Partagez | 
 

On that Faithful night~ Flashback [Pv Eilis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: On that Faithful night~ Flashback [Pv Eilis]   Mar 25 Aoû 2015 - 22:21

   
On that Faithful night
Sam & Eilis
Un jeune homme se tien devant une maison, dans un quartier de bourgeois, quelque part en Europe. Pourquoi était-il là, à observer les gens qu'ils y habitaient? Avec un autre homme à ses cotes, qui ne faisait que lui dire qu'il serait temps d'y aller et d'en finir. Soupirant, notre homme tourna la tête vers son collègue, le regardant d'un air mauvais, lui démontrant très bien de se calmer, avant qu'il ne le calme lui-même. Puis dès que son collègue se calma, il retourna son regard vers la maison, avant de fermer les yeux et de se rappeler pourquoi était-il là, avec ce recru.





Quelques jours plus tôt.



Ce jour-là, notre jeune homme avait été appeler par l'un de ses patrons, puisque celui-ci avait une mission pour lui, mais malheureusement, il ne serait pas seul pour celle-ci. Serrant les poings Sam regarda vers l'homme qui allait être supposément son partenaire pour les prochains jours, avant de retourner son attention vers l’écran ou son patron se situait. Oui, il ne s’était jamais retrouvé vraiment face à face avec cet homme fortuné qui le payait pour tuer les gêneurs. Parce que sinon cela aurait fait longtemps qu'il l'aurait surement frappé au visage, surtout dans les moments où il lui affilait avec un partenaire. Il n'aimait guère avoir un poids sur les épaules de plus.


-Pourquoi dois-je y aller avec cette demi-portion?

-Death eye, pour cette mission il faut être deux. Je ne prendrais pas le risque de perdre mon meilleur homme. Discussion terminée.



Dès que ces mots furent prononcer, l’écran se ferma d'un coup, plongent les deux hommes dans le noir. Sam lâcha donc un léger grognement, avant de se retourner vers le jeunot, qui lui alluma une lumière, avant de tendre une main vers notre homme.



-C'est un honneur de travailler avec vous, monsieur!


Sam roula un peu ses yeux avant de répondre d'un simple "Hn" distinctif, puis de partir vers la porte, d'un pas nonchalant. L'autre homme, ne fit que sourire bêtement avant de le suivre, en lui posant beaucoup de questions, durant tout le voyage.




~Moment présent~




Voilà comment il s’était retrouvée là, avec un collègue, qui n'avait pas l'air d’être capable d’être sérieux plus qu'une minute à la fois. Lâchant un nouveau soupir, notre tueur regarda vers l'une des fenêtres de la maison pour voir que la dernière lumière venait d’être fermée. Faisant un léger sourire en coin, il retourna son regard vers l'autre homme, pour lui faire signe de rester le plus discret possible. Puis il se dirigea vers la maison dans le plus grand silence. Découvrant une fenêtre entrouverte, il l'ouvrit le plus silencieusement possible, avant de se glisser à l'intérieur de la maison...



   

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: On that Faithful night~ Flashback [Pv Eilis]   Ven 28 Aoû 2015 - 21:47


