Partagez | 
 

Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Sam 7 Mai 2016 - 19:36


 
feat Cobie Smulders
Maria Hill

 

 
Carte d'Identité
Nom de code:N/ADate & lieu de naissance: Chicago, Illinois, 23 mars 1981Âge:34 ansEmploi/occupation: Directrice du SHIELDStatut:CélibataireGroupe: SHIELD (gouvernement)

 
Caractère

L’agent Hill a su, en toutes circonstances, faire preuve du plus grand professionnalisme. En dépit de la nature hautement controversée de certaines de nos missions, elle a toujours contribué au maximum de ses capacités à leur réussite. Elle sait mieux que quiconque faire abstraction de ses préjugés, ses a priori, ses émotions même, pour considérer les problèmes avec rationalité, lucidité et impartialité. Son ultime fidélité va bien au-delà de sa simple nationalité américaine ou de son appartenance à l’agence, au SHIELD : en dernier recours, c’est envers l’Humanité, l’homo sapiens, qu’elle s’estime loyale. Difficile à corrompre, à débaucher au service d’une cause annexe ou d’un groupuscule, elle pourrait s’opposer à toute tentative d’instrumentaliser l’agence pour la détourner de ses objectifs fondateurs …

- Bien vu, colonel. Dommage que nous n’ayons pas été d’accord sur ses objectifs …

Je remplis à nouveau mon verre. Etrange, de me voir ainsi décortiquée, disséquée, sur quelques feuilles de papier. Perturbant, de voir à quel point il me connaissait si bien et si mal … Il ne l’avait pas vue venir, ma trahison. Le terme me débecte, mais c’en est une, techniquement. Pour des raisons éthiques ? Non, hélas, non. Bien sûr, cette Purge me révulsait, mais surtout …. C’était un véritable suicide pour notre espèce, notre planète. Une guerre civile à l’échelle continentale, planétaire peut-être, si les choses avaient duré. Massacrer leurs enfants, leurs parents, leurs proches. Bien sûr qu’il y a un problème mutant, merci à la Confrérie et aux extrémistes des deux bords. De là à planifier un génocide ? Gaspiller nos ressources à nous entretuer, alors que nous savons que nous ne sommes pas seuls dans l’univers ? Connerie, horrible gâchis … La main de fer et le gant de velours, la carotte et le bâton, voilà la seule solution. Rameau d’olive dans une main, l’épée dans l’autre.

… largement capable. Tant ses évaluations théoriques  que ses résultats sont concluants : l’agent Hill présente de réelles prédispositions de caractère pour les tâches d’analyse et de synthèse. Elle n’est pas taillée pour être une exploratrice ou une pionnière, mais sa grande vivacité d’esprit, sa vive intelligence, sa curiosité et son goût pour l’éclectisme lui permettent de tenir son rang au sein du SHIELD. Je la soupçonne de prendre un réel plaisir à se confronter aux problèmes les plus ardus, aux solutions les plus introuvables, aux intellects les plus  brillants et à prouver qu’elle peut leur tenir tête.

Touchée … C’est l’un des boulots les plus stressants, pénibles, exténuants et usants de cette foutue planète, mais je l’aime. Sinon, j’aurais déjà vidé mon bureau …

… n’abandonne pas facilement. Son courage physique n’a jamais fait le moindre doute, depuis l’épisode de Madripoor. Elle n’a jamais hésité à risquer sa vie lorsque les circonstances l’exigeaient. Même officiellement retirée du terrain, sa bravoure ne s’est pas émoussée, les derniers événements en témoignent suffisamment. Mais c’est sa détermination qui serait le plus à craindre. Une fois lancée sur une mission, une piste, elle serait capable d’aller jusqu’au bout, malgré les pressions, les menaces et  les risques. C’est une battante, de celles qui se relèvent même après le dixième K-O, même si les chances de réussite sont infimes. Difficile de croire qu’elle choisira un jour de fuir, d’abandonner son poste, de baisser les bras … à moins qu’il ne s’agisse d’un de ses plans. Ce même trait de caractère se traduit, hélas, par une certaine obstination, un entêtement indéniable, difficile à contrer. Jusqu’à verser dans l’insubordination ? Pas frontalement, elle est bien trop fine pour ça. Mais indirectement …

Autrement dit, je suis une fiche tête de mule bornée et trop tenace pour savoir quand abandonner. J’aimerais pouvoir dire qu’il se plante, mais …

Déformation professionnelle courante dans notre milieu, un certain goût pour le secret, les manœuvres discrètes et les approches détournées. Une tendance à la dissimulation d’information, aux mensonges par omission et aux réponses élusives, même face  à des individus de confiance. De la manipulation ? Non, ou alors inconsciente. Plutôt un réflexe conditionné par des années de formation et d’exercice de sa profession. Rusée, elle l’est, sans aucun doute. Par goût et par calcul, elle favorise les voies subtiles. Moins risquées, moins dangereuses, moins coûteuses en moyens, en argents, en agents. Manipulatrice ? A petite dose avec nos « alliés », pour l’heure. Un zeste d’idéalisme, ou bien de la simple prudence ? Ménager les susceptibilités, refus de se démêler avec les fils de multiples intrigues, crainte d’une brouille ? Peu importe. Tôt ou tard, elle y viendra.

J’espère bien que non …

Un principal défaut, à mon sens. Stricte, bien trop rigide face à l’incompétence, la nonchalance, l’amateurisme ou l’insouciance. Du moins, et c’est bien là le souci, ce qu’elle considère comme tel. L’échec lui est intolérable, partiel ou total. L’humour déplacé, noir ou décalé, lui hérisse le poil facilement. Le stress et la pression la rendent cassante. Bosseuse acharnée, peu encline au compromis vis-à-vis d’elle-même, elle pourrait facilement exploser à force  de travail. Mais c’est là le prix à payer pour son efficacité.

Amen. Voilà ce qu’on aura retenu de moi, sans doute. Qu’importe ce que j’aime, en dehors de ce fardeau permanent, de ce supplice herculéen. On s’en foutra de mon intérêt pour la gastronomie et l’œnologie, ma cinéphilie et ma passion pour l’art antique. Que j’aurais peut-être bien voulu avoir une vie, en dehors de ce sacerdoce éternel. Une maison dans un coin tranquille, quelqu'un pour accompagner mes soirées, deux Maine Coon. Que comme tout le monde, j’aimais me détendre en bonne compagnie, boire un verre ou deux. Non, non. Avec un peu de chance, j’aurais droit à un petit paragraphe, entre deux grandes dissertations sur l’œuvre de tel ou tel super-gugusse. Et, miracle, peut-être qu’il ne mentionnera pas que mes échecs et mes demi-réussites.

Hop, au feu, le dossier. Fini, la distraction. Nouvelle directrice du SHIELD, génial. Je ne suis peut-être pas la meilleure, ni la plus apte. Mais c’est moi qui y suis, et bon sang, je ne me dégonflerais pas !

Dans un monde de dieux et de monstres, que peut faire un simple humain ? Facile. Il peut arrêter de se plaindre, et retourner travailler.


 

Pouvoirs & capacités


* Artiste martiale accomplie, Maria Hill a pris soin d'entretenir et de cultiver ses talents depuis son départ du terrain. Formée par les experts du SHIELD, elle a intégré des éléments de différents arts martiaux pour une meilleure efficacité (Krav Maga, Jiu Jitsu et Sambo, entre autres). Qu'importe son absence de ceinture noire, la nouvelle directrice reste un adversaire redoutable, bien qu'humaine.

* Gâchette exceptionnelle dans le temps, elle n'a pas délaissé ce domaine-là et consacre une portion non négligeable de son temps libre au stand de tir. Outre l'aspect pratique, il s'agit d'un bon exutoire à la pression du travail. Virtuose avec les armes de poing, elle reste dangereuse avec les armes d'un calibre supérieur. Ces derniers temps, elle se sépare rarement de son pistolet ...

* Peu importe les persiflages de quelques mauvaises langues, l'ancienne seconde de Nick Fury n'a pas grimpé les échelons grâce à ses beaux yeux. Son esprit analytique, son excellente mémoire et sa rapidité d'adaptation font d'elle un commandant de talent, capable d'affronter imprévus et complications. Sa seule lacune, un manque d'expérience à la tête du SHIELD, est fortement nuancée par l'expérience accumulée auprès de l'ancien directeur et sa vitesse d'apprentissage.

* Espionne un jour, espionne toujours. Il y a certaines choses qui ne s'oublient pas. Crocheter une serrure, fouiller des pièces, mener ou déjouer une filature, placer des mouchards, se grimer, se fondre dans la foule ... tout cet ensemble de talents éclectiques nécessaires aux agents de terrains. Polyvalente dans l'ensemble, compétente mais sans exceller nulle part.

* Sa spécialité, justement : les interrogatoires. Elle est douée pour dénicher les pépites, les parcelles d'informations valables détenues par son vis-à-vis, que la conversation soit contrainte ou volontaire, l'interlocuteur consentant ou forcé. Discussions faussement amicales, marchandages ouverts ou à demi-mots, interrogatoires plus ou moins musclés ... Dénicher la vérité est un art difficile mais indispensable.

 Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoRatelAge24 ansCode règlementRi valide !Pv, scénario, perso marvel ou inventéPVComment as-tu atterri ici ?Mon ami googleFréquence de connexion4 jours sur 7
RemarquesJoker !

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Sam 7 Mai 2016 - 19:37


 Approuvez-vous le gouvernement ? (Votre personnage ne sait pas forcément que Liesmith est Loki)
 
- En tant que directrice du SHIELD, je suis soumise à un devoir de réserve, vous le savez aussi bien que moi. Depuis les événements de l'année dernière, l'agence a été placée sous le contrôle direct du gouvernement américain. Le président Liesmith est notre supérieur hiérarchique. Il ne m'appartient donc pas d'approuver ou de critiquer les décisions ou la politique présidentielle. C'est là le rôle du peuple souverain des Etats-Unis d'Amérique, de la presse et des médias. Mais en tant que citoyenne américaine, je ne peux que me réjouir de la fin de la Purge et des ...

Je m'interrompt et arrête l'appareil. L'enregistrement n'est pas satisfaisant. Manque de conviction. C'est plus fort que moi. La fin de la Purge est une bonne chose, mais ... Le SHIELD mis sous tutelle de facto, les Avengers obligés d'agir dans l'ombre, et leurs nouveaux remplaçants. Anciens criminels, ont-ils vraiment changé ? Une unité aussi puissante, redevable envers le président et lui seul ... Paranoïa ou méfiance justifiée ? Je ne suis pas prête de dormir à poings fermés ...



  On parle désormais "d'Inhumains", cela vous dit-il quelque chose ?
 
Une variable de plus à gérer, un problème de plus à considérer. Une civilisation technologiquement avancée, en orbite autour de la Terre, dont les habitants semblent dotés de capacités surhumaines ? Ô joie. D'accord, on a un pacte de non-agression en bonne et due forme, signé et tout. Ouais. Un morceau de papier qui n'a que la valeur qu'on veut bien lui accorder. Et ils semblent pacifistes. Et ils nous ont filé un sacré coup de main pour éviter l'hécatombe, à New-York, pour prévenir l'attaque. Je n'oublie pas. Mais ils ne sont pas nos alliés, ni nos semblables. Paranoïaque ? C'est dans la description du job, en petits caractères. A côté de "Mentir au monde entier".


 Comment avez-vous vécu l'attaque de New York et l’évacuation vers Los Angeles ?

 
Protocole Troie, opérations Énée et Anchise. La pire décision à prendre de ma brève carrière de directrice. New-York était menacée. Oui, encore. La première fois, il ne fallait pas se leurrer, nous avions eu une sacrée veine. L'adversaire nous avait sous-estimés. Cette fois-là, ce ne serait sûrement pas le cas. Énée correspondait à l'évacuation complète du siège du SHIELD, la sécurisation et le transfert des données du réseau et le sabotage de la totalité des installations new-yorkaises de l'agence. Au moindre signe de défaite, tout devait partir en fumée. Hors de question de laisser la plus petite parcelle exploitable pour l'agresseur. Mais c'était un jeu d'enfant, comparé à Anchise ...

L'évacuation massive de la population de New-York, sans avertissement préalable, sans répétition, en mobilisant les héliporteurs du SHIELD, voilà ce qu'était Anchise. Toutes catégories confondues. Humains ordinaires et mutants, sans distinction. Moins de deux ans après la fin de la Purge, et en évitant la plus petite échauffourée. Une émeute à bord d'un espace confiné ? Le pire des scénarios. D'accord, les héliporteurs étaient théoriquement protégés contre l'emploi de capacités surnaturelles. Un rien pouvait faire dégénérer l'ensemble, la plus petite bavure. Les consignes étaient claires, pour chaque agent. La priorité était donnée à la protection de la population civile. Interdiction absolue et formelle d'ouvrir le feu, sauf en cas de menace avérée et explicite, contre un quelconque passager. Même ceux avec un casier long comme le bras. Assistance et soutien, dans la mesure du possible. Surveiller les confréristes notoire, les faire suivre dans la mesure des moyens possibles. Mais par Dieu, la plus petite bavure et j'aurais la tête du responsable sur un plateau.

Et j'ai dû partir parmi les premiers. Superviser le tout de l'arrière, le cul vissé sur une chaise, bien au chaud dans l'un des héliporteurs. Je crois bien que c'est l'aspect qui m'a le plus rebuté, dans ce job. On attend de la tête du SHIELD qu'elle s'abrite, qu'elle ne s'expose pas inutilement. "Désorganisation de la chaîne de commandement", un bien joli mot pour désigner la décapitation de l'organisation, le cauchemar de n'importe quel officier. Alors oui, j'ai dû fuir, la queue entre les jambes. J'ai assisté aux combats, par le biais des caméras, des drones, sans tirer le moindre coup de feu. J'ai contemplé les sacrifices, volontaires ou forcés, les actes de bravoure inutile. Je me suis efforcée de limiter la casse, de privilégier la survie de la population, de nos héliporteurs, de nos agents. Et parfois, j'ai dû en envoyer certains au casse-pipe, pour ne pas dire au suicide. Et enfin, il a fallut donner le signal pour l'anéantissement des locaux.

Je n'ai jamais autant haï mon travail.



 Votre histoire
 

 - Et je crois qu’en ces circonstances, de basses considérations politiciennes l’ont emporté sur la recherche d’une vraie justice. Le SHIELD aurait dû être démantelé, pas simplement placé sous tutelle. Et que dire de la décision de maintenir la plupart de la structure de commandement ? Tous ont participé au déroulement de la Purge. La nouvelle directrice, Maria Hill, n’est que l’ancien bras droit de Fury en personne ! Difficile de croire qu’elle n’a pas trempé dans les atroc…

Des années de conditionnement, d’entraînement, de contrôle. Et pourtant, elles ne m’auraient pas retenue. Dieu merci, l’arme est loin, sur l’autre table. Et ce n’est qu’un écran, un bloc inerte, une projection d’un pauvre connard, d’un élu opportuniste parmi tant d’autres. Qu’il se découvre une conscience, après la fin de la Purge, après la fin de la guerre civile de facto. Poltron à grande gueule. Je n’ai même pas le courage d’éteindre cet engin infernal. Trop fatiguée, épuisée, lasse. La Purge. Le SHIELD traîné dans la boue, le moindre de ses membres, la plus insignifiante agente. Le procès, les accusations en pagaille, l’hallali. La pire sanction possible. La reprise en main de ce vaste bordel, la gestion de la crise, des nouvelles menaces. Et maintenant ça … Trop, c’est trop. Un autre verre, plus d’alcool. Du whisky, lequel, je ne sais plus. Ivre ? Même pas. Un luxe du passé. Je n’ai plus le temps, l’occasion. Qui sait quand la prochaine alerte retentira ? Je dois avoir les idées claires. Un brin pompette, rien de plus.

Qu’ils aillent se faire foutre, tous. Les salopards ordinaires, les xénophobes bon teint, ceux qui ont souhaité et soutenu, désirer de tout leur être cette Purge infâme. Les soi-disant Homines Superiores, tellement imbus d’eux-mêmes, ceux qui se pensent supérieurs à cause d’une anomalie génétique. Tous ceux qui se jugent au-dessus des lois, au-dessus des humains ordinaires, contraints de composer avec les limites de la nature. La foule des girouettes, oscillant selon le sens du vent. Les opportunistes, politiciens et carriéristes de tout poil. Les mégalomanes, les tyrans, les savants fous, les marchands de mort, et j’en passe. Je le pourrais, tout abandonner. Disparaître, m’évanouir. Me fonder une petite vie, insignifiante, ignorée de tous, quelque part. On m’a appris. Je n’ai jamais oublié.

Stupide, puérile. Je ne peux pas me défiler, pas plus que lorsqu’on m’a offert le poste, aux lendemains de la débâcle. Les chaînes de la conscience, du devoir. Qu’importe ce qu’ils disent, pensent, déblatèrent, crachent et ergotent. Nous sommes la ligne de défense de l’humanité, de sa fragile existence, ordinaire et millénaire. Nous sommes ceux qui portent ce poids, qui acceptent les basses besognes, l’absence de gloriole et de lumière. Ceux qui s’efforcent de gérer la suite des flamboyantes actions des supers de tous bords, de prévenir leurs cataclysmes. Enfin, ça, c’est ce que j’aimerais prétendre. La vérité ? J’adore ces défis, cette lutte d’un simple intellect humain contre les menaces de l’univers, de la Terre. J’y suis accro. Trop d’orgueil pour abandonner. Ce travail est toute ma vie.

Seule. A la tête d’une agence convalescente, humiliée et désolidarisée. Le pied. Un défi sans précédent. Je ne pouvais pas refuser, pas vrai ? Une erreur que je refais encore, si l’on me proposait le même choix. Incorrigible. Mais j’étais l’option la moins désastreuse. Comme un air de déjà-vu. Quand la Purge battait son plein. Je suis restée. Mon départ n’aurait rien changé. En restant, je pouvais faire une différence, même minime … Même s’il fallait aller jusqu’à trahir sa confiance …

- Sans rancune, agent Hill.

- Vous l'aviez vu venir ?

- Votre petite compromission ? Ces analyses légèrement falsifiées, les dossiers de mutants mineurs caviardés, ces coups de téléphone anonymes à d'insignifiantes proies de la Purge ? Pas vraiment, non. Mais je ne suis pas surpris. Vous savez pourquoi je vous ai choisie, agent Hill ?

- Pas pour mes beaux yeux, ça, je m'en doute ...

- Madripoor. Vous vous en souvenez ?

- Presque chaque nuit, oui.

- Une nouvelle recrue du SHIELD, deux années à peine. De bonnes références, un diplôme en psychologie financé par l'armée, six années dans les Military Intelligence Corps. Spécialiste des interrogatoires, du démantèlement de réseaux et l'obtention d'informations. Voilà ce que disait votre dossier.

- Ça ne répond pas à la question.

- Madripoor, je vous l'ai dit. Votre première affectation, dans l'une des pires zones du globe. Retrouver des ADM, voilà ce qu'était la mission. Anéantir le réseau de trafiquants. Votre équipe ? Décimée aux deux tiers à la suite d'une fuite. Et pourtant, vous avez réussi à les récupérer. Déclencher une guerre entre gangs, détourner leur attention, prévenir la vente ... et puis frapper, alors qu'ils s'entredéchiraient. Une manœuvre brillante.

- Mais à quel prix ...

- Et c'est justement pour cette raison, agent Hill. Deux cent morts, et tous n'étaient pas des criminels. Vous l'avez payé, ce prix. Et surtout, vous êtes restée au SHIELD. Alors que vous saviez. Alors que vous vous doutiez qu'il faudrait peut-être le repayer. Vous n'étiez peut-être pas la plus compétente, agent. Vous n'étiez peut-être pas un génie, ou un être exceptionnel. Mais vous aviez les tripes et le cran d'assumer ce fardeau, de vous salir les mains s'il le fallait, de donner les ordres. Et c'était ce dont j'avais besoin. Ce dont le SHIELD avait besoin.

- La folle semaine.

- Juin 2010, oui. Nous savions que tôt ou tard, l'humanité serait en guerre. Un conflit d'une ampleur inconnue jusque-là. Il me fallait quelqu'un de confiance au cas où ...

- Ouais. Question d'intégrité, vraiment ? Ou bien avez-vous sciemment choisi la gamine délaissée, rejetée par un père alcoolique et aigri par la mort de sa femme en couches ? L'orpheline de fait ? L'adjointe parfaite, sans famille, sans attaches ? Celle qui avait rejoint l'armée pas par patriotisme, simplement pour mériter une place, n'importe laquelle ? Incorruptible, parce que dévouée à son travail ? Celle qui ne ferait jamais de confidences sur l'oreiller, parce qu'incapable de maintenir une relation stable ? Tellement reconnaissante qu'elle vous suivrait jusqu'au bout ? Larguée, à la recherche de n'importe quelle figure vaguement paternelle ?

- Qu'importe, maintenant. Vous y êtes, à mon poste. A vous d'agir, de prendre les décision.

- Et ça aussi, vous l'aviez prévu ?

*Bip bip bip*

Une sonnerie stridente, je me réveille en sursaut. Un rêve, un putain de rêve à la con. Comme si ce cher colonel allait me livrer ses secrets aussi facilement. Risible. Téléphone professionnel. Encore des emmerdes ... A la télévision, l'autre andouille poursuit ses vociférations. Voilà qui m'en rappelle un autre. "Meurtrière", l'une de ses rengaines préférées, avec l'haleine avinée en prime. J'me demande ce qu'il devient, le paternel ... Pas revu depuis mes dix-huit ans, quand j'ai dégagé de la baraque, après une enfance atroce et une adolescence à peine pire. Si je suis devenue ce que je suis, c'est sûrement à lui que je le dois ...

Et bien, au boulot, maintenant. Il est temps de voir quelle crise une "salope meurtrière" matricide, glaciale et arriviste va devoir résoudre, cette fois !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Garde du corps de Moony Stark. Winter Soldier ( c'est un job si )
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Sam 7 Mai 2016 - 20:06
MARIAAAAAAAAAAAAAA
Excellent, merveilleux choix de pv ! :21: J'ai d'autant plus hâte de te lire que le début de ta fiche s'annonce très bien
Tu as donc 7 jours pour la terminer mais si tu as besoin d'un délai ou des questions, le staff est à ta disposition ! :52: :52:


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Dim 8 Mai 2016 - 13:07
Mariaaaaaa :charlie:
Bienvenue sur le forum ! :52:


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Dim 8 Mai 2016 - 14:41
MON DIEU TANT DE POUTRITUDE TUE ! :hii: :amour: :52:
Bienvenue officiellement sur le forum :amour: Courage pour ta fichette, j'ai fort hâte de lire la suite. Il nous faudra un lien entre agents du SHIELD *-*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Dim 8 Mai 2016 - 17:28
Maria
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Dim 8 Mai 2016 - 23:18
Haaaaaan, merci pour l'accueil, ça fait plaisir ! :52:

Bucky : tant d'attention, c'est touchant. Bon, tant que tu t'attends pas à un traitement de faveur en échange ... :hm:

Tommy : merci, m'sieur l'Homo Superior. Sorry pour la Purge, au fait ...  :51:

Riley : avec plaisir, pour le lien ! Tant que tu t'amuses pas à me profiler ... :88:

Leo : hé oui, la directrice est dans la place !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Garde du corps de Moony Stark. Winter Soldier ( c'est un job si )
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill   Sam 21 Mai 2016 - 20:21
Je suis amoureuuuuuse *chantonne gaiment* Hem. J'ai adoré lire ta fiche :v: Un vrai plaisir, j'aime beaucoup comment tu t'es appropriée le personnage et je suis plus que ravie de te compter parmi nous :*: C'est parfait !
Etjeveuxdesliensetdesrps




Bienvenue, tu es validé !

Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥

La Paperasse

♠ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en postant le code suivant:
Code:
[code][color=gray]Avatar ∅  Pseudo (Perso Marvel)[/color][/code]

♠ Viens recenser ton pouvoir dans la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en postant le code suivant:
Code:
[code]pouvoir ↔ pseudo[/code]
Il y aura autant de codes que de pouvoirs.

♠ Ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs !

♠ Remplis ton profil au maximum !



Pour rp, je fais quoi ?

♠ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

♠ Si tu te sens perdu, tu peux demander un[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: les membres sont prêts à t'aider et sont là pour ça, pas d'inquiétude ♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande.

♠ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

♠ Tu peux aussi t'inscrire pour participer à une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Et après ?

♠ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur les[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ou en parlant de nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et/ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠ Pour tout savoir sur les points, demander un logement et archiver tes rps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠ Pour tenir au courant, tu peux aimer la page facebook [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & rejoindre le groupe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥


Codage par Elorin



To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
 

Once more unto the breach, dear friends - Maria Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Le carnet de Maria Hill
» Le S.H.I.E.L.D. | (3/3 libres)
» Maria Sharapova vs Xoxo Leah
» Friends, we need your feedback
» Maria Vs Vickie Guerrero





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !