Partagez | 
 

Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Mar 14 Juin 2016 - 23:12
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

S’habituer aux compliments ne va pas être chose aisée. Elle ne s’attendrit pas quand on lui fait des courbettes, Amber s’assure toujours qu’elle peut avoir un minimum de confiance en son interlocuteur. Ce qui n’est pas si simple quand ce dernier est Jörmungand Lokison. Elle est pourtant bien moins agressive qu’elle ne l’était avant avec lui. Un tout nouveau Jore, elle a presque envie d’en rire : alors c’est donc cela l’image qu’il donne de lui en tant que terrien… soit disant ? La belle arnaque tout de même. Ca lui va pourtant bien ce visage souriant et cet air là. Il use de son nom de famille mais il le murmure presque alors la mutante esquisse un sourire en coin. C’est vrai qu’il est ici invisible et il pourrait aisément le devenir si besoin est mais c’est parce que personne ne songe à s’attarder sur lui : habillé si basiquement, allant dans un café médiocre et discutant avec une jeune femme qui n’a rien à voir avec le meilleur de la ville. Pas de quoi être fier : beaucoup pourrait se demander ce qu’il fait ici et pourquoi des fréquentations si douteuse, surtout si quelqu’un soulève les dossiers relatifs à Amber. Sauf qu’il est un peu manipulateur enfin magicien pour s’en sortir. « Tiens donc vous n’avez pas envie de vanter votre présence ic i ? Moi qui croyait que vous étiez quelqu’un de fier. Allons monsieur Liesmith, c’est tellement plus louche de faire profil bas ! … » Elle n’a pas haussé le ton mais elle n’a pas cherché à le baisser non plus. De toute façon, à part la serveuse, il n’y a pas grand monde qui leur prête attention. Qui supporterait une décoration aussi hideuse si ce n’est par défaut. Quoi qu’il en soit, cette histoire de compliments les avait un peu déstabilisés au point que Jore avait l’air légèrement mal à l’aise pendant un court instant. Situation extrêmement rare, si ce n’est inexistante. Cela ne désamorça pas vraiment la bombe sur le point d’exploser.
Parler de maternité, est-ce vraiment mieux pour faire retomber la pression ? Pas sûr. Le sujet est tellement sensible qu’il vaut mieux marcher sur des œufs. Elle ne s’est jamais entendue avec la sienne et elle l’a vu mourir sans rien pouvoir y faire. Cette vision parfois, la trouble encore. Elle sait qu’elle s’est mal conduite avec sa mère mais elle n’a jamais cherché à la comprendre, ni à l’écouter une seule fois. Sans doute lui en veut-elle toujours autant de ne pas avoir pu lui donner un père. Ne serait-ce qu’un nom, une description, un rien de substance. Une trace. Elle, elle est persuadée qu’être une bonne mère c’est pas dans sa nature et d’ailleurs, elle a-t-elle envie d’en être une de mère correcte ? Elle a déjà bien du mal à s’occuper d’elle. Elle a survécu, oui mais en volant de la nourriture, des habits. Elle se débrouille mais les bébés, elle y connaît rien. Il a pourtant l’air si persuadé par ce qu’il lui dit qu’elle en est presque bouche-bée. Il le sent ? Comme quoi : un instinct ? Apparemment … « Alors là… j’avoue que pour une fois, j’ai rien à te répondre. J’en sais rien mais on verra bien je suppose. »

Parler normalement, ce n’est pas dans les habitudes de la mutante qui esquive souvent ce genre de moments excepté avec Ezekiel mais dernièrement, elle ne savait pas pourquoi, elle était devenue plus pipelette qu’avant. Peut-être qu’elle change plus qu’elle ne le croit. La famille ça prend un sens nouveau dans la bouche de l’hémokinésiste, pas uniquement depuis qu’elle a un ballon à la place du ventre mais parce qu’elle a retrouvé un peu de son passé, que des gens veillent sur elle aujourd’hui. Des gens qui avant, n’auraient eu aucune signification aux yeux de la demoiselle. La famille ce sont des gens qui ont de l’importance et qu’on apprend à aimer. A sa façon en ce qui concerne Amber… Pas forcément la meilleure. Elle ne sait pas ce que pense Jore de tout ça, les gosses mais sûr qu’il aurait meilleur instinct de parent qu’elle. Elle le regarde assez étrangement quand il prétend ne pas pouvoir laisser son fardeau à son propre gosse. Et elle qu’a-t-elle justement fait… « C’est une manière de voir les choses oui mais tu devrais en parler avec ta petite amie… » Voilà qu’elle fait quoi ? Elle lui donne des conseils : on aura tout entendu. Elle a envie de lui dire ‘non oublies’ mais elle se retient finalement. C’est bon c’est dit de toute façon. Enfin abordera-t-il un jour le sujet avec cette humaine en sachant pertinemment qu’elle n’est qu’une fragile éphémère pour lui et que… mine de rien, il sait qu’il va mourir lui… dans longtemps peut-être… il n’empêche que si son gamin a ses gênes il vivra aussi au « ralenti » d’un point de vue humain…
Se pose la question de l’embryon dans le ventre d’Amber. Elle n’y aurait jamais songé. Elle l’a déjà vu faire ça : resté parfaitement stoïque pendant qu’il réfléchit alors qu’elle, elle pose des questions ? Des tas de questions ! Elle ne savait pas que leur dérapage au labo pourrait avoir plus de conséquences qu’un simple –partage de données mémorielles- mais l’évidence était là. Elle le regarde poser un genou à terre tandis que la serveuse les dévisage désormais avec une attention toute particulière. Que fait ce crétin ? Il se rappelle qu’il est le fils d’un président ou il veut qu’elle le lui rappelle … ? « Hum t’es vraiment obligé de nous faire passer pour deux crétins en te mettant genou à terre ? » Elle n’est pas certaine d’avoir réellement envie qu’il touche son ventre. Le bébé bouge beaucoup maintenant et puis bon, elle n’aime pas trop le contact physique. Elle a toujours cette réticence à l’égard de Jore. Elle grimace quand il lui dit qu’elle devra correctement s’occuper de l’enfant… elle n’est pas certaines d’être à l’abri des mauvaises rencontres et si elle porte sa poisse au petit… ? Elle pâlit un peu en comprenant ce qu’il lui dit. Soudainement, elle prend le temps de peser le pour et le contre. Un mutant plus puissant qu’elle et Ezekiel ? Mon dieu, elle se demande si elle sera à la hauteur. Elle ne veut pas lui en lui de l’inquiétude et voir que c’est sérieux. Il sait ce qu’il fait non ? Elle voudrait un peu plus de sûreté dans ce qu’il fait mais il est jeune… pour son peuple. Il ne maîtrise pas ses pouvoirs aussi bien qu’un vieux Jotun… Elle ferme un peu les yeux, les rouvrent. « Je suppose que c’est ma responsabilité de veiller à ce que personne ne l’influence plus tard. Toi tu pourrais lever la barrière ou faire quelque chose si jamais ? Enfin… le voudrais-tu déjà… Je déteste être garante d’un autre mais j’ai pas tellement le choix cette fois… ok ! »
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Dim 26 Juin 2016 - 18:42

∞ Ca c'est du bon travail petite mutante !

amber.  & jörmungand


 
Il ne fallait surtout pas qu'on voit le fils du président dans ce genre de lieu. Pourquoi ? Simplement parce qu'il y aurait une foule de gens a venir lui poser tout un tas de questions dont il n'a pas vraiment envie de répondre. Puis les médias sont tellement ennuyant... Ce genre de chose semble vraiment être propre à la race humaine. Il ne semblait avoir vu cela qu'ici et même si il était coincé en ces terres alors il se devait de se fondre dans la masse. Dans l'état actuel des choses il ne pouvait faire comme il le souhaitait. En réalité Jormungand aurait plus était du genre à être l'ombre d'un président que le président lui même. Donc le serpent n'aimait pas vraiment que son Père exposait toute la famille ainsi. Mais soit ce n'était pas vraiment un souci en soit car il s'accomodait aisément de la situation et pouvait en jouer à tout va. Puis sans cela il n'aurait jamais fait la connaissance de Rosanna n'est ce pas ?

Soit dit en passant, la mutante qui se tenait en face de lui en faisait un petit peu trop... Mais il grinça simplement des dents face à ses paroles. Ne voulant pas envenimer les choses et surtout ne voulant pas créer une nouvelle guerre entre eux en publique. Il se contenta de la fixer des yeux et lui montrer par la même occasion un regard reptilien afin de simplement la mettre dans l'embarra. Mais il reprit bien vite le sourire car le sujet qu'ils allaient a présent aborder l'amusait beaucoup. La maternité d'Amber était presque ironique pour le serpent. Il savait qu'elle n'était pas du genre très caline et encore moins pour des marmots et la savoir en porter un le faisait énormément rire intérieurement. Mais il fallait qu'elle garde le morale. Car malgré tout il savait ce que le bébé allait endurer et même si il n'allait pas user de télépathie il savait qu'il serait un mutant. En tout cas le serpent voulait rassurer la mutante. Il le savait et il en était même persuader qu'elle ferait une excellente mère. Mais ceci semblait la choquer et il se mit directement a rire en buvant une gorgée de son soda.

- TU verra bien, pour moi c'est tout vu déjà.

Mais la mutante semblait plus vouloir voir le serpent Père que lui. Elle insistait même qu'il fallut qu'il sorte quelques arguments assez évasif afin de pouvoir se délibérer de cette conversation qui tournait pas vraiment à son avantage pour le coup. Alors qu'elle lui conseilla d'en parler à Rosanna il esquissa un petit sourire avec un léger ''hmphf'' en guise de réponse. Ne sachant surtout pas quoi dire de plus.

Or autre chose prenait principalement l'esprit du serpent. Le bien être de son bébé. Pas qu'il s'en souciait loin de là, mais il voulait pas perdre cette association qui lui semblait bien marcher pour l'heure. Sauf qu'il fut si prit par les sentiments qu'il pouvait jouer qu'il en oubliait sa position. Lorsque la mutante le fit remarquer il se leva d'un bond en se raclant la gorge. Tournant le regard vers les gens alentours il fusilla du regard la serveuse qui en devint vite toute palotte. Pour ce qui était du bébé il semblait que ses propos puisse totalement faire perdre pied la jeune mutante. Dans les cas habituels il se mettrait à rire et se moquait d'elle. Mais il ne pouvait se le permettre ici car sinon sa fierté de mutante couperait totalement les portes qu'il avait réussit à ouvrir avec elle. En tout cas les paroles de la mutante semblèrent fort bien réfléchis pour l'heure et le serpent se contenta de poser sa main sur le ventre rond et se concentrer un peu afin de bloquer tout partage de souvenir entre la mère et le bébé. Du moins les souvenirs qui lui appartenait à lui. Confiant et souriant il se remit en place en face d'elle et but sagement son soda avant de répondre calmement.

- Pour ce qui est de mes souvenirs tu n'a plus a t'en inquiéter. Mais pour l'éducation... Je te souhaite bien du courage si elle a ton caractère... !

A ce moment là le serpent ne savait pas s'il venait de faire une gaffe ou non. Mais il venait de divulguer le sexe de l'enfant... Serait ce une nouvelle pour la mutante ? Qui sait...


code byPANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Lun 27 Juin 2016 - 13:46
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

Comme d’habitude, les taquineries ne marchent que dans un sens avec lui mais Amber a l’habitude après tout. Evidemment qu’elle ne va pas réellement provoquer un scandale dans ce petit bar et tout simplement parce qu’elle n’a pas tellement envie non plus qu’on la voit ici. Premièrement parce qu’Ezekiel n’est pas au courant qu’elle se trouve ici, dans ce café et en compagnie d’un psychopathe potentiel. Ezy est au courant pour la mort d’Alex mais il ne sait rien de ce qui lie Amber à un des enfants du président. Deuxièmement, elle est enceinte et elle n’a pas tellement envie que des gens se fassent des films. Amber adore son anonymat : c’est une voleuse alors sans la discrétion, elle n’ira pas bien loin.  Elle n’a aucune envie que les gens fassent plus attention à elle qu’avant. Donc ça ne l’arrange pas non plus cette histoire de dévoiler la présence d’une personnalité importante dans ce lieu. La preuve, elle ne prononce pas réellement fort les mots qu’elle lui sort. Bon certes, elle cherche un peu les ennuis en l’embêtant de la sorte mais bon. Elle observe ce regard qu’il lui lance soudainement et elle de soupirer « ça va, je n’ai pas crié et tu sais bien que je ne vais pas te créer des ennuis en public à défaut de me mettre dans une situation tout aussi merdique. » Vu toutes les fois où il lui a bien pourri la vie, il peut bien se détendre : ce n’est pas elle la pire des deux. Enfin il retrouve toujours très vite ce petit côté supérieur quand il parle d’un sujet qu’il l’amuse. Surtout si ça embête la jeune femme et en l’occurrence, il est facile de taquiner Ambe r qui se montre assez susceptible à cause du fait qu’elle soit enceinte. C’est pas de sa faute si elle s’imagine mal avec un marmot à porter, l’entendre couiner toutes les dix secondes pour moult raisons et devoir l’assister pour manger, se changer et tout…  Comment il peut croire un seul instant qu’elle puisse être parfaitement capable de s’accoutumer à de pareilles tâches qui implique qu’elle doive s’occuper d’un autre qu’elle-même. Puis s’il s’agit d’un bébé possédant le gène X, elle va devoir souffrir deux fois plus à l’adolescence… enfin si on en arrive jusque là… Elle se rafraîchit mais est un brin contrariée par cette naissance. Elle compte énormément sur Ezekiel pour le coup. C’est lui qui l’a voulu plus qu’elle. Sauf que les deux n’ont pas spécialement grandi dans des familles qui soient des exemples et on dit qu’on reproduit les erreurs de nos parents, ce qui serait catastrophiques. Elle préfère ne pas y songer. Elle serre un peu les dents quand le serpent prétend mieux savoir qu’elle. Comment peut-il savoir hein ? Ce n’est pas une insulte… c’est même plutôt l’inverse alors pourquoi s’énerver pour si peu ? Elle passe, efface d’un geste ce point de la conversation, ne murmurant qu’un « ok, ok » pour signifier qu’il a gagné. Elle ne va pas débattre cent ans sur ce sujet surtout qu’être père ne semble pas être un sujet si simple pour lui non plus. Il ne l’est pas mais l’envisager serait compliqué. Elle appuie dessus avant de le laisser finalement tranquille.

Ils évoquent un sujet bien périlleux. Si Jore s’amuse un temps, il semble oublier la discrétion un instant, ce qu’Amber a tôt fait de lui faire remarquer. Ça pourrait presque la faire rire de voir ça mais elle est suffisamment agacée par les rares personnes présentes pour s’en esclaffer. Enfin surtout la serveuse qui reçoit les foudres de Jörmungand quand celui se retourne. Pour le coup, ça, ça peut faire rire la mutante qui n’arrive pas à retenir un petit rire le plus discret possible. Il faut dire que ce regard, elle l’a vu de nombreuses fois et elle en est habituée. Ce n’est pas comme si ça l’empêche de dire ce qu’elle pense. Par contre, ça semble particulièrement efficace sur la serveuse qui décide de s’occuper de ses oignons en fin de compte. Par contre, en revenir au bébé, ça ce n’est pas drôle du tout pour la demoiselle.  Elle est totalement perdue à ce sujet. Encore plus si on discute de la possible interférence des souvenirs d’un bébé avec les pensées enfouies d’un Serpent immense venu d’une autre planète. Amber laisse Jörmungand gérer cela, en se mordant la langue à son contact. Pire que tout, elle sent le bébé qui bouge. Elle songe que oui, elle peut être une mère protectrice soudainement. Parce qu’à bien y réfléchir si jamais Jore se retrouve un jour à faire du mal à l’enfant, à Ezy ou elle. Il peut être certain qu’il n’en sortira pas si indemne qu’il le croit. Amber est peut-être une jeune femme qui se la joue souvent « perso » mais elle a évolué. Tant qu’entre eux, le soleil est au zénith pas de quoi sortir les hostilités. Amber se tient correctement, parce qu’elle a fait une promesse. Sa parole a plus de valeur qu’avant. Elle acquiesce concernant les souvenirs et manque de râler concernant avant de s’arrêter net. « Quoi ? » Si elle a son caractère… Amber reste bouche-bée parce qu’elle ne voulait pas savoir le sexe de l’enfant avant sa naissance, enfin disons qu’elle n’en voyait pas l’intérêt de toute façon. Elle ne va pas l’annoncer à son mutant mais elle … elle sait désormais. Elle fixe Jore brusquement « Tu devrais te taire parfois… Au moins si elle a mon caractère, je serais sûre qu’elle se relèvera toujours même au plus bas ! » D’un geste rapide, un brin furieuse mais pas au point de lui en vouloir vraiment allez savoir pourquoi, elle vide son verre et se lève. « Je te laisse. Je doute t’être utile dans les jours à venir mais tu sais comment me joindre de toute façon. »

code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Jeu 8 Sep 2016 - 11:46
    Comme dirait les humains c'est de bonne guerre. Elle fit en sorte de baisser le ton et Jore fit en sorte a son tour de passer ce petit couac. Surtout qu'il semblerait aussi qu'elle ne souhaite pas faire plus de bruit en ces lieux. Il est vrai qu'elle était en couple avec un Confrériste et la voir avec l'un des enfants du Président n'était sans doute pas très bon pour gagner la confiance de tous les mutants qu'elle cotoie. Cela nuierait certainement a son couple tout comme pour le Serpent. Mais aussi a ses relations. En fait ils prenaient tout deux le même risques et ne voulaient pas que tout ceci se sache. Alors le serpent baissa sans doute en pression et se calmant bien après sur les blagues lorsqu'elle capitula au final.

    La situation se calmant bien entre eux Jore se décida a lui parler d'un sujet plus ou moins indiscret pour ce qui concerne ses souvenirs. A telle conscient que le gamin a potentiellement acces a tout son savoir ? Il le fit donc remarquer a la mutant qui semble éprise d'une certaine panique, rien de grave ni d'alarmant lui souligna le Dieu Nordique. Il tenta de la rassurer a ce sujet en lui offrant la possibilité de tout bloquer. Bien sur elle pouvait faire appel a un autre télépathe. Mais avait elle un aussi bon que lui ? Puis si ce dernier s'amuse a fouiller dans la tête de la mutant alors Jore ne parierait pas sur la survit du télépathe qui risquerait de se faire assaillir par les souvenirs du Serpent et ne pas supporter autant d'information en une seule fois. Peut etre qu'il mourra sur le coup alors a quoi bon risquer la vie d'atruie ? Jore avait une solution, comme d'habitude dirait on. C'était de s'occuper lui même de ce petit ''soucis''. Il allait faire en sorte de faire disparaitre ses souvenirs de son bébé et qu'il ne puisse plus y avoir accés. Se levant alors et faisant en sorte d'accomplir cette tache il eu comme une petite visite guidé de l'esprit du bébé découvrant ainsi son sexe et entrevoyant un peu sa personnalité future. Bien sur on a toujours une personnalité qui se fait modeller par notre éducation. Or on a toujours quelques notions de bases qui nous sont bien acquit avant notre naissance. Ce sont des notions qui nous acquisent par nos gênes, nos parents. Malgrè le fait que le serpent ne su pas tenir sa langue pour le sexe de l'enfant il fit en sorte de ne pas dévoiler le don de l'enfant. Jouant un peu de son sadisme dira t on mais surtout parce que ce dernier ferait certainement monter de mauvais souvenirs à la mutante et qui sait ce que cela peut être une femme enceinte en proie aux stress ? Il ne voulait pas tenter l'expérience, il aimait cette notion de naissance alors il ferait en sorte de proteger ce bébé malgré tout.

    Souriant simplement et malicieusement a la mutante il lui fit un signe de tête prouvant que lui aussi pouvait capituler.

    - Je suis navré de cette erreur de ma part. Mais ne t'inquiete pas, ton enfant est aussi fort que ses parents.

    Feintant une légère colère sur le moment la mutante se leva d'un geste assez hatif qui fit sourire le dieu en l'observant avec sourire et satisfaction. Balayant alors l'air devant son visage d'un air presque délicat d'un revers de sa main il reprit alors sagement.

    - Bien, dans ce cas porte toi bien et j'espère avoir une photo à la naissance si cela ne t'est pas trop déplacé.

    Laissant alors la mutante partir il n'y avait plus grand chose à dire dans tout cela.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore   Dim 11 Sep 2016 - 14:47
Biche, Serpent et Barbapapa ! × ft. Jore & Amber

Non franchement la naissance à venir d'un enfant dans la vie de la mutante n'est pas l'événement le plus rassurant qui soit. Elle n'a absolument aucune idée de comment s'en occuper et n'a pas vraiment eu d'exemples auxquels se référer dans sa jeunesse. Elle va devoir compter sur son instinct maternel qu'elle doute fortement de posséder. Si en plus de cela, elle doit compter que les souvenirs d'un jötun fasse également interférence, ça risque de devenir ingérable pour elle. Elle préfère effectivement bloquer tout accès, dans le doute. Le mieux placé pour s'en occuper étant le Serpent lui-même. Elle se souvient que ses souvenirs ont failli la tuer, elle ne veut pas revivre cela et elle ne souhaite pas impliqué quelqu'un là-dedans. Qui sait ce qu'un télépathe autre que lui pourrait fouiller dans son esprit, et lire ces fameux souvenirs. Il reste fils d'un président et Amber lui a dit qu'elle ne ferait pas de vagues. Elle ne lui cause pas d'ennuis tant qu'il ne la met pas en danger. Ni elle ni les siens. Certes, il n'a pas tant de choses à perdre comparé à elle mais elle n'est pas sotte... elle s'attaquera à ce qui est à sa hauteur. Il lui est impossible de viser sa famille, elle visera sa charmante blonde. Elle ne fera rien, tant que tout se passe bien entre eux et pour le moment l'entente est correcte. Bon elle lui en veut de lui avoir dit qu'elle aurait une petite fille mais ce n'est qu'un détail. Elle le laisse faire. Elle sait qu'il peut aussi débloquer le verrou qui lui interdit l'accès à sa mémoire à elle... mais elle le laisse quand même faire. Elle ne dira pas qu'elle a une totale confiance en lui, c'est quasiment impossible. Elle se méfiera toujours mais la notion de peur chez la mutante n'a jamais été semblable à celle des autres. Elle est parfois un peu consciente sur les bords : quitte à braver un serpent vieux de plus de mille ans. La grossesse l'a rend pourtant légèrement plus prudente qu'avant. Même si elle n'est pas certaine de vouloir cet enfant, elle ne lui veut aucun mal. Elle n'ose sans doute pas s'avouer qu'elle le protègera de sont mieux. Après tout, Amber a suffisamment de caratère pour défendre ce qu'elle désire. Elle accueille le sourire du jeune Liesmith avec froideur mais elle est plutôt sereine pour une fois. Il est posé et exceptionnellement, sa malice n'a rien de néfaste. Il s'excuse et elle reste un peu étonnée par ce genre de phrase qui n'est pas habituelle pour elle, de la part d'une personne dont elle ne l'aurait jamais pensé. C'est quoi ce faux air rassurant qu'il lui témoigne ? Elle a beau ne pas l'apprécier, elle ne lui jette pas la faute à la tête. Même si elle n'est pas du genre à reconnaître toujours les siennes, elle ne l'accusera pas de tous ses maux. Elle bloque un peu sur le fait qu'il dise que l'enfant sera aussi forte que ses parents et elle reste un peu interrogative. "As tu besoin de t'excuser avec une mutante comme moi ? J'en doute. C'est sans doute mieux ainsi, je ne pense que l'avenir sera plus clément que le passé." Elle songe principalement à la purge et ses dégâts. Espérons qu'elle n'aura pas à vivre une seconde purge et qu'effectivement la petite s'en sortira mieux que sa mère et que son père. Ils sont loin d'être les parents modèles. Elle était en colère mais ce fut passager... sans doute les hormones. Il ne s'en offusquera pas, il a connu pire de la part de la demoiselle. Sa colère est particulièrement innofensive actuellement. Elle s'efface même radicalement quand il lui souhaite de bien se porter. Elle laisse place à un étrange calme. Le stress d'une telle rencontre disparaît avec l'achèvement de celle-ci. Se porter bien Amber n'est pas très douée pour cela... mais elle doit faire un effort. Par contre... il déconne pour la photo là ! Elle esquisse un sourire en coin "Comme toujours... Oui et plus tard, je lui lirais les contes Nordiques, je lui achèterais un serpent en peluche et je vais lui apprendre à t'appeler tonton Jore ?" Elle est certaine qu'elle recroisera Jore un jour. La petite sera sans doute née d'ici là et elle espère qu'ils seront en "bons termes". Elle s'en va sans se départir de ce sourire : ils ont fait le tour de ce qu'ils avaient à se dire.

RP CLOS
code by lizzou × gifs by Al
Revenir en haut Aller en bas
 

Biche, Serpent et Barbapapa ! | ft. Jore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Le baiser de la femme serpent
» Un Serpent Royal
» La chasse au serpent
» Dans les machoire du serpent (en cours





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !