Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Anthony E. Stark ❧ « I like to move it, move it ! » [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Anthony E. Stark ❧ « I like to move it, move it ! » [Terminée]   Mar 6 Oct 2015 - 17:57



   
feat Robert Downey Jr.
Anthony E. Stark

   

   
Carte d'Identité
Prénom(s) & Nom:
Anthony Edward Stark
   
Nom de code:
Iron Man
   
Date & lieu de naissance:
6 novembre 1978 à Long Island
   
Âge:
38 ans
   
Emploi/occupation:
PDG de Stark Industries et sauveur de ces dames (et des autres aussi, pas de discrimination)
   
Centres d'intérêts:
Les femmes, la mécanique, l'alcool, les plans dithyrambiques et foireux potentiellement mortels, les femmes, travailler sur ses inventions, lire tout ce qui lui passe sous la main, l'alcool, fouiner dans la vie des autres, mettre au jour les secrets du SHIELD, les femmes, faire tourner en bourrique Fury et Rogers... Est-ce que j'ai déjà dit l'alcool et les femmes ?
   
Statut:
En couple
   
Groupe:
Super-héros & Résistance
   

   
Caractère

   Anthony Edward Stark est un homme beaucoup plus complexe qu'il ne paraît au premier abord. Quel est ce premier abord, d'ailleurs ? Commencer par là serait certainement le plus logique, car après tout, c'est aussi une facette de sa personnalité. Pratiquement toutes les personnes qui ont pu côtoyer notre homme à un moment ou à un autre s'accordent tous à dire que Tony est quelqu'un qui est sûr de lui (trop dira-t-on), armé d'un sarcasme certain, très centré sur sa propre personne, presque narcissique et égocentrique même à certains moments, et play-boy invétéré.
Sûr de lui ? Oh, il l'est, c'est certain. Pas dans tout les domaines, ceci dit. Car s'il est incollable dans tout ce qui touche l’ingénierie, les machines et les calculs froids et sans vie, dès que la vie organique et les sentiments et émotions diverses entrent en jeu… Notre pauvre Tony est complètement perdu. Dans un certain sens, il peut parfois faire figure d'inadapté social. Bon, ce n'est évidemment qu'une façon de parler, car bien sûr que vous le verrez évoluer avec une facilité déconcertante au milieu d'une réception mondaine ou d'une convention de scientifiques en tout genre, mais il ne fait que rester en surface. Réellement sociabiliser, tisser de véritables liens avec ses congénères ? Grand Dieu, non ! S'encombrer de relations, c'est bien trop de travail, cela demande beaucoup trop d'investissements et de temps, et il estime avoir mieux à faire. Comme travailler sur ses machines ou voitures et autres inventions en tout genre. Ce qu'il y a de bien avec la mécanique, c'est qu'elle n'est pas contrariante, voyez-vous.
Sarcastique ? Et comment ! Se pensant plus intelligent que les autres (on ne peut pas réellement lui donner tort, mais enfin), Tony adore commenter sarcastiquement tout ce qui lui parvient, et ce qu'il soit concerné ou non, d'ailleurs. C'est un autre de ses défauts, son insatiable curiosité. Il veut toujours tout savoir, aller jusqu'au fond des choses, découvrir ce que personne n'avait jamais découvert avant lui, faire progresser la science et les connaissances actuelles. Son naturel curieux lui confère malheureusement une désagréable tendance à fourrer son nez partout, à n'importe quel moment. Souvent le plus malvenu, n'ayant dans ces moments-là aucune notion de pudeur ou d'intimité pour les autres, puisqu'il n'aura alors plus rien d'autre en tête que mettre à jour le fin mot de l'histoire. Comme vous devez vous en douter, Tony n'est donc pas le genre d'homme à aimer qu'on lui cache des choses, et c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité. Si jamais vous avez le malheur de lui paraître louche, je peux vous garantir qu'il finira tôt ou tard par savoir ce que vous dissimulez. Très méthodique dans ses façons de procéder, il ne néglige jamais la moindre option, pas la moindre hypothèse n'est laissée de côté.
Narcissique, égocentrique ? Une nouvelle fois, on ne peut pas le nier, c'est vrai. Pendant très longtemps, il ne s'est soucié que de sa propre personne. Même si aujourd'hui Tony a quelque peu changé, il est toujours assez réticent quand il s'agit de se lier aux autres. Peu de personnes le savent, mais c'est par peur d'être déçu, trahi ou abandonné. De vieilles craintes, qu'il se traîne depuis l'enfance. Voilà en partie pourquoi il préfère encore se centrer sur lui davantage que sur les gens qui l'entourent. Même si, depuis l'apparition de son alter-ego Iron Man, l'un de ses objectifs est de protéger les populations, bien sûr. Mais ce n'est pas vraiment pareil. Du moins, pas pour lui.

Ca, c'est ce que voient la plupart des gens. A présent, essayons de jeter un œil un peu plus en profondeur. D'une nature pessimiste et assez facilement déprimée, il essaie de camoufler cette partie de sa personnalité sous un excès d'assurance et un comportement désinvolte pratiquement en permanence. Même dans les situations les plus graves, ce qui donne parfois l'impression d'un désintérêt notoire pour les événements actuels. Et pourtant, il y a des situations pour lesquelles il ne pourrait pas se sentir plus concerné. Protéger ses sentiments et ses émotions en les cachant derrière le masque de la mégalomanie et du scientifique arrogant et sûr de lui, voilà ce qu'il cherche. Et forcément, vous vous doutez bien qu'il n'apprécie donc pas qu'on essaie de percer sa carapace pour voir ce qu'il peut bien cacher dessous… Dans ces cas-là, il cherchera à faire fuir le fouineur en devenant plus insupportable, poussant à l'extrême ses défauts et son sarcasme. Ce qui en général marche plutôt bien.
Mais au fond, Tony est loin d'être froid, et ne se moque pas de ce qui peut arriver aux autres. Surtout pas à ses proches. Loyal malgré sa moralité souvent douteuse, pour lui il n'y a aucun sacrifice qu'il ne consentira pas à faire si ça permet de sauver une personne qu'il aime. Quelque part, avec cet homme c'est tout ou rien, noir ou blanc, bien qu'il soit tout en nuances de gris. Sa tendance à dramatiser les choses peut presque le rendre comique, mais attention à ne pas trop en rire, car c'est lorsqu'il se croit le dos collé au mur qu'il peut faire les pires conneries.

   

Pouvoirs & capacités

   Être richissime, intelligent et bel homme ne suffit à faire un super-héros, c'est bien connu. Pour pallier à ses faiblesses d'humain ordinaire, Tony a usé de ses connaissances en ingénierie et créé une armure. Alimentée par le réacteur ARK miniature fichée dans sa poitrine, elle lui permet d'user d'un vaste arsenal adapté à pratiquement toutes les situations, mais également de décupler sa force, et de voler, ce jusqu'à mach 8. Prévoyant, Tony avait conçu plusieurs armures en plus de celle qu'il utilise tout le temps, chacune adaptées à une situation bien particulière. Ceci dit, il les a pratiquement toutes perdues, et il ne lui reste aujourd'hui plus que celle qu'il garde en cas de débordement de Hulk.

   Derrière le masque, y a qui ?
   
Prénom/pseudo  ♦️ Grimmy :v:
   Âge ♦️ On ne demande pas ça à une jeune femme, goujats !
   Scénario ou inventé ♦️ Prédéfini, les enfants  :29:
   Comment as-tu atterri ici  ♦️ La question serait plutôt de savoir comment je pourrais sortir, je suis définitivement perdue :hm:
   Fréquence de connexion ♦️ Je campe ici, ça se voit pas ? *fuit*
   Remarque(s) ♦️ I'm on the highway to Heeeell *va se cacher loin*
   Code règlement ♦️ Science, bitch !

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Anthony E. Stark ❧ « I like to move it, move it ! » [Terminée]   Mar 6 Oct 2015 - 17:57


   Les Vengeurs II vous semblent-ils dignes de confiance ?
   
Certainement pas. Je ne suis certes pas le plus objectif des hommes sur cette question, étant un membre de l'ancienne équipe des Vengeurs, mais là avouez tout de même que c'est vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes. D'accord, on peut vouloir se racheter, j'en suis la preuve vivante. Mais ces criminels notoires ? S'il vous plaît, arrêtez les violons ! Je n'ai aucune confiance en eux, pas plus que je n'ai de confiance pour notre nouveau gouvernement, d'ailleurs. Pourquoi croyez-vous que mes anciens compagnons d'armes et moi-mêmes avons décidé de garder un oeil sur eux et leurs magouilles ? Car je peux vous assurer que magouilles il y a.
Ceci dit, il est hors de question que je laisse le moindre indice me filer sous le nez. Je finirai par mettre le doigt sur le fin mot de toute cette sombre affaire, vous pouvez me croire.


    On parle désormais "d'Inhumains", cela vous dit-il quelque chose ?
   
Honnêtement ? Je n'en sais pas grand chose. Voire pratiquement rien, même. Ce qui me frustre beaucoup, je dois bien l'avouer. J'essaie de mener ma petite enquête, de voir quelles informations je peux grappiller, mais pour le moment je fais chou blanc... Pourtant, je suis certain que les Inhumains auront un grand rôle à jouer dans les événements à venir, et j'aimerais être au courant du plus de choses possibles, avant qu'il ne soit trop tard.


   Fatalis serait responsable de la coupure d'électricité générale, pensez-vous que le Docteur soit de retour ?

   
Fatalis est de retour, sans aucun doute. Ceci dit, je ne pense pas qu'il soit responsable de la coupure d'électricité dont nous avons été victimes. Ce n'est pas vraiment son genre, je le pense plus... Offensif, dans sa façon de faire. Mais je ne doute pas qu'il fera bientôt parler de lui, et je continue de guetter le moindre signe avant-coureur d'une de ses attaques. Même si c'est un petit futé comme moi, et que ce ne sera donc pas chose facile que de prévoir ses mouvements...


   Votre histoire
   

   « Papa, tu m'apprends à construire ça ? Et comment ça marche, ce truc-là ?
- Mais qu'est-ce que… ? Tony, comment es-tu arrivé jusqu'ici ? Ne reste pas dans mes jambes, je suis occupé ! Je n'ai pas le temps pour tes bêtises. Tu n'as pas des devoirs à terminer pour demain, d'ailleurs ?
- Si, mais je l'ai déjà fait. J'ai même terminé ma maquette pour l'exposé de sciences, mercredi prochain. Je m'ennuie, moi !
- Bon sang… Je n'ai pas le temps de m'occuper de toi, je te dis. Où est passé ta mère, encore… ? Jarvis ! Prenez Tony avec vous et sortez d'ici, je dois absolument finir ceci pour la réunion de demain. »

Le majordome de monsieur Stark se contenta de hocher un peu la tête, se pencha pour saisir le petit garçon d'à peine sept ans et le hisser dans ses bras, l'emportant hors de l'atelier de son père où il était parvenu à se faufiler. Affichant sa tête de chiot battu, Tony ne quitta pas des yeux le dos de Howard, déjà retourné à ses travaux, et ce jusqu'à ce que la porte se referme et le fasse disparaître. Un léger soupir passa le seuil de ses lèvres, alors qu'il commençait à s'agiter dans les bras de Jarvis, qui préféra laisser l'enfant marcher à son côté. Avec un léger sourire voulu rassurant, l'homme lui promis un bon goûter et de quoi l'occuper après, ce qui suffit à rendre le sourire à Tony. Il partit en courant comme une flèche vers la cuisine. Une fois la pile électrique miniature disparue au coin d'un couloir, Jarvis perdit son sourire, lâchant un profond soupir las. Voilà près d'une semaine qu'il réfléchissait à la façon d'annoncer au petit que son père avait décidé de le placer dans un internat huppé, trop loin de la demeure familiale pour qu'il puisse y revenir les week-end. Car évidemment, Howard était bien trop occupé pour parler lui-même de ça à son fils, et quant à Maria, il semblait au majordome qu'elle avait jugé préférable de rejoindre les rangs des mères démissionnaires. Pourtant, ils aimaient leur enfant, et ça Jarvis le savait, il en était certain. D'ailleurs, Howard ne voulait que le meilleur pour Tony, d'où cette adhésion à cette école, mais pour ce qui était de la façon de s'y prendre… Ce n'était pas tout à fait ça, il fallait l'avouer. Réalisaient-ils seulement qu'à agir de la sorte, ils risquaient fort de perdre leur fils… ?

Comme l'avait pressenti Jarvis, Tony accueillit très mal cette nouvelle. Assez capricieux et détestant être contrarié, la perspective d'intégrer une école qu'il ne connaissait pas, si loin de chez lui, ne le ravissait absolument pas. Ce qu'il s'empressa de faire payer à ses parents, devenant insupportable les jours précédant son entrée à l'internat. Howard lui serra la vis, et se contenta d'ajouter que cet éloignement lui ferait le plus grand bien, et l'endurcirait un peu.
Est-ce que cet établissement scolaire fut profitable à Tony ? En un sens, oui. Pas socialement parlant, ceci dit, puisque le petit garçon se mêla très difficilement à ses camarades, leur préférant très tôt les machines. A travers ses yeux d'enfant, elles étaient bien moins contrariantes. Il pouvait les contrôler, en faire ce qu'il voulait, et si jamais elles cessaient de fonctionner, il pouvait les réparer. C'est également dans la littérature qu'il trouva refuge, et se prit de passion pour les récits arthuriens, ainsi que les romans et nouvelles de science-fiction. Avec les années, il se mit à admirer les grands scientifiques et explorateurs, ceux qui avaient cherché à dépasser les limites, à aller plus loin que quiconque, et approfondir les connaissances de leur temps. Un idéal qu'il intégra, et qui aujourd'hui encore le motive et le pousse à toujours dépasser ses limites et celles de la technologie.

C'est au début de son adolescence que Tony dût faire face à la première disparition d'un membre de sa famille. Car pour lui, Jarvis faisait partie de la famille. Après tout, cet homme dévoué avait passé bien plus de temps avec Tony et s'y était bien plus intéressé au quotidien que ses propres parents, si bien que malgré l'admiration et l'affection qu'il pouvait porter à Howard, inconsciemment il avait toujours associé le majordome à une figure paternelle. Son deuil fut long et douloureux, et au fond, ce n'est pas certain qu'il soit parvenu à réellement le faire…
Avec l'adolescence apparut également l'une des facettes les plus notables de la personnalité de Tony. Séduire les filles et s'amuser, voilà tout ce à quoi il pensait. D'ailleurs, la seule pensée de devoir reprendre la société de son père lui donnait de l'urticaire. Irresponsable, le gamin ? Totalement. Il agissait selon son bon vouloir, ne se souciant pas une seule seconde de l'impact sur les autres ou sur l'image médiatique de sa famille et de son entreprise. L'avenir de Stark Industries apparaissait bien sombre, et surtout aux yeux de Howard.

Le décès de Howard et Maria, bêtement tués dans un accident de voiture dont les freins avaient lâchés (du moins le croyait-il), asséna un coup supplémentaire à Tony qui se retrouva avec la société de son père sur les bras, âgé de tout juste vingt-et-un ans. Ceci dit, il eut tôt fait de nommer la secrétaire la plus compétente au rang d'assistante de direction, dans le seul but de lui passer la plus grande majorité des responsabilités et d'avoir la paix. C'est de cette façon qu'il fit la rencontre de Virginia Potts, plus connue sous le surnom de Pepper.

Les années passant, un certain sentiment de responsabilité sembla enfin toucher Tony, qui s'intéressa lentement mais sûrement au monde des affaires, et reprit finalement sa place et son rôle de PDG de Stark Industries, déchargeant la patiente Pepper d'une grande part de travail.
Et puis pour ce qui est du reste... Eh bien, je pense que je ne vous apprendrais rien. Vie privée (pas si privée que ça d'ailleurs) débridée, multiplication des contrats militaires, etc... Et c'est lors d'un déplacement dans le Moyen Orient qu'il a été victime d'un rapt, organisé par les Dix Anneaux. Ces guerilleros avaient à l'origine étaient payés pour assassiner Tony, mais n'avaient en revanche pas été mis au courant de l'identité exacte de leur cible. Evidemment, tuer la poule aux oeufs d'or (ou aux armes) aurait été stupide, et leur chef décida donc de le garder en vie. Pour cela, on dût lui greffé un électro-aimant dans le torse, car lors des explosions qui ont tué son escorte il fut touché, et des barbillons métalliques se frayaient peu à peu un chemin jusqu'à son coeur.
Grâce aux encouragements de son co-détenu, Tony ne baissa pas les bras, et au lieu de construire le missile Jericho que les terroristes exigeaient, il conçu une miniature du réacteur ARK qu'il avait mis au point aux Etats-Unis quelques années plus tôt, puis bricola une armure afin de les tirer de là.

Tony fut beaucoup plus marqué par son enlèvement qu'il ne voulut bien le prétendre. Ce qu'il avait vécu au fond de cette grotte, les armes de son entreprise, SES armes, entre les mains de ces assassins de masse, tout ceci lui a ouvert les yeux, et lui a fait réalisé qu'il devait prendre ses responsabilités. C'est ainsi que naquit Iron Man. Et ses péripéties ne faisaient que commencer ! Quand on s'affiche ouvertement comme une sorte de super-héros, on ne s'attire pas forcément la sympathie de tout le monde, bien au contraire... Un certain nombre d'ennemis vinrent lui souffler dans les bronches, et bien que parfois Tony eut vraiment chaud (comme par exemple face à Extremis, où il crut bien perdre Pepper avec laquelle il s'était enfin lancé dans une relation amoureuse), il parvint toujours à retomber sur ses pieds.

Ceci dit, quand les Chitauris débarquèrent à New York, il crut bien sa dernière heure venue. Comment pouvaient-ils lutter contre une force extra-terrestre pareille ? Ils étaient les Avengers, mais bon sang, là, c'était presque trop. Pourtant, il tint bon et ne se laissa pas démonter. Ils renverraient les Chitauris chez eux à grands coups de pied au cul, et feraient redescendre Loki de son piédestal. Malgré leur victoire sur ces envahisseurs, Tony ne pouvait pas s'enlever du crâne qu'au fond, ils avaient juste eu une veine de cocu. Que si tout ne s'était pas aussi bien goupillé, ils seraient aujourd'hui de l'histoire ancienne, ou bien sous le coup de la dictature de ce mégalo de Loki. Alors, il commença à réfléchir à un meilleur moyen de protéger le monde... Sans vraiment y parvenir, pour le moment.

La Grande Purge l'obligea à mettre au placard ses projets. L'absurdité de cette décision politique l'affligea tellement qu'il la refusa tout bonnement. Alors certes, il accepta de mettre au placard ses armures et d'abandonner son rôle d'Iron Man, mais ce n'était qu'une apparence. Tony n'avait pas besoin de voler ou de missiles pour venir en aide aux mutants et autres "anormaux" traqués par la milice de la Purge. Lui et les autres Avengers organisèrent donc la Résistance, essayant d'agir autant qu'ils le pouvaient en faveur de ceux que le gouvernement voulait à l'époque contrôler et/ou éradiquer. Malheureusement, ils ne pouvaient pas sauver tout le monde, et c'est l'un de ses regrets... Autant vous dire que lorsque ce cauchemar cessa enfin, Tony en fut plus que soulagé.
Enfin, soulagé... Avec le nouveau gouvernement, il commence à se demander s'ils ne sont pas tombés de Charybde en Scylla. Ah oui, qu'il semble bien ce nouveau président, qu'il parle bien, que ses décisions paraissent bonnes... ! Mais on ne lui fera pas avaler d'autres couleuvres, Tony sait -sent- que quelque chose cloche. Quoi, il ne le sait pas encore. Mais vous pouvez être sûrs qu'il le saura. Tôt ou tard.
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Anthony E. Stark ❧ « I like to move it, move it ! » [Terminée]   Jeu 26 Nov 2015 - 4:40
Re-bienvenue :61:
Tiens aurais tu jeter un oeil à l'encyclopédie XD ? Tout me semble ok ! :v:




Bienvenue, tu es validé !

Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥️

La Paperasse

♠️ Viens recenser ton avatar dans le bottin en postant le code suivant:
Code:
[code][color=gray]Avatar ∅  Pseudo (Perso Marvel)[/color][/code]

♠️ Viens recenser ton pouvoir dans la liste en postant le code suivant:
Code:
[code]pouvoir ↔️ pseudo[/code]
Il y aura autant de codes que de pouvoirs.

♠️ Ouvre ton journal de bord ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs !

♠️ Remplis ton profil au maximum !



Pour rp, je fais quoi ?

♠️ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

♠️ Si tu te sens perdu, tu peux demander un parrain ou une marraine : les membres sont prêts à t'aider et sont là pour ça, pas d'inquiétude ♥️

♠️ Ici tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande.

♠️ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien ici.

♠️ Tu peux aussi t'inscrire pour participer à une quête.

Et après ?

♠️ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur lestop sites ou en parlant de nous sur PRD et/ou Bazzart
♠️ Pour tout savoir sur les points, demander un logement et archiver tes rps c'est par là que ça se passe!
♠️ Pour tenir au courant, tu peux aimer la page facebook de ME Reborn & rejoindre le groupe facebook



L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥️


Codage par Elorin

Revenir en haut Aller en bas
 

Anthony E. Stark ❧ « I like to move it, move it ! » [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Anthony E. Stark | Iron Man
» Anthony E. Stark ❧ « I like to move it, move it ! » [Terminée]
» ANTHONY STARK ☛ "Question good and question bad."
» Mister Stark
» Anthony Todd [validée]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-