Partagez | 
 

Retour dans le passé... [Connor & Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Ven 20 Nov 2015 - 5:58
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Prudemment, la future maman s’engagea sur l’autoroute en direction de Philadelphie, guidée par les indications de son GPS, qui grésillait à chaque élan de nervosité. « Il fait présentement 15ᣞ degrés dans notre belle et grosse pomme ! Une journée d’automne particulièrement chaude qui s’annonce... » Son doigt écrasa le bouton de la stéréo, ne supportant plus la voix enjouée du présentateur. Mais, qu’est-ce qu’elle fabriquait ? Les mains crispées au volant d’une voiture qu’elle avait spécialement loué pour l’occasion, la jolie blonde se sentit à deux doigts de rebrousser chemin. À l’aide de Sharon – qui avait décortiqué le dossier de Connor – la mutante détenait l’adresse et les informations nécessaires pour retrouver la mère de son chéri. Eh oui, sa douce s’était mise en tête de réunir son homme et sa maman... Était-ce vraiment une bonne idée ? Après tout, Connor ne lui avait rien demandé ! De plus, elle avait fouiné dans sa vie privée et fait les démarches dans son dos, en secret. Il serait probablement fou de colère. Quoique, ce n’était que partie remise, non ? « Respire. Il te pardonnera... » Murmura sa petite voix intérieure, tandis que son clignotant indiquait à gauche. Une crampe dans son bas-ventre la fit grimacer. « Vous avez raison mes petits monstres, maman doit se calmer. » Étant presque à terme, ce n’était pas vraiment le moment idéal pour faire cette balade. Deux semaines et ils seraient parents ! C’était hallucinant, quoi ! Ces neuf mois étaient passés en un éclair ! Une caresse affectueuse sur son bidon, Lucy s’arrêta dans une station-service pour faire le plein et s’acheter de quoi grignoter. De retour dans la voiture, elle dévora son muffin au chocolat et vérifia ses messages (elle avait dit à Connor qu’elle passerait la journée avec sa meilleure amie...) et repris la route.

Lucy rebutait l’idée de mentir à son chéri. «
C’est pour la bonne cause... » Murmura à nouveau sa petite voix. Les humains ont un talent inné pour se compliquer la vie ! Pourquoi ne pas avoir tout simplement abordé le sujet avec Connor ? Les deux amants étaient assez proches et complices pour être parfaitement honnêtes, non ? Plus que quiconque, ils connaissaient les risques de telles cachotteries... Mais, peut-être qu’elle cherchait à protéger le futur papounet d’un éventuel rejet ? Si elle pouvait lui éviter cette souffrance... Ses billes bleues se posèrent brièvement sur l’indicateur de vitesse et elle relâcha son pied. Ses nerfs étaient à vif. La jeune femme devait se reprendre et se concentrer sur la route. La dernière pancarte annonçait une dizaine de kilomètres et son cœur palpita d’une profonde anxiété. Comment se présenterait-elle ? Comme son amie ou carrément sa petite-amie ? L’ennui, c’est que sa mère ferait probablement le lien entre son fils et sa gigantesque bedaine. Il y avait plus subtil comme annonce ! « Vous êtes arrivé à votre destination. ». D’un mouvement brusque, elle débrancha le GPS et le rangea dans la boîte à gants, submergée d’appréhension. Et si c’était une erreur d’être ici ? Il était encore temps de rentrer à la maison. Dans son nid douillet avec son homme. Un petit coup d’œil dans le rétroviseur, histoire de se recoiffer et d’être certaine qu’elle était présentable. Quelle femme ne serait pas terrifiée de rencontrer sa « belle-mère » ? Puis, après une longue inspiration pour se donner du courage, Lucy s’extirpa de la voiture et étira ses membres engourdis. En se dirigeant trop lentement vers la dite maison, elle remonta le collet de son blouson, cachant un minuscule suçon près de sa clavicule gauche. Une gracieuseté du futur papa ! Disons que, malgré la grossesse, ils n’avaient aucun problème d’intimité ! Au contraire, depuis leurs retrouvailles, ce désir insatiable qu’ils ressentaient en permanence et leur passion démesurée s’étaient décuplés  ! À cette pensée, la blonde eut un sourire en coin et oublia momentanément cette angoisse qui tiraillait son ventre...

Figée, examinant intensément la porte depuis quinze bonnes minutes, la blonde n’osait pas appuyer sur la sonnette. Que dirait-elle ? Que pourrait-elle inventer pour justifier sa présence ici ? Une main sur son épaule la fit sursauter. «
Oh, bon sang ! Vous m’avez fait peur ! » S’exclama-t-elle en posant une main sur son cœur. Bouche bée, Lucy contempla cette sublime femme qu’était Fiona Langdon, la mère de Connor. Ils ne se ressemblaient pas du tout physiquement ! Mais, ils avaient le même charisme et dégageaient cette même assurance. Spontanément, la blonde se demanda à quoi ressemblait le père de son amoureux. D’ailleurs, est-ce qu’il avait conservé quelques souvenirs de son enfance, comme des photos, des lettres ou des vidéos ? Consciente que son silence devait paraître étrange, Lucy se reprit. « Pardonnez mon impolitesse madame Langdon. Je me présente, Lucy Patterson. » Dit-elle en tendant sa main avec douceur, réfléchissant à toute vitesse. « Je suis une collègue de votre fils, Connor Welch. Nos supérieurs m’ont demandé de venir ici, afin de vous poser quelques questions à son sujet. Pour avoir un avis plus... objectif... me permettriez-vous d’enter ? » Lucy avait tout bonnement songé aux Avengers et à la future nomination de Connor dans l’équipe. Ce serait sûrement le genre d’investigation que son Capitaine ferait pour en connaître davantage sur leurs nouveaux membres. Surtout après les récents événements et les espions qui réussissaient à se faufiler partout. Mais, est-ce que Fiona allait croire à son baratin ? La britannique était une bien mauvaise menteuse. Néanmoins, une bienveillance infinie – et légèrement trompeuse quant à ses vraies relations avec le trentenaire – se lisait au fond de ses billes translucides... La belle blonde attendit patiemment la réaction de la maman de cet homme merveilleux dont elle était irrévocablement amoureuse.






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Ven 27 Nov 2015 - 2:19
Lucy & Fiona
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Cette journée semblait si banale, comme les autres. Pas une seconde, Fiona ne serait douté qu'un grand chamboulement allait subitement tout remettre en cause. Sa petite vie bien organisée s'apprêtait à exploser en éclat et elle ne s'en doutait pas encore... Les mains agrippées fermement au volant de sa voiture, chantonnant un morceau d'Edith Piaf passant à la radio, elle revenait des courses et n'était plus très loin de la maison à présent. Son visage semblait paisible, reposé. Comme si elle menait une vie parfaite, alors qu'en réalité, il n'en était rien. Bien que selon elle, elle n'avait pas de quoi se plaindre, elle n'était pas heureuse et passait ses journées à maîtriser ses démons. Des démons profondément enfouis tout au fond d'elle-même et qui ne cessaient d'essayer de remonter à la surface. Il suffisait de quelques signes, n'importe quoi... Et tout pouvait se désintégrer. Un prénom, un parfum, un lieu empli de souvenirs, une voix, un jeune homme ressemblant à son petit garçon... Cette splendide femme, à l'élégante  allure et à la façade de fer, était en réalité une véritable bombe à retardement. Son seul et unique fils, qu'elle n'avait plus revu depuis au moins une décennie, lui manquait chaque jour qu'il soit. Pas un seul ne passait sans qu'elle n'embrasse une vieille photo de lui, sans qu'elle ne rêve de lui, sans qu'elle ne souhaite au plus profond d'elle même qu'il soit sain et sauf. Et pourtant, rien ne transpirait au travers de ses traits. La plupart du temps, hypocrites ou de marbre.

Enfin arrivée dans la rue où elle réside depuis son mariage avec son nouveau mari, à savoir environ 8 ans, son regard transperçant se fronça au fur et à mesure qu'elle s'approchait de sa maison. Ne se souvenant pas avoir invité qui que ce soit, il y avait pourtant quelqu'un, garé devant chez elle et à la porte. Elle prit tout de même le temps de se stationner et de sortir quelques sachets de courses, les maintenant dans ses bras. D'un œil intrigué et méfiant, elle s'approcha de la jeune femme, encore de dos. Elle la scruta, puis lui tapota l'épaule. Face au sursaut de la petite blonde, Fiona sursauta également. Manquant presque de faire valser ses commissions. « Puis-je savoir qui vous êtes ? Si c'est pour me vendre quelque chose, autant vous dire que vous perdez votre temps... » Ferme et froide, Fiona défigura la jolie blonde du regard. Avant que ce dernier ne s'attarde finalement sur la bedaine de celle-ci. Par politesse, elle lui tendit la main, mais Fiona n'y prêta aucune attention. Attendant qu'elle déguerpisse ou qu'elle lui explique le pourquoi de sa présence, ici, sur son paillasson. Ce qui ne tarda d'ailleurs pas à tomber. Comme l'effet d'un violent coup de massue. Le visage de Fiona pâlit brutalement à l'entente du prénom de son fils Connor. Son corps tout entier se pétrifia, à tel point qu'elle en fit tomber toutes ses courses.

La gorge nouée, elle se recroquevilla gracieusement, afin de ramasser ce qu'elle venait de faire tomber, sans un mot, mais le cœur battant la chamade. Aussitôt redressée, elle planta son regard brillant, trahissant toutes ses émotions, dans celui de la jeune inconnue. Comment cette gamine pouvait-elle connaître son nom ? Son adresse ? Son fils ? Elle ne semblait même pas avoir l'allure adéquate pour travailler avec lui... Une chose est sûr, elle ne croyait en rien à son baratin. Était-elle un danger pour son fils ? Ou réellement une de ses proches ? Quelle que soit la réponse et bien que consciente de sa paranoïa, Fiona était prête à tout pour protéger son fils et préférait ne prendre aucun risque. Encore moins après tous ces sacrifices. Elle inspira profondément, avant de redresser le menton et d'essayer de récupérer toute son assurance naturelle. « Je vous suggère de quitter le planché au plus vite, jeune fille... » Aucune plaque d'agent en vue, ni de quoi que ce soit d'autre, elle ne lui devait donc rien. Bien qu'une étrange hésitation s'empara de Fiona, qui ouvrit la porte de chez elle avant d'y entrer à moitié. Sûrement provoqué par le fait que cette jeune demoiselle soit enceinte... Mais peut-être valait-il mieux en rester là.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Sam 28 Nov 2015 - 7:07
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


La blonde dégluti face à la réaction farouche de sa « belle-mère ». Fiona était froide comme un iceberg. Le contraire de ce qu’elle aurait imaginé ! Prise au dépourvu, elle se mordit la lèvre en abaissant sa main. D’où provenait cette méfiance à son égard ? Est-ce que les Langdon recevaient souvent des visites déplaisantes ? Après coup, ils ne se ressemblaient pas tant que ça... Connor avait ce pétillement dans le regard. Une vivacité hors du commun. Il attirait naturellement les gens avec son humour et son énergie débordante. Sa mère et lui semblaient être à l’extrême opposé. Ça n’allait pas être facile de discuter avec cette femme hostile. Finalement, les retrouvailles seraient moins chaleureuses que prévu ! À sa grande surprise, le visage de madame Langdon se décomposa au prénom de son fils, renversant jusqu’à ses courses dans l’escalier. Le premier réflexe de la future maman fut de s’accroupir pour l’aider, mais son bidon était plus que gênant. Une nouvelle crampe traversa son bas-ventre et la blonde décida de l’ignorer. « Pardon... J’ai manqué de tact. » S’empressa de dire Lucy, visiblement embarrassée d’avoir perturbé sa belle-mère à ce point. Que se passait-il ? Son masque de fer s’était fissuré, dévoilant sa faiblesse et sa sensibilité. Donc, Fiona Langdon se souciait de son fils... Alors pourquoi se braquait-elle de la sorte ? Est-ce qu’il s’agissait d’une vieille querelle – le genre qu’on enfoui pendant des années et qu’on nourrit d’une profonde rancœur – ou d’autre chose ? Lucy était confuse, ne sachant plus s’il était préférable de jouer la carte de l’honnêteté. Encore une fois, elle s’imaginait mal lui annoncer sa grossesse. Elle s’inquiétait de la réaction de Fiona. Est-ce qu’elle serait heureuse de se savoir grand-mère ou cette révélation attiserait sa colère envers son fils unique pour l’avoir maintenu dans l’ignorance. Les questions se multipliaient et se bousculaient dans sa tête.

«
Je vous suggère de quitter le plancher au plus vite, jeune fille... » Son corps réagit immédiatement. « Non, attendez ! » S’exclama la blonde en s’approchant, mais respectant la barrière de protection invisible qu’avait érigé Fiona entre elles. La lumière du porche grésilla légèrement, avant de revenir à la normale. « Votre fils a risqué sa vie pour me sauver... sans lui... » Sa gorge se noua et sa tête blonde se détourna de Fiona pour dissimuler son trouble. Le souvenir qu’elle évoquait était apparemment très pénible et douloureux. La mutante avait été captive durant des jours, torturée sur cette chaise infernale, impuissante, grugée par la peur insoutenable de perdre leurs bébés. Connor avait été blessé et ça lui avait littéralement arraché le cœur d’entendre ses sanglots lorsqu’ils s’étaient enfin retrouvés. Une sincérité indiscutable vibrait dans sa voix, alors qu’elle s’efforçait de garder un ton neutre. Toutefois, si madame Langdon était le moindrement perspicace, l’affection et l’attachement tout particulier de Lucy envers son fils ne lui avait probablement pas échappé. Une détermination sans borne scintillait à présent dans ses magnifiques perles bleues. Fiona Langdon ne réussirait pas à se débarrasser d’elle.

«
Et si on faisait un marché ? » Une idée avait germé dans son esprit. En définitive, la justicière avait décidé de s’en tenir à ses principes. La franchise. Néanmoins, elle dévoilerait les choses petit à petit, dépendamment de l’évolution de la conversation et de l’attitude de Fiona. Du coup, elle serait honnête – dans la mesure du possible – et extrêmement prudente. Elle refusait que Connor souffre à cause de cette femme. Mais, quelque chose lui disait que cette « dame de fer » n’était pas aussi solide qu’elle le prétendait, que cette rencontre ne serait pas vaine. « Je répondrai à vos questions du mieux que je peux et vous répondrez  aux miennes... » Proposa-t-elle, bien décidée. « Je pense que... vous êtes une bonne mère. » Un sourire doux illumina ses traits et sa main se posa instinctivement sur son ventre. Certes, elle n’avait jamais essayé de retrouver Connor, mais il y avait forcément une bonne raison. Pas vrai ? L’expression qu’elle avait eue à son prénom ne pouvait tromper personne sur son amour maternel. « Je suis certaine que vous aimeriez savoir ce qu’est devenu votre fils après toutes ces années... » Soudain, sa main libre se cramponna à la rampe du balcon, tandis que l’autre frottait sa bedaine. « Ouf, ça bouge là-dedans ! » Marmonna-t-elle, le visage crispé de douleur. La future maman prit quelques bonnes inspirations, une lueur d’inquiétude traversant ses pupilles transparentes, attendant que les crampes se dissipent. « J’ai fait une longue route et je suis restée debout trop longtemps... » Dit-elle en se massant encore un peu le ventre. À nouveau, les crampes s’atténuèrent... « Alors, acceptez-vous ma proposition ? » Demanda-t-elle essoufflée, bien qu’elle semble se sentir mieux.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Ven 4 Déc 2015 - 15:43
Lucy & Fiona
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Alors qu'elle s'apprêtait à claquer fermement la porte au nez de la blondinette, celle-ci réussi à l'en empêcher en une phrase. Son fils, aurait risqué sa vie pour la sauver ? Toujours dos à la mutante, un très léger sourire étira les lèvres de Fiona. Cela ne l'étonnait pas de lui... Puis elle ferma les yeux un instant, en écoutant toujours ce que la jeune femme lui racontait dans son dos. Soupirant discrètement et tiraillé par ce dilemme. D'un côté, elle devait rester ferme et assumer jusqu'au bout la décision qu'elle a prise il y a des années de cela. Et de l'autre, comme toute mère normalement constituée, elle meurt d'envie de savoir ce qu'est devenu son fils. Une main toujours agrippée à la porte, elle fini par se retourner lentement. Le regard brillant, mais l'air toujours aussi ferme. Ce n'était qu'une carapace. La ténacité et la persévérance de Lucy allait très certainement payer. Après tant d'années, Fiona voulait des nouvelles de son fils... Ça ne coûtait rien d'écouter cette demoiselle après tout, si ? Et puis, l'état de fatigue de cette pauvre gamine enceinte lui faisait peine à voir. « Venez... » Lança-t-elle un peu plus doucement. S'écartant suffisamment pour qu'elle puisse entrer, elle jeta un rapide coup d’œil aux environs avant de refermer la porte derrière elle.

Sans un mot, elle traversa le couloir pour aller déposer son sachet de course dans la cuisine. Laissant la jeune demoiselle prendre ses aises dans le salon. Bien que strict et froide, Fiona était aussi une maman. C'est avec un grand verre d'eau fraîche à la main qu'elle revint dans le salon, l'offrant à la blondinette. « Tenez, ça va vous faire du bien... » Elle passa une main nerveuse dans ses cheveux dorés et bouclés, avant de prendre place sur le canapé faisant face à celui de Lucy. Elle observa minutieusement la jeune femme, avant d'inspirer un grand coup. Un certain mal aise était présent, mais rapidement Fiona pris son courage à deux mains. Mains qu'elle serra l'une contre l'autre nerveusement d'ailleurs. « Ainsi donc... Vous êtes proche de Connor ? » Sa gorge se noua presque instantanément suite à la prononciation du nom de son unique fils. Elle lutta du mieux possible, pour ne pas finir en sanglot. « Comment va-t-il ? » Elle avait tellement de questions en tête, qu'elle ne savait pas où commencer. Mais préférait tout de même y allait doucement. Prenant conscience en cet instant même, du flux d'émotions qui bouillonnait au fond d'elle. Des choses qu'elle a gardait bien trop longtemps enfouis et dont elle pensait s'être débarrassée avec les années. Mélangé à une culpabilité indéchiffrable.  

Bon sang ce qu'il pouvait lui manquer... Ce qu'il devait être grand et fort maintenant. Elle n'en avait aucune idée... Hormis au travers de quelques photos dans le journal, quand il gagnait des trophées ou quand il a ouvert sa première salle de sport. Finalement, il semblait avoir tout de même réussi à mener la vie qu'il a toujours rêvé d'avoir. Malgré tout, Fiona ne se pardonnera jamais de ce qu'elle lui a fait. Mais, telle est sa punition, n'est-ce pas ? Se tenant toujours bien droite sur le canapé, elle baissa légèrement la tête l'espace de quelques secondes, avant de la redresser et de noyer son regard transperçant dans celui de son interlocutrice. « Comment m'avez-vous trouvé ? » Quelque chose lui disait qu'elle pouvait faire confiance à cette bouille d'ange, mais Fiona a toujours du apprendre à rester au summum de la méfiance.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Dim 6 Déc 2015 - 21:57
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


D’une opiniâtreté sans nom, la mutante jouait sa dernière carte ! Elle avait compris que Connor était un sujet sensible et comptait là-dessus pour faire craquer Fiona. Il fallait absolument qu’elle sache pourquoi ils ne s’étaient plus contactés depuis des années. Pourquoi une mère – qui semblait n’avoir que de l’amour pour son fils unique – l’avait abandonné de la sorte. Qu’est-ce qui avait poussé Fiona à faire une telle chose ? Lucy ne comprenait pas vraiment d’où provenait sa curiosité. D’un côté, le bonheur de Connor était l’une de ses priorités. Maintenant qu’il allait découvrir les joies et les difficultés de la paternité, peut-être reconsidérait-il sa relation avec sa mère ? Même s’il ne disait rien, elle lui manquait sûrement. De l’autre, Lucy espérait sans doute se rassurer. Peut-être qu’il existait des parents qui abandonnaient leurs enfants par amour ? Et non parce qu’ils ont peur d’eux ou qu’ils sont dégoûtés de ce qu’ils ont engendré... Le fait que Connor soit un mutant avait d’autant plus joué dans ce désir de rencontrer Madame Langdon. Il fallait qu’elle sache si cette femme était comme ses parents. Si Connor avait, lui aussi, été privé de sa famille, son foyer, à cause de raisons aussi stupides que la honte et l’intolérance. « Venez... » Une lueur d’espoir brilla dans ses yeux bleus et elle s’engouffra timidement dans la maison. Polie et bien élevée, la jeune maman retira ses bottes et se dirigea dans le salon, observant les lieux et cherchant discrètement des portraits de son beau trentenaire. Fatiguée, le dos endoloris, elle s’assit dans l’un des fauteuils. Elle entendit Fiona déposer ses courses, revenant immédiatement au salon avec un verre d’eau à la main.

«
Merci beaucoup, c’est très gentil. » Dit la blonde d’une petite voix, caressant avec douceur sa bedaine. Un silence pesant s’installa entre les deux femmes. « Ainsi donc... Vous êtes proche de Connor ? » Lucy était un peu décontenancée face à ces changements d’attitudes. Fiona était tantôt glaciale, tantôt gentille... « Oui... on peut dire ça. » Ses lèvres se pincèrent, retenant de justesse un sourire qui l’aurait trahi. Pourquoi était-ce si difficile de cacher ses sentiments envers Connor ? La jeune femme se crispa subtilement sur son fauteuil, buvant une gorgée d’eau. Il était primordial qu’elle se contrôle. Que ses expressions et sa gestuelle ne dévoilent pas tout de suite les véritables raisons de sa visite. « On s’est connu à la salle de sport où il travaille. Votre fils est un sacré boxeur ! Et c’est un très bon professeur. Il m’a donné quelques conseils et on est rapidement devenu amis. Disons que, nous avons le même penchant pour l’adrénaline. J’ai réussi à me faire embaucher là-bas comme entraîneuse de kick-boxing. On s’est... perdu de vue pendant un temps avant de renouer. » Expliqua-t-elle en se mordillant la lèvre inférieure, n’aimant pas se souvenir de cette mauvaise période. Sa nature bavarde ressortit au travers ses éclaircissements. Et pourtant, Lucy n’avait fait qu’effleurer leur rencontre, se gardant bien de dévoiler à Madame Langdon que son fils était, à cette époque, un milicien chargé de la surveiller. « Comment va-t-il ? » C’est alors que la blonde discerna le trouble croissant de son hôtesse. En surface, la « dame de fer » paraissait pleine d’assurance, imperturbable. Mais, à mesure qu’elles parlaient, Lucy percevait les minuscules failles de son masque. Peut-être était-ce son instinct de future maman qui l’aidait à ressentir la tension de Fiona ? Elle déposa son verre – qu’elle serrait entre ses mains depuis un moment – sur la table du salon. « Ne vous inquiétez pas. Connor est en parfaite santé et il est... débordant d’énergie ces jours-ci. » Et alerte à la moindre de ses douleurs ! Si Connor avait été surprotecteur – jusqu’à la rendre complètement folle – depuis l’annonce de sa grossesse, ses inquiétudes et son enthousiasme avaient atteint des sommets ces derniers jours ! Plus ils approchaient de la date fatidique, plus il se montrait nerveux et impatient. Qui aurait cru que Connor Welch, ce célibataire et charmeur endurci serait si heureux d’avoir sa petite famille à lui ? S’il savait à quel point Lucy était reconnaissante de toutes ses petites attentions, de son soutien... Même si parfois, ce n’était pas l’envie de le ligoter au lit – pour qu’il arrête de la suivre partout dans la maison – qui lui manquait ! « Comment m'avez-vous trouvé ? » La blonde sursauta, perdue dans ses pensées... qui devenaient moins catholiques à cette image très... amusante. Elle sembla réfléchir une minute. Il était inutile de lui mentir. Ce n’était pas comme ça qu’elle gagnerait la confiance de sa belle-mère.

«
Ma meilleure amie était une agente au SHIELD. C’est une organisation qui avait pour but de maintenir la sécurité mondiale. » Depuis l’élection de ce John Liesmith, Nick Fury avait été renvoyé – ses plus loyaux agents se ralliant à lui – et la mutante soupçonnait que ce nouveau gouvernement était corrompu. La belle blonde passa donc outre les détails concernant les rebelles. « Je lui ai demandé de pirater le dossier de Connor pour vous retrouver. Il n’est pas du genre très loquace à propos de sa famille... » Dit-elle d’un ton doux, visiblement attristée qu’ils ne soient pas en bons termes. Elle mesurait ses paroles, ne révélant que ce qui était nécessaire. Du moins, pour l’instant. « Il m’a parlé de vous, une fois. » Admit-elle en détaillant Fiona. Malgré cet accueil peu amical, la blonde était tout de même fascinée par cette femme pleine de secrets. « Même s’il semblait vous reprocher quelque chose, je pense qu’il aimerait beaucoup vous revoir et... c’est pour cette raison que je suis ici. » Ce n’était pas uniquement pour ça, mais la mutante préférait prendre son temps pour décortiquer le mystère autour de Fiona et attiser sa curiosité. De plus, elle espérait prouver sa sincérité en avouant que sa visite n’avait rien à voir avec leur employeur. « Madame Langdon, pourquoi Connor a-t-il fugué de chez vous ? Il m’a raconté pour son père, qu’il a pris soin de vous... Mais, ça ne lui ressemble pas du tout de battre en retraite ou d’abandonner quelqu’un qu’il aime. » À ces mots, elle ne put s’empêcher de repenser à cette affreuse journée où Connor avait couru tous les risques pour la sauver. Elle ne s’attarda pas trop longtemps à ce cocktail d’émotions, caressant affectueusement son ventre anormalement douloureux. Pendant qu'elle grimaçait à ces nouvelles crampes, Lucy sentit son téléphone vibrer dans sa poche, mais l’ignora.









Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Dim 20 Déc 2015 - 16:21
Lucy & Fiona
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Cela faisait bien longtemps que sa petite vie, devenue si tranquille et banale, n'avait plus été aussi ébranlé de la sorte. Un changement plus brutale que prévisible pour la mère de Connor, qui n'avait pas vu le coup venir. Elle qui pourtant, prévoit toujours tout d'avance et aime contrôler les choses. La voilà qui, en ce moment même, se retrouvait complètement déboussolée. Face à une jolie frimousse blonde, peut-être innocente, mais en détention d'informations fortement importantes. Elle avait donc commencé son interrogatoire par une petite question piège, en apparence inoffensive. Toute femme normalement constitué psychologiquement, tomberait dans le piège. Et c'est ce qui arriva. Fiona ne dit rien, mais il était clairement lisible dans le regard de Lucy, qu'il y avait bien plus que de l'amitié entre eux. Ou du moins... De son côté. Elle était amoureuse. Elle lui fit d'ailleurs penser à la première petite amie de Connor, alors qu'il n'avait que 8 ans. Et oui, déjà un bourreau des cœurs, il savait déjà toutes les faire fondre... Avec cette même étincelle dans les yeux, qui ne peut passer inaperçu aux yeux d'une mère attentive. Pour autant, Fiona l'écouta attentivement et n'en dit rien. Déjà bien trop concentré à ne pas perdre pied elle-même.

Il est en pleine santé. Une nouvelle vague de soulagement s'empara de Fiona, qui relâcha un peu plus la pression au niveau de ses épaules, crispées jusqu'alors. Un infime sourire étira même presque la bordure gauche de ses lèvres. La blondinette continua de répondre sagement à toutes ses questions, n'y oubliant pas le moindre détail. Ce qui eut pour effet de détendre un peu plus Fiona, au fil de l'échange. Le SHIELD... Oui, elle connaissait. Elle se crispa à nouveau légèrement lorsque Lucy vint à exprimer l'opinion de Connor. Craignant certainement d'entendre la haine de son fils à son égard, bien que justifié, mais qu'elle ne supporterait pas d'entendre. Mais visiblement diplomate, la jeune femme s'exprima en arrondissant les bords. Une fois, il avait tout de même parlé d'elle. La gorge de Fiona se serra un instant, avant de baisser les yeux, l'air attristé. Plus particulièrement quand elle se retrouva face à la question de Lucy. Elle allait tenir parole et y répondre, même si cet ouragan d'émotions la mettait plus que mal à l'aise. Jamais, ni à qui que ce soit, elle n'en avait parlé. Après une profonde inspiration, elle redressa le menton, les yeux humides, puis s'élança. « Vous avez raison. Connor n'est pas comme ça. C'est moi qui l'ai poussé à s'enfuir... » Elle détourna un instant son regard, puis fronça légèrement les sourcils à l'entente des vibrations du téléphone de la blondinette. Qui semblait n'en avoir que faire. Le regard fuyant, elle ne voulait pas se faire juger. « Je sais ce que vous pensez. C'est indigne d'une mère... Mais je l'ai fais pour son bien. Mon fils... Connor, était en danger. J'avais déjà perdu son père, je ne voulais pas le perdre lui. » D'un geste rapide et précis, une de ses mains vint essuyer sur sa joue une larme vagabonde. Elle ignorait si cette Lucy avait connaissance de l'existence des mutants et préférait donc ne pas aller plus loin dans les précisions. « Je sais que ce que j'ai fais, est impardonnable. J'en assume d'ailleurs pleinement les conséquences. Tout ce qui compte pour moi, est qu'il aille bien et qu'il soit en sécurité. » Gracieusement, elle remit en place les pans de sa robe. Affrontant à nouveau le regard de son interlocutrice. « Vous le comprendrez très bientôt, vous aussi... » Faisant bien évidemment référence à son gros bidon remplis d'enfants. Vu la taille, il ne devait pas y en avoir qu'un seul.

Une vague de silence s'installa entre les deux femmes durant quelques secondes. Que dire sur ce ventre... Cette demoiselle avait donc fait tout ce chemin, le ventre plein, pour retrouver la mère de son "ami" qui devait être bien plus que cela. Qu'elle "amie" ferait une telle chose ? Certainement, peut-être... une future belle fille ? Nerveusement, Fiona se frotta le front, puis se leva du canapé. « Excusez moi... » C'était vraiment... Beaucoup d'émotions d'un coup. Elle alla alors dans la cuisine, se servir à son tour un grand verre d'eau bien fraîche. Entendant des bruits de pas suivre les siens, elle sentait la présence de la jeune femme dans son dos.  « Vous êtes enceinte de mon fils... C'est bien ça ? » Lentement, elle se retourna, puis affronta le regard de la belle blonde. Buvant une fine gorgée d'eau qui, espérons le, saura apaiser sa tension.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Lun 28 Déc 2015 - 23:51
Lucy & Connor
i've been walking the streets at night, just trying to get it right. it's hard to see with so many around. no i don't like being stuck in a crowd. and the streets don't change but maybe the name. i ain't got time for the think cause i need you. yes i need you. by razorblade kiss.


Certaines pièces du puzzle étaient encore floues, mal assemblées. Si Connor avait été pourchassé – malgré ses nombreux talents et la vivacité d’esprit qu’elle lui connaissait – il n’aurait pu se cacher indéfiniment du gouvernement ou des organisations anti-mutantes. Surtout pas à l’aube de sa majorité, sans formation et privé de ressources plus « agressives ». Ces gens-là ne reculaient devant rien. Nos deux tourtereaux en connaissaient un rayon à ce sujet ! Donc, en toute logique, la menace provenait de l’intérieur de la maison... La blonde détailla plus minutieusement la pièce, cherchant un indice sur ce fameux « paternel de substitution ». De mémoire, Connor n’avait jamais mentionné son existence. Signe qu’ils étaient sûrement à couteaux tirés. Est-ce qu’il était responsable de tout ça ? De la fugue de Connor, de la tristesse qu’elle décelait dans le regard noisette de Fiona ? Si oui, pourquoi rester avec cet homme ? Peut-être qu’elle souffrait du syndrome de Stockholm ? Quelque chose clochait... Elle observa plus attentivement cette femme à la posture parfaite et à l’élégance irréprochable. Pas la moindre ecchymose, ni aucune marque suspecte qui aurait trahi une maltraitance. La blonde se gifla mentalement pour ne pas la bombarder de questions, se concentrant plutôt sur cette larme subtile qui avait perlé le long de sa joue. Ce qu’elle pensait de l’abandon ? Son opinion était mitigée, mais impossible de rester insensible à la détresse de cette mère. Après une longue réflexion, la jeune femme planta ses billes perçantes dans les siennes. « ... Je pense qu’il a surtout de la chance. » Sa mâchoire se crispa un peu. « Vous savez, il y a une différence entre abandonner son enfant par amour et s’en débarrasser parce qu’on en a honte. » Précisa-t-elle, sa voix pleine d’amertume, taraudée par son passé. Ce fût à son tour de fuir son regard. « Vous avez raison. Je ne sais pas ce que c’est que d’avoir à faire un tel choix. Pas encore. » Sa main caressa affectueusement et soucieusement son ventre rebondi. Sa plus grande peur était que leurs ennemis s’en prennent à leurs enfants. Connor et Hidalgo avaient bousillé la moitié d’un building appartenant à la Purge, probablement humiliée face à cette défaite. Quelle douce vengeance ce serait de capturer les petits...

Plus d’une heure s’était écoulée et son téléphone continuait d’accumuler les messages et les appels manqués... Peut-être que son séduisant trentenaire avait déjà compris que sa journée de filles avec Sharon n’était qu’un leurre. Si elle ne se dépêchait pas de répondre au futur papounet, il serait bien capable d’envoyer l’armée de l’air à sa recherche ! La mutante inspira profondément pour se calmer et se redressa légèrement dans son fauteuil. «
Je ne suis pas venue ici pour vous juger, mais pour connaître les raisons qui vous ont poussé à... faire ce choix. » Dit-elle en choisissant ses mots avec prudence, soucieuse de ne pas blesser ou contrarier sa belle-mère. « J’aimerais vous aider à vous réconcilier avec Connor... Avez-vous essayé de le recontacté ? » Demanda-t-elle, curieuse. « Vous seriez si fière de l’homme qu’il est devenu... » Son fils était un homme maintenant. Il savait parfaitement se défendre. D’ailleurs, ça ne l’aurait pas étonné qu’il soit capable de tenir tête à son beau-père même à l’époque ! Mme Langdon s’excusa un moment et disparu dans la cuisine. Lucy comprit qu’elle avait besoin d’être seule et attendit quelques minutes avant de la rejoindre. Les crampes dans son bas-ventre s’intensifièrent et c’est à bout de souffle qu’elle atteignit la cuisine. « Vous êtes enceinte de mon fils... C'est bien ça ? » Une vague d’angoisse – suffisamment intense pour que les lumières clignotent – s’empara de notre mutante. Depuis combien de temps Fiona avait-elle deviné !? Se mordant fortement les lèvres, les mains plaquées contre sa magnifique bedaine, elle hocha finalement la tête. « Oui... Je suis enceinte de votre fils. » À présent qu’elle savait Fiona très attachée à son fils, elle avait l’intention d’être transparente. Elle avait le droit de connaître leur histoire. « Nous habitons ensemble à Brooklyn. J’ai des photos... » Son téléphone en main, son doigt balaya nerveusement l’appel de son chéri et ouvrit un album photo impressionnant. Elle choisit une de ses photos préférées et tendit l’appareil à Fiona. Connor semblait fatigué, mais très souriant. Son t-shirt et ses bras étaient recouverts de peinture jaune. Sa petite blonde était accrochée à son cou, déposant une bise sur sa joue pour le remercier d’avoir terminé la chambre de leurs petits monstres, qu’on apercevait en arrière-plan. Même en photo, ils dégageaient une chimie particulière forte. Ils étaient très fusionnels. D’ailleurs, ils avaient déguerpi dans leur chambre juste après...

«
C’est lui qui a tout fait... Il est vraiment... » La belle blonde s’arrêta net et fronça les sourcils en croisant les noisettes de Fiona. Une humidité anormale se propageait contre sa cuisse, suivit d’un bruit... d’eau ? La jeune femme posa des yeux terrifiés à ses pieds et constata qu’une petite flaque s’y formait. « Non... c’est pas possible... » Murmura-t-elle en prenant conscience qu’elle venait de perdre ses eaux. Une panique indescriptible la submergea. Son accouchement était prévu dans deux semaines seulement ! Ils avaient tout préparé au Baxter Building. Le professeur Richards s’était assuré de créer des machines qui supporteraient ses pouvoirs en cas de dérèglement. La mutante ne savait pas comment elle réagirait face à la douleur. De plus, elle se trouvait à des kilomètres de Connor, de ce sentiment de sécurité et de quiétude qu’il réussissait à lui procurer. Il était le seul à être capable de la maîtriser lorsqu’elle était en proie à de violentes émotions ou à un grand stress. Elle sursauta en apercevant le visage de son amoureux sur son téléphone et l’arracha presque des mains de Fiona dans un élan de panique absolue. La belle blonde répondit aussitôt et ignora les beuglements de Connor en haussant le ton. « J’ai perdus mes eaux ! Tu m'entends ? Tu vas être papa ! Viens me chercher, s'il te plaît. Je n’y arriverai pas sans toi... » À sa voix tremblotante et désemparée, il pouvait deviner son degré d’affolement et sa crainte à l’idée de vivre ce moment sans lui. Cependant, lorsqu’il lui demanda où elle était, la blonde devint subitement muette... Ses billes translucides se posèrent sur Fiona, serrant son téléphone de toutes ses forces pour se donner du courage. Mais, aucun son ne parvint à sortir de sa bouche. La gorge nouée, Lucy était paralysée, incapable de lui avouer qu’elle se trouvait en présence de sa mère...


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour dans le passé... [Connor & Lucy]   Sam 16 Jan 2016 - 2:46
SUITE --> ICI
Revenir en haut Aller en bas
 

Retour dans le passé... [Connor & Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Retour dans le passé... [Connor & Lucy]
» [Quête]Un bond dans le passé
» Retour dans le passé
» La 2DS, le retour dans le passé de Nintendo.
» Virée entre amis (retour dans le passé) ft. Zoe





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc