Partagez | 
 

I'm pretty sure that we are lost, Honey... [pv. Leo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: I'm pretty sure that we are lost, Honey... [pv. Leo]   Dim 6 Sep 2015 - 0:04

   

   

   
I'm pretty sure that we are lost

   

Eve était installée sur le siège passager, observant le paysage défiler sous ses yeux. Pour la première fois de sa vie depuis bien longtemps, elle se sentait parfaitement nue. Ses mains, d’abord agitées nerveusement, finirent par se poser sur son ventre qui n’en finissait pas de grossir. Elle poussa un soupire, coulant un regard au conducteur du véhicule qui n’était autre que le père du petit-être qui prenait vie en son sein. Leo. Elle esquissa tout de même un sourire – bien que contrariée – lorsqu’elle se rappela que c’était son petit-ami qui avait insisté pour qu’elle laisse son smartphone ou tout autre objet technologique pouvant la lier de près ou de loin à la NACE. En effet, il était soucieux de son état de santé : depuis leur retour d’Ecosse, ou encore le Gala de charité pour les Orphelins, Eve n’avait eu que très peu de repos, et son travail  autant que sa grossesse commençaient à épuiser la jolie mutante. Et ça commençait à bien se voir sur son visage, creusé de cernes…
Alors Leo avait organisé cette petite sortie nature, éloignant sa belle de toute tentation technologique. L’idée en elle-même, l’attention, au final, était plus que charmante et adorable, cependant, cela faisait maintenant des heures qu’ils roulaient et plus le temps passait, et plus Eve perdait l’espoir de pouvoir un jour retourner à la civilisation. Alors qu’elle observait Leo conduire, elle remarqua qu’il avait perdu cette assurance qu’il avait eu lors de leur départ, quelques heures auparavant, tandis qu’il proclamait fièrement qu’il n’avait pas besoin d’un GPS ou de toute autre technologie pour trouver son chemin, qu’il était un agent du SHIELD plein de ressources, bla bla bla… Gros crétin, pensa Eve, avec néanmoins un sourire amoureux à la commissure de ses lèvres. Alors qu’ils arrivaient à un carrefour désert de signalisation et de civilisation, la voiture s’arrêta. L’agent du SHIELD fit alors mine de savoir où ils allaient. Mais Eve avait appris à décrypter son petit-ami, à force de vivre en sa compagnie, et maintenant, elle était capable de deviner lorsque ce dernier lui mentait. Et là, il lui mentait…

« Tu verras, ma chérie, ça te fera du bien de prendre l’air, de voir du pays… de te taper des centaines de miles le cul dans une voiture inconfortable… Pff… Ah oui, c’est sûr que le bébé sera détendu après ça… Eh bah je ne regrette pas de t’avoir suivi : être paumée on ne sait où, dans un coin désert, t’avais raison, Chéri, c’était exactement ce qu’il me fallait… »
Le ton ironique employé par la jeune femme suffit à provoquer une réaction chez son petit-ami qui ronchonna qu’il savait parfaitement où il se rendait. Eve bougonna alors entre ses dents :
« Eh bah on ne dirait pas… » puis sur le ton de la plainte, elle se mit à couiner : « Leoooo, j’en peux plus, là ! On roule depuis des heures, Mini-Fitz me fait un mal de chien en réaménageant mon utérus, le siège me fait mal au dos, et j’ai faim au point de pouvoir dévorer un hippopotame sans aucun état d’âme ! Alors arrête de me dire que tu sais où l’on va, et branche un putain de GPS. »
Mais le soudain silence de son petit-ami fut pour le moins éloquent. Il tenta bien de bafouiller quelque chose pour garder l’illusion du contrôle, mais out ce qu’Eve retint, c’était que ce gros crétin avait suivi son idée jusqu’au bout et n’avait emmené aucun gadget technologique avec lui, pas même un téléphone ou un GPS. Alors que la mutante ouvrait la boîte à gants espérant y trouver un GPS salvateur, elle découvrait à la place quelques feuilles d’itinéraires agrafées ensemble.  
« Mais tu étais sérieux en plus ?! Merde, je pensais que tu voulais que je laisse mon téléphone pour que je fasse un break avec le boulot, je ne pensais pas que toi non plus tu n’allais pas en prendre ! Et si on avait besoin d’appeler les secours ? Ou je sais pas, moi, un dépanneur ? »
Alors qu’elle commençait à s’emporter, elle sentit des douleurs dans son ventre : leur bébé semblait sentir l’angoisse de sa mère et se mit à s’agiter, donnant des coups de pieds de plus belle. Eve grimaça, grognant de douleur, avant de prendre une longue inspiration en sermonnant son bidon tout rond :  
« C’est pas le moment, bébé Gremlins, y’a assez de ton père sur le coup… Au passage, j’espère que tu ne seras pas idiot comme lui… »
Et hop, une réflexion gratuite ! Mais c’était mérité. Eve se calma et observa le paysage, tâchant de se détendre, choisissant d’accorder sa confiance à son homme encore quelques minutes supplémentaires. Ils se retrouvaient dans un paysage assez difficile à décrire, tout ce qui venait à l’esprit d’Eve, c’était de la tristesse, le paysage était triste, morne, mort. Elle frissonna légèrement en murmurant :
« Ce champ semble si… triste… » Puis, plus hésitante après tous les vilains commentaires qu’elle avait fait, elle osa demander : « Puis-je espérer une halte bientôt, ta progéniture joue au foot avec ma vessie… » On ne change pas les bonnes vieilles habitudes, bébé Fitz est un bon prétexte à tout…


   

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm pretty sure that we are lost, Honey... [pv. Leo]   Dim 13 Sep 2015 - 15:18


Fitz pensait vraiment avoir eu l’idée de l’année en tombant sur cet article une semaine auparavant. Il était en effet sur un article lors de ses nombreuses recherches sur les femmes qui devaient subir beaucoup de stress durant leur grossesse car il craignait que le fait que sa petite amie soit toujours occupée n’était pas bon pour elle, ni pour leur bébé. Il n’avait cessé d’être inquiet depuis leur retour d’Ecosse et agissait parfois comme quelqu’un de limite trop prudent ce qui avait le don d’agacer Eve et…Pratiquement tout le monde à qui il en parlait. Jemma était bien sûr la première à lui dire qu’il ne devait pas s’en faire, que la jeune femme n’en était qu’au premier mois et qu’il n’y avait aucun réel danger mais il n’en croyait pas un mot. De plus, Fitz s’était fait beaucoup plus bavard et n’hésitait pas à raconter à qui voulait bien l’entendre qu’il allait être papa. Il était fier. Mais ce fameux soir, il avait repéré un petit restaurant végétarien à la campagne dans un endroit réputé ‘magique, romantique et garanti sans stress. Venez profiter d’un week end loin de toute technologie pour vous retrouver en pleine campagne’. Hum, voilà exactement ce dont Eve avait besoin, elle qui était toujours gluée à son téléphone pour le boulot, il était signalé qu’il n’y avait tout simplement aucun réseau dans cet endroit magique. C’est alors qu’il eu cette idée brillante de tout faire sans aucune technologie. Il pourrait se débrouiller, il lui suffisait d’imprimer le plan, de l’apprendre et de rouler. Ca ne pouvait pas être bien compliqué.


Sauf que le matin de leur départ, plus ils roulaient et plus Fitz était certain d’avoir manqué la bonne sortie d’autoroute. Ah. Il se mordilla la lèvre alors qu’il ne reconnaissait absolument pas le nom de villes et de rues. Et pour ajouter à cela, Eve était en train de l’agacer sérieusement mais là encore il n’osait trop rien dire parce qu’il s’agissait sûrement de ses hormones et la voiture de location était effectivement très inconfortable. Cela dit, même s’il faisait de son mieux pour se dire que ce n’était pas de sa faute si elle était en train de gentiment le gonfler avec ses réflexions, il ne put s’empêcher de rétorquer quelque chose. «Tu sais quoi ? Je sais parfaitement où je vais. Ca prends plus de temps que prévu parce que…C’est une voiture dont je n’ai pas l’habitude. Mais je sais où je vais. » Il était beau le super Agent du SHIELD qui prétendait être tellement entraîné qu’il pourrait se repérer dans le désert. Certes, il s’était un peu trop avancé mais il avait été obligé de se montrer confiant pour la convaincre de venir avec lui.

Et BAM, prends ça dans tes dents. Encore Eve qui faisait des siennes. Il leva les yeux au ciel et dû faire un effort surhumain pour ne pas soupirer et ainsi montrer son agacement. Mais soudain, la panique. Le GPS. Elle cherchait après ce foutu GPS et lui aussi aurait bien aimé l’emmener au final mais il avait décidé que ce serait un week end sans aucune technologie et donc, il n’avait rien pris d’autre que le plan sur papier. Il fit une grimace lorsque sa petite amie réalisa la chose et tenta néanmoins de la rassurer que tout allait bien. « C'est-à-dire que…Ben je croyais…Non, je sais, que je peux faire la route sans GPS. Je suis un agent, je peux me repérer. » Il ferma les yeux, prêt à se faire engueuler comme jamais lorsqu’elle trouva le plan dans la boîte à gant. «On a pas besoin de…de téléphone. Le contact humain c’est bien aussi. Je trouve qu’il faut qu’on apprenne à se retrouver, je veux pas que le premier mot du bébé ne soit ‘twitter’. Je veux que ce soit papa ou maman ou…ou…holotable à la rigueur. »


Tellement occupé à râler – c’était son tour après tout – il ne prit pas conscience tout de suite que la jeune femme à côté de lui était en train de souffrir. Il ralenti très légèrement et posa une main sur le ventre de la jeune femme, inquiet mais c’est alors qu’elle retrouva sa vivacité d’esprit et le traita d’idiot. Il ne se gêna pas pour pousser un long soupir cette fois. «Tu seras franchement désolé quand tu verras l’endroit paradisiaque que j’ai trouvé et, pour info, JE CHANGE DE CHAMBRE. » Il avait élevé la voix et en avait franchement ras le bol de cette voiture et de ce trajet. Il serra le volant et repris la route tandis qu’Eve s’était visiblement calmée en regardant le paysage. Il fronça les sourcils lorsqu’elle parla d’un champ triste. Pff. Il ricana légèrement «Comment un champ peut être triste ? » il n’attendit pas sa réponse qu’il se mit à gentiment se moquer d’elle tout en continuant de rouler, ne sachant pas s’il allait ou pas dans la bonne direction «Oh, voilà un arbre inquiet. Et là, de la boue grincheuse… » la voiture roula sur un caillou et il prit un air choqué qui fit questionner sa compagne « Je viens de rouler sur une pierre suicidaire »


Il arrêta la voiture sur le côté près de buissons. «Et voilà » fit-il, légèrement soulé par toute cette situation. Et alors qu’elle sortit du véhicule, il soupira, se passant un main sur le visage avant de vérifier qu’il avait toujours une certaine précieuse boîte dans sa poche et s’empara d’une bouteille de whisky qu’il avait cachée sous son siège. Il en pris une gorgée en fermant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm pretty sure that we are lost, Honey... [pv. Leo]   Lun 14 Sep 2015 - 23:01



I'm pretty sure that we are lost

Eve avait beau être passablement agacée par la situation, à chaque fois que Leo parlait du bébé, elle sentait cette petite décharge électrique, dans son ventre, quelque chose d’indéfinissable, d’étrange et de bon à la fois. Elle esquissa un sourire tandis qu’il imaginait les premiers mots de leur bébé. Holotable… Et le pire, c’était qu’au fond, ça ne la surprendrait absolument pas s’il s’agissait bien du premier mot… Mais elle se remit assez rapidement à râler, surtout avec les douleurs dans le ventre. Mais Leo, jusqu’ici très calme, commença également à perdre patience, lui rappelant au passage qu’il avait fait tout cela dans le but de lui faire plaisir, en trouvant un endroit paradisiaque… Mais il s’empressa de gronder qu’il changerait de chambre. Il boudait. Elle en était certaine : elle le voyait sur son visage, sur ses sourcils froncés, sur ses lèvres pincées.
« Eh bien parfait ! Comme ça tu ne seras pas gêné par Moby Dick ! »
Oui, elle commençait vraiment à être fatiguée par sa grossesse qui l’empêchait de plus en plus de faire ce qu’elle voulait, la contraignant souvent à l’immobilisation, et à une vessie bien plus étroite… Sans parler des douleurs… Encore quelques mois, trois environ… Damned. Elle ne tiendrait jamais à ce rythme-là. Elle aimait Leo, elle aimait leur bébé, mais les hormones commençaient à la rendre folle. Elle devenait émotive trop facilement, et elle se retrouvait à chialer devant des Walt Disney devant la télé… Et même devant des soaps opéra plus cul-culs les uns que les autres…
Bref, elle fit la moue de son côté. Ce qu’elle n’avait toujours pas annoncé à son petit-ami, c’était que lors de sa consultation mensuelle avec Jemma, elle avait appris une nouvelle. Leur bébé était un petit garçon. Elle savait que son petit ingénieur espérait souvent avoir une petite fille, et elle appréhendait un peu sa réaction… Et s’il était déçu ? Elle ne savait pas trop comment le lui annoncer et n’avait pas encore trouvé les mots pour ça. Et elle craignait de fondre en larmes –foutu hormones- si Leo paraissait déçu. Le silence s’était installé dans la voiture quand Eve fit remarquer le fait que le champ semblait un peu triste. Et il n’en fallut pas plus pour que l’ingénieur se moque d’elle en trouvant des adjectifs pour tous les éléments qu’ils croisaient. Eve ne résista pas au petit sourire qui se fraya un chemin jusqu’à ses lèvres, quand Leo parla de la pierre suicidaire.

« Pfff…. T’es nul… » mais le sourire de la jeune femme en disait long sur l’affection qu’elle lui portait. Elle lui tira la langue, comme toujours puis reporta son attention sur le paysage qui défilait.
Nul doute, ces deux-là s’étaient bien trouvés… Un peu plus tard, l’agent du SHIELD trouva un petit coin avec des buissons et arrêta la voiture, pour que sa belle puisse vider sa vessie dans la nature. Eve afficha un air offusqué, presque scandalisé, pour attirer l’attention de Leo :
« Mais enfin, j’peux pas faire ça derrière des buissons pervers quand même ! »
Et elle se mit à rire, affichant un sourire espiègle. Elle sortit de la voiture avec précautions, se tenant le bas du dos : elle qui était menue, le poids du bébé commençait à lui tirer dans le dos. Mais avant d’aller se cacher derrière les buissons pour faire son affaire, elle préféra dire à son petit-ami :
« Je sais qu’en ce moment, tu es un peu fâché mais… ne pars pas sans moi, s’il-te-plaît… »
Elle passa quelques secondes, peut-être une minute ou deux, derrière ces buissons avant de revenir, visiblement soulagée, la main posée sur son ventre rond. Alors qu’elle rejoignait la voiture, et qu’elle y grimpait, elle remarqua la bouteille que Leo avait à la main. Et son sourire s’évanouit immédiatement. Il buvait alors qu’il conduisait ?
« Non mais tu te fous de moi, Fitz ! Tu picoles au volant ? Génial, comme ça, en plus d’avoir un grand-père en cure de désintox’, le bébé aura aussi un père alcoolique ! » Mais la vraie raison, c’était un peu de l’envie : être enceinte, ‘était dire non à l’alcool, aux cigarettes, tout ça… Pour la santé du bébé. Autant dire au revoir à 70% de la vie de la mutante, l’alcool et les clopes… Elle observa la bouteille de whisky d’un air désespéré et gourmand. Elle adorait le whisky. « C’est pas juste… » finit-elle par maugréer…




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm pretty sure that we are lost, Honey... [pv. Leo]   Dim 25 Oct 2015 - 15:48


Il râlait. Bien évidemment qu’il râlait. Ils étaient perdus, ils n’avaient aucun moyen de contacter de l’aide et en plus de ça voilà que sa chère et tendre Eve avait décidé d’être une véritable chieuse. Il leva les yeux au ciel, poussa un soupir et donna un petit coup dans le volant. Ils auraient dû prendre le train…Le pire était que cette option lui avait été proposée mais il s’était dit que se retrouver en tête à tête avec sa petite amie serait agréable étant donné qu’avec le boulot qu’elle avait et où toutes les fois où elle s’endormait bien avant lui, ils ne trouvaient plus vraiment le temps de communiquer et là, c’était mal parti…  «Oh mon dieu ! Tu ne va pas recommencer avec ça ! » Il était en plein milieu d’une route déserte et il avait un choix à faire : continuer tout droit ou aller à gauche. Merde. Et voilà qu’Eve se remettait à se prendre pour une baleine…Seigneur, donnez-moi un peu de répit pensa-t-il «Tu n’es pas grosse, Eve ! En quelle langue je dois te le dire ? Parce que je peux apprendre cette phrase en plusieurs langues s’il faut que tu te mettes ça dans le crâne… » Il poussa un nouveau soupir, un peu en colère contre lui-même de s’être énervé de la sorte alors qu’il avait voulu la rassurer. Mince. Elle le poussait vraiment à bout aujourd’hui mais il était simplement inquiet pour eux : qu’allaient-ils devenir s’ils étaient vraiment perdus dans un trou paumé ? Et si Eve ressentait de trop grosses douleurs ? Dans quoi s’était-il embarqué ?


L’ambiance dans la voiture sembla se détendre un peu grâce à la jeune femme qui avait fait de son mieux pour donner un peu de légèreté à la situation. Il eu même un sourire lorsqu’elle lui tira la langue. Mais il restait néanmoins un peu frustré parce que ce week-end ne se déroulait pas comme prévu. Il jeta un coup d’œil à sa montre et, encore une fois, soupira car à l’heure qu’il était, ils auraient dû être en train de boire un bon jus d’orange dans un cadre idyllique et ils étaient…Ici. Là où les tueurs en série devaient cacher les corps sans doute. Et en plus il n’avait pas pensé à prendre d’arme, au cas où. Il était inquiet en permanence lorsqu’il s’agissait d’Eve et de leur bébé. Enfin, peut être que ça le rendait complètement idiot au final puis qu’il était quand même en train de boire une ou deux gorgée de Whisky pour se détendre un peu… sans penser que la jeune demoiselle avait un certain talent pour avoir un parfait timing puisque voilà qu’il était pris la main dans le sac et pas qu’un peu. Il déglutit et jeta un coup d’œil à sa petite amie. «Relax ! » fit-il pour calmer la situation, sachant très bien qu’il avait bien merdé sur ce coup-là, ayant oublié son ‘beau-père’. Oups. «Boire une gorgée ne fait pas de moi un alcoolique…Je…Désolé. » fit-il en remettant la bouteille derrière son fauteuil, affrontant le regard de sa belle avec ses yeux bleus, complètement désolé. Il posa une main sur la sienne « Je sais que c’est pas juste mais…Tu ne crois pas qu’arrêter de boire et fumer est mieux pour toi ? Je veux dire même après que le bébé soit né, je pense que ce serait mieux d’arrêter tout court… » Et voilà que Fitz était à nouveau en mode futur papa inquiet.


«Ecoute, je sais que j’ai un peu…C’était idiot de ne pas prendre de téléphone mais je te promets qu’on ne va pas rester éternellement perdus…Au pire, j’ai dit à Jemma où je t’emmenais alors éventuellement on va nous retrouver. Pas de panique »
fit-il alors qu’il se décida à tourner à gauche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I'm pretty sure that we are lost, Honey... [pv. Leo]   Lun 30 Nov 2015 - 23:21

 

 

 
I'm pretty sure that we are lost

 

Aussi loin que la jeune femme s’en souvienne, elle s’était toujours dit que jamais, jamais elle ne serait mère, que jamais elle vivrait une vie conventionnelle. Elle s’était dit, du haut de ses onze ans qu’elle vivrait une vie de roublarde, de femme indépendante, libre comme l’air, sans foi ni loi… Eve esquissa un sourire amusé : certes, elle se retrouvait enceinte, dans une relation amoureuse, et pourtant, tout ça n’avait rien de conventionnel. Loin de là. Appelez ça l’ironie du sort, si vous le voulez. La jolie mutante posa une main bienveillante et protectrice sur son ventre rond, comme un dragon protégeant son trésor le plus rutilant. Mais ce moment précieux ne suffit pas à effacer sa colère (pourtant passagère) : certes, une gorgée ne faisait pas de Leo un alcoolique, c’était plutôt le contexte de cette consommation qui ne plaisait pas vraiment à Eve. Bien sûr, Leo buvait, parfois, elle ne l’ignorait pas, mais le fait qu’il se cache d’elle pour le faire, et surtout qu’il boive au volant, ça, ça ne lui plaisait pas. C’était vrai qu’elle lui rendait souvent la vie dure, entre ses caprices, ses sautes d’humeur, et son sale caractère en général, mais l’avait-elle vraiment précipité sur la pente dangereuse de l’alcoolisme ? Son air renfrogné suffit visiblement à convaincre Leo de ne pas jeter de l’huile sur le feu puisqu’il s’excusa en rangeant la bouteille, affrontant son regard de façon à enterrer la hache de guerre.
Il joignit le geste à la parole, posant sa main sur celle d’Eve, au sommet de son ventre. Le contact de sa main la fit frémir, même en colère, la chaleur réconfortante de sa main avait le don de l’apaiser. Elle écouta bien sa suggestion mais fit la moue en allant s’affaler sur la planche de bord du véhicule.

« C’est facile à dire, pour toi… » bougonna-t-elle. Certes, être enceinte, c’était pas forcément un cadeau tous les jours… Elle soupira : « Pfff…. Je sais bien mais… C’est pas facile, c’est tout… Je vais essayer… »
Et puisque le moment était à la confession, le futur papa en profita pour admettre que partir sans téléphone n’avait pas vraiment été une idée brillante. Eve fit une légère moue quant aux mots soigneusement choisis par l’ingénieur : « pas éternellement », « éventuellement »… Mais bon, en soi, c’était déjà plutôt rassurant de savoir que Jemma savait où les chercher. Eve s’imagina déjà une équipe de SHIELD dépêchée spécialement pour les rapatrier…  Alors que Leo se décidait enfin à tourner à gauche, Eve se réinstalla sur son siège, pour finalement s’accouder à la portière et profiter de la vue, laissant glisser sa main jusqu’à celle de son ingénieur, posée sur le pommeau de vitesse. Un geste discret, plein d’amour, de tendresse malgré tout. Elle n’ajouta rien pendant quelques minutes : son silence était la preuve de sa confiance.
Ils roulaient depuis un bon moment déjà quand Eve fut secouée : elle poussa un cri de surprise quand un gros bruit détonna à l’extérieur. Elle se remit de sa surprise, sortie de sa torpeur, avant de souffler, cherchant à calmer son rythme cardiaque :

« On a crevé… » De mieux en mieux….


 

 
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm pretty sure that we are lost, Honey... [pv. Leo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» Pretty Little Liars [Drame]
» Alice always lost... [Validée]
» 04. Pretty little liars.
» 05. It's a pretty little liars [PV Dakota]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc