Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Lun 29 Fév 2016 - 23:34


 
feat Jack Black
James Murphy

 

 
Carte d'Identité
Nom de code:/Date & lieu de naissance: New York, 1 avril 1986Âge:30 ansEmploi/occupation: Vendeur dans un magasin de comicsStatut:CélibataireGroupe: Mutants

 
Caractère

La bonne humeur et l’enthousiasme de Jay sont les premières choses que vous remarquerez. Ayant grandi en subissant les remarques des autres enfants sur son physique, il masque son manque d’assurance par l’humour. Il ne juge jamais quelqu’un au premier abord et fait de son mieux pour se montrer sympathique envers les personnes qu’il vient de rencontrer. Il essaye de se tenir à l’écart du danger et quand on l’accuse de lâcheté il répond qu’il ne s’agit que d’une saine volonté d’auto préservation. Quand ce sont ses amis qui se trouvent en danger il sait cependant faire preuve de courage. Il se battra certainement la peur au ventre, mais il ne laissera jamais tomber un ami qui aurait besoin de lui.
Il est fortement déconseillé de lui demander son avis sur l’éternel débat de savoir qui de Batman et Superman est le plus fort. Vraiment, abstenez-vous. Ou alors trouvez rapidement une chaise parce que vous en avez pour des heures.
Prenez garde aussi à critiquer les grands noms du rock ! La légende dit que nombreux sont ceux qui ont été bannis à vie du magasin de comics pour avoir critiqué AC/DC ou Black Sabbath ! En réalité Jay est un chic type et ne reste jamais fâché très longtemps. Le bannissement ne sera effectif que pendant quelques jours tout au plus.


 

Pouvoirs & capacités

« Je sais faire preuve d’empathie vous savez »

Jay peut sentir les émotions comme on sent les odeurs, comme un 6ème sens. Ce n’est pas quelque chose qu’il puisse contrôler tout comme on ne peut pas contrôler l’odorat ou l’ouïe.

« Vous ne pouvez pas me cacher votre vrai nature »

La nature d’un mutant est aussi palpable pour lui que des sentiments forts comme la haine ou l’amour. Leur puissance irradie, intimidante. Une puissance que l’on ne sent pas chez les humains. Ce n’est pas vraiment la nature mutante que Jay identifie, c’est leur pouvoir.

« Je vous rendrais chaque coup au centuple »

Plus vous essayerez de le battre, et plus difficile le combat sera. La douleur est comme un carburant pour lui. Plus il prend de coups et plus il est fort et résistant, atteignant des niveaux surhumains. Son inexpérience au combat et son manque de courage l’on cependant toujours empêché d’expérimenter les limites de son pouvoir, préférant prendre la fuite à la première occasion.


 Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoCarlota / DulcemiedoAge23 ansCode règlement (Je préférais le faux code au moins il me faisait rire pas pleurer ! D=)Pv, scénario, perso marvel ou inventéInventéComment as-tu atterri ici ?J’étais déjà venue, puis repartie parce que pas le temps, et là j’ai le temps alors je veux essayer de revenir ! ♥️Fréquence de connexionJe vais essayer de faire de mon mieux, tout dépend de la fac malheureusement !
RemarquesYé vous aime ! Je voulais rp avec vous ici depuis longtemps ! ♥️

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Lun 29 Fév 2016 - 23:34


 Approuvez-vous le gouvernement ? (Votre personnage ne sait pas forcément que Liesmith est Loki)
 
Le gouvernement nous manipule ! Je l’ai toujours dis et je le dirais toujours. Les élections ? De la manipulation de masse c’est tout ! Les politiciens font de la démagogie pour rester le plus longtemps en pouvoirs en s’en mettant plein des fouilles, c’est tout ce qui les intéresse. Ils vivent une vie de luxe en prenant des décisions qui vont soit disant régler tous nos problèmes. En attendant pour nous c’est la merde, on doit essayer de s’en tirer dans ce monde de fou. On s’échine à aller au boulot chaque jour pour gagner une misère ! De toutes façons le gouvernement c’est tous des reptiliens.


  On parle désormais "d'Inhumains", cela vous dit-il quelque chose ?
 
Qu’est-ce que c’est que ça encore ? Alors même que j’ai passé ma vie à lire des comics je n’arrive plus à suivre tout ce qui se passe sérieux, faut vous calmer les gars. Dans Batman on voit apparaitre un ennemi à la fois. Ils n’apparaissent pas tous d’un coup comme ça sans prévenir ! Un peu d’ordre dans la narration s’il vous plais !


 Comment avez-vous vécu l'attaque de New York et l’évacuation vers Los Angeles ?

 
Quand il va y avoir une merde je la sens venir de loin. Il y a de la tension dans l’air, le climat émotionnel de la ville change tout à coup. Malheureusement je ne suis pas non plus devin et je n’ai pas pu anticiper ce qui allait se passer. C’est pas la première fois que New York est la scène de ce genre d’événements terrifiants. On aurait tous dû déménager sans doute. Mais que voulez-vous, un vrai New Yorkais tiens à cette ville pour des raisons que la raison ignore. Je me suis fait évacuer avec le reste de la population. J’espère qu’ils ne se serviront pas de cette évacuation pour essayer de ficher des mutants inconnus… On ne sait jamais avec le gouvernement ! Ils sont fourbes et vicieux… Des reptiliens je vous dit.


 Votre histoire
 


Vous avez déjà regardé des séries ou des films qui font le portrait des lycées américain ? Est-ce que vous avez déjà remarqué qu’à chaque fois, sans faille, on y voit apparaitre le personnage archétypal du gamin bizarre et exclu qui se fait martyriser par des grosses brutes ? Si vous n’aviez pas remarqué c’est normal, personne ne les remarque jamais. Ce sont les gosses dont personne ne se soucie, qu’il est plus facile d’abandonner plutôt que de se soucier d’eux. Ceux qui s’en prenaient à James ne s’en cachaient pas, ils le faisaient à la vue et au su de tout le lycée. Les profs étaient au courant, mais comme il ne s’est jamais plaint ils n’ont jamais rien fait. Cette situation ne datait pas du lycée, déjà en maternelle une petite fille le martyrisait en le frappant avec son hochet. C’est sans doute là que son complexe de victime est né.

Mais revenons sur les origines de ce bon vieux Jay. Il est né au sein d’une famille d’origine irlandaise dans la ville de New York et y a passé toute sa vie. Ils n’étaient pas pauvres, mais sans être riches non plus. Stagnant dans la classe moyenne leur vie n’avait rien de passionnant. Ses deux parents travaillent et avaient des salaires corrects. La vie familiale se passait bien, il n’avait pas vraiment de quoi se plaindre ! Malheureusement la route de James croisa celle des comics, et ce fut là que ce pauvre gamin perdu dans sa vie de banlieusard perdu tout espoir d’un avenir meilleur.

Il rêvait que lui aussi un jour deviendrait un super héros et qu’il sauverait les innocents du danger. Il s’imaginait être super fort comme superman, ou bien conduire une voiture truffée de gadgets comme Batman ! Un drap noué autour des épaules il courait d’un bout à l’autre de la maison en s’inventant ses propres aventures inspirées de ses héros, ignorant les cris de la mère qui lui hurlait de faire attention. Mais les rêves d’enfance doivent tôt ou tard prendre fin.

Pour James, ce fut le collège qui marqua la fin de l’innocence. En primaire son sac à dos et ses vêtements à l’effigie de ses super héros préférés passaient inaperçus, et il pensa qu’il pourrait continuer de les porter au collège sans problème. Après tout il l’aimait bien, lui, son sac-à-dos Batman. Pourquoi aurait-il dû le remplacer ? La raison portait le nom de Tom, et c’était la plus grosse brute épaisse dont James eut jamais croisé la route. Il aurait préféré ne jamais le rencontrer. Dès le premier jour d’école Tom le repéra. Avec sa grosse voix il ne tarda pas à rameuter tous les élèves du collège. James était une cible facile. C’était un gamin gentil et timide, qui n’avait jamais eu le moindre problème avec personne. Lorsque Tom commença à le ridiculiser devant tout le monde il ne sut tout simplement pas comment réagir. Il eut ensuite 4 ans pour s’en mordre les doigts.

A partir de ce moment-là James fut rejeté par la plupart des élèves. On en revient à cette histoire du nerd archétypale sur lequel une grosse brute aime s’acharner. James ne disait rien, pensant que ce serait sans doute pire s’il essayait de protester. Il se renferma sur lui-même et se réfugia dans les comics et la nourriture, développant un syndrome boulimique dont il ne se débarrassa jamais réellement. Tom lui donnait des noms d’oiseaux, le ridiculisait en critiquant ses vêtements, ou en faisant remarquer son acné et son poids. Il ne faisait aucun doute que Tom était un gros con, mais il n’y pouvait rien. Les autres élèves du collège étaient sans doute trop effrayés par Tom pour prendre la défense de James, et puis dans le fond sans doute n’en avaient ils rien à faire.

Cette situation s’éternisa durant les 4 ans que James passa dans ce collège. La situation n’évolua pas réellement jusqu’à la quatrième année. Des rumeurs sur Tom et sa famille commencèrent à courir au collège. Apparemment les flics avaient arrêté son père pour trafic de drogue. Une histoire bien crade qui vous pourrie votre réputation jusqu’au bout des ongles. Alors bien sur Tom commença à s’acharner de plus en plus sur James, jusqu’au point d’en devenir violent. Ce fut une lente descente aux enfers où James atteignit le point le plus obscur de sa vie.

C’était un jour de pluie, James rentrait chez lui, abrité sous le parapluie qu’il avait pensé à prendre en partant le matin. Bien entendu, il y avait bien une personne qui n’avait pas pris la même précaution. James accéléra le pas lorsqu’il sentit une vague de colère arriver dans son dos. Ça faisait quelque temps qu’il avait ce genre d’intuitions. Il avait l’impression de sentir ce que les gens sentaient autour de lui, même si il savait que c’était sans doute son imagination. Cette fois-ci cependant il avait vu juste. Il entendit la voix de Tom qui l’appelait mais il ne se retourna pas. Il en avait marre. Marre qu’il s’en prenne à lui tout le temps, marre qu’il lui pique ses affaire, son argent et son repas pour le midi. Il ne le laisserait plus jamais traiter comme ça. Plus jamais.

Les coups pleuvaient et James n’arrivait même plus à distinguer qui Tom le frappait avec ses poings ou avec ses pieds. Ses yeux étaient gonflés et tout son corps était endolori. Pourtant, plus les coups l’atteignaient et plus il se sentait étrangement calme. Il vit le pied de Tom arriver droit sur son visage et d’un geste rapide il interposa son bras. Il encaissa le coup sans que son bras bouge d’un seul millimètre, ça ne l’empêcha pas de ressentir une vive douleur. Tom cessa de le frapper, clignant des yeux d’un air stupide en essayant de comprendre ce qui se passait. James prit le temps de se relever et d’essuyer le sang qui coulait de sa lèvre fendue. Il ne s’était jamais battu. Il n’avait jamais fait le moindre mal à personne. Mais Tom… Tom ne méritait vraiment pas tant d’égards. Il leva le poing et porta un coup, un seul, au visage de celui qui avait fait de sa vie un enfer pendant 4 ans. Dans un mouvement presque ridicule, Tom décolla du sol et heurta la voiture qui était garée en bordure de trottoir. Alors que l’alarme de la voiture résonnait contre les façades des immeubles, ce fut au tour de James de cligner des yeux d’un air stupide en se demandant comment diable il avait pu faire ça.

L’école décida que cet événement était une raison valable d’expulser James, et il arriva à convaincre ses parents de ne pas en faire une histoire et de simplement le transférer dans un autre collège. Son histoire le suivit dans ce nouveau collège mais aussi au lycée. L’avantage c’est que plus personne ne s’acharna sur lui. Le désavantage c’est qu’il inspirait aussi une certaine crainte. Ce furent sont humour et sa bonne humeur qui lui permirent finalement de s’intégrer. Quelqu’un qui fait des blagues et qui joue à fond sur l’autodérision ça fait tout de suite moins peur. Le problème était que c’était lui qui avait peur. Il avait rêvé toute son enfance de devenir un super héros, mais maintenant qu’il découvrait qu’il avait des pouvoirs il n’était plus si sur de vouloir de cette vie. Il mit un certain temps à comprendre comment son pouvoir fonctionnait.

D’abord il dut se rendre à l’évidence que son 6ème sens n’était pas dû à son imagination. Il pouvait réellement détecter ce que ressentaient les gens. C’était à la fois cool et… extrêmement déprimant. Un jour il avait décidé de demander à une fille de venir avec lui au bal de fin d’année, mais quand il s’approcha et qu’elle le regarda avec un grand sourire il put se rendre compte qu’en réalité il ne lui inspirait que de la pitié et du dégout. Il essaya de se mettre à la guitare, son père lui avait dit que ça impressionnerait les filles, mais finalement ce fut de la musique dont il tomba amoureux.

Quant à sa force… Il résolu le mystère un jour où il se cogna le petit orteil contre une commode. Il donna un coup dessus pour se défouler et le meuble tomba en pièces. Autant dire que sa mère n’avait jamais hurlé aussi fort de sa vie. Depuis James se demande si elle ne serait pas une mutante avec des super cordes vocales. Il faut avouer que la découverte du fonctionnement de son pouvoir fut une vraie déception. « Mais quel pouvoir d’enfoiré de masochiste ! » fut sa première pensée, et son avis à ce sujet n’a pas vraiment changé. Il préférait rester loin de toute cause de douleur, quitte à vivre une vie de mortel sans intérêt.

Comme il n’était pas très doué dans les études, il se consacra à ses deux passions : les comics et la musique. Ses rêves étaient d’un tout autre genre à présent. Il espérait devenir célèbre grâce aux chansons qu’il composait. Il commença à se faire appeler J (jay), pensant que ça lui donnait un air cool. Quelques années après il se rendit compte que c’était ridicule, mais c’était trop tard. Tout le monde l’appelait Jay à présent ! C’était à croire que son vrai prénom était à jamais oublié.

Bien sur les rêves de célébrité de Jay ne se réalisèrent pas. Après le lycée il prit un petit boulot dans un magasin de comics, essayant de se produire dans des bars aussi souvent que possible pour se faire connaitre. Avec le temps il consacra de moins en moins de temps aux concerts pour travailler plus de temps au magasin, le besoin d’argent se faisant sentir. Finalement à 30 ans il se retrouvait à être le vendeur principal, affublé du titre de responsable magasin exécutif. Un titre qui ne veut rien dire, si ce n’est que c’était plus qui avait les horaires les plus longs et la responsabilité de tout ce qui pouvait arriver dans l’enceinte du magasin. En échange il a le droit de laisser les tâches ingrates aux jeunes qui travaillent à mi-temps, mais qui finiront sans doute par avoir un métier bien plus intéressant que lui plus tard. Derrière son comptoir il lit ses comics préférés, et même ceux qui ne l’intéressent qu’à moitié, ou bien parfois si il n’y a que des habitués il se permet de jouer un peu de musique sur sa fidèle guitare.

C’est une petite vie bien peinarde pour Jay qui s’est toujours débrouillé pour éviter les problèmes et pour éviter de révéler sa nature de mutant à qui que ce soit. Lors de la purge il avait été chanceux. Ses parents venaient de prendre leur retraite et déménageaient dans le nouveau Mexique, alors bien sûr il avait posé un congé pour les aider. Il n’est pas parfait mais il sait où sont les priorités, la famille en fait partie. Il avait donc prit des billets d’avions pour ses parents et avait loué un camion pour conduire leur vieux meubles jusqu’à leur nouvelle maison. Il était sur la route, s’égosillant sur des chansons rock qui passaient à la radio, lorsque la chanson s’interrompit pour laisser place à un flash info. C’est ainsi qu’il apprit ce qui était en train de se passer à New York. Il ne fut plus d’humeur à chanter pour le reste du voyage. Après ça il décida de rester quelques temps chez ses parents le temps que les choses se calment, prétextant qu’il voulait les aider à s’installer. Plus tard quand la situation se calme à New York il y retourna et repris sa vie comme si rien ne s’était passé. Les jours se succédaient, tranquilles. Mais qui sait, le vent pourrait tourner.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Mar 1 Mar 2016 - 14:04
Enfin tu as cédé :amour: :face: Bienvenue à toi


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Mar 1 Mar 2016 - 19:37
Jack Black :52: je t'aime ! Welcome tout plein mon Bibi :amour:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Mar 1 Mar 2016 - 20:13
Bienvenue parmi nous :52:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Mar 1 Mar 2016 - 20:16
Bucky : Ouiiiiiiiiiii! J'ai cédé! J'ai même pas tenu ma résolution d'attendre une semaine! Mais que veux tu l'inspiration m'a taclé fort cette fois ci.

Moony : Vouiiiiiii Jack Black! :21: On est au moins deux à être contente de mon choix! Mais franchement je ne voyais personne d'autre pour faire un personnage de ce genre là. En plus les apollon ça va bien 5 minutes. Oh? je crois que Jay a quelque chose à redire :


Sköll : Merciiiiiii! Hmm... Tu as un nom de bière, on va être potes je le sens!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Mar 1 Mar 2016 - 20:24
Ahah je penserai à remercier papounet qui m'a baptisé comme ça Rire
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Mer 2 Mar 2016 - 16:32
Tout est parfait ! :amour: Et bienvenu plus officiellement :uhuh: :love:

 



   Bienvenue, tu es validé !

   Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥️

   
La Paperasse

   ♠️ Viens recenser ton avatar dans le bottin en postant le code suivant:
   
Code:
[code][color=gray]Avatar ∅  Pseudo (Perso Marvel)[/color][/code]

   ♠️ Viens recenser ton pouvoir dans la liste en postant le code suivant:
   
Code:
[code]pouvoir ↔️ pseudo[/code]
    Il y aura autant de codes que de pouvoirs.

   ♠️ Ouvre ton journal de bord ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs !

   ♠️ Remplis ton profil au maximum !


   

Pour rp, je fais quoi ?

   ♠️ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

   ♠️ Si tu te sens perdu, tu peux demander un parrain ou une marraine : les membres sont prêts à t'aider et sont là pour ça, pas d'inquiétude ♥️

   ♠️ Ici tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande.

   ♠️ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien ici.

   ♠️ Tu peux aussi t'inscrire pour participer à une quête.

   Et après ?
   

   ♠️ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur lestop sites ou en parlant de nous sur PRD et/ou Bazzart
   ♠️ Pour tout savoir sur les points, demander un logement et archiver tes rps c'est par là que ça se passe!
   ♠️ Pour tenir au courant, tu peux aimer la page facebook de ME Reborn & rejoindre le groupe facebook
   



   
L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥️

   
Codage par Elorin

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!    Mer 2 Mar 2016 - 16:59
Merciiiiiii jolie Rahne! ♥
Revenir en haut Aller en bas
 

James Murphy ¤ Appelle moi Jay, bro!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» James Howlett, Alias Wolverine
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-