Partagez | 
 

Stark Family [Tony]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Moony V. Stark
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 2 / Miss Sandgirl
♠ EMPLOI : étudiante
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Stark Family [Tony]   Jeu 28 Jan 2016 - 17:12


Tony & Moony
Stark Family




Depuis qu’elle était à Los Angeles, Moony profitait allègrement de la climatisation tout en jetant un regard envieux à l’extérieur. Elle aimait les hivers froids et glacés tant qu’elle pouvait rester bien au chaud près d’un feu de cheminée et devait bien avouer qu’elle était en un sens déçue de ne pas avoir atterrit dans un endroit avec un hiver… normal. Mais elle se consolait bien vite dès que son regard se posait sur la mer. Avec ce qu’il s’était passé à New York et son soulagement de voir que Tony s’en était sortit, la jeune fille avait laissé de côté ses menus caprices et désirs, préférant faciliter la tâche de son tuteur et de Pepper qui avait de son côté beaucoup trop de choses à gérer. Aussi n’avait elle rien demandé à part de pouvoir se rendre à la bibliothèque quelques fois par semaine, gardant comme à son habitude ses loisirs calmes et solitaires. Et pourtant, maintenant que tout semblait être revenu au calme, elle n’arrivait pas à se satisfaire de sa situation. Moony s’ennuyait. Pas qu’elle espérait une nouvelle attaque extra-terrestre, non merci. Mais rester enfermée à l’appartement ne la satisfaisait plus que moyennement. Pas quand la mer était presque à portée de main. Pas quand elle s’était rendue compte que rien ne pouvait empêcher un tueur psychopathe (ou Bucky) de grimper jusqu’à sa fenêtre et de rentrer par effraction. Pas quand elle avait admis que ses fichus pouvoirs pouvaient éventuellement être utiles quand elle arrivait à s’en servir à dessein.

Si Moony avait vaguement repris confiance en elle et en ses dons, elle était pourtant réaliste : elle ne maîtrisait rien. Ou alors sur un coup de chance. Et elle en était convaincue : puisqu’elle avait réussi à faire fonctionner son don de sommeil profond, lors de ces moments d’éveil où elle était suffisamment détachée de la réalité pour rester calme, elle pouvait recommencer. La clé était très certainement de maîtriser ses émotions puisque lorsque c’était « trop », trop de tristesse, de bonheur ou de peur, cela provoquait systématiquement une crise de narcolepsie. Il fallait juste qu’elle apprenne à relativiser, à se détacher un peu de ses émotions. Et quand elle maîtriserait suffisamment ses pouvoirs alors elle pourrait sortir, profiter de la ville, de la mer et aller à la bibliothèque toute seule, sans avoir besoin d’un chaperon pour la rattraper si elle s’endormait en pleine rue. Alors Moony avait décidé de prendre les choses en main… à sa manière. En regardant un film d’horreur, alors qu’elle évitait particulièrement ce genre de choses en temps normal pour la simple et bonne raison qu’elle s’endormait compulsivement à chaque sursaut. Pourtant la petite mutante s’était courageusement installée devant ce truc atroce, s’endormant et se réveillant courageusement pour voir la suite.

Allez savoir pourquoi elle s’était dit que de se préparer un saladier de pop-corn et un mug de thé pouvait rendre l’expérience moins traumatisante. Regardant d’un oeil craintif l’écran de télévision beaucoup trop plat, Moony versait sa préparation dans une tasse quand soudain, un monstre attrapa la cheville du héros. Poussant un cri perçant, la mutante laissa échapper sa théière en fonte qui vint percuter la splendide table design en verre de la cuisine, qui éclata en un millier d’éclats brillants. Se faire du thé était une très mauvaise idée se dit-elle alors qu’elle sentait ses muscles se relâcher totalement et qu’elle tombait. Oui parce que tomber sur du verre n’était pas franchement une bonne idée, ni tenter de se raccrocher au bord de la table et se couper profondément. Mais finalement ce n’était peut être pas plus mal qu’elle s’endorme, au moins elle ne voyait ni n’était consciente de la fleur rouge qui s’étendait doucement autour d’elle.


