Partagez | 
 

It would be nice if something would be alright for change ... ||PV. Amber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: It would be nice if something would be alright for change ... ||PV. Amber   Mar 18 Aoû 2015 - 23:00


FB; It would be nice if something would be alright for change ...
Feat. Amber



Azraël, mon vieux, tu es un abruti. Tu le sais, c'est inscrit dans ton code génétique, mais alors là, tu fais vraiment fort. Enfin ce n'est pas tous les jours que je reçois une femme chez moi – habituellement, c'est plutôt la chambre d'hôtel qui nous accueille, et ne ce n'est certainement pas pour faire mijoter un poulet et cuire des frites … Mais c'est une journée exceptionnelle et une demoiselle qui l'est toute autant. Je fixe ses pieds nus et je secoue la tête. Ou avais-la tête ? La force de l'habitude. Jouer la comédie humaine m'a fait prendre des habitudes que je n'avais pas, qui sont devenues un automatisme avec le temps. Rajoutez à ça le choc de sa découverte – car je le suis, choqué. Malgré mes airs jovials et tout le reste, je ne me suis pas vraiment remis de notre entrevus à l'hôpital.
« Désolé. La force de l'habitude. » Pathétiquement vrai. Je grimace doucement. « Si tu veux, je te montrerais la salle de bain après. Je dois avoir quelques fringues en réserve, mais vu ton gabarie, tu vas sûrement te noyer dans mes chemises et mes t-shirts. » Sourire fugace à l'image, timide moi aussi, qui se transforme bien vite en rire à la suite des propos de la jeune femme. Elle, défoncer la porte ? Par les Dieux, elle en serait bien capable ! « Je saurais m'en souvenir ! Je me précipiterais sur la porte, mais si j'ai les cheveux en pétard et une dégaine étrange, il ne faudra pas rire. » Parce que je suis pitoyablement risible lorsque je reste chez moi. Le reste, je ne fais que hausser les épaules. Combien me donne les magasines ? Le début de la trentaine sans doute. Puis-je lui dire mon âge véritable ? Non. Pas tout de suite. Néanmoins, adopter un animal me fait sourire. Ce n'est pas une idée si bête d'ailleurs, mais je n'aurais pas le temps de m'en occuper pour l'instant. « J'y penserais. Merci pour l'idée ! Quoi que les caniches, ça me fiche la trouille. C'est tellement teigneux paraît-il ! Mais la comparaison tiens la route … Il aura une petite gamelle bling-bling, et un nom à coucher dehors » je m’esclaffe. Ne me manque que la crème anti-rides dans le placard de la salle d'eau n'est-ce pas ? Enfin, je n'ai jamais croisé de petit vieux se divertissant autant que moi et ayant posé pour des photographes de mode, mais ça existe sûrement.

C'est tranquillement que je poursuis la mission « nourrissons nos estomacs », jusqu'à ce qu'elle me pose la question fatidique, avant de me faire sursauter par son non. Wow. C'était un cri du cœur ! Je cligne les yeux, surpris, avant de reprendre uen attitude composée, malgré le fait que tout cela m'intrigue. Du calme, Az'. Laisse lui du temps bordel. Je me gronde, avant de lui sourire, lui coulant un regard en coin, avant de me reconcentrer sur mes gestes. « Tomates à la provençale. Ca se marie plutôt bien avec le poulet je trouve. Et ça dépend, tu as faim comment ? Je dirais que cinq ou six feront l'affaire, elles sont plutôt grosses. Et va pour le crumble. » Cela faisait un moment que je n'avais pas cuisiné. Lorsque j'ai la flemme, je commande directement tout prêt, mais là … J'avais besoin de m'occuper. Me vider la tête. Et peut-être qu'elle aussi, en avait besoin. Calme toi, ai-je envie de lui dire en voyant ses traits tendus. Mais je reste silencieux, jusqu'à ce qu'elle parle de nouveau. Magicienne, je ris de nouveau. « Totalement ! Pour la peine, je rajouterais de la cannelle au crumble. Voilà. Vengeons-nous dans le sucre. » Je penche la tête réfléchissant à ce que j'ai de fort, jusqu'au moment où elle attire mon attention sur son passé. Je l'écoute, sérieusement, je remémorant ce que j'ai dans mon placard dans un coin de ma tête. Whisky … Vodka … Heu … Je crois que je n'en ai plus. Non. Ce que j'ai vraiment de fort c'est … l'Hydromel asgardien. Mais vu la dose que moi je tiens, elle ça la tuerait sûrement. Me voilà bien ! Je me mords la lèvre, fixant désormais le placard avant de revenir à elle. Il doit me rester une bouteille, juste assez de quoi soûler un asgardien. Enfin. Techniquement, il me reste encore cinq tonneaux à la cave, mais je me les réserve pour les grandes occasions. … … … Oh puis merde. Vu son état et le mien ... Je me bouge, restant silencieux et réfléchissant à ce qu'elle m'a dit, pour aller chercher un shooter pour elle et un verre pour moi. On dormira mieux cette nuit, c'est tout (pour ne pas dire faire la sieste après le temps que le repas cuise). Lentement, avec révérence, je vais chercher la bouteille ambre dans le minibar, avant de revenir et la poser sur le bar de la cuisine, avec les verres. « C'est très fort. Vraiment très fort. Donc … » Je la regarde, encore indécis, avant de servir une demi phalange d'auriculaire de l'alcool brun, tandis que je me remplis un plein verre de coca cola. « Goûte et dis moi ce que tu en penses. Mais fais attention. » Du vieux. Du très très vieux. Pas autant que moi, mais … Quand était-ce la dernière fois que je suis retourné sur Asgard ? Un moment. Je lui tends le shooter avant de trinquer, et porter le verre à mes lèvres. Le liquide glacé entre dans ma gorge dans une explosion de saveur, coule dans ma gorge en brûlant ma peau, il réchauffe mes membres dès la première lampée, et un sourire appréciateur se dessine sur mes lèvres consumées. « L'âge de glace … C'est un film d'animation assez drôle qui met en scène un mammouth, entre autre. Et pour le reste … » Je lui jette un coup d'oeil. « Amber. On a … Tous nos blessures. Certaines qui ne guériront jamais, d'autres qui mettront du temps … Tu as envoyé quelqu'un à l'hôpital mais … J'ai déjà tué, de sang froid, plus d'une fois, même si c'était il y a très longtemps. » Je la regarde, calmement. Ma voix est douce, tranquille. Pas forcément rassurante, juste … exténuée. « Dis toi que ... Si tu n'es pas normale, je suis un monstre, mais c'est ici mon refuge. Et je serais très heureux de le partager avec toi, même si de nous deux, je suis certainement celui que l'on devrait enfermer. Moi aussi j'ai été très égoïste. Et je le suis encore. J'ai envie que tu restes, parce que … Je me sens bien. J'ai vécu seul trop longtemps il faut croire mais je ne te forcerais pas. » Je souris doucement, mélancolique, avant de prendre une nouvelle gorgée brûlante. « Au passage, ce n'est pas une demande en mariage. » Je secoue la tête, amusé à cette idée saugrenue, même si je ne joue plus. « Si tu veux, je te raconterais mon histoire, après avoir mangé. Il faut qu'on se nourrisse avant. C'est la seule … condition que je t'impose. Te nourrir. Après … Et bien advienne que pourra ? » S'il te plait ... Ne pars pas.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD & SHADOW.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: It would be nice if something would be alright for change ... ||PV. Amber   Jeu 27 Aoû 2015 - 7:39
It would be nice if something would be alright for change  × Ft. Azraël

L'un comme l'autre, ils sont déroutés par cette rencontre hors du commun. Lui ne remarquant même pas que la demoiselle est déjà déchaussée depuis bien longtemps et elle complètement perdu dans des sentiments qu'elle n'a plus du tout l'habitude de ressentir. Deux énergumènes qui sortent d'on ne sait où. Amber regarde ses pieds qu'elle secoue avec un petit sourire au coin des lèvres, mi-amusée mi-consternée. Il a l'air tellement à côté de la plaque qu'elle se demande comment elle peut ne pas se moquer de lui. Elle trouve ça marrant dans un sens, car il est spontané dans ses réactions et c'est un détail qui évite à la mutante de réveiller sa méfiance naturelle. En ce moment, celle-ci est tranquillement en sommeil et elle ne menace plus de pointer son nez. Enfin pas tout de suite. Elle lui pardonnera ses habitudes. C'est comme les formules de politesse, il paraît que cela devient pratiquement automatique à force. Des automatismes, elle n'en a pas tellement quand elle y pense. La jeune Willson a beau se creuser la mémoire... Ah si, celui de mettre sa main dans la poche des gens, ce qui pourra lui causer bien des soucis d'ailleurs. Elle grimace en y repensant : elle lui a déjà piqué ses lunettes de soleil et honnêtement, il va falloir qu'elle se retienne de ne pas piquer des trucs chez lui. Elle ne veut pas mais c'est très tentant et parfois elle ne s'en rend même plus compte. La force de l'habitude. "C'est pas grave." Une lumière semble éclairer doucement le visage d'Amber quand il évoque la salle de bain : elle aimerait beaucoup pouvoir prendre une douche parce qu'elle n'est pas bien jolie à voir, à force de vivre reclue. L'hôpital n'a pas eu le temps de faire grand chose pour cela. Une douche ce serait se sentir à nouveau un peu plus "humaine" et elle n'a plus cette impression de bien déjà un sacré bout de temps. Elle se fiche bien de nager dans les vêtements qu'il lui prêtera, elle serait contente quand même. Elle le regarde avec une lueur d'espoir même s'il vient de lui faire remarquer qu'elle était bien maigre et petite. Pas très flatteur certes. " Je... je pourrais prendre une douche alors ... (?)  Aaah mais ne souris pas, je sais que je suis minuscule par rapport à toi ! Un de tes t-shirts me fera une robe... enfin si tu te moques après..." Sans doute aurait-elle une mine légèrement boudeuse alors mais son caractère mauvais reprendait sans doute bien vite le dessus. Quoiqu'il semblait être en veilleuse actuellement, en train de tenir compagnie à miss méfiance. Ou bien est-ce lui qui fait mine de donner un avertissement à Azraël quand la jeune femme prétend que s'il lui dit qu'elle est la bienvenue, alors il vaut mieux qu'il n'oublie pas de lui ouvrir la porte. Bon défoncer la porte c'était vite dit vu qu'elle était parfaitement capable de l'ouvrir sans cela. Il lui suffirait de crocheter la serrure mais si elle pensait que Az s'offusquerait, elle fut surprise de voir que même cela, cela le faisait rire.  "J'aimerais bien voir ça tiens. Pour la coupe de cheveux surtout. La dégaine... elle est déjà étrange à l'heure actuelle." Elle a beau le traiter de vieux, lui faire des remarques, il ne semble pas prendre la mouche et c'est tant mieux car il se pourrait que la demoiselle touche parfois un point sensible par inadvertance. En tout cas, c'est agréable de ne pas le voir grogner ou se renfrogner. Bon par contre, elle fait une drôle de tête lorsqu'il reprend l'idée du chien parce qu'Amber n'est pas bien folle des animaux. Encore moins des chiens. Lui semble être très amusé par cette vision. " La plupart des petits chiens sont teigneux. Quoi... tu deviendrais gaga d'un petit monstre poilu ? Il ne manquerait plus que tu le promène avec un petit gilet sur le dos et les griffes des pattes vernies ? " Elle imagine la scène et cela la fait doucement rire.

Faire la cuisine, c'est bien long même si c'est une tâche qui intrigue pas mal la mutante, qui se prend au jeu. Elle fait sursauter son hôte et s'en veut un petit peu mais au moins on ne pourra pas lui reprocher de ne pas être sincère avec ses envies. Elle a envie de s'exprimer normalement, de ne pas s'effacer, de ne pas devenir invisible comme tous les jours. Il lui laisse le choix mais comme il la bombarde sans cesse de propositions, elle est un peu déboussolée. Elle s'attarde donc sur le choix qu'elle a fait, elle n'avait pas envie d'en savoir plus sur les autres possibilités. La première lui convient. Point. Elle essaiera juste d'être moins violente dans sa réponse la prochaine fois, sinon il va prendre peur à force. Elle va faire un petit effort. Elle ouvre plus grand les yeux à l'entente des tomates à la provençale. Elle n'a pas trop l'habitude des tomates chaudes en fait. Sa mère n'aimait pas ce fruit. Quant à elle, elle les mange cru quand elle les pique sur les étals des boutiques mais l'idée lui plaît et elle acquiesce avec intérêt à ses propos. Difficile de qualifier combien elle est affamée, elle a tout de même fait une chute en pleine rue parce qu'elle avait l'estomac creux et même maintenant, elle a l'eau à la bouche. " J'ai faim comme... Je pourrais manger un tyrannosaure !" s'exclame-t-elle avant d'ajouter timidement et presque déçue [color=black]" mais j'ai un petit estomac de moineau"[color] Enfin, elle sera malgré tout capable d'avaler deux tomates, des frites, du poulet et une part de crumble sans difficultés. Elle suppose...Elle est d'ailleurs bien contente pour le crumble et le simple fait qu'il soit d'accord, décroche un magnifique sourire chez la jeune fille qu'elle s'empresse de cacher en penchant la tête, derrière ses mèches brunes. Malgré tout, parfois les traits d'Amber se tende de nouveau comme si le moindre sourire sincère lui rappelle combien elle ne le mérite, combien cela lui a coûté autrefois. Amber relève doucement la tête et reprend la parole avec une phrase bien inutile mais qui prouve qu'elle est suffisamment à l'aise pour dire des choses bénignes. Normalement, elle ne s'étale pas du tout sur sa vie. Cependant, il ne peut pas le savoir, si ce n'est le deviner. [color=black]" J'en ai jamais mangé avec de la cannelle !"[color] Puis les angoisses se font plus violentes parce que la jeune fille est ainsi. Elle est tiraillée entre cette rencontre magnifique qui lui met du baume au coeur et sa crainte d'être à nouveau trahie si elle apprécie quelqu'un. La chute n'en ai que plus dure encore ensuite. Elle ne s'en relèverait peut-être pas cette fois. Le temps qu'Az réfléchisse, la mutante se noie de plus en plus dans les incertitudes et son esprit s'acharne à notifier ce qu'il y a eu de négatif par le passé. il fixe un placard et pendant un instant, elle a envie de lui attraper le bras et faire en sorte qu'il la regarde. Elle cache la panique qui someille dans son coeur. Heureusement, il se tourne de nouveau vers elle et elle est brièvement soulagée. Cela la reprend quand il semble aller chercher quelque chose mais ce ne sont que des verres qu'elle regarde avec curiosité. Tout comme la bouteille ambrée. Un alcool fort dit-il et la jeune femme arque un sourcil interrogateur. Elle tient généralement très bien l'alcool, elle n'a pas tellement l'habitude de faire bien attention. Elle prend le shooter mais l'odeur la freine. Elle ne connaît pas ou ne reconnaît pas en tout cas. Elle trinque et boit doucement le contenu. Doucement mais entièrement parce qu'elle n'a pas la notion d'une petite gorgée. La sensation est puissante et elle ouvre la bouche et souffle. Effectivement, c'est très fort mais une sensation pareille est généralement fugace. Elle attend que cela se dissipe mais au lieu de ça, elle se sent plus touchée qu'autre chose par l'alcool. C'est bien trop fort étrangement... Elle cligne des yeux. Déjà sa respiration s'est accélérée et elle jurerait que son pouls également. "... Bon sang, c'est quoi ce truc ?" La demoiselle se dit finalement qu'il serait préférable de poser ses fesses ailleurs que sur une chaise. Elle prend une patate et ce qui lui semble être son épluche-légume. Pas sûr... Puis elle va s'asseoir contre le mur : au moins, si l'effet de l'alcool est trop violent, elle tombera pas d'une chaise ! Elle passe sa langue sur ses lèvres. " ... j'ai pas l'habitude que de l'alcool me fasse de l'effet. Jeff, il disait toujours que c'était pas normal pour quelqu'un de si maigrichon. Pas normal." Elle rit mais son rire se termine en un hoquet un peu triste. Elle a une larme au coin de l'oeil. Jeff... elle en parle pas beaucoup, car il fait partie du passé. C'est sorti tout seul. Elle fixe Az : il parle du film d'animation, d'un mammouth ... Amber se demande si c'est l'alcool qui lui fait raconter n'importe quoi ou bien si les gens qui ont inventés ce scénario ont largement fumés pour en écrire le synopsis. Amber l'a écouté mais les mots lui ont semblé lointains. Elle est perdue entre cet alcool qui l'a secouée et puis ses peurs. Manquerait plus que l'alcool l'a fasse plonger dans la tristesse. Il suffirait d'un mot d'Azraël pour ça. Elle l'observe tandis qu'il parle... Il lui dit avoir tué des personnes et c'est totalement égal au coeur de la mutante. Il a l'air si las soudainement, mais il parle avec douceur et elle boit ses paroles. Elle murmure "Qu'est-ce que tu as fait Az ?" Pas un reproche, encore une fois, juste une question. Elle veut le comprendre et il a l'air si... vieux ? Si marqué. Il trouve pile les bons mots. Elle refuse de le voir comme un monstre. Elle l'aime bien cet inconnu de l'hôpital. Amber a la gorge nouée par le mot "égoïste" car sa mère lui a toujours reproché de l'être. Lui ne lui reproche pas, se dit pareil et veut qu'elle reste. Il veut qu'elle reste quand même. Malgré tout. Elle reste estomaquée. Elle ricanne un peu mal à l'aise à sa petite blague sur le mariage. Elle est plutôt coincée quand on aborde un humour de ce genre. En tout cas, si elle a voulu fuir, elle renonce. "Je ne peux pas envisager que tu sois un monstre. Et ne dis plus qu'on devrait t'enfermer ! Pour un égoïste, tu prends bien soin des autres.. C'est bizarre, les gens se sentent rarement bien en ma présence. Enfin dernièrement ça n'a jamais été le cas. " Il dit qu'il racontera son histoire après le repas. Amber acquiesce doucement, ce qui lui fait mal à la tête et elle grimace un peu en posant sa main sur son front. Se nourrir c'est obligatoire et puis ça aurait été plus réfléchi de le faire avant de boire d'ailleurs mais le temps que tout cela cuise. "O.K. de toute façon, j'épluche pas des patates pour rien moi !" Il a l'air tout de même un peu étrange à l'idée que le poussin s'envole aussitôt après le repas." Après manger...on regardera ton film avec un mammouth qui parle. ... Tu n'es pas obligé de me raconter ton histoire. Peu importe ton passé. Le mien étant pourri, ... je me sens bien ici..." On jurerait qu'elle a les joues plus rouges qu'avant. Est-ce l'alcool ? Ou bien il fait chaud dans l'appartement ? Ou bien est-ce l'effet d'un aveu ?
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: It would be nice if something would be alright for change ... ||PV. Amber   Lun 7 Sep 2015 - 19:32


FB; It would be nice if something would be alright for change ...
Feat. Amber



Elle me fait rire et sourire, chose qui reste assez rare. Une bouffée d'oxygène. Incroyable comme les gens cassés sont ce dont j'ai le plus besoin – car eux sont authentiques, avec leurs défauts et leurs faiblesses. Bon sang ce que j'aime cette planète.
J'acquiesce au mot douche, même si j'ai également une baignoire énorme – qu'elle gaspille l'eau si elle le souhaite, je reformerais un glacier par derrière au besoin. « Tu me verras avec un palmier sur la tête genre ... » je m'arrête, reportant mon attention sur les alentours, avant d'ouvrir un tiroir à remplit de chouchous au cœur même de ma cuisine - quoi ? J'ai tendance à les perdre ! J'en attrape un rapidement, puis je ramasse mes mèches de devant et des cotés pour les nouer adroitement en haut de mon crâne. Voilà. Un magnifique palmier. « Comme ça. Très esthétique n'est-il pas ? » Je souris à outrance, fier de moi et ma connerie – même si, il est vrai, que c'est avec cette tête que je travaille à la maison – avoir les cheveux devant les yeux lorsque l'on bosse ce n'est pas très cool. Je hausse les épaules pour la dégaine, je suis toujours en costard, mais sans la veste et avec la cravate dénouée. « Quand je suis chez moi, je reste en t-shirt, tongs et short. Mais comme je bossais, il faut que je sois présentable. Un minimum du moins. » Je ris avec elle quant au monstre poilu, m'imaginant parfaitement comme elle me décrit, avant de l'imaginer bouffer un t-rex. « Dis-toi que les moineaux mangent, il me semble, jusqu'à 3 fois leur propre taille. » Je lui adresse un clin d'oeil, me remettant au travail. Je la sens se troubler mais je ne dis rien, la laissant se replier si elle le souhaite, restant à l'écoute, puis vient le coup des verres.

Heureusement, elle boit doucement. Je veille comme une mère piaf prenant soin de son poussin, attentif à chaque grimace, chaque mimique. Je souris doucement devant son désarroi – je l'avais prévenu. « Vous appelez ça de l'Hydromel. » A la différence que celui-ci n'est pas Midgardien. « Mais dans les légendes, il est connu sous le nom de Nectar des Dieux, ou encore Ambroisie. » Je la regarde prendre son épluche légume et la patate – elle semble tenir. Bon. Au moins reste t-elle cohérente. Je souris doucement, embrayant sur le film, puis sur ma vie avant de me resservir et avaler de nouveau cul sec en l'écoutant. Jeff ? J'ai terminé de préparer le poulet et m'attaque aux tomates lorsqu'elle a un hoquet de tristesse. Je me tourne, mais c'est déjà terminé, et la voilà à me demander ce que j'ai fait, me prenant de court. « Je ne peux pas envisager que tu sois un monstre. Et ne dis plus qu'on devrait t'enfermer ! Pour un égoïste, tu prends bien soin des autres.. C'est bizarre, les gens se sentent rarement bien en ma présence. Enfin dernièrement ça n'a jamais été le cas. » Si seulement elle savait, continuerait-elle à m'apprécier ? Heureusement elle accepte mon compromis, et je me prends à sourire face à sa réplique.
« Merci. » je murmure, doucement, sincère et reconnaissant plus qu'elle ne le pense. « Je te raconterais mon histoire, parce que pour une raison inconnue, je n'ai pas envie de te mentir. Mais je te préviens, elle est tordue. Ensuite, si tu ne pars pas en hurlant d'ici, je te passerais le double des clés. » Deal. Je souris sincèrement, terminant les tomates et les mettant au four avec le poulet et un oignon. Maintenant le crumble. J'attrape des pommes, six golden, que j'épluche. « Si tu as fini tu pourrais m'aider avec la pâte ? Il faut mélanger avec les doigts du beurre doux avec de la farine et du sucre roux, en égale quantité, jusqu'à obtenir une pâte un peu … sableuse. J'ai un peu de mal avec cette partie » simplement car j'écrase complètement la pâte avec ma force, même dosée, ce qui est très frustrant. « Et après et bien … Je te proposerais bien une douche. » je souris. « J'ai les mains pleines de pommes, mais tu trouveras la salle de bain dans la seconde porte à gauche. Il y a des serviettes propres, prends celle que tu veux, et utilise ce que tu veux en gel douche et shampoing. Pour ce qui est des fringues, tu as la penderie attenante à la salle d'eau, tu trouvera les t-shirt dans le premier placard, les joggins juste en dessous, les sous vêtements dans le premier tiroir en face et les chemises … Suspendues aux cintres si tu préfères.  Si tu veux mettre de la musique, il suffit de régler la radio ou appuyer sur play sur le lecteur. » je ris. Trop de détails. Je la laisse faire ce qu'elle veut par la suite, terminant ma cuisine. Une fois que tout me semblera bon, il ne restera plus qu'à couper les pommes de terre et les faire frire, avant de dresser la table sur des plateaux, prendre coussins et plaids et mettre le film en route ... mais je peux encore me charger de ça sans aide.


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD & SHADOW.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: It would be nice if something would be alright for change ... ||PV. Amber   Ven 2 Oct 2015 - 22:26
It would be nice if something would be alright for change  × Ft. Azraël

Discrètement, Amber jette un coup d'oeil à ses bras et grimace. Bah c'est vrai qu'elle n'a pas l'air bien propre et elle ne préfère pas imaginer l'odeur. Elle ne se rend plus compte de toute façon. Elle sait juste qu'elle aimerait vraiment pouvoir se laver, cela fait longtemps qu'elle ne s'est pas sentie normale, vivante et humaine. La jeune femme esquisse donc un fin sourire quand il acquiesce doucement, puis elle lui jette un regard assez interrogateur quand il lui parle de sa coiffure des jours tranquilles chez lui. Un palmier ? Elle a du mal à imaginer la tête qu'il pourrait avoir avec une coupe aussi ridicule mais avant qu'elle ne se moque en lui disant qu'il devait avoir une drôle de dégaine, il avait sorti un chouchou d'un tiroir et intriguée, elle le regarda faire. Le résultat était... atroce ! Si bien qu'Amber ne pu se retenir de pouffer de rire devant l'image qu'elle avait sous les yeux : il perdait aussitôt toute crédibilité mais ce qui était encore plus génial, c'était qu'il s'en fichait royalement. Il se contentait d'être lui-même et elle avait rarement l'occasion de voir quelqu'un d'aussi peu porter sur l'image qu'il donnait, de l'exemple qu'il pouvait être. "Fantastique ! Tu es super avec cette coiffure. Franchement je comprends pas pourquoi tu n'es pas allé comme ça à l'hôpital. ça ferait sûrement rire les gosses." Il sourit tellement de façon exagéré que ça lui donne un air encore plus décalé. Il a peut-être l'air d'un idiot mais elle le trouve super. "En mode décontracté quoi...C'est vrai que la fantaisie au boulot est rarement une bonne initiative, enfin je suppose... " Elle ne bosse pas, elle ne peut pas s'y résoudre de toute façon et puis elle a arrêté ses études, ce qui ne rend pas les choses plus faciles. Elle s'en sort de petits larçins réguliers et même si ce n'est pas bien glorieux, ça lui a permis de s'en sortir un peu. Oui elle a faim mais son ventre s'est habitué à manger assez peu auparavant. Si les moineaux mangent trois fois leur poids, elle doit bien avouer qu'elle pourrait faire un ptit effort. " Ouhla je ne suis pas sûr de pouvoir en faire autant mais je mangerais autant que je peux ! Enfin je suis pas sur de battre le record des moineaux." Elle parle un peu moins par la suite mais elle l'observe régulièrement. Cet homme l'intrigue dans ses manières, ses réactions.

Elle boit son verre. Un remontant ça lui semble nécessaire mais elle n'en a jamais connu de si fort. Un verre ne l'a jamais autant troublé que celui-ci. Normalement, il lui en faut largement plus pour en être à ce stade donc elle ne s'est pas tant méfiée que ça. Elle n'est pas si sensible d'habitude et elle fronce les sourcils quand il lui parle d'hydromel. C'est une boisson à base d'eau et de miel fermentée non ? Alors comment se fait-il qu'elle soit si forte. " Il me semblait pas que c'était si fort que ça l'Hydromel ?" Elle est vraiment surprise mais elle l'écouta parler des légendes. Elle ne connaît pas ses histoires-ci et donc elle se fie à ce qu'il lui dit. Nectar des Dieux, ça sonne un peu bizarre ... elle n'aime pas trop comme nom, Ambroisie est bien plus jolie comme nom. Amber est là à tendre l'oreille avec son épluche patate. Il boit beaucoup et ça ne semble pas l'affecter du tout. Elle ouvre la bouche avec étonnement "bah ça alors" Elle dérive un peu sur sa jeunesse, sur Jeff qui à l'époque lui tenait à coeur. Elle est un peu perdue dans le passé et puis elle n'a jamais eu l'occasion de vraiment en parler.  Elle se détourne de tout cela en reportant son attention  sur lui. Il est bien pessimiste par moments et Amber refuse d'écouter ce qu'il dit à ce sujet. Elle veut se forger sa propre opinion et pour le moment, elle l'aime bien. Elle essuie de la main son remerciement car il n'a aucune raison de le faire. Elle acquiesce quand il dit qu'il lui racontera son histoire. Tant mieux s'il ne souhaite pas lui mentir et elle n'a pas peur des histoires tordues. " J’attendrais que tu me racontes alors mais je ne pense pas m'enfuir à cause d'une histoire. Après tout c'est du passé et puis tu ne te comportes pas mal actuellement. C'est tout ce qui compte pour l'instant." Elle lee regarde mettre le tout au four et ça lui donne pas mal faim. Il épluche rapidement les pommes et elle se lève rapidement pour venir l'aider. Un peu trop rapidement car elle pose la paume froide de sa main sur son front, s'arrête un bref moment, puis faisant mine de rien, s'approche de la table. Elle est d'accord pour aider, elle adore faire la pâte. Non pas qu'elle ait souvent fait ça mais bon... elle aime bien le contact avec les matières dans  ce genre. Elle prend les ingrédients et commence son travail "tu n'aimes pas le contact avec la pâte ? Ne me fais pas croire que c'est pas peur de te salir les mains... " Elle malaxe la pâte lentement entre ses doigts fins, c'est pas forcément facile parce qu'elle, à l'inverse de lui, n'a pas tellement de force que ça. Elle s'y applique avec ... une grimace de concentration. Elle s'amuse mine de rien et quand il parle de douche, elle se retourne avec les doigts pleins de beurre et de sucre. Elle lui montre ses mains toutes collantes et lui en met sur le nez, enfin en essayant de viser le nez à la base. Il ne peut pas vraiment se défendre avec les mains pleines de pommes si ? Elle ricane un peu puis se calme, garde l’esquisse d’un sourire et va passer ses mains sous l’eau du robinet. Histoire d’enlever les résidus de pâte collée.  

Amber n’a qu’une hâte désormais, celle de visiter la salle de bains. Une porte sur la gauche, ok ! Elle ouvre la porte, la première et non… ce n’est pas ça.  Elle referme précipitamment comme si elle vient d’entrer par effraction dans un sanctuaire. Elle ouvre la porte suivante : Bingo !  Elle s’y enferme. Elle trouve rapidement ce qui lui faut mais elle prend son temps, ne se rend pas compte de la durée de sa « renaissance ». C’est fou comme l’odeur du savon et du shampoing sont délicieux et apaisant. Elle se sèche et va ouvrir la penderie.  Elle prend le premier t-shirt jogging et caleçon qu’elle trouve mais tout est bien trop grand pour elle. Le t-shirt lui tombe jusqu’au dessus des genoux et elle doit tenir le jogging pour ne pas qu’il tombe à ses chevilles. Elle cherche la ficelle puis fait un nœud, ça ne glissera pas mais elle marche sur la longueur. Elle cherche quoi faire de ses habits sales, les mets dans un coin de la salle de bain et sort. « Az… je savais pas où mettre mes habits… je les ai laissé là-bas. » Elle le cherche du regard mais il n’est plus du côté de la cuisine, elle s’approche donc à petits pas, marchant un peu comme un pingouin pour ne pas tomber en trébuchant. Il est en train d’installer la table. Elle avance un peu plus vite, dans sa direction et puis il fallait bien que ça arrive, elle glisse et atterrit sur ses genoux. « Putain de futal… » son caractère brusque remontant à la surface. Elle se relève maladroitement et va s’asseoir sur le canapé avec précaution avant de remonter le bas du pantalon pour regarder les dégâts. Deux bleus de plus ! Elle soupire mais ouvre les yeux.  « Il reste quelque chose à faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

It would be nice if something would be alright for change ... ||PV. Amber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !