Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Jeu 11 Juin 2015 - 7:20
Lucy, Connor & Sharon
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


La chambre des jumeaux dégageait encore une légère odeur de peinture. La future maman avait eu ses petits caprices (son humeur à fleur de peau), demandant à Connor de changer la couleur des murs au moins trois fois… Comme elle n’avait pas le droit de l’aider, à cause des vapeurs toxiques, il avait dû se coltiner cette tâche… et plusieurs autres. C’est que sa douce se fatiguait vite avec leurs deux terreurs, qui ne cessaient de bouger et d’enfoncer leurs petits pieds un peu partout ! Donc, pour la « section bébé », Lucy avait opté pour un jaune poussin et du blanc. En gros, des couleurs unisexes. Le nouvel appartement de la petite famille Welch/Patterson commençait à prendre forme. Comme ils avaient les mêmes goûts, il n’y avait pas eu de grosses prises de bec. Finalement, nos deux tourtereaux avaient décidé de s’installer dans un quartier résidentiel de Brooklyn. L’architecture de type brownstones avait charmé Lucy, qui avait du mal à se détacher de la Grosse Pomme. Du coup, ils n’étaient même pas à trente minutes de la gym en voiture.

Aujourd’hui, la blondinette avait une pêche d’enfer ! Sharon, sa grande amie (qu’elle considérait comme sa sœur), l’avait contacté dans la matinée. Elle était revenue de sa mission et Lucy l’avait invité à dîner. La mutante avait aussitôt appelé son amoureux, excitée comme une puce, pour qu’il achète : du vin, des escalopes de veau et plusieurs légumes en revenant du boulot. Ils n’avaient pas vraiment eu le temps de remplir le frigo entre les cartons, la décoration et les rendez-vous au Baxter Building avec Reed. Qu’est-ce que ça faisait du bien d’avoir leur chez soi. De ne plus avoir à jongler entre la garçonnière et le repère des Quatre Fantastiques. Ils allaient être très bien ici. Son ménage terminé, les derniers cartons dans le recyclage, la belle décida d’aller prendre une bonne douche. De toute façon, elle devait attendre que Connor revienne avec les courses pour cuisiner. Lucy se sécha rapidement les cheveux et enfila un chandail plutôt ample et confortable, ainsi qu’une jolie paire de leggings de maternité. Pas besoin de sortir le grand jeu. Ce n’était qu’une bonne bouffe entre amis. Une soirée relaxe.

En entendant le cliquetis de la serrure, la jolie blonde se précipita dans le hall d’entrée pour accueillir son homme. À peine eu-t-il déposé ses sacs, qu’elle l’embrassa fiévreusement, avec cette passion bien à eux… Ils avaient toujours beaucoup de mal à ne pas… déraper. Lucy se décolla à contrecœur, ramassant le sac et se dirigeant vers la cuisine. «
Tu as passé une bonne journée ? » Il avait de la chance d’avoir repris son poste de professeur... D’ailleurs, le trentenaire pouvait sentir une pointe de jalousie dans sa voix. La sportive ne supportait plus d’être enfermée, ni d’être privée de son entraînement intensif. « Sharon m’a dit qu’elle arriverait vers dix-neuf heure, alors tu as largement le temps de prendre une douche… même si je t’aime bien tout en sueur. » Dit-elle en riant, un sourire pervers suspendu aux lèvres. Une nouveauté chez la jeune femme ! Connor avait changé son univers de bien des façons…

Les escalopes dans le four, les accompagnements frémissants dans la poêle, il ne manquait plus que l’invitée d’honneur ! Qui, justement, venait de sonner à la porte. Toute contente, et un peu nerveuse, Lucy poussa dans le dos de son chéri. « Vas-y, sinon, elle va tout de suite remarqué. » Dit-elle avec un visage rayonnant. Quelle réaction aurait son amie en apercevant sa gigantesque bedaine ? Les deux blondes n’avaient pas eu l’occasion de se revoir depuis la fin de la Purge. Il s’était passé tellement de choses… Elle se demandait comment les choses avaient évolués de son côté, avec Steve, entre autre… Cachée par l’ilot central, ses doigts tapotaient frénétiquement le comptoir, guettant le signe d’une chevelure blonde
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Mar 23 Juin 2015 - 1:54
Lucy & Connor & Sharon
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Rien de tel parfois que de reprendre un travail qui nous passionne pour récupérer du poil de la bête. Car on peut dire que les derniers mois de la vie de Connor ne furent pas de tout repos. Entre sa rupture avec Lucy, le moment où il se retrouva plus bas que terre psychologiquement, la révélation de ses sentiments, son futur rôle de père de jumeaux, sa démission définitive de la Purge, la découverte de sa mutation et enfin son emménagement en couple... Que de bouleversements. Heureusement, il y avait plus de positif que de négatif dans tout ça. Tout allait donc pour le mieux en ce moment et cela se voyait. A la gym, ses élèves étaient heureux de l'y voir à présent à temps complet. Même si de part son emménagement, il consommait une grande partie de ses congés afin de s'adonner au bricolage et à la déco de son tout nouveau nid douillé. Sa vie avait tellement changé... Il y a tout juste un an, jamais il n'aurait cru pouvoir vivre un jour tout ça. Et là, il formait un couple heureux et solide avec sa p'tite mutante, future mère de ses enfants. Après le stress, l'angoisse, place maintenant à l'excitation. Il avait hâte de découvrir les petits monstres qu'il avait su façonner avec Lucy...

C'est donc tout en sueur qu'il sorti de la salle de sport, faisant un détour par le supermarché avant de rentrer. Car ce soir, ils avaient de la visite. Et pas n'importe qui... La meilleure amie de Lucy, Sharon. Il n'avait encore jamais eu l'occasion de la rencontrer, mais avait beaucoup entendu parler d'elle. Il se dépêcha donc d’enchaîner les courses avant de rouler, comme toujours, comme un fou du volant jusqu'à l'appartement. Musique à fond et chantonnant ses airs préférés tout du long. Le boxeur professionnel mit peu de temps à arriver. Portant les sacs de courses à bout de bras, il grimpa jusqu'au bon étage puis entra. A peine pénétré à l'intérieur que sa belle blondinette lui bondit dans les bras. Fort heureusement, il lâcha les sacs pour l'attraper. Ayant souvent l'habitude de ce genre d'accueil avec elle. Passionné et toujours à deux doigts de déraper. Même à bout de souffle, son pouvoir et son physique d'athlète lui permettait de tenir le coup. Suffisamment pour répondre comme il se doit à ses embrassades fougueuses. Jamais il ne s'en lasserait... Comme tout le reste. Il était comblé avec elle et chaque instant n'était que pur bonheur. Bref, il vivait sur un vrai petit nuage rose. « Excellente journée. Il faut juste que je reprenne l'habitude de pratiquer la boxe à temps plein. » Non pas qu'il se faisait vieux, loin de là, mais casse-cou et actif comme il est, il avait peut-être déjà peur de s'ennuyer avec un seul emploi. Heureusement que ce sport est sa passion. Souriant tendrement à sa belle, il lui lança un regard plus malicieux suite à sa remarque sur sa sueur. « J'en doute pas... Mais pour une fois, je vais faire un effort de propreté. Pas que ton amie pense que tu fricotes avec un phacochère... » Le sportif ricana tout en se dirigeant illico  presto vers la salle de bain. C'est surtout qu'il était très à cheval sur l'hygiène et aimait tout de même bien paraître aux yeux des autres, encore plus des femmes.

En quelques petites minutes, il sorti de la douche puis alla se vêtir d'une chemise et d'un pantalon sombre. Mélangeant ainsi à merveille, comme souvent, un côté à la fois chic et décontracté. Après s'être bien coiffé, Connor se précipita dans la salle à manger afin d'y installer la table sachant que la pauvre Lucy était déjà bien débordé en cuisine. Une fois le tout bien disposé sur la table, il eut tout juste le temps de glisser un baiser dans le cou de sa mutante, avant que l'invité d'honneur ne sonne à la porte. Et c'est donc sans attendre qu'il alla jusqu'à celle-ci pour l'ouvrir et ainsi enfin poser un visage sur cette fameuse Sharon, qu'il accueillit avec un sourire chaleureux. « Hey ! Salut Sharon ! Viens, entres ! J'en connais une qui est folle d'impatience de te revoir... » Le trentenaire s'écarta suffisamment pour la laisser entrer, avant de refermer la porte derrière elle et de l'aider à retirer sa veste par galanterie. « Heureux de faire enfin ta connaissance. Depuis le temps que Lucy me parle de toi... Enfin rassures-toi, je n'en sais pas trop non plus. » Il tenta un sourire. Se demandant si Sharon avait déjà une opinion sur lui ou pas du tout. Machinalement, il tendit le bras dans la direction où se trouvait la blondinette pendant que lui disposait ses affaires sur le porte manteau. La suivant de prêt, il avait hâte de voir comment Lucy allait s'y prendre pour balancer toute la sauce à sa meilleure amie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Sam 29 Aoû 2015 - 15:14


Lucy X Connor X SharonA friend like her is extremely rare nowadays x Un dîner entre ami. Se faire plaisir, profiter des bons moment car ils sont rares, éphémères.

Revenu de mission pour le SHIELD, sous les ordres du gouvernement de nouveau président Liesmth… enfin Loki. Avec l’arrivé des Dark Avengers… et puis de ce qui arrive au SHIELD après la grande purge, son jugement et le changement de directeur… Je ne sais si je vais encore rester dans cette organisation. La vie devient difficile et à mon humble avis avec un président comme Loki on ne peut pas aller vers des jours meilleurs. Ca ne sent pas bon. De retour chez moi dans mon appart, je me repose une bonne journée, sans rien faire dans mon canapé, à regarder la télé comme un zombi… même ça… ça ne me donner même plus envie. Je prends mon téléphone et appelle ma meilleure amie Lucy. C’était un besoin, certes égoïste mais j’avais besoin d’entendre sa voix, de l’entendre dire que ça aller pour elle après ce qu’elle a vécu de la Purge. Ça me rassure quelque part de l’entendre et puis elle décide de m’inviter dans la semaine manger chez elle avec Connor. Je pourrai enfin rencontrer ce jeune homme. Depuis le temps que j’en entends parler.

Le jour J, il est 18h je commence à me remuer les fesses pour me préparer, passant à la douche, je me coiffe, et m’habille d’une jupe cintré noir et d’un chemisier bleu clair. Je ne vais pas trop faire de chichi je vais chez Lucy mais quand même j’aime bien faire bonne impression surtout face à Connor. Je regarde ma montre, hop hop bouge-toi les fesses Carter il est grand temps que tu sors de ta tanière ! J’enfile rapidement mes chaussures à talon, un trait de crayon noir sur les yeux, un peu de mascara et je file prendre ma voiture avec dans les mains mon sac à main et une bouteille de bon vin pour l’occasion. Je ne viens jamais les mains vides. Direction l’appartement de Lucy qui se trouve à quelque pâté de maison.

Arriver devant la porte je sonne, restant sagement devant sur le palier. C’est un jeune homme qui m’ouvre la porte, très certainement Connor ou alors je me suis trompé de porte. « Hey ! Salut Sharon ! Viens, entres ! J'en connais une qui est folle d'impatience de te revoir... » Oui c’est bon je suis au bon endroit. Je souris à mon hôte en lui disant bonjour également, entrant dans l’appartement, laissant Connor prendre ma veste en disant.  Il a l’air gentil et souriant pour le moment ça me va. Il semble être un gentil garçon et ça me rassure pour Lucy « Merci, Connor je suppose. » Dis-je un petit sourire aux lèvres alors qu’il me dit être heureux de me rencontrer. Je me m’y a rire. Connaissant Lucy elle avait dit tout ce qu’il fallait savoir et en général ce qui est positif, c’est son genre. Elle est adorable. « Egalement, j’ai beaucoup entendu sur toi également. C’est un plaisir partagé. Je te laisse géré ça je suppose ?! » Lui tenant la bouteille de vin alors qu’il m’invite à avancer dans la maison. Je chercher ma Lulu des yeux.

Je vois ses cheveux blonds, derrière l’îlot de la cuisine. J’avance rapidement vers elle. « Ma Lucy chérie !! » Tellement contente de la voir, je me précipite vers elle, les bras tendu pour la prendre dans mes bras faisant le tour de la cuisine. Je ne me rends compte de rien, je la prends dans mes bras mais… je me heurte à quelque chose… Qu’est-ce que s’est. Je baisse les yeux et voir un gros ventre rond coller au mien tout plat. Je relève les yeux vers Lucy, de grands yeux ronds de poisson frit. « Oh mon dieu … » Je ne sais quoi dire, je m’attendais pas à un truc comme ça… mais wow mais c’est énorme ! Sans vexé Lucy mais oui c’est la plus grosse nouvelle de l’année ! « Mais… mais… depuis quand ? Comment ? TU M’AS RIEN DIT !!! » Ca y est je reprends mes esprits. Elle m’a rien dit pourtant ça se voit !! Y a que moi pour rien voir faut dire tellement impatiente de la voir que je me suis jeter sur elle. J’ose plus la toucher comme si j’allais la casser. Mes mains sur ma bouche, je suis si contente pour elle, pour eux. Et puis zut, je reprends Lucy dans mes bras en faisant attention comme une poupée en porcelaine.

« Je suis si contente pour vous !! Alors qu’est-ce que c’est ? Une fille un garçon ? » Ca y est tata sharon est gaga !


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Mer 2 Sep 2015 - 5:59
Lucy, Connor & Sharon
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Un coup d’œil gourmand à son homme, qui avait le chic pour être irrésistible en toute circonstance, la petite blonde piétinait littéralement d’impatience ! Après avoir posé les couverts, Connor se faufila près d’elle. « Merci, c’est gentil de m’aider. » Il était adorable. Ses lèvres nichées dans son cou – un de ces nombreux points sensibles – sa douce frissonna. Ils n’eurent pas le temps de succomber à la tentation, que l’invitée d’honneur sonnait déjà à la porte ! Euphorique, ses mirettes bleues ciel se mirent à rayonner de joie et d’excitation ! Quand on y réfléchissait bien, nos deux tourtereaux n’avaient que très peu de famille avec qui partager ce pur bonheur. Connor avait perdu son père et, à ce qu’elle sache, il n’avait plus de contact avec sa mère. Tiens, c’est vrai qu’il n’en parlait jamais... pourquoi ? Enfin si, il s’était confié une fois, pendant que ses mains agiles s’occupaient de ses muscles tendus. La belle blonde rebutait l’idée d’éveiller d’anciennes blessures en posant un tas de questions... Et si elle menait sa petite enquête ? D’autant plus qu’elle était coincée à la maison. Sa meilleure amie accepterait peut-être de lui donner un coup de main. Pourquoi pensait-elle à tout ça maintenant ? Probablement à cause de ces petits monstres qui grandissaient dans son bidon. Son homme n’était pas très communicatif pour ce genre de choses, mais tous les enfants – même ceux aussi solides et intrépides que Connor – avait besoin d’une mère. Ça devenait logique, tout à coup, de les réunir... Pendant que son plan germait dans son esprit, une voix enjouée résonna dans ses oreilles.

Une superbe blonde fonçait à toute vitesse dans sa direction. «
Sharon !! » S’exclama la mutante, serrant sa « grande sœur » avec force. Pour le coup, elle avait oublié d’être théâtrale, trop contente de la revoir ! Mais bon, l’ancienne agente du S.H.I.E.L.D avait remarqué la nouveauté, complètement subjuguée par l’énormité de sa bedaine. « Oh mon dieu … » Un regard amusé en biais vers Connor, la future maman pouffa de rire à l’expression de merlan frit de son amie. Limite, elle ressemblait au tableau The Scream d’Edvard Munch. « Mais… mais… depuis quand ? Comment ? TU M’AS RIEN DIT !!! » Une petite moue coupable, la blonde serra davantage son amie. « Je tenais absolument à te le dire en personne ! Je suis désolé. On a eu un horaire assez... chargé ces derniers mois. » Expliqua-t-elle en épargnant les détails désagréables. Le sauvetage de Thomas, son kidnapping, ses retrouvailles avec Connor, la recherche d’appartement. Ils avaient à peine eu le temps de souffler et de réaliser qu’ils seraient parents ! « Et pour le comment... je ne vais quand même pas te faire un dessin ! » Rigola-t-elle en lançant un regard brillant de désir à son séduisant prof de boxe.

À sa question sur le sexe du bébé, son sourire s’élargit. «
Viens. On va te montrer la chambre ! Tu devineras par toi-même ! » Dit-elle mystérieuse, son enthousiasme lisible sur ses traits fatigués. Excitée comme une gamine, la mutante entraîna sa grande sœur dans le couloir. « Connor a fait un super boulot ! Il s’est occupé de toute la peinture ! Et j’ai changé d’idée combien de fois déjà ? Trois ou quatre ? » Rigola-t-elle en s’adressant au futur papa. « Je n’arrivais pas à me décider... Sincèrement, tu m’épates mon beau. » Dit-elle en se rapprochant de son beau trentenaire comme un aimant. « Je ne sais pas comment tu fais pour me supporter avec mes humeurs changeantes ! Je le malmène le pauvre... » Une fois devant la porte, la blonde l’ouvrit et laissa son amie entrer la première. La chambre était d’un joli jaune poussin, avec des meubles blancs et une thématique animale : singe, éléphant et girafe. Un style épuré, mais très mignon, qui convenait autant à une fille qu’à un garçon. Par contre, ce qui captait directement l’attention, c’était les deux berceaux... et le fait que tout avait été acheté en double : commodes, sacs de couche, biberons, tables à langer, etc. « Je ne suis pas grosse comme une baleine pour rien... » Remarqua Lucy en riant, observant ses réactions.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Sam 12 Sep 2015 - 1:32
Lucy & Connor & Sharon
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Un sourire radieux et amusé étira les lèvres de l'ancien milicien, lorsqu'il laissa enfin Sharon s'avancer jusqu'à l'îlot central de la cuisine ouverte, derrière laquelle se cachait Lucy. Histoire de prolonger l'effet de surprise à sa meilleure amie. Ce qui fonctionna à merveille puisqu'elle mit un certain temps pour se rendre compte de la supercherie. Bouteille de vin en main, Connor ne loupa pas une miette de la scène pour autant, sourire jusqu'aux oreilles. Lentement, il s'avança à son tour jusqu'à l'îlot pour y déposer la bouteille et sortir d'un des tiroirs un tir-bouchon afin de pouvoir ouvrir cette dernière. Laissant ainsi les deux femmes se retrouver en toute liberté. L'angoisse de la première rencontre commençait petit à petit à s'affaisser. L'air de rien, Connor tenait vraiment à faire bonne impression aux yeux de Sharon et bien souvent ce sont les premières secondes les plus critiques. Pour le coup, il semblerait que ça commence plutôt bien. Il espérait que le plus chiant soit passé. Il avait beau être sur de lui, l'opinion d'autrui sur lui comptait tellement à ses yeux qu'il se prenait la tête d'une façon inimaginable.

Il profita aussi de cet instant entre femmes pour terminer d'aller mettre la table, avant de revenir en cuisine pour sortir de quoi prendre l'apéro. Installant le tout sur l'îlot, histoire de ne pas trop s'éloigner des casseroles le temps que le tout soit prêt. Jonglant son regard entre les deux femmes, observant plus curieusement Sharon, qu'il découvrait, il sortit de quoi grignoter. Ne se privant pas d'ailleurs pour plonger les doigts dedans en premier, l'air de rien. Avant de rejoindre les femmes jusqu'à la chambre de leurs futurs enfants, la bouche encore pleine de cacahuètes. « Hum... Franchement, j'me pose les mêmes questions. Mais bon... Qu'advientrais-tu sans moi ? » Un sourire amusé, mais fier orna les lèvres du professeur de boxe. Qui ne se lassait pas d'admirer le résultat de tous ses efforts. Lui qui n'était pas non plus un professionnel en travaux et peintures, c'était débrouillait à merveille il fallait l'avouer. En plus d'une cheftenne, troublée par ses hormones, sur le dos pour couronner le tout... « Bah, j'avais une excellente motivation et puis... J'étais merveilleusement bien récompensé pour mes efforts. » Lança-t-il au début sérieusement, enroulant un bras autour de sa blondinette, avant qu'un sourire pervers et pétillant de sous entendus ne vienne étirer ses lèvres. Bien trop occupé par les deux berceaux situés dans la chambre, pas sûr que Sharon ait capté le sous entendus salace du milicien, qui fut d'ailleurs une fois encore amusé par la réaction de l'Agent face à cette autre surprise. Oui, la soirée commençait fort en émotion pour elle.

Délicatement, Connor pinça le flanc de sa belle mutante. Décidément d'humeur très taquine, il se retint de sortir une boutade à ce sujet et opta pour l'éclairage de la lanterne de Sharon. « Deux gremlins pour le prix d'un. Un garçon et une fille... Si c'est pas magnifique. » Caressant d'une main légère le dos de Lucy, il sourit à Sharon avant que l'odeur du repas toujours sur le feu ne vienne chatouiller ses narines. « Le devoir m'appelle... » Il vola un petit baiser à sa belle avant de retourner en cuisine surveiller les plats et taper avec gourmandise dans les biscuits apéro, histoire d'empêcher au moins un incendie d'arriver et de laisser quelques secondes les copines entre elle. Se connaissant, il ne voulait pas paraître trop lourd, trop rapidement aux yeux de Sharon. Bien que son naturel soit plus fort que sa raison. Par ailleurs, il essaya de gérer le plat que Lucy avait préparé, mais esquiva la bourde de justesse en y ajoutant quelques ingrédients. En espérant que ça sauve le plat. Une fois le tout prêt, il sorti les escalopes du four, manquant de se brûler. Puis plaça le tout sous couvercle histoire de les préserver au chaud le temps d'arriver à table.

Une fois les femmes de retour, le futur père de famille s'empressa de sortir les verres à vin afin de pouvoir déguster celui que leur avait apporté Sharon. Et qui semblait être de très bonne qualité, sans être un expert en la matière. Se penchant légèrement par dessus la bouteille, c'est avec une certaine aisance que Connor expulsa le bouchon de la bouteille. Laissant un peu le temps à Sharon d’atterrir, suite à toutes ces surprises, avant de reprendre tranquillement le fil de la discussion. « Merci pour le vin. N'en veut pas trop à Lucy pour ce manque de nouvelles... C'est vrai qu'on l'a eu difficile ces derniers temps. Mais saches que tu es l'une des premières au courant. Si ce n'est la toute première, même. » Lança-t-il spontanément, en remplissant les verres et ne pouvant s'empêcher de couvrir les arrières de sa belle, même si elle n'en avait pas besoin. Se doutant que Sharon comprendrait certainement son amie. Elle qui avait aussi une vie assez mouvementé, de ce qu'il savait d'elle... Se glissant auprès de sa petite blondinette, verre en main et un bras autour de sa taille, il échangea un regard tendre et complice avec elle avant de reprendre en regardant leur invitée. « Nous aimerions beaucoup d'ailleurs, que tu sois la marraine. Si tu n'y vois aucun inconvénient bien sûr... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Jeu 8 Oct 2015 - 13:36


Lucy X Connor X SharonA friend like her is extremely rare nowadays x Un dîner entre ami. Se faire plaisir, profiter des bons moment car ils sont rares, éphémères.

Ma consolation ! Lucy me serre encore plus fort contre elle en me rassurant sur le fait qu’elle tenait à me le dire en personne. Bon j’accepte les excuses mais c’est bien parce que s’est Lulu ! J’imagine le planning chargé effectivement entre la purge, l’après purge… être enceinte, prendre un appartement avec Connor et tout gérer dans la vie surtout quand nous ne sommes pas des personnes comme tout le monde. Lucy est une Avengers, ce n’est pas la serveuse ou la secrétaire du coin. Puis certainement plein de chose que j’ignore. « Et pour le comment... je ne vais quand même pas te faire un dessin ! » Je lève les mains montrant mes paumes en reculant la tête en souriant.

« Non c’est bon j’imagine très bien … je retire cette question. »

J’ajoute un coin d’œil à Connor, amusé. J’imagine en réalité comment ça se passe mais dans le fond je ne veux pas savoir ou du moins avoir de dessin et pire encore de vidéo de conception ça ira très bien. Je demande alors à mon amie le sexe du bébé. Après tout ça m’intéresse de savoir ce qu’elle attend. Lucy m’invite à aller voir la chambre pour que je devine par moi-même. Je là suis avec le sourire en disant. « Si la chambre et verte ou jaune tu sais que ça va me frustré ! » Dis-je en riant. Les couleurs unisexes la pire couleur pour deviner si c’est une fille ou un garçon… il est hermaphrodite ? En y réfléchissant je ne sais pas si les parents seraient heureux de cette déduction.

Je regarde alors le futur papa, applaudissant sans faire de bruit avec mes mains montrant un visage surprise et respectueux. « Mes compliments alors au chef, c’est pas un cadeau tous les jours. » Bien sûr je ne félicitais pas la peinture que je n’ai pas encore vu mais le courage de supporté Lucy dans cet état où ses hormones joues aux yoyos. On est enfin devant la porte et j’ai hâte de voir et je sais que Lucy joue avec mes nerfs ! Il n’empêche qu’elle a de la chance d’être tombé sur quelqu’un d’aussi gentil et patient que Connor, il a l’air d’être quelqu’un de bien. Oui parce que pour changer quatre fois la couleur des murs en fonction des avis de Lucy je le dis oui, cet homme est un héros !

La porte poussé, j’entre dans la chambre de l’enfant à venir. Alors que je vois le jaune je pince déjà les lèvres en m’apprêtant à dire un : Lucy je te hais mais ce qui me frappe ces les deux berceaux…  J’avance en me stoppant nette. Je réfléchis quand même, la bouche entre-ouverte… Attendez… deux berceaux ? Tout en double ?! Deux… des Jumeaux ? Je tourne la tête vers Lucy et Connor.

« Quand vous faites les choses vous les faites pas à moitié ! » Ah bah là deux d’un coup ! La totale deux petits monstres. Pour commencer ils commencent fort ! C’est beaucoup de surprise pour moi là ! « Deux gremlins pour le prix d'un. Un garçon et une fille... Si c'est pas magnifique. » J’ai un large sourire sur mon visage, regardant autour de moi, les petites peluches, les meubles et la déco tout à fait mignonne et adorable ! C’est génial !

« C’est super ! Félicitation encore une fois pour ces deux bonnes nouvelles. »

Je me tourne vers Lucy alors que Connor nous quitte pour aller dans la cuisine. Mon amie me dit qu’elle n’est pas grosse comme une baleine pour rien. Je pouffe de rire en m’approchant d’elle. « Faut bien les mettre quelque part de toute façon… je peux ? » J’avance ma main en direction de son ventre attendant qu’elle m’autorise. Je dépose ma main sur son ventre. C’est dingue j’aurais jamais que Lucy serait maman un jour. Je suis tellement dans mes objectifs professionnels, sauver le monde, le SHIELD, l’entrainement que je ne pense pas qu’un jour on peut fonder une famille… Chose que j’aimerai bien faire moi aussi un jour… avoir quelqu’un et un enfant. Et dans le meilleur des mondes avec Steven. « Vous leur avez trouvé déjà des prénoms ? »

Après avoir touché l’énorme ventre de mon amie, il n’y a rien de plus beau que fabriqué la vie. C’est magnifique. Je regarde encore autour de moi la chambre et dit « C’est vraiment chouette ! La chambre est magnifique… même si elle est jaune. » Que voulez-vous j’ai ma fierté ! Je prends le bras de mon amie pour revenir dans la pièce principale où Connor nous attend et avait fini de tout préparer. J’ai l’impression d’être sur un nuage… ! Connor serre le vin que j’ai apporté dans des verres, prenant celui qu’il m’offre en me remerciant pour la bouteille. « De rien c’est la moindre des choses, si j’avais su j’aurais amené des layettes et encore plus de peluches. » Ce que me dis Connor par la suite me touche beaucoup. De savoir que je suis la première personne à savoir pour ces petits monstres. Wow, ils ont dû avoir de sacré problème pour ne rien dire à personne. Mais je suis quand même fière de savoir que c’est moi. L’attachement que j’ai pour Lucy est réciproque et je suis contente qu’elle est assez confiance en moi pour me confier cette grande nouvelle. « Nous aimerions beaucoup d'ailleurs, que tu sois la marraine. Si tu n'y vois aucun inconvénient bien sûr... » Ca va que j’ai des nerfs solides et l’entrainement du SHIELD. Je regarde à la fois Connor et Lucy, surprise un peu en état de bug. Tenant mon verre pour ne pas le faire tomber, soupirant en disant. « Vous voulez me tuer à coup de surprise et de bonne nouvelle ?! Mais bien sûr ! Je serai ravis c’est un grand honneur que d’être la marraine de ces petits amours. Merci de votre confiance. » Je m’approche alors de Lucy pour la prendre dans mes bras, embrassant sa joue et faisant de même avec Connor, après tout il fait partie de la famille. C’est mon beau-frère en quelque sorte. Il accepte également que je sois la marraine de ses enfants c’est pas rien.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Ven 9 Oct 2015 - 2:16
Lucy, Connor & Sharon
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Les suppositions de Sharon ne pouvaient être plus exactes ! La future maman pinça les lèvres pour camoufler son amusement. Elle était vraiment impatiente que son amie découvre la pouponnière « jaune poussin ». « Mes compliments au chef alors, c’est pas un cadeau tous les jours. ». Dis donc, ils se mettaient déjà à deux pour la narguer ! Ils exagéraient.... ou pas ! « Hum... Franchement, j'me pose les mêmes questions. Mais bon... Qu'advientrais-tu sans moi ? » Son regard diaphane se fit plus intense et son bassin se colla davantage au sien. « On se le demande... » Rétorqua-t-elle d’une voix trainante. Sa peau s’enflamma instantanément. Connor n’avait qu’à se mordiller les lèvres, toucher légèrement son épiderme sensible ou l’attirer contre lui pour déclencher des vagues d’électricité dans son corps. La jolie blonde s’approcha pour l’embrasser, mais fut déconcentrée par la réaction de Sharon. Comme prévu, le cerveau de son amie avait cessé de fonctionner pendant une nanoseconde. Un petit soupir discret s’échappa de sa bouche, Connor lui pinçant également le flanc et caressant son dos... Puis, il s’éclipsa, annonçant d’abord la grande nouvelle à la tantine. « Faut bien les mettre quelque part de toute façon… je peux ? » La super maman écarta ses mains de son ventre, une habitude qu’elle avait prise récemment. « Bien sûr que tu peux ! » Répondit-elle joyeusement. À peine l’effleura-t-elle, que sa sœur – elle avait toujours considéré Sharon comme telle – put sentir leurs petits petons s’enfoncer un peu partout. C’est qu’ils ne s’arrêtaient jamais de bouger ces deux-là !

«
Vous leur avez trouvé déjà des prénoms ? » Le souvenir de cette soirée était encore frais dans sa mémoire... Cet après-midi où ils étaient allés visiter des logements à Brooklyn et qu’ils s’étaient offert – sur un coup de tête – une suite de luxe et un restaurant cinq étoiles. « Oui... c’est Connor qui a trouvé. » Sa bouille affichait une expression comblée et follement amoureuse. C’en était palpable... « Pour le garçon, on a choisi Lucas. » Révéla-t-elle avec le regard brillant. Son beau trentenaire avait proposé d’honorer la mémoire de son défunt frère. Une pensée qui l’avait profondément émue et bouleversée. « Pour la petite, on s’est décidé sur Caitlin. » Lucy s’était approchée des berceaux, caressant les minuscules couvertures du bout des doigts. Dire que dans moins de trois mois, elle serait maman ! À son commentaire sur la couleur de la chambre, elle rigola. « J’ai toujours vécu avec des garçons, alors je ne suis pas très fanatique du rose. » Admit-elle. Sa meilleure amie était incorrigible. Replaçant un oreiller miniature dans le berceau, une ambiance plus sérieuse s’immisça soudain entre les deux femmes. « Sharon... » Ses traits s’étaient tendus d’hésitation. « Je sais que tu t’es mise en danger pour moi, et que sans ton aide, la Purge m’aurait mis la main dessus dès le début... mais... j’aurais encore un service à te demander. » Sa voix n’était plus qu’un murmure. Un coup d’œil furtif à la porte, Lucy s’assura que son homme s’afférait toujours dans la cuisine. « J’aurais besoin de tes talents d’agente... pour retrouver la mère de Connor. » Dit-elle en baissant ses mirettes embarrassée. D’un côté, elle désirait aider Connor à se rabibocher avec sa mère. Et de l’autre, elle avait l’impression de faire intrusion dans sa vie privée. « Je comprendrais que tu refuses... Je t’en demande beaucoup. Mais prend le temps d’y réfléchir s’il te plaît... » Supplia-t-elle gentiment, suivant sa copine dans la cuisine.

Le futur papa avait sauvé le repas et préparé les verres à vin. Sa bonne humeur était contagieuse et chassa la discussion secrète à propos de sa mère de son esprit ! «
Merci pour le vin. N'en veut pas trop à Lucy pour ce manque de nouvelles... C'est vrai qu'on l'a eu difficile ces derniers temps. Mais saches que tu es l'une des premières au courant. Si ce n'est la toute première, même. » C’est vrai qu’ils avaient atteint le quota de mauvaises surprises pour le reste de l’année ! Euh... la toute première ? Il avait la mémoire courte son séduisant américain ! Que faisait-il de Thomas, de Reed et Johnny ? Oh, et Peter ? Tiens, c’est vrai... Lucy n’avait jamais dit à Connor qu’elle avait fait son test de grossesse chez son ami le photographe. C’est drôle, quelque chose lui disait qu’il n’en serait pas très content. Mais bon ! Le scientifique et la Torche l’avaient « découvert ». Donc oui, Sharon était la première amie « proche » à qui elle l’avait annoncé. D’un seul regard, Lucy devina qu’il s’apprêtait à lui demander d’être la marraine des enfants et retenu son souffle en attendant sa réponse. « Vous voulez me tuer à coup de surprise et de bonne nouvelle ?! Mais bien sûr ! Je serai ravis c’est un grand honneur que d’être la marraine de ces petits amours. Merci de votre confiance. » Soulagée, la mutante resserra son étreinte avec force. « C’est à nous de te remercier ! Ils auront la meilleure marraine du monde ! Ça ne pouvait être que toi ! ... Mais essaie de ne pas mettre au tapis tous ceux qui les approcheront. » Dit-elle surexcitée et en rigolant. Elle imaginait déjà Sharon en tantine surprotectrice ! « Bon et si on mangeait ? Que tu te remettes un peu de tes émotions ? » Ils s’installèrent tous les trois à table, le repas dégageant un délicieux fumet qui comblerait le carnivore qu’était son homme. D’ailleurs, celui-ci avait réussi à éviter que le plat ne finisse carbonisé ! Ils avaient ouvert la stéréo, bavardant de tout et de rien, sirotant le savoureux vin que Sharon avait apporté. Puis, trop curieuse, la blonde observa son amie avec insistance. « ... Alors, tu as revu Steve récemment ? » Demanda-t-elle avec son air innocent. Lucy avait toujours dis à Sharon qu’elle et Rogers feraient un très joli couple.  


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   Mar 13 Oct 2015 - 0:35
Lucy & Connor & Sharon
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Il est vrai que ça commençait à faire beaucoup d'émotions d'un coup pour la pauvre Sharon, qui avait loupé un bon nombre d'épisodes malgré elle. Heureusement, ils étaient là ce soir pour en parler et remettre un peu l'église au milieu du village. De façon positive bien entendu. Un soupire et un sourire de soulagement étira les lèvres de l'ancien membre de la Purge, heureux que Sharon accepte son futur rôle de marraine. A vrai dire, il n'avait pas vraiment eu besoin d'hésiter longtemps lui-même, avant d'accepter que ce soit elle. Lui n'avait guère trop d'idée sur la question. En revanche, pour le parrain... C'était déjà tout trouvé de son côté. Ne se lassant pas de ses cacahuètes qu'il était en train de déguster en rafale, il ne quitta pas son attention des deux meilleures amies et de tout ce positivisme. Pour une fois qu'une soirée et un repas était uniquement basé sur les bonnes nouvelles et la bonne humeur. Connor avala une autre gorgée du délicieux vin que leur avait apporté Sharon, avant de se diriger lui aussi vers la table. Impatient de déguster le bon plat qu'avait préparé sa chère et tendre, sa langue restait en dehors de bouche. La viande et lui, une grande et longue histoire d'amour... « Rien de tel que de combler l'estomac pour ça. » Et l'agente du SHIELD semblait en avoir bien besoin, de se remettre de ses émotions. Normal, après tout ce qu'il venait de lui balancer d'un seul coup. Lui-même aurait certainement déjà ingéré plusieurs canettes de bières pour s'en remettre. Et puis, il était grand temps aussi d'attaquer la dîner qu'il avait tout justement sauvé.

Déjà concentré sur les plats disposés devant lui, Connor prit l'initiative de resservir tout le monde en vin, en boisson, avant de se centrer pleinement sur sa délicieuse viande. Ou du moins, le temps que les demoiselles entament des sujets, disons, de filles. Néanmoins intrigué, s'il s'agissait bien du Steve auquel il pense, il releva la tête et attendit patiemment la réponse de Sharon. « Par Steve tu veux dire, LE Steve ? » Haussant un instant les sourcils tout en jonglant son regard entre les deux filles, il se rabattit aussitôt sur son assiette, ne voulant pas mettre Sharon mal à l'aise et encore moins l'empêcher de répondre à la question. Mais disons... Qu'il respectait beaucoup Captain America et qu'il espérait même bien le rencontrer un jour. Bien que ça restait encore, du domaine de l'espérance. Salivant toujours autant devant sa viande, il en avala donc plusieurs morceaux, à pleine bouche, tout en savourant le moindre millimètre et la moindre saveur. Comme si lors de plusieurs secondes, il se retrouva seul dans sa bulle. Où seul régnait lui, et sa viande. Un vrai carnivore. Il ne pourrait s'en passer... Sans compter que sa p'tite blondinette cuisinait divinement bien. Ou du moins, ce plat-ci.

Bien qu'il soit concentré sur ces délicieux mets, le champion de boxe ne pouvait s'empêcher de jeter quelques coups d’œils malicieux en direction de Lucy. Empli de complicité et de télépathie grandement maîtrisée. Terminant son assiette un peu avant tout le monde, il s'essuya la bouche puis bu tranquillement quelques autres gorgées de ce vin. Assez doucement quand même, ne voulant pas finir totalement pompette. Ce n'était pas vraiment l'objectif de la soirée... Subtilement aussi, il glissa une de ses mains sur la cuisse de sa mutante blondinette. « Et... ça fait longtemps que tu fais ce boulot ? » Demanda subitement l'ancien milicien, toujours aussi curieux d'en connaître plus sur la future marraine de ses enfants et aussi meilleure amie de sa chérie. Songeant, peut-être un jour, à faire le même "boulot" qu'elle. Espérant, une fois encore, que cette question ne la mettrait pas mal à l'aise étant censé rester discrète à ce sujet. Mais l'ancien milicien était presque comme un enfant, curieux d'en savoir plus sur la fin d'un film passionnant.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]   
Revenir en haut Aller en bas
 

A friend like her is extremely rare nowadays... [Lucy, Connor & Sharon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» HAITI :LE DEUX CHARGES EST DEVENU UN LIQUIDE RARE ET PRECIEUX POUR NOS VIEUX !
» [Achat] Rare
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» je cherche objet rare...





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-