FICHE ET CODES PAR ILMARË


Mr. Sandman, bring me a dream, Make him the cutest that I've ever seen, Give him two lips like roses and clover, Then tell him that his lonesome nights are over.  ▵ ©endlesslove.
Sleeping Moony ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anthony E. Stark
Avengers
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Stark Family [Tony]   Lun 22 Fév 2016 - 10:44



Stark Family

... Il faut que je m'assois

   Entre nous, j'avais toujours préféré New-York à Los Angeles. Ou à toute autre ville, d'ailleurs. Enfin, pas toujours là ce serait un mensonge. Mais depuis quelques années, la Grosse Pomme était devenue ma maison, et je m'y sentais bien. Même si c'était là que les Chitauris avaient attaqué, deux fois. En parlant de la seconde fois, tiens... On ne peut pas dire que ça se soit bien passé. Une chose de plus à ajouter sur ma conscience, qui pèse déjà pourtant bien lourd. Est-ce que nous aurions pu faire quelque chose de plus, si les Avengers avaient été réunis et non dispersés aux quatre coins de la ville ? J'en doute fortement. Parce que soyons rationnels, à ce moment-là le nombre de Vengeurs présents sur place s'élevait au nombre incroyable de... Deux. Rogers et moi. Où étaient les autres ? Bonne question. Est-ce que je leur en voulais de cet absentéisme ? Un peu, je ne vais pas vous mentir. Mais au fond de moi, je sais très bien que quand bien même nous aurions été au grand complet, nous n'aurions rien pu faire contre ce qui nous attendait.

Je secouai la tête avec un profond soupir, chassant ces pensées moroses de mon esprit. Pepper me disait que j'avais tendance à être pessimiste, ces temps-ci, elle voulait me voir positiver. Alors c'est que je m'efforçais de faire, même si elle n'était pas dans les parages pour le voir. Bon sang, ce qu'elle pouvait me manquer. Heureusement, je n'étais pas réellement seul. J'avais Moony. Bon, il y avait certaines activités à proscrire avec la jeune fille à cause de sa narcolepsie, mais elle était une compagnie plus qu'agréable, et je tenais beaucoup à elle. Même si elle me prenait parfois la tête en maugréant que je ne dormais pas assez, ou que je ne mangeais que des cochonneries. Ce qui est loin d'être faux.
Lançant un dernier regard sur mon plan de travail, je me levai en m'étirant et demandai à Jarvis de sauvegarder mes avancées, avant de prendre les escaliers pour rejoindre le salon.
Un bruit de verre qui se brise. Je me figeai, interdit. Instinctivement, mon coeur commença à battre la mesure bien plus rapidement que d'ordinaire, et je volai presque littéralement au dessus des dernières marches. La scène qui s'offrait à mon regard me fit brutalement pâlir. Moony, inconsciente, gisant au milieu des éclats de verre et d'une flaque de sang qui s'étendait bien trop à mon goût. Alors que je me précipitai vers elle pour la prendre délicatement dans mes bras et la soulever pour aller la poser sur le canapé, j'ordonnai à Jarvis d'appeler une ambulance. Rapidement, j'attrapai des torchons propres pour essayer de contenir l'hémorragie du mieux que je le pouvais, mais je n'étais pas médecin, et surtout les coupures étaient trop nombreuses... Bordel, ce que j'avais peur.

_______________________

J'ai toujours détesté les hôpitaux. On ne fait qu'y apprendre de mauvaises nouvelles, et les infirmières sont loin d'être aussi sexy qu'on veut bien le prétendre. A mes yeux, c'était synonyme de mort plus que de vie. Je crois que j'y avais vu trop de personnes que j'aime pour arriver à en avoir une bonne opinion. Et ce n'était pas là que ça allait changer. Il devait y avoir deux personnes que j'aurais voulu ne jamais voir dans une chambre d'hôpital. Pepper et Moony. Pourtant, c'était bien là que cette dernière se trouvait, étendue sur un lit. La jeune fille n'était pas encore revenue à elle, et ce malgré la transfusion que les médecins lui avaient faite. Transfusion pour laquelle j'avais dû donner mon sang, d'ailleurs. Le type sanguin de Moony était rare, et j'étais bien placé pour le savoir, puisque c'était également le mien. Assis sur une chaise, les bras croisés sur le matelas et le menton posé dessus, je patientais. Depuis plusieurs heures déjà, peut-être même une bonne dizaine. Je n'aurais pas su le dire, j'avais perdu la notion du temps. J'avais peur qu'elle ne se réveille plus. Ah, bravo, Tony ! Fabuleux tuteur, y a pas à dire. Pepper allait m'étriper vif, et je pouvais déjà imaginer le regard sévère et réprobateur que Steve me lancerait sûrement en apprenant la nouvelle. Mais là, je m'en moquais totalement. Je voulais juste que Moony revienne à elle.
Et justement, voilà qu'elle ouvrait les yeux. Presque péniblement, comme si elle avait du mal à s'extirper d'un sommeil trop lourd. Je me redressai pour venir m'assoir à moitié sur le lit, prenant doucement sa main dans la mienne, pour qu'elle sente que j'étais là, et que je ne comptais pas la lâcher.

- Salut, toi... La prochaine fois, sois gentille et ne regarde pas de film d'horreur sans moi ou Pepper dans les parages, okay ?

.SHADOW


« Je garde les pieds sur terre, Je garde la tête froide, Je garde un revolver jusque dans ma baignoire, Je garde un oeil ouvert quand je suis dans mon lit, Plus une veste militaire sous mon pyjama gris, Je garde le buste droit, La tête sur les épaules, Je garde un regard froid sur l'écran de contrôle, Je garde un coeur de pierre du lundi au dimanche, Et pour tout l'univers, Rien que de la méfiance »

  (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Moony V. Stark
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 2 / Miss Sandgirl
♠ EMPLOI : étudiante
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Stark Family [Tony]   Dim 28 Fév 2016 - 21:23


Tony & Moony
Stark Family




L’avantage de dormir profondément, c’est de ne pas faire de rêve. Moony ne rêvait pas souvent. A vrai dire réaliser par mégarde ceux des autres devait sans doute lui suffire pour ne pas avoir les siens. Ou bien elle ne s’en souvenait pas. La plupart du temps elle bénéficiait d’un sommeil lourd qui ne s’évaporait qu’au bout de nombreuses heures, sans tenir compte des crises de narcolepsie qu’elle aurait pu avoir. En vraie bonne marmotte, elle avait énormément de mal à émerger, surtout le matin. Elle fonctionnait alors au radar, machinalement. S’installant à table pour prendre son petit déjeuner, s’endormant à moitié dans son bol de céréales avant de s’éveiller complètement et de découvrir une mèche de cheveux baignant dans son lait et d’aller s’enfermer dans la salle de bain en pestant. Pour rien au monde Moony n’aurait voulu que l’on perturbe ce rituel matinal si  rassurant. Et pourtant, alors qu’elle s’éveillait doucement, elle sentait que quelque chose n’allait pas. Une vague impression qu’elle n’arrivait pas à intellectualiser, encore trop engluée dans les brumes de l’inconscience. Une nausée lointaine, une fatigue peu commune, l’impression d’être coincée dans une boule de coton géante. Les sons extérieurs lui paraissaient assourdis, ses sensations comme mises à distance. Elle garda alors les yeux fermés, à quoi bon les ouvrir puisqu’elle n’était visiblement pas prête à s’éveiller complètement ?

Un poids à ses côtés ainsi qu’une main chaude enveloppant la sienne l’incitèrent pourtant à redoubler d’effort pour lever au moins une paupière. Après tout, personne ne prenait la peine de venir la réveiller d’habitude. C’était peut être important. Peut être qu’il y avait des croissants pour le petit déjeuner ? « Salut, toi... La prochaine fois, sois gentille et ne regarde pas de film d'horreur sans moi ou Pepper dans les parages, okay ? » Tony ? Ses yeux s’ouvrirent complètement et elle les plissa à cause de la lumière du plafonnier. Depuis quand son tuteur adoré venait-il la réveiller ? Elle avait oublié une sortie exceptionnelle ? Une virée gargantuesque chez le glacier du coin ? Tony savait à quel point elle aimait les choses sucrées et si cela était rare, il l’emmenait parfois chez un pâtissier pour la laisser se goinfrer jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus. Ses doigts serrèrent faiblement ceux d’Iron Man et elle esquissa un sourire absent, cherchant tant bien que mal à connecter son cerveau à la partie si importante de la mémoire. Film d’horreur ? Pepper ? Les souvenirs de la soirée lui revinrent brusquement à l’esprit et la frappèrent violemment comme une gueule de bois surprise. Prenant conscience de ses blessures, la mutante laissa échapper un couinement surpris alors que la douleur se rappelait à son bon souvenir et fixa les bandages qui semblaient recouvrir la quasi totalité de son corps d’un air effaré.

« Je… j’ai encore fait une crise ? » C’était plus une question rhétorique qu’une véritable interrogation. Évidemment qu’elle avait fait une crise. Elle s’en souvenait de plus en plus clairement et se souvenait aussi de… « Je suis vraiment désolée pour la table ! » Le rouge lui montait aux joues, Moony commençait à s’agiter, complètement paniquée à l’idée d’avoir littéralement explosé un modèle unique de designer. Peut être qu’elle pourrait la recoller ? Ah mais non ça se verrait forcément, mais quelle idée aussi, d’avoir une table en verre ! « Je… je… je te trouverai une autre table, c’est promis ! » Elle allait devoir écumer les magasins de meuble, peut être qu’à Los Angeles il y avait des boutiques de décoration design ? Alors que son cerveau s’emballait, la jeune fille se rendit soudain compte que ce n’était pas cette histoire de meuble le plus important. Tony avait des cernes sous les yeux, des poches violacées qui trahissaient son état de fatigue avancé. Il n’avait pas lâché sa main un seul instant et un sourire épuisé étirait ses lèvres en une moue indulgente. C’était pour elle qu’il s’inquiétait. « Pardon de t’avoir causé du souci Tony. » Elle serra davantage la main de l’homme dans la sienne et lui offrit un pauvre sourire à son tour. Il avait sans doute besoin de dormir, de se reposer autre part que sur cette chaise qui semblait très inconfortable. Il aurait dû rentrer à l’appartement au lieu de rester à l’hôpital, mais il ne semblait pas décidé à lâcher. « … est ce qu’on va rentrer à la maison ? » Peut être qu’une fois rentrés, elle pourrait le convaincre d’aller dormir, ne serait ce que sur le canapé ?


FICHE ET CODES PAR ILMARË


Mr. Sandman, bring me a dream, Make him the cutest that I've ever seen, Give him two lips like roses and clover, Then tell him that his lonesome nights are over.  ▵ ©endlesslove.
Sleeping Moony ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anthony E. Stark
Avengers
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Stark Family [Tony]   Sam 3 Sep 2016 - 17:37



Stark Family

... Il faut que je m'assois

 Les Stark ne devaient pas être faits pour s'occuper de gosses. Même quand ces derniers avaient atteint un âge où ils sont en mesure de se débrouiller par eux-même. Il n'y avait qu'à voir mon père pour en avoir une parfaite démonstration. Oh, Howard m'aimait, ça je ne le remets plus en question aujourd'hui (bien que j'ai parfois des moments de doutes, tard dans la nuit ou quand tout semble soudainement me tomber sur le coin du museau), seulement, pour ce qui était de me le montrer... C'était une toute autre affaire. En fait, en toute honnêteté, il avait été un père déplorable. Edwin Jarvis, voilà qui s'était imposé comme un véritable père. Aujourd'hui, je n'avais plus ni l'un ni l'autre vers lequel me tourner quand je ne savais plus quoi faire ou dire pour Moony. Bon, je n'étais pas son père, mais... Presque, d'une certaine manière, non ? C'était bien ce que le terme de tuteur légal signifiait, non ? Ou alors j'avais loupé un sacré épisode.

D'abord relativement... Amorphe -ce qui se comprenait quand on avait connaissance du volume de sang que la jeune fille avait perdu-, elle reprit subitement du poil de la bête quand la table de verre qu'elle avait brisée dans sa chute se rappela à son bon souvenir... Et qu'elle commença à plus ou moins paniquer, s'agitant dangereusement au vu de son état de santé.
Doucement, je plaçai ma main libre sur l'une de ses épaules, pour l'inciter à rester allongée, ne lâchant pas la sienne, que je tenais toujours. La table... Comme si je n'avais pas suffisamment d'argent pour avoir à m'inquiéter d'un vulgaire meuble !

- Moony, franchement, tu penses sincèrement que je ne peux pas me racheter une table ? Calme-toi, reste tranquille, il faut que tu te reposes. La plupart de tes blessures ne sont que superficielles, heureusement, mais les médecins ont dit qu'il te fallait beaucoup de repos, au moins le temps que ton organisme reconstitue le sang que tu as perdu.

Car même si je lui en avais donné afin de lui éviter le pire, son corps était encore en déficit d'hémoglobine, ce qu'elle risquait de ressentir dès qu'elle tenterait de se lever, ou même de se redresser. Pour m'être salement esquinté un paquet de fois, je connaissais bien cette sensation, et ce n'était pas la plus agréable qu'on puisse ressentir sur cette terre, croyez-moi.

« Pardon de t’avoir causé du souci Tony. … est ce qu’on va rentrer à la maison ? »

Un petit soupir m'échappa, tandis que je baissais presque par automatisme les yeux vers le sol. J'aurais aimé lui répondre que oui, je la ramenais à l'appartement dès que les médecins seraient passés pour l'ausculter une dernière fois avant sa sortie de l'hôpital, et qu'une fois rentrés, on s'installerait dans le canapé devant autant de films ou de séries qu'elle voudrait, avec tout ce qui plairait de manger, et que rien ni personne ne pourrait nous forcer à bouger de là avant longtemps. Mais je ne pouvais pas.

- Non, pas tout de suite. Désolé, ma puce. Il va falloir que tu restes en observation quelques jours, je pense. Mais je te ramènerai ce que tu veux, tu n'as qu'à demander. Et puis je pense que ça devrait passer assez vite, le diagnostique était plutôt optimiste, la dernière fois que j'ai vu ton docteur.

Et justement, quand on parle du loup... Voilà que ledit docteur venait de pénétrer dans la chambre. C'était un grand homme, le genre black baraqué, que j'aurais plutôt vu sur un ring de boxe que dans les couloirs d'un hôpital affublé d'une blouse blanche, mais enfin.

- Je vois que mademoiselle est réveillée, c'est très bien. lança-t-il avec un sourire chaleureux en mettant une paire de lunettes sur son nez, avant de baisser les yeux vers le dossier de Moony. Il tourna quelques pages, puis reporta son regard vers moi. Votre fille devrait pouvoir sortir dans une petite semaine, si tout va bien.

- Parfait. Sauf que Moony n'est pas ma fille, je suis son tuteur, c'est tout. Elle a perdu ses parents pendant la Grande Purge. Ne voyez là aucune méchanceté de ma part, c'est juste que l'idée d'être père me collait des sueurs froides... Trop de responsabilités en perspective si ça devait être le cas. Beaucoup. Trop.

- Eh bien, je crois que vous allez devoir avoir une discussion, tout les deux. Parce qu'à son admission, nous avons jeté un oeil aux dossiers médicaux de ses parents, et il se trouve que son groupe sanguin ne correspond pas à celui de son prétendu père biologique. En revanche, il correspond parfaitement au vôtre, monsieur Stark. Je pensais que vous le saviez.

... Là, c'est le coup de massue. D'accord, c'est vrai, la mère de Moony et moi avions effectivement couché ensemble. Mais c'était il y a longtemps, impossible qu'elle soit ma fille ! C'était quand, déjà ? Il y a environ dix neuf ans, je dirais. ... Et merde.

.SHADOW


« Je garde les pieds sur terre, Je garde la tête froide, Je garde un revolver jusque dans ma baignoire, Je garde un oeil ouvert quand je suis dans mon lit, Plus une veste militaire sous mon pyjama gris, Je garde le buste droit, La tête sur les épaules, Je garde un regard froid sur l'écran de contrôle, Je garde un coeur de pierre du lundi au dimanche, Et pour tout l'univers, Rien que de la méfiance »

  (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Moony V. Stark
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 2 / Miss Sandgirl
♠ EMPLOI : étudiante
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Stark Family [Tony]   Dim 4 Sep 2016 - 13:03


Tony & Moony
Stark Family




« Moony, franchement, tu penses sincèrement que je ne peux pas me racheter une table ? Calme-toi, reste tranquille, il faut que tu te reposes. La plupart de tes blessures ne sont que superficielles, heureusement, mais les médecins ont dit qu'il te fallait beaucoup de repos, au moins le temps que ton organisme reconstitue le sang que tu as perdu. » Ce qui était bien avec les gens riches, c’est qu’ils se fichaient pas mal de leur mobilier. C’était -selon Moony- la raison pour laquelle les rockstars explosaient consciencieusement les meubles de leur chambre d’hôtel avant de laisser un beau paquet de billets sur le comptoir pour les dégâts. Et Tony avait tout d’une rockstar aux yeux de la mutante, aussi c’était peut être normal qu’il se fiche de la table, même si elle était certes superbe. Un peu calmée, la jeune fille jeta un coup d’oeil curieux à ses blessures. Elle ressemblait à une momie, toute enveloppée de bandages. La comparaison la fit sourire discrètement et elle leva un regard plein d’espoir vers son tuteur à l’idée de rentrer à la maison. Son sourire se figea un peu et un petit soupir déçu lui échappa à l’écoute du verdict.

« Non, pas tout de suite. Désolé, ma puce. Il va falloir que tu restes en observation quelques jours, je pense. Mais je te ramènerai ce que tu veux, tu n'as qu'à demander. Et puis je pense que ça devrait passer assez vite, le diagnostique était plutôt optimiste, la dernière fois que j'ai vu ton docteur. » Oui évidemment elle était raisonnable et elle ferait ce qu’on lui dirait. Elle était toujours raisonnable. Cela dit elle était prête à exiger un second avis médical si ça pouvait la faire sortir d’ici au plus vite. Elle détestait les hôpitaux. L’odeur, les murs d’un blanc angoissant et les bruits des machines l’effrayaient plus qu’elle n’osait le dire. Alors elle hésitait franchement à appeler Stephen pour couiner qu’elle ne pouvait pas rester ici au risque de faire crise sur crise. Mais elle ne le ferait pas. Parce qu’elle était raisonnable, parce que ce n’était pas le moment de se comporter en adolescente capricieuse alors qu’elle avait déjà causé tant de soucis à Tony. « D’accord. Je vais peut être avoir besoin de quelques livres mais ne t’embête pas avec ça. Je crois que je t’ai assez causé de problèmes comme ça, je suis vraiment désolée. » Si elle avait eu le temps, Moony se serait excusée d’être un tel poids, d’être une mutante, d’être narcoleptique et de ne pas savoir maîtriser ses pouvoirs. Elle se serait excusée d’être aussi dépendante des gens qui l’entouraient et de ne pas être d’une grande aide également, mais l’arrivée du médecin l’empêcha d’ouvrir la bouche.

Il était grand, extrêmement imposant, dans le genre machine de guerre aux muscles saillants et aux poings ravageurs, le tout démenti par un air doux et affable. Bref, un paradoxe ambulant au crâne chauve qui luisait sous les néons de la chambre. « Je vois que mademoiselle est réveillée, c'est très bien.Votre fille devrait pouvoir sortir dans une petite semaine, si tout va bien. » Moony ne tiqua même pas. Elle avait l’habitude de cette méprise et ne s’en formalisait plus avec le temps. Non, elle s’inquiétait bien plus du temps qu’elle devait passer dans cette chambre... une semaine ? Elle ne survivrait pas. Elle allait mourir d’ennui. Comment allait-elle faire sans ses livres, ses séries, ses jeux vidéos ? Et comment allait-elle pouvoir poursuivre ses recherches plus ou moins secrètes en biotechnologie ? Et sans sirop d’érable ni pancake ? « Parfait. Sauf que Moony n'est pas ma fille, je suis son tuteur, c'est tout. Elle a perdu ses parents pendant la Grande Purge. » Là non plus, Moony ne releva pas. Elle n’aimait pas évoquer ses parents et la Grande Purge. A vrai dire, elle tentait de faire comme si cela n’avait jamais existé. Parce que c’était dur, parce que c’était triste, parce qu’elle ne voyait pas l’intérêt de remuer un passé aussi douloureux.

« Eh bien, je crois que vous allez devoir avoir une discussion, tout les deux. Parce qu'à son admission, nous avons jeté un oeil aux dossiers médicaux de ses parents, et il se trouve que son groupe sanguin ne correspond pas à celui de son prétendu père biologique. En revanche, il correspond parfaitement au vôtre, monsieur Stark. Je pensais que vous le saviez. » D’abord la jeune fille ne tiqua pas. Elle resta un instant parfaitement calme avant que son cerveau n’interprète les mots du médecin et qu’elle se tourne vers Tony. Figé, soudainement blanc comme un linge, l’homme restait muet, visiblement stupéfait. Et puis elle percuta enfin. « Dîtes, vous avez séché le cours sur comment apprendre une nouvelle aux gens avec tact ou quoi ? » fit-elle en reportant son regard sur le médecin. « Vous pouvez nous laisser ? » Elle avait soudainement envie de balancer son appareil perfusion sur ce docteur imbécile et n’était pas certaine qu’il le prendrait bien. Elle attendit qu’il sorte de la chambre et resta un long moment à fixer la porte. Bon, Tony n’avait pas l’air de très bien prendre la chose. Et ça pouvait se comprendre. Qui aurait envie de se retrouver avec une fille mutante et narcoleptique sur les bras par-dessus le marché ? ... en y réfléchissant bien c’était ce qu’il s’était passé quand il était devenu son tuteur légal et l’avait légalement adoptée. La seule différence était qu’ils ignoraient tous les deux qu’ils avaient un lien de parenté biologique. Parce que Moony ne doutait pas un seul instant que Tony ignorait tout comme elle qu’il était -peut être- son père. Il n’y avait qu’à voir son visage marqué par la surprise et sa visible incapacité à prononcer le moindre mot.

Elle prenait la nouvelle avec un calme surprenant. Parfois elle tenait véritablement de sa mère lorsqu’elle rationalisait les choses et les observait d’un oeil objectif. Bon, l’idée que sa génitrice avait trompé ses deux pères ne lui plaisait pas vraiment, mais il était contreproductif d’en vouloir aux morts. « Tony... est ce que ça va ? Je... je crois que tu devrais respirer. » Elle se mordilla la lèvre inférieure alors qu’elle posait un regard inquiet sur son tuteur... non, son père, ne pouvant s’empêcher de remarquer des similarités auxquelles personne n’avait fait attention jusque là. Physiquement, Moony tenait énormément de sa mère c’était un fait. Mais elle était beaucoup plus proche de Tony en ce qui concernait ses centres d’intérêts. Elle avait tendance à être monomaniaque, géniale de temps en temps et totalement oublieuse du temps qui passait quand elle se passionnait pour quelque chose. Etait-ce la raison pour laquelle elle s’était toujours sentie proche de lui ? « ... au moins tu as échappé à ma crise d’adolescence, c’est déjà ça. » sourit la petite brune d’un air piteux.


FICHE ET CODES PAR ILMARË


Mr. Sandman, bring me a dream, Make him the cutest that I've ever seen, Give him two lips like roses and clover, Then tell him that his lonesome nights are over.  ▵ ©endlesslove.
Sleeping Moony ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anthony E. Stark
Avengers
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Stark Family [Tony]   Jeu 20 Avr 2017 - 11:37



Stark Family

... Il faut que je m'assois

 Moi. Le père de Moony. Comment... Non, comment ça je le savais bien, merci. Mais pourquoi est-ce que sa mère me l'avait caché ? Nous l'avait caché ? ... Quoique, réflexion faite, je comprenais très bien pourquoi. A l'époque, j'étais loin d'être une figure paternelle idéale, et d'ailleurs je ne l'étais pas davantage maintenant, avec tout le bagage psychologique que je me traînais plus ou moins péniblement derrière. C'est un fait, je n'ai jamais été très stable. Les dernières années n'y ont rien arrangé, bien au contraire. Je suis régulièrement sujet à des crises d'angoisse relativement violentes qui me paralysent totalement, et n'importe quel médecin vous le dira, ça ne se soigne pas d'un coup de baguette magique. A vrai dire, il y avait même des chances pour que je doive vivre avec ça durant toute ma vie. Enfin, toute ma vie... Parti comme je l'étais, je doutais de quitter ce monde de ma belle mort. Allez, avec un peu de chance ça me permettrait de voir ce que ça donne, le Valhalla ! Et qui sait, je pourrais peut-être boire une bonne pinte avec Thor, de temps à autres. Ce ne serait pas si affreux que ça.
Où en étais-je, déjà... ? Ah oui, Moony. Bon Dieu, tu parles d'une nouvelle. Je ne vais pas vous mentir, un élan de panique me saisit à la gorge. Bien sûr, j'avais déjà envisagé qu'il y ait des petits Stark illégitimes qui se promenaient de-ci de-là, mais jamais au grand jamais je n'avais imaginé devoir un jour en rencontrer un. Et encore moins l'avoir à ma charge. Non mais, est-ce que vous m'avez bien regardé ? Oui je sais, je me répète, mais bordel je suis certainement l'Avenger le plus irresponsable qu'on puisse trouver ! La pauvre petite aurait eu plus de chance en tombant sur Rogers ou Barton comme paternel, ça c'est clair. Même Banner aurait été préférable. Nul doute qu'elle aurait su comment l'apaiser, ce grand dadais verdâtre. Mais moi... Quel bien allais-je pouvoir lui apporter, au juste ? Allez, le seul avantage que je devais avoir, c'est ma fortune. Le reste, ce serait plus une malédiction qu'autre chose. Le nom Stark a toujours soulevé des sentiments contraires chez les gens. Ma célébrité lui posait déjà certains soucis avant ça, alors dès que l'information allait fuiter... Parce qu'elle allait fuiter, aucune illusion à se faire là dessus. Tôt ou tard, ça allait se savoir. Et Pepper me conseillerait sûrement de devancer les médias en faisant une annonce publique, afin de dissiper tout les malentendus. Et réflexion faite, même pour Moony ce serait plus correct. Elle ne se sentirait pas un secret honteux que je chercherais à dissimuler, et elle pourrait...

« ... au moins tu as échappé à ma crise d’adolescence, c’est déjà ça. »

Hein ? Je clignai des yeux en relevant la tête, pour lui lancer un regard encore un peu absent. Est-ce que ça faisait longtemps qu'elle parlait ? Et le médecin, il était où ? J'avais manqué beaucoup de choses, combien de temps m'étais-je perdu dans mes propres pensées, au juste ? Cette expression déconfite sur le visage de Moony avait quelque chose de... D'affreusement familier. Pendant quelques instants, je replongeai dans mes propres souvenirs, pour me voir, un peu plus jeune qu'elle, devant un Howard complètement indifférent à tout ce que je faisais. Cet insupportable sensation de rejet me hantait aujourd'hui encore. Je serrai les dents, en pestant contre moi-même. Parfait, voilà que je marchais dans les traces de mon propre père.
... Non. Hors de question. Je ne serai pas comme lui, je ferai mieux. Ou du moins, j'essaierai autant que je pourrai. J'aurais au moins ma conscience pour moi. Presque comme par réflexe, comme si mon corps tout entier bougeait tout seul, mes bras enlacèrent la jeune fille pour la serrer délicatement contre moi, comme si je craignais de la briser. C'était ce que je faisais de mieux, casser tout ce qui se trouvait près ou autour de ma personne. Mais elle, je me jurai intérieurement de tout faire pour que ça n'arrive jamais. Après quelques longues dizaines de secondes, je m'écartai finalement pour lui adresser un léger sourire. Incertain, qui devait trahir les doutes qui m'assaillaient, mais un sourire que j'espérais quand même rassurant. Au moins un peu.

- Au fond, ça ne change pas grand chose, hein ? Enfin, hormis peut-être le fait que maintenant, ça ne pourrait pas être plus approprié que tu portes le nom Stark. D'ailleurs, je ne veux pas te faire paniquer alors que tu viens à peine de te réveiller, mais Pepper va sûrement vouloir qu'on fasse un genre d'annonce officielle. Histoire d'éviter les mauvais ragots et tout ce qui s'en suit. Et je serais plutôt d'accord avec ça. Tu n'aurais même pas à y apparaître, rassure-toi. C'est juste pour faire en sorte qu'on ne sorte pas d'énormités à ton sujet. Je sais à quel point les journalistes peuvent être mesquins, et le mal qu'ils peuvent occasionner, tout ça pour courir après le scoop le plus aguicheur...

.SHADOW


« Je garde les pieds sur terre, Je garde la tête froide, Je garde un revolver jusque dans ma baignoire, Je garde un oeil ouvert quand je suis dans mon lit, Plus une veste militaire sous mon pyjama gris, Je garde le buste droit, La tête sur les épaules, Je garde un regard froid sur l'écran de contrôle, Je garde un coeur de pierre du lundi au dimanche, Et pour tout l'univers, Rien que de la méfiance »

  (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
 

Stark Family [Tony]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Tony Stark ~
» ♪ Tony Stark n'est pas là pour le moment. Veuillez laisser un message après le BIP sonore ! ♫
» Tony Stark | Genius, billionaire, playboy and philantropist [Fini]
» ♥ Tony Stark / Iron Man ♥
» (tony stark) ❝ ready aim fire





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Central L.A.-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Tommy & co
#1 l'Admin modèle & 17 rps (quand même)


Ashitaka Pan
#2 7rps et moisson des votes!


Gamora & Bobbi
#3 fatal serial rpgiste ! 6 rps !