Partagez | 
 

Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige... | ft. Bobby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Noh-Varr
Dark Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Captain Marvel / Le Protecteur
♠ EMPLOI : (Dark) Avengers II
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige... | ft. Bobby   Lun 24 Avr 2017 - 18:41





Want you coffee and a naked kree ?



Noh-Varr se retint d’arquer un sourcil. Bobby venait-il vraiment de lui demander un « sex on the beach » ? Habitué à garder ses émotions pour lui (déformation professionnelle du temps où il était diplomate), il se posa néanmoins la question de savoir s’il y avait – ou non – un message subliminale là-dessous. Connaissant Bobby, cela l’étonnerait franchement. Mais après tout… Cela ne le dérangerait pas non plus. Le mutant irait un peu vite en besogne, et le Kree se contenterait d’un ou deux baisers avec plaisir. Il ne voulait néanmoins pas risquer de se fourvoyer : il patienterait donc et verrait ce que le langage corporel du x-man lui proposerait à la compréhension. En tout cas, sa galanterie eut l’air de faire son petit effet, loin de se douter du tourbillon de pensées qui agitaient en cet instant même l’esprit du mutant. Noh-Varr ne se doutait pas un seul instant que ses batifolages totalement innocents – bien que certes presque incessant en apparence – pouvait déranger son compagnon du soir ; après tout, il avait beaucoup trop d’abonnés sur instagram pour vérifier qui le suivait et qui ne le suivait pas. Mais contrairement à Johnny Storm qui, à une époque, n’avait aucun scrupule à visiter le lit de chacune de ses conquêtes. Noh-Varr n’allait jamais plus loin d’un gentil flirt tranquille, plus flatteur que manipulateur. Noh-Varr ne faisait pas ça pour le plaisir de la chaire, mais plutôt pour se rassurer, être certain d’être aimé, apprécié, d’exister dans cette dimension qui n’était pas la sienne, d’y avoir sa place.

Les paroles de Bobby le rassurèrent un peu. C’est qu’il y tenait vraiment, au bon déroulement de cette soirée et au souvenir précieux qu’elle pourrait leur laisser. C’était tellement plus simple quand on se fichait  pas mal de si on allait revoir ou non la personne invitée, et tellement plus compliqué quand on voulait, à terme, avoir une potentielle relation avec ladite personne. Noh-Varr se détendit alors en prenant aussi une gorgée de son propre cocktail.

« Alors si tu es content, j’en suis ravie. » répondit Noh avec un sourire attendri.

Il brise le doux silence, presque complice, qui s’était installé entre eux pour lui demander s’il voulait venir. La réaction de Bobby ne fut pas vraiment celle prévue ; le grand sourire qu’il affichait était beaucoup trop lare pour qu’il n’ait pas une idée derrière la tête. Et, en effet, il vida son verre d’un traite sous les yeux écarquillés du super-héros. Il venait vraiment de faire ça ? Noh-Varr eu a peine le temps de jeter un coup d’œil à son propre verre que Bobby… Se dévêtissait devant lui. Le haut, d’abord, et Noh-Varr pu (malgré toute sa retenue) détailler avec un œil appréciateur le corps du professeur de maths de l’Institut. Le pantalon ne tarda pas à rejoindre les autres vêtements et à ce moment, Noh-Varr eut une doute : allait-il se dénuder entière et… ou… Non : Bobby plongea dans l’eau sans attendre sous le regard stupéfait du Kree. Ce dernier se sentit presque obligé de terminer son verre aussi rapidement que le mutant : mais le voir ressortir de l’eau avec cet immense sourire était un spectacle magnifique, et une récompense bien plus belle que tout ce qu’il aurait pu imaginer : voir ce visage illuminé de bonheur était tout ce qu’il souhaitait.

« J’arrive ! » lui répondit-il avant de commencer à se déshabiller, rapidement.

Est-ce qu’il allait le laisse s’amuser tout seul ? Bien sûr que non. Certainement pas. Dès qu’il fut en boxer, le Kree se jeta à l’eau sans attendre, en remerciant la nanotechnologie implantée dans ses gênes d’être capable de le préserver du froid. Car lui n’était pas un glaçon sur patte, et n’importe qui n’aurait sans doute pas suivit Bobby dans son bain « de minuit ». Ils n’étaient même pas nus. En quelques brasses, Noh-Varr rejoint le mutant avec un sourire taquin et l’attrapa par la taille pour faire mine de l’emporter avec lui, avant de s’éloigner un peu pour éviter la riposte – mais pas trop, tout de même.

« Je ne savais pas que vous appréciiez les bains de minuits, Monsieur Drake. Pas un grand adepte cependant, du moins je présume, car… Tu n’es pas nu là, hein ? »

Le Kree rit légèrement. Il plaisantait, évidemment, il ne voulait pas gêné Bobby, l’indisposer ou quoi que ce soit. Le voir heureux et s’amuser était son souhait le plus cher, et certainement un pas de plus vers une relation peut-être plus… Intime. Un grand sourire apparu sur les lèvres de Noh-Varr, en réponse à celui de son compagnon. Et il l’arrosa gentiment avant de rire plus franchement, revenant lentement vers lui :

« C’est vraiment agréable… »



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bobby L. Drake
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : 5 - Oméga
♠ EMPLOI : Prof de maths & X-Men
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige... | ft. Bobby   Lun 29 Mai 2017 - 12:53


   

Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige...

   
Coffee, yes ; a naked Kree... Nope, I'll be fine

   Oui, je m'amusais. Beaucoup plus que ce que j'aurais cru, je dois bien l'avouer. Quand Noh-Varr était venu me traîner plus ou moins de force hors de mes appartements à l'institut Xavier... Je n'y avais pas mis beaucoup de bonne volonté. Si j'avais cédé, c'était surtout pour ne pas le froisser, et un peu parce que je savais que si je disais non, il y avait de fortes probabilités pour qu'il me tape sur les nerfs pendant longtemps, ou cherche à se "venger" plus tard, sûrement au pire moment imaginable. C'est donc surtout en égoïste que j'avais agi, pour préserver ma tranquillité. Et peut-être un chouïa parce que j'avais effectivement besoin de me détendre après avoir trop travaillé.
Mais, contre toute attente... Je m'amusais vraiment. Les événements de ces dernières années avaient fini par ronger et estomper ma personnalité plus exubérante, taquine et farceuse, au profit d'un aspect plus réservé et parfois même un tantinet déprimé. Dans ces moments-là cependant, j'avais la sensation que mon ancien moi refaisait surface. Furtivement, mais ça suffisait à me faire du bien. Et justement, je me sentais d'humeur espiègle, ce soir.

C'est donc avec grand plaisir que je vis le Kree suivre le mouvement. Lui aussi se débarrassa de ses vêtements, pour se jeter à l'eau à ma suite. Quand il nagea vers moi pour m'attraper par la taille, m'emportant sur quelques mètres avec lui, je ne protestai pas vraiment. Tout au plus quelques vagues mouvements de pieds, tandis que je riais doucement, davantage amusé qu'outré ou vexé. De quoi l'aurais-je été, d'ailleurs ? L'eau fraîche et salée de l'océan me faisait un bien fou, tout comme la proximité de Noh-Varr me réchauffait le coeur. Il me relâcha assez rapidement, et je réalisai que j'aurais apprécié que le contact se prolonge. Bien sûr, ce n'était pas la première fois que je me retrouvais dans les bras de quelqu'un, loin de là, mais... C'était différent. Les impressions et sentiments qui en découlaient paraissaient plus... Je ne sais pas, tout ce que je pouvais affirmé avec certitude, c'est que maintenant que j'y étais plus, dans l'étreinte du Kree, j'avais sacrément envie d'y retourner.

« Je ne savais pas que vous appréciiez les bains de minuits, Monsieur Drake. Pas un grand adepte cependant, du moins je présume, car… Tu n’es pas nu là, hein ? »

Là, j'éclatai d'un rire franc. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me pose ce genre de question, mais malgré tout ça ne me surprenait pas venant de lui. J'aurais pu mal le prendre, ou interpréter ça comme une tentative de rapprochement un peu malsaine. Pas le moins du monde.

- Non, je ne suis pas nu. Mais tu aimerais bien, pas vrai ? pouffai-je en lui lançant un regard un rien provocateur, mais surtout plein de taquinerie, avant de lever une main pour me protéger des clapotis d'eau qu'il venait de m'envoyer.

Doucement, en prenant mon temps, je couvris la distance qui nous séparait encore, et écoutant davantage mon instinct que ma raison -qui de toute façon somnolait sous les effets de l'alcool- je glissai mes bras autour du cou de Noh-Varr pour venir coller mon corps contre le sien. Si à l'extérieur je paraissais très calme, en vérité j'avais l'impression que mon coeur allait finir par s'échapper de ma poitrine à force de tambouriner aussi fort. Mon esprit quelque peu embrumé inhibait mes doutes et craintes habituelles, ce qui me permettait de juste profiter de ce moment, sans même songer aux conséquences. Je me sentais bien, là, maintenant, tout de suite, et c'était tout ce qui comptait.
Sourire aux lèvres, je déposai un baiser sur la joue du Kree, avant de caler mon  front contre sa tempe pour glisser dans un murmure :

- Très agréable...

Et aussi vite que je pus, je m'écartai et poussai sur les épaules du Kree pour l'enfoncer sous l'eau avec un éclat de rire, puis filai à deux ou trois mètres pour éviter une riposte directe.

- Bah alors, tu ne sais pas garder la tête hors de l'eau ?
   
.SHADOW
   


« I see a world in anger, I see a world in pain, Each day a different story, But still the message is the same. Hard news I set beside me, Sweet dreams is what I need. What daylight wants to show me, At night, appears to be insane. »

  (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noh-Varr
Dark Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Captain Marvel / Le Protecteur
♠ EMPLOI : (Dark) Avengers II
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige... | ft. Bobby   Jeu 20 Juil 2017 - 15:04





Want you coffee and a naked kree ?



Un large sourire amusé barra le visage de Noh-Varr à la réponse de Bobby. Est-ce qu'il aimerait le voir nu ? La réponse était certainement oui, un peu. Disons qu'il ne cracherait pas sur le fait de tenir un Iceberg en tenue d'Adam dans ses bras, loin de là, mais il ne voulait pas forcer la chose. Surtout pas aujourd'hui, sauf si le mutant retrouvait tous ses esprits et qu'il désirait ardemment le Kree, mais dans le cas contraire, Noh était d'avis qu'il ne fallait pas aller trop vite en besogne. Son sourire amusé se muta en sourire en coin, taquin, tandis qu'il répondait d'un air volontairement mystérieux avant de l'éclabousser :

« Et toi tu aimerais que je réponde ''oui'', n'est-ce pas ? »

Un air naïf et innocent apparu sur le visage du héros, qui observait son compagnon se rapprocher, lentement. Il s'attendait à une petite vengeance de la part du mutant, et s’apprêtait à riposter – ou à se protéger. Il serait terriblement facile de l'emprisonner quelques secondes dans la glace, avant que l'océan ne le libère en faisant fondre un morceau de banquise qui n'avait strictement rien à faire ici. Pourtant, le mutant continuait à avancer vers lui sans rien tenter, et Noh commença à avoir un doute (allait-il le prendre en traître?) le mutant était-il à ce point fourbe ?

« Si tu me congèles, j'enlève le bas ! »

Sa menace vague et amusée, murmuré d'un air entendu en vaine tentative pour se défendre contre une attaque surprise, tomba à l'eau lorsque Bobby glissa ses bras autour de sa nuque. Son corps ne tarda pas à venir rencontrer celui du Kree, qui dû faire d'incommensurables efforts pour ne pas trop rougir. Ce n'est pas comme si cela ne lui était jamais arrivé, mais il marqua un temps d'arrêt, surpris, avant de refermer doucement ses bras autour du jeune homme pour le garder contre lui. Son contact était vraiment agréable, et même légère excitant – surtout après un peu d'alcool – et le voyageur inter-dimensionnel leva les yeux pour trouver ceux du professeur de l'Institut. Il tentait de le sonder, de voir ce que Bobby attendait de lui, s'il aurait le droit à un peu plus que ce câlin inattendu. Noh-Varr était, pour dire la vérité, tout prêt à embrasser Bobby. Il n'avait qu'à tendre le cou pour poser ses lèvres sur celles du mutants, les capturer, l'embrasser avec gourmandise. Dieu sait qu'il en avait envie, tout comme les frémissements de son corps pouvait également le laisser supposer.

Mais il n'en eut pas le temps. Le baiser de Bobby sur sa joue, et ses paroles, lui firent plus d'effet qu'il ne l'aurait bien voulu et, finalement, le mutant eu raison de le faire couler. Au moins, l'eau fraîche se refermant sur son visage et le glaçant presque, trop perturbé pour penser à régler ses nanogènes les premières secondes, l'aidèrent à retrouver une certaine contenance. Juste une certaine contenance, cependant. Lorsqu'il remonta à la surface, balançant sa tête et ses cheveux de gauche à droite pour en chasser quelques gouttes d'eau, il se recomposa rapidement une expression qui ne hurlait pas « Bobby, je vais t'embrasser jusqu'à ce que tu n'ai plus de souffle si tu recommences, et j'irai plus loin si je n'avais aucun scrupule ». Il espérait juste, au fond de lui, que ça ne soit pas uniquement l'alcool qui ai dicté ces gestes au mutant, et soufflé ces paroles. Ou alors Bobby était passé maître dans l'art de torturer ses prétendants.

Noh-Varr prit le temps de prendre une grande inspiration – il avait bien le droit, après tout, ne venait-il pas de se faire couler ? – avant de nager à son tour vers le mutant, lentement. L'image d'une panthère s'approchant de sa proie lui vint à l'esprit, bien vite remplacer par un requin. Mais un requin n'avait rien ne réellement félin, et il n'était pas certain qu'il prendrait autant de temps pour foncer sur sa proie (quoi que, il n'était pas le Dr Summerfield, il ne savait pas).

« Disons que se rafraîchir les idées fait parfois du bien. »

Il cligna des yeux comme un enfant avec un sourire innocent, avant de plonger. Ouvrir les yeux sous l'eau, même salé, ne les irritait pas s'il n'en abusait pas, ce qu'il ne comptait pas faire. Il se contenta de se propulser vers le mutant et de refermer ses bras sur ses cuisses, sous ses fesses, avant de remonter soudainement en le faisant basculer contre lui.

« Je viens d'attraper un beau poisson. »

Il resserra sa prise dans ses bras, sans pour autant lui faire mal ; et sans bien pouvoir se retenir, tout en restant un homme galant et civilisé, il laissa son nez effleurer celui de Bobby, taquin. Son souffle venait effleurer les lèvres du mutant, et il ne tenait qu'à lui de tendre la tête pour leurs bouches ne se rencontrent ; mais, les joues rougissantes de cette frustration, et parce qu'il prenait sur lui de peur de le faire fuir s'il tentait de l'embrasser, il quitta avec difficulté les lèvres de Bobby des yeux pour ancrer son regard au sien :

« Et maintenant, qu'est-ce que je fais de toi ? » demanda-t-il, toujours légèrement taquin.


HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °




Revenir en haut Aller en bas
 

Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige... | ft. Bobby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige... | ft. Bobby
» Aussi froide qu'une glace, mais tellement douce à l'intérieur | Liséa et Zach [HOT]
» Et oui je serais absente moi aussi
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles :: Locaux de l'Institut Xavier-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 9 rps par ses cornes !


Ash Westwood
#2 8 rps pour jouer un mauvais tour !


Gamora & Bobbi
#3 5rps pendant son absence : joli !