Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Wade T. Wilson
Marvel Knights
♠ EMPLOI : Mercenaire.
♠ GIF :
MessageSujet: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Lun 9 Mai 2016 - 4:21


      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat Ryan Reynolds
Wade T. Wilson.

     

      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte d'Identité
Nom de code:Deadpool.Date & lieu de naissance: Canada, alentours de Détroit, Inconnu (C'magique d'toute façon !).Âge:32 ans.Emploi/occupation: Mercenaire, ancien membre des Marines, forces spéciales et beaucoup d'autres groupes.Statut:Célibataire.Groupe: Marvel Knights.

     
Caractère

I'm never gonna dance again
Guilty feet have got no rhythm
Though it's easy to pretend
I know your not a fool ~


Wham! - Careless Whisper



« Ooh ! Bonjours mes belles ! Vous êtes bien charmantes, de toute beauté. J'aimerais bien vous embrasser toutes les deux... qu'on fasse plus connaissance.... »

Cette éloquence se déverse comme une coulée de lave, rien ne l'arrête. Ses deux mains se lèvent, miment comme si elles malaxaient quelque chose. Son masque se déforme en une grimace qui se veut un sourire, les deux serres se rapprochent inexorablement de ces belles. PAF ! La première répond violemment. PAFF ! La deuxième suit le mouvement. Aoutch. Ça fait mal ! Ce n'est pas comme si c'était la première fois. Mais il a bien parlé pour une fois. Poésie quoi ! C'est pas dépassé la poésie ? Ah.... Tu crois ? Elles piaillent, elles piaillent, mais elles ne se taisent jamais. La tête fait gauche-droite, droite-gauche, les tigresses ont une de ses frappes.... Ah non, c'est les voyeurs.....  Il scande ça comme une merveilleuse litanie : Boooobiiesss ! À la cantonade.

Sa tête s'écrase sur le parquet ciré avec O'Cedar. C'est doux, agréable, ça sent bon... du miel... ou de la lavand-.... ! Un. Deux. Trois. Quatre.... Sa tête embrasse le sol. Les voyeurs ne sont pas contents. Il parle aux arguments de Domino. Pour une fois qu'il soigne sa prestation, cette drague d'un temps révolu, il faut qu'on lui rappelle ce qu'il est, ce qu'il doit faire. Dragueur invétéré, il est totalement lobotomisé par les poitrines volumineuses.... On a dit concentré ! Ouais t'as pas un C.V ou un truc du genre à faire ? Cela implique les licornes, non ? Non. Et c'est dommage. Elles continuent de se faire entendre. Elles ne cessent de montrer leur importance. Il se redresse de ce merveilleux parquet, craque sa nuque, se détourne pour pointer de ses deux index ces même voyeurs qu'il côtoie depuis sa création. Un sourire se devine aisément sur le masque rouge et noir.

« Vous me connaissez trop bien ! », derrière lui, Domino semble ne pas trouver ça étrange de le voir discuter tout seul, elle est habituée. Yellow et White s'éclatent à donner leurs avis qui sont souvent, trop, les même. Qui sont-elles ? Bah c'est lui. Eux. Nous. Vous ? Ce sont les voix dans sa tête qui n'arrêtent pas de lui susurrer mille et une bonnes idées. Tacos ? Chimichangas ! Branlette ! Voilà... elles sont d'accord. C'est un pur schizophrène dans l'âme, mais c'est comme ça qu'on l'apprécie. Un grand garçon avec l'âge mental d'un gamin de cinq comme il s'amuse à souvent le dire. Ces voix sont indissociables et surtout elles se taisent jamais. Un brouhaha constant qui ne cesse de perturber le peu d'esprit saint de cet homme.

Il se retourne et commence à taper causette sur les chiffons avec Domino. Une mutante qui en a plus qu'assez, mais qui l'apprécie pour sa personne malgré tout. Sous ses airs d'abruti, il est dangereux, fou et imprévisible. La logique n'est pas dans les gênes de cet homme. Chaque contrats sont honorés. Le fric. Roupilles ! Dollars ! On veut girafe gonflable ! Des prosti' ! Des tacos ! Il met un point d'honneur à ne prendre qu'un contrat par contrat, jamais cumuler. Cela évite les quiproquo et surtout cela ressemble à une forme d'intelligence... une lucidité qui éclaire une parcelle minuscule de son cerveau. Il suff-....

« -it que je tombe sur Tombstone comme employeur et j'ai Spidey à mes miches ! Pareil pour L'homme aux échasses si c'était mon deuxième contrat ! DD serait pas trop content et j'aurais deux Powers Ranger force rouge qui me lustrerait le manche, si tu vois c'que j'veux dire Domimi ! …. DOMINOOOOOOOOOOHOOOOHOH ! J'ai besoin de réconfort ! La vie est cruelle ! », tentative désespérée du mercenaire pour jouer avec la corde sensible de la mutante bicolore... qui est inexistante. PAAF ! Une claque bien cinglante. Des yeux de chien battu qui s'adresse à elle malgré le décalage bizarre de la mâchoire. Il joint les mains ensemble et remue le postérieur comme pour quémander un su-sucre. Elle renifle de dédain. C'est une fouine, une sacré ordure qui hésite pas à lâcher ces partenaires pour sauver sa peau, elle en a déjà fait les frais. Le coup de la poule... elle s'en souviendra pour longtemps. Un conduit d'aération et une horrible et énorme poule qui l'a tétanisé. Des frissons la traversent alors qu'elle observe ce joyeux luron lui tourner autour en blablatant sans cesse. Pluie. Soleil. Orage. Limace. Porte-jarretelles. Tout y passent avec lui, peu importe ce que tout le monde en pense, il ne cessera jamais d'être une plaie.

Il est invincible contre « El tout ce que tu veux » et « El cancer »... mais il est El Cancer de tous les héros. Le parasite qu'il faut se coltiner malgré tous les efforts pour l'exterminer. Il est d'une nature tellement irrationnelle que personne n'arrive vraiment à aller dans son sens... peut-être Spidey vu l'humour pourrit qu'ils se trimballent les deux. Comment elle cause l'autre ! Notre humour est raffinée ! Tu la connais la blague de la licorne qui part sur une plage nudiste ?.... ….. Bah quoi ? Rien rien.... Oui l'humour est peut-être vraiment plus bas qu'on le pensait, mais c'était à prévoir avec un hurluberlu pareil. Ce n'est pas Domino qui dira le contraire, malgré leur différent, elle ne se mettra jamais à dos le canadien. Cette espèce étrange et humanoïde est bien trop dangereuse autant pour lui-même que pour les autres.

Deadpool s'arrête de tourner autour des formes généreuses de la bicolore, lui tournant le dos. Il a repéré sa nouvelle proie. Une chose venue du ciel. Non ce n'est pas un avion. Ni un oiseau. C'est le marchand de Tacoooooos ! Il avance d'une démarche militaire vers sa nouvelle conquête, fredonnant « The Imperial March » tel un conquérant qui marche sur la Latvérie. Le marchand de tacos observe d'un air surpris l'homme un collant rouge. Wade s'arrêta devant le stand, levant la main comme le personnage principal de cette musique, l'autre main devant l'emplacement de sa bouche.

« Misérable créature.... *oshhh tchhh* Je veux des tacos-.... Aoutchacha ! »

Un coup de crosse sur l'arrière du crâne l'arrêta dans son remake de l'étoile noire. Il se frotta énergiquement l'endroit de la futur bosse, le regard plissé et le mouvement de tête au ralenti vers la noiraude, lèvres pincées. Il a un soucis au niveau relationnel avec les autres. Après tout, il a causé tellement d'ennui que les gens qui veuillent encore traîner avec lui se compte sur les deux mains voire une s'il se rappelle pas de tout le monde. Bahhh y a Bob ! Câble ! Domino ! Vanessa ! Et... Rocket ? Lui il nous aime bien nah ? Chais plus. On a tellement saigné sur lui aussi..... Outlaw elle nous adore ! Si on dégueulasse pas son canapé. J'adore ses boobs.... Moi son p'tit haut « GIANTS ». Owaiiih tellement GIANNNNNNNNTS. Il rigole comme un débile au côté d'une mercenaire qui croque dans un tacos, elle hausse un sourcil. Il n'était qu'un bouffon en lycra rouge rien d'autre.

----------

À part quelques soucis de personnalité et de tenu en publique, le tout est à peu près bien résumé. Doit-on spécifier qu'il est un renard, aussi rusé que l'animal et que parfois, il peut-être un sacré stratège. C'est étonnant, mais derrière ce masque se cache encore l'ancien membre des forces spéciales ou encore le « Merc-vith-a-mouth », mais cela est encore une très, très, longue histoire et ce n'est pas pour cela qu'il radote en fixant un miroir, s'observant sous toutes les coutures, dans son uniforme de soubrette, comme une diva de la mode. Sa sortie avec Domino s'était déroulée sans accident, enfin si on excepte le fait qu'il l'a encore abandonné pour sauver sa peau face à un simple ruminant : une vache tout ce qu'il y a de plus normal. Entre Domino et sa phobie des poules et Wade celle des vaches, il y a de quoi jouer au loto. Mais elle fait peur ! Ses yeux ! Ses yeuuuuuuuuux !! Elle veut nous tuer ! C'est la vache vampirique de l'enfer !!!!! Hiiiiiiiiii ! Un épisode de sa vie qu'il aimerait oublier, un jour, qui sait ?

Dans son vieil appartement, on peut constater les passe-temps un tant soit peu utile à ce mercenaire qui ne se nourrit que de mal-bouffe (mexicaine, mexicaine et mexicaine, les pizzas faisant partis des exceptions) et de bières. Ici et là des posters de Tony Stark, Wolverine et Professeur X, tous criblés des couteaux, balles et autres ustensiles. Seul lui sait combien de portrait ont subit son ennui. Ahah quarante-et-un mort pour …. Tait-toiii j'retrouve pas Chaton. Chaton, le canard domestique de Wade qui crèche dans la salle de bain en caquetant d'un air enjoué, mais actuellement il n'est pas présent. La voisine bruyante l'aurait attrapé ? Mystère... mais il n'est pas loin, les plumes reposent ici et là à côté des lances patates reconverti en fusil de guerre, les munitions ? Des hamsters. C'est drôle, tu te rappelles le vioc en bas qui se l'ait pris dans l' c-... hmpf ! Deadpool finit aplatit sur le sol, parmi sa collection de canard en plastique... tout adulte à un petit faible pour les choses mignonnes.... Lui c'est les canards en plastique et.... HELLO KITTY !!!! DUUUUUUDE ! C'est la meilleure chose que l'homme a inventé après les Chimichangas ! Ce p'tit chat tout blanc, tout pelucheux, tout cuteeeeeee. Hannnnw comment résister ! Là-bas j'ai un sac de sport Hello Kitty, là un cartable Hello Kitty. Oh oh ! Juste là une culotte Hello Kitty et.... Cela n'en fini pas... reposons plutôt notre regard sur les canards, mh n-... Y a Roger. Bob. Élise. Georges. Olaf. Elsa. Grudu.... Je n'y arrivais donc jamais ?! Entre sa collection de chaton blanc, de canards en plastique et de poignards, ce taudis est un véritable capharnaüm et pourtant c'est son monde ce qui le constitue, ce qui créer ce personnage tout à fait excentrique.

Il adore les armes, il les bichonne à longueur de journée sans se préoccuper de quoi que ce soit d'autre. Son programme c'est souvent : chimichangas, tv, branlette, dans cet ordre et avec des DLC possible, du style dormir, sortir, se taper une pute, le dada quotidien pour lui. Les jeux vidéos ça le connaît et il est très... enfermé dans ce cercle vicieux. Pour preuve cela lui a permis de trouver des informations sur Tombstone chez  Black Ops Magazine.... Sa vie se résume très facilement et surto-... !!!

« Met-là un peu en veilleuse la chieuse ! J'y crois pas qu'elle me ridiculise ! J'suis le meilleur des super héros et.... T'es un Anti-héros dude. Ouais et un Mercenaire. Fermez-là ! J'suis un Zhéros et puis c'est tout ! AHAH Zhéros ! Y a pas plus nul comme jeu de mot. ELLE EST BONNE ! Génial Yellow décède de rire.... ASSASSIN REND-MOI YELLOW !!!! » Les voix se font un délice de hurler dans sa pauvre tête. « J'vous arrête ! Séquence émotion les potes ! J'ai eu deux femmes dans ma vie ! Dont mon esclave, aveugle, noir et amoureuse, Al. J'ai vécu un long moment avec elle et on faisait la sacré paire de couille ! Monter des armoires IKEA genre la KULLEN à trois tiroirs... JOU-I-SSIF. Mais j'ai jamais autant collé, stalké, reniflé, bandé, so-.... C'est bon ils ont compris j'pense, c'est un pegi 16 fait gaffe au mineur ! La majorité sexuelle c'est seize ans justement ! HEY ! Laissez-moi causer ! Ouais bah, j'ai jamais autant collé un cul pareil dans toute ma vie ! Mon zhéros ! L'homme dont je suis le plus fan c'est Spideyyyyyyyyyy ou Petey mais shhhhh c't'un secret ! Je le vois traverser la rue, j'le pourchasse direct ! J'veux un autographe sur mon costume et j'l'aurais ! FOI DE CAPTAIN DEADPOOL ! Deadpool c'est bien comme ça.... Ouais... Juste Deadpool. »

     

Pouvoirs & capacités

Immortalité :
On parle plus d'un facteur guérisseur très puissant qui lui permet de régénérer ses tissus organiques, osseux dans leur totalité. Cette cellule guérisseuse lui permet alors d'avoir une totale immunité contre les poisons, drogues et maladies. Cela l'empêche de se saouler ce qui lui permet alors de descendre des litres et des litres de bière. L'inconvénient ? Si on le décapite ça repousse pas vraiment. Il faut lui remettre sur son corps, merci à Tashaaa d'avoir bien voulu recoudre ma tête ~

Capacités décuplées :
Sa force est augmentée ainsi que ses réflexes. Cela fait de lui un très bon combattant et un dangereux individu. Une force surhumaine qu'il n'arrive pas toujours à doser, les trous dans les murs en sont une preuve flagrante. Son agilité et ses réflexes sont proportionnels, il arrive à grimper partout et faire n'importe quoi, mais ça il y arrive tout seul comme un grand.

Arts du combat à l'arme à feu et blanche :
Sa maîtrise et son amour pour les armes en tout genre n'est plus à démontrer. Il adore tirer sur tout ce qu'il bouge, visant difficilement à côté, sauf quand excès de colère ? C'est à se demander. Les armes blanches... se limitent à deux katanas, pourquoi ? Rêve de gosse. Il les maîtrise tout aussi bien que les flingues. Un vrai poisson dans l'eau.

Téléportation :
THE gadget volé à je ne sais plus qui et qui lui permet de se téléporter ici et là sans soucis. C'est parfait dans la traque d'une araignée récalcitrante, ou quand l'estomac réclame son miam-miam-time. Boucle de ceinture. Il en oublie parfois son existence, n'aimant pas vraiment en user en plein combat, c'est trop... facile d'après lui et moins drôle. Même si parfois il devrait l'utiliser au lieu de courir de toit en toit comme un débile. Oh ! J'oubliais il est débile.

      Derrière le masque, y a qui ?
     
Prénom/pseudoBiohazard.Age22 ans.Code règlement :bitch: Pv, scénario, perso marvel ou inventéPersonnage Marvel.Comment as-tu atterri ici ?La folle au bouclier qui veut pas d'mon DP au Valhalla !Fréquence de connexion5/7.
RemarquesJ'ai la pression de fou pour la fiche de ce p'tit Canadien ;--;

     
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wade T. Wilson
Marvel Knights
♠ EMPLOI : Mercenaire.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Lun 9 Mai 2016 - 4:21


     Approuvez-vous le gouvernement ? (Votre personnage ne sait pas forcément que Liesmith est Loki)
     
Approuver le gouvernement ? Non mais ILS ONT DÉTRUIT MES FAST-FOOD PRÉFÉRÉS ! ILS ONT ABATTU MES CHIMINCHANGAS ! Je m'en contre balance du gouvernement ! Et encore plus si je l'approuve ou non ! IL EST SUR MA LISTE DE TRUC À BUTER ! Et il est passé prioritaire depuis cette merde à New York ! Il a de la chance le Gouvernement que j'ai toujours mon contrat d'actif à faire le mort. Non mais je vous jure, j't'en foutrais de si j'approuve. Mes pauvres chéris, mes petits Chimin'.... Je vous aimais tellement, j'ai voulu vous ramener à la vie, mais... le défibrillateur ça vous grille juste encore plus.... Je vous jure de vous venger ! GOUVERNEMENT ! TIENT-TOI PRÊT ! JE TE TUERAI !!!

On lui dit que c'est pas humain le Gouvernement ?

Que c'est juste un mot pour désigner un groupe ?

Ouais....

Non.... Ce sera drôle de le voir s'exciter devant la statut d'Abraham Lincoln....


      On parle désormais "d'Inhumains", cela vous dit-il quelque chose ?
     
Franchement ? Que dalle. Ah si. Thorkette me dit un truc, mais voilà, et Rocket aussi. Mais ce n'est pas comme si j'ai été botté le cul par eux, juste par Thanos qui aime pas que je vive le parfait idylle avec Death ! Mais sinon, je n'en suis pas vraiment à savoir grand chose. Dans tous les cas ils sont plus humains et normal qu'un poulet qui a un pétard dans l'cul !

C'EST À TESTER !

MAIS TROP !

Et ! Et ! On offre une photo à Spidey !

HAAANW !


     Comment avez-vous vécu l'attaque de New York et l’évacuation vers Los Angeles ?

     
MAL ! TRÈS MAL ! J'ai eu des plombs dans le cul ! J'ai pleuré la mort de mes stands ! C'était le chaos complet, c'était pas beau à voir, même moi j'ai eu pitié de voir tout ça arriver.... Par contre, je dois avouer que j'ai gagné une sacré fortune en acceptant de crever pour les beaux yeux du Dark Avengers (c'est quoi ce nom à chier quoi!!) Hawkeyes ! Du coup, je me rends compte que je vis dans un appartement délabré à L.A. et où j'entends partout que Deadpool n'est plus ! Je me fais chier et j'ai envie de sortir.... J'vous jure que cette merde à New York c'était pire que moi qui pète quoi. J'ai jamais autant milité pour la survie des marchants ! À présent je suis mort et j'attends de pouvoir prendre ma revanche sur MONSIEUR GOUVERNEMENT ! JE T'AURAIS UN JOUR JE T'AURAIS ! Mais avant j'ai une pizza à finir....


     Votre histoire
     

« Monsieur Pool. Nous allons comptabiliser votre trois mille cent vingt-cinquième heures de séance. Sans pour autant aborder le sujet principal de vos visites intempestives. », l'homme soupire longuement, mais après tant d'heures de travail... il s'y était habitué, il avait compris la complexité même du personnage, comment évoluait l'esprit de cet homme, mais jamais il n'avait pu définir un profil psychologique complet sur Monsieur Pool. Le regard outré du client n'en était que plus désespérant.

« J'vous paie ! Donc j'ai droit d'faire une sieste ici ! », nouveau soupire. Le client était Roi, mais il n'allait pas se plaindre de recevoir une liasse de billet comme paiement.

Aucune information sur lui, rien. Il vient toutes les semaines pour dormir ou bien jouer les martyrs, sans pour autant en dévoiler plus sur lui. Il est comme perdu. C'est un fait. Très peu de gens le savent, mais il est réellement amnésique. Il venait au début raconter des rêves flous sur sa supposée enfance, mais cela se transforma rapidement en certitude pour le psy. Les rêves qui ne cessent de le harceler, ne sont que les miettes de sa mémoire oubliée. Les fragments qui remontent lentement en surface pour s'entrechoquer avec les souvenirs de nos jours.

Une enfance difficile, une vie qui ne peut pas être pire d'après certains. C'est le lot de tous S'per-héros ça ! L'enfance difficile.... Le père qui boit et qui tabasse son fils ! Qui est Général et qui perd sa femme ! Le plus drôle ? C'est du cancer du poumon qu'elle a clamsé ! C'est d'famille mon vieux ! Une vie qui commence mal et qui amène son lot de malheur, mais un malheur ne vient jamais seul. C'est ce qui est toujours dit. Ces rêves qui ne sont que chimériques pour ce mégalomane, présente à la vue du psy une vérité longtemps enterrée. Les conneries ont débuté ici. À partir de ce point précis de sa mémoire. Un père qui frappe et qui n'hésite pas à tomber dans l'alcool.... C'est une situation qui a amené, donné, naissance à un jeune délinquant à la recherche d'une figure paternelle qui pourrait le remettre sur la bonne voie, mais tout ne se passe pas comme prévu. Ouais le père a donné naissance à un con. L'éducation les mioches faut pas oublier ça. Baaah dans le rêve, le pauvre petit avait pas trop le choix... fallait se défendre ! C'était peut-être pas une raison pour faire ça. T'imagines ? Ouaip, sans ça on s'rait pas là d'nos jours ! Tu crois qu'ils comprennent ? Naaaaaaaaaah !

Un jour, le père arriva dans un bar pour en sortir son fils qui avait encore une fois pris le mauvais chemin, ce n'était que justice faite. Son père buvait et il avait appris à se défendre en attaquant à son tour sur les cordes sensibles de celui-ci. Le retour au bercail ne se déroula pas comme prévu. Le bar était plein et infesté de personnes en tout genre, les cris fusèrent et le visage rouge du patriarche ne montrait qu'un aperçu de la futur sentence. La suite de l'événement ne resta pas bien longtemps gravée dans sa mémoire. Ce n'était qu'un dommage collatéral, qu'une perte que le Destin lui imposait, après tout il avait mérité la paix, non ? C'est ce qu'il avait dû penser aux premiers abords de la situation avant de rapidement déchanter. Tout se passa bien trop vite, la poigne de fer de ce géniteur enragé le tira vers l'extérieur de ce bar, l'adolescent se débattit. Il n'était âgé que de dix-sept ans à l'époque, il avait résisté, éructé sa colère, mais rien ne semblait faire lâcher prise.... Rien ? Pas tout à fait. Au beau milieu d'une insulte bien fleuri, l'un de ses potes bouscula le père, se retourna et pointa l'arme de celui-ci. Le bruit fut assourdissant, le silence conquit l'endroit, les têtes étaient tournées vers eux. La masse tomba lourdement contre une banquette. Le sang colla, glissa sur le gamin. Il n'avait pas compris, il vit sa seule famille se retenir mollement à son appui de fortune. Qu'est-ce qu'il s'était passé dans son esprit pour que tout dégénère ainsi. Il s'accrocha désespérément à son père, les larmes étaient là, il regrettait, il n'aurait pas pensé pleurer pour cette pourriture, mais au fond de lui, il avait besoin de cette figure paternelle, il en regrettait presque d'avoir tourné aussi mal. Le brouillard s'installa dans son esprit, l'incompréhension, la confusion, la tristesse, tout cela se mêla définitivement dans son cerveau. L'odeur du sang, de la chair brûlée, de la poudra à canon, tout se mélangea à ce moment précis. Seul un regard d'un bleu profond et haineux répondu à ce pote. Une main qui se lèva pour attraper l'objet du délit et une détonation. Le noir complet. C'est trop.... Triste ? Naaaah, on avait déjà la classe à l'époque c'trop badass!

C'était ici que le psy avait arrêté de fouiller. Il était patient, il laissait cet homme se livrer à lui quand il le voulait. Le voir gigoter et râler dans son coin, lui rappelait que son patient était vraiment dérangé et avait un besoin imminent d'avoir de l'attention qu'elle soit minime ou non. C'était un besoin naturel qu'il exprimait dans ses gamineries. C'est avec le plus grand calme qu'il écouta l'homme en collant rouge déblatérer bon nombre de chose, mais ce fut enfin sa patience qui le récompensa car il arriva enfin sur le sujet de son passé. Il attrapa le calepin et un stylo, prêt à noter, concentré.

-------------

L'armée l’accueillit tout simplement. Malgré son âge, ils étaient un peu comme les parents de substitution de ce jeune cancre, mais ce n'était qu'un beau rêve. Il n'avait pas atteint la vingtaine qu'il en fut chassé. Il avait pourtant assez appris pour savoir manier une arme et garder le viseur de celle-ci sur le torse ou la tête d'un ennemi. C'est à partir de là que l'histoire commença véritablement. Sa carrière de mercenaire débuta sur une note joyeuse, ainsi que la formidable réputation qu'il se battit avec un nombre de succès et d'échecs disproportionnés. Tout cela n'était qu'un jeu, qu'une façon de se sentir vivant, mais il mettait un point d'honneur à n'accepter que les contrats qui démontrait que la cible était vraiment une pourriture et méritait ce qui allait lui arriver. Le Bon Samaritain perdu dans la pègre et les balles de calibre 20. « Chirurgie plastique » était un credo bien trop employé, s'il échouait, il devait changer d'identité pour éviter une vendetta un peu trop douloureuse. C'est à cette époque qu'il adopta le nom d'une de ses victimes : Wade Wilson.

Son amour des katanas lui vint bien plus tard, mais bien avant qu'il ne devienne ce qu'il était. Il effectua beaucoup de mission au Maroc, mais ce n'est pas cette destination qui nous intéressait, c'était celle du Japon où il travailla pour un homme nommé Boss. Bien entendu Wade avait déjà un certains succès avec les femmes, il avait déjà eu une relation avec une certaine Francie et maintenant avec une Sazae qui n'était autre que la fille de son mentor au pays du soleil levant. Sa mission était simple : s'initier au sumotori et tuer la famille rivale de son employeur, mais cela ne se passa pas comme prévu. Pendant trois ans, il suivit les ordres à la lettre avant de se rebeller et imposer un « NON » catégorique. Il quitta la femme et le Boss avant que le courroux de celui-ci ne soit sans appel. Il quitta le Japon pour rentrer aux USA, non sans un grand regret de laisser cette beauté exotique derrière lui. Il s'en souviendrait toujours, ces cheveux d'ébène, cette taille fine et cette paire de fesses qu'elle se traînait, c'était bien la seule femme qui lui avait fait autant d'effet depuis ses conquêtes qui datait déjà.

Un retour aux pays de la démocratie s'annonça important. Sauver sa peau et tomber sur « ELLE ». Vanessa Carlysle. Une sacré marchandise ! Aussi folle que nous, j'aime ça ! L'an Chinois c'était cool.... Mais pas la journée de la femme.... C'était la bonne, l'unique et seule femme. Ouais... on dit ça mais toutes les femmes sont uniques ! Les plans de famille et de mariage étaient déjà entamés, il ne restait plus qu'à se poser et à obtenir beaucoup d'argent. C'est pour cela qu'il avait été engagé par un certain groupe pour mettre la zizanie. Cela arriva, le sang coula à flot et bizarrement sa cible ne fut pas tuée. De la pitié ? Il ne pouvait tout simplement pas s'en prendre à quelqu'un qui ne pouvait pas se défendre. Une aveugle ? Encore moins, même si elle était du gouvernement britannique et donc sa cible. Blind Al n'était plus sa proie. Bien sûr cela ne plût pas à tout le monde, le groupe chercha à réparer son échec en tuant Vanessa, femme qui fut sauvé par Zoe Culloden... mais ceci était une tout autre histoire qui n'aura jamais lieu. Normal. On est sur quelle Terre ? La 3467 ou bien la 3982 ? Tout ça pour bien signifier que malgré tous ses efforts, il n'avait pu sauver la femme de sa vie actuelle lui-même. Son regard s'était posé sur elle, elle ne lui voulait pas, mais lui si. Fierté d'homme que voulez-vous. Le Destin le rattrape toujours. Il se sépara de Vanessa pour quitter son domicile et rejoindre un lieu au Canada. Pour résumer au maximum, il était atteint d'un cancer incurable qui l'avait poussé à rompre pour ne pas lui infliger tout ça et intégra l'expérimentation du Département K dans l'espoir d'être sauvé quitte à perdre tout ce qu'il avait dans sa vie. Son dernier espoir. Sa seule chance de pouvoir revenir vers elle comme un sous neuf, mais cela n'allait pas être facile, il le savait. C'est ainsi qu'il atterrit dans une sous branche du Département K et fit parti des premiers cobayes pour le Programme Arme-X. Après des semaines de tests, ils réussirent à stopper la progression de son cancer grâce à l'implantation dans ses cellules du facteur de guérison de-... PAPA WOLWYYYY … l'autre expérimentation déjà menée au sein de l'organisation dans le cadre du premier projet Arme-X : Wolverine. Bien entendu, le cancer fut rapidement éliminé, les cellules négatives ressortant en surface comme pour se protéger, le détruisant physiquement le rendant totalement méconnaissable. Si beaucoup croyaient connaître Wade : aussi bizarre, déjanté, déréglé, c'était réellement faux. Il devient détraqué et mentalement perturbé à cause de cette expérience. Sa folie n'en fut que plus extériorisée, il n'était plus le même, il n'était plus seul. Cela n'empêcha pas le gouvernement Canadien de l'utiliser dans des missions diverses, devenant un meurtrier aux côtés des cyborgs Slayback, Garrison Kane et de l'invulnérable Sluggo. Bien plus tard, Copycat intégra les rangs. Une mutante qui n'était autre que Carlysle qui s'était révélée être une métamorphe assez dangereuse. Bien que le groupe fonctionnait à merveille, Wade était tellement imprévisible... que d'un coup, du tout au tout, il tua Slayback. Aucune raison véritable, juste un caprice d'enfant. Il a mâté Copycat ! Il fut renvoyé du projet et interné à l'Hospice.

L'Hospice. Officiellement un centre gouvernemental pour agents surhumains ratés. C'était l'étiquette qu'ils avaient : un endroit où ils étaient soignés puis remit au combat... juste de quoi les faire tenir debout, mais derrière une si belle vitrine se cachait quelque chose de plus horrible. Tous les petits soldas de plombs étaient sujets aux expérimentations du Dr Killebrew et de son assistant complètement dérangé : Ajax. Un petit jeu avait même fini par apparaître : parier sur la durée de vie des cobayes. Le nouveau petit jouet, de ce docteur Frankenstein des temps modernes, subit chaque nouvelles idées de cet homme, frôlant la mort par plusieurs occasions, allant même jusqu'à rencontrer l'entité cosmique de celle-ci : Death. Dans sa folie pure, il en tomba totalement amoureux, cherchant toujours plus à rester auprès d'elle sans jamais y arriver. Toute cette souffrance avait fini par imposer un grand respect à tous les autres patients. Il n'était pas qu'un simple guignole, il était aussi très fort mentalement, évitant de craquer pour si peu, il avait vécu bien pire dans sa vie, toutefois il n'était pas dupe, il connaissait beaucoup de chose. Le véritable nom de l'eau de javelle n'échappa aucunement à la règle. Cette provocation fut celle de trop, le concerné s'attaqua directement à l'un des proches de Wade, le lobotomisant. C'était une vie bien cruelle, il avait pitié, il avait vu son bec être cloué par la marque de javelle, mais Death vint lui chuchoter de nombreuses choses. Il était plus cruel de le laisser vivre ainsi avec un esprit mort que de le tuer véritablement. La décision fut très vite prise et il n'hésita plus. Killebrew était aux aguets. Il dénonça l'ancien mercenaire lui rappelant que tuer un autre patient était passif de la peine de mort. Ajax ne se fit pas prier, il arracha le cœur de Wade. La Mort l'attrapa dans ses bras, elle le garda contre lui, mais se doutait bien qu'une fois encore, il ne resterait pas, elle sentait la colère et la vengeance parcourir son essence. Le facteur de guérison accélérée se déclencha, engendrant une réaction en chaîne surprenante : son cœur se régénéra de lui-même, les tissus firent en sorte d'en créer un nouveau. Sa vengeance fut terrible, il laissa pour mort l'assistant avant d'adopter son nom de code : Deadpool, une jolie allusion aux paris de l'Hospice, se traduisant alors par la « cagnotte des morts ». Il s'échappa alors avec les autres patients. Il devint alors exécuteur avec Hammerhead, mais très vite il s'en lassa et repris son métier initial de mercenaire, revêtant pour la première fois son costume atypique en rouge et noir. Bien entendu avant de reprendre le flambeau il se fit engager par le Caïd plus connu sous Wilson Fisk ; il se heurta alors à Wolverine PAPAAAA ! …. C'est à cette même époque qu'il retrouva la route de Blind Al qu'il séquestra sans aucune forme de procès, malgré les tentatives de l'aveugle pour se libérer et des autres pour la libérer, tous moururent. Elle accepta alors de rester avec lui.

-------------

De nombreuses années défilèrent et jamais aucune équipe de recherche du Département K n'a été dépêchée pour retrouver les mutants évadés. Bien entendu un certain nombre avait été retrouvé par moment, mais beaucoup avait su se cacher et reprendre une vie plus ou moins secrète. Wade aurait très bien pu faire de même, mais l’obsession de soigner cette merde qui colle son corps était bien plus forte comme appel que celle de la raison. Le cancer n'avait fait que ressortir un peu plus pour simplement se protéger au limite de cet hôte humain. Elle ne lui faisait pas un cadeau d'être ainsi matérialisé, mais ce n'était pas vraiment un choix délibéré. Il abandonna sa vie de mercenaire pour assister le gouvernement canadien. Une étonnante proposition qui se vit prise en charge par le Département H lui-même. Hudson voulait garder un œil sur ce phénomène de foire ambulant, mais Langkowski voulait vraiment aider cet humain torturé. C'est lors que le Docteur Walter Langkowski, alias Sasquatch, pris la responsabilité de s'occuper du cafard, c'était le terme le mieux adapté pour cet individu... même la pire des bombes ne pouvait le tuer si elle n'était pas lâchée à côté de lui, car même s'il guérissait très vite, il pouvait bien mourir. Le miracle que son cœur se reconstitue de lui-même ne faisait pas parti des habilités qu'il pouvait faire à volonté. Ainsi donc, Deadpool entra au sein de l'équipe de super-héros du Canada : les Alpha Flight. L'homme, pouvant se changer en bête surhumaine, aidait du mieux qu'il pouvait, enchaînant les traitements sur traitements, mais rien. Il n'y avait aucun changement, le cancer continuait de s'accrocher à cette entité perdue et folle à lier. Wilson abandonna l'équipe et le gouvernement, las, pour retrouver son métier d'avant et continuer les recherches. Le criminel : le Sorcier, l'embaucha alors pour une mission... il n'est peut-être pas nécessaire de dévoiler que notre schizophrène s'était lamentablement trompé d'endroit et avait donc obtenu le contrat suivant : se faire passer pour le Super-Bouffon. Un épisode de sa vie qui fait parti des plus bizarres. Il fut à nouveau contacté par le Sorcier pour former une alliance avec le Maître des corvées et le Constricteur : les Terrifics. La suite est logique, cela se cassa lamentablement la gueule et il préféra retrouver son travail d'avant : à la solde du Caïd, mais il fut mis en compétition avec un autre homme qui voulait lui aussi cette place : Bullseye. Il n'était pas un secret que Wade lui en voulu de cette déculottée, mais il n'allait pas insister, cet homme avait été meilleur que lui, c'était aussi simple que ça.

Il commença alors à fréquenter Hellhouse, un repaire de mercenaire en tout genre, le pôle emploi des méchants si on peut dire. Patch, le tenancier, confiait bon nombres de missions à l'homme en lycra rouge, travaillant pour tel ou telle mission, peu importait si c'était important ou non pour la sécurité de la ville ou du pays. L'argent devenait une priorité absolu. Il fallait bien vivre et nourrir son animal de compagnie aveugle. C'est à cette même époque que T-Ray, un sorcier et assassin, lui témoigna une haine injustifiée. C'était assez électrique entre eux, mais c'était devenu une habitude dans ce bar de mauvais augures. Sa relation amicale avec la Fouine, lui permit d'obtenir bon nombres d'armes en tout genre. Il était aussi hésitant qu'une adolescente devant un haut blanc ou bleu au rabais, le pire c'était pendant les « soldes », il pétait des câbles et cassait la gueule aux acheteurs potentiels. Un mystérieux employeur lui ordonna de tuer Cable, mais ce fut plutôt une raclée que Deadpool se prit. Un court épisode de sa vie qui engendra une course à la technologie parmi les mercenaires. L'employeur mort avait laissé derrière lui des ressources incroyables. Slayback avait comme... Il nous a fait le coup du « je reviens sous la douche » alors qu'il est mort !!!! C'est Dallas, non ? ressuscité.... La ruée sur l'Or, comme on l'appelait dans le milieu, attira Copycat qui subit une lourde attaque. Qui a dit que tous les méchants étaient sans cœur ? On a sacrifié une grosse partie de notre pouvoir de guérison pour sauver notre poulette ! Ce fut à la même époque qu'il réussit à mettre la main sur le téléporteur de cet employeur mort. Un jolie gadget qui le sauva d'une altercation avec Wolverine, même s'il lui avait perforé les deux poumons comme un kebab. On en a perdu la main pour sauver un autre gus, non ? Ouais, c'était bizarre ça, mais j'm'en rappelle pas....

Il s'établit à New York, se basant sur des petits contrats en tout genre, mais sa relation avec Cyrène l'obligea à cesser ses crimes, elle était la seule à voir son véritable visage. Le vol de chien d'un certain diable rouge n'était pas considéré comme un crime, n'est-ce pas ? Car c'est bien ce qu'il se passa, il vola Deuce pour l'offrir à Blind Al. Quand on dit qu'on enchaîne les conneries vitesse grand V.... Par contre se faire sauver par Wolvy et Maverick à cause de déjanté qui veulent notre sang pour l'anti-virus Legacy, ça, c'est moins cool sur notre C.V !

Malgré tout ça, il retrouva la trace de Killebrew, lui demandant -ordonnant- de lui réparer sa face de pizza. Malgré les efforts du scientifique, c'était impossible. Une mauvaise nouvelle pour l'anti-héros, mais il apprit aussi que le cancer recommençait à le dévorer. Il était condamné à une mort certaine. Le seul moyen d'après le médecin c'était de récupérer du sang irradié aux rayons gamma. J'vous jure, nos souvenirs partent en couille ! La preuve la voyeuse a dû recommencer trois à quatre fois cette partie après avoir chercher si c'était pas une blague ! Normal... tu y croirais si on te disait que le sang dont t'as besoin c'est celui d'Hulk ? Non. On est d'accord. On ne sait pas par quel moyen, mais il réussit à récupérer le fameux « breuvage », se sauvant pour le moment d'une mort atroce, il en profita pour chercher à tuer Killebrew mais rapidement Cyrène lui susurra de ne pas l'achever et de s'occuper des survivants de l'Hospice qui malheureusement étaient présents dans cet entrepôt.

Peu après, tout parti véritablement en orgie émotionnelle. Il n'avait que des échecs sur son tableau de chasse et il s'engueula violemment avec Blind Al et la Fouine, boudant dans son coin avec un chimichangas qui se balançait de gauche à droite comme un objet tendancieux. T-Ray en profita pour le vaincre. C'était la pire des vies qu'il pouvait vivre, il menait des bonnes actions, mais il fallait pas abuser. Il finit alors par perdre son optimisme et ambition à vouloir s'améliorer dans le bon sens, reprenant sa vie de mercenaire, laissant partir Blind Al, alors que Montgomery devenait son nouveau colocataire.... Et devinez chez qui il va pour chercher des conseils sur les événements qui sont arrivés. Le psychiatre ! Mais pas n'importe lequel, c'était bien lui qui écrivait en ce moment sur son bloc note, intéressé.

« Monsieur Pool. Ne serait-il pas préférable de régler tout ceci en vous battant avec Wolverine ?

- Dr Bong ! Sérieux ? Ça m'aiderait ?

- Ai-je toujours été de mauvais conseils ? »

La réponse était plus qu'évidente et ce fut d'un pas décidé sous des airs de Dark Vador qu'il quitta le cabinet. Il était toujours là pour aider, même si cela engendrait des conflits qui pouvait prendre de grandes proportions. Il n'était pas un homme redouté dans le monde de la pègre pour rien.

La scène qui suivit dans le cerveau de ce bouffon rouge, confortablement installé dans son fauteuil délabré à se masturber, fut tous ses souvenirs et surtout la bataille avec Wolverine qui ne cessa que lorsqu'il avait compris que cela l'avait vraiment apaisé psychologiquement. Du moins c'est ce qu'il avait cru avant de voir Mercedes Wilson en vie. Deadpool était amnésique et avait par mégarde pris l'identité de Wade Wilson, croyant que la femme de cet homme était la sienne, mais cette révélation ne le brisa pas, malgré que T-Ray n'eut de cesse d'essayer, il jura de se venger, n'ayant pas réussit à le troubler plus que cela, il kidnappa Mercedes, laissant l'homme en collant totalement abasourdi par la nouvelle. Sa femme était en vie. Il y croyait dur comme fer à cette histoire.

Plus tard, il accepta le contrat qui consistait à tuer Duncan Vess, mais Wolverine s'interposa une fois de plus, s'entre-tuant sans vraiment y arriver, c'est à ce moment-là, que l'animosité en Vess se déchaîna, dévoilant alors le pouvoir du nouveau mutant, il n'était autre qu'un Loup-garou. C'est même une des seules fois où les deux semi-immortels se quittèrent en bon terme. Malgré quelques différents par la suite tout cela se passa assez bien.

Un mauvais bougre pouvait toujours se réorienter dans sa vie, au point qu'il partagea un temps son appartement avec Constricteur et Titania qui n'était autre que Copycat qui avait toujours autant le béguin pour le face de crème brûlé qu'il était. Bien entendu, un appartement où vit l'homme qui a le plus d'ennemi ne peut que finir en cendre. Le Sorcier et le Maître des corvées n'ayant pas aimé sa trahison de la dernière fois avaient tout simplement décidé de se venger. Mais la malchance le poursuivit, malgré qu'il s'établisse dans un entrepôt et prenne un apprentis, il fut trahit et son repaire réduit en gravelles par ce même gosse qui avait voulu se venger de Deadpool pour la mort de son père. Lorsqu'il intégra le nouveau programme Arme-X, troisième génération, il ne put qu'intervenir dans les méthodes beaucoup plus drastique et peu orthodoxes, que celle du Département K. Le Directeur déclencha l'inversion du facteur de guérison, au point même que cela effaça toute cohésion physique de Wade le tuant. La Mort était heureuse, elle pouvait enfin l'avoir pour elle, s'occuper de lui, mais Thanos était un homme terriblement jaloux. C'est à ce moment qu'il lui rendit la vie. La vérité éclata de la bouche de T-Ray, c'était lui Wade Wilson, mais Deadpool ne pu que dire que dans tous les cas il était le seul et l'unique. Mais ce n'était qu'une aparté. Thanos l'avait banni du royaume des morts, il était maintenant immortel, incapable de rejoindre Death et vivre son idylle. Une malédiction qui n'en fut que plus éprouvante. Il se rendait bien compte qu'il avait beau se suicider, il ne serait jamais mort. Il était immortel.

-------------

Un grattage de couille qui laissa un soupir d'extase franchir ses lèvres. C'était le bon vieux temps. Il s'en rappelait encore de l'époque où il avait faillit intégrer l'Agence-X. L'époque où il s'était pris le chou avec Black Swan. C'est pas un film ça ? J'crois bien, le pauvre.... C'est un cygne. Chaton restera le seul canard avec de l'allure ! Surtout depuis qu'on lui a collé des paillettes et enfilé une tenue de catcheur.... EL POUILLO ! HEY ! Cette conversation par l'esprit amena alors le sujet du Vautour qui avait demandé à Deadpool de récupérer un CD-roms avec toutes les identités secrètes des héros costumés au SHIELD. Au passage ce fut réussit, mais il garda pour lui le disque dur, ce même CD devait sûrement traîner entre deux pornos, ce n'était même pas sûr. Cable. Ce cyborg. Il avait été collé à lui à cause d'un mauvais réglage de téléportation, il avait sympathisé mais sans plus de chose. C'était bien ça qui avait finit par rendre dingue le cyborg. Bien entendu Cable obligea Deadpool à se recenser sur le SRA (Superhuman Registration Act) et rejoignit les « chasseurs de héros », il s'attaqua par erreur aux Avengers une fois, se cassant aussi vite qu'il le pouvait, il n'était pas encore fou au point de se faire capturer ou encore prendre le risque de se voir prendre une raclée. Plus tard, il fut engagé par le Soldat de l'Hiver pour tuer Wolverine. Une rude bataille dans San Francisco, mais Deadpool réussit à immobiliser le méchant tigrou, mais Daken ne l'entendait pas de cette oreille voulant le tuer lui-même. Le mercenaire se rendit compte qu'on s'était servi de lui et ce ne fut qu'avec une grande blessure dans son petit cœur d’artichaut qu'il repartit. Et il en voulait encore à ces deux-là de cette trahison. Il avait eu mal à taper sur Wolvy et encore plus de subir les assauts du rejeton ! Tient, ça lui rappelait qu'il vécu sa première expérience de cavalier sans tête avec Yelena Belova ! Sa tête avait roulé et son corps avait continué d'avancer avant d'embrasser une colonne de pierre. Elle avait eu la bonté de lui recoudre la tête pour qu'il puisse faire comme les zombies. Revenir d'entre les morts et voler un baiser à cette charmante demoiselle. Elle pouvait bien le tuer, il lui offrirait volontiers sa collection d'Hello Kitty sans broncher, ou bien tout l'or du monde ! Et le jet de Tony Stark !

C'était la belle époque. Il avait même été accusé de meurtre alors que c'était ce gorille blanc qui lui avait fait porter le chapeau. Il avait eu le Punisher, Dardevil et Spider-man au cul pendant un moment avant de leur faire comprendre qu'il était innocent. Il mit la raclée aux Démolisseurs et donna Tombstone en offrande au trio de justicier. Wade vint en aide à T'Challa quand le Doctor Doom ou Fatalis voulu lancer une offensive contre le Wakanda pour voler les ressources importantes que le sol regorgeait.

-------------

La Grande Purge. Beaucoup ont été des cibles, des martyrs, mais c'était aussi le cas chez la Pègre. Le Caïd avait cessé de faire parler de lui et bon nombre de héros ou criminels s'étaient cachés. La loi Anti-Héros était un massacre pour l'économie des mafias et plus encore pour le mercenaire qui avait dû se cacher. Trois jours. Juste trois jours, il n'avait pas pu faire plus, ce n'était pas dans ses gênes. Il avait combattu pour survivre, même s'il ne craignait rien de particulier, il avait revendiqué ses droits en caleçon à quatre heure du matin avec un drapeau fait d'un manche à balais et d'un caleçon à l'effigie de Spider-man. Il avait brandit son objet debout sur une voiture. À cause de tous les politiciens, il avait perdu son boulot et LES VENDEURS DE CHIMICHANGAS ! Une sentinelle lui avait tiré dessus, c'était à prévoir à la vue d'un gus qui sautait le couvre feu à New York même. Il s'était relevé d'entre les morts et avait continué. Il aurait pu aider le Professeur, mais il avait surtout sauvé les marchands de bouffes en priorité. Son erreur de jeunesse, s'inscrire sur le SRA, lui avait valu d'être pris pour cible pendant un temps. Il avait adhéré à tellement de groupe qu'il était difficile pour lui d'être discret. Malgré lui, il fut chassé, il se cacha plus ou moins bien chez la Fouine, mais très vite il s'en alla pour essayer de sauver son cul en lycra rouge.

S'il fallait décrire la Grande Purge. Enfer. C'est le mot le plus adapté pour lui. Il avait perdu ses marchands, sa nourriture, il avait posé des fleurs sur tous les lieux des anciens stands. Il avait versé des larmes. Il avait crié « POURQUOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOIII !! » en pleine rue avant de se faire abattre comme un lapin. Les méthodes étaient barbares mais il était dangereux, il avait détruit une sentinelle, maintenant on le canardait à vu. Lui qui avait juste voulu donner des obsèques digne de ce nom à sa nourriture favorite.

Beaucoup avait fuit New York, mais lui ne voulait pas. Ce fut pendant une altercation avec le Dark Avengers Hawkeyes qu'il décida de quitter les lieux. En faite non, c'était tout autre. Cet Avengers avait eu pour mission de tuer Deadpool, mais tous deux savaient que c'était impossible. Wade reconnu sans mal Bullseye, son ami d'enfance, sous les attraits de Hawkeyes, il savait qui s'était et il ne pouvait tout simplement pas se laisser mettre hors d'état de nuire pour un gouvernement qui partait vraiment en couille pour engager un criminel ! En faite il s'en foutait vraiment. Son ami lui proposa un contrat. Il ne pouvait pas refuser, c'était son premier contrat depuis des lustres. Bull' avait osé le payer d'avance, et ce n'était pas une petite cagnotte, mais une véritable fortune qu'il reçu sur son compte en banque en Suisse. Le marché fût. Et c'est avec le masque de Deadpool que l'Avengers revint de sa mission. La mort de Deadpool courait alors les rues comme une traînée de poudre.

Il faisait le mort dans un appartement de L.A. buvant de la bière et changeant de chaîne à longueur de journée. Son contrat était de faire le mort. Mais vraiment le mort pour un bon petit moment.

« …. Je commence à avoir des fourmis dans les jambes.... Et si on allait se dégourdir les pattes !?

OH OUI !

Mais... et le contrat ?

ON A LE FRIC !

On fait encore le mort pendant un mois alors.

OK !

Mais beuuh.... J'vais me commander une nouvelle pizza. »
     

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Lun 9 Mai 2016 - 8:22
HIIIII DEADPOOL :52: :amour:
Bienvenue sur le foruuum ! :*: Tu as sept jours pour terminer ta fiche. Si tu as besoin d'un délais ou si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un admin o: :52:
Bon courage pour ta fiche :uhuh:


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Lun 9 Mai 2016 - 9:36
UN WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADE
 Oh god. Oh god. Oh god. Très happy de te voir ici !  et le tout de ta fiche s'annonce bien !  Cookies  Oui, bon pour la pression euuuuh, peux pas t'aider  :yelena:  :yelena:  *sort*
Bienvenue à toi en tous cas, et bon courage pour ta fiche !

*file une vodka à Wade et va filer un cookie à la folle au bouclier*


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Lun 9 Mai 2016 - 9:46
PUTE BORGNE ! UN WADOU !   :tank: hey :bwah:
Toi, moi, allons conquérir le monde honey :face: #POUTRE

Hrm. Welcome home :amour: Le début de ta fichette s'annonce merveilleuse, donc no stress babe. Je te réserve des tacos et du whisky pour te détendre, promis :v: Je te souhaite bon courage pour la suite, d'ailleurs, et au plaisir de te recroiser sur le forum :52:


PS : La folle au bouclier, je t'aime d'amour fou. :20:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Souveraine du Valhalla | Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
♠ GIF :
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Lun 9 Mai 2016 - 15:50
OH YOU !

Je suis fière de toi, t'es le meilleur :bwah: Enfin, la joueuse. Wade ? BWAHAHAHA LE VALHALLA VA FALLOIR SE BOUGER SON ASS POUR POUVOIR Y ACCÉDER MON MIGNON. Cordialement, la folle au bouclier.
Tu as pris le gif que je t'avais conseillé ? Brave petit :uhuh:

OUI AIMEZ-MOI PLEASE ♥️ * Attrape les cookies, l'amour et les câlins avant de repartir aiguiser Dragonfang *




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The woman who destroyed armies
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wade T. Wilson
Marvel Knights
♠ EMPLOI : Mercenaire.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Mar 17 Mai 2016 - 0:38
Merci pour l'accueil chaleureux !! Je vais devoir demander une rallonge ! J'ai quelque soucis avec l'histoire qui est juste interminable ! (Car NON ! j'abandonne pas ce p'tit gugusse ! )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Mar 17 Mai 2016 - 10:57
Petit gugusse, petit gugusse ... :face: Pas de soucis, jusqu'à la fin de la semaine/week-end, ça te va ? :v: Courage !


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MessageSujet: Re: J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.   Lun 23 Mai 2016 - 21:10
Le gouvernement actuel tient à signaler qu'il a arrêté la purge ET qu'il adore Hello Kitty :hm: Et Rocket t'envoie son bonjour :hm:
Sinon, j'ai adoré ta fiche, c'était top et tu as bien le personnage - et son côté épuisant pour l'entourage *sbaf* - et j'ai hâte de te voir en jeu




Bienvenue, tu es validé !

Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥️

La Paperasse

♠️ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en postant le code suivant:
Code:
[code][color=gray]Avatar ∅  Pseudo (Perso Marvel)[/color][/code]

♠️ Viens recenser ton pouvoir dans la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en postant le code suivant:
Code:
[code]pouvoir ↔️ pseudo[/code]
Il y aura autant de codes que de pouvoirs.

♠️ Ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs !

♠️ Remplis ton profil au maximum !



Pour rp, je fais quoi ?

♠️ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

♠️ Si tu te sens perdu, tu peux demander un[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: les membres sont prêts à t'aider et sont là pour ça, pas d'inquiétude ♥️

♠️ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande.

♠️ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

♠️ Tu peux aussi t'inscrire pour participer à une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Et après ?

♠️ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur les[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ou en parlant de nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et/ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠️ Pour tout savoir sur les points, demander un logement et archiver tes rps [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠️ Pour tenir au courant, tu peux aimer la page facebook [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & rejoindre le groupe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥️


Codage par Elorin

[/quote]


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
 

J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» J'fais une collection d'mes doigts dans mon frigidaire ! VIVE HELLO KITTY ! | Wade T. Wilson.
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» Saint Seiya Omega : Nouvelle série animée
» draven ☼ "si tu ne fais pas ce que tu as dans la tête aujourd'hui, demain tu l'auras dans le cul".
» [résolu]Vive Griffe - 100% d'attaque en premier





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches validées-