Partagez | 
 

Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Jeu 19 Nov 2015 - 22:39
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

Elle n’a aucunement l’envie de mettre les pieds dans ce café, de s’installer à cette table ronde sur ces chaises de ferrailles désagréables et de commander une boisson qu’elle n’a aucune envie de boire. Elle est à peine arrivée qu’elle observe avec un certain dégoût les couleurs du décor. Un peu trop dans des tons pastels pour qu’elle se sente à l’aise. Elle s’assoit sur une chaise mais commence déjà à râler sur l’inconfort. Finalement, la serveuse voyant qu’elle ne semble pas très enchantée à l’extérieur lui propose de venir en intérieur. Les fauteuils sont « bien plus agréables vous verrez ». Amber lui sourit gentiment, un sourire forcé mais elle n’a pas le cœur à se plaindre, surtout que cette femme s’est montrée aimable. La mutante fait des efforts pour se montrer moins asociale. C’est déjà plus joli d’intérieur. La décoration est dans des tons moins clairs et le fauteuil est réellement confortable. Amber n’en bouge plus d’un pouce. Elle regarde la pendule dont les aiguilles sont décorées d’un cookie et d’une tasse de café, elle soupire. Le temps lui semble défiler au ralenti. On lui demande si elle veut commander maintenant ou si elle attend quelqu’un, elle met deux secondes de trop à réagir avant de passer commande. Enfin essayer de passer commande car pour tout dire, elle ne sait pas trop quoi prendre. Le café, le thé ne sont pas de bonnes idées. Elle soupire. Elle ne va quand même pas prendre un verre de lait ? « Un jus de pommes et un cookie ! » Déprimant, pense-t-elle en soupirant. Elle a hâte que cette rencontre se termine, avant qu’elle ne soit commencée. Disons que communiquer par coursier, cela lui convient parfaitement. Pas besoin de se voir et très peu de risque que l’intermédiaire trahisse leur confiance. Des deux côtés, il a très peu de chances de s’en sortir vivant après une telle erreur de sa part. Bref, c’est un moyen de se tenir au courant mais faire un compte rendu une fois par mois… c’est un peu trop au goût de la mutante qui n’aime pas se tenir à quelque chose de régulier, de sérieux. Pire, elle croise sincèrement les doigts pour que ça se passe correctement. Ce n’est pas son genre d’avoir peur d’affronter les autres. Au contraire, elle est plutôt du genre à foncer tête baissée et se rendre compte ensuite que c’était un peu risqué. Elle tient tête, elle ne montre pas grand-chose. Elle compte bien se taire mais elle sait qu’il y a peu de raison qu’il soit dupe. Actuellement, elle n’est plus aussi efficace qu’avant, moins rapide en fait. Elle a fermé sa veste de cuir mais elle a plus de formes qu’avant. L’avantage d’être assise est qu’elle est un peu dissimulée par la table. Elle est presque plus humaine qu’avant. Presque. On lui apporte la boisson et le gâteau… Et en plus, elle boit plus vraiment d’alcool. C’est la débauche complète.

Elle a pris un calepin, fais semblant de dessiner dedans mais elle s’impatiente. Ce sont sans doute ces nerfs qui jouent avec elle ainsi mais elle sirote son jus de pomme. Frais, agréable mais qui manque un peu de relief à son goût. Elle n’a pas touché au cookie, toujours posé dans une assiette continuant de faire des spirales le long du calepin. Elle se demande ce qu’il va se passer, ce que la suite impliquera. Après tout, il est largement moins perspicace sans son don de lecture. Elle grimace un peu puis tourne la tête quand il entre dans le café. Elle le toise de loin, sans un sourire puis se replonge dans son calepin, le temps qu’il se ramène par ici. Elle pose son crayon à plat quand il est juste à côté « … tu en as mis du temps à venir ! » Elle le fixe, puis fouille dans son sac et discrètement lui tend une enveloppe. « Tu comptes t’asseoir ? Parce que si tu as trop de travail, tu comprendras que je ne souhaite pas te retenir, il n’y pas grand-chose à dire. »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Ven 4 Déc 2015 - 4:01

∞ Ca c'est du bon travail petite mutante !

amber.  & jörmungand


 
Encore une journée peu commune dans la vie d’un fils d’un président. D’un point de vue extérieur la scène qu’il va se passer par la suite pouvait apparaitre comme étrange et voir suspect. Et pourtant ceux qui penseraient ça auraient parfaitement raison. Aujourd’hui il n’allait pas a un rendez vous pour faire ami ami ou encore pour le travail. Non la c’était entièrement personnel du moins. Depuis peu il avait ‘’engagé’’ une mutante pour surveiller et surtout pour récupérer des documents un peu trop dangereux pour lui ou alors simplement ce qu’il convoitait. Pour l’heure c’était quelque chose d’assez important. En fait elle ne savait quasiment rien sur ce qu’elle devait voler et c’était bien ainsi. Surtout que pour l’heure elle avait volé un homme politique qui faisait des enquêtes sur les fréquentations du cher président… Encore un politique partisan de l’Ere de la purge et non celle de paix de John Liesmith.. En tout cas grâce à ce vol elle avait permis à Jörmungand de sauver pas mal de contacts de son Père, y comprit Ezekiel.  

Mais pour l’heure il était temps de voir les résultats de cette fructueuse collaboration. Ce n’était pas chose aisé de se déplacer lorsqu’on est célèbre. De ce fait le Jotun pris une apparence assez discrète. Un simple jean avec des chaussures classiques et un sweat gris en coton à capuche. Et le tout avec des lunettes de soleil.  Si seulement il avait le don de persuasion il aurait pu jouer au jedi avec certaines histoires de droïdes. Mais pour l’heure il se faufila dans la masse jusqu'à un café complètement hideux et gnagnan a souhait. Tout ce que le serpent détester mais ce fut pour cette raison qu’il choisi ce lieu non ? Qui pouvait croire qu’un fils de président se trouverait ici non ? Enfin bref il entra donc inconito et commanda une boisson fraiche et alla rejoindre la mutante qu’il avait reconnu de loin. S’approchant doucement vers elle il sentit son super accueil habituel  ainsi que sa bonne humeur d’ados  grunge en pleine crise. Mais cela le fit largement sourire et se posa ses fesses sur un fauteuil lorsqu’il eu sa boisson. Il pris alors l’enveloppe et l’ouvrit afin de voir la liste que l’homme politique détenait, ainsi que tous les renseignements dont Jöre en avait une parfaite connaissance, il connaissait par cœur les amis de son Père bien sur… Il les surveillait même parfois afin qu’ils ne le trahissent pas. En tout cas  satisfait du travail de la demoiselle il lui tendit avec une enveloppe avec son argent en ajoutant une petite blague.

- J’espère au moins que le chien ne t’a pas posé de problème… !

Surtout que la cible n’en avait pas. Mais simplement un garde un peu trop ‘’pitbull’’ au gout du serpent.

- Mais dis moi... Tu a un teint rayonnant aujourd'hui. Me cacherait tu quelque chose ?

code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Mar 8 Déc 2015 - 4:59
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

Apparemment les remarques désagréables d’Amber n’ont aucun effet sur le serpent qui paraît d’humeur radieuse. Ce qui agace prodigieusement la mutante dès le premier coup d’œil. Elle retient tout de même qu’il tient promesse de faire l’effort de ne pas perdre contrôle si elle lui parle mal. Un bon point pour lui en l’occurrence. Par contre, son sourire idiot, Amber s’en passerait volontiers. Enfin, c’est une excellente couverture… Qui peut croire qu’un type avec un sourire aussi bêta peut vous fracasser le crâne la seconde d’après ? Il ne répond même pas à la jeune femme qui ne le prend pas mal. Quand ce n’est pas la première fois qu’on le voit, on sait qu’il a tendance à ne répondre qu’à ce qu’il veut. En revanche, il s’assoit dans un fauteuil et Amber soupire. Est-ce qu’elle doit comprendre qu’il n’a pas l’intention de partir aussitôt son enveloppe récupérée ? Il ne semble pas. Elle regarde vaguement autour d’elle, n’aimant pas trop être en présence d’un fils de président mais ici ils sont relativement tranquille. Le lieu n’est pas fréquenté par une clientèle bien curieuse. En plus, avec son look assez …spécial, Jore a l’air tout à fait banal. Tandis qu’il ouvre l’enveloppe qu’elle lui a donnée, elle boit une gorgée de sa boisson tranquillement. Elle tient parole : elle ne cherche pas à savoir ce qu’elle récupère pour lui. Sa curiosité a déjà coûté à Amber et si elle n’a jamais réellement craint d’en payer le prix, désormais ce n’est plus entièrement le cas. Elle sait pertinemment que Jore est un ennemi redoutable contre qui seul la chance ou la surprise peuvent vous sauver la mise. Dans son cas en tout cas. Elle soupire, pose une main sur son front inconsciemment avant de revenir à sa position initiale. Le contenu des informations paraissent convenir et la mutante récupère l’enveloppe qu’il lui tend en retour, qu’elle range en même temps que son carnet et son crayon. Pas besoin d’y jeter un coup d’œil. Elle s’attend maintenant à voir l’homme boire assez vite son verre et repartir. Ils peuvent parfaitement rester froids l’un envers l’autre.
Ils ne sont pas tenus par contrat. Elle n’a pas signé de papier, l’obligeant à se fier à elle sans garantie. Ils n’ont donc pas pour obligation de se montrer courtois ensemble. Pourtant, allez savoir pourquoi, Jore se sent d’humeur à tenter de faire de l’humour. Elle doit bien avouer qu’elle ne sait pas quoi rétorque sur le moment. Est-ce qu’il se moque d’elle ou bien … tiens mais au fait, de quel chien parle-t-il ? Elle fronce brièvement les sourcils. Elle ne se rappelle que d’un garde du corps et ricane soudainement. Ah oui, finalement la blague n’est pas si mal… Elle esquisse même un sourire en coin. En y repensant, ça n’a pas été de la tarte cette mission. Il ne lui donne pas un boulot simple. Le risque c’est que les autorités finissent par arrêter la jeune femme et ça, ce ne serait pas vraiment une partie de rigolade. Jore a beau dire qu’il se porte garant de ce qu’il se passe dans ce cas, elle doit bien avouer qu’elle a d’énormes doutes à ce sujet. Comment faire confiance à cet homme ? Pour expliquer ensuite son arrestation à Ezekiel, elle aurait l’air fine. Il n’apprécierait sans doute pas de savoir qu’elle vole pour le compte du télépathe à cause de qui elle était rentrée dans un état déplorable chez eux. Bref ! « Un chien qui aboie pas mal mais qui ne mord pas. » Heureusement qu’elle s’attend souvent à trouver des embûches sur son chemin sinon elle se serait déjà fait prendre. Elle a réussi mais si lui demande le même genre de choses, elle ne pourra pas recommencer. Elle fatigue et elle a moins de facilité pour se mouvoir rapidement. Autant ajouter que neutraliser quelqu’un, si ce n’est pas du premier coup, devient risqué. « Enfin, la prochaine fois prévient moi. Je ne suis pas trop fan des clebs. » Façon de parler. Enfin dans un sens, elle n’aime vraiment pas les animaux. Les chiens encore moins. Soi-disant les amis des hommes mais pas les siens. Elle a bien du mal avec ceux d’Hidalgo… Il n’y a qu’Ezy qui est fasciné par ce genre de bestioles. Elle attrape son cookie qu’elle divise en quatre morceaux. Elle en garde un morceau qu’elle grignote très lentement avant de manquer s’étouffer en avalant de travers. Aussitôt, elle prend son verre et boit la dernière gorgée. Elle a encore un peu mal à la gorge. Elle tousse encore un peu. Elle est certaine d’avoir très, trop, bien entendu le jeune Liesmith pour se tromper dans ce qu’il vient de déclamer. Elle lui jette un regard peu amène, lui en voulant d’avoir manquer de la faire s’étouffer. Pas sûr qu’elle mange de nouveau un morceau de cookie. Elle a caché ses mains sous la table, posées sur son ventre. « Et… comment je dois prendre ce genre de remarque d’après toi ? Ai-je si mauvaise mine d’habitude. » S’il répond oui, elle fera sans doute mine d’être outrée en lui faisant remarquer qu’il manque les bonnes manières à un homme censé être bien élevé. Censé parce que question éducation … elle croit bien se souvenir qu’il n’a pas réellement grandi avec les siens. Ennuyeux. « Je te ferais remarquer que tu affiches un sourire qui te donne un air particulièrement niais… Il s’est passé quelque chose avec ton humaine ou quoi ? » Elle arqua un sourcil. Elle ne veut pas savoir. Si on commence à rentrer dans la vie de l’autre mais alors là on s’en sort plus. Autant inviter l’autre à venir prendre l’apéro chez soi. L’apéro... Amber déprime un peu à cette idée. Il lui reste tout de même une réponse à fournir et elle sait que Jore ne la lui épargnera pas, car quand il met le doigt sur quelque chose, il n’en démord pas. S’il lisait dans ses pensées, elle n’aurait rien à dire. Il n’aurait pas posé la question de toute façon. « Un tas de choses mon cher Jore, sinon je n’aurais pas besoin d’un télépathe. Tu ne t’es jamais dis que je n’avais pas envie de partager ma vie privée avec toi ? Tu imagines… ce serait comme tenter de faire ami-ami. Comme si je te demande comment va ta famille ! » Elle lève les yeux au ciel, l’air de dire « tu te rends compte ? ». Ils sont temporairement alliés, pas amis, mais ils se connaissent pratiquement aussi bien que des amis. Des amis de longue date. Elle tente d’éluder sa question en lui faisant remarquer qu’il se mêle de ce qui ne le regarde pas. Elle ne se lèvera pas tant qu’il ne sera pas partie. Elle a chaud dans cette pièce et finalement, elle a encore soif. Sauf qu’elle ne compte pas se lever pour commander un verre et la serveuse est en pleine conversation avec un homme, ne pouvant pas voir un quelconque signe de la part de la mutante. Amber soupire. Elle ne va quand même pas être obligée de … « … Je vais faire un meurtre… » murmure-t-elle pour elle mais de façon assez audible. « … Serais-tu enclin à me rendre un minuscule service ?» Elle a envie de s’éclater la tête sur la table du café. On aura tout entendu. Et si vous avez rarement vu Amber rougir, ça doit bien être une des rares occasions. Franchement, elle serre les dents et elle est en colère. Un rien l’énerverait.
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Dim 10 Jan 2016 - 21:52

∞ Ca c'est du bon travail petite mutante !

amber.  & jörmungand


 
Un sourire ! Voila qui pourrait donner un hourra au Serpent qui avait enfin obtenu une geste positif de la part de la mutante. Peut être qu’il aurait plus la prochaine fois ? Cela il en doutait car avec son caractère a celle la… Enfin bon c’était déjà un début. Mais il acquiesça pour ce qui est de la prévoyance. Il est vrai que c’était un risque inutile en fin de compte et qu’il lui en avait fait prendre un gros cette fois ci.

Mais alors que le serpent s’amusait à une petite blague voila qu’il obtenait la réaction désiré. Il avait ce qu’il voulait et la il pouvait lire en elle sans pouvoir. Surtout lorsqu’il vit ses mains disparaitre furtivement sous la table. Pour ce qui était de sa question il ne pouvait répondre que d’une seule et unique manière possible en fin de compte.

- Non, je sous entend simplement que tu a un teint idéale pour une femme enceinte. Dit-il calmement et avec sourire qui plus est.

Or elle s’emporta directement et là ca en devenait ennuyant. Voulait-elle vraiment les détails croustillant de cette histoire là ? Il en doutait mais si tel était le cas alors il pourrait lui en parler. Mais il se contenta d’une seule et unique réponse avant qu’elle reprenne de plus belle.

- Je pense que tu connais déjà la réponse à cela … !

Cette fois ci Jörmungand fit ce dont il était le plus doué. Il n’écouta pas la moitié de ce qu’elle racontait et retenu qu’une seule et unique chose ‘’ je te demande comment va ta famille’’. Ceci le réveilla un peu sur le moment et toujours en gardant son sourire il répondit avec autant d’amusement qu’au début.

- Elle va bien merci, et toi ? Vous comptez l’appeler comment ? Jore ?

En tout cas la suite des événements était des plus amusantes pour la divinité. Il observa le teint de la mutante devenir de plus en plus rouge et se sentir vraiment démunie faisant complètement jubiler le fils du président. Alors ce fut avec un grand sourire lorsqu’il entendit la mutant lui demander un service. Il fit mine de pas avoir compris qu’elle avait soif et donc comptait bien s’en amusait un peu avant de subvenir à ses besoins … Histoire de rire un peu d’elle non ?

- Oui ? Qui y a-t-il ma chère ?


code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Dim 10 Jan 2016 - 23:38
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

Ce qu’elle lui reproche à propos du boulot donné ? Le manque d’informations. S’il s’attend à obtenir des résultats avec elle, il vaut mieux lui donner toutes les informations qu’il a, parce que lui rajouter des complications c’est foutrement inutile. A moins que cela ne l’amuse mais à ses risques et périls. Il n’obtiendra rien si elle ne peut pas faire correctement sa tâche. Toujours est-il qu’elle est là et qu’elle n’est pas venue les mains vides donc le problème est vite réglé. Forcément l’histoire l’a fait sourire un peu et puis pour une fois que Jore et elle ne sont pas sur le point de s’étriper, elle peut bien sourire un peu. Détendre les muscles de son visage. Avoir l’air un peu moins crispée. Ce qui ne dure que quelques secondes avant qu’on aborde le sujet tant redouté. Elle n’a aucunement envie d’aborder cela avec lui. Pourquoi en parler avec Jörmungand ? Elle pâlit un peu quand il reprend la parole, visant parfaitement bien, même sans son don. Forcément, si elle n’avait pas manqué de s’étouffer ça serait peut-être passé à la trappe mais non. Elle a toujours paniqué à l’idée de se retrouver avec un polichinelle dans le tiroir mais elle sait que cette peur l’a déjà mise en mauvaise posture, elle s’est forgé une carapace depuis mais jamais elle n’aurait pensé qu’un jour, elle se trouverait dans cette situation. Elle n’est pas prête, elle n’aime pas les enfants. Elle n’a rien d’une mère et elle ne ressent pas ce qu’on appelle instinct maternel. Non rien de tout cela. Les premières fois qu’il lui a parlé d’être enceinte, c’est surtout pour la déstabiliser mais cette fois, non. Malheureusement pour elle, c’est de plus en plus difficile de dissimuler cette histoire. « Un teint idéale pour une femme enceinte » Attention, ça pourrait presque passer pour un compliment. Il sourit et il est calme. Amber hésite, elle ne se voit pas mentir stupidement mais elle n’aime pas l’idée de lui avouer que c’est bien le cas. Elle serre un peu les dents avant de se détendre. « … je vois. Inutile de te dire que même sans don, tu es embêtant mais dans ta bouche c’est pratiquement un compliment dis donc. » Oui c’est vrai, elle s’emporte facilement mais bon, elle est pas mal sujette aux sautes d’humeur en ce moment. Pour tout dire, elle en pourrait même en devenir très bavarde et puis elle essaie de changer désespérément le sens de la conversation. En face, Jore est bien trop calme, c’est presque énervant. Bien sûr que non, elle ne veut pas savoir ce qu’il se passe avec sa blondasse, ça n’a aucun intérêt des histoires d’amour entre un alien et une humaine. Film d’horreur.  « Ou plutôt que je ne veux pas vraiment que tu répondes à ce genre de questions. » Elle sait bien que le serpent se fiche royalement de ce qu’elle lui raconte mais elle parle jusqu’à évoquer la famille, ce qui ne semble pas le déranger plus que ça. Il lui répond comme l’aurait fait une simple connaissance que vous n’avez pas revue depuis un certain moment et il affiche ce même sourire amusé que depuis son arrivée ici. Elle a l’impression d’être en face d’une personne des plus banales. Il est plutôt doué pour passer inaperçu finalement dans cette société. Plus qu’avant. « Super… »

La question du prénom. Autant dire qu’elle, elle n’a jamais pensé à y réfléchir. Ezekiel et elle, vont avoir pas mal de points de désaccords à ce sujet sans doute mais peu importe… qu’Ezy choisisse ! Il tient sans doute plus qu’elle à ce petit bout de fragilité que la mutante. Elle ne sait pas trop quoi faire avec ce bébé. Elle n’a pas envie de s’en occuper, elle n’a pas envie de devoir subvenir au besoin d’un truc qui passe son temps à brailler. Elle ne les supporte pas. Faut bien voir comme sa propre mère a galéré pour l’élever et puis elle n’a pas de patience, pas du tout. Elle n’est pas un modèle. «  Ce serait maudire ce bébé bien trop tôt… » Grommelle-t-elle. « Garde ton égo surdimensionné si tu as des enfants un jour. » Ce qu’elle n’espère fortement pas. Amber gesticule un peu sur sa chaise. Elle regarde son cookie mais n’en prend plus. Elle a chaud dans ce café pourri, elle ne veut cependant pas enlever sa veste. Elle déteste qu’on voit son ventre. Les gens ont des réactions bizarres face à la maternité et ça a le don d’agacer prodigieusement la jeune femme. Elle soupire et sa rougeur ne fait qu’amuser son interlocuteur qui ne se prive pas faire semblant de ne pas bien comprendre ce qu’elle veut. Pas besoin de télépathie pour ça Jore… Sauf qu’elle n’est pas d’humeur à rire. Il jubile, elle, a juste envie de lui en coller une. « Ne fais pas semblant de ne pas avoir compris… soit tu me rends un service, soit ce n’est pas le cas. Je ne vais pas insister… mais j’ai soif…» Dans tous les cas de figure, elle ne se lèvera pas, elle a mal au dos et son ventre est légèrement bloqué par la table. Bon elle n’est pas énorme, pas encore, mais c’est déjà suffisant pour l’encombrer. Elle a limite envie de bouder. Bouder… c’est pas franchement ce qu’il y a de plus conseillé quand on est en compagnie de Jore. Elle a envie de lui poser la question de savoir ce qu’il se passe, vu qu’elle est plutôt inutile à ses yeux. Histoire de savoir comment réagir. Elle ne dit rien, elle le fixe juste.
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Mer 24 Fév 2016 - 18:22

∞ Ca c'est du bon travail petite mutante !

amber.  & jörmungand


 
Ses paroles firent comme un poison pour la jeune mutante, il le voyait. Mais pour le coup ce n’était pas vraiment voulu. En fait il était plutôt de bonne humeur aujourd’hui car ce qu’elle lui rapportait était un dossier assez important pour les alliés du SHIELD et cela elle n’en avait pas conscience, ce qui rendait la chose encore plus amusante à ses yeux. Mais quoi qu’elle puisse dire et quoi qu’il puisse dire également, oui il l’avait complimenté sur son teint. Il est vrai qu’ils n’avaient pas vraiment une bonne relation et cela se devait de changer se disait il. Ils faisaient partie d’une même équipe à présent non ? Enfin super équipe dirait on…   Donc ce fut en souriant calmement qu’il répondit simplement a sa remarque avec aucune animosité, lui.

- Mais c’est un compliment voyons. Je suis sincère, la grossesse te va parfaitement. Tu peut me croire de ce point de vue.

Bon il est vrai qu’il savait pertinemment qu’elle n’allait pas lui donner un seul crédit a ses paroles mais il tentait tout de même le tout pour le tout avec ce genre de choses.  Sait on jamais si elle était de bonne humeur elle également, ce qu’il en doutait fortement d’ailleurs. Car de toute façon il le voyait clairement et le savait pertinemment qu’une femme enceinte n’était pas vraiment le genre de femme très douce. Mais plus dans les sautes d’humeurs plus ou moins violentes ! Et il ne voulait pas vraiment faire du grabuge ici et il ne pouvait pas griller sa couverture humaine. Donc si elle devenait trop incontrôlable il ne pourrait pas faire grand-chose en publique. Et surtout si les gens voyaient qu’il était le fils du président alors à la une des journaux on le verrait en compagnie de la mutante. Pas cool pour l’image et surtout pour leurs deux compagnons, Ezekiel et Rosanna. De ce fait il se devait d’être le plus cool possible durant cette entrevu et surtout il devait tempérer la demoiselle et si elle s’emportait trop ? Peut être que lui expliquer la situation serait une bonne chose après tout elle n’était pas idiote.

De ce fait il suivit ses paroles et ne tenta pas le diable en l’énervant vraiment. Mais il ne pouvait se retenir avec ses questions. En fait il était d’une famille nombreuse alors les enfants, forcément, il aimait ça, contrairement à ce que l’on pouvait penser de lui ! Du coup la réponse de la jeune femme le fit rire sans qu’il puisse s’en empêcher et il répondit sereinement avec humour.

- Promis elle s’appellera Amber ! Comme ça elle aura un caractère aussi drôle que le tiens.

Enfin ce fut apres quelques petites parties de taquinerie que Jore fit le preux chevalier et se leva. Il allait enfin lui chercher de quoi à boire et au vu de sa rougeur il sentait qu’elle avait chaud. Alors il prit deux MilkShake vanille et revint vers elle avec les deux grands verres.  

- Ca te ferait du bien un peu de froid non ? Enfin c’est pas que je veux pas t’en donner avec mes dons mais en publique c’est pas vraiment l’idéal !



code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Mer 24 Fév 2016 - 19:51
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

C’est affreusement déroutant de connaître la personnalité particulièrement violente que Jörmungand peut avoir et d’être soudainement confronté à un jeune homme souriant, presque gentil qui ne correspond pas du tout à l’image qu’elle en connait. Elle ne sait pas vraiment de quoi parle le dossier qu’elle lui a ramené et elle ne veut pas savoir mais ça semble être suffisamment important pour qu’il soit terriblement enjoué. En l’occurrence, elle n’avait pas à s’en formaliser mais s’il commence à lui faire des compliments… comprenez, elle n’est pas trop habituée la pauvre. D’habitude, ils s’envoient des piques sans arrêts alors comment le prendre au sérieux. Ce n’est pas comme si la serveuse écoute leur conversation de toute façon. Personne ne prête attention mais sans doute aurait-il des ennuis si jamais on découvrait son identité. Il n’y a pas énormément de monde et il serait facile de prétendre que tout cela n’est que fabulation de la part de l’employée. Ce n’est pas comme si Amber compte lui causer des ennuis ou lui faire honte en public. Elle n’est pas sotte au point de le provoquer sous prétexte qu’ils sont dans un lieu public. Bon c’est vrai qu’elle contrôle plutôt mal ses émotions en ce moment. La faute à cet alien envahissant qui grandit dans son ventre. Elle n’en veut toujours pas, convaincue qu’elle n’a aucune fibre parentale mais ça compte pour Ezekiel. Comment peut-elle avoir un instinct de parents alors qu’elle a jamais connu son père et qu’elle a toujours empoisonné l’existence de sa mère jusqu’à l’épuisement ? En plus, ne plus pouvoir bouger comme avant, ne plus pouvoir mentir si facilement, ne plus boire, ça la rend dingue. C’est comme si elle ne peut plus faire du tout ce qui fait qu’elle est Amber. Imaginez tenir tête à quelqu’un et soudainement, sans comprendre vos larmes s’en mêlent ? Elle est donc ravie d’avoir un joli teint mais ça doit bien être la seule chose de positif dans la grossesse et voir Jore sourire, ça l’agace toujours autant. Pourquoi a-t-il besoin de gentiment souligner qu’il pense ce qu’il dit, exceptionnellement. Elle ne ressent même pas d’antipathie dans ses propos, ni dans son comportement. Elle ne le croit pas plus, c’est un serpent et elle l’a rarement vu faire preuve d’amabilité. « Et donc c’est nouveau les compliments, c’est une option du contrat ? Tu sais parfaitement que je ne suis pas faite pour être une mère alors je ne vois pas en quoi ça me va bien. Drôle de point de vue. » Il n’imagine même pas tout ce que ça peut bouleverser. Amber n’est pas particulièrement proche des femmes. Elle ne supportait pas sa mère. Sa tante, la femme d’Hidalgo, est morte. Les rares connaissances positives qu’Amber a dans son répertoire sont pratiquement tous des hommes. En parler avec Ezekiel, c’est normal mais il n’a pas un point de vue extérieur et elle se voit mal aborder le sujet avec Hidalgo, Az ou même Leif… non c’est impensable. Elle ne sait pas comment elle est censée appréhender la chose et elle n’aime pas spécialement les enfants à la base. Epuisée moralement, elle fronce naturellement les sourcils. Elle ne parle pas de sa grossesse à ses proches, elle ne leur a même rien dit du tout. Même pas évoqué. Si elle n’avait pas eu à venir jusque là, personne en dehors d’elle et Ezy n’aurait donc vu qu’elle est enceinte. Enfin pratiquement personne.

C’est vrai qu’elle a grandi comme fille unique, contrairement au serpent qui a des frères et sœurs. Il est très protecteur avec sa famille. Ce serait presque vexant de penser qu’il peut être un meilleur père qu’elle ne serait une bonne mère mais c’est sans doute le cas. Heureusement qu’elle n’est pas seule. Seule… pas sûre qu’elle tiendrait le coup avec un gosse dans les pattes. Elle ricane un peu à la réplique de Jore. Il se fout de sa gueule… Amber aime bien son prénom. Il est assez court, pas trop enfantin, ni trop « mignon ». Elle n’a jamais eu à s’en plaindre. Elle ne sait pas trop quoi penser en tout cas quand on lui dit qu’elle a un caractère drôle. Il veut dire quoi par là, le Jotun ? Drôle dans le sens ridicule ou dans le sens bizarre ou dans le sens amusant. Allez savoir. « J’espère que tu ne tiens pas toujours tes promesses alors. » Tiens oui, est-ce qu’il tient ses promesses ? Bizarrement, de ce qu’elle sait, il est mauvais, sournois mais elle ne sait pas trop s’il est déloyal. Elle ne préfère pas trop réfléchir à ce détail, pas pour le moment. «  Qu’est-ce que tu entends par drôle … ? Hm, en tout cas, tu  aurais du souci à te faire avec un tel prénom. Ce ne serait pas une adolescente facile à vivre. Je suis sûre que tu en verrais de toutes les couleurs. » Et ça honnêtement, l’image à le don de beaucoup amuser Amber, lui décrochant un grand sourire. Il paraît que les pères s’inquiètent toujours pour leurs filles. C’est ce qu’on dit. Après tout, elle n’en sait rien. Une petite fille ou un petit garçon… Amber ne veut pas savoir. Un mutant comme eux ? Encore plus difficile à gérer. Pour elle, ce sont des scénarios catastrophes. Qu’est-ce que ça apporte de bien un enfant au juste ? C’est vrai, elle ne comprend pas. Elle ne voit que les soucis que ça peut bien causer. « Sérieusement, toi les gosses, tu trouves ça bien ? »

Elle en a un peu marre de tout ces gens si positifs vis-à-vis des enfants : Oh que c’est merveilleux ! Vous verrez le bonheur que ça apporte. Vous êtes enceinte de combien de mois et c’est un garçon ou une fille. Elle ne connaît même pas les gens qui lui posent toutes ces questions et en quoi ça les regarde ces informations. Et Félicitations ! Genre elle vient d’accomplir un haut fait et elle a triomphé. Je peux toucher votre ventre ? Non tu ne peux pas, retire ta main ou je te la coupe ! Tout ça a le don de l’énerver prodigieusement tandis qu’elle y repense. En plus de ça, si Jore continue à la taquiner, pas sûre qu’elle ne pète pas un câble d’ici peu. Elle finit par abandonner l’idée de lui demander un service apparemment, c’est inutile. Pourtant alors qu’elle se dit que tant pis, il se lève. Elle soupire : pas facile de demander de l’aide à un Jotun qu’on n’apprécie pas trop. Elle le regarde revenir avec les verres. C’est vraiment pas commun de le voir serviable. Du froid… oui c’est une bonne idée. Elle écarquille un peu les yeux et c’est un peu surprise qu’elle répond « euh… ben… ouais merci. » Elle lui a juste demandé à boire donc il aurait pu prendre n’importe quoi comme boisson, elle ne s’en serait pas formalisé du tout. Elle est plutôt étonnée du coup. « Et je ne suis pas non plus une grande fan du fait qu’on se serve de pouvoirs sur moi. Ça ne nous a pas trop réussi la dernière fois avec tes souvenirs. Tu te rends compte que je me trimballe avec tout ça dans la tête… Je te dis pas la sensation étrange.»
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Mer 25 Mai 2016 - 13:03

∞ Ca c'est du bon travail petite mutante !

amber.  & jörmungand


 
Elle se sous estimer peut être trop au yeux du serpet. Il connaissait son potentiel ainsi que ses capacités. Il la sentait bouillir tout au fond d'elle et savait vraiment pas comment lui faire comprendre. Alors il gardait le sourire en essayant d'être le plus aimable possible, car apres tout ils étaient en un lieu publique. Et il ne fallait pas qu'il fasse de vagues. Alors il se contentait d'être le plus acceuillant possible. Faisant même preuve de bonté ! Mais la mutante ne semblait pas vraiment encline a de la bonté de sa part. Elle était un peu trop sur la défensive et ne semblait pas vraiment prendre Jormugand au sérieux dans son bien être. Enfin certes ce n'était qu'une façade qu'il se donnait mais dans le fond il était un peu sincère, fatigué de tous ses combats qu'il pouvait endurer. Alors il fit en sorte de garder son sang froid avec la mutante, car après tout elle avait mauvais caractère ok mais elle était également enceinte et cela jouait certainement sur son comportement.

- Non juste une envie ? Enfin il semblerait que tu ne soit toujours pas enclinne a recevoir un compliment quel qui soit. Dommage surtout pour toi car beaucoup doivent t'en faire depuis ta grossesse. Mas je pense que tu fera quand même une bien meilleure Mère que la tienne.

Non il n'avait pas lu en elle cette fois ci. Mais par le passé il le fit et il en découvrit même toute l'histoire avec sa Mère alors il savait très bien sur quoi il s'appuyait. Il savait également que c'était un sujet assez sensible. Mais ce dernier était assez fort pour qu'il puisse l'utiliser afin de lui faire comprendre que oui elle serait certainement une bonne mère. Même si elle ne le voyait pas pour le moment le serpent avait parfaitement confiance en la nature humaine pour ce genre de choses. Du moins plus qu'aux hommes, il savait que les femmes avaient aiséments la fibre maternelle. Mais il ne pouvait pas vraiment être présent pour elle, ils n'étaient pas encore assez proche et surtout elle ne l'accepterait jamais et ça il en avait pleinement conscience.

Mais alors qu'il fit quelques petites blagues sur son propre futur il ne s'attendait pas a ce qu'elle soit aussi receptive pour le coup. Il pensait qu'elle aurait plus évitée le sujet de toute cette histoire de grossesse. Mais que voulez vous ? Il savait pertinemment qu'elle état plus tenace que ça. Mais ce qu'elle dit n'était sans doute pas faux. Oui il aurait du travail avec une Amber dans les pattes mais il lui fit un léger sourire amusé par la situation accompagné d'un petit clin d'oeil avant d'ajouter.

- Je me suis entrainer sur une Amber plus vieille !

Puis vint la question sur les gosses. Est ce que le jotun trouvait ça bien ? Il n'avait pas vraiment réfléchit a la question. Alors qu'elle lui posa, lui même se sentit un peu idiot sur le coup. Il se calla bien au fond du canapé en s'essuyant les lèvres après avoir prit une bouchée de sa glace et croise les bras comme pour réfléchir à la question qui lui semblait très difficile.

- Je ne pense pas que ma vie actuelle convienne à un enfant. Mais je suis pour d'en avoir et je ferais en sorte d'en avoir avant la fin bien évidemment.

Allant chercher de quoi boire pour la demoiselle il ne s'attendait pas a ces paroles là. Sur le coup il resta comme bouche bée, une idée sans doute assez horrible pouvait lui traverser l'esprit... Et si les souvenirs de Jormungand affecter le bébé ?! Non il ne fallait pas l'inquiéter plus que ça... Mais il se devait de la mettre au parfum. Il ne savait pas quoi faire sur le moment et il eu un ton un peu plus grave et sérieux en tentant de garder une certaine constance.

- Ecoute. Je ne veux pas te faire peur ou quoi que ce soit. Mais il va falloir justement surveiller tout ça. Si tu le désir je pourrais sonder l'esprit de ton enfant lorsqu'il aura assez évoluer pour avoir une conscience. Car je ne sais pas ce qu'il pourrait advenir du bébé avec mes souvenirs tu comprend ? Je peux et j'ai les moyens de faire en sorte qu'il soit en sécurité, et si ca peut te rassurer n'importe quel télépathe pourrait le protéger de mes souvenirs... Mais si tu le désir je suis à ta disposition pour ça.

Voila les choses étaient dites, maintenant sa réaction ?



code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Lun 30 Mai 2016 - 3:37
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

Evidemment qu’ils se voient dans un lieu publique sinon ça fait belle lurette qu’ils auraient fini par hausser le ton l’un l’autre. Amber aurait sans doute cherché la petite bête et le sang-froid du reptile, aurait-il tenu alors ? C’est mieux pour tous les deux, de se voir dans un cadre totalement neutre, sans griller la couverture de Jörmungand. Au moins, il persiste à avoir ce sourire sur le visage et c’en est presque comique. Généralement quand il cherche à lui faire comprendre quelque chose, ces manières ne sont pas des plus délicates. Aujourd’hui, il est pratiquement un autre homme du coup. Trop aimable au goût de la mutante qui a bien du mal à saisir cette manière d’être comme une occasion de ne pas se prendre la tête. Se détendre n’est pas une chose aisée pour elle, souvent c’est à ce moment là que les ennuis commencent pour elle et elle a appris à ne plus baisser la garde. Ce n’est pas non plus comme si Jore l’a habitué à de la gentillesse de sa part alors elle n’est pas certaine de comprendre la raison pour laquelle il persiste. C’est souvent plus par intérêt que par réelle envie de se montrer aimable pourtant cette fois, il n’a aucune raison de se comporter de la sorte. Il le fait, ça suffit à surprendre Amber dont les nerfs sont particulièrement à vif ces derniers mois. Elle s’attarde sur ses mots, se demandant comment il peut avoir envie sincèrement de lui faire des compliments. « Je ne suis pas habituée, encore moins de ta part ! » Bien sûr qu’elle n’est pas encline à en recevoir mais les siens sont sans doute les plus acceptables parmi les derniers gens croisés. Effectivement, elle en a déjà suffisamment de parfaits inconnus qu’elle peut rencontrer dans la rue. Ils ne savent rien de sa vie, ni de qui elle est mais il la félicite pour cet heureux événement. Qu’en savent-ils ? Elle porte ce Barbapapa pour Ezy plus que pour elle au fond. Elle les déteste ces inconnus. Combien d’entre eux l’aurait traitée de monstre durant la Purge ? Combien l’aurait condamnée injustement sans chercher bien plus loin ? Elle a envie de cracher sa haine à leurs visages si rayonnants. « Oui et ça m’agace royalement. Ces gens n’ont aucune gêne, ne me connaissent pas et trouve pourtant merveilleux pour moi que j’ai ce… bagage. » Elle n’a pas envie qu’on lui dise félicitations. Elle veut qu’on lui foute la paix, ça ne concerne aucunement tous ces imbéciles. Elle soupire et serre brièvement les dents en pensant à la dernière phrase du serpent. Être mère, ce n’est pas une chose qu’elle ait un jour imaginé. Si sa mère a pu lui souffler un jour qu’elle s’inquiétait de savoir comment elle gèrerait quand elle aurait des enfants, elle lui répondait toujours qu’elle ne lui ferait pas le plaisir de lui donner des petits enfants. Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’elle ne se voit pas mère mais depuis déjà l’adolescence. Elle ne sait pas pourquoi Jore évoque cela. Elle est persuadée qu’il n’a pas brisé la barrière télépathique la dernière fois, elle est certaine qu’il n’a pas lu en elle mais dit-il ça en raison de ce qu’il sait d’elle ? Sans doute. Seulement il devrait justement savoir que cette femme n’a pas réellement eu de tort, c’est bel et bien Amber qui était dure à vivre. Elle n’a jamais fait d’efforts. Contrairement à la jeune femme, la mère a fait un déni de grossesse et n’a pas souhaité avoir Amber. Elle était seule pour élever l’enfant. Amber est avec Ezeckiel et puis, elle a accepté de le garder ce truc. Malgré les questions et inquiétudes que cela soulève pour elle. Elle doute de pouvoir aimer cet enfant comme une maman devrait le faire, elle ne connaît pas l’amour de parents. Comment le reproduire ? Amber a poussé sa mère au suicide… et si sa gosse ne l’aime pas, jamais ? Elle regarde brièvement plus loin avant de répondre à ça. « Aucune idée. Ma mère ne m’a pas voulu et je ne voulais pas vraiment de ce gosse. Je ne sais pas en quoi tu peux donc affirmer que je serais meilleur qu’elle. Tu es aussi bien placé que moi pour savoir combien les enfants souffrent des erreurs de leurs parents, que ce soit de leur faute ou non. » Parce qu’au fond, le Jotun a du payer le prix fort de sa naissance, simplement parce que son père est devenu la bête noire de son peuple adoptif. Elle doit bien convenir que c’est particulièrement injuste d’ailleurs. Ce n’est pas un pique qu’elle lance à Jore, ni un reproche sur Loki qu’on soit bien clair. Le fils paie les pots cassés et ramasse un héritage plein d’échardes. Il peut comprendre non ? « J’ai bien peur que ce ne soit pas naturel chez moi la maternité. » Allez savoir pourquoi elle lui raconte tout ça. A lui.

Amber ne parle pas de sa grossesse avec les autres. Elle n’a pas annoncé celle-ci à Azraël qui est pourtant un frère pour elle depuis qu’elle a failli se fracasser les os en le heurtant de plein fouet. Son oncle, non plus. Encore moins à un pote du coup. Ni à un nouvel allié. Elle n’a peut-être pas envie qu’il la soutienne. Pas maintenant et pas eux, parce qu’elle sait qu’ils vont éveiller ses meilleurs côtés. Elle n’a pas envie d’écouter les conseils de personne qui lui témoigne déjà de l’amitié ou de l’amour. Elle ne sait pas aborder les sujets avec eux. Bizarrement avec Jore, pas besoin de se prendre trop la tête. Il sait déjà pas mal de choses qu’elle n’a pas besoin de dire à son sujet et inversement depuis quelques temps. Ils se charrient, c’est presque devenu une conversation banale. Joueur, il lui répond qu’il est déjà entraîné avec elle concernant le prénom Amber. « Tu comptes éduquer ta fille aussi violemment que lors de nos petites altercations ? C’est considéré comme de la maltraitance mon cher » Oh la blonde ne le laissera pas faire ça si ce sont ses gosses. Il vaut mieux qu’il se montre comme il est maintenant. Il en paraît presque inoffensif et gentil. Presque attention, ne soyons pas fou. Bref, c’est peut-être ce qui la pousse à lui demander ce qu’il en pense lui de la paternité. L’envisage-t-il un jour ? Elle sait qu’il s’est entiché d’une humaine mais c’est une histoire d’amour qui est particulière pour un homme qui n’en est pas vraiment un, qui vieillira beaucoup plus lentement qu’elle pour ne pas dire… qu’elle ne le verra pas vieillir. Il semble en tout cas réfléchir à sa question alors qu’elle pense qu’il va éluder. Il n’a aucune raison de lui répondre, de partager ça avec elle. Il s’enfonce dans son assise, s’éloignant significativement comme s’il prend de la distance avec la conversation. Croisant les bras, pratiquement comme pour se protéger, il finit par parler quand même. Actuellement non mais il en veut plus tard. Ferait-il un meilleur père qu’elle ne serait une bonne mère ? Frustrant. N’empêche il a dit avant la fin. Avoir conscience de son destin n’est qu’un rappel à l’ordre chaque fois et il veut quand même faire des gamins ? Elle sourit un peu tout de même. « Tu as plus le sens de la famille que moi, c’est évident. Pourvu que tes gamins soient plus gérables que toi ! ».

Buvant une gorgée du Milkshake, elle se sent un peu mieux. Le froid lui fait vraiment du bien au fond mais elle boit doucement. Elle se montre finalement plus posée que d’accoutumée mais elle se rend compte que ses paroles ont un effet étrange sur le Serpent. Il paraît avoir une soudaine idée qui lui survient. Elle n’est pas certaine d’avoir envie d’entendre la suite. Il a à peine dit un mot qu’elle n’aime pas trop son ton. Elle cherche chez lui un signe pouvant trahir un faux semblant mais il semble parfaitement sérieux quand il lui annonce que les fameux souvenirs peuvent être une menace. Elle se voit mal expliquer à son mutant préféré que leur nourrisson doit être suivi télépathiquement parce qu’elle a fait mumuse avec la mémoire d’un alien. On dit qu’un lien particulier se noue entre un bébé et une mère mais est-ce possible que pour une mutante, cela touche également à un seuil plus complexe. Elle n’y croit pas mais un doute persiste. Dit-il ça pour la perturber ? Elle fronce les sourcils.« Pour le coup, je trouve que tu t’immiscerais un peu trop dans ma vie pour quelqu’un n’étant même pas un ami de la famille ! Non mais … tu crois vraiment que ça peut l’affecter ? » Elle se demande ce que cela pourrait provoquer chez l’enfant. Sachant que cela l’a fait saigner des yeux, que cela aurait pu la tuer s’il n’était pas intervenu, elle n’a pas trop envie de savoir ce que cela peut produire sur un cerveau encore en formation, en évolution. Les dégâts peuvent être puissants, tout comme il peut ne jamais rien se passer également. L’information manque de la faire pleurer mais elle l’a réprime de justesse : elle en a marre de toutes ces larmes qui sortent sans y avoir été autorisées. Non celles-ci ne franchissent pas ses yeux mais elle boit une autre gorgée avant de pouvoir parler de nouveau, et retient difficilement la colère dans le ton de sa voix malgré les mots calmes « Je me doute que tu le peux. La question est surtout de savoir si je veux bien, n’est-ce pas ? Puis-je me fier à toi sur une chose qui me touche de si près… alors que j’ai pleinement conscience du danger que tu puisses représenter ? Si je fais intervenir un autre télépathe, il pourrait avoir accès à tes souvenirs, on ne sait jamais. » Cela revient à briser ses paroles à elle. Elle ne parle pas de qui il est. Elle garde tout cela enfoui en elle. Maintenant elle n’y peut rien si quelqu’un déverrouille ce qu’elle a en tête. Même elle, si elle n’arrive plus à gérer son « palais mental » elle risque de nouveau de saigner des yeux. « C’est une belle erreur que j’ai faite en prenant ta main cette fois là, et c’en est une belle pour toi de m’avoir confié ce poids. Tu es responsable de moi Jore… si je laisse un autre télépathe s’approcher de moi il pourra lire dans tes souvenirs. Ça implique un peu plus qu’un… un bébé…, mais pour ce dernier détail, si tu fais ce qu’il faut alors je ferais en sorte de ne pas recourir à un autre télépathe. Si c’est le cas ça ne serait pas de mon gré. » Elle n’est pas certaine de vouloir l’impliquer encore plus dans sa vie qu’il ne l’est déjà mais il est le gardien de sa mémoire. Elle est le coffre et il vaut mieux qu’il ait une clé mais que d’autres n’en ai pas. Il pourrait être un sacré allié pour elle si elle avait confiance en lui et s’il ne haïssait pas tant les humains.
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Mer 1 Juin 2016 - 3:05

∞ Ca c'est du bon travail petite mutante !

amber.  & jörmungand


 
Le serpent pourrait presque s'en offencer de son manque de confiance en lui. Après tout ce qu'ils avaient endurées ensembles ?! Enfin il ne s'en formalisait pas vraiment en vrai. Il gardait quand même son sourire, si elle n'avait pas l'habitude, ok pourquoi pas. Mais il faudrait qu'elle s'y fasse car ça c'était le Jore que tout humain cotoyait alors hein ! Bref voila. Mais au moins il sentait que cela la touchait dans le fond. Il savait, du moins il s'en doutait, qu'elle n'avait pas vraiment la vie facile depuis tout ce temps alors il se sentait un peu étranger à tout ces histoires de bébés. Mais une chose est sur, elle n'aimait pas les compliments et c'est un peu pour taquiner la bête qu'il avait fait un compliment à la base. Mais en y réfléchissant il trouvait qu'il n'avait pas tout a fait tord sur son teind, elle semblait vraiment plus lumineuse, joyeuse malgré tout. Alors cela l'étonnait un peu dans le fond.

- Mais habitue toi chère amie. Tu a un tout nouveau Jore Liesmith devant toi ! Disait il en baissant légèrement le ton en ennoncant son nom afin que personne ne puisse l'entendre.

Mais le serpent restait comme choqué de ses propos. Comme si on sentait qu'elle allait presque exploser de rage et qu'il allait se prendre une part de gateau à la figure pour un simple compliment. Il se sentit un peu mal à l'aise sur le moment ne sachant pas vraiment ou mettre les pieds avec elle présentement. Au final il ne savait plus vraiment sur quel pied danser mais ils étaient dans un lieu publique et il se devait de garder la tête froide, enfin... pas trop quand même hein le Jotun ! Alors pour le fait qu'elle soit apparement royalement agacait le Jotun ne voulait pas en rajouter un peu plus et reprit bien vite son sourire.

Jore connaissait parfaitement la situation entre Amber et sa mère, car dès leurs premières rencontrent il avait sonder son esprit et surtout il avait fait des recherches administratifs sur elle. Il ne savait pas vraiment ou était sa mère à présent et cela ne le regardait pas dans le fond. Mais malgré tout il avait une certaine foie en ce qu'Amber puisse être une bonne mère au final. Il le savait et le sentait. Elle avait la fibre maternel et la c'était son sens de reptile qui faisait qu'il sentait ça. Mais comment lui expliquer ? Tout simplement en restant franc avec elle. Peut importe ce qu'elle disait ou pensait, il savait qu'il avait raison.

- Tu a la fibre maternelle. Je ne peux pas vraiment t'expliquer mais je le sent. Comme si le serpent en moi préssentait ce genre de chose tu voit.

Mais la conversation évoluait et le serpent ne savait pas vraiment comment il était arrivait la mais ils se mirent à parler du fait qu'il pourrait avoir des enfants. Bien sur il prit les choses sur le ton de l'humour mais dans le fond lui même doutait qu'il pouvait en avoir. Comment le pourrait il ? Certes Victoire, une humaine, avait eu un enfant de Père. Mais lui ? Cela n'était pas écrit en son destin et il se voyait vraiment mal Père. Il pensait surtout qu'il devrait avoir assez a faire avec la petite soeur de Rosanna qui était parfois un peu une petite fille pour lui dans certains conditions. Mais dans le fond il en voulait alors il ne le cacha pas a Amber qui lui rétorquait bien vite qu'il avait le sens de famille. Ca il ne pouvait le nier. Mais quand il y réfléchissait il ne pouvait pas vraiment faire subir tout ça a Rosanna...

- Mais au final peut importe si j'ai la fibre familial. Je doute laisser le fardeau de mon destin à mon enfant.

Or le souci du bébé vint en tête du serpent. Pensant à tout ca il eu le choc de se posait la question des souvenirs de ce dernier enfouis en Amber. Comment allait il réagir ce gosse face à tout ça ? Et serait il bien conscient de tout ça ? Bien sur ça serait un peu trop intruisif dans la vie d'Amber pour que Jore y mette encore sa télépathie et au vu de leurs relations actuels il ne voulait pas vraiment changer tout cela et faire en sorte que cela continu dans de bonnes conditions. Mais lui aussi il avait ce petit doute quand même. Il se mit même a aller devoir consulter son Père ou encore sa tante Amora. Mais si il le faisait alors ils sauraient qu'il aurait fauté avec une humaine, une de plus. Elle posait tout un tas de questions alors que le serpent réfléchissait a une solution des plus correct pour tous. Ce fut sans dire un mot de plus que le serpent se leva d'un air tout à fait sérieux et posant un genou au sol aux cotés de la jeune femme il tendit sa main a nouveau devant elle. C'était un geste qui en devenait presque symbolique pour eux. Un geste qui fut un grand tournant dans leurs relations et surtout un geste qui les rapprochaient d'une manière plus spirituel qu'autre chose. Mais cette fois ci il se promit que c'était la dernière et soutenait un regard grave et sérieux à Amber, serrant alors un peu les dents avant de prendre la parole.

- Laisse moi alors protéger ton enfant contre tout ça. Si je touche ton ventre je pourrais lui mettre cette barrière et ainsi uniquement les télépathes plus puissants que moi pourraient lire en lui. Mais il faudra que tu t'occupe parfaitement bien de lui. Car si il tombe entre de mauvaises mains avec cette barrière il ne pourra pas être stopper si son dons est mental. Car bien sur je suis pret à parier ma fortune entière qu'il sera aussi puissant que ses parents, voir plus encore.

Jore soutenait toujours ce regard a la fois inquiet et sérieux à Amber. Il attendait simplement son approbation par rapport à tout ceci.


code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
 

Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Le baiser de la femme serpent
» Un Serpent Royal
» La chasse au serpent
» Dans les machoire du serpent (en cours





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !