Partagez | 
 

Long time no see | ft. Natalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Natasha Romanoff
Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Black Widow
♠ EMPLOI : Membre des Avengers
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Long time no see | ft. Natalia   Sam 26 Nov 2016 - 23:19
Long time no see
♣ Statut du sujet : Privé ft. Natalia L. Volkov
♣ Date du rp : Mi-juillet 2016, Week-end.
♣ Météo & moment de la journée : Après-midi, il fait beau, il fait chaud.

Natalia L. Volkov & Natasha Romanoff
Long time no see
L’hésitation n’avait jamais eu sa place chez Natasha. C’est relativement tôt qu’elle avait apprit que le moindre doute peut entraîner de graves blessures, si ce n’est la mort. Une faille dans laquelle quiconque avec de mauvaises intentions pourrait s’engouffrer et exploiter pour faire le plus de mal possible. C’est ainsi qu’elle travaillait après tout. Avec le temps, et des rencontres amicales qui se faisaient plus nombreuses -bien qu’elles se comptaient toujours sur les doigts de ses mains, la rouquine avait fini par s’ouvrir un peu plus. Des liens fragiles et précieux qui lui faisaient parfois oublier les temps où seuls les résultats et la quantité de sang versé comptaient. Des personnes auprès de qui elle ne devait pas constamment demeurer sur ses gardes.

De vieux contacts du SHIELD lui avaient apprit que Natalia Volkov était de nouveau sur le territoire américain, l’une de ces rare personne qui lui était familière, l’ex-agent n’avait en premier lieu, laissé aucune place au doute et s’était arrangée pour la retrouver ou en tout cas, se procurer un moyen de la contacter. La situation s’était compliquée à l’étape suivante. Les trop nombreux mois écoulés depuis leur dernière discussion n’arrangeaient pas les choses dans l’esprit de la rousse. Cela remontant à la Purge, alors qu’elle se cachait encore dans la demeure de son amie, même si l’endroit était sûr, sa qualité de fugitive représentait un risque trop grand, autant pour sa propre personne que pour Natalia qui se serait probablement retrouvée complice, ajoutez à cela une bonne dose de paranoïa, amplement justifiée si on lui demandait son avis. Le tout avait suffit pour prendre la dure décision de disparaître à nouveau dans la nature sans prévenir ni même laisser la moindre trace, la moindre indication sur sa destination.

De là, l’incertitude s’était installée. S’évaporer pour revenir de nombreux mois plus tard, le temps de se faire oublier, Natasha l’avait déjà fait, plusieurs fois. Le cas présent ne différait pas des précédents. Mais alors que cela touchait des personnes à qui elle tenait, une morale nouvellement gagnée lui soufflait qu’on ne faisait pas comme ça. Ce qu’elle entreprenait aujourd’hui, c’est dès la fin de la Purge que Natasha aurait dû le faire. D’autant plus que les Avengers avaient depuis fait quelques apparitions, même si on les avait gentiment recalés au second plan. Presque incapable de fonctionner autrement qu’en ne pensant qu’à elle c’est un brin de culpabilité qui finissait par lentement l’envahir. Alors, n’osant toujours pas se présenter à sa porte, la rousse avait d’abord cherché à savoir où en était Natalia, prendre des nouvelles à sa manière. Depuis quand Natasha Romanoff n’osait pas faire quelque chose ?

Au bout de quelques jours, elle soupçonnait l’autre russe d’avoir repéré une présence. Peut-être pas la sienne en particulier mais elle devait très probablement se savoir suivie ; les précautions prises par Natasha étaient loin d’être égales à celles qu’elle prenait habituellement en mission. Et finalement, elle avait décidé de franchir le pas. Avec une prétendue crainte qui contrastait fortement avec son habituelle audace, c’est avec un portable jetable à carte prépayée -elle n’utilisait presque plus que ça pour communiquer- qu’un message avait été envoyé à la brune, donnant rendez-vous dans l’un des café du centre de ville. Un message anonyme certes, mais au moins un premier pas vers des retrouvailles.

En cette fin de semaine, les rues étaient animées, les terrasses et les marchands de glaces assaillis. Le climat s’y prêtait plutôt bien après tout. De l’intérieur, elle pouvait observer la terrasse ainsi que ses occupants sans qu’on ne la remarque vraiment. Quand enfin une brunette familière vint prendre place, et prit distraitement sa commande, plus occupée à détailler les riverains et les autres clients. Natasha délaissa le journal qu’elle relisait de manière désintéressée depuis son arrivée dans le café, le repoussant alors mollement dans un coin de la table.

Comme libérée de toute appréhension, Natasha se saisit de ses lunettes de soleil, calant la paire sur son nez avant de se diriger d’un pas mesuré vers la table occupée par son amie. Il fallait bien qu’elle cesse de se noyer dans une pseudo culpabilité, n’est-ce pas ? Tandis qu’elle atteignait sa destination, la rouquine laissa croitre un fin sourire sur ses lèvres, adressant quelques mots à la femme.

« Ça faisait longtemps, n’est-ce pas ? »

Sans vraiment attendre une réponse, elle déposa sa tasse sur la table avant de prendre place face à Natalia de manière nonchalante, comme si tout était aussi simple dans ses pensées. Qui l'eût cru que Natasha puisse un jour avoir des remords pour ne pas avoir donné de nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Natalia L. Volkov
Hydra
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Velvet
♠ EMPLOI : SHIELD/HYDRA & cuisinière à mi-temps
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Long time no see | ft. Natalia   Ven 9 Déc 2016 - 17:41





“But it's good to see you again.”

...


Depuis qu’elle avait terminé son petit « tour du monde » (Europe, Russie, Etats-Unis) et qu’elle était enfin bel et bien rentrée, la jeune femme n’avait pas encore retrouvé grand monde qu’elle connaissait. Son témoin – et parrain de son fils – et la marraine de celui-ci, ses deux mentors, ces deux morceaux de Russie (même si l’un des deux étaient en réalité plus américain qu’autre chose), elle n’en avait encore eu aucune nouvelle. Les connaissant, ils devaient être occupés. Plus ou moins. Ce n’était pas, il fallait bien le dire, Monsieur et Madame tout le monde ; elle aurait pourtant aimé leur présenter leur petit filleul, pourtant, qui avait bien grandit. Cinq ans. Cinq ans qu’elle était sortie de la circulation, qu’elle avait quitté le territoire américain : un peu moins qu’elle était veuve. Trois ans peut-être. Elle avait cessé de compter lorsqu’elle était arrivé chez sa mère, lui révélant que sa fille n’était pas morte et qu’en prime elle avait un gosse : pendant que mamie s’occupait de son petit-fils, maman faisait la loque avec de la vodka sur le canapé, hésitant entre pleurer ou boire encore un peu. Et généralement, elle ne pleurait pas. Mais en général, elle savait aussi garder bonne figure devant son fils.

De ses anciennes connaissances, donc, elle n’en avait pas retrouvé beaucoup. Il y avait eu pas mal de déplacement de population, elle comprenait : et les seuls visages connus étaient quelques anciens collègues du SHIELD. C’était peut-être pour ça qu’elle avait cherché un colocataire, et qu’elle était tombée sur cet « avocat intersidéral » sexy, mais avec qui il ne se passerait jamais rien. Il est gay. Cela valait mieux, quelques part, ils ne risquaient pas de tout foutre en l’air pour quelque histoire de coucherie, surtout qu’il était gentil, que Zinoviy l’aimait (beaucoup), et qu’il était un peu – malgré lui, peut-être – la figure masculine qui manquait à son fils. Pas de père, pas de grand-père, mais le gentil coloc de maman, Raffael. Elle en était assez heureuse, au fond.

Si elle avait cru remarquer comme une présence, elle s’était rapidement dit que ce n’était qu’une déformation professionnelle. Tous ses voisins n’étaient pas des agents infiltrés, et elle n’était plus sous surveillance du SHIELD, blanchie depuis quelques années. Natalia n’en restait pas moins méfiante ; elle gardait ses précautions. Elle ne voulait pas que son fils se retrouve orphelin soudainement, brutalement, parce qu’elle n’avait pas été assez prudente. Oh, elle pensait (espérait) que Raffael s’occuperait de Zinoviy, au moins un minimum, mais il n’avait pas à subir la perte de sa mère. Pas si jeune, d’ici une cinquantaine ou une soixantaine d’année, pourquoi pas ?

Son cœur rata un battement lorsqu’elle reçut un sms anonyme. Un numéro qu’elle ne connaissait pas, qu’elle n’avait pas pu recontacter : une adresse, une date, une heure. Elle hésita, mais pas très longtemps : elle s’était rapidement décidée à se rendre à ce mystérieux rendez-vous, curieuse. Elle avait certes gardé son arme contre elle, dans la poche intérieur de son blouson pour que cela ne se voit pas trop : le lieu était public, n’allons pas affoler les foules. Quoi qu’avoir une arme semblait quelque chose de naturel ici, elle – personnellement – avait toujours un peu de mal. Arme. Menace. Danger potentiel. Décès éventuel. Un risque à ne pas prendre.

Elle avait commandé un grand café, bien corsé, et avait pris une table légèrement en retrait, histoire d’être un minimum tranquille, sans pour autant être trop isolée. Un juste milieu qu’elle estimait nécessaire, et parfait. La jeune mère avait sorti son téléphone pour regarder l’heure, et voir si elle n’avait pas de message, lorsqu’une vois familière raisonna à ses oreilles. Elle releva rapidement le regard vers la nouvelle venue, le cœur battant. Un léger sourire s’étira sur ses lèvres : finalement, elle n’était pas si paranoïaque que ça. Elle avait très certainement sentie Natasha, quand elle avait senti une présence. Elle détailla un instant la Russe face à elle, avant d’hocher légèrement la tête :

« Longtemps, oui… »

Beaucoup trop, peut-être. Elle savait, pourtant, que Natasha était là. Les Avengers faisaient toujours parler d’eux, même si une nouvelle équipe gouvernementale d’Avengers avait vu le jour suite à la Purge. Bizarrement, elle leur faisait un peu moins confiance qu’aux premiers… Elle aurait pu faire des démarques, elle aussi, pour retrouver Natasha. Elle s’était trop renfermée sur elle-même, vaine protection, en se disant – injustement – qu’elle ne savait pas comment faire. Alors qu’elle savait très bien.

« Ca fait plaisir de te revoir. J’ai vu… De loin. Pour New York, tout ça… Tout va bien ? Mieux, maintenant ? »



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °




Revenir en haut Aller en bas
 

Long time no see | ft. Natalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» It's been a long time without you my friend. [SHUNZEI]
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Venice-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !