Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Marvel
MessageSujet: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Dim 11 Déc 2016 - 17:10

Intrigue 7, groupe n°2 : le SHIELD c’est pas une guilde


Brock Rumlow ▬ Ashley E. Johanssen ▬ Jack Campbell ▬ Natalia Volkov ▬ Mindy McCready ▬ Helmut Zemo ▬ Wanda Maximoff ▬ Pietro Maximoff


▬ Si vous ne vous êtes pas inscrits, mais souhaitez participer, envoyez un mp à Marvel. Vous pouvez évidemment notez ces réponses dans vos agendas rp.
▬ Nous vous conseillons de faire des rps d’environ 500mots ou moins : vous pouvez faire plus court ou plus long, évidemment, à condition que cela n’impacte pas votre temps de réponse : il vaut mieux que l’intrigue avance ! Il n’y a pas d’ordre de réponse pré-établi et si un de vos partenaires semble aux abonnés absents, passez son tour. N’attendez pas non plus le PNJ croyez moi il viendra bien assez tôt : ses interventions seront régulières, en fonction de vos réponses. N'hésitez pas à enchaîner plusieurs tours à la suite. Si vous avez besoin d’un détail pour répondre, contactez une fois encore Marvel. N’hésitez pas à poster dans le QGpour discuter avec vos petits camarades.
▬  La date du RP, inrp se situe le 1er mars 2017 : c’est aussi la date limite à laquelle l’intrigue se terminera ( essayez d’avoir clos vos sujets d’ici là où ça se terminera en bain de sang :huhu : ).
▬ Il est fort possible que vous soyez amenés à vous séparer en petits groupes, soit parce que vous vous divisez soit pour facilités de discussion/action etc : nous vous demandons donc d’indiquer le lieu & moment de votre réponse ainsi , au début de votre rp :
Code:
<aka> Localisation et moment </aka><br>
L’un pourra donc avoir Près des toilettes, un peu avant minuit et quelqu’un pourra venir le rejoindre pour le transpercer à coup de lance, tandis qu’un autre pourra indiquer Dans les vestiaires, une heure du matin etc.

Bon courage à tous !  :lama:

▬ QG du S.H.I.E.L.D. 10h30, comme toujours c'est l'effervescence : public dans la partie officielle de Los Angels, agents qui rentrent et qui sortent, s'entraînent, débriefent, des héliporteurs qui rentrent et qui repartent.
▬ Les lourdes portes de confinement descendent du plafond pour fermer les endroits névralgiques et limiter les mouvements - lourdes, noires barrées de rayure jaunes elles résisteront à toutes les armes conventionnelles et plus si affinités. On peut les rouvrir en partie... si on dispose du bon niveau d'accréditation biométrique. Plus personne ne peut entrer ou sortir.
▬ Une alarme retentit dans tout le QG : ceux familiers aux noms de code du SHIELD reconnaîtront ceux attaché au meurtre d'un agent de niveau 7, grade le plus élevé, et d'une intrusion dans les secteurs réservés aux agents.  Une voie pré-enregistrée ordonne aux agents de rejoindre leurs équipes, et de se déplacer avec armes et badge. L'équipe du S.T.R.I.K.E. est appelée aux prisons.
▬ Vous vous retrouvez face à un meurtre, et une rumeur d'intrusion : il y a les secrets de l'agence à protéger, les prisonniers qui risquent d'être déjà en train de s'évader si l'intrus était leur allié, et la (forte) possibilité de tomber sur le cadavre de l'agent... et les secrets pour lesquelles elle est morte : vous pouvez rapidement apprendre que Maria Hill était en communication avec la morte ( oui oui ) mais que cette communication a été coupée. Il y aurait des intrus, des taupes un cadavre pas encore retrouvé...



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Lun 12 Déc 2016 - 17:38






Another one bites the dust

...


Prison du SHIELD ▬ 10.45 am


Natalia avait déposé son fils à la pâtisserie du Queen’s, où elle savait qu’il retrouverait son petit camarade. Elle y avait également laissé Tybalt, après une réelle hésitation. Elle ne craignait pas pour la vie de Zinoviy, et ne voyait donc aucun impératif à laisser le chien avec lui. Mais elle ne voyait pas non plus pourquoi, aujourd’hui, elle le prendrait avec elle au SHIELD : et puis, il y avait Ammy, avec Rick et Arthur. La copine canine de Tybalt, qu’elle soupçonnait fortement de porter des bébés chiots, d’ailleurs… Enfin, ce n’était pas le sujet : elle avait déposé tout le monde « en lieu sûr », alors qu’elle avait hésité à les prendre avec elle aujourd’hui. « Regarde chéri, maman travaille ici ». Heureusement qu’elle ne l’avait pas fait.

« Святое дерьмо! » jura-t-elle dans sa langue maternelle lorsque l’alarme retentie soudainement.

Ce qui l’agaçait le plus n’était pas la sonnerie criarde à rendre l’ouïe à un sourd, mais les lourdes portes de confinements qui s’était abaissé, un peu comme dans ces films interstellaires avec les portes métallisée des vaisseaux. En pire parce qu’on était au SHIELD. Elle se retrouvait prisonnière du nid, et Velvet serra les dents. Elle risquait d’être en retard, désolé Rick. Il n’était que 10h30 mais les ennuies peuvent durent longtemps ici. Un meurtre, d’un des chouchous du patron et… Une intrusion. Si elle ne s’était pas embrouillée : elle reprenait petit à petit ses marques. D’un bout à l’autre du pays ou de la planète, le SHIELD restait le SHIELD et c’était l’un de ses avantages.

Natalia continue de lancer un chapelet de jurons en russe en allant chercher son équipement complet – son casque et son arme de type « kalachnikov », notamment – et d’activer sa puce en vérifiant que celle-ci n’allait pas la lâcher en cours de route. Apparemment non. Elle croisait les doigts pour ne pas s’effondrer alors qu’elle passa brièvement en vision thermique, avant de rejoindre Brock et le S.T.R.I.K.E. à la prison.

« Agent Volkov, nom de code Velvet, présente, chef. » lança-t-elle machinalement à Rumlow en se tenant non loin de lui, droite. « La menace est-elle identifiée ? Intrusion de quel type, plutôt de type évadée ou reptilienne ? »

Elle se retint de soupirer. Si ce n’était pas (encore ?) un coup d’Hydra, elle voulait bien payer une tournée à toute l’équipe. Sauf ceux qui l’auront trop emmerdés.



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Lun 12 Déc 2016 - 18:07





H(d)eadshot

...

Une salle de réunion du SHIELD ▬ 10.45 am


Il semblait à Jack qu’il n’avait jamais été aussi heureux que depuis qu’il était à Los Angeles. Sur beaucoup de points, sa vie s’était arrangée : il n’avait plus de cellule officielle attitrée, il vivait avec Ashley presque comme une vraie personne (« avec une identité », s’entend), il avait un petit job de serveur au Queen’s, et le SHIELD commençait même à l’envoyer sur des missions autre que « on te pose, tu tires, en t’enlèves ». Il n’en fallait pas plus pour rendre heureux le borgne qui, aujourd’hui, accompagnait son homme à la base du SHIELD, carrément. Ça aussi, ça arrivait de plus en plus souvent, et ça n’était pas pour lui déplaire. Il se sentait presque puissant, comme s’il prenait sa revanche sur ceux qui l’avaient maintenu en laisse depuis tant d’années.

Lorsque l’alarme retentie soudainement, il manqua de sursauter. L’une des pupilles de Fury venait de décéder, assurément – il avait eu le temps de potasser le fonctionnement du SHIELD lors de ses quinze années dans sa cellule – et une intrusion. Une voix appela ensuite l’équipe du S.T.R.I.K.E. en prison, et Jack eu une pensée pour Mindy : Ashley lui avait dit qu’elle n’était plus dans sa cellule, mais qu’elle n’avait pas été libérée. Et il n’avait pas pu en savoir plus. Il chassa ses pensées de son esprit lorsqu’il remarqua qu’ils étaient… Enfermés dans le SHIELD.

« Ca faisait longtemps » soupira-t-il légèrement avant de suivre Ashley.

Ils passèrent s’équiper – Ashley plus que lui – et, suivant le mouvement, ils se dirigèrent ensuite dans l’une des salles de réunion les plus proches. Jack pris une chaise et attrapa le poignet d’Ashley pour l’attirer près de lui (mais l’heure étant apparemment, grave, il n’osa l’attirer sur ses genoux) et croisa ensuite les bras.

« C’est pas moi qui me suis infiltré, je vous le jure, j’ai un pass. Et sinon, quelqu’un sait ce qu’il se passe, exactement ? Ou ce qu’on doit faire ? »



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brock Rumlow
Hydra
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Dim 18 Déc 2016 - 11:38
Intrigue | SHIELD
Ready or not, here I come, you can't hide


Prison du SHIELD 10:45


« -'chier. »

Brock peste dans les couloirs en ôtant son blouson du S.H.I.E.L.D. Pour passer un gilet pare-balle par-dessus son marcel, harnachant sans même les regarder les différents éléments de sa tenue d'assaut. La porte de son casier claque sous la botte qui vient la refermer sans douceur, avant de partir au pas de course, finissant de passer la sangle de son automatique autour de ses épaules. Il siffle et lève un poing fermé autour de son crâne, attirant l'attention de son équipe sans ralentir l'allure alors qu'il cavale dans les locaux sous-terrains du S.H.I.E.L.D. . Notation important : Brock n'est pas amusé. Même en mission et à moitié crevé par les saliguads d'en face, l'une des marques de fabrique d'Hylas, c'est d'avoir un sourire en coin, moqueur et le sarcasme au bord des lèvres. Une attitude je m'en foutisme qui peut redonner du baume au cœur, une fois dans le pétrin ou vous donner envie de l'achever vous-mêmes. Sérieux, faisant son job avec doigté, mais comme si de rien n'était. Pas là. Pire, ce n'est pas le « non-amusement » de quand il se fait chier et qu'il doit remplir la paperasse de l'organisation au bouclier – comment peut-on penser qu'HYDRA est le mal grandiloquent quand aller pisser demande de signer trois formulaires pour des bureaucrates qui plieraient les genoux sous le poids d'un kalash ? - non. Ca sent mauvais et ça le fait chier, dans le sens « bordel de merde » du terme.

Il hausse les épaules sous le regard de son second, Rollins – non, il sait pas non plus ce qui se passe. Officiellement, c'est ce que le geste du leader de l'équipe signifie, mais adressé dans un éclair de connivence à Rollins, ça souligne qu'il ne sait vraiment pas ce qu'il se passe. Pas vraiment l'occasion de jacasser ni de se lamenter sur la fin du monde – il serait avec d'autres que son équipe sur-entraînée, il en profiterait pour botter des culs, mais eux sont effficaces, se rassemblant prêts pour l'opération et suivant les pas de leur commandant qui rouvrent d'un mètre seulement les portes au fur et à mesure qu'il les rencontre. Il siffle à nouveau avec un signe de tête.

« - Rollins, trouve moi les jumeaux. »

Ils sont dans les locaux, et c'est une faille potentielle extrêmement importante, l'agent part au pas de course. Ils sont sous sa responsabilité aussi, et ça fait également chier. Brock met en route son oreille pour annoncer aux hauts gradés de ses miches :

« - S.T.R.I.K.E. Prêt à intervenir. »

Il jette un coup d'oeil à Velvet qui marque à ses côtés et arque un sourcil amusé – j'espère bien que t'es présente ma vieile. Il lui adresse un signe de tête tout en continuant au pas de charge.

« - Pas qu'on sache, un agent à terre dans la section 12 c'est tout. Evadé ou pas, on va le savoir, »
note-t-il en livrant œil et doigt au scanner qui les mène dans la section prison. Pas de casque pour lui avec cette connerie de sécurité incapable de les protéger. Ils sont encore dans la zone la moins sécurisé de la prison et tout est calme, malgré la curiosité des prisonniers. Il continue à son oreille. «  Est-ce qu'on a des infos sur la haute sécu ? » L'équipement de l'équipe crachote qu'ils ont perdu le contact visuel et audio avec l'intérieur du « fridge ». Ah tiens, c'est con, comme ça tombe bien. Brock fait rouler ses épaules, vérifiant qu'il est prêt pour une baston, au cas où et crache :

« - Incapables de petits génies, »


D'un geste de main, il fait signe à son équipe de se tenir prête à faire feu tandis qu'il commande l'ouverture de la dernière porte, arme au poing et rictus aux lèvres.




- This is gonna hurt. -

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Lun 19 Déc 2016 - 20:43
Le SHIELD c'est pas une guilde
Intrigue
I am looking at the stars. They are so far away, and their light takes so long to reach us. All we ever see of stars is their old photographs.

Dans un des couloirs du SHIELD vers 10:45


"Génial… Manquait plus que ça."

Ça manquait à mon bonheur, sérieux. Je voulais une mission pas trop chiante, pas trop compliqué. Le genre d'opération où sans me forcer j'aurais pu briller et ramener je ne sais pas trop quel truc à je ne sais pas trop quel mégalo de base qui a dans l'idée de devenir le roi du tas de cendres, ce qui est entre nous la pire idée du monde. Je veux dire, tu veux régner sur l'Univers. Okay. J'avoue que c'est un drôle de rêve, mais soit, ça se comprend, t'as un truc à compenser, un père à qui t'en veux à mort, éventuellement un Oedipe mal placé que personne n'a pensé à régler à ta place, je peux entendre que tu aies envie de soumettre à ta volonté, de fer je l'espère, toute forme de vie que tu pourrais croiser. Soit. Jusque-là, je l'entends. Mais qu'après on vienne m'expliquer que pour ça il faille tout brûler jusqu'à ce qu'il ne reste de tes sujets que de la poussière ? Sérieux ? Est-ce que ce serait pas un poil stérile comme démarche ? Non ? Réfléchis bien. Les cendres… Elles feront quoi pour toi ? Ben pas grand chose mon pote. Alors tu me jettes tes plans d'armes de destruction massives et tu commences à bosser sur un truc plus subtile. Allez. Bref. Je m'égare. Je disais donc que je voulais un truc simple. Quelque chose de pas prise de tête, que j'aurais pu faire entre mon premier repas de la journée et le moment où je me dirais que quand même, la bouillie qu'on a osé me servir et considérer comme nourriture était franchement immonde, mais non. Une fois de plus, fallait que ce soit compliqué et surtout accompagné de complications. "Il nous faut des dossiers, des trucs secrets, des trucs à voler, blablaba… Ce sera pas difficile pour vous deux et l'échec sera moyennement toléré…" La routine quoi. Je ne devrais pas être surpris de voir que l'alarme est déclenchée, que l'entièreté du bâtiment se verrouille et que nous, comme deux idiots, on se retrouve là, au milieu d'agents qui j'en suis sûr seront aux anges de tomber sur nous. J'suis même sûr, voir prêt à parier mon slip du vendredi, qu'ils vont gentiment nous coller une balle chacun avant d'appeler un technicien pour qu'il passe la serpillère. Non parce que le sang de mutant, ça fait mauvais genre sur le sol impeccable d'une organisation qui est censée faire mieux que celle pour laquelle je suis, l'air de rien et si on est pas trop regardant, obligé de travaillé. La mâchoire verrouillée et le coeur affolé par la furieuse envie que j'ai de me tirer d'ici, j'attire à moi ma soeur par le poignet, me plaquant au passage au premier mur que je trouve, ce qui est assez simple vu le couloir dans lequel nous nous trouvons. Je prends une grande inspiration et pour me calmer, je commence à caresser ses cheveux tandis que mon coeur cherche à me faire comprendre qu'il aimerait se frayer un chemin hors de ma poitrine.


"Ça va le faire." Tu parles. On va sûrement y passer, mais c'est vrai, un dernier mensonge pour la route, ça peut pas faire de mal. C'est pas comme si je n'avais pas pire à me reprocher. "On a toujours notre porte de sortie non ?" Je lui souris. "Celle d'être géniaux et invincibles. Suffit de trouver…" Ça va me faire mal de le dire. Je le jure. Je crois même que je vais en perdre deux dents. Ou cracher un peu de sang. Ou les deux. Voir pire. "On va trouver Rumlow ou un des nôtres. Eux ils pourront nous faire passer l'air de rien pour des stagiaires ou je ne sais trop quoi…" Ouais mais et si on les trouve pas ? On fait quoi ? Bah on se démerde. Comme d'habitude.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wanda Maximoff
Hydra
♠ EMPLOI : Esclave de HYDRA
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Lun 19 Déc 2016 - 22:53
Le Shield, c'est pas une guilde.


Je souris alors qu'on se glisse dans les couloirs vides de la base du SHIELD et que je regarde du coin de l'oeil la mine blasée de mon frère. Il n'a pas besoin d'ouvrir la bouche que je vois déjà, comme dans les cartoons, des gros nuages noirs flotter au-dessus de sa tête, avec de la pluie et des éclairs qui lui tombent dessus. Je pourrais presque dire à la phrase près ce qu'il est en train de penser. Il se fait chier. Il déteste être là. Il ne supporte pas qu'on lui donne des ordres. Tout est injuste. Il préfèrerait être à mille lieues d'ici. Il le pense, et je sais qu'il exagère aussi un peu pour moi. Il sait que ça m'amuse et me distrait de le sentir et le voir aussi en colère, aussi grognon. Il est la forte tête depuis toujours, mais depuis qu'on est prisonniers d'HYDRA, c'est lui qui a toujours ouvert sa gueule plus fort pour que j'évite les coups. C'est lui qui a toujours fait la forte tête pour être sûr qu'on s'intéresse pas à moi et qu'on me fasse pas de mal. Une autre façon de me protéger, comme des centaines d'autres qu'il a, jour après jour... Parce que des deux je suis la plus fragile et la plus jeune...de onze minutes, comme il se plait à me le rabâcher sans arrêt. Onze minutes.

Et là, nous voilà pour une mission comme une autre, à la différence qu'on est au beau milieu d'une base ennemie. Enfin, des ennemis de ceux qui nous tiennent en laisse. Est-ce que ça fait d'eux nos amis? Parce que comme dit le proverbe, l'ennemi de mon ennemi... mais le SHIELD ne sait pas qu'on a une puce. Le SHIELD ne sait pas qu'on est des marionnettes à leur solde et qu'ils nous envoient faire leurs corvées, sans autre récompense que le plaisir de rester en vie, avec une bombe à retardement dans le crâne. Et s'ils savaient? Est-ce qu'ils nous aideraient? Ou ils continueraient à nous voir comme les simples rejetons de Magneto, le grand méchant mutant...

Tout à coup une sirène retentit et me fait sursauter. Oh c'est pas bon. Pas bon du tout. Pourtant...ça pourrait pas être nous. J'utilise mon pouvoir pour nous cacher, et il n'y a personne, absolument personne autour de nous. Personne n'a pu donner l'alerte. Alors qui? Je tourne la tête vers Pietro et nos regards se croisent. La même inquiétude et le même réflexe. Une âme dans deux corps, comme on nous disait en Roumanie, il y a longtemps maintenant.

C'est pas nous Pietro. Je te jure c'est pas nous. J'ai pas relâché mon pouvoir alors...alors je comprends pas comment... comment ça a pu...

Et en une seconde il fait son Pietro, son grand frère, et m'attire dans un recoin, mon front retrouvant le creux de son épaule alors que sa main se pose dans mes cheveux, le même geste depuis des années... Je hoche lentement la tête en l'entendant me dire que ça va bien se passer.

Oui oui... et...ouais je dois trouver Rumlow... Le mieux c'est de suivre la foule sans se faire remarquer. Je peux encore tenir un peu mais pas trop longtemps. Juste...pour qu'on nous sorte de là...

Je montre une porte derrière laquelle je sens du monde, et prends la main de Pietro.

Allez, on va par là.

Je pousse la porte et on se retrouve avec un paquets de gens à l'uniforme du SHIELD qui se dirigent tous au même endroit. Le mieux c'est de les suivre, on trouvera bien du monde. Des nôtres. Nos geôliers.

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mindy McCready
Fugitif
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Hit-Girl ou The Little Bitch pour les intimes.
♠ EMPLOI : Ex-justicière mise aux arrêts pour PTSD & fugitive sous la garde de Bucky Daddy Bear Barnes
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Lun 19 Déc 2016 - 23:30


「This place is a prison and these people are not your fucking friends.」

Mindy McCready
Cellule secrète du SHIELD n°****, 10:45 AM


Elle renifle un peu avant de détourner la tête lentement vers la porte de sa cellule qui se lève d’elle-même. Alors qu’un bruit assourdissant qu’elle avait l’impression de reconnaître se mette à hurler dans les cellules, couloirs et autres endroits de la prison. Recroquevillé sur le lit en étant légèrement accroupie, il y a cette fille. Elle fixe la porte ouverte sans bouger. Cette fille, elle a les traits tirés, des cernes sous les yeux, perchée sur son lit, elle ressemblerait à une gargouille comme on pouvait en voir sur les églises. Elle n’était pas aussi monstrueuse qu’elle. Tout du moins en apparence on vous dirait. Cette gosse que vous serez tenté de prendre en pitié, c’était une gamine, c’est vrai. Qui avait eu la malchance de tomber sur le mauvais père. Une chose en entraînant une autre, elle était ici. Finalement, elle glisse son pied nu contre le tapis au pied de son lit. Rumlow avait même pensé à lui fournir cela pour éviter qu'elle est froid aux pieds en se promenant dans sa cellule. Finalement, elle se laissait guider par son instinct premier avant de finalement voire passer en courant devant la porte un prisonnier qui voulait atteindre le bout du couloir. Stupide.

Elle passait prudemment la tête par la porte, plissant légèrement les yeux, méfiante, alerte. Encore une blague foireuse ? Un exercice de Rumlow ? Un nouveau jeu auquel il voulait la faire jouer dans son esprit torturé ? Sa posture même n’est pas naturelle et quiconque la connaissant un minimum en serait surprise. Sur les nerfs, tendu, méfiante presque… craintive. Ce qui n’était pas dans la nature de Mindy d’agir comme ça. Aujourd’hui, elle avait pu dormir un peu. On l’avait privée de sommeil les deux derniers jours. Elle avait réussi à piquer un somme au milieu de la nuit, jusqu’à ce qu’ils allument la lumière blanche… Trois heures trente de sommeil, ce n'était pas glorieux, mais cela valait de l’or pour elle. Les autres prisonniers -ils n’étaient pas très nombreux dans ce quartier de la prison- semblaient en aussi bon état qu’elle. Des cadavres à qui on avait donné une âme en mauvais état de marche. Ils lui ressemblaient, elle se voyait parfaitement à travers leurs regards. Et voir ça la révulsait. Elle retient un haut le cœur. Non. C’était différent… Elle devait juste se tenir tranquille encore un peu. Et peut-être que Rumlow lui foutrait la paix pour les prochains jours. C’est ça. Elle ne devait pas encore bouger. Elle n’avait reçu aucun ordre, si elle bougeait, si elle fuyait, cela serait encore pire. Elle ne compte plus le nombre de jours… Mais voilà quasiment cinq mois que le chef Rumlow s’employait à faire mumuse avec son cerveau. Et il faisait tomber ses dernières barrières.

Elle posait sa main d’enfant contre la porte, fixant le couloir. Elle ne voyait pas grand-chose de toute manière. Puis des bruits de tirs. Elle reconnaîtrait ce son entre mille, elle en aurait presque deviné le calibre. En tout cas cela l’attire. Elle sort un peu de la chambre, gardant sa main contre le mur en faisant quelques pas vers les bruits. Une émeute… C’était ça cette sonnerie. Une émeute dans la prison… Un rictus déforme son visage qui avait perdu l’habitude depuis ses derniers mois d’en afficher un seul. « This time… it’s not my fault… » Murmure la petite blonde en fixant la porte du bout du couloir. « Not my fault… » .
Intrigue; Le Shield, c’est pas une guilde





I am damaged, far too damaged.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Lun 2 Jan 2017 - 14:35




Le S.H.I.E.L.D., ce n'est pas une guilde.
Du monde & Helmut


Five minutes alone.


Etage scientifique, 10:45 a.m.


On ne peut pas être tranquille plus de cinq minutes dans cette boutique. C’est honnêtement pénible. Toujours un stagiaire pour te demander ce que tu fais, un chef pour te demander ce que tu fais, un collègue pour demander ce que tu as fait la veille au soir. Les écouteurs sur les oreilles qui hurlent ne les empêchent pas de venir me perturber. Tout ce que je demande, c’est cinq minutes tout seul.

Je suis dans les laboratoires d’ingénierie quand  l’alarme se déclenche et que les sécurités se referment pour faire de cette place un endroit plus dur à quitter qu’un goulag russe. La voix hurle dans les haut-parleurs et demande au S.T.R.I.K.E. de se préparer et l’alarme couvre les autres bruits. Un capharnaüm qui provoque une pagaille dans le laboratoire où il n’y a aucun agent de terrain. Des agents du S.H.I.E.L.D. car ils ont les accréditations et rien de plus. Je prends une tête légèrement inquiète, paniquée. Qui peut bien être assez stupide pour attaquer ainsi ?

Je suis le mouvement vers les lieux sécurisés, quittant le laboratoire avec les autres ingénieurs qui suivent le mouvement des agents de sécurité qui nous escortent. Mon pas se ralenti, je n’ai pas l’intention de me faire enfermer avec les autres moutons dans une salle en attendant que l’on nous trouve, soit par les imbéciles qui attaquent, soit par des agents du S.H.I.E.L.D. qui nous dirons tout fier que la menace est écartée et que l’on peut retourner mettre nos petites têtes blondes au travail.

Je quitte le groupe facilement, tout le monde ne se soucie que d’une chose : être en sécurité et l’arrière n’est même pas gardé, nous ne sommes, après tout, pas des prisonniers. En m’écartant du groupe, je passe devant la nouvelle machine à café que le S.H.I.E.L.D. a reçu il y a quelques semaines. Une machine tout à fait innocente, sauf lorsque l’on tape son code personnel dedans et si l’on fait partie de la division HYDRA comme moi, on a accès à un cappuccino délicieux, en 9mm parabellum. L’arme planquée dans mon dos, je pars à la découverte des couloirs déserts, où j’espère bien apprendre quelque chose.

Au fur et à mesure que j’avance, ma démarche change, et Helmut Zemo redevient petit à petit l’homme qu’il a toujours été. Si le problème n’est pas lié à HYDRA, je pourrais toujours demander que les bandes d’images soient modifiées, quelques hommes bossant pour nous faisant partie du service de sécurité de la base. Quoiqu’il en soit, cette situation ne me plait guère et doit être résolu au plus vite : car qui dit brèche dans la sécurité, dit examen de sécurité et même si j’ai beaucoup d’estime pour les nombreux agents infiltrés ici, il y a des dossiers qui ne doivent pas être trouvés par le S.H.I.E.L.D. et d'autres que HYDRA aimerait récupérer. C'est peut-être, enfin, l'occasion.  




camo©015
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Marvel
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Dim 8 Jan 2017 - 21:05

Intrigue 7, groupe n°2 : le SHIELD c’est pas une guilde


Brock Rumlow ▬ Ashley E. Johanssen ▬ Jack Campbell ▬ Natalia Volkov ▬ Mindy McCready ▬ Helmut Zemo ▬ Wanda Maximoff ▬ Pietro Maximoff


▬ Si vous ne vous êtes pas inscrits, mais souhaitez participer, envoyez un mp à Marvel. Vous pouvez évidemment notez ces réponses dans vos agendas rp.
▬ Nous vous conseillons de faire des rps d’environ 500mots ou moins : vous pouvez faire plus court ou plus long, évidemment, à condition que cela n’impacte pas votre temps de réponse : il vaut mieux que l’intrigue avance ! Il n’y a pas d’ordre de réponse pré-établi et si un de vos partenaires semble aux abonnés absents, passez son tour. N’attendez pas non plus le PNJ croyez moi il viendra bien assez tôt : ses interventions seront régulières, en fonction de vos réponses. N'hésitez pas à enchaîner plusieurs tours à la suite. Si vous avez besoin d’un détail pour répondre, contactez une fois encore Marvel. N’hésitez pas à poster dans le QGpour discuter avec vos petits camarades.
▬  La date du RP, inrp se situe le 1er mars 2017 : c’est aussi la date limite à laquelle l’intrigue se terminera ( essayez d’avoir clos vos sujets d’ici là où ça se terminera en bain de sang :huhu : ).
▬ Il est fort possible que vous soyez amenés à vous séparer en petits groupes, soit parce que vous vous divisez soit pour facilités de discussion/action etc : nous vous demandons donc d’indiquer le lieu & moment de votre réponse ainsi , au début de votre rp :
Code:
<aka> Localisation et moment </aka><br>
L’un pourra donc avoir Près des toilettes, un peu avant minuit et quelqu’un pourra venir le rejoindre pour le transpercer à coup de lance, tandis qu’un autre pourra indiquer Dans les vestiaires, une heure du matin etc.

Bon courage à tous !  :lama:


Dans la totalité du QG du SHIELD

Des contrôles de sécurités et d’identités ont rapidement été mis en place, le but étant évidemment de trouver le coupable et/ou d’arrêter les potentiels évadés. Il y a quelqu’un ici qui a commis un meurtre, et un « dysfonctionnement » du système : cela vous semble, pour la plupart, un peu gros, et vous n’excluez pas votre voisin de la liste des suspects. Une paranoïa ambiante s’installe dans le SHIELD et les rumeurs commencent à fuser,  tout le monde se méfiant de (presque) tout le monde car « ceci n’est pas un exercice, je répète, ceci n’est pas un exercice ».

Prison

▬ Lorsque le S.T.R.I.K.E. arrive dans la prison, l’équipe doit se rendre à l’évidence : aucune des cellules n’est restée fermé. Pas qu’un seul de ces gueux se soient retrouvé bloqué alors que les autres s’enfuyaient ai changé quelque chose, mais le constat était là : une troupe de prisonniers potentiellement (très) dangereux sont lâchés en liberté dans cette zone du complexe de la prison. En plus, ils ont acquis des armes : ils ne rigolent plus, et en veulent certainement aux agents du SHIELD (et c’est bien connu qu’un psychopathe reconnaît rarement qu’il a eu tort de faire ce qu’il a fait).
▬ Il vous faudra redoubler de prudence, car vous ne savez pas encore où ni comment ils ont pu se procurer ces armes, ni exactement de quelles armes il s’agit. De plus, en avançant, vous remarquer que la petite lumière rouge des caméras s’est éteinte progressivement : le QG et les informaticiens n’ont plus aucune nouvelle de vous, impossible de savoir ce qui se passe, vous pourriez tout aussi bien mourir dans d’atroces souffrances qu’ils ne le sauraient pas. Attention cependant car les portes pourraient tout aussi vous avoir enfermé ici… Qu’elles pourraient s’ouvrir sur l’extérieur et déverser les prisonniers en dehors de la zone de confinement, en plus d’en dehors de leur cellule : il vaudrait mieux essayer de mâter rapidement cette rébellion avant que le pire ne se produise, s’il devait se produire.

Couloirs

▬ Avant que les caméras et les micros ne se coupent dans la prison, Brock a envoyé Jack Rollins, membre du S.T.R.I.K.E. et d’Hydra, retrouver les jumeaux : il s’agit de ne pas les laisser vagabonder comme bon leur semble dans les couloirs, surtout en ce moment, alors qu’ils pourraient d’être d’une très grande utilité.
▬ Les jumeaux Pietro et Wanda, justement, quant à eux, tombent nez à nez avec Zemo à l’intersection d’un couloir de service, généralement peu utilisé, presque secret : en s’y engageant, ils finissent par trouver le corps de l’agent assassiné. Poignardé dans le dos, elle a eu la gorge tranchée : oui, « elle », car il s’agit de l’agent 13, alias Sharon Carter. Le meurtrier n’a même pas vraiment pris la peine de cacher son méfait : de toute façon, difficile de cacher un mot dans le SHIELD ou même de faire sortir le corps… Si vous faites attention, vous risquez de remarquer qu’elle tient quelque chose dans sa main… Spoiler : ce n’est ni du rouge à lèvre, ni une brosse à cheveux.

Salle de Réunion
▬ Dans la salle où sont enfermés, entre autre, l’agent Johannsen et son compagnon Campbell, on regarde l’ancien prisonnier d’un air grave. Après tout, pourquoi ce ne serait pas lui, il a bien été gardé ici 15 ans, il aurait pu vouloir se venger ? Sa carte d’accréditation – faible niveau – prouverait le contraire, mais les rumeurs vont de bon train. Heureusement, on vient rapidement vérifier les identités et une fois que celle des deux lascars sont confirmés, on les envoie en « mission » : ils doivent se rendre dans la Section 12, là où s’était rendu l’agent quelques temps avant sa disparition, afin d’enquêter sur celle-ci ainsi que récupérer les documents qu’elle aurait pu cacher dans la zone.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Jeu 12 Jan 2017 - 16:05






Another one bites the dust

...


Prison du SHIELD ▬ 11.00 am

« ... »

Natalia marqua un temps d’arrêt. Elle avait vraiment signé pour ça ? Pour aller jouer aux geôliers, à taper sur les mauvais éléments pour qu’ils retournent dans leur cellule ? Pour risquer de se faire exploser parce qu’elle ne savait pas comment, ici, la sécurité avait failli à sa tâche et venait d’entacher sa réputation ? Elle l’avait vu, la petite loupiotte rouge, s’éteindre, disparaître d’un coup, sous toutes les caméras. Pziout ! Plus de caméras. Plus de micros. Alors, est-ce qu’elle avait vraiment signé pour ça ? Le fait était que, oui. Passé l’agacement qui pouvait se lire sur son visage, intérieurement, elle bouillonnait. L’adrénaline, le danger. C’est ce qui lui avait le plus manqué, au fond.

« Ils sont tous amassé dans le fond, j’ai l’impression. Ils essaient peut-être de forcer la porte. Difficile à dire, d’ici. »

Elle était repassée en vision thermique, le temps de faire son observation. De toutes manières, ils étaient plus ou moins bloqués ici. Ils devraient sans doute mater l’émeute qu’ils entendaient prendre forme avant que ça ne dégénère totalement, avant qu’ils ne se retrouvent engloutit sous ce flot d’inconscience que rien d’autre que la mort ne saurait arrêter. Eh, libérer les prisons du SHIELD ne serait peut-être pas plus mal ?

Elle arma son pistolet mitrailleur, et le tint en joue, prête à faire feu sur ordre de Brock. La fête allait commencer. Pour qui ? C'était la vrai question. Mais Brock avait souvent un coup d'avance sur le reste...



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Invitation guilde
» Présentation : LGDJ ? oui ! La Guilde Des Joueurs !!!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» [Kermesse] La guilde du dé





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives des Intrigues & Events-