Partagez | 
 

MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Marvel
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné   Sam 2 Jan 2016 - 3:05


MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné


SAM. 19 DEC

Dans moins d'une semaine, ce sera Noël. Il est 18h30 et il neige sur la ville de New York. Dans le quartier de Brooklyn, au coeur d'une salle des fêtes, les gens se sont réunis pour venir fêter la fin d'année qui approche. Invité, toi aussi, tu es invité. Certains sont venus avec leurs enfants, d'autres en couples, certains sont seuls, d'autres avec leur bande d'amis. C'est la ville qui organise l'événement : le père Noël est présent et distribue des bonbons, chocolats et petits cadeaux. Il y a un grand banquet de boissons et de petits plats. La salle est décorée de rouge et de vert, on a même dressé un grand sapin. Tout se passe à merveille, ou presque. Quelqu'un a décidé de semer la zizanie (sans doute un mutant, qui d'autre ?) et a interverti esprit et corps. Tu n'es plus dans ton enveloppe charnelle habituelle et comment savoir qui est le fauteur de troubles ? Comment retourner dans ton corps ? Que vas tu faire Invité ? La neige tombe de plus en plus, devenant une tempête et tu es coincé dans cette salle.

• Faites des posts courts.
• Vous êtes les seuls à savoir dans quel corps vous êtes  transférés.
• Dans le premier post, essayer de donner tout de même des détails sur comment vous êtes habillés et sur ce que vous faites au moment où vous changez de corps.
• Amusez vous.
• Attention, les pouvoirs sont toujours dans les corps d’origines…
Codage & apparence par © Elorin







Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charlie Todd-Storm
Confrériste
♠ CLASSE & NOM DE CODE : 2 & Network
♠ EMPLOI : Hackeuse, squatteuse, confrériste.
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné   Sam 2 Jan 2016 - 23:57


   
   Mini event : Joyeux Noël aux enfants pas sages

Noël, J-7. Je frétille comme une gamine... comme une gamine sept jours avant Noël. J'adore cette fête ( non pas pour des souvenirs familiaux impérissable, mais bien pour les cadeaux, les décorations, l'ambiance, les lumières. Et la neige a, c'est bien connu, un effet excitant sur les jeunes âmes fébriles dans mon genre. Si si, j'ai besoin d'une excuse pour être fébrile. ). Je suis intenable ( plus que d'habitude ) depuis plus d'une semaine. Depuis le début du calendrier de l'avent ( oui j'ai bientôt trente ans, ta gueule ), en fait. Ce soir, Johnny et moi nous nous rendons à une soirée pour les fêtes de fin d'années – et, surprise, pour une fois je l'accompagne. Johnny est synonyme d'événements médiatique et il court partout où il peut faire sa diva et se faire mitrailler – par les paparrazzis – mais j'ai horreur de ça – la flemme - ( c'est fun, parce que depuis le gala où on est apparus ensembles, tout le monde a cru que j'étais une de ses multiples conquêtes. Et comme je ne suis jamais réapparue publiquement, ils ont considérés que je n'étais qu'une aventure d'un soir … tout en s'interrogeant sur sa soudaine abstinence apparente. Je suis ça depuis mon pc en gloussant : trop cons pour penser que Monsieur Storm sort avec une geekette confrériste ).

Mais là ? Oh oui, j'en suis : Apparemment il y aura le père Noël ( aurais je un ticket pour voir Jarvis ou un bracelet IA ? Est-ce que Johnny m'offrira un cadeau ? ( j'ai commandé le sien déjà, dans une des bijouteries les plus chères et spécialisées de New York. Après avoir vidé le compte d'un connard qui m'avait insulté sur un jeu vidéo pour la payer, évidemment ) ) et des petits fours. Cette fois, pas de robe trop élégante pour moi – faire plaisir à Johnny, une fois d'accord, deux non, merde.

Des tennis, un jean slim noir, et un t shirt. Aux couleurs des 4fantastiques, attention, car j'aime troller. Bon, depuis que je suis sortie de la salle de bain avec un grand sourire ( de troll ) pour le montrer à Johnny, on le voit plus : par ce temps de Noël, j'ai mis un « joli » pull par-dessus ( aka. Rouge et vert avec une tête de renne ) avant de m'aventurer dehors. J'aime bien la neige, c'est joli, même si avoir froid est loin dans mon top 500 de mes trucs préférés. Pourquoi vous croyez que je suis tombée amoureuse de la Torche Humaine et de sa fonction bouillotte ? Je glisse une main sous son t-shirt – bordel j'ai les mains froides – machinalement tandis que mon autre menotte est bien serrée autour de ma tasse de café – je pourrais prendre goût aux événements publiques, à condition qu'ils continuent à donner du café dès 18h30 ( n'est-ce-pas-Willcotts-le-sadique-en-cuir ? ). Mon petit-ami, du café, un sapin à faire clignoter dans toutes les couleurs avec mes pouvoirs, de la jolie neige qui tourbillonne par les fenêtres...Tout est parfait, non ? Joyeux Noël.

WILDBIRD


Progress depends on our changing the world to fit us. Not the other way around.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rocket Raccoon
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Rocket Raccoon
♠ EMPLOI : Gardien de la galaxie, pilote de vaisseau spatial, criminel recherché
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné   Dim 3 Jan 2016 - 0:50


   
   Mini event : Père fouettard et neige fondue

Bordel de putain de merde. Foutus terriens à la con. Qu'est-ce que ça encore ? Dans quoi ils m'ont encore fourrés ? Pourquoi j'écoute encore leurs conneries ? Pourquoi je me laisse encore avoir par leur blabla ? A chaque fois, je finis dans la mouise, à chaque fois. Eh non, Rocket, toujours bonne poire, fais oui oui, on y va, je t'écoute grand con, j'te sauve la peau, j'ai un bon côté, je répare ta bêtise, j'te trouve attachant. Merde quoi.
Moi râler ? Nan mais t'as vu ta gueule ? T'as vu TON PULL ? Et ta dignité, tu te l'ai fait bouffer par un mutant ou t'en as fait des chocapics ?  Et puis, c'est quoi ces foutaises de Père Noël ? J'avais déjà compris que les terriens étaient un poil retardés, ( cf. mon leader ) cons, ( star-lord RPZ ), idéalistes ( sauver la galaxie, youhou ) et avec un souci avec la naïveté ( j'ai l'air d'un gentil raton ? )

Je ne suis pas là pour fêter les fêtes de Noël autour de petits fours ( quoique je ne dirais pas non à une bière ). Non, non, non. Déjà que j'ai le tournis depuis le début du mois à chaque fois que je sors : et que ça pue la cannelle, et que ça scintille, que ça chante des chansons de merde, et que ça se bisouille.. Vous vous êtes vus ? Et maintenant, je me retrouve là dans cette... salle-des-fêtes-de-torture, au milieu de gens qui font ça, qui s'engraisse et avec en prime des tas de gamins qui font ma taille ( 1m20 jusqu'au bout des oreilles ) et qui me pointent du doigt. Je vais te foutre mon plasma dans le cul tu vas voir si tu vas rigoler poil de carotte, en plus t'as les oreilles décollées et pas la lumière à tous les étages. Et c'est quoi ce principe de mettre vos enfants sur les genoux d'un vieux schnoque ? Il n'y a pas de loi qui interdit ça chez vous ?  C'est dégueulasse ; j'ai parcouru la galaxie moi, messieurs, dames, in-between. J'en ai vu des choses, et des sacrément pas jolies jolies, mais vous en tenez une sacrée couche mes cocos.

Et c'est quoi cette merde de neige ? Faut que je chope Stark pour lui causer cinq minutes de climat artificiel parce que c'est pas possible. Ils se caillent volontairement. Et ils trouvent ça joli. Sérieux. Okay c'est blanc, ouais, ouais. Jusqu'à ce qu'on pisse/marche/crève dedans. Après, c'est d'une couleur variée, mais toujours dégueulasse, ça colle aux pieds, c'est glissant, boueux, froid. De la merde blanche qui tombe du ciel, vous savez comment on appelle ça de mon côté de la galaxie ? Des fientes messieurs, dames, in-between.

Lorsque j'ai fini de patauger dedans jusqu'aux genoux, et que je pénètre dans cette super-salle-trop-cool, j'en ai plein mon écran de tablette ( holographique-tactile-meilleures-que-vos-chiures ) et plein les poils. Bon, j'ai amélioré mes blasters et  pistolets à plasma pour que cette froidure mêlée d'humidité les abîme pas. Et j'ai foutrementt envie de les utiliser. Ma combinaison habituelle est pas franchement utile sous ce climat, heureusement que j'ai un poil d'hiver qui s'est soudainement décidé à apparaître – première fois, mais hey, d'habitude je vis dans des mondes civilisés.

Au moins, il fait chaud à l'intérieur – mais ça ne compense pas l'ambiance à vomir ni le putain de gosse qui a voulu m'attraper la queue. Je suis censé retrouver Johnny, Charlie et Az pour causer d'un petit projet ( volant, classe, super-sonique, spatial et swag ) qu'on a ensemble – sauf qu'on m'a filé des infos de merde alors je dois me traîner ici au lieu de bosser peinard dans mon atelier, yeah, Joyeux Noël comme vous dites ici ) qu'on a.... mais là, j'oublie de chercher ces fouines pour choper le gosse par le collet et entre quatre yeux : t'as vu mes crocs p'tit con ?

WILDBIRD


Professional A-hole
Not a raccoon
Groot-translator
Better pilot than Quill
2 times galaxy saver
Badass without a plan
Hell of a mechanic
Trash friend




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné   Ven 8 Jan 2016 - 3:58

Mini-Event : Douce nuit, pas tant que ça !

Sortir, se détacher un peu de l’établissement où elle donne des cours, ainsi que de la confrérie est une excellente idée pour Noël. Elle est toujours un peu nostalgique pendant les la  fin d’année car cela lui rappelle sa mère. Elle se souvient de la préparation du repas de Noël comme d’hier. Parfois l’aidant à confectionner la traditionnelle bûche. Elle aime bien l’ambiance chaleureuse qui se dégage des rues dans ces moments, période d’une solidarité qui n’est malheureusement plus qu’un leurre parfois. Elle oublie pendant un temps les erreurs du passé pour se dire qu’aujourd’hui ils réparent des failles creusées entre eux. Elle décide de sortir de chez elle et arrive à la fameuse salle des fêtes, les cheveux parsemés de flocons de neige qui fondent et laissent des gouttes sur ses mèches brunes. Elle défait son long manteau noir, elle a pris le temps de s’habiller un peu plus élégamment qu’en temps normal. Elle a revêtu une chemise blanche à manches longues, une jupe tulipe noire et des bottes hautes. Elle tape les talons pour faire tomber la neige qui y est accrochée et observe lentement la salle qui se présente à elle. Une décoration abondante et dans les couleurs de la fête annoncée. Ce n’est pas joli, c’est … trop mais elle n’est pas là pour se moquer de la déco, elle est là pour profiter. Elle fait quelques pas dans l’assistance, s’approche du grand sapin qu’ils ont chargé à outrance et s’étonne qu’aucun enfant n’ait tenté de jouer avec les cadeaux disposés dessous. Des faux : simplement des cartons recouverts de papier de toutes les couleurs mais qui donnent envie de les ouvrir. Le père Noël n’est pas loin, entouré de parents qui tentent de pousser leurs enfants sur les genoux du type pour faire une photo. Eliane y a eu droit étant petite et la famille n’a finalement obtenue qu’une photo ratée avec la fillette les bras croisés faisant la moue, les sourcils froncés. Combien de fois Seth s’est-il moqué d’elle avec ça ?

Eliane ne constate aucun visage familier pour le moment dans la salle mais il faut dire qu’il y a pas mal de monde et qu’il est difficile de faire le tour de l’assistance en si vite. Elle n’est pas habituée aux fêtes, ça fait longtemps qu’elle n’a pas pris le temps de participer à ce genre de célébrations. La fête c’est plutôt l’intérêt de Seth, c’est lui qui l’emmenait avec lui. Elle ne sait pas trop quoi faire et se contente d’observer la foule, elle ira sans doute faire un tour au banquet ensuite. Histoire de remplir son estomac affamé et boire un petit coup pour commémorer ces périodes de fin d’année. L’avantage ici, c’est qu’elle ressent moins la souffrance des gens, ils viennent ici avec le cœur plus léger. Ça la rassure. Elle se sent plus libre et sereine. Soudain, elle pose son regard sur une bestiole. Elle reste bloquée dessus, se disant que les animaux ne sont pas accepté ici alors que fait-il là ? Sauf qu’il porte une tenue et il ne se tient pas comme un animal classique. Eliane regarde ses mains : non elle n’a pas pris de verre sans en être consciente et est donc encore parfaitement sobre. Elle est encore plus surprise quand le raton chope un enfant par le col. C’est quoi au juste ? Un nain déguisé en raton-laveur ? Un mutant un peu bizarroïde ? On voit de tout de nos jours alors pourquoi pas ? Tout ce qu’elle voit c’est qu’il est en train de foutre une frousse pas croyable à un tout petit, à qui on n’a sans doute pas appris à ne pas tirer sur les poils d’une bestiole hostile. Si les parents ne surveillent pas, il ne faut pas s’étonner que des gosses disparaissent tous les jours. En tout cas, humanoïde ou hallucination, elle ne peut décemment pas laisser ce bambin se faire malmener. Eliane attrape le gamin et pose son autre main sur celles qui tiennent le marmot. « Lâche ce petit tout de suite ! » Elle déteste les gens qui s’en prennent à des enfants et sa voix est dure, sans appel. Elle ne cherche pas à comprendre mais ses gestes sont calmes. Elle radoucit soudainement et pose ses yeux sur l’enfant. Il doit avoir moins de six ans, où sont ses parents ? « Et toi, dis pardon… On ne tire pas la queue d’un animal. Tu aimerais qu’on te tire fort par le bras ? Alors sois gentil.» Elle ne lui parle pas comme à un bébé, n'est pas complètement mièvre. Elle le fixe et attend une excuse. Une excuse qu'elle n'entendra peut-être, elle se sent soudainement étrange, comme lorsqu'elle laisse la place à Seth mais ce n'est pas ça. Elle en est sûre...
AVENGEDINCHAINS

(c) gif karmaplus
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné   Dim 10 Jan 2016 - 0:05
Le travail avant l'éclate !
Event Noel

Ou plûtot un dose d'humour dans cette soirée ? ✻✻✻ Merry Christmas lui a dit son patron en riant ! Car oui son nouveau patron n’était autre que le cynique J. Jonah Jameson ! Rien que ça. Puis cet homme était tellement sur les nerfs avec ces histoires monstres mutant qu’il fut le seul à avoir accepté la candidature d’un ex schizophrène qu’est Jonathan. Mais ce soir là n’était pas  vraiment de tout repos pour le jeune homme. A son habitude durant les périodes de noel Jonathan repartit chez ses parents en Ecosse. Mais alors qu’il venait de trouver du travail en plus de ses études il ne pouvait pas faire la fine bouche et devait rester au bureau durant les périodes de vacances. Enfin le bureau était un bien grand mot. Car en réalité Monsieur Jameson l’envoya partout en ville afin de s’inspirer pour ses caricatures. Ca ne plaisait guère au mutant de caricaturait ses idoles mais là il n’avait pas le choix. Il devait ridiculiser au plus haut possible les plus grands héros de la nation et surtout un en particulier, Spider-Man.

Tout ca pour dire que Jameson avait envoyé Jonathan dans cette petite soirée de noel afin de trouver tout ce qui pouvait avoir de croustillant à dessiner. Le jeune homme aimait noel comme tout humain normalement constitué. Mais là ce n’était pas vraiment drôle d’y aller. Alors il mit sa tenue habituelle de travail, en fait sa tenue habituelle tout court. Une chemise à carreau rouge et verte style bucheron, un bonnet qui lui donner une tête de gland, ses grosses lunettes de vue ainsi que son jean délaver, un vrai grunchy ce petit. Et surtout il tenait en main son crayon et un calepin de dessin. Entrant dans la salle et déposant son gros manteau d’hiver assez basique il commença son travail. Mais comme tous les invités de cette soirée ce fut le petit animal parlant qui fut la mascotte de la soirée. Faisant sourire le mutant il ne pu retenir un ‘’coool’’ de sa bouche et commença à le dessiner. Alors que les choses devenaient intéressante d’un point de vue Jameson, avec pour gros titre ‘’un annimal agresse un enfant a un gala de noel !’’, il ravala bien vite sa salive lorsqu’il reconnu sa professeur favorite, ironiquement parlant bien sur, se mêler a toute cette histoire. Ce fut à ce moment la que Jonathan se cacha derrière son calepin et dessina le raton laveur se faisant tirer les oreilles par sa professeur…

Mais alors que tout ceci se passa Jonathan sentit un petit picotement dans tout son corps et son derrière lui démangea si fort qu’il se demandait si il avait des puces !

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné   Mar 12 Jan 2016 - 14:32



Mini Event

Avez-vous déjà vu un Scrat de Noël ?


Je regarde autour de moi, tout sourire, les yeux brillants et une coupe – de jus de fruits - à la main. Ce que fiche dans une salle des fêtes au milieu de Brooklyn ? Simple, je m'amuse. Oui, parfaitement. Au diable le gouvernement pour ce soir, je suis ici incognito, déguisé comme moi-seul sait le faire. En quoi ? Et bien, en père noël pardi ! Si si, je vous assure. Me voilà donc, moi le serviteur de Loki dans toute sa gloire, vêtu d'un costume rouge et blanc rembourré à souhait d'une bedaine obèse, accessoirisé d'une jolie barbe bouffante blanche qui gratte soudée au menton avec la moustache qui va avec, sans oublier la longue perruque de cheveux blancs superposé d'un bonnet monstrueusement grand vissé sur le crâne. Le père noël vous dis-je. Pourquoi ? Ah, je ne peux rien refuser lorsqu'il s'agit de rendre des mômes heureux – surtout lorsque ces derniers m'offre du pain d'épice et des carottes pour mes rennes – j'en offrirais à Neil, juste pour la blague. Quoi ? Vous ne comprenez rien ? Bon, je vous explique. A la base, je devais juste retrouver Charlie et Rocket pour discuter d'un sérieux projet comme je les aimes … Sauf que.
Sauf qu'il y a toujours une merde quelque part, même si je dois reconnaître qu'effectivement, celle-ci scintille plus que prévue. Enfin ... En grand donateur à l’hôpital pour les enfants malades et membre de divers autres clubs de ce genre, j'ai été contacté il y a peu par une association pour … ma foi, distribuer des cadeaux aux petits et aux grands ce soir, dans le cadre de cette petite fête publique – j'ai bien évidemment invité mes amis à venir. Un petit banquet une semaine avant Noël quelle riche idée, me suis-je dis naïvement ! Alors, oui, je suis ridicule et oui, je meurs de chaud. N'empêche que je suis génial et que tous les mômes me grimpent sur le pantalon pour la photo souvenirs. …. Hé non, je ne suis pas un pédophile, merci, j'ai quelqu'un d'autre en ligne de mire. Une jolie blonde au caractère volcanique pour tout dire et … et je m'éloigne du sujet. Bon. Père Noël donc. Ho ho ho, comme il dit. Sauf que le vieux que j'incarne – et que je suis naturellement mais avec un charme naturel qu'Odin lui-même ne possède pas, la jeunesse en plus – a eu vite fait d'avoir soif. Voilà pourquoi moi et les 130 kilos usés que je suis censé faire physiquement – si ce n'est plus, mon véritable poids se comptant plutôt en tonne malgré mon aspect d'asperge musclée habituelle – s'est mollement traîné jusqu'au buffet en manquant par trois fois de se casser la gueule – Papa Noël vieillit. Sauf que, Père Noël doit montrer l'exemple, et donc, Père Noël doit se contenter d'ingurgiter du jus de fruits. Point positif, Père Noël à quand même droit aux petits fours et donc je ne me prive pas à ce sujet.

Cependant une esclandre attire vite mon attention et alors que je me retourne, je vois Rocket – mon futur sauveur ? - en train de se faire remonter les bretelles. Oh oh (oh). Un gamin lui a certainement tiré les poils. Je fronce mes sourcils chenilles – oui, même mes sourcils sont déguisés – et me déplace pour aller le voir, m'excusant si je bouscule des gens au passage. « Ah, enfin te voilà ! » je lance, d'une voix grave et bourrue – je suis dans mon rôle à fond. J'ouvre les bras en grand, avec un air heureux – Loki n'aurait pas l'air plus crédible que moi en cet instant – avant de me figer net, air fautif, et fixer la jeune femme. « Je suis navré Madame. Mon lutin Rocket s'est levé de très bonne heure pour finir les cadeaux, il est un peu ronchon et il manque de sommeil. » Je regarde ensuite l'enfant, me penchant quelque peu en avant, tout en lançant de ma voix brave. « Sois sage si tu veux des jouets ce soir petit ! » Je lui souris malicieusement, hoche la tête, puis frappe dans les mains et fait apparaître un petit renne de glace que je lui tends – manière plus ou moins détournée pour en prime faire comprendre à Rocket qui je suis. Puis enfin je me redresse avant de chopper Rocket par le bras et le tirer quelque peu à l'écart – vers le buffet, j'ai encore faim.
« Bon sang, je ne t'attendais plus. Tu vas bien? » je lui lance de ma vraie voix en chuchotant, avant d'attraper des petits fours et lui en mettre entre les pattes. Il me reste encore dix minutes avant de devoir remonter sur mon trône rouge et or pour prendre des photos avec les bambins, j'aimerais si possible en profiter un peu.

Sauf que. Sauf que, mon Az, tu devrais être habitué depuis le temps : rien ne va jamais comme tu veux. Soudainement, alors que j'engouffre un petit four, je suis pris d'une espèce de crampe d'estomac. C'est inhabituel, pour ne pas dire une première, et alors que je pose la main gantée sur la bedaine, me voilà à subitement éternuer tel un coup de tonnerre. « … Ah bien. Ca va mieux. » … Sauf que la voix qui sort de ma bouche n'est pas normale - n'est pas la mienne. Je relève alors la tête et … Bordel de merde. Pourquoi diable suis-je en train de me fixer moi-même ? Et pire encore, pourquoi est-ce que le Père Noël que je suis censé incarner vient de disparaître subitement pour se changer en .,. Scrat de noël ? « … Malédiction ! » sort cette voix inhabituelle. … Et c'est le cas de le dire.

.SHADOW
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné   Sam 5 Mar 2016 - 12:38
Voici décembre  : a partir de ce jour, je tournerai tout mes films sans scr...Marc Cohen sort de ce corps, pas le moment de te la jouer RENT Phillys J. Smith.
Me dis-je en évoluant tant bien que mal entre les colonnes de la foule new-yorkaise aux allures insectoïdes. Elle en a l'agressivité tout du moins.
Je glisse vaguement sur mes docks -désolée de ne pas être une lesbienne à converses ou à vans mesdames et messieurs- sur les restes de verglas accrochés aux trottoirs comme Bobbyceberg à son pot de Ben & Jerry.

La ville brille plus encore que d'ordinaire, les grands encarts bariolés renvoyant milles images re-machées et factices. Je chipote, j'adore les fêtes d'hiver. J'adore Noël/Hannukah/Kwanza…

Le moment de revenir aux racines, un détour par le Kansas où un manteau blanc s'est déposé en l'attente des tornades. Ces dernières années la famille Bly-Smith s'est agrandie, accueillant le transfuge Robert Drake.
Essayez de l'imaginer avec ses sweaters et son petit air de nerd grognon…Mes parents l'ont immédiatement adopté !
Rien qu'à l'idée je suis partagée : je suis contente d'avoir Bobby près de moi, mais le lion doit trouver son courage et devenir Roi de la Forêt un jour, tout comme Dorothea doit retourner dans sa campagne grise. Si le glaçon des X-Men se retrouve à célébrer le 25 dans le Midwest c'est qu'il ne peut pas rentrer chez ses parents. Un arrière goût amère dans la bouche, je veux juste qu'Icebobby soit heureux.
Christmas Eve est encore loin et si mon prof de math # coloc # meilleur ami se délecte des patinoires, je préfère les loisirs d’intérieurs et après tant de temps à NYC j'ai mes entrées.


«  Deck the halls with bough of holly
Fa-la-la-la-la-la
'Tis the season to be jolly
Fa-la-la-la-la-la »


Même si la perspective de passer la soirée à me gaver de petit-fours, de truffes et de chocolat chaud me ravie, je suis rendue un peu nostalgique par les vieilles balades que diffusent les magasins.
Mélange de tristesse et d'anticipation sincère pour les cantiques que le clan se retrouvera forcément à chanter ; Jacy, Papa ou moi tour à tour sur le piano de Grandma' Phillys, les notes dégringolant des doigts engourdies par le froid, l'alcool et le manque de pratique.
Depuis que j'ai quitté le nid l'instrument prend un peu la poussière.
En dépit du ridicule de la situation on le ressort tout les ans, ne serait-ce que pour profiter de la voix merveilleuse de Bobby : le seul du groupe à demeurer dans le ton. Jacy finit toujours par chanter trop bas, Chilali rit sous cape, tirant sa peau sur son visage de princesse amérindienne, Grand-Père frappant la mesure avec ses mains.
Quand à moi, me direz vous ? Je part généralement en interprétation « Off-Broadway Musical » avec Daniel -papa-poule- et on escalade tables et canapés jusqu'à ce que Maman nous fassent descendre, peu désireuse de retenter l'expérience du 24 aux urgences.

«- Non mais vraiment Joy, honey, tu aurais pu te briser le cou ! » S'écriai t-elle sous la lumière pâle de l'hôpital l'année où c'était arrivé.

« -Ne vous en faîtes pas Chilali, pour ne pas décevoir elle s'est quand même déboîtée l'épaule »
Répondait Bobby d'un ton un peu sec, visiblement irrité. Légèrement vert aussi, son teint rendu cireux par l'éclairage pauvre de la salle d'attente et, plus probablement, par sa seule présence dans un hôpital.

« -Toi le glaçon on t'as rien demandé ! » J'avais sifflé entre mes lèvres tendues, la main serrée avec désespoir sur mon bras pulsant avec douleur. Ma souffrance faisant clignoter le néon au dessus de nos têtes et ma haine des cliniques se sentait à jusque dans ma posture excédée.


« -Enfin Joy, ce n'est pas une façon de parler a tes invités. Excusez-la Robert. » Repartait aussitôt ma mère adoptive, balançant sa crinière d'onyx sous son bonnet.

« -Robert ?! S'indignait mon frère, ajoutant de l'huile sur le feux, Je croyais que tu t'appelais Bobby... »

«- Jacy ! » Murmurai encore Mrs Smith tachant de calmer- sans succès- les humeurs du groupe.

« - C'est sur que prétendre s'appeler Johan est mieux ! » Répliquai-je défendant le X-Men.


« -Taisez vous tous ou je sors la carabine  ! » Grognait alors Martin Smith, à qui la moutarde montait à la moustache.

«- Papa pas dans un hôpital ! » Finissait par s'exclamer Daniel d'un air horrifié.



« Don we now our gay apparel, 
Fa la la, la la la, la la la. 
Troll the ancient Yule tide carol, 
Fa la la la la, la la la la. »


Alors c'est vrai, on dirait Noël chez les fous, mais c'est comme ça qu'on fonctionne. Et je peux vous assurez nous sommes très heureux. Quand à mon épaule...avec un peu de morphine tout passe beaucoup mieux. Les infirmiers avaient volontairement un peu chargés la dose, mon dossier spécifiant que j’étais mutante, et j'avais finit le réveillon complètement shootée. Pas si mal en somme. Jacy a du en garder des vidéos mémorables, j'ose espérer -le sourire tordant mes lèvres- qu'il les envoi à Bobby les jours de déprime !

La neige redouble et j'accélère le pas espérant ne pas être bloquée dans le blizzard et changée en statue de glace. Remarque ça me ferai un point commun avec Elsa. J'envoie un snap' à Bobby me montrant devant le bâtiment un grand sourire aux lèvres avec comme légende « LET IT GO » aux couleurs de Noël !
Oui, je sais, je finirais en enfer.

J'entre dans la salle et enlève mon duffle-coat noir, gardant mon beanie «GENDERQUEER » et révélant mon pull blanc en grosse laine avec le Pingouin (Je vous avez dit qu'Edward Norton était mon animal spirituel, et vu que le manchot est le sien...) « Tux » symbole de Linux, déguisé en Néo.
Pas peu fière de ma triple référence je jette un coup d’œil à la salle, tournant lentement sur moi même tel une sombre ballerine, un cygne noire. Un peu comme cette princesse du pays des porcelaines à Oz. Je crois que c'était une bergère, une cheerleader en somme. Save the cheerleader, save the World.

Il fait chaud ici, et je frissonne au changement de température. Le nombre d'appareils électriques dans la salle me donne le vertige. Mon monde synesthète se remplie d'ondes, de saveurs et de couleurs. J'enlève les derniers flocons de neige teintant mon jean cigarette couleur de nuit et je lève la tête-chassant les mèches folles- à la recherche d'un visage familier. Mes mitaines mouillées par la neige me collent aux mains et je fléchie et décroise les doigts dans l'espoir d'en détendre le cuir : A la manière d'un félin, pas du Chestchire, rétractant ses griffes et ronronnant…
Ne trouvant personne que je connais, je me résigne à m'amuser et m'avance d'un pas décidé, presque bondissant, vers le buffet. Je regarderai les cadeaux mais pour l'heure : ils doivent bien avoir des muffins et du pain d'épices, nan ?

Revenir en haut Aller en bas
 

MINI-EVENT : les lutins de Noël ont vraiment déconné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives des Intrigues & Events-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc