Partagez | 
 

Let's Talk about that day [Pv Rosana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Let's Talk about that day [Pv Rosana]   Jeu 10 Sep 2015 - 0:10

   
Let's Talk about that day
Sam & Rosa

Un jeune homme se trouvait dans une pièce, avec seulement une seule issue, la porte par laquelle il était rentré. Enfin par laquelle il avait été poussé par cette créature étrange. Oui, il était de retour dans cette salle, sur une autre planète que la terre, sur Attilan. Regardant autour de lui, il remarqua que les autres étaient encore tous là avec lui. Comme s'ils ne savaient jamais échapper. Puis il sentit cette fatigue à nouveau, ce manque d’énergie, comme si on lui volait sa force vitale. Il n'osa même pas lever les yeux vers les autres, sachant qu'ils leur arrivaient la même chose. Pourtant il n’était pas comme eux. Jusqu’à ce que sa curiosité remporte le combat, il releva les yeux pour voir les yeux de son amie d'enfance s’illuminer....



C'est à ce moment, que notre homme se réveilla en sursaut, en sueur, dans son lit. Regardant autour de lui, il remarqua qu'il était de retour dans sa propre chambre, a son appartement. Juste cette vision réussie à le calmer quelque peu. Il n'avait que rêver à ce jour-là, une fois de plus. Passant une main sur son visage, jusque dans ses cheveux, il commença à reprendre une respiration normale.



Lorsqu'il fit calmer pour de bon, il regarda l'heure sur son cadran, poser sur sa table de chevet, a ses cotes. Il n’était que quatre heures du matin! Soupirant un peu, il ferma les yeux, avant de se laisser retomber dans ses oreillers. Il plaça l'une de ses mains sur ses yeux, pendant un petit moment, avant d'abandonner. Il le savait très bien qu'il ne réussirait guère à se rendormir. alors il repoussa ses couvertures sur le côté, puis il se leva en s’étirant de tout son long. Faisant ainsi craquer plusieurs partir de son corps, par la même occasion.


Sachant que s'il prenait sa douche d'aussi de bonheur. il allait réveiller ses voisins, il décida plutôt d'aller prendre l'air. Pour se changer les idées quelque peu aussi. Alors il ne fit qu'enfiler l'une de ses vestes, en la zippant au complet, puisqu'il portait déjà des pantalons pour dormir. Puis il sortit, sans oublier de verrouiller derrière lui. L'air frais allait lui faire du bien. Rien de mieux pour oublier, les mauvais rêves du moins. Enfin ça ou aller s'entrainer. Lorsqu'il revient, deux heures plus tard, il s'installa confortablement, dans son sofa pour continuer la lecture de son livre.




Quelques heures plus tard, lorsqu'il entendit enfin ses voisins se lever, sans se préoccuper du vacarme qu'ils produisaient, Sam lâcha un soupir de mécontentement, avant de refermer son livre, d'un mouvement brusque et d'aller sous la douche. Après une bonne douche, il enfila un jean délavé plus un t-shirt des plus banals. Il n'allait pas travailler aujourd'hui. Puisqu'il n'avait guère la tête à ça. Donc après un déjeuner rapide, il envoya un SMS à Rosana, parce qu'il voulait lui parler de ce fameux jour.



Lorsqu'il reçut la réponse, il reprit ses clefs, puis remis sa veste, avant de ressortir de chez lui et se diriger vers sa voiture. Puis, il partit vers le café dont les deux étaient convenus de se rencontrer. Rendu le bas, il observa autour de lui, si elle était déjà arrivé. Ne la voyant guère, il prit place à sa table habituelle près d'une fenêtre.
   

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Let's Talk about that day [Pv Rosana]   Dim 27 Sep 2015 - 22:56





Let’s talk about that day


- Sam & Rosa -




Elle a toujours le sourire. Rosa est presque plus dynamique que d’habitude mais tout cela est faux. Elle n’est pas dans son assiette et ça fait déjà quelques jours que c’est ainsi. Depuis qu’ils sont revenus en réalité, quand ils ont à nouveau posé pieds sur la Terre. Elle aimerait croire que ce n’est qu’un mauvais rêve qu’il l’aurait marqué plus que de raison par son réalisme mais le sms qu’elle reçoit lui rappelle le contraire. Elle n’est pas la seule à s’être trouvée là-bas. Elle se souvient parfaitement que le tout premier visage qu’elle a croisé lui était très familier. Samuel, un ami qu’elle connaît depuis l’enfance car leurs parents étaient de bons amis et chacun voyageait souvent. Petite, elle a joué quelques fois avec lui à construire des maisons aux animaux de la forêt, grimper dans les arbres. Pendant un temps, elle lui a écrit des lettres. Elle l’a revu quand il s’est marié et puis ensuite elle a eu moins de nouvelles. Elle n’a jamais pensé qu’il serait non loin, aux Etats-Unis. Elle est contente de l’avoir retrouvé mais elle se pose pas mal de questions depuis la dernière fois, sur Attilan. Elle tape rapidement le sms sur le clavier pour lui répondre. Oui, elle pense aussi qu’ils doivent se voir, qu’ils doivent parler. Quand ils étaient dans ce cachot sur cette terre inconnue, elle a trouvé si naturel de lui prendre la main. Elle a eu la soudaine impression de redevenir une enfant qui suit l’autre. Elle a grandi et lui aussi mais elle se rend compte qu’il a été son seul repère à ce moment là. Elle se dit qu’il aurait du avoir peur d’elle. Dans le cas contraire, aurait-elle agi comme lui ? Ce n’est pas certain. Rosa prend la clé de l’appartement et fixe le salon : il est rangé et Kendra est parti à sa séance de sport. Elle passe sur le palier et ferme la porte.

Elle est en avance mais elle va là-bas à pied. La voiture est en réparation, elle a eu un petit accident… encore. Jamais rien de bien grave mais il paraît qu’elle est un danger public permanent sur la route. Marcher lui fait du bien de toute façon, le vent joue dans ses cheveux comme une délicate caresse rafraîchissante. Elle connaît bien le chemin et elle n’a pas besoin de s’attarder sur les rues pour s’orienter. Elle regrette de ne pas avoir pris de lecteur mp3, histoire d’avoir de la musique dans la tête et d’arrêter de penser à Attilan. Par moment, elle a la sensation de sentir cette étrange boule de chaleur au creux de l’estomac et elle prend peur. De nombreuses fois, elle regardait dans un miroir pour voir si ses yeux étaient normaux. C’en devint presque obsessionnel au point que sa cadette se posa parfois quelques questions. Elle ne dit rien, elle ne parle pas non plus avec Jörmungand alors qu’elle sait qu’elle peut lui dire mais les mots ne viennent pas. Il n’était pas là… elle a pourtant parfois l’impression qu’il n’est jamais bien loin mais ce n’est qu’une sensation inexplicable voilà tout. Il n’était pas dans le cachot et elle n’a pas cherché à le contacter comme il lui a dit de faire. Elle lui en parlera mais elle a besoin de débriefer un peu avec quelqu’un qui était présent afin de savoir ce que lui en pense, ce qu’il a ressenti, comment il l’a vécu ! Elle ne sait pas si Sam sera bien loquace mais ça ne coûte rien d’essayer de poser les choses à plat.

Elle le cherche un petit moment, avant de le repérer assis sur sa chaise, près d’une fenêtre. Elle se dirige vers lui avec un grand sourire mais au fond, le cœur n’y est pas. C’est vrai qu’elle est ravi de voir un ami mais la conversation ne promet pas d’être des plus agréable. Elle lui fait la bise en demandant les politesses de base. « Salut Sam. Comment tu vas ? » Elle s’assoit et pose son sac sur le dossier de la chaise, par-dessus son manteau fin et dénoue un peu son étole. Il fait bon pour le moment. Elle passe par réflexe une main dans ses cheveux et se penche vers lui « Toi aussi ça te trotte constamment dans la tête ou je me trompe royalement. » Elle se redresse doucement quand le serveur se pointe vers eux et leur demande ce qu’ils désirent boire « un café noir, je vous prie » elle n’a pas perdu de son langage parfois un peu trop poli.  Elle oscille souvent entre le parler classique, voire décontracté, et le langage légèrement plus châtié. Elle n’est plus la petite fille modèle. Ses parents n’ont pas réussi. «  Je voulais aussi t’envoyer un message… mais je bossais et le reste du temps… eh bien je n’ai pas osé. C’est bête hein ? Et puis tu sais que je m’occupe de ma petite sœur. »



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Let's Talk about that day [Pv Rosana]   Sam 7 Nov 2015 - 1:27
Let's Talk about that day
Sam & Rosa

Notre jeune homme venait de s’installer à sa table habituelle, puisqu’il passait souvent dans ce petit café.  Pour se relaxer, avant d’aller au boulot. Enfin habituellement.   Aujourd’hui il n’allait guère aller a son « quartier général », il n’avait pas envie d’y aller. Ce qui était très rare, mais il avait aucune envie d’aller tuer ou capturer qui se soit, en ce jour. Il avait besoin d’une petite pause, pour se remettre de son aventure sur une autre planète.  Mais pas juste cela, il voulait aussi repenser a tout ce qu’il avait fait depuis le meurtre de sa femme. Toutes ces familles qu’il avait détruites, en faisant le « bien », qu’il croyait faire. Oui, cette journée la, lui avait un peu ouvert les yeux sur le sujet. Même s’il ne s’était rien passé de dangereux. Bien qu’il ait voulu ignorer, cette boule de regret restait dans sa gorge depuis.


C’est avec le regard vide de toute émotion, qu’il tourna son attention sur son amie, qui venait de le rejoindre à sa table. Il n’avait pas sursauté a sa venu, même s’il était bien plonger dans ses pensée.  Son don de chasseur de prime prenait souvent le dessus ainsi. Presque personne n’arrivait à le surprendre. Puis elle lui demanda comment il allait, se qui le fit soupirer un peu, amis il lui répondit d’un ton las.


-Bonjour Rosa. Je pourrais aller mieux et toi comment vas-tu?


Puis il l’observa prendre place, changent un peu son regard. Ne plus avoir le regard vide, puisque devant elle, il pouvait être lui-même. Les deux se connaissaient depuis des années, grâce à leurs parents.  Elle l’avait vue avant qu’il ne change en cette machine à combattre. Ils avaient même voyagé quelque fois ensemble, étant plus jeune.  Elle était et resterait sa plus ancienne amie, en vie.


-Oui, je n’ai pas arrêté d’y penser. Même lorsque je ne le veux guère, j’en rêve à la place.  Je sais plus quoi faire pour oublier….


Lorsque la serveuse leur demanda ce qu’ils voulaient, Sam laissa son amie commander en premier, avant de faire sa commande.

-Un café noir.

*Comme mon âme*  n’avait-il pas plus résisté a rajouter dans son esprit.  Elle lui avoua par la suite, qu’elle avait aussi voulu lui envoyer un message, mais qu’elle n’avait pas osé. Mais aussi qu’elle avait été débordé au boulot et avec sa sœur. Notre homme lui fit un petit sourire, avant de lui dire et avouer.


-C’est pas grave. J’ai voulu t’envoyer un message il y a de cela des semaines, mais comme toi je n’ai pas osé. Je crois que j’avais peur, que tu veuille juste tout oublier et ne plus en entendre parler du tout. Je suppose. Alors je me suis juste plus engager dans mon boulot. Ca pas été la plus brillante de mes idée a ce jour.


Il joignait par la suite ses deux mains ensemble, ne sachant plus trop quoi dire. Un léger silence se plaça entre les deux jusqu'à ce qu’il reprenne la parole.


-Et puis comment va ta sœur ?


Oui, il avait changé de sujet, comme s’il voulait éviter dans parler, pour le moment.



HS:
Spoiler:
 

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Let's Talk about that day [Pv Rosana]   Dim 15 Nov 2015 - 2:05





Let’s talk about that day


- Sam & Rosa -




Elle a posé la question par simple politesse, c’est un réflexe qu’elle tient de son éducation mais très franchement, elle aurait peut-être du s’abstenir vu la réaction de Sam. Il lui semble si triste, si fatigué, si … vide. Elle n’aime pas cette idée. Sam est un ami, peu importe le temps pendant lequel ils ne se sont pas vu. Cela ne plaît pas à la jeune femme de le découvrir en si piteux état. Elle acquiesce à la question d’un air entendu mais quand il la lui retourne, elle doit bien avouer qu’elle ne sait pas trop quoi répondre soudainement. Elle, comment elle va ? L’avantage c’est qu’elle n’est pas seule. Kendra lui occupe suffisamment l’esprit pour qu’elle ne pense pas à Attilan ainsi que le travail et son patron. Elle ne sait pas si c’est le cas pour son ami mais elle parie que non.  Bref, elle va sans doute mieux que lui « Je vais à peu près bien. » Elle l’observe, avec attention, sans doute un peu d’inquiétude également. Elle est toujours ainsi quand elle tient à la personne un minimum. Petite, elle n’a pas eu énormément d’amis avec qui partager parce qu’elle a toujours eu un comportement ne correspondant pas trop à son âge. Il a été un des rares amis qu’elle a eu de si longue date. Elle est un peu maladroite dans sa façon d’aborder le sujet mais elle tâte déjà le terrain à propos de leur tout dernier voyage commun. Elle veut savoir s’il se trouve dans le même cas qu’elle mais elle se doute que oui puisqu’il a laissé ce sms à son attention. Elle grimace un peu. Elle aussi, il lui arrive d’en faire des rêves. Dans la journée, ça va à peu près mais si elle souhaite fermer les yeux alors les images reviennent. Elle s’est toujours targuée d’être du côté des humains, non pas des créatures mais ces derniers temps, elle est totalement paumée. «  Je comprends. J’ai du mal à m’endormir sans y penser également. Je n’ai malheureusement pas de solutions miracles à te proposer. » Elle lui offre un maigre sourire puis reste un instant silencieuse. Ce n’est pas si simple de renouer le contact alors que ça l’a pourtant été dans le feu de l’action.

Les cafés commandés, elle lui explique qu’elle aurait vraiment voulu lui donner des nouvelles mais … elle soupire. C’est vrai qu’elle consacre énormément de temps à Kendra et Jore au point parfois de négliger le reste. Elle doit faire attention à ne pas oublier les amis. Il sourit un peu, elle pince les lèvres. Il dit que ce n’est pas grave, elle  n’en est pas si sûre. Il a agi comme elle : deux idiots pareils, ils font un sacré duo d’imbéciles. S’il lui avoue avoir eu peur, elle esquisse un sourire compréhensif et elle se rend compte qu’elle sait déjà ce qu’elle allait répondre. « J’avoue m’être dit la même chose mais au fond, on n’oublie rarement ce qui nous touche vraiment.  Et je crois qu’il faut parfois mieux entrer dans le vif du sujet pour parfois mieux oublier.» Plus engagé à son boulot ? Elle le regarde en arquant un sourcil, d’autant plus quand il dit que ce n’était pas une sacrée idée en fin de compte. « Comment ça ? Est-ce que tu veux m’expliquer ? » Elle ne souhaite pas le forcer. Il a l’air tellement… Il ne sait pas quoi dire et elle non plus. Elle sourit au changement de sujet. C’est peut-être plus facile comme ça. Commençons par les sujets les plus simples. « Oh Kendra va très bien. Elle fait ses études de médecine et elle se comporte toujours de façon aussi charmeuse qu’avant.  Tu sais, je lui ai quand même dit que je t’avais retrouvé, que tu es un de mes « vieux » amis et elle aimerait vraiment faire ta connaissance. Elle est curieuse mais collante.» Elle rit un peu. Elle l’aime tant sa sœur et elle tente de la protéger.  « Sam… est-ce que tu te souviens du jour où on s’est perdu dans la forêt derrière chez mes parents sans qu’ils nous retrouvent avant le lendemain matin ? » Heureusement que le père de Rosa lui avait appris à chasser et qu’ils étaient tous deux des gamins débrouillards. Ils avaient pas mal discutés cette fois là et elle voulait savoir s’il s’en rappelait. Elle voulait également lui changer les idées parce que mine de rien, il a l’air de broyer du noir. On leur apporte les cafés. L’odeur est agréable. «  Merci mademoiselle »



MADE BY .ANGELUS




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Let's Talk about that day [Pv Rosana]   Lun 30 Nov 2015 - 22:43
Let's Talk about That Day
Sam & Rosa

Il avait répondu à sa question comme une machine quelque peu, surtout qu’il n’allait pas super bien ces dernier temps. N’ayant presque pas de sommeil réparateur, ces dernières semaines. Puisque des qu’il fermait les yeux, il revoyait ce jour la défiler derrière ses paupière. Donc il se réveillait presque toujours en sursaut, puis il ne retrouvait que rarement le sommeil par la suite.  Alors il dormait peut-être  quatre heures par nuit environ. Comment aller bien dans ces cas la? C’est presque impossible. Secouant un peu sa tête, il retourna son attention sur son amie, ne voulant plus y repenser. Elle lui répondit qu’elle allait plutôt bien. Cela le fit soupirer un peu. C’est sur que ces deux-la n’allaient pas si bien que cela. Avec ce qui leur était arrivé quelque semaine plus tôt.  Comment aller bien, quand ces images hantent leur esprit à tout moment de la journée? Pour lui il avait bien beau essayer de se changer les idées avec n’importe quoi, il y avait toujours un petit quelque chose qui allait lui rappeler ce qui c’était passer. Alors il ne savait plus quoi faire pour oublier. Voila pourquoi il avait demandé à son amie de venir le rejoindre ici. Il voulait voir que si en parlant de cette aventure troublante, cela allait l’aider quelque peu. Il l’espérait vraiment. Parce que si non, il ne saurait plus quoi faire d’autre.  Il allait surement en devenir fou à la longue.


Lorsqu’il lui dit que même quand il ne voulait pas y penser, sa se présentait plutôt en rêve durant la nuit, elle lui avoua qu’elle en faisait elle aussi. Ferment les yeux un court instant, notre homme n’aurait jamais cru que ses deux-la allaient être si atteins de cette mésaventure. Il espérait tellement que pour elle au moins, ca pouvait se clamer. Même si pour lui ca resterait ainsi. Avec tout ce qu’il avait fais dans sa vie, une vision comme celle-là, était juste une de plus parmi tant d’autre. Mais pour elle s’était surement quelque peu plus difficile à gérer. Lui en avait quelque peu l’habitude à présent. Même si celle-ci était plus présente que les autres.


- Je ne crois pas qu’il y ait une solution miracle, pour m’enlever ses rêves de la tête, de toute façon.  Mais merci quand même.

Puis il lui avoua qu’il avait eu peur de la déranger avec le sujet, puisqu’il avait cru qu’elle était peut-être passer a autre chose depuis le temps. Il ne le faisait que très rarement avouer avoir peur de quelque chose, mais avec elle, il savait qu’il ne pouvait rien lui cacher. Elle le connaissait depuis trop longtemps déjà. Alors il était presque sur qu’elle pourrait déceler un quelconque mensonge sortant de sa bouche. Donc pourquoi essayer? Il n’allait rien lui cacher.  Ca valait mieux pour lui.  Ce qu’elle lui dit par la suite, le fait quelque peu sourire. Elle avait raison, il faut parfois entrer dans le vif du sujet pour mieux passer a travers par la suite.


- Tua s raison, on est peut-être mieux d’en parler, pour tout mettre derrière nous par la suite. Mais parfois c’est quelque peu dur de le faire.


Comme quand sa femme fut tuée, il n’avait pas voulu parler à personne pendant un très long moment. Même si a cette époque il avait beaucoup de gens qui l’entourait, rien ne pouvait le faire parler, ou bouger même. Cela lui avait prit du temps à se reprendre en main a ce moment la. Et puis il en était toujours pas complètement remis, ca se voyait parfois sur son visage, ou dans sa façon d’agir avec les autres. Puis il se rendit compte qu’il en avait peut-être trop dit a propos de son boulot, puisque celle-ci lui demanda des explications. Il soupira un peu, détournant le regard de sur son amie. Pourquoi avait-il dit autant? Mais bon elle avait bien le droit de savoir pourquoi il avait fais l’idiot une fois de plus.


- Comment dire…Et bien j’ai peut-être un peu trop pris de mission, me fatiguant un peu trop par la même occasion.  Et j’ai fini plus qu’une fois a l’infirmerie de ma firme? Mais rien de bien grave je te l’assure.


Un mensonge, une fois de plus.  Il n’avait pas plus s’en empêcher cette fois-ci. Puisqu’il ne voulait pas l’inquiéter. Ce n’était pas juste à l’infirmerie qu’il se fût retrouvé, mais aussi a l’hôpital, qu’une seule fois. Pour une blessure plus grave. Qui avait comme toujours guérit plus vite qu’une humain normal, sans qu’il s’en rendre compte.  Alors pour lui ce n’était pas si grave.  Puis il changea de sujet, puisqu’il ne voulait plus en parler pour le moment du moins. Il voulait plutôt parler de quelque chose de plus joyeux. Enfin essayer.  Alors il retourna son attention sur elle, pendant qu’elle lui raconte a propos de sa petite sœur. Enfin un sourire sur ses lèvres. Cela fit sourire quelque peu notre homme aussi. Il aimait bien voir son amie heureuse.  


- Je serais honoré de faire sa connaissance. Enfin si tu veux bien sur.


Lorsqu’elle lui demanda s’il se souvenait de la fois que les deux savaient perdu dans le foret derrière chez elle, il lâcha un petit rire amuser. Bien sur, qu’il s’en souvenait ! Il savait jurer de plus jamais faire ce genre d’excursion pendant longtemps. Bien que ca n’avait pas duré longtemps cette petite promesse faite a lui –même.


-Bien sur que  je m’en souviens. Et je me souviens aussi très bien, que durant cette nuit-la, qu’une certaine personne a eut peur des bruit de la foret, n’est-ce pas?


Lorsqu’il reçu son café, il fit un petit sourire de remerciement a la serveuse, avant de prendre un légère gorgée, pour ne pas se bruler la langue non plus.



HS:
Spoiler:
 


   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Let's Talk about that day [Pv Rosana]   Ven 4 Déc 2015 - 1:10





Let’s talk about that day


- Sam & Rosa -




Elle se souvient encore quand Sam et elles se sont trouvés dans cette rue de new York, comme si de rien n’était. Elle est partie de son côté sans trop s’attarder mais ils ont gardés contact et elle est vite retournée auprès de sa jeune sœur. Comme elle l’a imaginé, la jeune femme inquiète l’accueillit avec tant de surprise et de soulagement que Rose se sentit aussitôt coupable. Elle fut incapable de lui expliquer correctement, prétexta une perte de mémoire. La soirée entre filles est un peu tombée à l’eau et dans les jours qui suivirent, la française se sentit de plus en plus mal à l’aise en ne disant rien à sa cadette. Elle évite sans cesse les sujets qui parlent de mutants, d’aliens et autres étrangetés. Elle pense la préserver mais est-ce vraiment le cas ? Elle ne sait même pas si elle est à même de la défendre.  Le fait qu’elle ait été transportée directement de chez elle sur cette « planète » inconnue, l’a rend nerveuse. Si elle peut si facilement être éloignée de sa famille, comment peut-elle prétendre la garder en sécurité. En plus de ça, elle repense sans arrêt à cette histoire d’yeux qui brillent et de boule de chaleur au creux de l’estomac lors de son passage là-bas alors  non elle ne peut pas oublier tout ça. Encore plus quand votre patron est un extra-terrestre et pourtant, lui, elle l’accepte parfaitement mais cela lui rappelle sans cesse qu’ils sont partout, autant que les mutants. Comment deviner qui est quoi ? Elle devient de plus en plus sceptique. Rosanna est un peu perdue ces derniers temps et à la remarque de Sam, disant qu’il n’existe aucune solution miracle, elle grimace légèrement. Oh si, il existe bien des solutions pour oublier mais ni l’un ni l’autre ne désire réellement les utiliser. Ils sont contre. Une solution mutante, radicale, dangereuse… Rosa pense que s’ils n’oublient pas, c’est qu’il existe une bonne raison pour cela. La mémoire nous sert à nous construire. C’est grâce à elle qu’elle se souvient combien la famille est importante, que les douleurs physiques sont souvent éphémères et qu’elle doit se méfier de ces « inhumains ».  Elle sourit doucement à Sam «  Pas de solution dont tu voudrais. Ni moi d’ailleurs. Il vaut mieux sans doute se souvenir de ce que nous avons vécu. Au moins, nous ne sommes pas dupes. Nous n’ignorons pas comment ils nous ont accueillis… » Elle soupire. Ils sont venus sans moyens réels de se défendre, sans la moindre hostilité et ont été enfermés. Elle préfère ne pas oublier ce petit détail dérangeant. Ils sont heureusement sain et sauf mais se sont bêtement ignorés l’un l’autre pendant un temps, juste sous prétexte qu’ils hésitent chacun à reparler de ce passé déroutant. Oui, Rosa pense qu’en parler n’est peut-être pas plus mal. Pas tout de suite sans doute : laissons le temps faire son œuvre. Elle acquiesce doucement. « C’est vrai, c’est pour ça que je n’ai pas réussi à me confier à qui que ce soit pour le moment…»  Ils ne sont sans doute pas prêts à rentrer dans le détail pour l’instant. Ils ne veulent pas commencer le sujet. Elle ne force pas.

Rosanna l’écoute. Elle est comme ça, toujours une oreille attentive et sans arrêt à essayer de comprendre le ressenti d’autrui mais elle ne juge pas et elle n’insiste jamais quand on ne tient pas à lui dire quelque chose. Elle peut comprendre que son ancien ami ne veuille pas tout lui dire. Elle préfère qu’il ne lui mente pas. Elle aimerait qu’ils se parlent mais… ils se sont éloignés pendant un long moment. Elle sentit qu’elle n’aurait peut être pas du poser la question mais elle s’inquiète pour lui. Elle a envie de lui dire que ce n’est pas grave, qu’elle n’a pas à s’immiscer là dedans et que s’il ne veut rien dire, elle comprendra. Comme il veut ! Sauf qu’il répond avant qu’elle ne dise quoi que ce soit. Trop prit de missions ? Ce serait-il surchargé pour penser à autre chose ? Tenter d’esquiver les souvenirs en se bornant à effectuer son travail… c’est une solution qui ne marche qu’à court terme. Elle le sait bien. Il en va de même pour elle. C’est une fois seule, au repos, que revient le passé avec tout son lot de mauvaises surprises. « … Je vois. Tu te tues à la tâche ! » Elle soupire. Il ne prend pas soin de lui… Jusqu’à ce qu’un jour … « Rien de grave pour le moment Sam !  Tu dois prendre un peu plus soin de toi et arrêter de t’autodétruire comme ça. » Il ne l’a pas regardé, elle doute de ses propos… Il minimise sans doute un peu. Elle n’en dit rien cependant, fait mine de croire ce qu’il vient d’avancer. Lui ne sait rien de ce qu’elle a vécu ses derniers jours. Parlons peu pour le moment, parlons joyeux. Elle aborde facilement le sujet « Kendra » avec lui. Il ne la connaît pas vraiment parce que les deux sœurs ont trop d’années d’écart et que Rosa a quitté la demeure familiale quand Kendra était encore une enfant. Ils ne se sont jamais vraiment parlés mais chacun si qui est l’autre. Gentiment, Rosa sourit à l’idée que les deux puissent se rencontrer. « Bien sûr, tu sais, tu es le bienvenu si tu veux passer un de ces quatre. Elle sera ravie. Hum… tu parles la langue des signes ? » dit-elle en riant. Oh sinon, elle jouera les interprètes, ça la dérange pas.  Elle essaie de détendre l’atmosphère mais est-elle réellement douée pour ça.  Elle préfère alors évoquer ce qu’il y a de moins pessimiste entre eux. Les années durant lesquelles leurs parents voyageaient. Apparemment, l’évocation du souvenir est beaucoup plus efficace que n’importe quelle parole. Elle esquisse un sourire malin : Oui, plus d’excursions. « Cette promesse a été un échec total ! » Pour l’un comme pour l’autre. Quoi que pendant un temps, les deux se sont un peu rangés mais aujourd’hui… ? Elle rit doucement. Les bruits de forêt ? elle croise les bras sur son ventre et le regarde fixement. « Oh oui, tu parles de toi je suppose. Tu as eu peur des loups et il a fallut que je te raconte une histoire pour que t’arrêtes de pleurer ! » Elle le taquine évidemment. « Mes parents ont plus voulu que j’aille jouer dehors pendant un bon mois ensuite ! M’enfin au moins quand on était jeune, on avait aucune responsabilité et aucun souci ! L’idéal » Elle prit son café noir et commença à remuer doucement la cuillère dedans. Ne voulant pas précipiter la conversation, elle laissa un temps de pause. Elle souffla un peu sur la boisson en regardant autour d’elle. « Au fait, je ne sais pas ce que sont devenus tes parents… Je ne crois pas te l’avoir jamais demandé ! »



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
 

Let's Talk about that day [Pv Rosana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !