Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]   Dim 14 Juin 2015 - 17:54



   
feat Colin O'Donoghue
Fenrir Lokison

   

   
Carte d'Identité
Prénom(s) & Nom:
Fenrir Lokison
   
Nom de code:
Vanargand
   
Date & lieu de naissance:
Asgard, il y a trop longtemps pour qu'il ait tenu des comptes exacts
   
Âge:
Inconnu
   
Emploi/occupation:
Manger tout ce qui passe à portée de crocs et terroriser les Humains (parce que c'est drôle)
   
Centres d'intérêts:
Fenrir manifeste un grand intérêt pour tout ce qui se mange de manière générale, et ne semble ne jamais être rassasié, d'ailleurs. Il adore l'eau, la neige, et passerait des heures entières à courir au grand air sans se soucier de quoique ce soit si ça ne tenait qu'à lui. Fenrir est également un grand amateur de jeux de réflexion, et se dit d'ailleurs imbattable aux échecs. Même s'il est rouillé par des siècles d'inactivité, suite à sa captivité.
Sa famille est également un point très important à ses yeux. Ceci dit... Il est en grand froid avec la plus grande majorité d'entre elle. Il n'y a qu'avec sa mère qu'il est très proche, même s'il voue un certain respect à son frère aîné, Jörmungand, pour sa grande force et son esprit acéré.
Sinon... Il adore conter fleurette aux femmes, faire la sieste au soleil, mépriser les Midgardiens (une discipline à part entière si on l'écoute), hurler à la lune dès qu'il en a l'occasion, chasser et abattre une proie (à plus forte raison si celle-ci est en mesure de lui rendre ses coups), parler par énigmes ou bien en résoudre, mener son monde en bateau, etc...
   
Statut:
Célibataire
   
Groupe:
Divinités
   

   
Caractère

   On ne peut pas dire que Fenrir soit une peluche. Autrefois ce fut peut-être le cas, lorsqu'il était un louveteau, mais à présent... Il est méfiant -voire paranoïaque- et ne fait confiance à personne. Pas même à sa propre famille. Après tout, au nom de quoi accorderait-il sa confiance à des menteurs et des esbroufeurs chroniques ? Oh il ne se compte pas en dehors de cette catégorie, bien au contraire. En digne fils de Loki, mener son monde en bateau n'est pas un problème pour le loup, bien qu'il ait plutôt hérité du caractère rentre-dedans de sa génitrice. Mais lorsque la force n'est pas la solution idéale, il sait volontiers le reconnaître et change son fusil d'épaule. Passé maître (enfin presque) dans l'art de la mystification, il est conseillé de se méfier du loup quand ses mots s'enrobent de miel. En général, ce n'est pas bon signe...

Né prédateur, chasser, traquer et tuer sont de véritables passions pour lui. L'adrénaline qui parcourt ses veines lors d'une poursuite le rend presque littéralement euphorique, et le goût du sang a tendance à lui faire perdre le contrôle sur lui-même tant il aime ça. Sa morale n'a pratiquement rien à voir avec celle des Humains ou même des Asgardiens. Supprimer une vie n'est pas un drame, bien qu'il n'aime pas gaspiller de la viande et s'efforcera donc d'en manger autant que possible. Même si la viande en question provient d'un garde d'Odin, oui oui. Quelle différence entre ça et un sanglier, hein ? A part que le soldat se défend mieux, et donc est plus amusant.

D'un naturel plutôt doux et protecteur quand il s'agit de sa famille, Fenrir se montre pourtant rude et parfois même mauvais envers elle depuis son emprisonnement. Il porte un amour presque démesuré à sa mère, qui elle est venue le voir aux portes de Helheim, lorsqu'il était encore retenu captif par Gleipnir. La colère et la rancoeur lui ont fait perdre le sens commun, et il ne pensait plus qu'à planter ses crocs dans ces personnes qui ont le culot de se prétendre de sa famille et qui pourtant n'ont pas bougé le petit doigt pour venir à son aide, alors que lui aurait risqué jusqu'à sa fourrure pour aller à leur secours. Car oui, Fenrir a définitivement l'esprit de meute, et réfléchit comme un loup avant tout. Sa famille, c'est sacré. Du moins, l'était-elle, avant qu'elle ne le trahisse odieusement. Depuis, il commence lentement à réaliser que sa réaction est peut-être un rien disproportionnée, et essaie d'intégrer peu à peu l'idée de leur pardonner. Seulement... Fenrir n'a aucune idée de comment revenir vers eux sans se comporter comme un bourrin maladroit.

Bien qu'il ait le sang chaud, Fenrir sait se parer d'un masque froid et lisse. On soupçonne rarement que sous cet air calme et tranquille se dissimule des sentiments confus et souvent déchaînés. Lunatique, il peut se montrer aussi attentionné que susceptible et féroce, suivant son humeur du moment. Un rien peut le mettre en colère, le déprimer, ou au contraire le rendre enthousiaste. Instable, la peluche géante ? Oh que oui, et vous n'avez pas idée à quel point ! 

   

Pouvoirs & capacités

   Le sang de Jötun qui coule dans ses veines rend Fenrir insensible au froid. Ceci dit, cela le rend également sensible aux hautes températures, qu'il évite autant que possible.

Né en tant que loup géant (mesurant environ 4m50 au garrot aujourd'hui), Fenrir a le don de se changer en loup de taille normale afin de passer inaperçu. Mais il peut également adopter une apparence humaine, ce qui peut toujours être utile, lui-même le reconnaît.
Il peut également se métamorphoser en loup de forme anthropomorphique ou même en hybride lupin. Fenrir semble avoir gagné le don de changer la couleur de son pelage et de ses yeux à sa guise, lorsqu'il est sous apparence animale, durant sa captivité. Un bon moyen d'échapper à des poursuivants un peu trop insistants.

Comme tout être né sur Asgard, sa résistance et sa force sont nettement supérieures à celles des Humains. D'ailleurs, il est même nettement plus puissant qu'un Asgardien, ce qui paraît logique étant donné sa taille. Dites-vous que si affrontement entre le loup géant et Hulk il y a, vous risquez fort d'hésiter sur lequel parier, si vous voulez un exemple concret. Car Fenrir est pratiquement invulnérable, aux griffes et aux crocs indestructibles, et ses mâchoires ont le pouvoir de déchirer n'importe quelle matière.

A noter également que même en tant qu'humain, il a des sens sur-développés. Ouïe, odorat... Il est également doté de nyctalopie.

   Derrière le masque, y a qui ?
   
Prénom/pseudo  ♦️ Grimmy :v:
   Âge ♦️ 24 ans, la vieillesse...
   Scénario ou inventé ♦️ Scénario :43:
   Comment as-tu atterri ici  ♦️ Oulà, je sais plus, ça remonte... :hm: Ah si, c'est Loki qui m'a tirée ici :bwah:
   Fréquence de connexion ♦️ Je campe ici, voyons :huhu:
   Remarque(s) ♦️ J'vous aime :amour: (Ah, et vous étonnez pas de voir que le texte des pouvoirs est mot pour mot celui du PV, c'est moi qui l'ai rédigé °3°)
   Code règlement ♦️ GLOIRE A JÖTUNHEIM  :28:

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]   Dim 14 Juin 2015 - 17:55


   Les Vengeurs II vous semblent-ils dignes de confiance ?
   
Je m'en fous ? Honnêtement, ça ne me concerne pas. Que les Humains fassent ce qu'ils veulent, qu'ils avalent autant de couleuvres qu'ils le souhaitent, peu m'importe. Ca ne changera en rien ma vie. Mais sérieusement, comme s'il suffisait de si peu pour que des hommes pareils se rachètent une conduite... Je suis bien placé pour savoir que ce genre de personnes n'arrêtent jamais d'être ce qu'elles sont. Vous pouvez me mettre un noeud rose sur la tête, me limer les griffes et les crocs, ça ne m'empêchera pas d'être le fauve que je suis. Vous pouvez retirer sa Gugnir à Odin, lui raser la barbe et lui faire perdre trente kilos, ça restera un vieux con imbu de sa personne. Vous voyez ? Les gens ne changent pas si facilement... Alors si cette histoire devait me concerner, non, je ne leur ferais pas confiance. Mais je ne fais confiance à personne de toute façon, donc...


    On parle désormais "d'Inhumains", cela vous dit-il quelque chose ?
   
Absolument pas. Enfin, j'ai déjà entendu ce mot une ou deux fois, mais... Guère plus. J'avoue que ça me rend curieux, j'aimerais en savoir plus sur ces Inhumains. Qui sont-ils exactement, d'où viennent-ils, et de quoi sont-ils capables ? Peut-être feraient-ils de bons adversaires au combat, tiens... Il faudra que je me renseigne.


   Fatalis serait responsable de la coupure d'électricité générale, pensez-vous que le Docteur soit de retour ?

   
Fatalis ? Qui c'est celui-là, encore ? Vous avez de ces noms, sur Midgard... La coupure d'électricité ne m'a pas gêné, n'ayant pas réellement besoin d'y voir pour m'orienter correctement, donc j'avoue ne pas avoir cherché à comprendre ce qu'il se passait exactement. Après, que ce Fatalis soit de retour ou non... Je m'en moque. Quoiqu'il a l'air de quelqu'un d'amusant, j'aimerais bien voir ce qu'il a dans le ventre !


   Votre histoire
   

   « Je suis fatigué, si fatigué... Des jours, des semaines que je me débats, sans le moindre résultat. Sauf celui de resserrer chaque fois un peu plus ce maudit ruban qui m'entrave à ce rocher, sur cette île désertée, aux portes de Helheim. Comment ai-je pu être aussi idiot ? J'aurais dû le savoir qu'on ne peut pas croire aux promesses des Asgardiens, et encore moins lorsqu'elles viennent d'Odin. Si tu n'arrives pas à te libérer toi-même, nous t'y aiderons, avait-il déclaré de sa voix des grands discours solennels. Résultat ? Tout Asgard s'est payé ma tête, Tyr y a laissé sa main, et moi, je pourris là. J'ignore pour combien de temps. Régulièrement, presque tout les jours, mère vient me rendre visite. Elle me dit qu'elle trouvera un moyen de me sortir de là. Alors entre chacune de ses apparitions, je garde espoir et je me débats. Encore, et encore. Mais là, je n'en peux plus. Qu'est-ce que peut ma force contre la magie de Gleipnir ? Rien, et je le réalise seulement. J'aurais dû refuser ce stupide jeu, j'aurais dû me fier à mon instinct, et reculer. Mais non. Ma fierté, mon arrogance, m'ont poussé à l'imprudence. Et j'en paie le prix fort. Lâchant un profond soupir, je lève les yeux vers le ciel. Restons positifs, ils ne m'ont pas tout pris. La lune sera toujours là, les étoiles aussi. Et surtout, je suis encore en vie. Un jour, je me déferai de Gleipnir, et Odin aura alors une bonne raison de trembler. »
   
Son regard vermeille vagabondant d'une étoile à une autre, le loup géant se mit à repenser à son passé. Fenrir Lokison est né il y a de nombreuses années de cela, à Asgard. Ses parents ? Loki et Angrboda. Avec des géniteurs pareils, la vie du gamin ne commençait pas sous les meilleurs auspices... Et encore, s'il n'y avait eu que ça ! Fenrir était un louveteau. Une adorable petite boule de poils gauche et pataude, qui titubait autour de sa mère en jappant joyeusement.
En grandissant, il s'enhardit et devint plus indépendant. Il quittait de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps le giron de la Géante, pour s'aventurer vers les parties les moins fréquentées d'Asgard. Toujours poussé plus avant par la curiosité et la soif de découvertes. Cependant, il revenait toujours vers sa mère, avec laquelle il partageait un lien étroit et complice, qui a survécu jusqu'à nos jours.

Les semaines, les mois passant, le loup se faisait plus grand, plus gros. Plus inquiétant. Il gagnait en force et en assurance. Pour le plus grand plaisir d'Angrboda. Il développa le don de modifier son apparence pour adopter celle d'un homme. Son intelligence ne cessait de s'aiguiser. Bientôt, il devint plus agressif. Ses instincts de chasseur émergeant doucement, Fenrir commença à montrer les crocs. Son tempérament dominant fit surface, se manifestant via des provocations et des bravades de plus en plus audacieuses. Jusqu'à ce que finalement, Odin et ses conseillers estimèrent qu'il était allé trop loin.
Un jour, le loup sembla estimer que ce serait une bonne idée d'aller chercher des noises à Idunn, gardienne des pommes d'or d'Asgard. La valkyrie se montra plus agressive que prévu, et le jeune canidé se vit contraint de monter d'un cran lui-même. Ce qui au départ ne devait être qu'une simple plaisanterie vira rapidement à l'affrontement réel. Idunn aurait pu être débordée par Fenrir, qui malgré son âge présentait déjà des capacités exceptionnelles, si Haakun n'était pas intervenu pour chasser le loup. Celui-ci fut banni par les Ases au sud d'Asgard, dans un domaine qu'on appelait Varinheim. Rancunier et blessé dans son orgueil, le fils de Loki jura qu'il reviendrait prendre sa revanche sur la lâche qui s'était cachée derrière le Chasseur. Et c'est ainsi qu'il revint à plusieurs reprises, mais à chaque fois, immanquablement, Haakun réapparaissait pour renvoyer le loup à son exil.

Et puis finalement, Fenrir cessa d'attaquer Idunn. Lassé, il disparut des alentours d'Asgard. Nul ne savait où il se trouvait, pas même Angrboda. Le loup ne fit plus parler de lui pendant plusieurs années, sans que personne ne sache ce qu'il en était advenu.
En vérité, au cours de son voyage, il se retrouva avec deux louveteaux sur les bras. Enfin, sur les pattes. Deux fils, des jumeaux, nés de son union avec une Géante qui avait pris la poudre d'escampette dès qu'elle en avait eu l'occasion. Vous me direz, c'est ce qui arrive à force de conter fleurette à toutes les jolies demoiselles qui passent sous sa truffe. Contrait d'élever sa progéniture seul, on aurait pu croire qu'il aurait lui aussi fuit, trop jeune pour assumer une telle responsabilité. Et pourtant, ce fut tout l'inverse. Il veilla sur eux, et s'en occupa du mieux qu'il put. Jusqu'au jour où, en revenant d'une chasse, il trouva la tanière vide. Affolé, il fouilla les bois de fond en comble, sans rien trouver. Pas une empreinte, pas une piste, pas une odeur... Rien. Résigné, épuisé par des semaines de recherches vaines, Fenrir se résigna à laisser derrière lui cet endroit ô combien chargé de souvenirs, et tâcha d'oublier Sköll et Hati sur le chemin qui le ramenait à Asgard, persuadé que ses fils étaient perdus à jamais.
Ce que Fenrir ignorait, c'est que ses louveteaux avaient été enlevés par la Reine des Nornes. Celle-ci avait eu vent de l'existence de ces deux boules de poils, et espérant qu'ils seraient aussi puissants que leur père, les ravit dans le but d'en faire ses propres petits soldats dévoués. Aujourd'hui, Fenrir sait où se trouvent ses fils, mais n'a aucune idée de la façon dont il pourrait les contacter. Savoir Sköll et Hati entre les mains d'une bonne femme qui les considère des toutous de compagnie le rend malade, mais ce n'est pas comme s'il y pouvait grand chose...

Bien des années plus tard, devant la vision d'un Fenrir pleinement adulte, les Aesirs se mirent à avoir peur de lui. D'autant plus que la prophétie du Ragnarök le présentait comme l'un de ses acteurs majeurs, et prétendait même que ce serait de ses crocs que le monde disparaîtrait. Alors, ils proposèrent un jeu au fils de Loki, misant sur sa fierté pour le piéger. S'il était si fort qu'on le prétendait, il n'aurait aucun mal à se libérer de la chaîne qu'on lui présentait. Le loup jeta un regard aux mailles de fer... Et éclata d'un rire grave, dévoilant largement ses crocs. Il acceptait le défi. On lui passa donc les entraves, et la bête se laissa faire de bon grès. Une fois que les Asgardiens eurent achevé de sceller le métal, Fenrir brisa ses liens comme si de rien n'était.
Ils revinrent donc avec une nouvelle chaîne, deux fois plus épaisse. Une nouvelle fois, Fenrir ricana. Le manège recommença, exactement de la même façon.
Alors avant de revenir, Odin prit le temps de réfléchir. Il fit appel à deux Nains, qui forgèrent un lien imprégné de magie aussi fin que la soie, que l'on nomma Gleipnir. Quand les Ases présentèrent la ruban au loup géant, ce dernier se montra réticent. Le prenait-on pour un idiot ? Ce bout de tissu empestait la magie à plein museau, il en était certain. Cependant, il en allait de sa fierté, il ne pouvait pas refuser. Fenrir exigea cependant une garantie : s'il ne parvenait pas à se libérer du fil lui-même, ils devraient accepter de le faire, et pour s'assurer qu'ils tiendraient parole demanda que l'un d'eux mette sa main dans sa gueule. Tyr fut le seul à en avoir le courage. La suite ? Gleipnir signa la perte du loup. Plus il se débattait, plus il se resserrait. Fou de rage de voir Odin et ses acolytes se moquer de lui ouvertement, il arracha la main droite de Tyr.
Finalement, la bête fut emportée au seuil du royaume de Helheim, où on l'attacha au rocher Gjoll sur l’île de Lyngvi, au milieu lac d’Amsvartnir.

Voilà où il en était. Les mois, puis les années, les décennies s'égrainèrent lentement, ponctuées des visites d'Angrboda, qui ne désespérait pas de trouver un moyen pour libérer son fils. La Géante eut finalement sa chance lorsque les Jötuns envahirent Asgard. Profitant de la cohue provoquée par la bataille qui faisait encore rage (c'est que c'est tenaces les Asgardiens comme bestioles), elle se précipita vers Lyngvi, armée d'une lame enchantée dérobée à l'arsenal d'Odin, et trancha Gleipnir. Au début engourdi et pataud, Fenrir récupéra bien vite ses esprits. Afin de s'assurer qu'on ne rattraperait pas son fils et lui laisser le temps de reprendre des forces, Angrboda l'envoya sur Midgard.

Bien sûr, le mot d'ordre était : discrétion ! Pas question, donc, de faire un massacre sur une plage d'Ibiza, de mettre à sac des villages perdus en rase campagne, ou bien encore de se faire passer pour un dieu venu réclamer son lot de chair fraîche. Non non non. Il devrait se faire aussi petit que possible, afin que personne ne soupçonne sa présence sur le monde des Hommes, et donc qu'on ne se doute pas, à Asgard, que les anneaux de Gleipnir étaient désormais vides.
.... Drôle de monde que Midgard. C'était tellement différent d'Asgard... Les premiers temps, Fenrir ne s'en préoccupa pas tant que ça. Il était bien trop occupé à courir entre les arbres, à dévaler les pentes rocailleuses des montagnes, ou bien à joyeusement patauger dans l'eau pour ça. Ayant adopté l'apparence d'un loup on ne peut plus ordinaire afin de disparaître, il profitait de sa liberté retrouvée. Très franchement, il ne savait pas trop où il avait atterrit, tout ce dont il était sûr, c'est qu'il faisait suffisamment froid et qu'il y avait assez de forêt pour qu'il s'y sente bien. Sûrement dans un coin que les Midgardiens appelaient l'Alaska, ou quelque chose comme ça... Bah, un nom n'est jamais qu'un nom ! Fenrir se remit à chasser, cohabita avec les animaux des parages, et se fit une joie d'éviter toute trace de civilisation.

Seulement... La curiosité est un vilain défaut qui a toujours taraudé le loup géant. Alors, une fois l'euphorie de sa libération estompée, il se mit à se rapprocher des zones habitées, progressivement. La nuit venue, c'est aussi discrètement qu'une ombre qu'il se glissait dans les villages, explorant, fouinant, flairant, cet univers dont il ne connaissait pratiquement rien. Les bêtes semblaient si idiotes ici qu'il renonça vite à essayer de leur adresser la parole.
Mais bientôt, les hameaux ne suffirent plus à satisfaire ses interrogations, il fallait qu'il voit plus grand. Alors il quitta les environs, et se mit en route vers le sud. Sans le savoir, ses pattes le menèrent jusqu'aux Etats-Unis, où il découvrit pour la première fois ce qu'était une métropole midgardienne. Rien à voir avec ces bêtes entassements de petites maisons dans le cambrousse, rien du tout ! Des bâtisses immenses, des lumières clignotant partout sans presque jamais s'arrêter, une agitation et un bruit constants... Et cette technologie. Par les flammes de Muspelheim quelle étrange technologie. Au début, Fenrir s'en méfia. D'ailleurs, le premier téléphone portable qu'il croisa -tombé de la poche d'un badaud- termina ses jours réduit en pièces quand il se mit à sonner, ce son ne plaisant absolument pas au loup. Mais la capacité d'adaptation du fils d'Angrboda lui permit de se faire rapidement à ce nouvel environnement, et sans le savoir, il se mit finalement à vivre à la périphérie de New York, allant et venant entre les rues lorsque la nuit le dissimulait et regagnant la sécurité des campagnes lorsque le jour se levait. Et parfois, lorsque le ciel était dégagé, le loup levait son museau vers les nuées en se demandant si sa mère allait bien, et ce qu'il se passait dans les autres Royaumes d'Yggdrasill.

Fenrir ne vécut que de loin la Grande Purge, restant à l'écart de tout ça. Il jugeait que ça ne le concernait en rien, et si les Humains se mettaient à réduire leur population de leur propre chef, à la bonne heure ! C'est une période durant laquelle il se fit donc discret, n'apparaissant que peu voire pas du tout sous sa véritable apparence. Par prudence, il préférait se cantonner à celle d'un loup ordinaire et se cachait dans les coins de verdure, ou bien évoluait en tant qu'humain dans les rues quand il en avait besoin. Pour vivre, il dérobait par-ci par-là ce dont il avait besoin, chasser les quelques bestioles qui passaient à portée de museau... Ce qu'il fait toujours aujourd'hui, d'ailleurs. Disons qu'il a un peu de mal à s'intégrer à Midgard.

Depuis la fin de la Grande Purge, Fenrir n'a pas eu l'occasion de recroiser la route de son père, rencontré à quelques occasion trois ou quatre fois. Des entrevues à chaque fois tendues, durant lesquelles le loup n'a jamais ménagé Loki, bien trop en colère contre lui pour ça. Il lui en voulait de l'avoir abandonné, ligoté à son rocher, sans même venir le voir ne serait-ce qu'une seule fois. Il lui en voulait de ne pas avoir cherché à l'aider, alors qu'il avait à l'évidence délivré Jörmungand de sa prison aquatique, une tâche bien plus dure que de venir découper Gleipnir. Pour faire court, disons que Fenrir incarnait l'adjectif rancunier.
Ceci dit, le temps a passé, près d'un an et demi, et le loup commence à se remettre en question. Et si ses réactions étaient disproportionnées ? Après tout, n'est-on pas censé tout pardonner à la famille ? Sans trop savoir comment faire, et surtout sans oser ou par fierté, Fenrir ignore comment faire le premier pas pour aller vers une réconciliation... Et surtout, il ignore si c'est réellement ce qu'il veut.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]   Dim 14 Juin 2015 - 18:17
MON NEVEU/FILLEUL!!!!!!!! ♥️ ♥️ ♥️ :39: :36: :55: :excited: :excited: :love: :love: :chaise: :chaise: :calinou:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]   Dim 14 Juin 2015 - 21:55
PAPA PELUUUUUUUUUUUUCHHHHHHHHHHE :amour: :amour: :amour:

Rebienvenue parmi nous avec Fenfen *w* Il dépotte sec, comme d'habitude ♥️ Courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]   Dim 14 Juin 2015 - 22:58
LE LOUUUUUUUUP :amour:

Rebienvenue ! Tu connais la maison ♥️
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]   Lun 15 Juin 2015 - 1:51
Merciiiiii :amour:

Fiche terminée, j'espère que ça conviendra comme ça ! :v:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]   Mar 16 Juin 2015 - 15:22
MON GROS LOULOUPS *lui ébourriffe le poil et chatouille les oreilles en mode papa gâteau *



Bienvenue, tu es validé !

Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥

La Paperasse

♠ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en postant le code suivant:
Code:
[code][color=darkred]Avatar ∅  Pseudo (Perso Marvel)[/color][/code]

♠ Viens recenser ton pouvoir dans la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en postant le code suivant:
Code:
[code]pouvoir ↔ pseudo[/code]
Il y aura autant de codes que de pouvoirs.

♠ Ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs !

♠ Remplis ton profil au maximum !



Pour rp, je fais quoi ?

♠ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

♠ Si tu te sens perdu, tu peux demander un[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: les membres sont prêts à t'aider et sont là pour ça, pas d'inquiétude ♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande.

♠ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

♠ Tu peux aussi t'inscrire pour participer à une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Et après ?

♠ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur les[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ou en parlant de nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et/ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠ Pour tout savoir sur les points, demander un logement et archiver tes rps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠ Pour tenir au courant, tu peux aimer la page facebook [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & rejoindre le groupe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥


Codage par Elorin



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 

Fenrir Lokison ❧ « Some fairy tales are too grim for words » [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales
» Verity • A little bird told me to believe in dreams and fairy tales
» M - Fairy Tales suck ! |FINIE|
» My Fairy Tales ♠ Vous Pensiez que nous n'étions que des Contes? [Acceptée]
» THE PURSUIT TALES ▲ all of a mind trick





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-