On that Faithful night
Feat. Samuel C. Rodriguez


Dans ma tête, une alarme sonne. C'est lourd, c'est sourd, cotonneux. Je nage dans du noir, je me retourne sans sentir mes bras, mes jambes. Boum. Boum. Boum. J'entends mon cœur marteler lentement tandis que dans le lit je me retourne. Je crois que je suis malade, encore. Je n'aime pas être malade. J'ai chaud, j'ai froid, je ne sais plus où je suis. Je crois que quelque chose me serre la jambe, rampante, remontant sur ma poitrine d'enfant, se déployant comme de viles tentacules qui m'emprisonnent, me cloisonnant contre quelque chose de dur et de froid. Non ! Je veux hurler, mais ma voix ne sors pas, le monstre la mange comme il a mangé mes yeux, mes sens. Je me débats, je tente de m'agripper à sa fourrure, m'extirper. Mais non. Je n'arrive pas à lever la main et à fracasser le miroir. Dans un autre monde moins chimérique, je sais que je dors. Mais dans celui-ci, dans cette réalité, je suis prisonnière de l'étreinte du boa constrictor. Elle me brûle, ma gorge me serre et je suffoque, j'étouffe. « NON ! » hurle mes ma bouche vide. « JE NE VEUX PAS MOURIR. »
Et tandis que je bascule dans le vide, soudainement mes yeux s'ouvrent et la peur me fige sur le sol, membres tendus, moites, transpirante, haletante, perdue. L'obscurité s'est engouffrée dans mon corps à la vitesse de Sonic, elle a pris possession de mes poumons, de mes jambes, et la stupeur me garde réveillée. Où suis-je ?
« Maman ? » couinement aigu de ma gorge piétinée, désarticulée, chuchotement primitif. Je tente de me souvenir. Autour de moi tout est sombre, les volets fermés laissent passer une interstice de lumière effrayante qui peint le mur d'en face de grandes dents animales. Ce n'est pas chez moi, et maman ne va pas me répondre. Où suis-je ? « … Papa ? » j'appelle un peu plus fort, après m'être raclée la gorge. Toujours rien. Papa, j'ai peur. Je ferme les yeux et j'inspire, doucement. J'ai le nez qui pique, les yeux qui s'inondent de larmes silencieuses, je hoquette. La panique m'a plaquée au sol et ma tête tourne un peu. Quand je rouvre les yeux, luttant pour respirer, je m’aperçois que je suis par terre, emmêlée dans des draps et des couettes, dans une grande chambre recouvertes de photos et images découpées, de phrases étrangères écrites au marqueur. Où suis-je?Et soudain la porte s'ouvre en grand, inondant l'espace de lumière qui m'aveugle, me donnant envie de vomir.

« Eilis ? » chuchote la voix douce et rassurante de ma maman. « Chérie ? » Je me mets à sangloter doucement et par mes mirettes embuées je vois sa silhouette de danseuse voler jusqu'à moi et me tirer de l'Enfer. « Hey, ma puce … Tu as fait un cauchemar ? Viens ici. » Elle me prend, m'extirpant des tissus, et je me blottis contre elle en tentant de me calmer. Je ne rêve plus. Je sens son parfum doux de fleur d'orchidée, ses cheveux longs chatouillent mon cou tandis qu'elle embrasse mon front, mon nez, mes larmes unes à une tout en caressant ma tête tendrement. Je la sens se relever, me porter sans bruits. Je ferme les yeux et je me rappelle où je me trouve. C'est la grande, la belle, l'immense et effrayante Londres, la ville où est née maman, l'endroit où elle a grandit. Cela fait presque une semaine maintenant que nous y sommes. Je dors dans la chambre où sont entreposés des souvenirs de la vie de ma mère. Sur les murs, des citations dans une langue que je connais pas – maman dit que c'est de l'arabe – pêle-mêle avec des photos de voyage et de personnes inconnues. Sur l'une d'elle, on voit un jeune garçon assez grand et mince, surpris. C'est le même que sur la photo de la salle à manger, sur le meuble qui contient des assiettes aux bordures dorées et les verres en cristal, bien que sur cette photo-ci il soit tout seul, sans maman à ses cotés.
Tonton Neil. Je fronçais encore les sourcils hier, tentant de mettre autant de conviction sur ces mots dans mon esprit que dans mon cœur. Maman m'a dit qu'elle l'avait perdu de vue – enfin, qu'ils s'étaient séparés sans pouvoir se retrouver par la suite, et c'est bien dommage parce que moi j'aurais bien voulu le rencontrer. Je crois que c'est le vœu que je ferais pour mon prochain anniversaire, pouvoir le trouver. Après tout, maman parle de lui dans ces livres, et ça me donne encore plus envie de le connaître – surtout que d'après elle, il adore les scones et le thé, comme moi. Comme un bon anglais.
« Je t’emmène dans la chambre où je dors avec papa. On va l'attendre ensemble, d'accord ? » murmure ma super héroïne. Dans ma confusion, je n'ai pas remarqué qu'elle avait un air farouche sur le visage et ces mots ne me paraissent pas anormaux pas plus que son ton, pourtant grave. Si à l'époque j'y avais prêté un peu plus attention, j'aurais su. Elle me dépose doucement sur le sol, je ne vois que son sourire avant qu'elle n'aille fermer la porte lentement – trop lentement, pour ne pas que la porte fasse de bruits. Pourquoi ? Je ne sais pas, je sèche mes joues humides d'eau salée en reniflant un peu. « Il est où papa ? » j'arrive finalement à chuchoter, ayant trop mal à particulier quelque chose de correct. Mais quand je pose enfin mon regard sur son visage, sur ses yeux, si durs, inquiets, alors je sais. Je sais que maman aussi à fait un cauchemar, même si elle est grande et forte et qu'elle fait tout pour ne pas me rassurer. Pourtant, je sens mon coeur se serrer lorsqu'elle me sourit tendrement avant de me montrer le placard d'une main sûre - à première vue. « Il va revenir, ne t'inquiète pas. En l'attendant, On va jouer à un jeu ... »


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD & SHADOW.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: On that Faithful night~ Flashback [Pv Eilis]   Mer 30 Sep 2015 - 15:57

   
On That Faithful Night
Sam & Eilis
Après s’être faufilé à l’intérieur de la maison, sans faire aucun bruit. Enfin il y avait eu un petit grincement lorsqu'il posa le pied au sol, dut à son poids, mais rien de trop grave. Ce bruit aurait plus passé pour un son tout à fait normal dans une maison. Donc personne ne l'avait entendu. Enfin, il l’espérait. Regardant autour de lui, pour voir s'il y avait quelqu’un, il fut soulager de ne voir personne. Alors il se retourna vers son collègue, lui faisant signe de rentrée à son tour. Ensuite, il retourna son attention sur la pièce, maintenant que sa vision savait habituer à la noirceur de celle-ci. Mais il ne l'observa pas bien longtemps, puisqu'un gros boom se fit entendre derrière lui. Donc il se retourna d'un mouvement brusque, prêt à se battre. Que ne fut pas sa surprise en découvrant son collègue sur le sol. L'idiot était tombé en rentrant dans la maison! Pourquoi lui avait-on confier cet incapable au juste ?! Surtout que notre homme voulait passer inaperçue, puisque c’était plus facile de tuer ses proies ainsi. Mais bon cela n'allait plus être possible à présent, n'est-ce pas? Puisqu'un homme arriva en trompe dans la pièce. Sam tourna donc son regard vers cet homme, c’était bel et bien sa cible qu'il venait chercher. Enfin chercher est un grand mot, qu'il venait tuer plutôt. Son collègue, de son cote, se releva en disant un léger pardon, mais Sam l'ignora. Il était plutôt entrain d'analyser sa proie devant lui, avant de sortir son poignard de sa ceinture. Prêt à attaquer.


Ignorant complètement son collègue, qui lui aussi se plaça en mode combat, notre homme observa sa proie de haut en bas, en se rapprochant un peu. Il savait déjà que ce ne serait pas facile, puisqu'il avait lu le dossier, que son "patron" lui avait donné, durant le voyage. Mais il finirait bien par trouver un moyen d'achever sa mission. Alors après un petit moment, les deux hommes commencèrent enfin à bouger l'un vers l'autre et le combat s'engagea. Le jeunot, qui avait suivi notre homme, ne fit que regarder la scène qui se déroulait devant lui, d'un œil attentif. Après un bon moment, notre homme en eut assez que sa proie se régénère à bout de champ, alors il sortit son fusil de derrière son pantalon, avant de lui tirer une balle dans la tête. Ce qui acheva sa victime, une bonne fois pour toutes. Alors que lui était des plus blesser. C'est à ce moment, que son partenaire, ressortit de sa torpeur et partit vers le deuxième étage, sans perdre une seule seconde. Sam le regarda partir d'un air confus, avant de le suivre, lentement puisqu'il avait été blesser à la jambe.


-Tu peux me dire ce que tu fabriques au juste. Notre proie est mort!

-Ta proie oui, pas les miennes.


Sammy n'en crut pas ses oreilles, on lui avait donné une autre mission que la sienne? Voilà pourquoi il ne l'avait pas aidé durant son combat? Même s'il avait souvent fini au sol? Étouffant un juron, il décida de le suivre, pour qu'il ne fasse pas de bêtise...


Spoiler:
 
   

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
 

On that Faithful night~ Flashback [Pv Eilis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc