Partagez | 
 

I love myself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: I love myself.   Jeu 28 Juil 2016 - 0:12


 
feat Anne Hattaway
Abigail Straw

 

 
Carte d'Identité
Aucun.20 Décembre de l'an 198728 ans LibraireCélibataireHéteroLa culture populaire (livres, cinémas, même des mangas), les armes à feux, les trucs sucrés, "s'amuser". Civil

 
Caractère

  Abigail, au tout début, semble être une jeune femme parfaitement normale : souriante et sociale, elle n'hésite pas à aller parler avec les gens, et est assez facilement approchable, tant qu'elle est de bonne humeur.

La jeune femme agit de manière différente selon les personnes, ceci dit : si jamais elle estime que son interlocuteur est une personne "utile", notre protagoniste agira de façon polie avec ces derniers, leur fournira de l'aide s'ils en ont besoin (elle refuse de donner de l'argent, en tout cas) et agira comme une amie véritable... ce qui n'est guère qu'une façade, ceci dit.

Après tout, comme annoncé plus haut, seul quelqu'un d'utile recevra un tel traitement : pour le reste, elle se dépêchera de se débarrasser de vous si jamais vous risquez de lui attirer des problèmes, souvent de façon froide, tiens.

En dehors de ça, Abigail, comme mentionnée plus haut, se montre souriante, et apprécie beaucoup la socialité, si ce n'est que pour enforcer son autorité sur un pauvre type. Son charme, sa connaissance de la culture populaire (nous reviendrons dessus plus tard) et cet aspect social signifie qu'elle se fait rapidement des amis.

Et ça, elle capitalise dessus : la jeune femme s'informe de ce que ses "cibles" apprécient et s'adapte en conséquence : vous aimez le Seigneur des anneaux ? Elle vous proposera, de façon innocente, d'aller regarder les films et entreprendra de s'éduquer dessus pour avoir des conversations avec vous. Aimez-vous les films d'horreur ? Elle vous proposera un visionnage d'un film que vous appréciez particulièrement.

La sociopathe ne fait pas ça que par désir de manipulation, ceci dit. Appréciant bien la culture populaire, elle lit beaucoup de livres, joue à beaucoup de jeux et regarde énormément de films. Elle aime donc particulièrement faire référence aux dits films, que ce soit en adoptant des phrases du film ou en se comportant comme les personnages.

La manipulatrice possède également un... "petit" côté narcissique. Son appartement est en effet simplement rempli de miroirs divers, dont elle se sert à peu près tout le temps, et ses étagères sont aussi parsemées de vêtements divers, vestes, chemises, pantalons et autres, souvent noirs. Attention : abîmer ces vêtements agace très rapidement Abigail.

Pour ajouter à ce côté excentrique, notre jeune femme adopte souvent des poses étranges, fait des déclarations dramatiques quand elle n'en a pas besoin et autres traits dans le genre.

Tous ces traits furent adoptés pour satisfaire son désir primordial : recevoir de l'attention ! Ayant été marquée par son enfance solitaire (et influencée par son propre côté égocentrique), l'Américaine fait tout son possible pour braquer les projecteurs sur elle, ce qui explique son large cercle d'amis, aussi : avoir tout plein de regards sur elle, c'est exactement ce qu'elle désire !

En revanche, gaffe : elle n'accepte pas la compétition, et deviendra rapidement colérique si jamais elle se sent ignorée.

Derrière ce côté excentrique, Abigail est quelqu'un de plus sombre, ceci dit. Sans aucune empathie, elle a du mal à comprendre les émotions des autres de façon "réelle" (par exemple : le fait d'aimer quelqu'un, sans aucun intérêt pour l'argent ou autres, est un concept totalement alien pour elle) et ne voit ses relations que comme des moyens d'atteindre ses objectifs.

Abigail est une personne qui s'énerve rapidement : si jamais quelqu'un lui résiste ou se procure plus d'attention qu'elle, la jeune femme laissera rapidement tomber sa façade excentrique pour révéler un côté bien plus agressif, au point d'en être inquiétant. Toutefois consciente de l'attention négative que pourraient apporter ces crises de colère (même si elle l'apprécie), elle essaye souvent de se contrôler, souvent de façon inutile.

Enfin, l'Américaine est très crue dans son dialogue, employant, façade ou non, de nombreuses injures dans ses paroles. Elle n'aime pas les enfants, aussi, et tend à les mépriser.

 

Pouvoirs & capacités

  Abigail possède des armes chez elle, passant d'un simple pistolet à un fusil a pompe quelque peu plus massif. Elle collectionnerait des armes, mais elle préfère économiser son budget : pour le moment, elle a donc deux pistolets et un fusil (qu'elle conserve pour d'hypothétiques invasion de sa maison).

Habile dans l'art fin de mentir aux gens, simule bien des émotions. Possède un certain charme, qui lui permet de se faire facilement des amis ou de convaincre des gens de "l'aimer". Une manipulatrice, quoi.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prenom/PseudoPillar ManAge18Code règlementVolé par Tony Stark   Pv, scénario, marvel ou inventéInventéComment as-tu atterri ici ?GoogleFréquence de connexion6/7
Remarquesjetem

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Jeu 28 Juil 2016 - 0:22


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises ? L'évacuation, le sacrifice de New York... De plus, Loki aurait été aperçu sur le champs de bataille, un retour serait-il à prévoir ?
Votre personnage ne sait pas forcément que le président est Loki
 
Je fais pas confiance au gouvernement, heh. Dans le sens... j'ai Jamais accordé ma confiance à ces types mais bon, une bombe nucléaire sur New York ? Tu parles d'une bonne décision. Ils étaient baisés si le portail était pas détruit. Savoir que le gouverment peut m'envoyer une bombe A sur la geule, ça me chauffe pas trop. Les Vengeurs, ils ont été faits pour faire figuration ?

Loki ? Il est mieux avec deux balles dans le crâne, tiens. Rien à faire de ce type, en espérant qu'il soit mort avec la ville.


  Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, ou êtes-vous encore dans le camp des réfugiés à chercher un logement et/ou du travail ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés ?
 
Les New-Yorkais sont des connards bruyants qui ont pas de goût, vous voyez ? Je les aimais pas déjà, alors qu'ils arrivent dans MA ville... tiens, en espérant qu'ils apportent pas des saletés radioactives.

Je leur donnerais bien de l'argent, mais ça me botte pas, j'ai des films à m'acheter. La charité, pas mon truc.


Des rumeurs courent sur un possible recrutement de guerriers Midgardiens qui seraient assez valeureux pour tenter de reconquérir Asgard. En seriez-vous ? Et pourquoi accepteriez-vous ou au contraire refuseriez-vous ?

 
Ce serait super, putain. T'as vu des films comme le seigneur des anneaux ? Si je pouvais faire partie d'une grosse bataille pour sauver le monde, putain, j'y irais !

Mais je mourrais, et c'est pas très cool. Du coup, bah, bonne chance ma grosse, mais j'y vais pas.


  Votre histoire
  La joie de mon père.

Le nom Abigail peut être traduit comme "la joie du père" : une signification bien ironique pour notre héroïne, en vue de son enfance !
 
  Abigail vit le jour dans un hôpital de Los Angeles, donc. Fille d'Emily Straw et de Jack Pander. Il n'y eut pas de circonstances particulièrement affolantes dans sa naissance : pas de quelconque accident lors de la naissance, pas un quelconque effet tragique sur la vie de sa mère... une naissance particulièrement normale, en somme, rien de bien excitant.

Sa mère fut simplement ravie de la naissance de sa petite fille ! Vraiment ! L'ombre au tableau ? Le père de cette dernière n'était pas présent alors que son enfant vint au monde. En fait, il ne fut même pas du tout présent dans tout le reste de la vie de notre sociopathe adorée ! Notre homme, simplement, s'était volatilisé peu avant la naissance de sa tendre fille.

Les raisons de ce départ soudain tourmentèrent Emily pour des années : aurait-il lâchement fui, convaincu qu'il était incapable d'élever sa petite fille ? Ou avait simplement perdu intérêt envers Emily, tel un vulgaire macho ? Ces questions ne trouvèrent jamais de réponses, et la jeune mère décida de s'en débarrasser rapidement. Elle devait s'occuper, après tout, de sa petite fille !

Abigail, elle, fut relativement peu affectée par la disparition paternelle. Déjà parce qu'elle en était pas consciente au départ (n'étant qu'un pauvre bébé, après tout) mais aussi parce que la disparition de Jack signifiait que ce dernier manquait évidemment d'une certaine présence dans sa vie. Le propre père d'Abigail, même aujourd'hui, ne reste rien d'autre qu'une étrange figure sombre. Un homme parmi d'autres qui a influencé sa vie pendant un moment avant de disparaître. Un inconnu dont elle avait seulement l'ADN.

Outre cet aspect, donc, notre protagoniste fut une enfant silencieuse et discrète. Sans doute un peu solitaire, en revanche. Sa mère travaillait beaucoup, après tout, et les babysitters affluaient dans l'appartement où trônait le bébé. Pour la toute petite, elles n'étaient simplement rien. Que des visages qui prenaient soin d'elle par moments, avec, souvent, la figure de sa mère entre-temps.

Vous l'aurez compris, notre amie passa une enfance tranquille, mais solitaire. Un père inexistant et une mère occupée, ça ne put pas vraiment lui permettre de calmer ses pulsions de sociopathe ! Pire, se faire quasiment abandonnée de sa propre famille fut sans doute le catalyseur derrière la soif d'attention de la jeune femme !

La toute petite grandit, donc, et entreprit de s'enterrer dans les livres, les films et autres moyens de tuer son ennui. Sa mère s'empressa d'ailleurs de lui acheter ses livres, satisfaite devant la curiosité de sa fille. Elle découvrit donc les contes de fées, les Disney et autres univers merveilleux ! Naturellement, sa propre collection grandit avec son âge : Des Stephen King, par exemple.

En même temps, la jeune fille rejoignit également une école. Contrairement à ce que l'on pourrait bien penser, elle ne fut pas immédiatement une fille populaire qui attirait des centaines de jeunes enfants grâce à son charisme étonnant et elle ne devint pas la cible de petits voyous, également. Enfin, pas dès le début. Abigail était simplement une petite fille calme et sans émotions, au point que c'en était carrément flippant.

Cette période fut assez marquante pour notre amie, particulièrement parce qu'elle sentit bien le manque d'empathie qu'elle avait envers tout le monde. Les actions des autres, simplement, étaient incapables de provoquer tout type de réaction. Que ce soit des gaffes, des accidents graves ou autres évènements, rien ne pouvait la faire réagir. Rien.

Toutefois, notre jeune amie fut éventuellement opposée par quelques petites brutes, naturellement. Après tout, son comportement stoïque signifiait qu'elle était une cible de choix. Le nom de son "ennemie" était Amanda, et cette dernière entreprit de s'en prendre à la jeune sociopathe. Que ce soit en déchirant quelques bouquins, en allant enfoncer la tête d'Abigail dans son déjeuner et autres actions bien peu agréables dans le genre.

Et, à chaque fois, Abigail encaissait, sa colère grandissant peu à peu. Pour la première fois de sa vie, elle voulait du mal à quelqu'un. Il n'y avait plus le détachement habituel qu'elle ressentait envers le monde, non, plus du tout. Elle voulait faire souffrir Amanda, simplement. Et elle le fit à la fin de la journée.

Une fois bien sortis de l'école, en effet, Abigail... ne prit pas le chemin de sa maison. En fait, elle entreprit de suivre Amanda secrètement. Elle observa cette dernière, alors qu'elle se séparait de ses amis, et entreprit de l'observer : ses gestes confiants alors que la jeune fille ordonnait à ses amis de partir, sa marche droite et assurée, sans se soucier des passants. Une attitude... simplement fière, et donc alien, pour Abigail.

Cette dernière comprit toutefois quelque chose : Amanda était une leader. Elle allait donc la battre et s'approprier sa place de leader !

Abigail prit donc Amanda d'assaut alors que cette dernière était prête de son appartement et la tabassa, purement et simplement, jusqu' au sang. Le visage neutre de notre protagoniste se brisa lentement alors qu'elle commettait son assaut sur la brute. Ses yeux se froncèrent, ses dents se serrèrent, un rictus mauvais apparut sur son visage pendant un moment alors qu'elle entreprit de profiter du moment !

Pour n'importe qui de normal, c'était un acte de violence brutal. Pour Abigail, c'était bien son "réveil", son appel. Elle s'était démontrée supérieure et était donc la nouvelle chef du groupe. Fini le manque d'émotion, fini le côté secret ! Elle allait devenir une femme confiante et puissante, qui dominera les autres !

Bon, Abigail reçut quand même des sanctions pour cette attaque sauvage. Des sanctions qui ne la découragèrent point, cependant. Maintenant bien confiante, elle entreprit de commencer son ascension : si jamais certains élèves, bien sûr, entreprirent de s'éloigner d'elle, naturellement terrifiés par ce qu'elle avait infligée sur Amanda, le charme d'Abigail, et quelques bonnes paroles, lui permirent rapidement de se faire quelques "amis", plus motivés par la peur qu'autre chose, ceci dit.

Et quand elle n'était pas en train d'aller menacer une Amanda maintenant moins menaçante, notre protagoniste se livrait à d'intenses duels verbaux avec sa mère. Très insatisfaite du changement pour le pire de sa fille, Emily se voyait de plus en plus opposée par une Abigail qui détestait l'autorité, particulièrement celle représentée par une mère qui retenait son plein potentiel, pour elle.

Pour la jeune femme, une chose était certaine : Emily était un obstacle à contourner. Elle devait voler de ses propres ailes et ne pas laisser sa mère influencer sa vie, ce qui pourrait transformer la sociopathe en, d'après ses mots, "une femme faible".

La sociopathe finit tranquillement l'école et commence désormais ses études supérieures, son objectif est simplement de devenir libraire. Déjà pour un amour des livres (même si ce n'est pas sa seule motivation, heureusement) et aussi pour tester sa façade : les grands sourires, supporter des clients retors, conseiller des livres et j'en passe. Un bon moyen de se tester tout en gagnant de l'argent... en espérant qu'elle ne fracasse pas un dictionnaire sur la tête d'une cliente.

L'actualité, elle lit beaucoup, aussi. Les années 2000 marquent l'apparition d'un grande nombre de super-héros, après tout. Notre héroïne s'en informe et devient rapidement fascinée par ces individus dotés de superpouvoirs... jalouse, aussi. Pourquoi est-ce qu'ils ont des pouvoirs et pas elle ? Comment peut-elle rester dominante si jamais un mec avec une force supérieure peut la broyer en un instant ?!

En 2008, elle quite le domicile de sa mère, les deux femmes gardent le contact, naturellement, mais leur relation est malheureusement teintée. Abigail ne hait pas Emily, mais elle continue encore de la mépriser. Sa mère, de son côté, est inquiète du caractère sans contrôle de sa fille, qui pourrait l'amener à faire des choix qui auront des répercussions fatales.

La jeune adulte obtient son job de libraire, sa paye et "l'aide" financière de quelques amis lui permettent rapidement de se trouver un appart. Elle quitte donc l'appartement d'un ami, qu'elle squattait, et s'installe. Son job est sympathique, sans mieux. Elle apprend à connaître des gens et s'impose rapidement comme quelqu'un de reliable et souriante. Les clients retors lui posent problèmes au début, mais ne laisse jamais sa façade tomber.

En 2012, un évènement très important se produit alors. Un grand changement dans l'histoire de l'homme. Une grande page dans le livre de l'histoire, qui changera l'Humanité à tout jamais !

L'anime de JoJo's bizarre adventure, son oeuvre favorite, sort enfin.

...

Ho, et heu, New York est décimé ! La faute aux Chitauris, des soldats aliens hideux, et leur "chef", Loki, Dieu du mensonge. Toutes les fourberies du monde ne purent toutefois le protéger d'un sacré cassage de geule, de la part des Vengeurs, un groupe de super-héros qui avait effectivement sauvé New York, yay !

Encore à Los Angeles, Abigail fut satisfaite, ayant été plus ou moins sauvée de la tyrannie Chitauri avec le reste de l'Humanité. Elle fut moins contente quand d'intenses problèmes anti-mutants éclatèrent. Si elle appréciait l'idée de se faire des amis mutants (les pouvoirs, ça aide toujours), elle appréciait moins l'idée de se faire démolir par des robots géants. La jeune femme se contenta de rester dans son coin, attendant que La Purge se termine.

La Purge prend fin, donc : le gouvernement avoue ses erreurs et ses membres démissionnent. Bonne fin, donc, mais Abigail en ressort méfiante du gouvernement, elle ne vote pas pour Liesmith et se prépare simplement pour le second cataclysme en allant acheter des armes.

Ensuite, vint un autre évènement dévastateur : la destruction de New York. Une nouvelle fois attaquée par des aliens (ces derniers avaient une dent contre la ville, ayant probablement été escroqués dans le métro), le gouvernement décida d'aller tuer tous les aliens avec une bombe nucléaire. Un évènement qui détruisit bien la face aux aliens... et la ville, aussi, sacrebleu !

Si Abigail est, naturellement, choquée par la destruction de la ville (plus de shopping pour elle), notre sociopathe se remit rapidement, et réalisa bien que le monde autour d'elle était, simplement, fou. Et comment est-ce que l'on survit quand le monde entier devient fou ?

Bah, on court, voyons !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Jeu 28 Juil 2016 - 11:25
Bienvenue officiellement parmi nous!
Hâte de voir ce que va donner ce personnage prometteur XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wanda Maximoff
Hydra
♠ EMPLOI : Esclave de HYDRA
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Jeu 28 Juil 2016 - 13:36
Bienvenue parmi nous! Bon courage pour finir ta fiche et au plaisir de te croiser!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Ven 29 Juil 2016 - 12:17
Bienvenue à toi !
Tu as 7 jours pour terminer ta fiche : mais si tu as des questions ou besoin d'un délai, le staff est là ! Bon courage !


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Ven 29 Juil 2016 - 22:56
Bienvenue sur le forum :*: Bon courage pour ta fiche :43: *tends les cookies*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Mer 3 Aoû 2016 - 7:55
Bienvenue ! hey :28:

Alors alors... J'ai lu des fiches bien pires que celle-ci, mais il y a quand même des choses qui me chiffonnent. A plusieurs reprises tu fais des fautes d'accords (notamment dans les conjugaisons de tes verbes), et la lecture devient vite agaçante à cause des nombreuses répétitions que ton texte contient. :hm:
Et plus grave encore, à mon sens... La concordance des temps, c'est accessoire ? Pas chez moi, en tout cas. On ne peut pas passer du présent au passé et vice-versa simplement parce que ça nous arrange. Ca donne des phrases parfois bancales, qui commencent à un temps mais finissent à un autre. :hm:

En ce qui concerne le fond davantage que la forme, j'aurais aimé en apprendre plus sur la vie d'adulte d'Abigail. Tu as beaucoup détaillé son enfance, mais qu'en est-il de ses années en tant que femme indépendante ? On ne sait même pas dans quelle branche elle s'est orientée pour ses études supérieures (si elle en a fait), ni dans quelle boîte exactement elle travaille !

Bref, ça peut apparaître comme de petits détails, mais j'aime le travail bien fait, et ça n'est pas tout à fait, bien que j'ai également relevé quelques points positifs. :v: Bon courage pour la correction !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Mer 3 Aoû 2016 - 22:48
Voici :o J'ai utilisé des correcteurs, donc, et j'ai ajouté des passages à l'histoire :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: I love myself.   Ven 12 Aoû 2016 - 1:04
Bienvenue, bon courage pour ta validation!
Revenir en haut Aller en bas
 

I love myself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Tommy & co
#1 ...20 rps la lune de miel tout ça tout ça


Strange & Pan
#2 Toujours modeste avec 13 rps!


Wanda
#3 6 rps, la sorcière se déchaîne !