Partagez | 
 

Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Peter Quill
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Starlord avec une Classe intersidérale
♠ EMPLOI : Capitaine d'un équipage sans navire interstellaire
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Mer 7 Déc 2016 - 11:51
Cinema is the most beautiful fraud in the world
♣ Statut du sujet : Envoyez moi un mp pour nous rejoindre
♣ Date du rp : Juillet 2016, pré-Intrigue n°7
♣ Météo & moment de la journée : Il fait beauuuuuuu (Los Angeles les gars !) et nous sommes dans l'après-midi



Cinema is the most beautiful fraud in the world
Gamora & Peter J. Quill

Le nez dans les entrailles de la bête, Peter envisageait sérieusement de mettre entre parenthèses ses longues années d'amitiés et de compagnonnage avec le Milano. Il faut dire que ce dernier déployait toute la mauvaise foi possible depuis plus de deux ans à présent et continuait de trouver d'autres sources de désagréments. Lui qui avait toujours ronronné à la perfection semblait décidé à se morfondre dans ses blessures, mieux encore, il rejetait tous les pansements qui pouvaient lui être dispensés avec des éléments terraniens. Il était dès lors assez difficile de savoir si le vaisseau désirait rester sur Terre ou bien s'il y était allergique... Dilemme qui aurait presque pu trouver un écho dans l'esprit du capitaine. Mais nous avons bien dit "presque", car ce n'était pas comme si ces considérations l'importaient assez pour vouloir les résoudre.

Mais nous disions donc: notre charmant et bel homme était donc le nez dans les câblages, ou plus précisément le nez, les bras, le torse, le bassin et même une partie des cuisses, bref on ne voyait plus grand-chose de Starlord si ce n'est une paire de jambes bottées. Les écouteurs vissés aux oreilles, on pouvait donc entre le fredonnement qui sortaient de ses lèvres et qui accompagnait les quelques cliquetis qui illustraient son activité. Contrairement aux apparences, notre bonhomme était bel et bien agacé malgré ses efforts pour oublier la liste des contrariétés qui s'allongeaient invariablement. Il n'était pas comme d'autre qui dès le premier poil de travers en voulait à l'univers entier... Non lui était plus diplomate, il était capable de prendre sur lui et d'exercer son sang-froid.

" Et Merde ! " Un florilège de vocabulaire coloré suivit tandis que la fuite qui venait de se déclarer se faisait tout aussi clairement entendre. Soucieux de protéger ses cuisses de l'afflux de gaz, qui se glaçait au contact de l'atmosphère terranien, Peter ouvrit ses jambes et sortit son bras du bazar où il se trouvait pour saisir la clé qui servait, entre autre chose, à réduire le débit de la jointure qu'il réparait. Glissant un regard vers cette fuite bien mal positionnée, il chercha à tâtons le précieux outil en vain. Tellement vainement qu'il dû s’arracher à la vision de la glace qui se formait pour observer le sol où aurait dû se trouver l'outil... " Rocket ! " Maintenant il s'en souvenait, cet enfoiré était venu se servir discrètement quelques dizaines de minutes auparavant. Il avait vu ses pattes dans son champ de vision sans y accorder particulièrement d'attention. Ce n'est que maintenant que Peter constatait qu'une bonne partie de ses outils s'étaient évaporés. Bien évidemment, il devait être loin à présent, même pas certain qu'il ait besoin de feindre de ne pas l'entendre. Bref il était seul avec son cryo-problème.

Vous savez ce que ça fait une brûlure par le froid sur la cuisse ? Et bien croyez le ou non ce n'était pas véritablement une partie de plaisir. En plus il pouvait dire adieu à ce nouveau jean fièrement acheté à L.A. Les oreilles de ratons allaient probablement chauffées mais peut-être pas tout de suite. Non dans l'immédiat, après avoir changé de pantalon, Peter avait surtout envie de sortir de là. Il en avait sa claque de ce vaisseau caractériel qui ne voulait plus reprendre le chemin de l'espace. Il devait prendre le large avant de céder à la tentation de tirer sur quelques câblages. Heureusement, si le Milano refusait de quitter l’atmosphère, il avait réussi à le faire migrer et à changer de côte pour se poser auprès de la charmante Los Angeles. Il est vrai, il y avait des lieux plus affriolants dans la Galaxie mais il n'allait pas non plus décrier le potentiel de distraction de la bourgade.

La décision d'excursion prise, l'humeur de Peter n'était pas encore au beau fixe mais l'éclairci apparu au détour d'un couloir, lorsqu'une charmante silhouette se dessina au passage d'une porte. Son sourire trouva ses lèvres dès qu'il pivota vers la demoiselle qui se cachait là et qui ne pouvait pas mieux tomber.

" Gamora ! " Notre Starlod ne cachait guère sa joie de la dégoter ici. Ce qu'elle pouvait bien y faire il s'en contrefichait, cela ne devait pas être bien important, après tout elle n'avait pas fermé la porte. " Dis moi, tu ne fais rien d'important là n'est-ce pas ? " L'interrogation sonnait fausse, mélange d'affirmations et d'absence d'intérêt pour la réponse que d'ailleurs il n'attendit pas alors que sa main venait nonchalamment s'appuyer contre l'encadrement de la porte. " J'aurais besoin de toi pour une mission de la plus haute importance. " Cette réflexion sortit le plus sérieusement possible de sa bouche, préparant le terrain pour le précieux intitulé de cette dite mission essentielle. " M'accompagner en ville. " Peter dépoussiéra son air charmeur pour l'occasion car même si Gamora arborait ses moues d'indifférente il savait bien qu'elle n'y résistait pas elle aussi à ce véritable piège à cœur.
© HELLOPAINFUL


 


★ Fox On The Run ★
You scream and everybody comes a running Take a run and hide yourself away Foxy is on the run And hide away
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gamora
Gardien de la Galaxie
♠ EMPLOI : Ca dépend du moment
♠ GIF : Gamora
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Sam 10 Déc 2016 - 20:50


Il y a quelques semaines je me suis retrouvée en mauvaise posture face à un jeune mutant. Peter et Rocket ont tentés de me rassurer en m’expliquant que les pouvoir de ce jeune étaient bien trop puissants pour que je puisse luter contre lui. Mais je savais en mon fort intérieur que ce n’était pas que ça. Tout ce temps passé dans l’espace à bord du Milano à me laisser vivre s ans faire d’effort, sans me battre avait fait de moi un être faible, mou et sans défenses.
Je devais absolument me reprendre. Et c’est pour cela que je me suis préparée un entrainement auquel je me soumettais chaque jour sauf exceptions ou urgences. Etrangement, je n’avais rien d’autre à faire.

Ce matin, debout à 5h00 comme d’habitudes, j’avais commencé ma journée par de la course à pied. Comme ils disent ici c’est bon pour le cardio. Pour moi, c’est uniquement pour l’endurance. Si je n’arrive pas à tenir un combat je suis morte.
Los Angels est une grande ville. Même si j’aime ennuyer les gens que je côtoie en la critiquant, j’apprécie la visiter seule. Mes courses matinales sont l’occasion de le faire. Mes parcours sont à chaque fois différents. Cela me permet à la fois de visiter et de me repérer. Sans oublier de chercher d’éventuelles cachettes juste au cas où.
Pendant mes 20 km de course j’utilisais l’hologramme pour me fondre dans la masse. Je n’aimais pas cela car j’ai toujours été fière de mes origines. Mais dans ce monde, la peur des gens est bien trop compliquée à gérer. Le parcours du jour comptait le passage près de l’Arroyo Seco une rivière qui passait dans la ville. Elle avait été entièrement canalisée par les habitants et n’avait plus rien de naturel. C’était presque un égout à ciel ouvert tellement il y avait de détritus charrié par l’eau.
Un matin, alors qu’il y avait eu un orage dans la nuit, j’ai eu la chance voir ce qu’ils appellent une crue subite. Le courant était monté d’un coup. La puissance de l’eau était impressionnante et cela m’avait donné une idée pour un entrainement nocturne.

De retour au hangar qui nous servait d’habitation, Je fis un bref passage dans ma chambre pour récupérer une serviette afin de m’éponger un peu et surtout récupérer les couteaux que e comptais utiliser pour m’exercer au lancé.
Je sortais de ma chambre avec mon arme rétractable dans son fourreau attaché à la ceinture un sac de couteau dans les mains et une dague en acier dans la bouche. Je sentais que j’allais bien m’amuser. Jusqu’à ce que Peter me stoppe dans mon élan.


Gamora ! Je le regardais sans rien dire. De toute façon je ne pouvais pas parler vu que ma bouche était occupée à autre chose.

Dis moi, tu ne fais rien d'important là n'est-ce pas ? Je levais les yeux au ciel. Il savait très bien ce que je faisais de mes mâtinées.

J'aurais besoin de toi pour une mission de la plus haute importance. Quand il prononça les mots missions et de la plus haute importance je lâchais mon sac et attrapa la dague. Enfin un peu d’action et peut être de l’élimination au passage. Mais je n’eu pas le temps de dire quoi que ce soit quand il parla de faire un tour en ville.
Mon enthousiasme baissa d’un cran. Toutefois, je sentais qu’il était soucieux en ce moment. Ces réparations n’avançaient pas comme il le souhaitait et je le voyais enfin cabochard comme à son habitude.
Je n’aimais pas vraiment me balader en ville comme il le disait mais il avait envie de ma présence, cela lui faisait du bien. Pour lui, rien que pour lui, je pouvais bien faire un effort et ne pas aller au bout du programme que je m’étais fixée.
Et après tout, il savait me montrer des endroits amusant.


T’accompagner en ville… Dis-je d’un air songeur et un peu ennuyée. Il fallait bien que je le fasse mijoter un peu.
Je ne sais pas, ça dépend de ce que tu compte faire ? Il va y avoir de la baston ? On peut toujours joindre l’utile à l’agréable après tout.
Il faut quoi comme matériel ? Et où sont Rocket et Groot ?
Il avait une idée derrière la tête mais laquelle ? C’est que Peter avait une sacrée ressource en matière d’idées et de plans douteux. Mais après coup cela se transformait toujours en de bons moments.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter Quill
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Starlord avec une Classe intersidérale
♠ EMPLOI : Capitaine d'un équipage sans navire interstellaire
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Ven 3 Fév 2017 - 18:45

Cinema is the most beautiful fraud in the world
Gamora & Peter J. Quill

Si la silhouette était identifiable sans l'ombre d'un doute, rien n'avait véritablement laissé présager ce déballage de pointes hérissées, jusqu'entre les mâchoires de la belle. Il y avait là de quoi effaroucher même la plus tenace des concurrences c'est certain mais Peter lui essuya presque immédiatement la surprise. Ce n'était pas comme si ici tout le monde avait ses lubies et ses jouets, et il se trouvait que la Dame avait un penchant pour les armes blanches. De plus, contrairement à d'autres, oui il se comprenait dedans sans pour autant se mettre en tête de liste, elle ne laissait pas traîner ses affaires partout alors on lui pardonnait bien facilement ce côté affûté. Passé maître dans l'art de susciter l'intérêt de ses ouailles, Peter n'eut besoin que de quelques mots pour avoir toute l'attention de la belle qui en perdit quelques armes au passage avant de libérer son minois de la dague qui le barrait. La sirène badass ferrée, Peter annonça la couleur qui atténua l'enthousiasme de la belle. Mais rien de décevant en cela, cette brutale baisse de motivation n'était qu'essentiellement dû au fait qu'elle ne savait pas que ce qu'il lui proposait était beaucoup plus intéressant qu'une escarmouche entre malfrats.

" T’accompagner en ville… Je ne sais pas, ça dépend de ce que tu compte faire ? Il va y avoir de la baston ? " Pourquoi fallait-il toujours envisager la castagne ? Non parce que si c'était une question d’entretien physique y'avait d'autres activités beaucoup plus agréable que botter des culs, enfin tout dépendait du popotin concerné parce que certains ne méritaient que ce sort c'est vrai. Mais comme le disaient ces petits bonhommes qui avaient tout compris dans les années 60 il était quand même plus sympa de Faire l'Amour plutôt que la Guerre et franchement niveau dépense de calories ça devait s'équilibrer. Mais l'objectif du jour n'était pas d'entrer dans ce débat et plutôt d’entraîner dans son sillage la demoiselle, pour cela un témoignage supplémentaire d'enthousiasme était nécessaire.

" Possible mais tu n'auras besoin que de tes yeux pour participer. " Peter se décolla de sa porte pour s'approcher de la miss toujours équipée de son sourire. " Je crois qu'il est grand temps que l'on continue ton apprentissage de la vie avec une nouvelle coutume terranienne. " Sur ces bons mots, il avait fait le tour de sa cible et avait prudemment posé ses mains sur les fines épaules pour l’entraîner vers la sortie parce que très franchement il ne voyait guère ce qui pourrait retenir Gamora ici, son idée ne pouvait pas trouver de concurrence décente.

" Il faut quoi comme matériel ? Et où sont Rocket et Groot ? " Des chaperons à écorce et à poils ? Et puis quoi encore, non ils étaient bien assez grands pour sortir seul non.

" Si je croise ce raton de malheur ce ne sera que pour lui givrer ses pattes voleuses, j'ai failli perdre ma jambe aujourd'hui avec ses conneries. " Oui en plus cela lui remémorait sa mésaventure. Non ils seraient bien mieux à deux, sans compter que la taille du ficus mouvant ne serait pas appropriée à leur balade, du moins s'ils voulaient être tranquille. " Et je n'ai besoin que de toi, ce n'est pas merveilleux ? Juste toi, pas besoin d'outillage affuté pour cette aventure. " D'ailleurs en disant ça Peter eut une pensée pour la dague que la miss avait encore à la main et relâcha une de ses épaules pour tenter de la récupérer ou plutôt de demander à la récupérer parce que la Dame n'était pas de celle qui laissait tomber les armes facilement et il tenait encore à son intégrité physiquement alors s'il arrivait à laisser la dague ici et à continuer de l’entraîner vers la sortie sans perdre une mèche de cheveux il serait déjà victorieux. " Tu auras tout le temps de tuer tes cibles plus tard. " Autrement dit de s’entraîner, plus que cela semblait être un leitmotiv dans le coin.
© HELLOPAINFUL


 


★ Fox On The Run ★
You scream and everybody comes a running Take a run and hide yourself away Foxy is on the run And hide away
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gamora
Gardien de la Galaxie
♠ EMPLOI : Ca dépend du moment
♠ GIF : Gamora
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Dim 5 Fév 2017 - 19:19
Continuer mon apprentissage des coutumes Terraniennes... Voila ce que voulait Peter. Dans le fond je n'avais rien contre. En apprendre plus sur le peuple qui vivait dans ce monde était assez utile je devais l'avouer. Cela me permettait de me fondre plus facilement dans la masse. Mais cela avait aussi une autre signification pour moi. Peut être que Peter désirait sans le savoir rester ici. C'était normal dans un sens c'était son monde. C'était chez lui.
Avoir un chez soit devait être agréable et peu à peu je commençais à me dire... Pourquoi pas ici. Ici ou ailleurs ça n'avait aucune importance pour moi. Mon monde n'existait plus.


Je restais immobile quand Peter s'approcher de moi. Au moment où ses mains se posèrent en douceur sur mes épaules je sourie intérieurement. Ce n'était pas le moment de lui montrer que le contact avec sa peau était quel que chose que je trouvais plaisant. Nous verrons cela plus tard.

Je ne connais pas toutes vos coutumes c'est vraie. Toutefois cette pratique dont je ne connais pas encore le nom m'intrigue.
J'hésite. Mon entraînent est important si je veux continuer à être efficace. Et dans une autre mesure, pourvoir me fondre dans la masse est aussi utile tant que je ici.
J'ai un marché à te proposer : je viens avec toi et en échange, tu me laisse disposer de toi tout l'heure. Qu'en dis-tu ?


Je savais exactement où je m'aventurais et je comptais bien sur une réaction positive du sujet masculin face à moi. J'en avais dit juste assez pour pour l'amener où je voulais. Hélas je craignais qu'il ne pense pas à la même chose que moi et qu'il soit un peu déçu.

Si je comprenais bien nous serions seuls. Rocket avait fait des siennes et Peter était en colère. Ce n'était pas que de la simple colère, il y avait de la frustration. Il semblait las de cette situation. Pourquoi ne demandait-il pas de l'aide à nos nouveaux amis. Peut-être qu'ils pourraient nous permettre de partir rapidement.
Je lui ferais cette suggestion à notre retour de la balade qu'il volait faire. Ce n'était pas le bon moment d'aborder ce genre de sujet.


Qu'est-ce que Rocket t'as fait pour que tu soit aussi remonté contre lui ?

J'essayais de comprendre ce qui se passait du mieux que je pouvais pour tenter d'arranger les choses. Cela attendrait notre retour.
Comme il le disait il n'avait besoin que de moi. Soit, je serais la pour lui.


Pas de lame. Comment les gens s'habillent pour ce genre de « ballades » ?

Autre planète, autre coutume. Je le savais mieux que quiconque. Il était hors de question que je me ballade en peine ville avec ma tenue habituelle en cuir même si je l'adorais.
Cela serait sans doute t-shirt, jean et baquettes. Mais je pouvais facilement me tromper.


Nous allons où exactement ? Cela va durer toute la journée ?
Tu peux m'en dire plus ?




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter Quill
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Starlord avec une Classe intersidérale
♠ EMPLOI : Capitaine d'un équipage sans navire interstellaire
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Ven 24 Fév 2017 - 2:11

Cinema is the most beautiful fraud in the world
Gamora & Peter J. Quill

La demoiselle était attrapée, Peter avait littéralement mis la main sur sa compagne d'infortune, ou plutôt de fortune, et l'embarquait tranquillement. En chemin il profita d'un brin de conversation pour délester Gamora de la lame qu'elle tenait encore dans sa délicate main et la déposa sur le premier rebord disponible.

" Je ne connais pas toutes vos coutumes c'est vraie. Toutefois cette pratique dont je ne connais pas encore le nom m'intrigue. J'hésite. Mon entraînement est important si je veux continuer à être efficace. Et dans une autre mesure, pourvoir me fondre dans la masse est aussi utile temps que je ici. " Trop de réflexions, pas assez de laisser aller. Typiquement du Gamora et ce n'était pas faute de travailler sur le sujet depuis plusieurs années. Il y avait du progrès cependant, mais la demoiselle était encore bien loin de pouvoir suivre les traces de ses divers compagnons en la matière. " J'ai un marché à te proposer : je viens avec toi et en échange, tu me laisse disposer de toi tout à l'heure. Qu'en dis-tu ? " Nan, son imagination n'était pas prolifique à cet instant, pas du tout même... Enfin ce n'était pas comme s'il ne connaissait pas les espoirs déçus depuis le temps et même si un jour il savait que la belle serait prête au plus séduisant des laisser-allers, quelque chose lui disait que ce deal n'avait rien à voir aussi se méfia-t-il un brin.

" Marché conclu ! Dans la limite où tu ne comptes pas abîmer mon corps d'athlète, il a assez morflé pour la journée. " Délicat le Starlord ? Techniquement pas vraiment, il était même plutôt résistant dans son genre et au grand désarroi de quelques raclures de l'espace, cependant il n'était plus forcément d'humeur à jouer au cobaye sans limite, même pour la belle. Enfin s'il n'y avait qu'un de ses compagnons capables de lui arracher ce genre de deal c'était bien elle, et cela, même s'il n'était pas motivé. Pour ce qui était des raisons qui l'avaient inspiré pour cette sortie, et bien la principale pointait le bout de son museau dans la conversation...

" Qu'est-ce que Rocket t'as fait pour que tu soit aussi remonté contre lui ? " Il devait commencer par quoi ? Ce n'était pas comme s'il avait accumulé des années de griefs dans son sillage, cette bestiole était un vrai fléau pour sa tranquillité et son intégrité, sans compter celle du Milano. Mais Peter savait aussi qu'il était influencé par sa dernière mésaventure et il n'avait pas envie de s'éterniser sur le sujet alors il se contenta de maugréer quelques mots.

" Il est venu se servir dans mon matos. J'étais là la tête dans les conduits mais est-ce qu'il a pris la peine de demander ? Non bien sûr que non. Ni vu ni connu je te choure tes affaires. " Saleté de ragondin ! Un jour il sauterait avec une de ses bombes et même là il trouverait probablement le moyen d'embarquer une partie de ses affaires dans sa mort, vous verrez ! Mais on n'en était pas là n'est-ce pas ? Non à cet instant on embarquait tranquillement Gamora vers la sortie qui n'était plus très loin à présent. À eux le soleil de Californie et l'obscurité d'un bon ciné, loin des problèmes de vaisseau et de poils.

" Pas de lame. Comment les gens s'habillent pour ce genre de « balades » ? " Souci vestimentaire ? Voilà un côté féminin qui pourrait choquer quelques oreilles de la part de Gamora mais qui faisait sourire son interlocuteur. Lui-même n'avait absolument rien à redire sur la tenue de sa collègue qui lui allait à merveille comme d'habitude alors pas besoin d'encourager un changement de dernière minute.

" C'est ça qui est bien dans ce genre de sortie: on se fiche totalement de ce que tu portes " Et puis on était à Los Angeles les gars, le soleil et la culture laissait l'embarras du choix au niveau vestimentaire, la donzelle ne choquerait guère, du moins de par sa tenue. De toute façon ils sortaient enfin du Milano, il n'était donc plus l'heure de tergiverser et Peter embarqua la demoiselle sur un côté du hangar où se dessinait, entre autre chose, la moto qu'il avait réussi à récupérer.

" Nous allons où exactement ? Cela va durer toute la journée ? Tu peux m'en dire plus ? " Laisser-aller, on y revenait encore et toujours mais cette avalanche de questions amusa Peter qui finit par relâcher les épaules de la belle pour s'approcher de son nouveau jouet à moteur.

" Nous allons en ville, cela va durer quelques heures et tu verras quand on y sera. " La concrétisation de son petit projet décidé sur le pouce semblait redonner de l'entrain au Lord des étoiles qui affichait à présent un air où se mêlait satisfaction et amusement. D'un geste il démarra la moto qui ronronna bruyamment pour son plus grand plaisir avant qu'il ne lève à nouveau la tête vers sa compagne du jour. " Aller en selle ! " Si si, cette perspective l'enchantait, il ne le dissimulait guère. Une balade sur un super jouet avec une superbe demoiselle, de quoi illuminer une journée pourrie.
© HELLOPAINFUL
.

 


★ Fox On The Run ★
You scream and everybody comes a running Take a run and hide yourself away Foxy is on the run And hide away
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gamora
Gardien de la Galaxie
♠ EMPLOI : Ca dépend du moment
♠ GIF : Gamora
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Mar 11 Avr 2017 - 15:22
Cinema is the most beautiful fraud in the world

GAMORA & PETER J. QUILL

Il acceptait mes conditions trop vite. Avait-il compris où je voulais en venir quand je lui demandais si je pouvais disposer de lui après ? C’était fort probable et il allait falloir que je travaille ma subtilité.

Abîmer ton corps d’athlète…
Je ne t’ai jamais fait de mal ou blessé pourquoi crois-tu que je vais te brutaliser ?


Visiblement il avait eu un début de journée assez dure avec le petit désagrément avec Rocket. Nous savons tous à quel point le Milano compte aux yeux de Peter et nous essayons de l’aider au mieux de nos possibilités mais nos connaissance techniques et de la planète où nous sommes sont trop éloignés ou insuffisantes pour ses besoins.
Je me doutais que Rocket devait certainement vouloir l’aider mais de manière maladroite. C’est dommage que les différences culturelles posent autant de problèmes entre nous. Même si parfois je sentais qu’il y avait de la colère chez les uns ou les autres il y avait aussi un lien très fort. Comme une sorte d’équilibre.


Promis ce que j’ai en tête pour après ntre ballade ne te fera pas de mal. Tu as passé une mauvaise journée et tu peux compter sur moi si je peux aider à faire en sorte qu’elle se termine mieux.

Donc journée détente sur Terre bien c’est parti. Peter essayait de me trainer contre mon grès vers la sortie mais après quelques mois passé ici j’avais compris une chose importante sur les humains. Il ne fallait pas leur faire peur pour avoir la paix.
Déjà, en tant qu’alien, c’était mal parti mais si en plus je sortais dans cet accoutrement c’était fichu. Même s’il disait le contraire je savais de quoi je parlais pour avoir fait quelques ballades dans le coin en solo.
Nous étions devant la moto je compris que le départ était imminent.


Peter Je dois vraiment changer de vêtements. Je suis dégoulinante de sueur et de ce que je sais d’ici ce que je porte n’est pas approprié. Laisse-moi quelques instants et je te rejoins ici. Promis.

Je lui fis un sourire juste avant de retourner à ma chambre histoire de me rafraichir en vitesse et enfiler quelques vêtements du coin. J’espérais qu’il ne prendrait pas mal mon refus de partir dans l’état. Mais malgré mon passé d’assassin, j’avais toujours pris soins de moi et de mon apparence. Je ne comptais pas changer cela.
Quelques minutes plus tard, me revoilà dans le couloir, portant un jean, une paire de bottes à talon bas, un débardeur noir et mes cheveux mouillés étaient attachés en tresse en prévision de la ballade à moto. Démêler des cheveux long qui ont flottés au vent c’est une galère sans nom !


Me voila !

Je m’arrêtais juste devant lui visiblement contente de moi.

Pas d’arme et prête pour une journée de détente parmi les terraniens.

C’est vraie, je n’avais vraiment pas d’armes sur moi. Seul le gadget, générateur d’hologramme pour me faire ressembler à une terranienne en cas de problème. Je le gardais inactif dans l'une de mes poches.

Tu crois qu’il y a des glace à l’endroit où on va ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter Quill
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Starlord avec une Classe intersidérale
♠ EMPLOI : Capitaine d'un équipage sans navire interstellaire
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Sam 22 Avr 2017 - 23:45

Cinema is the most beautiful fraud in the world
Gamora & Peter J. Quill

" Abîmer ton corps d’athlète… Je ne t’ai jamais fait de mal ou blessé pourquoi crois-tu que je vais te brutaliser ? Promis ce que j’ai en tête pour après ntre ballade ne te fera pas de mal. Tu as passé une mauvaise journée et tu peux compter sur moi si je peux aider à faire en sorte qu’elle se termine mieux. " C'était quoi ça ? Une tentative pour endormir sa méfiance ? Un brin de sincérité, un essai pour le rassurer ou un mensonge ? Trop de voie et pas assez de données, c'était l'inconvénient lorsque vous poussiez votre interlocutrice, vous ne pouviez pas planter votre regard inquisiteur dans le sien et déceler la vérité. Enfin dans tous les cas le résultat était le même, Peter restait bloqué sur la perspective d'une activité agitée où il devrait sereinement remettre sa fierté au placard face à la dextérité de la demoiselle. Enfin non, n’exagérons pas, il n'avait pas survécu jusqu'ici avec un manque de compétence en combat, s'il n'avait pas la souplesse et l'agilité de la belle il savait tout de même honorablement se démerder. Certains mêmes diraient qu'ils arboraient les compétences d'un fier combattant mais lorsque vous viviez avec la Femme la Plus Dangereuse de l'Univers et le Destructeur vous appreniez à remettre ça en perspective avec humilité.

" Je suis heureux de voir que j'ai toujours su faire bonne figure alors. " Non parce que sérieusement, les rares fois où il avait pu accepter d'endosser le rôle de cobaye il en était parfois sorti avec quelques jolies contusions même s'il avait gardé la tête haute tel le fier Gardien qu'il était. " Mais si tu penses à un atelier massage je serai aussi ravi de participer. " Ou a tout autre chose plus délicate qu'un quelconque entrainement cela allait de soi. Enfin l'heure n'était pas à ce futur, non l'heure était maintenant à enfourcher leur destrier mécanique pour filer entre mer et ville jusqu'au cinéma mais ce présent s'esquiva au moment où enfin il se dessinait aux ronrons du moteur éveillé.

" Peter Je dois vraiment changer de vêtements. Je suis dégoulinante de sueur et de ce que je sais d’ici ce que je porte n’est pas approprié. Laisse-moi quelques instants et je te rejoins ici. Promis. " Ô déception, la voilà qui filait déjà avec un sourire. Ne jamais se croire victorieux tant que la belle n'était pas à bord, il connaissait cette leçon mais tous les rappels étaient difficiles à encaisser. Tel l'enfant qui avait perdu son compagnon de jeu Peter se laissa retomber sur la selle de la moto et joua un bref instant avec la poignée avant d'éteindre le moteur et de sagement patienter. Non parce que ce n'était pas un Lapin, ce n'était pas le genre de Gamora et c'était donc sereinement que notre homme prenait son mal en patience en observant la carlingue du Milano qui avait vu de meilleurs jours. Au fil de cette attente et observation il égara quelque peu son enthousiasme, ils avaient tellement mieux à faire que de rester bloquer sur cette planète même si cette dernière subissait dernièrement des évolutions qui lui offraient enfin l'opportunité de s'ouvrir à la galaxie.

" Me voila ! " A force de croquer ses idées dans un coin de sa tête il faillit sursauter au retour de la demoiselle. Mais failli seulement, fallait pas déconner il n'était pas si nerveux que ça. " Pas d’arme et prête pour une journée de détente parmi les terraniens.  " Le sourire égaré en chemin retrouva tranquillement sa place sur son visage tandis qu'il levait la main en direction de la revenante, l'invitant ainsi la saisir pour la guider vers sa place.

" Je n'en demandais pas tant, me voilà ravi. " Une demoiselle tout propre et apprêtée, cela valait presque l'attente, oui presque parce que la précédente dégaine lui allait aussi parfaitement mais elle avait déjà accepté de le suivre à l'improviste alors il n'allait pas chipoter sur quelques minutes supplémentaires.

" Tu crois qu’il y a des glace à l’endroit où on va ? "Si ce n'était pas mignon ça, Gamora était sensible à l'appel des crèmes glacées, le détail était noté avec un sourire presque attendri par ce brin d'ouverture.

" Glaces, chocolats, pop-corns, tout ce que Terra peut faire de plus sucré. "

Une fois la Belle en selle, Peter relança la machine avec un retour de satisfaction sur le visage. Le hangar et le Milano furent bien vite oubliés en filant sur la route qui les ramenait vers L.A. sous le soleil Californien. Et pour tout avouer le trajet fut presque trop court au goût du pilote: le vent, la mécanique et la demoiselle accrochée, un combo auquel on regrettait de mettre fin, et cela, même si c'était pour les bienfaits d'un film. Mais c'est sereinement résigné que notre homme se gara aux encablures du cinéma qui arborait sur sa devantures quelques affiches qui évoquaient des films qui n'étaient pas de ce siècle. Et c'est avec un brin de fierté qu'il se décida à présenter le programme.

" Et voilà, cet après-midi nous découvrirons le Cinéma. Aventure et spectacle typiquement Terranien qu'il te faut absolument connaitre. " Toujours en selle, Peter pivota légèrement vers Gamora pour saisir la réception de sa, trop, succincte explication.
© HELLOPAINFUL
.

 


★ Fox On The Run ★
You scream and everybody comes a running Take a run and hide yourself away Foxy is on the run And hide away
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gamora
Gardien de la Galaxie
♠ EMPLOI : Ca dépend du moment
♠ GIF : Gamora
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill   Dim 30 Avr 2017 - 10:40
Cinema is the most beautiful fraud in the world
♣ Statut du sujet : Envoyez moi un mp pour nous rejoindre
♣ Date du rp : Juillet 2016, pré-Intrigue n°7
♣ Météo & moment de la journée : Il fait beauuuuuuu (Los Angeles les gars !) et nous sommes dans l'après-midi


Il me prenait vraiment pour une brute qui ne pense qu’à faire du mal à ses proches comme à ses ennemis. Je pensais qu’avec le temps il me connaissait mieux que ça. Cela ne me vexait absolument pas mais il allait falloir que je montre à Peter que je ne suis pas qu’une machine à tuer. Il était peut-être temps que je lui fasse aussi découvrir quel était la culture des Zen-Whoberi. Mais pas tout de suite. Pour le moment c’était la journée de Peter.

Désolée de te décevoir Peter, je ne pensais pas aux massages mais si tu en veux il te suffit de demander. Mais pas aujourd’hui il y a ta ballade puis mon idée. Et j’espère qu’elle te plaira.

Je préférais rester évasive. A début je pensais pratiquer avec lui une séance de détente en pratiquant un peu de yoga, une technique de relaxation humaine que j’étudiais depuis mon arrivée sur cette planète. Puis une autre idée me vint en tête. Régulièrement je vais me balader au Mildred E. Mathias Botanical Garden proche de l’université UCLA. J’adore voire toutes ses belles plantes préservée dans cette immense étendue naturelle. Cela me rappelle le jardin de mon père qui était notre lieu de méditation.

Bien qu’il n’avait pas vraiment envie que j’aille me changeait il semblait finalement content. J’avais donc raison. Lorsqu’il me dit que là où nous allions il y aurait effectivement des glaces et d’autres choses dont je ne connaissais pas encore le nom j’étais ravie.


Pop-corns, je ne connais pas encore. Il va falloir que je goute ça.

J’adorais la diversité des plats que comptais cette planète. Le gens ici ne pensait qu’à manger mais ce qu’ils préparaient était tellement bon qu’il était difficile de résister. Si les Terraniens étaient un peu plus tolérant et acceptaient mieux les étranger comme moi j’aurais pu accepter de vivre ici. Mais mes amis et moi avions une mission : détruire Thanos.

En route vers un endroit dont je ne connaissais pas encore le nom je profitais du paysage qui défilait. C’était qu’une simple succession de rues, mais il y avait toujours un petit quelque chose à regarder comme des boutiques, des affiches, des petits parcs.
Je m’accrochais à Peter en sachant qu’il aimait ce genre de contact et c’était réciproque. Parfois je réalisais tout ce que Thanos m’avait volé, tout le temps que j’avais perdu et les expériences que j’avais raté. Ma vie ici auprès de ma nouvelle famille était comme une nouvelle naissance.


Arrivés à destination, Peter annonça que nous allions découvrir le cinéma. Son explication succincte me laissait perplexe. Je e savais pas trop ce que c'était. J'avais vu des annonces à la télévisions où ils présentaient des images de choses qu'ils appelaient films. Cela ne m'avais pas trop attirée ayant autre choses à faire.
Etant donné que Peter semblait adorer ça je comptais me laisser guider


Aventure et spectacle. Le cinéma fait parti de ce que les Terraniens appellent un divertissement?
A quoi dois-je m'attendre? Qu'est-ce qu'on y fait? Ca bouge? On marche? On voit des gens? Expliques-moi



Revenir en haut Aller en bas
 

Cinema is the most beautiful fraud in the world || Gamora & Peter J. Quill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !