Partagez | 
 

Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
Helmut Zemo
Hydra
♠ EMPLOI : Ingénieur au S.H.I.E.L.D. / Agent opératif d'HYDRA
♠ GIF : Si ton oeil était plus aigu tu verrais tout en mouvement.
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Ven 27 Jan 2017 - 14:58




Le S.H.I.E.L.D., ce n'est pas une guilde.
Du monde & Helmut


Five minutes alone.


Un couloir isolé, 11:00 a.m.


Au détour d’un couloir, le gentil petit ingénieur à finalement disparu, il ne reste plus que le Baron Zemo. Ma mission est simple : Entrer en contact avec mes agents dormants, leur donner l’ordre d’effacer les traces qu’ils auraient pu laisser derrière, faire en sorte de ne pas être suspectés, récupérer le maximum d’informations qu’ils peuvent des serveurs.
La sirène est des plus agaçantes, de même que la lumière rouge qui éclaire désormais les couloirs. Couloirs déserts, précision faite. Un détail que je remarque rapidement et qui n’est pas sans me mettre mal à l’aise. N’aurais-je déjà pas dû trouver quelqu’un ici, à moins que ce soit précisément l’endroit à ne pas être, pour ne pas être pris, dans cette fameuse situation du « mauvais endroit au mauvais moment. ».  Par réflexe, je sors mon arme.

Si le SHIELD est rapide à réagir, il ne tardera pas à mettre en place des contrôles à tous les changements d’étage, à chaque lieu qui doit être sécurisé. Si je veux contacter facilement mes agents, il va falloir que j’aille rapidement vers la salle de communication de l’étage.

Je continue ma marche à travers les corridors et prends finalement à une intersection que les agents du SHIELD évite : Simplement car il s’agit d’un couloir de service, très peu utilisé. Il n’y a toujours pas trace de vie et il ne me faut pas plus de deux autres minutes en direction de ma destination pour tomber nez à nez avec le sujet de toute cette agitation. Je bouge la tête blonde du bout du pied pour découvrir Sharon Carter. Un rictus sournois se dessine sur mon visage. Sa tante serait fière d’elle, crevée comme ça, par derrière, dans les couloirs de sa propre organisation. Une ironie que je soulève tant elle me met en joie.

Me baissant pour examiner le cadavre, l’arme en main, je ne touche plus le corps, évitant d’avoir le sang de la victime sur moi. C’est en l’examinant ainsi que je remarque ce qu’elle tient en main, que je me dépêche de dissimuler dans la poche arrière de mon jean en entendant du bruit dans le couloir.

Si cela peut-être une escouade du SHIELD en reconnaissance, cela peut également être l’assassin qui revient sur le lieu du crime, qui revient chercher ce qui se trouve désormais dans ma poche. Je retire la sécurité et me plaque au mur faisant l’angle, l’arme braquée vers le couloir, dissimulé par le manque de visibilité.

Lorsque apparaissent les jumeaux Maximoff devant moi, je suis à la fois soulager et inquiet : Faut-il leur faire comprendre que je suis le Baron, ou faut-il me contenter d’agir en tant qu’agent du SHIELD ? Je baisse mon bras armé et sors de l’ombre.

- Que faites-vous là tous les deux ?

Il va falloir la jouer fini pour ne pas mourir, car contre les deux enfants de Magneto… Disons simplement que je n’ai pas les capacités pour leur tenir tête.





camo©015



DIVIDE, THEY FALL.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Pietro Maximoff
Hydra
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Quicksilver
♠ EMPLOI : Briseur de genoux
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Mar 31 Jan 2017 - 10:07
Le SHIELD c'est pas une guilde
Intrigue  
I am looking at the stars. They are so far away, and their light takes so long to reach us. All we ever see of stars is their old photographs.

Dans un des couloirs du SHIELD vers 11:00


Ma main dans celle de ma soeur, j'avance à ses côtés dans les couloirs qui devraient grouiller de gars en uniforme sur les nerfs et l'écume aux lèvres, prêt à pointer n'importe qui de leurs gros flingues pour prouver qu'ils sont les mâles alpha du coin, sans jamais cesser de me demander la tête que va tirer Rumlow quand il va constater qu'on est encore là et que c'est le bordel sur son territoire. Oh, je sais qu'il va tirer la gueule, et qu'on va s'en prendre une, mais ce qui serait marrant, c'est de voir le numéro qu'il va nous jouer devant ses nouveaux copains. Le connaissant j'suis sûr qu'il va faire le gros dur et dire qu'on est des intrus, qu'on ferait mieux d'être neutralisé, ce à quoi ses amis en treillis vont penser "Oh lala, mais quel homme ce Rumlow, il ferait tout pour protéger le SHIELD…." Mais bon, je vais pas avoir pitié pour des abrutis pas capable de remarquer qu'il y a plus de traîtres que de vertueux dans leur rang. À une époque j'aurais pu trouver ça dommage mais je dois avouer qu'à l'instant présent… Je m'en fous. Genre. Grave. Là tout ce qui compte, c'est qu'avec Wanda on se tire de là, qu'on rentre à la base et qu'on essuie les remontrances de ceux qui sont "déçus" que nous ayons une fois de plus échoué. Mes doigts se referment quelque peu autour de ceux de ma soeur et si à un moment, j'ai dans l'idée de rassurer Wanda, voilà qu'au détour d'un couloir on tombe sur un des nôtres, le baron, en compagnie de ce qui semble être un cadavre. Son regard se pose sur nous, et sans hésiter, je viens me placer devant Wanda, sans jamais quitter sa main. Les lèvres pincées et le menton légèrement relevé, je toise presque celui qui sort de l'ombre mais qui a l'intelligence de ne pas nous braquer de son arme avec une certaine méfiance. Car ici les amis peuvent se révéler être des ennemis. Heureusement, celui qui nous fait face semble plutôt hésitant, comme si il craignait qu'on puisse lui faire connaître le même sort que celle qui est au sol. Je baisse les yeux vers le cadavre, puis revient planter mon regard dans celui du baron.

