a rien trouvé de mieux à faire pour défendre son opinion que de réagir comme elle en la blessant physiquement à son tour. La seule différence, c’est que lui contrôle sa colère alors qu’elle non. Il retourne sciemment les mots contre elle…et il a raison. Elle avoue tout ce qu’elle est en parlant de lui mais parce qu’en fait le voile est très fin entre eux. « J’ai bien parlé de moi à la fin oui… Le reste du temps, je parlais bien de toi mais si tu as l’impression que je parlais de moi c’est que tu as sans doute compris et reconnu ce que j’essaie de dire. » Elle l’a blessé à l’épaule, il l’a blessé… à l’épaule.
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Jeu 28 Mai 2015 - 23:44

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Elle souligna au serpent que ce n’était pas parce qu’elle avait lu en lui qu’elle pouvait le croire. Et pourtant si, car elle se contredisait dans ses mots, n’osant pas admettre les bons cotés de son pire cauchemar. Elle était comme une petite fille dans le fond. Une fille dont on aurait raconté l’histoire du petit chaperon rouge. Le rôle du grand méchant loup restait gravée en elle et même si elle rencontre un vrai loup totalement inoffensif elle se mettrait alors à avoir peur de lui. Et ça c’était purement instinctif.


Ici c’était la même chose. Elle ne voulait pas dire que Jore avait de la bonté en lui car elle ne le voyait pas si bon. Elle tentait tant bien que mal de garder l’image du grand méchant Jotun dans son esprit et pourtant elle savait plus que quiconque qu’il n’était pas exactement comme elle souhaitait qu’il le soit. Puis pour ce qui était de comme elle était avec son compagnon ça … le dieu nordique s’en moquait un peu. Il la provoquait juste dans le fond alors il ne voulait pas vraiment qu’elle déballe sa vie au final.

- Ne te voila pas la face Amber, tu sais qui je suis réellement. Et ça, ça te fait peur.

Mais vraiment sur le moment le dieu était vraiment déçu de la petite Amber. Elle ne semblait pas du tout comprendre pourquoi le serpent était si sure de lui sur ce coup ci. La raison était qu’avec le temps sa famille avait pu avoir des contacts puissants, vraiment puissants. Ce qui rendit le Père de Jörmungand encore plus dangereux dans tous les univers. Puis quand bien même il avait assez de membres puissants dans sa famille pour s’en sortir. La mutante ne semblait pas vraiment au courant que la dernière fois ce qui l’avait enfermé c’était son manque de force par rapport à son âge. Alors qu’à présent il avait comblé ce manque il se sentait vraiment infaillible devant quiconque. Et son arrogance n’y jouait que très peu car il était quasiment et vraiment infaillible. Il était écrit que lorsque le Ragnarok viendra il tuera Thor. Et tant que ceci ne soit pas fait alors il ne pourra ni être entraver, ni mort. C’était son destin. Alors il ironisa la chose afin d’agacer encore plus la mutante et repris.

- Mon piédestal fut créé par le Ragnarok, my lady. Il est dit dans le Destin que plus rien ne m’arrêtera jusqu’à ce que j’accomplisse mon destin en mourant pour tuer le pire ennemi de Père.

La suite qui fut plus mouvementé que prévu ne le fit pas vraiment réagir au premier abord. En fait il était surtout dans le feu de l’action et la colère qu’il contenait plus qu’autre chose. Mais lorsqu’il reprit sa forme humaine, alors que le froid de Jotun s’évapora peu à peu, il commença à ressentir des piquotements au niveau de son épaule. Surpris le dieu observa sa plaie et ne pouvait que féliciter l’humaine de son coup de chance… Car dans le fond les dons des mutants n’étaient qu’une histoire de chances. Alors qu’il se retourna vers la pharmacie il mélangea plusieurs médicaments afin de préparer une pommade assez sommaire que sa Tante lui avait apprise. C’est en faisant cela qu’il repensa aux mots de la mutantes et il ne pouvait nier l’évidence qu’il s’affaiblissait psychologiquement avec son humaine et le temps. Alors il soupira et commença par félicité la mutante.

- En tout cas tu a vraiment un don hors du commun. Je ne sais pas ce qu’il se passerait si tu me tuer d’ailleurs. Car je pense sincèrement que tu en a la force mais au vu du Ragnarok je ne peux mourir alors…

Puis il avait fini son mélange et ce fut à ce moment la qu’il passa deux doigts par le troue de son habit afin de masser son épaule et reprit de plus belle.

- En revanche tu n’a pas tord. Et je l’ai malheureusement bien remarqué également. Ce contact avec Rosanna m’a affaiblit mais quelque peu grandit d’une certaine manière. J’avais toujours pensé que Père se ramollissait avec son humaine. Mais en fait ce fut tout autre… C’est un peu ce qui me motive de continuer mon projet, rendre plus puissant les humains qui m’intéressent.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Ven 29 Mai 2015 - 0:46
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

Si lui il se voile la face, Amber ne fait pas tellement mieux. Elle a beau avoir 21 ans et donc être désormais majeur pour l’état américain, elle a grandit de façon trop disproportionnée pour avoir des réactions entièrement mature. Parfois elle se comporte donc comme une adolescente le ferait et ça, surtout quand on la contrarie. Jore étant quelqu’un de particulièrement contrariant du point de vue de la mutante… elle n’agit donc pas pleinement comme une adulte face à lui. Elle nie en bloc la possibilité qu’il y ait de la lumières même au cœur des ténèbres. Les paroles qu’il prononce sont posées, calme et vraies. Elle sait qui il est au fond et oui… c’est une part de ce qui lui fait peur. Pas lui, mais cette part de bien alors qu’elle a noircit tout le tableau concernant le Serpent. Elle balaie sa phrase d’un geste comme si elle veut oublier ce qu’il vient de dire mais ce n’est pas si simple quand les mots s’acharnent à se pointer dans le désordre dans son esprit. Elle ne trouve rien de bien passionnant à lui répondre « Ce n’est pas exactement ça qui me tracasse. » Il manquerait plus qu’il se croit un bon interprète alors qu’en réalité sans lire dans les pensées, c’est beaucoup plus dur pour lui. Cependant, le serpent se pavane toujours autant dans son arrogance sur son destin particulier. Quel intérêt de se vanter du jour de sa mort ? Pour Amber, c’est un concept un peu saugrenu tout comme celui de l’honneur des samouraïs, cependant elle a parfaitement saisi que Jore se sent infaillible pour la simple et bonne raison qu’il doit accomplir une tâche précise dans le futur. Aux yeux de la mutante, l’avenir c’est une période floue et muable dont nos choix finissent par déterminer l’issue mais qui n’est jamais réellement écrite à l’avance. Elle écoute donc l’extra-terrestre parler de son piédestal en essayant tant bien que mal de ne pas le traiter d’idiot. Elle serre les dents devant l’entêtement qu’il dégage « Si tu le dis mais croire en ce Destin, c’est un peu comme Dieu… t’as aucune preuve concrète de son existence. » Elle ne va pas se lancer dans un débat stérile : lui et elle ne partage pas des cultures similaires, ce qui crée inévitablement un fossé entre eux.

Elle a l’impression de s’être emporté pour rien mais Amber agit souvent à l’instinct plus que par réelle réflexion. C’est souvent une action qu’elle entreprend et on verra bien ce que ça donne. Tant pis si les circonstances sont tragiques, c’est déjà trop tard. Là, elle a de la chance de s’en tirer avec une épaule déboitée sauf que ça l’empêche totalement de se servir de son bras et elle est donc un brin handicapée. Elle essaie de ne pas trop songer à la douleur qui n’est plus une pointe violente aiguë mais qui la lance par intermittences assez rapprochées. Lui reprend une forme humaine et elle lui jette un coup d’œil mauvais tandis qu’elle constate qu’il a l’air surpris d’être blessé. Si elle creuse un peu, c’est vrai qu’il ne doit pas souvent être dans ce genre de cas de figure. Il faut dire qu’elle l’a eu par surprise, un peu comme quand ils ont commencés à jouer au chat et à la souris au départ. Il ne s’attend pas à cela mais surtout, il se croit tellement protégé qu’il n’est pas suffisamment sur ses gardes avec elle parce qu’il domine la situation… presque…. Elle se mord la lèvre inférieur pendant qu’il se tourne vers sa pharmacie et prépare on-ne-sait-trop-quoi qu’il applique sur sa plaie. Elle fronce les sourcils, curieuse et est étonné de l’entendre soupirer. Elle est pleine de méfiance et maintient son bras inutile contre son corps pendant qu’il prend la parole. C’est vrai qu’elle a un don hors du commun et suffisamment instinctif pour lui avoir sauvé la mise à plusieurs reprises même si elle l’a longtemps rejeté, perçu comme une malédiction. Il faut dire que ce n’est pas très enchantant de devoir se saigner pour pouvoir se défendre. Elle sursaute quand il dit qu’il ne sait pas ce qu’il adviendrait si elle le tuait. Tiens, il change soudainement de discours et elle penche un peu la tête comme si elle essaie de mieux saisir ses paroles : à savoir s’il ironise ou non. Il pense qu’elle a la force de le tuer ? Voilà qui est encore plus drôle… dans le sens où elle se demande s’il a vraiment dit ça, ça non plus, elle trouve que ça ne lui ressemble pas. Elle est muette pendant cinq bonnes minutes, elle y réfléchit. « C’est pas très courant je te l’accorde… contrôler son propre sang… Peut-être bien mais le fait est que je n’ai pas visé un point vital alors que ce n’est pas l’envie qui me manque ! » C’est vrai ça ! Pendant un bref instant, elle a pensé viser la base du coup ou même l’endroit ou est censé se trouver un cœur mais au final, elle a frappé sur un point où il aurait juste mal. Sans doute est-ce parce qu’il aurait pu la tuer tout à l’heure et qu’il ne l’a pas fait. Une seconde fois d’ailleurs, puisqu’il aurait pu lui rendre le coup deux fois plus brusquement mais non. Ou bien est-ce le fait qu’elle a vu son passé et elle se sent encore déboussolée par les similitudes, ce qui l’a pousse à ne pas le tuer. Peut-être est-ce une erreur car c’est rare comme occasion. C’est malheureux mais finalement ils sont en parti d’accord. Elle aussi elle a cru que Ezekiel serait sa plus grande faiblesse mais elle n’a jamais si bien contrôlé son don et elle redécouvre les sentiments humains les uns après les autres parce qu’il a su lui ouvrir le chemin. Pareil pour Jore. En revanche, cette histoire de projet, elle n’est toujours pas certaine que ce soit une bonne chose. « Je n’aime pas ça… être… » Elle se tait. Elle ne veut pas être comme lui et en même temps, elle a voulu lui faire comprendre qu’il est presque comme elle. S’il n’avait pas un dessein aussi mauvais, elle aurait pu lui prêter main forte. Elle fait un pas et un petit couinement s’étouffe dans sa gorge. « … c’est… c’est un caprice. Les humains sont ce qu’ils sont. Tu vas modifier ton humaine ? Qui te dit qu’elle sera toujours la même envers toi ensuite ? » Elle le regarde puis hésite … « Comptes-tu remboiter mon épaule ou bien je vais devoir rester comme ça parce que je t’ai contrarié. »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Ven 29 Mai 2015 - 17:18

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Jore n’était pas dans le vrai, du moins pas totalement. Il y était presque cependant. Mais ce n’était pas encore ça. Ou du moins c’est ce qu’elle voulait lui faire croire en disant cela. Mais comme à son habitude il n’en fit rien et se moquait pas mal de son avis sur la chose. Il ne croyait que lui de toute façon et comme il ne pouvait lire en elle alors il était vraiment dure pour lui de comprendre pleinement ce qui tracassait la demoiselle.


Mais par la suite elle avait encore des doutes sur le destin de Jore et le comparait aux croyances de Dieu. Ce qui était marrant pour Jore c’est qu’il était largement persuadé que le dieu chrétien était comme les Dieux nordiques, un simple homme venu de l’espace. Et c’était largement possible car il avait crut reconnaitre certaine technologie alien dans les reliques chrétiennes… Bien sur avouer ça a une humaine en serait un choc bien trop important alors il n’oserait pas faire ça non ?

- Ah parce que tu pense que ton Dieu n’est pas tout aussi alien que moi ?

Et ben si il avait osé le dire… En fait il ne retenait de quasiment rien dans la vie car au vu de sa puissance il se pensait au dessus de tout. Mais ceci était vraiment une erreur du serpent. Et ça pourrait largement causer sa perte ou celle des personnes qu’il appréciait. Ce fut certainement ça qu’il le surprit lorsque la mutante le blessa. Restant légèrement sur le cul comme on dit il se soigna de lui-même comme il le pouvait. Il ne fallait pas que son sang coule et tombe afin que personne ne puisse en faire un test ou quoi que ce soit d’autre, il ne fallait surtout pas que les humains lambda apprennent sa véritable nature avec une misérable goutte de sang. Il resta impassible sur le coup mais au fond de lui il se mit a douter de ses propres pouvoirs. Du moins de sa résistance. Il se pensait surtout au dessus de toute force humaine et ne connaissait pas vraiment les pouvoirs des mutants. Pour lui ce n’était que des molécules ou des gênes qu’il lisait dans un microscope électronique, rien de plus. Hors la ce fut bien plus et surtout ce fut autre chose de le tester sur terrain… Après tout il était un homme de science pas d’action. Du moins c’était un politicien avec une langue aussi bien fourchue que son Père. Donc cela le surpris si bien qu’il laissa échapper des mots qu’il n’aurait pas du le dire. Bien sur elle se disait ne pas avoir visé les point vitaux mais le Serpent savait qu’elle les avait évités pas peur de représailles encore plus douloureuses pour elle et elle n’avait pas tord.

- Tu n’a pas viser au bon endroit car tu a peur de mourir surtout.

Par contre il écoutait à moitié ce qu’elle disait puis de toute façon elle ne finissait pas sa phrase. Mais par la suite, après avoir tenté d’avancer un peu avec un bras en si piteux état elle sortit une chose bien étrange de ses lèvres… En fait il se disait qu’elle était peut être dans le vrai et n’osa même pas dire quoi que ce soit à ce sujet. En revanche il fallait qu’elle sache que jamais il ferait quoi que ce soit à Rosanna sauf si elle lui donnait son accord, que ce soit bien clair. Puis pour ce qui était de son épaule… franchement a quoi s’attendait-elle de sa part ?

- Pour te punir je te laisse avec cette épaule encore pendant un moment. Dit- il d’un air assez gamin sur le coup et amusait par le malheur de son interlocutrice. Puis il reprend de plus bel. Et sache pour ta gouverne que jamais je ferais de quelconque modification à cette chère Rosanna sans qu’elle en soit elle-même le décidant. Alors n’ai pas peur pour elle.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Sam 30 Mai 2015 - 3:49
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

Oh toutes ces histoires de Dieu, ça lui passe totalement au dessus de la tête car Amber n’est pas tellement croyante. Elle ne s’est jamais sentie concernée par la question parce que de toute façon si ça existe un Dieu, il n’en a sans doute rien à foutre des humains, mutants et autres créatures. Ou bien ce sont des êtres vraiment très imbus de leur petite personne, un peu comme Jore et alors ils ne valent pas la peine qu’on les considère comme des êtres si extraordinaires. Amber soupire. Si Jörmungand pense atteindre la jeune femme en échafaudant des théories théologiques alors qu’il se fasse plaisir car elle s’en fiche royalement. Avec toute la poisse qu’elle a agglutinée durant toutes ces années, il est fort probable que même un Dieu serait désespéré par un cas comme elle. Elle hausse les épaules à la remarque du Serpent et le regarde comme s’il venait de dire quelque chose de stupide et inutile. « Franchement, qu’il soit inexistant ou que ce soit un alien idéalisé, je m’en contrefiche ! » Il se croit tellement malin avec ses répliques tant il se sent supérieur aux autres. Ça la pousse sans doute à lui rabattre le caquet encore plus que ce qu’elle veut déjà depuis un petit moment. Il le mérite mais bon ça elle ne va pas lui dire. Pas comme ça, elle veut le heurter, parce qu’il ne comprendra pas autrement. Les mots il s’en sert comme des faire-valoir, les tournant à son avantage. Amber a le désavantage d’être impulsive et d’avoir une culture qui… pour être honnête est inférieure à celle de ce Serpent. C’est pitoyable mais hélas c’est comme ça. Elle est pas très cultivée mais elle se débrouille toujours et elle est plus réfléchie qu’on ne peut croire pour une demoiselle qui passait pas mal de temps dans les rues de New York dans sa jeunesse.

Amber sent que, mine de rien, il est déstabilisé par cette attaque. C’est le but qu’elle s’est fixé et même si elle n’a aucune chance de lui faire entièrement comprendre son message, elle se dit qu’il y a du progrès. Il se soigne et pendant ce temps, il lui est pratiquement impossible de déchiffrer vraiment le ressenti de l’homme car elle ne voit pas tant son visage jusqu’à ce qu’il se tourne et applique son… c’est quoi ? une sorte de beaume dirait-on. Elle comprit quand il se mit à lui parler, qu’elle a atteint la cible mais elle ne montre rien d’autre qu’un visage froid pour ne pas envenimer les choses. Cependant, elle ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel quand il déclame qu’elle a peur de mourir. « On doit tous mourir un jour ou l’autre. » C’est rhétorique mais il se plante complètement s’il pense vraiment que c’est par crainte des représailles de sa part qu’elle l’a épargné. Il en a l’air persuadé pourtant mais ce n’est pas le cas. La demoiselle n’est pas obsédée par la crainte de perdre la vie. Effectivement, elle préfère éviter d’en arriver à ce stade définitif mais ce n’est pas la raison qui l’a poussée à ne pas viser un organe vital. Elle pense sincèrement que c’est plutôt parce qu’il lui ressemble sur certains points donc si elle l’avait heurté de façon … fatale normalement, ça lui aurait fait un peu bizarre. Et puis, ils sont ennemis : à qui va-t-elle s’en prendre s’il n’est plus là pour répondre. « Tu sais bien que mourir n’est pas ma plus grande peur.Et si c’est vraiment le cas, il faut définitivement qu’on ne se croise plus. » Elle fait référence au fait de tomber enceinte. Il s’en est servi d’ailleurs mais elle s’en est remise. Sauf que sur le coup, ça lui a vraiment fait très peur. Nul doute que porter un enfant la mettrait dans tous ses états.

Il ne dit pas grand-chose pendant un petit moment et quand il reprend la parole, c’est pour faire le gamin boudeur. Elle a visé juste, il est donc bel et bien contrarié par ce qu’elle a fait. Ça la fait sourire un moment mais elle ne fait pas de commentaire. C’est bête de ne pas pouvoir lire dans les pensées. Elle hausserait volontiers les épaules si elle le pouvait mais impossible. Elle se doute qu’il ne compte pas vraiment lui rendre un service, mais il se comporte vraiment comme un enfant capricieux. Elle a l’habitude de souffrir alors elle peut sans nul doute tenir avec une épaule déboitée. « Si ça peut te faire plaisir… mais c’est extrêmement puéril ! » Elle l’observe attentivement. Il parle à nouveau et s’exprime concernant sa chère Rosanna. Elle doit bien dire qu’il marque un point, il n’est pas si bête que ça par moment. Enfin « bête » façon de parler. Il a bien plus de sentiments pour elle qu’elle ne l’a imaginé et… elle se dit que lui non plus ne sait peut-être pas vraiment à quel point il l’estime. Une chance pour cette femme. « Eh ben c’est rassurant que tu puisses avoir un tant soit peu de bon sens. Tu ne laisseras cependant pas le choix aux autres, si ? »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Dim 31 Mai 2015 - 3:20

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Oh pauvre Amber… Elle qui ne comprenait pas vraiment les mots de Jore et qui le fit se sentir bien seul tout à coup. Elle prit les paroles de Dieux au pied de la lettre et voulu se crédibilisé devant son manque de croyance. Mais oh combien le serpent se moquait éperdument de ce genre de détail. De ce fait la mutante se refit passer pour plus idiote qu’elle ne l’était. Et il n’en voyait certainement pas le but.


Du moins il se disait qu’il n’y avait aucun intérêt de faire semblant de comprendre ou encore qu’il était encore inutile de faire quoi que ce soit de plus pour développer le Quotient Intellectuel. Sur le coup, pour lui, elle lui paraissait fort bien inintéressante et il soupira soudainement afin qu’elle puisse s’en offenser.

- Je ne voulais pas vraiment savoir ton opinion politique sur ce sujet ci.

Mais soit il devait faire avec et il n’avait plus vraiment le choix à ce moment là. Mais il était assez lasse pour ce genre de qu’il ne voulait en aucun cas faire appel à une quelconque aide. Et même si l’attitude glaciale de la jeune femme plaisait au bon vieux serpent alors il en sera que plus aisé de pouvoir la ralliait aux bonnes causes. Mais par la suite sa blessure fut beaucoup plus révélatrice que ce qu’il pensait. Et gardant toujours son sang froid il se demandait si vraiment elle avait le pouvoir de le tuer. Bon bien évidemment les histoires de suicide ne l’intéressait pas. Mais faire en sorte de se mettre en danger pour prouver une théorie n’était pas vraiment quelque chose de vraiment recommander même pour une personne tout aussi bien conditionner que lui. Puis certes on devait bien mourir tôt ou tard mais comme le dieu se disait il valait mieux tôt que tard parfois. Attendre un verdict ou même rester constamment sous ses gardes serait ridicule. Alors il en serait autrement s’il avait le parfait contrôle de sa destiner. S’il pouvait ne pas tuer Thor ou encore survivre au combat alors il en serait des plus heureux Car peut être que cet hécatombe serait une bénédiction pour lui mais ici ce fut largement différent. Donc oui on doit tous mourir un jour ou l’autre. Mais Jore savait quand il allait mourir lui donc à quoi bon …

- Certes on doit tous mourir. Mais moi au moins je sais quand ! Ce qui me permet de vivre pleinement cette aventure avec qui me plait.

En revanche la suite fut des plus fructueuses pour le serpent. Enfin elle s’ouvrait un peu à lui, intentionnellement mais elle avouait qu’elle n’avait pas peur de lui mais d’autre chose encore plus sombre, soit. Mais le dieu n’en fit rien pour le moment et souriait plutôt que se torturer l’esprit pour ce genre de choses.

- Et quel est donc ta plus grande peur ?

Question très pertinente pour le serpent qui voulait toujours en savoir plus sur elle. Car précédemment, enfin à leurs précédentes rencontrent, elle avait la peur d’être enceinte et il en avait largement joué avec cela. A présent il ne connaissait plus la demoiselle car il ne pouvait plus lire en elle et ce fut vraiment un gros souci pour ce dieu qui aimait le savoir. Donc il fallait trouver d’autres alternatives et au plus vite. Or la situation devenait vraiment étrange tout à coup. Amber venait de sourire et surtout il sentait une petite touche de jeu dans le fait qu’elle annonçait que c’était puéril sa réaction. Mais il est vrai que sur papier cela pourrait faire croire à deux gamins amis jouant ensembles. Mais en réalité ils parlaient tout de même d’une épaule déboitée et ça… C’était tout autre. Alors il voulait continuer dans cette lancer afin de pouvoir voir jusqu’ou cela le mènerait.

- Puéril moi ? Jamais voyons.

Elle complimenta Jore mais il n’en fit rien, il s’en moquait même car il se disait qu’elle n’avait pas vraiment le droit de le salir ou de le complimenter à l’origine, mais soit. Il fit en sorte de répondre à sa question d’une certaine façon afin que cela soit politiquement correct comme on disait. Donc voila ce qui en sortit.

- Je fais pour leurs bien voyons, sinon ils ne survivraient pas face aux autres races qui peuple l’espace et qui désir la Terre pour sa richesse naturel.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Dim 31 Mai 2015 - 21:00
Better run, better run, better run. Yeah I'm coming after you × ft. Jore & Amber

 C’est un dialogue fermé. L’un et l’autre ne s’écoute pas du tout. Ils ne font même pas l’effort de tendre l’oreille avec attention et interprètent chacun ce qu’ils veulent bien comprendre de l’autre.  Ça pourrait durer des heures comme ça et comme le plus âgé des deux ne semblent pas être le plus raisonnable du lot, Amber va éviter de se montrer encore plus puérile et essayer de résister à l’envie mordante de rétorquer avec fougue. Elle est susceptible en temps normal mais elle va juste tempérer intérieurement. Dans sa tête, en sourdine, elle profite du fait qu’il ne puisse toujours pas lire en elle pour pouvoir le traiter de tous les noms, de toutes les insultes qui lui passe par la tête, de la plus gentille à des plus corsées. Ça l’a ferait bien rire sauf qu’elle se retient parce qu’elle n’a pas envie d’énerver encore plus la grosse bestiole écailleuse qu’il est. Quant au fait qu’il se fiche de l’opinion politique qu’elle a, peu importe et ce n’est pas ça qui va la saouler. Ce n’est pas d’une importance capitale dans le dialogue de la jeune femme. Bon elle n’aime quand même pas son attitude dédaigneuse et lève les yeux au ciel en réponse à son soupir. « Je m’exprime sur le sujet si j’en ai envie. » Liberté d’expression. Il est déjà assez détestable comme ça, il va ne pas en plus lui interdire de parler quand elle en ressent le désir. Ah et puis Amber ne se soucie généralement pas de savoir si les gens ont envie de l’entendre ou pas. Après, à leur guise d’écouter ou non. Amber est bien plus intéressée par cette histoire de prophétie qui « conditionnerait » la vie du Jotun. Il est trop persuadé qu’il ne peut pas programmer sa destinée autrement et pour quelqu’un de si arrogant, elle trouve étrange qu’il ne soit pas dérangé par le fait que sa mort lui soit dictée ainsi. Point barre : tu mourras en tuant un fils d’Odin ! Elle n’est pas aussi fataliste et ne pense pas que tout soit écrit d’avance. Il dit qu’il sait quand il va mourir… mais elle est sûre qu’il a commencé à douter avec la blessure qu’il vient de recevoir. Elle a cru voir un changement bref dans son attitude, elle en est persuadée. Elle sait qu’elle n’a pu le déstabiliser que pendant un très court moment mais ça suffit à Amber pour se dire que mine de rien, il est atteignable lui aussi. C’est rassurant mais elle est prudente et n’en fait pas tout un étalage. Elle ne le pousse pas, ne lui fait pas trop remarquer qu’il est fragile aussi s’il ne fait pas attention. Ce serait stupide de lui dire ça. Le fait d’en parler un peu est déjà largement suffisant. « Mouais… si tu le dis. Peu importe quand de toute façon… »

La conversation ne l’intéresse pas tellement. Ce n’est pas comme si soudainement elle a envie de se taper la discute avec un mec venu d’ailleurs. Elle se montre cependant plus ouverte mais pas trop non plus. Elle peut aisément lui dire qu’elle n’a pas peur de lui… après tout, il est juste un vilain alien sadique. Même dans les plus grandes histoires, il faut toujours des méchants. Il faut aussi des gentils mais Amber a un point de vue assez spécial à ce sujet. Les gentils c’est relatif… Apparemment c’est la même chose pour les méchants. C’est juste que pour Jore, elle refuse de le classer dans ces catégories. Elle reste bouche bée quand il lui demande quelle est sa plus grande peur ? Quoi, il s’attend à ce qu’elle réponde vraiment ? Bah bien sûr, elle va se mettre à lui parler sans souci de ce qui lui fait le plus peur ! Normal quoi ! Il n’est pas sérieux là… elle se met à rire soudainement : alors ils en sont rendus à ce stade ? Elle s’arrête vite de rire parce que ça lui fait mal mais elle l’observe avec un sourire en coin. Elle ne veut pas répondre et en même temps, étrangement, ça l’amuse. «  Oh mais ta question est inutile, tu connais déjà mes peurs. J’ai juste appris à les contrôler. Tu comptes tenter de m’effrayer ?»  Ce serait sans doute peu efficace s’il se sert de ce qu’il sait et elle risque surtout de s’énerver. Rien de plus. Elle ne s’approche plus trop de Jore mais Amber ne se montre pas mal à l’aise à cause de sa présence. Elle n’est pas non plus détendue mais ça ne l’empêche pas de sourire. Une part d’elle est en colère mais en sommeil et la seconde est malicieuse. Parfois avec le jeune Liesmith, Amber retrouve le comportement qu’elle a eu dans son adolescence. Un peu comme maintenant : assez désinvolte malgré la situation peu envieuse dans laquelle elle se trouve. Elle traite le serpent de gamin et on pourrait presque croire que c’est une boutade or, elle lui en veut quand même … c’est vrai que d’un point de vue extérieur on pourrait croire que c’est un simple jeu mais bon, elle a quand même mal !  Il nie être puéril ? « Tu es un grand enfant qui n’aime pas qu’on lui dise non… c’est pas puéril ça ? » Elle l’a dit sur un ton mielleux. Elle veut encore en savoir un peu plus sur ces intentions vis-à-vis de son projet et n’a toujours pas trop envie de rendre service à Jörmungand. Elle soupire de sa réponse « Ben voyons. Tu veux encore me faire croire que tu es un bon samaritain … parfait !... ». Le téléphone d’Amber se met à vibrer… elle l’ignore royalement. « … et à quoi peut bien te servir une délinquante à l’avenir ? »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)   Mar 2 Juin 2015 - 3:19

Derriere toi ? En est tu sure ?
Amber
feat.
Jörmungand


 

 



 

 

Le serpent levant les yeux aux ciels il se disait qu’au final oui elle pouvait dire ce quel voulait sur le sujet mais que non il ne l’écouterait pas pour autant. Du moins il s’en moquait éperdument. Et il se moquait pas mal de ce qu’elle pouvait bien penser à présent. Surtout avec la blessure qu’elle lui fit par la suite.


La ce fut quelque chose… Certes. Le Dieu ne s’attendait pas vraiment à recevoir ce genre de blessure et s’y en surprenait même. Du moins sur le coup il eu un vrai gros doute et la phrase sur la question de sa mort qui était destinée ne le fit pas vraiment changer pour autant. Il se moquait toujours de ce que la mutante voulait. Et ça ce n’était pas vraiment prêt de changer. Mais il faut dire aussi que malgré elle, elle eut les bonnes actions aux moments, les bons mots aux bons moments pour mettre un minimum de doute dans le cœur de notre cher dieu nordique. Du moins la question du quand ne lui posait pas de problème, cela pourrait être demain ou encore dans un siècle, peu importe. En revanche il fallait faire preuve de prudence dans ses actes et ses choix de mots… Il suffisait de dire la mauvaise choses à la mutante et tout partirait dans une sorte de baston de caractère.

- Tant que je le sais…

Voila qui était un peu du bluff, du moins une tentative car il ne savait toujours pas comment la demoiselle pourrait réagir. Mais ce qui était étrange pour le serpent c’était qu’elle ne semblait pas vraiment encline à la conversation. Donc un manque de curiosité se disais le serpent et de ce fait il ne voyait pas vraiment de suite logique à ce qu’elle puisse vouloir lire en lui. Du moins la raison pour laquelle elle avait dit oui pour ce genre d’expérience assez nouvelle pour le Serpent de Midgard.

Lorsque vint la question des phobies la demoiselle se moquait ouvertement du ‘’jeune’’ homme qui lui ne comprenait pas ce qu’elle avait. Il se demandait presque si elle n’avait pas prise des substances louches avant de venir… Puis sa réponse… N’en était pas une pour le Serpent qui lui ne semblait pas vraiment rigoler avec ce genre de chose. Mais il ne fallait pas perdre la demoiselle alors il fit semblant d’un peu reloue comme disait les jeunes de nos jours non ? Du moins ceux de cette planète. Puis il pouvait donc s’amusait à lui répondre avec toute sa répartie habituelle.

- Tu croit qu’il me faudrait un déguisement pour te faire peur ?

Du moins c’est une coutume étrange dans ce monde ci. Une fête de mort qui se fête en déguisant les petits enfants, étrange… m’enfin il semblerait que ceci soit amusant après tout. Puis elle s’amusait à lui dire qu’il était puéril et ça ce fut une erreur de sa part… Non le grand serpent ne fera pas de mal, ne vous inquiétez pas. Mais il serait tout aussi taquin dans ces jeux de mots. Car dans le fond il gardait en l’esprit le fait qu’il devait la rallier à sa cause et d’ailleurs elle lui demanda bien pourquoi il avait besoin d’elle, ce qu’il répondit.

- Puéril moi ? Tu te trompe de personne je crois. Mais ne t’inquiète pas je suis le serpent le plus doux que tu puisses connaitre… En revanche on dit chez toi : trop bon trop con, non ? Enfin du moins dans votre planète. Donc ca me revient de dire qu’en somme si je m’entour de personnes mauvaises alors je pourrais devenir quelqu’un de supportable n’est ce pas ?
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
 

Better run [...] I'm coming after you (ft. Jore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant


 Sujets similaires

-
» Obama;Change is coming to america
» dark days are coming ♌ SAGISIUS
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )
» The White Dragon is coming [PV Meï]
» Fanfic "Evil is coming"





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc