Partagez | 
 

How did I end up here | Ithan Keikwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Ithan Keikwan
Intergalactique
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Shade Walker
♠ EMPLOI : Il en a tellement... Contrebandier intergalactique, combattant (plus ou moins légal), garde du corps, fascination de Rhil, ancien soldat (éducation militaire).
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: How did I end up here | Ithan Keikwan   Lun 8 Aoû - 21:40


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat Travis Fimmel
Ithan Keikwan

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte d'Identité
Shade Walker, Weirdo, Master Windu/Yoda (par Rhil) Planète originelle de son peuple, lointaine galaxie La quarantaine, considéré comme un jeune adulte parmi les siens. Contrebandier intergalactique, Combattant illégal, Garde du corps et Curiosité officiel de Rhil, ex-combattant dans l'armée de son peuple.Les psychoses lui servent de compagnes fidèles.Tout ce qui est humanoïde est intéressant à ses yeux.Méditation, Combats à mains nues, Rhil et ses ennuis, l’Argent, sa Coiffure, ses Scarifications, les étoiles, le danger, se laisser dessiner dessus, s'occuper du Panda Roux, la lecture terrienne, l'étude des glyphes. Extraterrestres

 
Caractère

  Quelque chose ne tourne pas rond chez toi mon petit Ithan. Tu es un être étrange, que l’on préfère éviter. Tu as ce quelque chose dans les yeux, cette folie qui brûle en toi à chaque fois que tu sens l’excitation d’un combat. Les gens n’aiment pas traîner près de tes pattes, même tes coéquipiers évitent après quelques conversations de te prêter attention. Quelque chose chez Ithan rend les autres mal à l’aise, tendues. Et dire que cela ne te procure pas quelques amusements, serait un doux mensonge. Aussi étrange que cela paraît, tu aimes les enfants. Et ils te le lui rendent bien. Ithan n’a aucun penchant pour eux, bien sûr que non. Tu ess juste plus à l’aise en leur compagnie qu’avec la plupart des adultes qui t’entourent. Ils ne semblent pas avoir peur de toi et tu prends même un certain plaisir à leur apprendre quelques petites choses ici et là. Bien que tu ne sois pas un professeur très souple, ils s’amusent. Et malgré tout cela, tu arrives toujours à leur faire plaisir en ramenant un petit quelque chose en sucrerie. Très protecteur, tu ne supportes pas de voir une forme de maltraitance contre l’un. Pour les habitués, il n’est pas étrange ou bizarre de te voir entouré de quelques gamins.

Ithan ne considère pas grand monde dans ses relations proches. Comme dis précédemment, tu as du mal à te faire des amis par ton caractère quelque peu solitaire, mais aussi car comme tout ceux de ta race, tu ne considères pas connaître quelqu’un sans l’avoir combattu auparavant. En parlant des tiens, cela fait bien longtemps que tu n’y as pas mis pied sur ta planète. Pourtant, tu l’apprécies. Cela fait longtemps qu’Ithan n’a eu un vrai combat. Il serait une idée pour toi de t’y arrêter pour pouvoir goûter de nouveau aux poings d’un autre Echani. Bien qu’il soit difficile pour les autres de supporter ta présence presque « macabre » par moments, tu peux être quelqu’un de très attrayant et parfois même amusant. Ton humour est d’acier et ne loupe jamais sa cible lorsque que tu plaisantes. Bien que ton humour soit parfois déplacé. Rien n’est innocent avec toi. Ce qui a tendance à faire rire ceux qui t’écoutent et faire sourire poliment la victime de ta farce. Tu maîtrises la vibrolame double de tes ancêtres, avec toute la finesse qui est nécessaire. Ne te séparant jamais de ton arme, même si tu ne l’utilise pas. Tu l’aimes la savoir dans ton dos. Et quand on te voit accomplir ses acrobaties avec cette habilité propre aux tiens, on est surpris de voir ton côté si brutal lorsque que tu te retrouves poings nus face à ton adversaire. Alors que on te voit à la fois excentrique, solitaire et ingérable, tu as pourtant reçu une éducation dure et rigoureuse, qui n’a pas empêché malgré tout ton esprit de dévier. Mais qui t’as permis de devenir un excellent combattant. Endurant et agile à la fois.

Tu collectionnes des tatouages sur ton corps, parfois tu oublie la signification de certains. Ils sont principalement basés au niveau de ton crâne, sous ta masse de cheveux. Mais ce que tu n’oublies pas, ce sont les cicatrices que l’on trouve sur ton corps. Certaines viennent des combats. D’autres, c’est toi-même qui en fait de l’art sur ton corps. Des formes en tous genres, des glyphes dans la langue de tes ancêtres, des signes qui te plaise. Tu ne pourrais répondre à personne si on te demandait « pourquoi ». Peut-être une sorte de libération de ton côté artistique. A moins que cela ne soit seulement que pour expier tous les maux de ton esprit à travers son corps. Sans parler que certains symboles sont considérés comme quasi-sacré par ton peuple. D’ailleurs, tu ne supporte pas qu’on te touche à ces endroits-là… Et s’il vous y autorise… C’est que vous êtes spécial à ses yeux. En parlant de ça, tu ess conscient de son état, pas aussi perdu que tu sembles en avoir l’air. Aussi, si vous n’avez pas peur de lui, si vous vous attachez à sa personne et que le sentiment est partagé, alors vous gagnerez un ami précieux à vos côtés, un protecteur sans pitié. Tel un animal sauvage et blessé ayant trouvé un refuge. Et quand tu n’aimes pas quelqu’un… Cela se ressens immédiatement et tu n’hésites pas à le dire si on te demande ton avis. Attirant souvent les rires de Rhil au creux de ton oreille.

Tu peux alors apparaître alors comme un enfant par instants, d’une curiosité sans bornes, tout t’intéresse. Mais si rien ne maintient le mystère, alors tu t’ennuies et abandonne l’objet de ton intérêt. Grand Dieu, oui, tu es si vite ennuyé par les choses nouvelles qu’il faut tout le temps que tu trouves quelque chose de nouveau à te mettre sous la dent. Tu es aussi instable qu’incompréhensible. Un jour adorant l’argent et le lendemain s’en moquant éperdument. Victime des psychoses, parfois en crise, il vaut mieux te laisser en paix lorsque cela commence. Te laissant revenir de toi-même vers vous. Ta démarche, ton regard, tout est une chorégraphie étrange et agile, telle une ombre dans votre sillage. On te remarque seulement si tu désires réellement être vu. Pendant les affaires, tu ne parles que très peu. Ta présence devant servir avant tout comme moyen de pression s’il le faut. Ton regard brillant mettant souvent mal à l'aise les gens. Cachant un désir certains pour le danger et l'aventure que ton capitaine sait te procurer plus ou moins malgré lui. La convoitise est l'un de tes pêchés favoris et surtout la torture que tu sembles adorer t'infliger dans des délires sombres et secrets.

Pouvoirs & capacités
▬ Physique : Ithan fais partie d’une race extraterrestre peu étendue dans l’espace, n’ayant qu’une seule planète où ils vivent. C’est un peuple en général neutre, voir même bon. Ne s’engageant que rarement dans les guerres. Leurs caractéristiques sont assez simples à reconnaître, ce sont des êtres dépassant le mètre quatre-vingt comme toi, Ithan, avec une peau de nacre. Des yeux alternants entre l’argenter et un étrange bleu, surtout tes yeux qui brillent comme deux pierres précieuses de nuit comme de jour. Leurs cheveux varient entre trois couleurs : le blond extrêmement pâle, l’argentée et le blanc complet. Tu tends entre ce blond transparent et un étrange blanc. Ton corps est une véritable arme, alliant tout ce qui fait de quelqu’un de ta race, parmi les meilleurs combattants physiques comptant dans l’univers. L’art martial de ton peuple est ancestral et presque secret, maniant toutes les caractéristiques physiques en une seule et même boxe. Agilité, souplesse, vitesse, puissance, tactique, réflexe et instinct… Tout s’y trouve. Et cet entraînement est jalousement gardé par les siens et toi-même. Ils considèrent le combat comme un art à part entier, une manière de s’exprimer.
▬ Pouvoirs : Il n’y a pas de pouvoir chez toi à proprement parler. Seulement un sixième sens extrêmement développé. En effet, tu as une sensibilité profonde au monde qui t’entoure, ressentant tout d’une plus grande ampleur. Pour compléter, tu as une sensibilité extrêmement élevée aux émotions d’autrui, comme parfois tu sais maîtriser les tiens. Tu peux comprendre n’importe qui grâce aux émotions qui traverse ton interlocuteur. Pouvant ainsi en jouer. Nous ne parlons pas de contrôle des émotions, loin de là. Seulement tu t’en sers de cet avantage pour mieux connaître l’autre et ainsi en profiter pour prendre le dessus dans un combat. Ou même tout simplement, en apprendre plus sur autrui. Il est extrêmement difficile de cacher ses émotions, les pensées peut-être, mais les sentiments sont trop sauvages, trop purs pour lui échapper.
La seconde chose, vient de ton surnom. Shade Walker. Tu as le pas plus léger qu’une bonne partie de tes compatriotes et on te l’a fait remarquer. Il semblerait que malgré qu’une fois que l’on te voit, on ne peut oublier ta présence, en attendant, tu sais « atténuer » ta présence, comme si tu n’étais qu’une impression lorsqu’on te croise dans la rue. Ici aussi, tu ne parles pas d’invisibilité, ni d’effacement de mémoire. Tu sais ne pas te faire remarquer et cela t’amuses beaucoup de voir la tête mécontente de certains quand ils te remarquent enfin, toujours présent dans le sillage de ton Capitaine pour le protéger.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoBrubru Age21 ansCode règlementBucky valide !Pv, scénario, marvel ou inventéInventéComment as-tu atterri ici ? :v: Devinez, la maladie du DC,TC, tout ça tout çaaaaFréquence de connexionVous commencez à me connaître :bwah:
RemarquesCaramel & Amande douce, j’vous aimes putain :52:

 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
sleep under the stars
© alaska.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ithan Keikwan
Intergalactique
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Shade Walker
♠ EMPLOI : Il en a tellement... Contrebandier intergalactique, combattant (plus ou moins légal), garde du corps, fascination de Rhil, ancien soldat (éducation militaire).
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Lun 8 Aoû - 21:45


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises ? L'évacuation, le sacrifice de New York... De plus, Loki aurait été aperçu sur le champs de bataille, un retour serait-il à prévoir ?
Votre personnage ne sait pas forcément que le président est Loki
 
Vous devez vous douter… Que. Ithan se moque bien de la politique de votre planète. Ce n’est même pas qu’il s’en moque, c’est simplement qu’il n’est pas concerné. À la rigueur, ce qui intéressant pour notre extraterrestre, c’est l’avis de son capitaine sur cette question. Qui peut lui expliquer plus ou moins, comment fonctionne les êtres humains et encore ce dernier semble si pressé de quitter sa planète qu’il ne se penche pas trop dessus. Donc, notre Ithan fait de même.


  Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, ou êtes-vous encore dans le camp des réfugiés à chercher un logement et/ou du travail ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés ?
 
Rien à voir. Non concerné. Tu t’es crashé peu de temps après l’explosion de New York. Mais au moins, personne ne semblait plus étonné sur cette planète encore hermétique il y a peu de temps, aux « autres » de voir quelqu’un comme toi dans la rue. Tu vois l’agacement de Rhil, par rapport à ceux de sa planète. Comme s’ils merdaient la moitié du temps… Si ce n’était pas les trois quarts. Tu te fais simple observateur de tout ce joyeux bazar… Et en profite pour récupérer simplement un panda roux.


Des rumeurs courent sur un possible recrutement de guerriers Midgardiens qui seraient assez valeureux pour tenter de reconquérir Asgard. En seriez-vous ? Et pourquoi accepteriez-vous ou au contraire refuseriez-vous ?

 
Asgard ! Voilà quelque chose qui te parle ! Malheureusement, ni Rhil ni toi êtes des guerriers pour une armée. Encore que tu le fusses bien plus que ton coéquipier. Mais vous aviez mieux à faire pour une guerre qui ne te concernait pas. Tu préfères aider Rhil pour te tirer fissa de Terra avec lui. Même si tu l’aimes bien. Et comme tu aimes rester non loin de ton capitaine, hors de question de te voir traîner sur un champ de bataille.


  Votre histoire
 

Les doigts de l’humanoïde à la couleur de l’or parcours ton dos. Tu ne frissonnes même pas, détournant simplement la tête pour pouvoir regarder son visage quelques secondes. Avant de reposer ta tête contre l’oreiller en lui murmurant quelques mots pour la faire partir. Il te semble qu’elle ait posé quelques questions à ton sujet, elle était déjà au moins sûr de ta race. Des cheveux aussi pâles que les tiens et puis tes yeux. Cette arme qui se trouve non loin de vous, c’est bien, celle des tiens. Un tic sur le coin de tes lèvres, un claquement de ta langue. Tu es agacé par cette créature. Tu réitères ta demande de la voir quitter ta chambre au plus vite, sans aucune douceur dans ta voix. Elle ne n'ose répliquer et, finalement, quitte la pièce sans plus attendre. Finalement, tu lèves ta carcasse de ton lit quand tu es certain de ne plus être dérangé par personne pour attraper dans la poche d’une de tes vestes, de quoi grignoter un peu.

Un ricanement perce tes lèvres gercées. La chaleur ici est étouffante. Tu as passé trop de temps sur les planètes solaires et désertes. Mais cela ne te dérange pas. Peu importe où tu pouvais résider, tu restes un fier guerrier Echanis. Tu n’étais qu’un enfant borné face aux adultes et tu passais ton temps loin des autres enfants. Préférant t’entraîner en copiant les plus anciens ou à explorer la nature. Tu avais une imagination très fertile, ce qui t’aidait beaucoup. Comme tous, tu considérais le combat comme un art à part entier. Les souvenirs te reviennent petit à petit, comme si la nuit avait embrumé ton esprit quelques heures. Alors, tu penches la tête sur le côté, te frottant légèrement la tresse qui te sers de coupe de cheveux.

Tu venais d’une société matriarcale, avec un taux de naissance de quoi… Six filles pour un garçon ? Peut-être plus ? Aussi avais-tu été toujours protégé et chouchouté par les femmes de ton espèce. Mais ce n’est pas pour autant que les tiens vivaient mal leurs conditions. Au contraire, une égalité exemplaire régnait chez les tiens et depuis ton jeune âge, tu avais toujours eu beaucoup de respect pour les femmes. Trouvant même cela extraordinaire d’entendre parler d’autres races, d’autres peuples où même si elles n’étaient qu’en égalité de nombre avec les hommes, elles étaient asservies par eux. Cela te révoltait même lorsque tu écoutais plus ou moins sagement l’enseignement des anciens avec tes camarades de classe. Quand tu te décidais à montrer que tu étais concentré en tout cas. La plupart du temps, bien que ton cerveau enregistrât les informations, ton imaginaire ne faisait que te faire quitter les lieux.

Chez les tiens, il n’y avait pas de famille à proprement parler. Comme on l’entend sur Terra. Bien sûr, il existait des mariages, des amours. Mais les enfants étaient ceux de tout le monde et il n’était pas inhabituel de considérer quelqu’un qui n’était pas de son sang, comme une mère ou un père. Pour ta part, les anciens et les paria. Tu te sentais proche d’eux, toujours à traîner dans leurs pattes et à les questionner. Surtout à leur demander de toujours t’apprendre plus de choses, que ce soit de la réflexion, de la musique, l’art ou bien le combat. Ah… Les combats. Comment ne pas en parler ? Pour bien comprendre les tiens, on pouvait leur donner une étiquette simple : perfectionniste. Tous l’étaient. Pour absolument tout. Tout était de l’art pour eux, passant aux loisirs comme la musique, la danse, la cuisine, la tactique militaire, la politique ou encore les techniques de combat. Il y avait les consciencieux et puis il y avait les perfectionnistes. Et tu n’étais pas peu fier de venir d’un peuple qui se voulait parfait sur tous les terrains. Mais alors pourquoi adorer les exclus ? Même dans leurs bizarreries ou leurs extravagances, ils se présentaient comme parfait.  Et puis soyons honnête. Tu étais avec eux, parce que tu étaisidentique. Et tu l’es encore. Dans ton regard, depuis ton enfance, brillait ce je-ne-sais-quoi de folie latente. Enfant à problème ? Pas vraiment. Simplement, tes réflexions pouvaient sembler abracadabrantes au possible et pourtant rester aussi logiques que possibles. Il fallait simplement savoir lire à travers toi.

Et puis, voilà que vient le doux temps de l’adolescence. Le fossé se creusait de plaus en plus entre toi et les autres. Tu n’aimais pas rester avec eux, et ils accusent poliment le coup de ta présence. Tu étais alors parfois sujet à des crises pendant le service militaire que l'on imposait à tout enfant à partir de ses quatorze ans. Alors, une simple supposition sur l’état de ton esprit se confirme. Tu n’étais pas fou, cela non. Mais quelque chose brûlait en toi, des démons avec lesquels tu étais né et il t’est difficile en pleine croissance de pouvoir les gérer dans ta tête. Plusieurs fois, alors que tu écrasais à plate couture un de tes camarades, deux maîtres d’armes durent te faire lâcher l’autre enfant et t’isoler des autres. Pour te maîtriser et essayer de te calmer. On te prit plusieurs fois à part, allant voir les plus anciens pour qu’ils donnent leurs avis à ton sujet. La perfection en ton âme commençait à se fragiliser, il fallait donc la renforcer. Et te donner le pouvoir de garder cette flamme destructrice en toi. En plus de l’entraînement standard, aussi brute et élégant qu’il pouvait être, tu devais redoubler d’efforts pour pouvoir suivre en plus celui de la méditation intensive, apprendre à canaliser le chaos qui vivait en toi et à en faire une force.

Finalement, la cassure se fit complètement avec les autres. Tout le monde était à blâmer, toi y compris. Ne cherchant pas plus loin que les excuses qu’ils ne voulaient rien à voir avec toi et toi qu’ils n’avaient pas à subir tes sautes d’humeur. Il n’était pas inhabituel de te voir seul, errant comme une ombre silencieuse à travers les couloirs et les ruelles. On ne te voyait que quand tu le voulais vraiment. Et parfois on pouvait t’apercevoir t’isoler dans un coin sombre, tes quartiers ou encore les forêts avoisinant la cité. Revenant souvent en piteux état. Le regard brillant d’une hystérie sous contrôle. Souvent blessé d’une quelconque manière. On ne se demandait même plus comment tu te faisais ça. C’est à ce moment-là que tu rencontrais un groupe de reclus, des hommes pour la plupart, avec d’étranges marques sur le corps. Certains en avaient même sur leurs visages marqués par l’expérience de la solitude. C’était pour la plupart des érudits, des personnes connaissant une langue bien antérieure à celle que tu parlais. Ils l’appelaient alors la « Langue des Lunes ». Ta planète était bénie par deux immenses lunes toujours visible même en pleine journée. Les tiens avaient une connexion avec elles et croyaient fortement à leurs pouvoirs bénéfiques sur eux. Mais la science de la langue s’était perdue avec la perte de la tradition orale et des glyphes anciennes. Que seuls les religieux et les reclus savaient encore décrypter. Il te fallut t’accrocher un sacré bout de temps avant qu’ils ne te laissent une place auprès d’eux. Et commencèrent leurs enseignements avec toi. Tu appris la langue des Lunes, et petit à petit, toi aussi, tu commençais à te recouvrir de marques sur ton corps. Ressortissant sur ta peau, ici et là. Tu faisais maintenant parti d’un groupe plus restreint que celui de la grande famille de ta race.

Liant ce nouvel enseignement à celui de l’entraînement donné par tes protectrices et protecteurs à l’École militaire, enfin tu commençais à devenir un parfait Echanis. Tu maîtrisais l’art du combat comme une danse meurtrière magnifique, le maniement des tiens et ta préférence certaine pour une vibrolame double que tu savais maîtriser toujours de plus en plus parfaitement. Ithan, tu terminais ta formation de guerriers avec d’excellents résultats. Arrivant même parfois à communiquer avec les autres en prime. Mais préférant restant auprès de tes parias et des anciens des Lunes. Maintenant, tu n’étais plus un enfant, ni un adolescent. Tu rentrais à l’âge du jeune adulte à tes Vingt et quatre ans.

Tu remplissais ton rôle auprès des tiens, occupant tout de même un poste où tu ne serais pas trop vu, mais où ta force était utilisée. Et parfois même ta logique bizarroïde qui arrivait à un résultat concluant. Convainquant les plus indécis sur ton cas que les tiens et toi étiez faits pour la perfection. Tout le monde pouvait l’être, il suffisait d’être plus tenace pour certains personnages. Et malgré ton amour bien pudique envers ceux de ta race, tu ne rêvais que d’une chose : partir d’ici. Cela faisait quelques années maintenant que tu pouvais vivre plus ou moins normalement ici, mais il fallait que tu ailles ailleurs. Découvrir plus. Remplit ta curiosité. Que tu te laisses envelopper par les étoiles. Aussi, tu n’hésitais pas très longtemps lorsque des contrebandiers intergalactiques s’arrêtèrent quelques jours dans ta cité. Le temps d’aller remercier et saluer les anciens et des érudits des Lunes avant d’embarquer avec eux. Tu n’avais plus jamais remis les pieds sur ta planète natale depuis ce jour. Tout de suite, ton sixième sens se mit en marche. Comprenant rapidement qu’une partie de ton équipage ne t’aimait pas beaucoup et l’autre moitié supportait ta présence. Pourquoi ne pas développer plus ? Parce que tu aurais l’impression de raconter plusieurs fois la même histoire. Jamais tu ne pus t’accrocher pendant toutes ces années à un vaisseau plus de dix mois. Soit-on te faisait comprendre que c’était ta dernière mission avec tes partenaires et pour les moins sympathiques te laissait littéralement en plan sur une planète avec ton sac et ton argent – que tu prenais toujours soins de ? De toute manière, tu n’étais pas du genre à t’attacher très facilement, bien sûr, parfois cela avait pu t’énerver. Mais jamais te blesser profondément. Alors pour te refaire, en attendant de trouver un nouveau capitaine, tu faisais des combats plus ou moins légaux pour renflouer les caisses. Et t’assurer de quoi te nourrir et un toit. Et tu misais toujours gros.

Après la … énième fois où tu te faisais jeter d’un équipage, tu t’étais retrouvé sur une planète solaire. Crasseuse. Avec des gens malhonnêtes à tous les coins de rue. Pas que cela te dérangeait. Tu pouvais te faire un sacré paquet de pognon à cet endroit, où les paris étaient plus courante qu'autre chose. Tu gagnais. C’était bien. Mais encore, tu avais envie de partir. Tu voulais retrouver l’excitation d’un combat, la fièvre de découvrir d’autres cultures. Tu avais gagné, encore, alors tu t’étais déplacé loin du bar, buvant ta boisson seule. Aussi étais-tu vraiment étonné de voir un Terrien s’approcher de toi. Te proposant un job. Comme ça. Parce que c’était une bonne opportunité. Tu n’avais pas mis plus de dix minutes à dire oui. Pourquoi donc ? La connexion. Et surtout tu étais intrigué par ce jeune capitaine venant de Terra. Tu avais déjà croisé quelquefois les humains, mais sans pour autant t’enapproché de trop près. Rhil Trasam, un être curieux et tout à fait à ton goût, tu ne pouvais décidément pas lui refuser tes services. Alors, tu avais embarqué dans son vaisseau quelques heures après et tu foutais le camp de cette planète. Darren, l’autre membre de l’équipage. Un gars bien, un peu intrigué et dérouté par le choix de son capitaine. Il te fallut un peu de temps pour qu’il finisse par passer du stade « supporter » à « acceptation du nouvel indigène » que tu étais.

Un an. Voici, plus d'une année que tu étais sur ce vaisseau. L’ambiance dans le vaisseau ? Les aventures ? Tu n’en avais jamais autant vécu en si peu de temps. Rhil était un aimant à emmerdes constantes, parfois sa langue d’or suffisait à vous sortir d’un mauvais pas… Et d’autres fois ça ne faisait qu’aggraver les choses. Te donnant le plaisir d’utiliser le terme de garde du corps dans son intégralité. Tu lui avais sauvé quelquefois la vie, en te tirant de là plus ou moins sans égratignures. Encore heureux que Darren était là pour assurer la suite quand vous rentriez en urgence, poursuivi par une petite organisation. Hormis vous trois, personne d'autre ne restaient bien longtemps avec vous. Ce qui a force, était devenu une blague entre Rhil et toi, commençant à faire des paris sur chacun de vos nouveaux coéquipiers. Attisant l’amusement de Rhil et le jugement de Darren sur vous. C’est à peu près à cette période que ton capitaine et toi, vous vous laissiez un peu plus quand à la présence de l’autre. Le laissant plus facilement venir vers toi, jusqu’à même ce qu’il te touche. Rien d’anormal jusqu’ici ne devait penser ton nouvel ami, jusqu’à ce qu’il te voit pratiquement envoyer un gars qui t’avait simplement touché l’épaule dans le mur à tes côtés. Le regard brillant, oscillant dangereusement, entre l’hystérie et la colère. Non, définitivement tu n’aimais pas que l'on te touche. Il fallut Rhil pour calmer tes envies de meurtre… Et que lui de son côté, essaye de voir si un jour tu allais finir par l’envoyer dans le mur. Ce qui n’est toujours pas arrivé jusqu’ici.

Et l’année qui suivit se fit sur le même modèle, hormis que tu réussissais à vraiment te lier d’amitié avec tes deux camarades. Quel dommage qu’il ait fallu que vous vous mettiez Xandar à dos. N’appréciant guère vos agissements dans la galaxie, tu avais fui avec eux dans le vaisseau. Comme des voleurs. Décidé à vous attraper cependant, une course-poursuite fut enclenchée… Et ce fut plus que sportif. Tellement sportif, qu’en vous approchant d’une planète pour vous y abritez que le vaisseau fut gravement endommagé par son système de protection. La suite est assez simple à deviner. Tu t’es crashé sur cette planète, avec un capitaine au bord de l’explosion totale et le corps de votre coéquipier, dans les ruines du vaisseau. Tu avais dû faire sortir Rhil de force de la carcasse, alors qu’il se blessait les mains. Le tenant fermement contre toi pour le calmer. Tu n’étais pas bien mieux dans le fond, mais si le capitaine et seul mécanicien se brisaient les mains, vous ne pourriez jamais repartir. Tu avais donc pris sur toi. Tu avais fouillé les entrailles de la carcasse métallique, pour sortir de là Darren… Tu ne voulais pas que Rhil le voit comme tout ça. Alors, tu avais caché son corps dans du tissu avant de partir l’enterrer près de l’endroit où vous vous étiez crashé. Si Darren ne pouvait pas être réparé, tu pris soin aussi de retrouver toutes les pièces du robot vous servant aussi de collègue dans le vaisseau. Et aussi le plus vieil ami de Rhil dans la galaxie. Tu avais récupéré toutes les pièces possibles avant de lui apporter sans un mot. Tu ne doutais pas qu’il arrive à le remettre en état de marche.

Terra. Vous aviez atterri sur la planète de naissance de Rhil. Tu sentais bien que cela ne le mettait pas à l’aise. Apparemment beaucoup de choses s'étaient passées depuis son départ, comme la destruction d’une immense cité. Tu sentais son agacement et son envie de foutre le camp le plus rapide possible. Bien que tu restasses très curieux de découvrir la planète où il était né et où il avait vécu pendant un long moment. De toute manière, tu étais coincé ici pour un bout de temps, alors autant en profité pour y découvrir les mœurs de cette planète. Et elle était remplie de surprise. Tu adoptais même, une petite créature trouvait en rebord de la ville nommé Los Angeles. La tête de Rhil fut mémorable à ce moment-là. Apparemment, des animaux de la ville détruite avaient été sauvés… Mais certains avaient réussi à s’échapper. Dont, cet animal qui ressemblait … tu ne pouvais dire. Rien n’y ressemblait. En tout cas, ici cela avait le nom de Panda Roux. Tu l’aurais relâché, si Rhil ne s’était pas montré si souple avec la présence d’un animal à bord de son vaisseau. Pour une fois qu’il voulait bien, et après avoir fait des concessions chacun de votre côté… Il acceptait que tu le gardes.

Tu te montrais toujours plus curieux, avec plus de questions sur les lèvres à chaque fois que tu sortais avec Rhil. Et pour ton malheur, des crises étaient revenues, bien plus violentes que les dernières années. Aussi, il était difficile de faire comprendre à ton capitaine que tu avais besoin de moments tout seul. Sans personne. De peur de lui faire du mal si jamais… Il s’approchait trop près de toi. Après quelques jours, Rhil put réparer le système d’invisibilité du vaisseau pour le cacher aux autres Terriens, mais aussi tu remis avec lui les dortoirs en état pour pouvoir y résider de nouveau sans avoir besoin d’aller en ville. Tu quittais rarement Rhil et lui n'aimait pas te savoir n'importe où. L’accident avait resserré tes liens avec lui, te montrant plus protecteur que jamais avec lui. Te proposant même pour aider à réparer le vaisseau d’une quelconque manière. Même s’il s’agissait d’aller chercher des pièces plus ou moins légalement et de laisser Rhil se débrouiller avec le panda. Si les tiens se considéraient comme parfait, tu te ferais une fierté personnel de remplir tous les devoir que ton capitaine viendrait te murmurer. Et tout serais absolument parfait. C'est ce qu'elles te murmuraient, tes idées folles ?
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
sleep under the stars
© alaska.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wanda Maximoff
Hydra
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Mar 9 Aoû - 10:31
Re bienvenue Brunn!

Bon courage pour ta validation et au plaisir de te croiser!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Mar 9 Aoû - 12:19
Ithan ! Rebienvenue :52:
Tu connais la maison, tu as 7 jours pour faire ta fiche blablabla *petit bienvenu rapide de sa co qui merde* :52: :amour:


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Moony V. Stark
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 2 / Miss Sandgirl
♠ EMPLOI : étudiante
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Mar 9 Aoû - 12:37
HIIIIIIIIIIII :52: !!!! *attrape Ithan et l'emmène manger des crêpes et boire des smoothies*


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mr. Sandman, bring me a dream, Make him the cutest that I've ever seen, Give him two lips like roses and clover, Then tell him that his lonesome nights are over.  ▵ ©endlesslove.
Sleeping Moony ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ithan Keikwan
Intergalactique
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Shade Walker
♠ EMPLOI : Il en a tellement... Contrebandier intergalactique, combattant (plus ou moins légal), garde du corps, fascination de Rhil, ancien soldat (éducation militaire).
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Mar 9 Aoû - 18:43
Waaanda :amour: Au plaisir, j'espère qu'on pourra enfin avoir un lien, avec Ithan c'est plus possible qu'avec Bru ou Mindy :hm: j'espère :nif: * Envoie Bru câliner Wanda *

Tommyyyyyyyyyyyyyyyyy : *Envoie ensuite Bru tacle câlin son mutant préféré.* Courage avec ta co, impatient d'être validé pour t'embêter un peu :uhuh:

Moony : *Se fait emporter à l'autre bout de la ville * Manger ♥ (Attention Moony chou, Ithan craint pas mal le contact physique :uhuh: )


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
sleep under the stars
© alaska.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Moony V. Stark
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 2 / Miss Sandgirl
♠ EMPLOI : étudiante
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Mer 10 Aoû - 10:54
*attrape Ithan avec des pincettes alors* Rire c'est pas de Moony dont Ithan devrait craindre le contact :arrow:

Kin : :face: ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mr. Sandman, bring me a dream, Make him the cutest that I've ever seen, Give him two lips like roses and clover, Then tell him that his lonesome nights are over.  ▵ ©endlesslove.
Sleeping Moony ▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ithan Keikwan
Intergalactique
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Shade Walker
♠ EMPLOI : Il en a tellement... Contrebandier intergalactique, combattant (plus ou moins légal), garde du corps, fascination de Rhil, ancien soldat (éducation militaire).
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Mer 10 Aoû - 19:06
... Noooooooon Kin, vilaine fille D8 ! J'envoie des gens dans le murs quand ils me touchent :arrow: ... Et Rhil a sortie son blaster :51:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
sleep under the stars
© alaska.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Ven 12 Aoû - 1:09
Wow, superbe perso. Bon courage Bru'.
J'adore vraiment en tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: How did I end up here | Ithan Keikwan   Sam 13 Aoû - 19:41
Mon Ithaaaaaaaaaan :amour: Je me dois d'avouer que le "Tu" me perturbes un peu, pas l'habitude, mais c'est toujours aussi génial et bien écrit, alors je n'ai rien à dire :uhuh:
Parcontre,tujugesunpeusévèrementDarren ! D: Certes au départ, il n'a pas dû trop apprécier de devoir partager son capitaine, maiiis c'est un bon vivant qui a rapidement dû l'accepter, et il sortait avec Rhil et Ithan aussi (même s'il les réparait et recousait Rhil à la fin xD), il restait pas cloîtré dans le vaisseau, c'était un homme d'action et un effroyable casse-cou :uhuh: Mais, surtout, à propos des paris sur les nouveaux venus, je pense qu'il était aussi l'un des premiers à parier et à rire de ça, il était loin, très loin de vous juger :uhuh: :amour: Bon, en revanche, il te remercie de l'avoir enterré sans avoir montré son corps tout disloqué à Rhil :love:

Sinon, tout me semble parfait, donc je te valide :52: :amour:

 



   Bienvenue, tu es validé !

   Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥

   
La Paperasse

   ♠ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

   ♠ Viens recenser ton pouvoir dans la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des pouvoirs et dans le cas des mutants, ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

   ♠ Ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs... et d'en chercher et/ou trouver !

   ♠ Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] c'est par là, tandis que pour avoir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] il suffit de demander !


   

Pour rp, je fais quoi ?

   ♠ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

   ♠ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande à la suite.

   ♠ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] un rp gagné à chaque inscription ! Le staff choisit tes coéquipiers et un petit sujet qui va bien pour être sûr d'avoir un rp à tous les coups et de s'intégrer sans difficulté !

   Et après ?
   
♠  Les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour se serrer les coudes et faire la bagarre : à ta validation, on te met dans un groupe, et ton activité te fait gagner des points ! La guerre, ça forge des camarades, n'hésite pas à utiliser ce lien pour sympathiser, t'intégrer et rp avec eux
   ♠ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ou en parlant de nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et/ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
   ♠ Et voici la page [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ça mange pas de pain, c'est marrant et on attend vos participations !
   



   
L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥

   


Revenir en haut Aller en bas
 

How did I end up here | Ithan Keikwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» A heart doesn't have to stop beating to be dead | Noh - Ithan - Rhil





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches validées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 9 rps par ses cornes !


Ash Westwood
#2 8 rps pour jouer un mauvais tour !


Gamora & Bobbi
#3 5rps pendant son absence : joli !