"C'pas nous." dis-je simplement avant de prendre une légère inspiration.  Nous voulons juste sortir. Nous ne devrions pas être là."

J'hésite à lui en dire plus, ne savant pas quel rôle il joue ici et si il a vraiment envie de nous aider ou au contraire de nous foutre un peu plus dans la merde. Je ne sais même pas si on peut lui dire qu'on a échoué la mission et qu'on est pris au piège. Je me tourne légèrement vers Wanda, voyant que son état s'arrange pas. Je pose une main sur sa joue, la caresse un peu et lui murmure quelques paroles rassurantes dans notre langue maternelle, sans jamais cesser de fixer le baron.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Dim 5 Fév 2017 - 1:39



Le SHIELD c'est pas une guilde

J'aurais dû rester couché moi, ce matin...

   

Secteur 12 - 11.00 A.M


Tu parles d'une merde. Est-ce que c'était censé arriver ce genre de choses, en pleine base du SHIELD ? Pas que je sache. Ou alors on était plus branquignoles encore que je ne le pensais. Après un passage rapide à l'armurerie histoire de s'équiper un minimum, Jack et moi avions suivi le courant comme deux gentils moutons en direction d'une salle de réunion. Et tout ça pour quoi ? Pour qu'on nous taxe de menteurs et de potentiels terroristes, non mais sans déconner ! Encore, qu'ils se méfient de Jack... Désolé chéri, mais non seulement tu n'inspires pas confiance -délit de sale gueule, c'est le cache-oeil qui fait cet effet-là mais promis je ne pourrai jamais trouver plus sexy que toi- mais en plus tu ne leur donne pas vraiment de raison de te faire confiance. Mais moi. Moi, bordel ! Je n'étais pas non plus un sous-fifre du SHIELD auquel on demande de faire les cafés ou d'apporter le dossier E-001 1977, que je sache ! D'habitude, je ne me vexe pas pour si peu. Mais là, c'est me chercher, sérieusement. Enfin bref.

Un peu d'action, ce n'était pas trop tôt. Mon compagnon sniper/mercenaire/assassin à ses heures perdues et moi avions reçu l'ordre d'aller fouiner dans le secteur 12, afin de recueillir des informations sur l'agent disparu et éventuellement les documents qu'il aurait pu rassembler. C'est arme de poing à la main que je progressais en tête, avec force précaution. Hors de question de finir avec une balle entre les deux yeux ou bien de me faire égorger au détour d'un couloir, merci bien. Etrangement, cet endroit me paraissait calme, trop pour que ce soit honnête...

- Jack, je crois que j'entends des voix, de ce côté... Fais attention, je le sens pas.

Et je me sentais en plein euphémisme. Cette affaire puait le nid de vipères traîtresses à plein nez, ou alors je ne m'appelais plus Johanssen. ... Ca m'aurait fait chié de changer de nom de famille, quand même.

.SHADOW
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wanda Maximoff
Hydra
♠ EMPLOI : Esclave de HYDRA
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Dim 5 Fév 2017 - 13:55
Le Shield, c'est pas une guilde.


Cette sonnerie, cette foutue sonnerie me vrille les tympans, et j'ai du mal à me concentrer pour nous faire sortir de là. Il faut que je rassemble toute mon énergie pour maintenir l'illusion sur nous, nous rendre invisibles, nous rendre indétectables. Il le faut. Il le faut parce qu'on est des abeilles dans un nid de guêpes, des souris coincées dans un piège, et il va falloir ruser pour qu'on puisse rentrer indemnes à la base. Je ne peux même pas dire chez nous, car là bas, ça n'a jamais été chez nous. Jamais. Chez nous... le dernier endroit que je peux encore appeler chez nous est cette cabane perdue où on a pu se cacher quelques mois, loin de tout, loin du monde... Je me laisse guider par Pietro alors que je tiens les fils de mon pouvoir comme une équilibriste, sentant les autres, nous guidant, et en même temps nous cachant aux yeux de tous ceux ici qui ne souhaiteraient qu'une chose, nous faire prisonnier. Nous mettre en cage, eux aussi, et nous faire payer le simple fait d'être les enfants de notre père. Je voudrais juste qu'on soit tranquilles. Libres. Mais c'est pas pour tout de suite...

Pas après pas on s'enfonce dans le complexe, et c'est finalement au détour d'un couloir que Pietro s'arrête, et moi également, toujours derrière lui, ma main dans la sienne. Mon frère, mon guide... Je fronce les sourcils.

Pietro qu'est-ce qui se passe? Il y a un problème?

Je passe la tête par le tournant du couloir et sursaute en voyant un corps étendu sur le sol. Une femme blonde, jeune encore, en tenue du SHIELD. Une mare de sang épais et pourpre entoure sa gorge qui a l'air d'avoir été tranchée, laissant apparaître un croissant noir et brillant sous son menton. Un haut le coeur me saisit et je tourne la tête, alors qu'il vient se mettre devant moi. Comme une gamine je pose mon front contre son épaule, mais c'est là que je comprends qu'on est pas seuls. Enfin, qu'il y a quelqu'un d'autre que nous deux et le cadavre. Je me décale et découvre Zémo, la dernière personne que je m'attendais à voir ici... C'est Pietro qui lui parle et je hoche la tête.

Oui, on vient juste d'arriver. Elle est déjà morte depuis... une demi heure je dirais... Ils vont boucler la base et la fouiller de fond en comble. On doit sortir d'ici tous les trois tant qu'on le peut encore. Qui sait ce qui va se passer si on nous trouve ici. Je ne veux pas tout recommencer, être encore une fois un rat de laboratoire, et un pantin. Pas pour deux camps...

Je me mets à trembler, me revoyant encore cloitrée dans une cellule crasseuse, abrutie par les médocs, à regarder le vide pendant des heures. Ou leurs tests, les coups, les coups de jus simplement pour me faire obéir, pour me faire réagir ou provoquer mes pouvoirs... Je veux plus... je veux plus... Je reste tout contre Pietro et murmure.

Sors nous d'ici...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Dim 5 Fév 2017 - 15:24





H(d)eadshot

...

Une salle de réunion du SHIELD ▬ 11.15 am


L’hostilité de leur entourage était palpable, et l’envie de se lever pour les toiser tous de haut et avec un air fier se faisait sentir. Mais il fallait rester raisonnable, Jack. Ce n’était pas l’heure ni le moment de se faire remarquer, tout allait bien pour le moment, tu recommençais à t’habituais et à prendre goût à la vie en société, ce n’était pas le moment de risquer de retourner en prison. Surtout qu’il n’avait rien fait, et que ce serait vraiment trop injuste. On avait fini par l’innocenter en vérifiant leurs identités et leur badge. Et on les avait envoyé, Ashley et lui, en… Mission de reconnaissance ? Sans déconner, la salle était pleine d’agents et on les envoyait, eux deux ? On lui met un Beretta dans les mains, et il adressa un clin d’œil et un sourire en coin aux agents qu’ils quittèrent.

« Pas de bêtises, les enfants ! »

C’était excitant. Il y a quelques années, il aurait pu être le traqué, mais aujourd’hui, c’était lui le traqueur. Il suivait Ashley de près, observant les mouvements de ses muscles, détaillant ce corps aimé tout en faisant attention aux alentours. Dès qu’ils rentraient, il…

Jack cligna de l’œil en s’arrêtant quelques secondes pour tendre l’oreille. Des voix… Il chargea son arme, prêt à tirer. On n’était jamais trop prudent, et il ne voulait pas risquer de perdre Ashley ou la vie. Quoi qu’il préférait perdre la vie que perdre Ashley. C’est pour ça qu’il lui donna un léger coup d’épaule en passant devant, arme prête à faire feu, pour voir de qui il s’agissait – si son compagnon ne devenait pas Jeanne d’Arc.



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brock Rumlow
Hydra
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Ven 17 Fév 2017 - 20:05
Intrigue | SHIELD
Ready or not, here I come, you can't hide


Prison du SHIELD 11:15
« Ils sont tous amassé dans le fond, j’ai l’impression. Ils essaient peut-être de forcer la porte. Difficile à dire, d’ici. » Surprise, surprise. SiBrock était surpris de trouver le bordel dans la prison lorsque la porte finit de remonter devant leurs boots, il ne le montrait pas vraiment. Il eut une moue plutôt impressionnée: tous dehors, et armés. Ils étaient rapides les loupiots.  Illivra un sourire torve à Volkov, sans quitter sa proie, les prisonniers du regard.Moqueur, ça sonnait comme une bonne blague.

«- Tu crois? Des prisonniers qui veulent s’échapper?»

Cela ne voulait pas dire qu’il n’appréciait pas les informations données par Volkov. Il pénétra d’un pied propriétaire par-delà la ligne jaune tracée au sol, et eut un bref signe de doigt pour les déployer en ligne. Epaules contre épaules en position – mur humain patibulaire. Ils étaient devant la porte qui se refermait, derrière eux, toujours aussi monumentale et infranchissable.  Le genre de trucs qu’on aimerait pas trop avoir dans son dos si un malade mental de super-vilain amélioré responsable de la destruction d’un quartier de NY vous sautait à la gorge quoi. Le Green Goblin, il était encore dedans ou il avait repris ses aises dans un duplex? «- Sauf la gamine.» Ajouta Brock, mi-demande de confirmation auprès de celle qui était sa seconde en l’absence de Rollins, mi-affrmation murmurée entre ses dents. Et ça, c’était bon. Très bon pour eux. «Hit-Girl» , la gamine blonde a l’air d’une gamine abusée par son père et enfermée dans un placard depuis plus d’années qu’elle n’en avait vécu. Elle fixait le vide, traumatisé en marottant des trucs sans queue ni tête. C’était une fierté – il y a quelques mois elle serait déjà en train d’enfoncer ses ongles dans les yeux de Brock. Ce n’était pas trop une déception – même leWinter Soldier ne venait pas lécher la main de Pierce avant d’être siffler.

«- Come on, bitches. En rang par deux!» Brailla Rumlow d’une voix autoritaire. Les prisonniers les avaient remarqués. Une bonne partie s’étaient retourné pour leur faire face. Ce n’étaient pas de vulgaires malfrats, mais des vilains. Améliorés, ou extrêmement sadiques, ou extrêmement sadiques – Brock pariait que ceux restés près de la porte étaient capables de la faire sauter/hacker/plier à leur bon vouloir si on leur donnait du temps. Ce qu’il n’avait pas. Ils représentaient une voie de sortie plus aisée à vaincre que la porte blindée de l’autre côté – comprendre par là qu’ils avaient des os à briser pour être convaincu ( Brock était passé par là, il le vivrait pas trop mal ) et qu’il«suffisait» ( c’était déjà dur comme ça ) de leur arracher pulpe des doigts et globe oculaire pour déclencher l’ouverture. Il ne fit pas signe à son équipe de se tenir prêt à faire feu. A l’exemple de Volkov, ils avaient tous eu la jugeote de sortir leur puissance de feu et de faire feu. C’était pour ça qu’il les avait choisi, entrainé, poli, dressé. Au contraire, d’un doigt il leur fit signe de retenir leur feu. Il se déplaça quant à lui d’un pas presque de danseur, silencieux malgré son attirail et la kalash sur sur son épaule. De sa main libre, il commanda l’ouverture de la porte devant laquelle les prisonniers s’étaient regroupés – elle s’ouvrit sur d’autres couloirs, menant au reste du QG en théorie gardés par des agents. Oops?

«- Montrez ce que vous avez dans le ventre.»

Une partie des prisonniers préférait largement ne pas tenter la petite chance qu’ils avaient de sortir du QG entiers. Pas alors qu’il y avait possibilité d’avoir leurs vengeances sur des agents. Une petite troupe fit feu sur eux, d’autres préférant arme blanche, poings et pouvoirs – des psychopathes sadiques, mais il y en avait beaucoup dans la pièce de ça.Ils avaient beau être totalement coupés du SHIELD, sans le moindre back-up de l’organisation, sans les yeux et les oreilles des espions, ils n’étaient pas seuls. Il y aurait d’autres qui profiteraient du bordel pour récupérer des informations. Des prisonniers de leur camp qui s’échapperaient et rallieraient leurs base. Quel que soit celui qui avait lancé l’alerte, il profiterait d’une révolte de prisonnier et l’ennemi de mon ennemi... Oh. Et récupérer Mindy. Histoire d’enfin mettre à profit ses compétences loin des accords de Genève. Brock épaula son arme, et siffla légèrement – feu à volonté. Ils n’étaient pas seuls. L’ordre vient de douleur. Ils étaient HYDRA.



- This is gonna hurt. -

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mindy McCready
Fugitif
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Hit-Girl ou The Little Bitch pour les intimes.
♠ EMPLOI : Ex-justicière mise aux arrêts pour PTSD & fugitive sous la garde de Bucky Daddy Bear Barnes
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Ven 17 Fév 2017 - 22:57

I was raised in a deep dark hole, the prisoner with no parole. They locked me up and took my soul, ashamed of what they'd made.

Mindy McCready
Couloir des cellules secrètes du SHIELD, 11:15 AM


Comment pouvait-elle espérer bouger ? Les mots qu’elle prononçait sonné à sa propre oreille comme un brouhaha incompréhensible. Des murmures sans queue ni tête. Bien qu’ils aient un sens dans son esprit. Mais c’est vrai, ce n’était pas elle ce coup-ci. Elle n’avait rien à voir avec ce qui se passait. Comment voulez-vous que ce soit sa faute. De multiples drogues parcouraient son corps à toutes les heures du jour et de la nuit. Une grande partie était pour la rendre dans un état quasi catatonique, rendant les voyages dans sa cellule beaucoup plus sécurisée pour les agents venant y faire un tour. Ils avaient dû d’ailleurs augmenter les doses spécialement pour elle. Mindy avait déjà montré une résistance aux drogues paralysantes et autres du genre. Certainement entraînée par son paternel, habituant le système immunitaire de sa fille à les combattre. Il lui semblait que cela avait arraché un sourire mauvais à Brock, quand elle avait manqué de lui arracher une partie de son oreille alors qu’elle était censée être incapable de bouger d’un pouce. I fucking regret nothing était son mantra depuis que l’enfant avait croisé la route de l’agent du SHIELD. Tout était bon pour le rendre chèvre. Mais il lui rendait toujours au centuple.

L’autre moitié des drogues administrées était au contraire pour stimuler ses muscles, son esprit, ses capacités. Cela donnait champ libre à Brock pour faire comme il voulait selon son humeur du jour : la torturer ou l’entraîner. Les drogues améliorants grandement ses performances. Pour la torture ? Il suffisait de l’attacher dans une pièce et la magie de l’hyperstimulation sensorielle faisait le reste du boulot pour les prochaines heures. Et comme l’on pouvait s’en douter, à ce moment précis, c’était bien une drogue abrutissante qui parcourait ses veines. Mais qui n’agissait quasiment plus. Vu qu’elle se retrouvait contre le mur du couloir, fixant la scène se déroulant sous ses yeux. Ses voisins pouvaient partir. En tout cas, selon les dires de Brock. Sa putain de bête noire devait nécessairement faire partie de la petite équipe. Ce n’était pas drôle sinon. Et les autres enfoirés de la prison – en tout cas, une partie – plutôt que de fuir dans les couloirs, ne voulaient faire mumuse avec l’équipe de Brock Rumlow. Facepalm ou déluge d’insultes, le choix était difficile pour Mindy. Bien que les deux se passent dans son esprit en même temps. Elle reposait ses yeux sur le groupe de soldats en position, avant d’entendre le petit sifflement. Familier, son doigt contre sa cuisse a un tic nerveux. Comme si la détente d’une arme se trouvait au bout de celle-ci. Elle n’avait pas besoin de se retourner pour voir le carnage qui se passait à quelques mètres. Les prisonniers tombés et elle s’en contrefoutait bien. Elle n’avait jamais eu de compassion pour les criminels, ce n’est pas maintenant qu’elle allait commencer.

Ses fonctions motrices à peu près en état de marche, elle s’était légèrement baissée, afin de ne pas se prendre une balle perdue. Et quand un nouveau sifflement traversait de nouveau l’air, elle se redressait droite sur ses jambes. Avant de se diriger vers eux. Les yeux vides. Elle ne voulait pas y aller. Hit-Girl avait envie de se frapper la tête contre les murs. Pour se réveiller. Pour fuir par un conduit d’aération. En rampant avec les dents s’il fallait. Mais ne pas aller vers eux, ne pas aller vers lui. Pourtant, ses pas la conduisaient jusqu’à Brock. Elle relevait finalement son regard vers lui. Épuisée, elle l’était. Mais il y avait toujours cette partie devenue silencieuse -entravée- en elle, qui lui criait sa haine. Son envie de l’ouvrir de la gorge jusqu’aux couilles. L’éventrer comme le sale porc qu’il était. Étincelle qui s’éteignait rapidement en se rappelant ce qu’elle subirait si elle ne se tenait pas tranquille face à lui. Elle n’ouvrait pas la bouche. Elle ne faisait que le fixer pendant quelques millièmes de seconde avant de se caler à ses côtés, légèrement en arrière. Elle connaissait ce regard. Oh oui. Elle le connaissait. Et ce n’est pas les cadavres devant elle qui la ferait tressaillir d’horreur. Oh non. La drogue et la voix de Brock suffisaient à faire ressortir les terreurs qu’il lui infligeait. Donnant l’image pitoyable d’une gamine recroquevillée sur elle-même en espérant ne pas subir la colère de son père.

C’était ça, la véritable horreur de sa vie. Le même schéma se répétant encore et encore.
Intrigue; Le Shield, c’est pas une guilde





I am damaged, far too damaged.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Marvel
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Lun 20 Fév 2017 - 23:30

Intrigue 7, groupe n°2 : le SHIELD c’est pas une guilde


Brock Rumlow ▬ Ashley E. Johanssen ▬ Jack Campbell ▬ Natalia Volkov ▬ Mindy McCready ▬ Helmut Zemo ▬ Wanda Maximoff ▬ Pietro Maximoff

▬ Nous vous conseillons de faire des rps d’environ 500mots. N’attendez pas non plus le PNJ : N'hésitez pas à enchaîner plusieurs tours à la suite sans lui.
▬  La date du RP, inrp se situe le 1er mars 2017 : c’est aussi la date limite à laquelle l’intrigue se terminera ( essayez d’avoir clos vos sujets d’ici là où ça se terminera en bain de sang :huhu : ).


Dans la totalité du QG du SHIELD

▬  Les prisonniers de la section la plus sécurisée de la base se sont échappés. Armés ( couteaux, matraques électriques ou simples, revolvers, quelques AK-47 et une demi-douzaine de grenades ) par un tiers ( le meurtrier qui sait que ses traces seront couvertes sans difficultés par l'émeute ? ) ils se retrouvent dans le reste de la base. Les différentes portes fermées depuis le début de l'alerte ralentissent leur évasion mais l'un de ses prisonniers est un mutant doté d'un pouvoir d'hypnose : il force rapidement des agents à ouvrir les portes ( et ceux ne possédant pas les accréditations nécessaires sont rapidement déchiquetés par les autres évadés ).
▬ Les prisonniers, une bonne vingtaine se dispersent rapidement par petits groupes : vous êtes très susceptibles de tomber sur eux...ou sur des agents qui courent pour tenter de les mettre hors d'état de nuire. Après la panique de la première alerte, les agents réagissent promptement à ce problème-ci : éliminer des menaces, ils savent faire. Et si quelques pertes SHIELD sont à déclarer surtout dans le cas des gratte-papiers et scientifiques qui traînaient par là et causées par l'effet de surprise, ils semblent rapidement prendre le dessus et contenir la menace. Ils peuvent cependant faire du zèle et maîtriser tout ce qui leur semble une menace.

Section 12 11:30

▬ La pièce est intacte. Quelques traces de combat, mais assez peu nombreuses : une chaise tombée au sol, un bouton de chemise sous une console. Pas une goutte de sang. Comme si un agent de niveau 7 s'était défendu face à un assassin expérimenté.
▬ La voix que les deux agents ont entendu s'éclaircit lorsqu'ils pénètrent dans la pièce : c'est celle de Couslon, grésillante au bout d'un téléphone satellite. Communication archi-protégée ou bien il communique du royaume des morts ?  Lorsqu'il entend les pas, la communication se coupe brusquement. Après quelques instant, le petit téléphone émet de la fumée, les circuits grillés. L'impulsion électro-magnétique qui réduit à néant cet appareil a aussi contribué à faire sauter l'électricité, vos oreillettes et tout appareil électrique.
▬ Les générateurs de secours de la pièce prennent évidemment le relai au bout d'une ou deux secondes. Surprise, lorsque la lumière revient se trouve déjà Batroc, mercenaire français bien connu par le SHIELD. Evadé depuis déjà vingt minutes, plus que ses petits camarades, il est visiblement à la recherche de quelque chose. Il porte des armes et l'équipement du SHIELD. Et sourit en reconnaissant Jack ? Oui il lâche même un commentaire sarcastique en français.

Prison 11: 20

▬  Un petit groupe de prisonniers décident de rester pour obtenir vengeance sur vous.
▬ D'un côté, on trouve des mercenaires entraînés. Des humains, mais assez dangereux pour avoir été emprisonnés avec les autres énergumènes de haut vol. Deux d'entre eux décident de se concentrer sur Mindy : elle a joué à les faire pisser dans leur froc ? Des types dans leur genre n'apprécient pas de faire dominer par une gamine et il est temps pour eux de se venger maintenant que c'est un légume pleurnichard. Ils attendent que Brock s'écarte pour affronter son propre ennemi pour l'attaquer : l'un est armée de deux couteaux, l'autre d'un revolver et d'une matraque.
▬ De l'autre côté, Wildside utilise l'un de ses petits camarades comme bouclier contre les balles pour permettre à lui et à son acolyte, Reaper, de se rapprocher des « agents ». Sadique compulsif, qui a été amélioré par l'Arme X pour être abandonné après un échec qui a démontré à quel point il était peu fiable : tu parles d'une aubaine. D'une agilité et de réflexes sur-humains, il est dotés d'implants techno-organiques rétractables. Ceux là même qui viennent de manquer de faucher l'estomac de Volkov.
▬ A ses côtés, Reapder, bien décidé à l'aider à se venger de ceux qui étaient ces anciens « partenaires » : Volkov & Rumlow. Il possède une faux comme extension de son bras – autrefois immobilisée par une camisole de force, celle-ci a été lacérée par Wildside. La peau de Reaper secrète une neurotoxine. Introduite dans un système sanguin, elle bloque les muscles. La victime peut bouger avec de la volonté, en supportant une douleur extrême. Volkov, Rumlow, McCready : il fauche tout ce qu'il peut d'un mouvement large, cherchant à faire couler le sang sans distinction. Un membre de l'équipe d'intervention a été touché et a lâché son fusil au sol, tentant de ramper hors d'atteinte malgré la douleur – il sait qu'il y aura pire s'il reste ainsi couchés en travers des combattants à les gêner.

Couloirs 11 : 20

▬  Rollins, agent du S.T.R.I.K.E. et d'Hydra interrompt les retrouvailles. Lancé à la recherche des jumeaux, il s'immobilise et les observe un instant avant de se resaissir.  Il sait que Zemo est des leurs, grâce au comportement de Crossbones. A quel degré, à quel nom de code, à quel statut...Aucune idée, aussi reste-t-il prudent. Il se contente de contacter le SHIELD par son oreillette  « - Corps trouvé. Agent 13, statut décédé. ». Il lance ensuite un pass aux jumeaux et leur conseille de déguerpir : ils sont encore dans les sections peu sécurisées, le pass suffirait pour les faire sortir. Il se tourne ensuite vers Zemo : est-ce qu'il préfère mentir de manière convaincante aux agents qui ne vont pas tarder, ou bien se rendre utile ailleurs ?
▬ Lorsque les jumeaux se retrouvent dans le reste de la base, ils tombent nez à nez avec Morse et Quatermain qui tentent d'arrêter le Fléau. Qu'est-ce qui est le plus dangereux ? D'un côté, un super-vilain à force surhumaine sans limite connue, capable de provoquer des ondes de choc et presque invulnérable ? Il n'a pas son casque, ôté par le SHIELD et est donc vulnérable aux attaques psychiques. De l'autre côté, deux agents du SHIELD sur-entrainés, disposant d'un appareil permettant de lancer des ondes psychiques pour tenter de l'immobilser et le remettre en cellule. Fuir sans demander son reste, se défendre, aider ? Au choix, même s'il vaudrait mieux être parti avant que l'alarme lancinante s'éteigne...
▬ A noter que dans la main de Sharon se trouvait une clef usb concernant les informations qu'elle avait ramassé : une série de cas où HYDRA avait influencé le SHIELD, et d'étranges coïncides où le SHIELD s'était retrouvé face à des échecs, ou artefacts manquants. On trouve aussi quelques données classifiées du SHIELD, qu'elle a suspecté d'avoir un lien avec le reste : certaines sont des fausses pistes tout à fait "SHIELD", d'autres sont des indices sur une partie des ramifications, d'HYDRA: celles liées au nouveau projet Arme X. En les examinant, quelqu'un doté d'un peu de jugeote peut facilement comprendre qu'il y a une taupe dans le SHIELD, et que cette taupe n'est pas un individu, mais une organisation assez importante...dont quelques noms peuvent être déduits. Heureusement qu'elle est récupérée par Zemo n'est-ce pas et non pas par des mauvaises mains ?



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Ven 24 Fév 2017 - 18:21





H(d)eadshot

...

Une salle de réunion du SHIELD ▬ 11.30 am


Lorsque Jack entra dans la pièce, donnant un coup d’épaule – plus affectueux qu’autre chose, c’est qu’il s’inquiétait un minimum et tenait à lui – à Ashley pour passer devant, il détailla rapidement la pièce à présent vide. Un chasseur comme lui ne laissait pas les détails lui échapper : en ignorer, même d’infime, équivalait à risquer de perdre sa proie. Ou, dans son cas, risquer de perdre la vie ou de la terminer en prison. Une chaise était au sol, et pas dans sa position naturelle. Un bouton de chemise non plus. Si cela montrait qu’il y avait eu « combat », c’était resté propre : pas de sang en vue. Juste la voix d’un agent, Coulson s’il avait bonne mémoire des sons. Et n’ayant souvent entendu quasiment que Coulson, il pensait encore le reconnaître. Le borgne se tourna vers Ashley avec un large sourire. Ça allait peut-être semblait pervers, mais toute cette situation l’excitait grandement et, pour peu, il trouvait que cette combinaison collait beaucoup trop au corps et qu’à terme il allait finir par la trouver vraiment étroite.

« Je commence vraiment à avoir envie de vider mon chargeur, Trésor. »

Sourire en coin, insolent. Il pointa rapidement son « gros fusil » - le Beretta – vers Ashley, avant de se retourner vers le fond de la pièce. L’appareil de communication dans laquelle il avait reconnu la voix de Coulson grésilla et Jack balança son oreillette avec un léger couinement. Putain, il avait déjà un œil en moins, merci de laisser ses oreilles tranquilles ! S’il se retint de cracher sur l’appareil avec un beau « Fuck you Nick Fury », il se contenta d’écraser rageusement son oreillette du talon. Avant d’entendre une voix, qu’il ne reconnut que trop bien. Un sourire en coin s’étira sur ses lèvres :

« Ah, le Sauteur ! Désolé, tu n’es toujours pas à mon gout. Il va falloir que tu coupes cette moustache si tu veux mon petit cul, beau gosse. J’ai toujours su qu’il te faisait envie. »

Désolé Trésor, un vieux « copain », tu m’empêcheras pas de faire des blagues salaces, à mon habitude. L’attitude du super-vilain fit tiquer Jack, néanmoins. Il fit un signe à Ashley pour rester en retrait, et s’approcha de quelques pas, l’ait apparemment détendu.

« Eh mec. Tu cherches quelque chose ? Moi aussi. On fait un deal, les communications sont coupées ici. On s’entraide, on se venge de cette organisation de merde ? »

Captant l’intérêt de son ancien « camarade », il afficha un léger sourire. Spoiler alerte : Jack avait depuis longtemps pris le parti du SHIELD. Pas pour le SHIELD, mais pour Ashley, Heidi, Riley, et sa famille tout juste retrouvée. Pour la nouvelle vie qui s’offrait à lui tout comme sa deuxième chance. Un instant de soulagement le prend lorsque Batroc accepte le deal, tendant la main vers celle tendue de Jack ; c’est à ce moment-là que Death Angel, l’agile sniper, tira : d’abord dans l’épaule pour lui faire lâcher son arme, puis dans les jambes, avant de faire signe à Ashley de récupérer l’arme.

« Désolé mate. Il se trouve que mon fessier est déjà pris et entretenu, et que je ne fricote plus avec la racaille comme toi. » Le regard froid, dur. Il n’avait jamais été un super-vilain au fond de lui, mais un justicier incompris qui avait appris qu’on ne devait pas faire justice seul. Il braqua son Beretta contre la tempe de Batroc après s’être assuré qu’il était bien incapable de fuir ou de se rebeller, appuyé par l’arme d’Ashley de l’autre côté, qui avait récupéré l’arme de l’évadé. « Qu’est-ce que t’es venu chercher ici, trou du c’ ? »



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helmut Zemo
Hydra
♠ EMPLOI : Ingénieur au S.H.I.E.L.D. / Agent opératif d'HYDRA
♠ GIF : Si ton oeil était plus aigu tu verrais tout en mouvement.
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde    Sam 25 Fév 2017 - 13:04




Le S.H.I.E.L.D., ce n'est pas une guilde.
Du monde & Helmut


Five minutes alone.


Un couloir isolé, 11:30 a.m.


Je dévisage les jumeaux avec la désagréable impression que mon identité n’est pas aussi secrète que ce que je le voudrais. Si, au sein de HYDRA, tout le monde connait le Baron, tout le monde ne sait pas encore que le titre complet est Baron Zemo.

Cela n’enlève pourtant rien à la dangerosité des jumeaux Maximoff. Ils sont des unités formidables, prodigieuses même, mais ils sont volatiles et difficilement contrôlables, mais ils le sont, tout le monde l’est. La réponse de Pietro me rassure un petit peu : il a au moins conscience qu’ils ne devraient pas être ici. C’est ensuite à sa sœur de faire la plaidoirie sur leur supposée innocence. Bien sûr qu’ils sont innocents, elle, elle aurait pu se débarrasser du corps et lui, le transporter ailleurs que le milieu du couloir de service.
Je ne pleurerais pas l’Agent 13, mais je déplore l’ignorance dont font preuves mes petits prodiges : l’information sur le tueur m’aurait bien aidé. Ils auraient soufferts d’avoir collé une telle pagaille, mais Carter semblait prête à disposer d’informations à une entité compétente. Disposer de quelques informations que contient la clef USB qui est désormais dans ma poche arrière, à l’abri.

L’arme toujours à la main, je réfléchis tout en passant mon regard des jumeaux au corps qui est à nos pieds. La jeune Maximoff a raison, il ne faut pas que l’on nous trouve ici, ni eux, ni moi. Tandis que je m’apprête à leur dire de me suivre pour déguerpir, apparait devant moi un agent du SHIELD. Vu sa réaction face à nos mutants jumeaux, il doit être dans le secret.

Donnant une carte d’accès à la fratrie qui disparait ensuite de notre vue, je le dévisage.

- Et vous êtes… ?

- Agent Rollins, du S.T.R.I.K.E. Répond-il sèchement en se baissant sur le corps pour le fouiller.  Je le reconnais vaguement dans les dossiers qui sont passés sur mon bureau, un agent de HYDRA.  Voilà qui va m’être utile.

- Rollins, hein ? Vous allez m’aider comme vous avez aidé ces jumeaux, que vous n’auriez pas dû laisser partir seuls à travers la base. Votre incompétence me sidère, comme Crossbones peut-il bosser avec des incapables pareils ? Le regard de Rollins se porte en ma direction et change du tout au tout. Il comprend soudainement face à qui il se tient.

- Je… Euh… Ne… sais pas quoi dire.

- Vous n’allez plus rien dire et vous allez me suivre. On s’occupera de votre cas plus tard.

Je vois l’agent pâlir tout en se redressant. Nous quittons le cadavre de Sharon Carter juste à temps, j’entends les pas de l’équipe d’opération du S.H.I.E.L.D. qui arrive sur les lieux suite à l’appel de Rollins.

Grâce à son oreillette, nous parcourons les couloirs sans croiser personne. Nous nous arrangeons pour éviter les diverses caméras sur notre route tandis que nous descendons toujours plus loin dans le complexe du SHIELD, en silence tandis que l’alarme nous ravage les tympans.

Salle des archives, 11:45 a.m.


Nous arrivons finalement là où je souhaitais nous amener : Devant la salle des archives. D’un regard, je lance Rollins à l’attaque des gardes. Cet idiot a bien encore une utilité. J’enjambe les cadavres en prenant soin de ne pas marcher dans leur sang.

Une fois devant l’ordinateur qui gère les ressources, je branche la clef USB récupérée sur le cadavre de Carter tout en demandant à mon agent de monter la garde. Des données effectivement très compromettantes qui ne doivent pas tomber dans de mauvaises mains. Je vois les photographies passer devant mon visage, les documents qui recoupent les sources, les cartes, un dossier sans fin prouvant l’existence du plus grand danger humain de la planète : nous.

C’est le visage fermé que je me redresse de devant l’écran. Qui pouvait donc savoir ce que préparait Sharon Carter et qui l’a tuée ? Quelqu’un en sait plus que moi et je n’aime pas ça. Je vais devoir avoir une petite discussion avec quelques personnes qui n’aimeront pas forcément la tournure que celle-ci prendra.

Je débranche la clef USB et l’écrase du pied.

- Rollins, votre arme et une grenade.

Sans comprendre, l’agent du S.T.R.I.K.E. me tend son semi-automatique et j’arrose les ordinateurs de la salle des archives avant d’y balancer la grenade qui explose dans les secondes qui suivent.

- Nous partons Rollins, le S.H.I.E.L.D. retrouvera bien les informations sur l’ordinateur de Carter sans qui nous ne puissions rien n’y faire, il est temps pour nous de quitter cette supposée agence de contre-terrorisme. Ils ne pourront pas prouver la plupart des faits que l’Agent 13 voulait leur soumettre, mais ils connaîtront notre existence…

- Bien, Baron.

J’esquisse un sourire.

- Vous voyez que vous n’êtes pas si stupide quand vous voulez.


Lieu inconnu, 12:00 a.m.


Nous marchons encore de longues minutes quand l’alarme s’éteint enfin. J’entends le grésillement dans l’oreillette de Rollins tandis que nous arrivons à une sortie secrète, connue uniquement des hauts statutaires de HYDRA, au cas où une journée comme celle-ci arriverait.

- Ecrasez moi ça, Rollins. Vous n’êtes plus du S.T.R.I.K.E. à partir d’aujourd’hui.

Il m’obéit sans hésiter tandis que nous sortons du complexe.

HYDRA will rise again…






camo©015



DIVIDE, THEY FALL.
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue | Le SHIELD c'est pas une guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Invitation guilde
» Présentation : LGDJ ? oui ! La Guilde Des Joueurs !!!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» [Kermesse] La guilde du dé





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives des Intrigues & Events-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc