Partagez | 
 

• What if Tommy didn't love Stephen but Brunnhilde ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: • What if Tommy didn't love Stephen but Brunnhilde ?   Ven 29 Avr 2016 - 21:46




"I love you !" "I know."
...


« Tu crois qu’elle va bientôt arriver ? »

Stephen esquissa un sourire, retenant un gloussement. Il observait son petit protégé, Tommy, sauter dans toute la maison en s’observant dans chaque miroir qu’il croisait, arrangeant son col, ses cheveux, avant de revenir auprès de lui ;

« Je suis bien, là ?
- Tu es beau comme un dieu. »


Le mutant fronça légèrement les sourcils dans une moue qui signifiait « ne te moque pas de moi », tandis que le Sorcier avait bien du mal à ne pas rire de l’état dans lequel se mettait l’océanologue, qui était certainement le seul mutant, à cette heure, à se soucier de savoir s’il était assez bien habillé pour plaire à sa Dame.

« Mais Brunnhilde est si… Et si j’en faisais trop ?
- Ne t’inquiète pas pour ça. »


Tommy hocha légèrement la tête, en prenant une grande inspiration pour se calmer, sans réel succès.

« Et si elle n’aimait pas les sirènes ?
- … Depuis le temps qu’elle te connait, tu le saurais, je pense ! »


L’hilarité de Sorcier lui tira une nouvelle moue. Il avait l’impression d’être l’attraction du jour : non, pardon, il était l’attraction du jour. Heureusement que Stephen était d’humeur adéquate, aujourd’hui, car l’énervement positif du mutant aurait pu l’agacer autant que cela semblait l’amuser. Néanmoins, il retrouva un peu de son sérieux en croisant les bras contre son torse, avant de poser la question que Tommy tentait de fuir le plus possible :

« Tu as pris ta décision, à propos de Brittany ? »

Cela eu pour effet de couper le mutant dans son élan. Il se figea, avant de relever les yeux vers Stephen. Brittany était sa femme, celle qu’il avait épousé quinze ans plus tôt, celle qui le trompait depuis presque une dizaine d’années. Malgré tout, ils restaient ensembles, sans évoquer une seule fois ce qui se passait « à l’extérieur ». Brunnhilde, c’était une toute autre histoire. Tommy connaissait Stephen depuis un certain temps, et assez bien pour que celui-ci ne décide de l’héberger et le protéger durant toute la Purge anti-mutants. Anti-supers. Anti-ce-que-vous-voulez-qui-ait-des-pouvoirs. Et Brunnhilde, Valkyrie d’Odin, avait un jour débarqué chez le Sorcier, à qu’elle appréciait et à qui elle était reconnaissante pour diverses raisons. Ça avait été le coup de foudre pour Tommy, immédiatement tombé sous le charme de la « grande et belle dame blonde ». Depuis, il attendait avec impatience chacune de ses visites, tâchant de lui plaire ou, au moins, de la faire sourire. Plus le temps passait, plus il avait l’impression, le sentiment et l’envie d’avoir la chance de vivre une histoire avec la guerrière céleste. Mais il ne savait pas s’il pouvait avoir cette chance et, surtout, il aimait Brittany. Du moins était-il assez aveugle pour continuer à le croire.

« Je… Je ne sais pas. Je ne veux pas les perdre toutes les deux. Enfin…
- Hum… Tu sais, si tu divorces mais que Brunnhilde ne veut pas de toi… Tu pourrais rester ici, vivre avec moi, je… »


Des coups furent frappés au même moment, et Tommy ne laissa pas au Sorcier la chance de terminer sa phrase. Il attrapa le bouquet, et descendit les escaliers qui menaient au rez-de-chaussée pour être le premier à lui ouvrir. La femme le salua comme elle en avait l’habitude, avec son grand sourire et sa poigne de guerrière, et le mutant lui tendit les fleurs, rougissant. Stephen, qui avait pris son temps pour descendre, esquissa un sourire amusé face à l’air perplexe de la Valkyrie qui finit par ébouriffer les cheveux du mutant en le remerciant avec un sourire.

Deux jours plus tard

Pourquoi est-ce qu’il avait voulu sortir, déjà ? Pourquoi avait-il tant tenu à aller voir Brittany ? Il voulait mettre les choses au point, sans doute retourner à son aveuglement, se rassurer sur son mariage avant de retourner à l’abri, chez Stephen. Mais c’était sans compter sa femme, justement, qui, dans un élan de bonne volonté, avait appelé les forces de l’ordre pour savoir s’ils avaient attrapé et/ou tué son mari. En leur donnant tous les détails sur ce qu’il était, ce qu’il faisait, sa mutation… Alors évidemment, Tommy n’étant pas dans l’une de leurs cellules ou de leurs morgues, ils ont mis l’appartement sous surveillance et… Bingo ! Une sirène dans leurs filets. C’est comme ça que l’océanologue s’était retrouvé ici, les poings liés dans son dos à écouter le rire gras de celui qui l’avait attrapé.

Les yeux baissés, penaud, il regrettait de ne pas avoir écouté son ami. Stephen avait toujours raison, il aurait dû le savoir, depuis le temps… Mais non, il lui fallait toujours être aussi idiot. Il n’osait relever le regard vers l’agent du SHIELD, qui lui vantait le corps de sa femme lorsque sa silhouette se découpait, le soir, dans l’encadrement de la fenêtre et que, bien souvent, elle n’était pas seule. Tommy grimaçait un peu, mais ne disait rien. On ne pourrait utiliser contre lui que sa mutation, et c’était déjà largement suffisant, il n’avait pas besoin que ses paroles soient déformées. Le mutant était déjà en train de faire une croix sur toute sa vie, ses relations, ses recherches et, dans un cahotement du véhicule, il finit par lâcher un soupire excédé en pensant à Brunnhilde. Il n’aurait jamais la chance de tenter sa chance avec elle. C’était peut-être tout ce qu’il méritait, au fond.

Mais, soudain, la voiture freina brusquement et fit une embardée sur le trottoir, avant que le toit ne soit tout simplement arraché du reste du véhicule. Le cœur battant, Tommy leva les yeux avec un vif espoir mêlé de crainte et, là, se découpant dans la lueur du soleil, brillante de mille feux, belle comme la déesse qu’elle était, Brunnhilde apparut. Il ne pouvait la lâcher du regard, ne voyant qu’elle, alors que la guerrière le débarrassait des membres du SHIELD pour ensuite le libérer. Ayant été défait de ses entraves, il tendit lentement les bras vers elle, alors qu’elle le sortait de la voiture. Malgré les flammes qui dévoraient les restes du véhicule et les agents qui tentaient de récupérer leurs armes, d’un même mouvement, comme si une force extérieure les avait poussé l’un vers l’autre, ils joignirent leur lèvres et échangèrent un long et tendre baiser. Rougissant, il plongea son regard dans celui de la guerrière, et souffla, peu sûr de lui :

« Je t’aime… »

Brunnhilde esquissa un tendre sourire et, se remémorant soudainement les paroles d’un film dont l’un des personnages principaux ressemblerait presque à Tommy, elle répondit en caressant tendrement sa joue :

« Je sais. »

Un sourire à la fois rassuré et amusé s’étira sur les lèvres de Tommy, alors qu’il laissait échapper un petit gloussement, et qu’elle se penchait pour l’embrasser à nouveau, avant de frapper de son bras libre un agent qui s’approchait un peu trop.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




Revenir en haut Aller en bas
 

• What if Tommy didn't love Stephen but Brunnhilde ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Stephen Weiss
» « CENTRAL PARK » New York i love you .





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Hors-jeu :: What if ?... :: Univers Parallèles & Flashforward-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc