Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   Mer 2 Sep 2015 - 23:28
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Une grimace étira ses traits à la violence de leurs petits petons, mais s’effaça rapidement au rire amusé de Connor. Qui aurait cru qu’il serait si heureux d’être papa ? « J’ai hâte qu’ils montrent leurs binettes, parce que maman commence à être fatiguée de trimballer tout ce poids. » Contrairement à la plupart des femmes, s’adapter à la grossesse avait été plus difficile dans son cas. Pour quelqu’un d’aussi actif et énergique que Lucy, se priver de sport était assez frustrant. Bien qu’elle se sente égoïste, son corps d’avant commençait à lui manquer. Mais bon, la situation était temporaire. Et puis, avoir deux petits monstres en santé était le plus important à ses yeux ! Aux idées de prénoms de Connor, ses billes bleues s’élargirent comme des soucoupes. « Euh... » Pitié, faites qu’il ne soit pas sérieux !? Heureusement, son beau trentenaire plaisantait ! Mine de rien, il avait presque réussi à l’embobiner. « C’est drôle, j’aurais plutôt pensé à Alphonse et Bernadette. » Ajouta-t-elle, incapable de contenir son fou rire. « Mon dieu, ils nous détesteraient de leurs donner des noms pareils ! » Jamais ils n’oseraient faire ça à leurs enfants ! « J'aime beaucoup Cathy ou bien... Caitlin ? » Connor se redressa un peu et sa belle caressa distraitement le bas de son ventre, songeuse. « Hmm... les deux me plaisent bien... » Puis, elle remarqua cette drôle d’étincelle dans ses yeux et frissonna à ses doigts qui se promenaient doucement sur sa peau. « J'avais pensé à Lucas, pour notre fils. Si tu es d'accord ? » La bouche légèrement entrouverte, muette de surprise, sa gorge se noua d’émotions. Impossible de sortir le moindre son. Ses bras s’enroulèrent autour de son cou avec force et sa tête blonde s’enfouie dans le creux de son épaule. « ... c’est parfait. » Articula-t-elle, visiblement bouleversée. Elle ne s’était pas du tout attendu à ça. Connor n’avait peut-être pas les « je t’aime » faciles, mais il savait lui montrer son amour de bien d’autres façons. Parfois, les petites attentions et les gestes sont plus puissants que les mots...

La belle blonde prit sa mâchoire entre ses mains et l’embrassa fiévreusement. Se décollant uniquement pour reprendre son souffle, elle se mordit la lèvre inférieure en secouant sa tignasse dorée. Il était tout simplement... Grr ! Il n’y avait pas de mot pour le décrire. Reposant sa tête contre l’oreiller, elle l’observa avec des yeux brillants. Lucy ne pourrait être plus heureuse. La future maman repensa soudain à ce qu’il avait dit à propos de son boulot. Hmm.... c’est vrai que Connor aurait du mal à se satisfaire d’une vie « normale » et bien rangée. Dans un sens, ça jouait en sa faveur, puisqu’il en allait de même pour la justicière. Peut-être pourrait-elle demander à Sharon ou Steve s’ils avaient besoin d’une paire de bras en plus ? Ça ne coûterait rien d’essayer et un peu d’action ferait certainement du bien à son homme. «
Tu sais quoi, j’aimerais bien te présenter Sharon. » Dit-elle, soudainement inspirée. « Je l’inviterai à dîner une fois qu’on sera installé ! » Ce serait l’excuse parfaite pour proposer les talents de Connor (elle n’avait pas oublié sa petite démonstration informatique lorsqu’ils étaient à la recherche de Thomas) et lui dire qu’elle reprendrait ses activités de superhéros... Et puis. « C’est comme une grande sœur pour moi... Ça me ferait plaisir qu’elle soit la marraine de Lucas. Si tu es d’accord, évidemment. » Ça aussi, c’était un sujet qu’ils n’avaient pas eu le temps d’aborder. « Elle risque de faire une crise cardiaque... et de me faire la gueule. On ne s’est pas contacté depuis la Purge. Sans elle, le gouvernement m’aurait mis le grappin dessus dès le début. Elle a pris tellement de risques pour moi. »

Ne s’attardant pas plus longtemps sur le sujet de la Purge, la belle blonde l’embrassa rapidement sur les lèvres, s’enroula dans la couverture et bondit hors du lit. «
Je vais prendre une douche, on pourrait se faire un bon resto après ? Pas question de retourner au Baxter ce soir. » Dit-elle en piétinant vers la salle de bain, ressemblant à une momie. Décidément, sa douce débordait d’énergie ! Connor lui avait fait le plus beau cadeau du monde et l’idée que « tata » Sharon soit la marraine du petit l’a rendait particulièrement de bonne humeur ! Une fois rafraîchie et habillée, elle céda sa place dans la salle de bain et s'installa devant la télévision. Connor aimait bien se mettre tout beau quand ils sortaient, même s’il l’était en permanence... Qu’il ait quarante degré de fièvre ou qu’il soit recouvert de boue ! « Prêt ? » Demanda-t-elle lorsqu'il réapparu, avec son jolie sourire et ses yeux gourmands.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   Sam 12 Sep 2015 - 2:18
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Le sujet des prénoms ne manqua pas d'amuser au possible les deux tourtereaux, jusqu'à ce que Connor se décide à avouer son désir de rendre hommage au frère défunt de Lucy en nommant leur fils Lucas. Ne quittant pas sa belle des yeux, un sourire des plus attendrissant ne cessait d'étirer ses lèvres. Voyant l'émotion que cela suscita chez sa blondinette et d'heureux d'avoir trouver une nouvelle façon de la rendre heureuse. Ne s'en lassant décidément pas. Tout autant que de chaque contact avec sa belle, tant physique que visuel. Les yeux noyés dans son regard, Connor s'y perdit quelques instants, avant qu'elle ne lui parle d'une possible future rencontre avec la marraine de Lucas. N'y voyant aucun inconvénient, le professeur de boxe haussa les sourcils vola un baiser à sa mutante. Visiblement, cette Sharon semblait beaucoup compter pour elle, il n'avait donc aucune raison de s'y opposer. « Tant qu'elle n'est pas trop dangereuse et qu'elle ne me met pas une balle entre les deux yeux... Pourquoi pas. » Ricanant nerveusement, il plaisantait, mais savait aussi que son ancien rôle en tant que milicien allait peut-être encore longtemps jouer en sa défaveur. Ou du moins, tant qu'il ne se fera une place ailleurs. Histoire de tirer un trait définitif sur son ancienne vie.

Connor profita encore quelques instants de cette proximité avec sa belle, avant de la regarder sortir du lit puis se diriger vers la salle de bain. Plus craquante que jamais, nue, enroulé dans les couvertures. C'est dingue comme, en toute circonstance et dans n'importe quel état, elle ne cessait de lui faire autant d'effets. « Si tu crois que j'en avais l'intention... Tu te trompes ! » La regardant avec des yeux rêveurs et gourmand, il lui céda donc la salle de bain en premier. Profitant de ce moment pour attraper son téléphone portable et rechercher l'adresse d'un restaurant sympa et plutôt bien quotté se trouvant dans le coin. Une fois la pièce libérée, ce fut au tour de l'ancien milicien de profiter de la sublime douche à l'italienne. Avant de se rhabiller, de prendre soin de son apparence et de sa coiffure. Ne négligeant aucun détail sur son apparence, ni sur l'assortiment de ses vêtements. Un drôle de sourire lui restait collé au visage. Il avait enfin retrouvé cette joie de vivre. Une sensation qu'il avait craint de perdre pour toujours suite à leur "rupture". Il était donc hors de question de refuser le moindre instant supplémentaire et privilégié qu'il pouvait passer en tête à tête avec elle. Ou si on peut dire plutôt, en amoureux.

Une fois sortie de la salle de bain, il ne se lassait pas non plus de ce regard gourmand que lui lançait constamment la belle blonde. Aimant se donner du mal pour lui plaire, bien qu'il sache que c'était déjà bien le cas. Une flamme se devait de rester fortement vivante et entretenue au mieux. « Toujours. » Lança-t-il à sa belle, accompagnant le tout de son sourire de séducteur, avant de venir prendre son visage entre ses mains et de l'embrasser amoureusement. Il la regarda un instant en se mordillant la lèvre, avant d'aller ramasser sa veste au sol, le regard brillant de malice. Il suffisait de vraiment peu pour que le désir s'anime dangereusement entre eux deux.

C'est donc main dans la main, qu'ils sortirent de l'hôtel et se dirigèrent en direction du restaurant qui avait le plus tapé dans l’œil de Connor. Ayant retenu l'itinéraire par cœur, ils mirent peu de temps pour l'atteindre. Tout était facilement accessible dans ce coin de la ville. C'est donc dans un restaurant français bien réputé qu'il amena sa belle. En futur papa poule et petit ami protecteur qu'il était déjà, hors de question d'emmener sa blondinette manger japonais, ni chinois, ni mexicain. Préférant ne pas risquer l'indigestion ou autre danger digestif potentiel... Connor avait aussi pris soin de réserver une table, au cas où. Un serveur ne tarda donc pas à les accueillir dans l'entrée, avant de les amener jusqu'à leur table. Le décor était particulièrement classe, de type parisien et représentant bien le luxe à la française. Quitte à s'octroyer une suite de luxe, autant faire les choses à fond. Avec galenterie, il aida sa belle mutante à s'installer avant de s’asseoir face à elle. Observant avec attention la moindre de ses réactions. « Je ne t'ai pas vraiment demandé ton avis, mais j'espère que ça te conviens comme endroit... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   Mer 16 Sep 2015 - 0:26
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Si Sharon était dangereuse ? Ehh... ça se discutait dépendamment de la situation ! Par exemple, la mutante passerait sous silence leur rupture déchirante, épargnant à son homme la colère noire de l’agente ! Croisons les doigts pour qu’ils s’entendent bien et que son amie ne soit pas trop choquée de découvrir que le futur papa est un ancien milicien... S’observant sous toutes les coutures dans le miroir de la salle de bain, son bidon constellé de minuscules vergetures blanches, elle soupira. Ça aurait pu être cent fois pire (merci à la génétique) ! La blonde avait acheté des livres et fouillé le net à défaut d’avoir une aide maternelle. Mauvaise idée ! Ça pullulait d’histoires d’horreurs et d’interventions ratées. Bref, le genre de récits bien traumatisants qu’elle s’était gardée de raconter à Connor. De retour dans la chambre, elle se perdit dans ses pensées, écoutant distraitement d’une oreille son homme se préparer. Cathy ou Caitlin ? Finalement, elle s’amusait bien à imaginer sa petite famille, impatiente de découvrir leur bouille. Malgré toutes ses peurs, la belle blonde avait le sentiment qu’ils ne s’en sortiraient pas trop mal à deux... Connor réapparu, frais et souriant, s’emparant de son visage. Elle répondit tendrement à son baiser, savourant ses lèvres et posant délicatement ses mains par-dessus les siennes. Une autre bouffée de chaleur l’enveloppa. Ils n’arrivaient décidément plus à se lâcher. Ce mordillement de lèvre éveillait tellement de pulsions chez sa douce... Nos deux tourtereaux avaient besoin de si peu pour déclencher une étincelle... Ils résistèrent in extremis à ce désir palpable et inépuisable.

Ses doigts entrelacés aux siens, le couple descendit la rue principale où se trouvait une multitude de restaurants et de commerces. Apparemment, Connor savait exactement où ils allaient ! Guidé par son chéri, ils s’arrêtèrent devant un élégant restaurant français – à ce que pouvait déchiffrer la blonde sur l’enseigne –. Wow... l’endroit était époustouflant et d’un chic ! «
C’est pas un peu trop... ? » Souffla-t-elle, ébahie. Ses lèvres se pincèrent d’amusement, réalisant qu’elle avait dit mot pour mot la même chose que Connor à propos de l’hôtel. Par chance, elle portait une jupe aujourd’hui ! Histoire d’être plus confortable pour leur longue promenade. Ça restait un peu simple pour un restaurant aussi classe, mais ce serait idiot de se priver pour ça ! Ils suivirent le serveur, qui posait fréquemment son regard vers l’énormité de son ventre. « Ne vous inquiétez pas, il me reste encore quelques mois à faire. Vous n’aurez pas à me sortir sur une civière. » Rassura la blonde, un clin d’œil amusé. Connor l’aida à s’installer et ses billes bleues, émerveillées, se posèrent un peu partout. Il réussissait toujours à la surprendre et à se surpasser ! « Je ne t'ai pas vraiment demandé ton avis, mais j'espère que ça te conviens comme endroit... » Un sourire tendre et amoureux dans sa direction, elle s’étira pour prendre son menton et l’embrasser. « C’est plus que parfait... » Murmura-t-elle d’une voix trainante et chaude, avant de reprendre sa place. « J’espère que je ne détonne pas trop dans le décor. » Blagua-t-elle en prenant la carte. « Pour être franche, je n’ai jamais essayé la cuisine française, il va falloir que tu m’aides.»

Ils passaient de si bons moments ensemble. Dans un sens, la belle blonde était un peu triste que leur vie de couple ait été aussi éphémère. Attention, elle ne regrettait rien ! Mais, c’est vrai qu’elle aurait bien aimé que Connor soit un peu plus longtemps à elle... juste à elle. Ne pas le partager tout de suite. Ils trouveraient forcément un moyen de recréer ces petits tête à tête. Après tout, c’est à ça que servait les parrains et les marraines ! D’ailleurs, Lucy suspendit son geste et reposa sa fourchette dans son assiette presque vide. Prenant son courage à deux mains, elle posa ses pupilles diaphanes sur son irrésistible entraîneur. «
Tu sais... Sharon est une ancienne agente du SHIELD. » Ce qu’elle avait volontairement omis de préciser. « Ne t’inquiète pas, elle n’est pas SI dangereuse... et c’est une fille en or. » Dit-elle en faisant référence à ce qu’il avait dit dans la chambre. « Mais, je me disais... enfin... » Lucy se pencha vers lui pour que personne d’autre ne l’entende. « Tu pourrais peut-être proposer tes services ? Je sais que le SHIELD a été dissous, mais ça m’étonnerait beaucoup qu’ils laissent tomber la résistance. » La justicière appréhendait sa réaction, mais il fallait bien qu’ils en discutent un jour ou l’autre. Ils se connaissaient très bien, ils savaient tous les deux qu’ils ne se contenteraient pas d’une vie de famille en banlieue, à rendre visite aux grands-parents tous les dimanches... Grands-parents que les petits n’auraient pas, à bien y penser. « Tu vas t’ennuyer si tu bosses qu’à la gym... Ou alors, je pourrais parler de toi à Steve ? » Les Avengers étaient en sous nombre avec ce nouveau gouvernement, une paire de bras de plus ne devrait pas être de refus ! « On serait classe tous les deux en mission. » Une touche d’humour aiderait peut-être ? Lucy n’avait aucune idée de comment il allait réagir.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   Lun 28 Sep 2015 - 17:07
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Le visage et le regard rayonnant, Connor était heureux de son choix de restaurant et surtout de voir sa chère et tendre comblée. Il l'avait tant fait et vu souffrir... Plus jamais il ne voulait revoir toutes ces visions d'horreurs, qui lui revenaient encore parfois en tête sous forme de cauchemars. Même si tout semblait être revenu comme avant, l'ancien milicien en souffrait encore. Au plus profond de lui-même, tout ne s'était pas totalement cicatrisé. Raison pour laquelle il allait d'autant plus savourer l'instant présent, à ses côtés. D'autant plus, que bientôt, ils n'auront peut-être plus autant l'occasion de passer de tels moments en tête à tête. Ce qui désolait un peu Connor, qui espérait que cette grossesse précipité ne fragiliserait pas leur relation. L'ancien soldat secoua la tête à ses pensées, bien trop négative à son goût, puis se concentra sur le menu. Les plats n'étaient pas donnés dans l'ensemble, mais il s'en fichait. Il voulait lui faire plaisir. Se faire plaisir. Son ancien travail et ses nombreuses missions réussites au cours de ses dernières années lui avaient beaucoup rapportés en plus de ses cours de boxe. Il préférait se faire plaisir aujourd'hui, plutôt que d'attendre d'être mort ou de finir en fauteuil roulant pour vider son compte en banque... De plus, ce n'est pas le restaurant de ce soir qui allait liquider tout l'argent qu'il comptait mettre de côté pour ses futurs enfants.

A la vue de ce menu, l'américain friand de la cuisine française en avait l'eau à la bouche. S'y connaissant quelque peu en la matière, il donna quelques conseils de mis en bouche à sa blondinette avant qu'ils ne fassent leur choix. A peine quelques échanges de regards ampli de complicité et de désir sans limite ainsi que de petites caresses sur le dos de la main, que les plats arrivèrent. Et également le délicieux grand cru qu'il avait commandé assorti au plat. Rien de tel qu'un bon verre de vin assorti pour encore mieux savourer un plat français. A peine les premières bouchées en bouche, qu'il en savoura toute la saveur. Buvant quelques gorgées de son vin et insistant pour en faire goûter un petit peu à sa mutante. Ce n'est pas ça qui allait la tuer, ni les deux autres d'ailleurs... Restant en partie concentré dans son assiette, il écouta les dires de Lucy, qui revint sur le sujet de la future marraine, Sharon. « Je sais pour Sharon... » Il releva brièvement les yeux, avant d'être traversé par un léger sentiment de gène. « Tu sais, quand j'étais censé en apprendre un maximum sur toi, ça concernait aussi tes amis proches... » Connor n'aimait pas trop revenir sur ce sujet, reposant donc aussitôt son regard sur son assiette. Même si elle était du SHIELD, d'anciens miliciens s'étaient infiltrés au SHIELD et pouvaient donc parfois donner accès à leurs fichiers confidentiels. « Bref je... ne pense pas qu'ils seraient très enchantés de recruter un ancien élément important de la Purge dans leur rang. » Etant parfaitement conscient qu'il n'était certainement pas passé incognito aux yeux de certains agents du SHIELD. Bien que l'idée soit particulièrement alléchante, il préférait ne pas se faire trop d'espoir.

Il avala une bonne gorgée de son verre de vin, grimaçant légèrement à la forte saveur de celui-ci, bien que délicieuse. Affrontant à nouveau le regard de sa belle blondinette, il tapota ses doigts au niveau du pied de son verre. A croire qu'elle lisait dans ses pensées ou le connaissait réellement par cœur, bien qu'il n'en doute pas un seul instant. Il avait beau aimer plus que tout son boulot de professeur, il en voulait plus et y réfléchissait sérieusement depuis quelques temps déjà. Mais la proposition de Lucy d'aller parler de son cas à Steve, le fit soudainement arquer les sourcils. « Tu ferais ça ?? » Hélas son passé pouvait toujours rester un problème à ce propos. D'un autre côté, travailler pour les Avengers ou autres serait presque comme un rêve pour lui, un accomplissement. « J'avoue... Je parierai même qu'à nous deux, on surpasserait largement les Avengers. » Maintenant son verre entre ses doigts, il le fit un instant tournoyer avant de ricaner à son délire et de boire les dernières gorgées de son vin. Eux deux, en mission. Ce serait... terrible, inquiétant et tellement génial à la fois. Mais qu'est-ce que ça donnerait en réalité ? Le serveur revint pour prendre la commande de leur dessert. « Tu devrais peut-être éviter le fondant au chocolat cette fois, non ? » Lui lança-t-il, un petit sourire malicieux aux coins des lèvres, repensant à leur dernier restaurant avec Jenny. Le sportif finit par commander, laissant Lucy en faire de même, avant de déposer à nouveau sa main sur la sienne et de la lui caresser délicatement, noyant son regard dans le sien. « Je suis sincèrement, touché par tes petites attentions. J'aimerai vraiment que tu parles de moi à Steve. J'ai seulement peur que mon passé me rattrape... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   Mer 30 Sep 2015 - 2:57
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Les prix de ce menu étaient assez impressionnants ! Même qu’ « exorbitants » serait un mot plus approprié... Mais bon, les futurs parents avaient décidé de faire les choses en grand ce soir. Du reste, ils l’avaient bien mérité. Alors, quelques dollars de plus ou de moins ! Finalement, la jolie blonde opta pour la même chose que son chéri, confiante que ses goûts culinaires combleraient ses papilles gustatives. Lucy s’autorisa une coupe de vin et aborda le sujet de Sharon. La réaction de Connor l’étonna. Est-ce qu’il s’en voulait encore ? « C’est vrai... j’avais oublié que tu connaissais tous les détails de ma vie. » Dit-elle, une moue amusée. « Hé, n’y pense plus. Ça ne sert à rien de te sentir coupable. Et puis, sincèrement, je ne changerais ce qui s’est passé entre nous pour rien au monde. » Sa douce lui offrit un sourire complice avant de reprendre une gorgée de vin. Ce grand cru était délicieux. Il se mariait parfaitement au repas. « Au contraire, je pense que tu serais un atout. Tu connais toutes les tactiques des miliciens, les projets sur lesquels ils travaillaient et leurs bases de données. Si tu veux mon avis, ça risque d’être très utile. » Connor avait sa place parmi eux. Il était fait pour ça. Au moins, son idée d’en glisser un mot à Steve sembla lui plaire ! « Tu ferais ça ?? » La mutante déposa ses ustensiles, surprise qu’il pense même à poser la question. « Je ferais tout pour vous monsieur Welch, du moment que ça vous rend heureux. » Dit-elle en se mordant la lèvre inférieure, riant à son propre délire et à celui de son homme. Ouf... ces deux-là en mission... ce serait apocalyptique ! Et, peut-être qu’elle était folle, mais ce serait aussi un brin trop excitant ! Coupé dans leur fou rire, le couple fut brièvement interrompu par le serveur. Connor s’était emparé de la carte des desserts et ne put s’empêcher de faire allusion à ce fameux resto avec Jenny, où elle avait eu ses premières vraies nausées. « C’est précisément ce soir-là, que j’ai commencé me demander si je n’étais pas enceinte... » Admit-elle d’un air coupable. En somme, elle s’en était doutée bien avant qu’ils rompent. La belle blonde se décida enfin pour un énorme gâteau au fromage et remercia le serveur.

«
Je suis sincèrement, touché par tes petites attentions. » Ses doigts s’entrelacèrent aux siens, son cœur accélérant à son simple regard... « C’est normal. » Dit-elle d’une voix trainante. Elle accentua la pression de leurs caresses. « Je ne supporterais pas de te savoir malheureux, Connor... La petite vie tranquille de famille, ce n’est pas pour nous. On a besoin de plus. Et je me suis dit que... ce serait une bonne idée d’en parler avant que nos petits monstres ne se pointent... » Malgré la complexité d’une telle décision, Lucy était prête à sauter dans le vide à ses côtés. À déconstruire le quotidien, pour improviser et créer leurs propres routines, qui changeraient au gré de leurs envies. Profiter de chaque instant au maximum. Ce que peu de gens osent faire. Ils auraient leurs propres règles. Des parents hors du moule. Ça lui plaisait tellement ! « J’ai seulement peur que mon passé me rattrape... » Hypnotisée par ces irrésistibles billes azures, elle secoua sa tête blonde. « ... Alors, on le combattra ensemble. Ça ne me fait pas peur. Et puis, Steve sait reconnaître les gens de valeurs, qui ont du talent et qui sont sincères. Tu es une bonne personne. » Assura-t-elle, confiante et déterminée. « J’irai faire un tour au quartier général une fois qu’on sera installé. Ce serait bien si tu m’accompagnais ! Comme ça, il se ferait une meilleure idée de tes capacités. Si ce n’est pas suffisant et qu’il a encore des doutes, ce qui m’étonnerait, je me porterai garante de toi. » Visiblement, la super maman avait beaucoup d’admiration pour le chef des Avengers. De plus, elle était particulièrement emballée à la possibilité de travailler avec son homme ! De connaître davantage cette facette de sa personnalité. Comme ce matin où il avait retracé Thomas et qu’elle avait été subjuguée devant son professionnalisme et ses compétences. Finalement, elle était contente d’avoir abordé le sujet ! C’est une chose qu’elle adorait dans leur relation. Ils étaient capables d’avoir des discussions sérieuses, sans pour autant se prendre la tête. Ils s’encourageaient, s’acceptaient...

Pendant que sa déesse blonde savourait chaque bouchée de son gâteau, son pied se déroba de sa ballerine et caressa sensuellement la jambe du professeur de boxe. «
Ce serait bien si après l’accouchement, tu m’aidais à me remettre en forme... » Dit-elle d’un ton aguicheur et amusé. D’un air faussement innocent, Lucy remonta doucement le bout de son pied vers sa cuisse et redescendit, répétant le manège plusieurs fois, observant ses réactions. Décidément, elle était incapable de se priver de ce contact physique... « C’est pratique d’avoir un prof personnel à la maison. » Rigola-t-elle en glissant dangereusement le bout de ses orteils vers son entre-jambe. Ses pupilles étaient enflammées de désir, mais elle s’arrêta en remarqua la piste de danse, où elle l’entraîna dès qu’il eut terminé son dessert. C’est qu’elle avait de l’énergie à revendre la ravissante maman ! Ils s’étaient baladés toute la journée, plus les cochonneries qu’ils avaient faites à l’hôtel... La blonde se nicha dans ses bras, sa tête contre son épaule et suivit le rythme langoureux de la musique. « Finalement, j’aime bien Caitlin... c’est mignon. » Dit-elle soudain, la voix un peu fatiguée. « Merci pour la belle soirée... » Elle se redressa et l’embrassa tendrement, lui offrant ce sourire qu’elle ne destinait qu’à lui.






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   Lun 12 Oct 2015 - 23:30
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



L'un comme l'autre, désirait le meilleur pour son partenaire. Une des fondations solide de leur couple. Ils n'avaient même pas spécialement besoin de se parler, qu'ils savaient ce qu'il pourrait combler l'autre. Et ça, on pouvait dire que c'était dans tous les domaines... Dégustant tranquillement son dessert, sans quitter sa belle blonde des yeux, il fut légèrement surpris de ressentir le pied de Lucy frôler dangereusement sa jambe. Son petit sourire en coin en disait long sur l'effet qu'elle arrivait à lui faire, avec pas grand chose. Il dû se faire violence pour rester concentrer dans son dessert. Ainsi donc... C'est depuis cette fameuse soirée avec Jenny qu'elle aurait des doutes sur son état ? Connor fit légèrement la moue, mais passa au dessus. Ne voulant pas remuer un passé, difficilement réparé et encore tout juste soigné. Préférant plutôt se concentrer sur l'avenir. Son, peut-être, futur nouveau job en plus de ses quelques cours de boxe. Rha... S'il pouvait bosser avec les Avengers... Ce serait trop beau. Comme un gosse, les yeux de l'ancien milicien se mirent à briller. Rêveur. La détermination et la confiance de Lucy l'aidait à garder confiance et surtout le remonta. Même si... Au fond de lui, il n'oubliera jamais non plus ce qu'il a déjà été capable de faire. Peut-être était-il quelqu'un de bien aujourd'hui, mais l'ombre a déjà vécu en lui et refera peut-être un beau jour surface. Quoi qu'il en soit, il acquiesça et était véritablement touché que quelqu'un se donne autant à fond, pour lui. Pour son bonheur. Personne ne l'avait encore jamais fait pour lui, jusqu'alors. S'étant toujours débrouillé par lui-même. Comment ne pas être amoureux de cette femme ? Un sourire des plus tendre et affectueux étira ses lèvres, acceptant donc l'idée de sa p'tite mutante. Mourant déjà d'impatience de faire ses preuves auprès de Steve.

Le rapprochement délicat et sournois du pied de Lucy vers son entre jambe le fit sortir de ses pensées, le dirigeant rapidement vers d'autres un peu moins catholiques. Il n'était vraiment jamais rassasié d'elle. Bien qu'il soit gourmand de nature et depuis toujours, il l'était devenu plus particulièrement avec elle. D'autant plus qu'il y a des sentiments dans tout ça, pas uniquement que du sexe. « On verra ça... Mes cours particuliers de remise en forme ne sont pas donnés à tout le monde, Mlle Patterson. » Répondit-il d'une voix volontairement chaude et suave. Terminant son verre d'un trait, sans la quitter des yeux, il se crispa légèrement d'excitation avant de finalement relâcher la pression lorsqu'elle l'amena jusqu'à la piste de danse. S'essuyant la bouche de justesse, il n'avait pas remarqué cette piste. Mais elle tombait plutôt bien. C'est dingue ce qu'un aussi p'tit bout de jeune femme pouvait contenir comme énergie. Même lui, avait l'impression d'en avoir moins qu'elle par moment... Tranquillement, il se laissa bercer au rythme de la musique, maintenant sa mutante dans ses bras et contre lui. Le nom de Caitlin raisonna agréablement au creux de son oreille. Lui arrachant un petit sourire tendre. « Moui... ça sonne plutôt bien. » Déposant délicatement un baiser sur son front, il glissa une main au bas de son dos. Frôlant à peine ses fesses, la maintenant bien contre lui. « Tant que tu es comblé... » Clair, la soirée leur aura coûté bonbon. Mais qu'importe. Connor tenait vraiment à profiter de ces retrouvailles avec Lucy, d'une parte, et à en profiter avant l'arrivée des p'tits monstres. Se délectant de l'odeur de sa cavalière, il se pencha doucement pour lui voler un tendre baiser et lui susurrer tout aussi délicatement à l'oreille. « Je suis tellement heureux, que tout soit redevenu comme avant. D'être à nouveau à tes côtés. De nous... De tout ça... » Sa vie avait tellement changé en peu de temps, mais bon sang, ce qu'elle lui plaisait. Comme quoi, il était possible de toucher le fond et de remonter la pente encore plus haut qu'on y a chuté.

Son abdomen se frottant plutôt bien au bidon de la blondinette, voilà que d'étranges coups provenant de celui-ci rebondir sur le sien. Le faisant légèrement sursauter, avant de ricaner sous l'effet de surprise. « Hey oh on se calme là-dedans ! J'ai pas l'intention de monopoliser votre mère, vous inquiétez pas... » Noyant intensément son regard transperçant dans celui de Lucy, son sourire épanouis avait du mal à quitter son visage. Il avait encore du mal à réaliser qu'il allait être père. Bien qu'il soit déjà très trop protecteur avec sa dulcinée. « Ou du moins... J'essayerai... » Un sourire malicieux aux lèvres, il se pinça les lèvres avant de l'embrasser à nouveau tout en glissant ses mains sur ses hanches.  « Tu voudrais peut-être rentrer te reposer ? » La regardant un instant, voilà son côté poule qui revient finalement au galop. Ne tenant tout de même pas à ce que la jeune femme ne se ménage de trop. Elle avait déjà fait pas mal pour aujourd'hui...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   Ven 16 Oct 2015 - 5:44
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.



Finalement, son idée avait eu un succès inattendu ! Même s’il doutait encore de ses capacités et de sa future « place » au sein d’une telle équipe, la jolie blonde avait remarqué ce timide scintillement dans ses yeux d’un bleu impossible à décrire... Qu’est-ce qu’elle ne donnerait pas pour plonger dans cet océan et s’y perdre pendant des heures. Lucy ne se lassait définitivement pas de le détailler et d’apprécier chacune de ses particularités. Ses petites quenottes blanches s’enfoncèrent dans sa lèvre inférieure – se délectant de la tension palpable – le couple réussissant si facilement à se ronger mutuellement de désir. Son commentaire l’amusa beaucoup et son pied frôla davantage son entre-jambe. « Quelque chose me dit que j’en ai les moyens... » Ses caresses se firent plus insistantes, adorant ses spasmes qu’il voulait discrets. « Et puis, je suis certaine d’avoir tous les outils nécessaires pour... combler vos attentes, Mr. Welch... » Rétorqua-t-elle d’une voix mielleuse et séductrice. À peine eut-il terminé sa bouchée, que sa ravissante baleine fut prise d’une impulsion soudaine et l’emmena sur la piste de danse. Il y avait trop longtemps qu’ils n’avaient pas eu la chance de danser. Sa tignasse blonde nichée dans son cou, la belle mutante évoqua le prénom si mignon de leur princesse. Était-ce parce que c’était une proposition de son homme qu’elle l’aimait autant ? Sûrement. Mais, il fallait admettre que, Caitlin Welch, ça sonnait fichtrement bien ! Connor « approuva » la décision impromptue de la future maman, qui frissonna à cette caresse toute en subtilité. Un soupir chaud s’échappa de sa bouche, répondant amoureusement à son baiser. « Je suis tellement heureux, que tout soit redevenu comme avant. D'être à nouveau à tes côtés. De nous... De tout ça... » Son minois se figea de tendresse, son badboy au cœur tendre s’ouvrant rarement à ce point. Connor préférait les gestes à la parole et ça lui convenait parfaitement. Par contre, elle prenait chaque bribe de mots avec plaisir, sachant que c’était des instants précieux. Franchement, comment ne pas être comblée !? Savoir qu’il était heureux de cette nouvelle vie, avec elle... avec eux. Que leurs sentiments étaient plus que réciproques... Son bonheur était indescriptible, tangible.

Sur le coup, Lucy était restée sans voix (une grande première !). Il y avait une aura particulière autour de nos tourtereaux. Comme s’ils étaient les seuls sur la piste de danse. Ses bras se nouèrent autour de sa nuque, s’approchant à nouveau pour l’embrasser fiévreusement. La blonde se décolla d’un centimètre. «
Je ne peux pas vivre sans toi... » Admit-elle le souffle court, ses mirettes pétillantes d’un amour rarissime. Oui, la super maman avait parfaitement conscience de la mièvrerie de ses paroles. C’était d’un cliché à vous donner mal au cœur. Mais, si ça n’avait pas été de ses petits monstres, n’aurait-elle pas sauté par-dessus la barrière du pont cette nuit-là ? N’avait-elle pas ressenti un désespoir inhumain à la réalité de le perdre ? Lucy avait toujours été une femme indépendante. Alors, pourquoi n’arrivait-elle pas à accepter l’existence sans son bel américain ? Une grimace assez amusante étira la bouche de notre jolie mutante. C’est qu’ils étaient aussi énergiques que leurs parents ! Bon sang... sa main se posa sur son énorme bedaine. C’était peut-être un avertissement ? Du genre : « maman arrête de te prendre la tête et profite du présent. ». Un sourire amusé et mystérieux remplaça son expression de douleur. « Hey oh on se calme là-dedans ! J'ai pas l'intention de monopoliser votre mère, vous inquiétez pas... » La blonde ne put s’empêcher de pouffer, adorant qu’il interagisse avec son bidon. « Ouais, écoutez votre père ! » Connor était d’un naturel... Il serait un père absolument fantastique. Il ne s’en rendait même pas compte. Son regard s’accrocha au sien et sa douce ressenti un courant électrique traverser son corps au moment où il se pinça les lèvres... « T’as intérêt à me monopoliser très souvent... » Murmura-t-elle, ses lèvres attirées aux siennes comme des aimants.

Ses ongles s’enfoncèrent légèrement dans sa nuque à l’intensité de leurs baisers, son petit corps déjà en manque. «
Tu sais bien que je n’ai jamais envie de me reposer avec toi... » Souffla-t-elle, son front posé contre le sien. « Mais tu as raison, on devrait rentrer. Je commence à avoir mal au dos... » Avoua-t-elle à contrecœur. Ils se chamaillèrent brièvement pour la facture, mais la blondinette préféra battre en retraite pour ne pas gâcher la bonne humeur du papa. Ils retournèrent tranquillement jusqu’à leur chambre d’hôtel où Lucy ne put s’empêcher d’attiser encore et encore le désir de son homme... Pas question de se « reposer » tout de suite. Elle avait bien l’intention de le combler jusqu’au bout ! Vers les petites heures du matin, la belle s’écroula de fatigue et dormi une bonne partie de la journée...


[SUJET TERMINÉ]



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]   
Revenir en haut Aller en bas
 

À vos ordres, Sergent Welch ! [PV : Lucy & Connor : Rated 18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» A vos ordres mon général !
» LUCY WEASLEY ▲ victory needs sacrifice.
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux
» [RP] Funérailles du sergent Krisk (22 mars 1457)
» Lucy Testarossa [Terminée] (dernieres retouches)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-