Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Crazy In Love ? [Eilis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Crazy In Love ? [Eilis]   Dim 29 Nov 2015 - 14:10


A la plus grande surprise de Matthew, il n’anticipa pas la sonnerie de son réveil et se réveilla dans un sursaut. Il s’empressa de faire taire l’alarme et reposa sa tête dans l’oreiller une fois que cela fut fait. Il enfonça la tête dans son oreiller, pour la première fois il n’avait pas franchement envie de se lever mais était surtout en train d’essayer de comprendre comment une telle chose avait pu arriver. Comment avait-il pu se faire surprendre de la sorte, lui qui d’ordinaire entendait tout. Il était d’un calme olympien, et tout à coup tous les sons qui le hantaient d’ordinaire étaient graduellement en train de lui revenir, d’abord les sirènes dans la rue et il commença enfin à respirer grâce à ce son familier, il entendit même quelques personnes se gueuler dessus et il se sentait encore mieux. Puis ce fut au tour de ses autres sens de se mettre en éveil, il y avait bien entendu la musique qui émanait de la cuisine. Sa cuisine. Un son léger mais assez fort pour des oreilles aussi sensibles que les siennes. Puis il y eu les odeurs, une douce odeur de pancake qui le fit doucement sourire tout en sachant pertinemment qui était déjà à l’œuvre avec un poêle à la main. Eilis. La jeune femme s’entêtait à vouloir le nourrir, et correctement en plus, il y avait une pointe d’orange dans l’air et il la soupçonnait de lui avoir pressé un jus d’orange frais ou tout du moins d’avoir été en acheter un car il savait qu’il n’en avait plus depuis au moins une semaine. Eilis. Elle ne le traitait pas comme un handicapé, non, plutôt comme un gosse trop têtu et dire que c’était lui l’adulte dans cette relation ! Relation… La leur était compliquée, il l’avait repoussé longtemps avant de se laisser complètement aller comme la nuit dernière où il avait laissé la jeune femme dormir la tête posée sur son torse nu. Il avait longtemps nié l’attirance qu’il avait contre la jeune femme justement à cause de son âge, il savait qu’elle avait à peine la vingtaine et lui avait fêté ses trente ans et s’approchait de ses trente et un. Mais il n’y avait pas que cela, il avait également peur de son côté curieux et un peu casse cou, comme lui au fond. Et puis il y avait Daredevil. Il se savait fou d’avoir un alter ego ultra violent qui voulait combattre le crime et il avait peur qu’Eilis se fasse blesser d’une manière ou d’une autre car Matthew avait le démon dans la peau et il craignait de blesser Eilis verbalement ou même physiquement… Il doutait que cela arrive mais il était parfois terrifié par ses propres actions. Un homme qui brise des os sans problème avait forcément quelques problèmes psychologiques. Mais il avait laissé la demoiselle s’approcher jusqu’à ce qu’elle le touche en plein cœur. Parler d’amour était trop tôt mais il ne pouvait nier cette sensation de bien être lorsqu’elle était là. C’était une sorcière qui avait réussi à le plonger dans un profond sommeil alors que d’ordinaire il ne dormait que d’un œil. Tout cela parce qu’elle était contre lui et qu’il avait été bercé par les doux battements de son cœur.
Idiot amoureux.



Il se leva enfin et enfila un sweat posé sur le lit et écouta avec plus d’attention ce qui se passait dans sa cuisine. Il y avait le bruit de la pâte à pancakes qui était en train de cuir, l’odeur, la musique et d’ailleurs la musique eu toute son attention puisqu’il entendait les paroles ‘crazy in love’ une chanson entrainante qui n’était pas tout à fait son genre mais il ne pu s’empêcher de sourire parce que la jeune femme était en train de la chanter doucement. Doucement, mais lui entendait parfaitement. Il s’adossa contre le mur, un sourire au lèvres puis Eilis s’arrêta de chanter, sans doute lui demandait-il si elle l’avait réveillé mais il était trop attendri. «J’aime ta voix, continue » fit-il en souriant tandis qu’il s’approchait doucement. Doucement vers elle jusqu’à arriver derrière elle pour enlacer sa taille et déposer un baiser furtif sur sa joue. Il restait encore timide avec les démonstrations d’affection. Il recula et fit le tour pour faire face à Eilis de l’autre côté de son comptoir «Explique-moi pourquoi tu cherches à me nourrir tant que ça… Vraiment tu n’as pas à le faire. » Il soupira «Tu as passé une bonne nuit ? » l’interrogea-t-il innocemment
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Crazy In Love ? [Eilis]   Mer 23 Déc 2015 - 21:11


Crazy in love ? ; Feat. Matt Murdock
Oh yes.

« I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row »


Je murmure, lascive, tout en fixant mon pancake frire, spatule à la main, à moitié concentrée sur ma tâche.

« Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can »


Je le retourne une fois qu'il est bien doré, continuant à chanter, surveillant le feu, laissant les douces odeurs finir de me sortir du sommeil. Quelle heure est-il ? Cela n'a pas d'importance. Les écouteurs dans les oreilles, me voilà transformée en parfaite petite femme d'intérieur se croyant dans une sale de concert, ignorante du monde extérieur, dansant sur une scène imaginaire. Quoi que non, j'exagère. A vrai dire, c'est la ma routine habituelle lorsque je ne vais pas courir en direct : me réveiller, mettre de la musique pour émerger plus vite, cuisinier le petit dèj'. Je le faisais pour Neil, je faisais ça pour moi … Mais aujourd'hui c'est différent. Aujourd'hui, je ne suis pas chez moi, aujourd'hui la maison n'est pas vide. Ce matin, Matt Murdock dort dans la pièce du fond, et je me trouve présentement chez lui, affublée d'une de ses longues chemises d'avocat boutonnée à demi au dessus d'un shorty. Oh. My. God. C'est bien pour cela que je murmure d'ailleurs … Parce qu'il dort – à ne pas y croire. Et outre le fait que j'ai dormi avec lui pour la toute première fois, j'ai pu l'observer de tout mon soul sans qu'il ne se réveille. Le Père Noël me comble en avance, je lui rédigerais une longue lettre cette année.

« Got me looking so crazy right now, your love's
Got me looking so crazy right now »


Je fredonne, enlevant mon pancake prêt pour le poser sur la pile de pancakes déjà cuits. Je verse à nouveau de la pâte dans la poêle, puis je m'occupe de verser le jus fraîchement pressé des oranges dans les verres en tentant d'ignorer comme je suis arrivée là, même si des images me reviennent. Ma joue sur son torse. Ma peau frôlant la sienne. Son contact chaud et apaisant. Son odeur musquée et sa voix rauque ...

« Got me looking so crazy right now, your touch
Got me looking so crazy right now »


Je me sens rougir autant que mon cœur tressaute. Focus Eilis ! N'y pense même pas. Ni a ça, ni à la vision indécemment enchanteresse de le voir torse-nu, à moins que tu ne veuilles que tes hormones d'adolescentes ne recommencent à te travailler. Entre ça et la musique que je chante, je me demande ce qui finira par me tuer … Car si mon MP3 aurait voulu me troller, il n'aurait pas fait mieux – car non, je n'ai pas personnellement choisie la musique. Bon sang … Que dirait Neil si il me voyait ?

« Got me hoping you'll page me right now, your kiss
Got me hoping you'll save me right now … »


Je ferme les yeux, un instant, profitant de mon moment de solitude pour tenter de me reprendre, bien consciente que je suis déjà à moitié foutue. Me voilà à imaginer ses lèvres sur les miennes ... Mon oncle serait là, il y aurait un mort et je serais consignée dans ma chambre pour le reste de l'année … Mais cela me rend stupidement heureuse, et je sens déjà mon cœur partir de plus belle, sans savoir que dans la chambre, un sublime homme se lève pour venir m'observer. De quoi ai-je l'air ainsi, à m'allumer moi-même ? Gamine pathétique, stupides sentiments.

« Looking so crazy in love's,
Got me looking, got me looking so crazy in love »


Je termine, avant de prendre pleinement conscience d'un regard qui me brûle la nuque. Oh bordel. Il est juste derrière moi, c'est ça ? Sous le coup, je laisse Beyoncé entamer le second couplet sans moi, mon cœur loupe un battement, je vire plus rouge qu'un coquelicot en fleur et en prime, mon pancake crame. Good job 'Lis ! Je me mord la lèvre pour ne pas jurer, je prends une inspiration et je m'empresse de retourner mon pancake tandis que sa voix grave m'intoxique les derniers neurones qu'il me reste. «J’aime ta voix, continue » Sérieusement … Comment voulez-vous résister à ça ? Je le sens s'approcher, et je tente de lui obéir et reprendre le refrain, juste au moment où il enlace ma taille et pose ses lèvres sur ma joue. Eilis. Respire. Sincèrement, ce genre de gestes ne devraient pas autant m'affecter … Mais nous parlons de Matt-Sexy-Murdock, après tout. Mon ninja un brin SM dans sa tenue rouge. Je secoue doucement la tête tandis qu'il s'écarte – quel homme prévenant, il doit noter que l'air me manque – et je ne peux m'empêcher de sourire niaisement. Giflez-moi par pitié.
Je le laisse faire le tour du comptoir et me quitter, retenant un couinement dans ma gorge lorsque sa chaleur s'en va avec lui. Je suis une junkie en manque, c'est pas possible autrement. J'éteins sous le feu et enlève mes écouteurs, avant de l'observer – pardon, le bouffer des yeux littéralement. Il a eu la gentillesse d'enfiler un sweat, ce qui m'évite au moins de mourir d'une combustion spontanée. « Explique-moi pourquoi tu cherches à me nourrir tant que ça… Vraiment tu n’as pas à le faire. » Je ne peux m'empêcher de sourire à ses mots ; des reproches, dès le matin, woah ! Joli Murdock, je n'aurais pas fait mieux pour te dire bonjour. Ceci dit, cela me permet de redescendre sur terre, et je lève les yeux au ciel, amusée avant de hausser les épaules de manière significative – je sais parfaitement que ça il le percevra. Mais je suis de bonne humeur, j'ai presque envie de sautiller, même si ma partie timide reprend rapidement le dessus à sa seconde phrase … Et rebelotte, me revoilà avec des joues cramoisies – tu l'as fais exprès, je le sais.

« Bonjour à toi aussi. » je me mords la lèvre, avant de rajouter d'un ton emprunt de plus d'assurance. « Très bien … Je n'ai rarement autant bien dormi d'ailleurs. En fait … J'y retournerais bien mais ... mon oreiller moelleux est parti, donc, ce n'est pas possible. » Je lance ça d'une voix douce, mine de rien, en ignorant – ou tentant d'ignorer – les symptômes de la future crise cardiaque arriver. Je le quitte d'ailleurs les yeux pour me reconcentrer sur ma cuisine, le temps d'enlever le pancake de la poêle, le poser dans l'assiette, et poser la dite assiette sur le bar, sous son nez. « Je le fais parce que je peux. Et parce que j'en ai envie. Et, sérieusement, je croyais que tu prônais le concept de l'esprit sain dans un corps sain ? » Je fais une petite moue, avant de murmurer « J'aime cuisiner … Et encore plus quand c'est pour quelqu'un qui compte. » J'inspire, avant d'attraper les verres, et les poser sur le comptoir, le sien en face de lui. Le sirop d'érable étant sur la table, il ne manque que le café, que j'ai lancé juste avant qu'il n'arrive. Je finis par faire le tour du bar, pour venir l'enlacer à mon tour, et l'embrasser sur la joue, imitant ses gestes à la perfection. « Je suis désolée si je t'ai réveillée … Et j'espère que tu as autant bien dormi que moi. » je souris, innocente, avant de piocher dans le tas de pancake et en amener à mes lèvres, dans l'optique d’apaiser ma faim de lui par une autre, toute aussi importante.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD & SHADOW.
Revenir en haut Aller en bas
 

Crazy In Love ? [Eilis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Crazy little thing, Crazy stupid Love . (Carter/June)
» ASHAZEL - Babe, I'm so crazy in love (flashback)
» hazel // crazy stupid love
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-