Partagez | 
 

Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Ven 17 Fév 2017 - 23:57
Intrigue | Asgard
I'll never wear your broken crown
I can take the road and I can fuck it all away
But in this twilight, our choices seal our fate
Prison d'Asgard, matin.

Le pire dans les araignées c'est quand vous les perdez de vue. Sentir la petite silhouette de l'espionne dans son dos n'est pas la sensation la plus agréable du monde – c'est bien mieux que de se faire baver sur la soie par un monstre des glaces dégoulinant. Le bruit à l'arrière est indifférent à Loki qui referme les yeux calmement. Il entend un vague brouahah qui évoque la mort d'un co-équipier mais hey... ce n'était pas comme s'il était un team player. Il préfère se concentrer sur sa magie, sur la cassette de l'hiver toujours assimilée dans sa magie. Faisant naître des volutes vertes plus opaques autour de ses doigts et lorsqu'il rouvre les yeux, ses yeux sont fixes, déterminés, prêts à la guerre.  Il écoute Wiccan tenter une nouvelle détection des pièges et avertir que quelque chose de bizarre se tient derrière la porte. Par la barbe d'Odin, il espère bien. Les geôles sont de l'autre côté. Et à droite, son but.

La porte s'ouvre et Loki s'immobilise à peine entré. Il savait à quoi s'attendre en théorie. En théorie ses objectifs étaient clairs. Ses priorités aussi. Pourtant lorsqu'il aperçoit la reine d'Asgard derrière la vitre, sur ce qui avait du être une geôle protocolaire il y a deux ans et n'est qu'une honte et une disgrâce aujourd'hui... le dieu fourbe serre les dents, sa mâchoire se raidit et toute couleur quitte sa peau pâle. Un instant, il se révèle pris en situation de faiblesse, vulnérable comme un petit prince hué par ses camarades.

Les Asgardiens referment la porte derrière la petite troupe et s'apprêtent à faire barrage de leurs corps pour empêcher les chimères de fuir à l'ordre de Brunnhilde.  Loki se remet en mouvement, il se volatilise un instant, disparaissant au nez et à la barbe des chimères qui veulent s'enfuir – réfléchir. Reprendre le contrôle de ses émotions à fleur de peau. La clef de Frigga au cou de la chimère de glace sous Brunnhilde. Le dieu réapparaît à un pas du corps à corps – la chimère a une lance dans le crâne et lacère son armure entre ses pattes. Idiote – un froid pareil pouvait facilement vous faire perdre un membre, même pour un dieu, même pour une glorieuse Valkyrie d'Odin. Le visage de Loki ne se tord même pas d'une grimace dédaigneuse. Il a mieux à faire. « - Je m'en occupe. » C'est à peine un murmure éthéré alors qu'il se penche grâcieusement au-dessus de la Valkyrie et s'empare de la clef qu'il arrache d'un coup sec du coup de glace. Le bout de ses doigts découverts par ses protections sont bleuis par le froid, rappelant sa véritable nature insensible au climat actuel. Il l'ignore, s'avançant à grand pas vers la geôle de Frigga.
En un instant, il est auprès d'elle, ôtant sa veste de cuir et de fourrure pour lui enlacer les épaules, la transformant en un mouvement en une lourde cape de fourrure. Le dieu passe précautionneusement les délimitations de la geôle en sens inverse pour la 2e fois de son existence.. Cela faisait longtemps qu'il s'était évadé lui-même de ces mêmes prisons... Il porte sa mère « en princesse » dans ses bras alors qu'il revient dans la pièce principale, indifférent aux tentatives d'attraper les autres chimères. Il entend Thor hurler son nom mais ne lui adresse pas un regard. Il croise plutôt le regard d'un einhejar et montre un peu les dents.

« - Ouvre cette porte. » La magie dans sa voix ne lui laisse pas le choix et l'homme obéit ouvrant la salle au trésor devant lui, devant eux.  « - Ils arrivent. » Tonne Loki comme un avertissement vers l'arrière et ses compagnons d'infortune – les gardes. Les jotuns. L'alarme précédente. Les jotuns qui arrivent en masse, contre eux. Loki resserre ses doigts sur la robe en ruine de sa mère et une ombre passe dans son regard. Il a besoin de ses compagnons momentanément et adresse un signe de tête à qui voudra l'entendre, qui aura un cerveau. La solution à tous leurs problèmes se trouve dans la salle du trésor, mais lorsqu'il s'apprête à franchir le seuil – deux gardes, qui viennent de réagir à rebours, de son entrée. Il s'écarte d'un pas dansant, laissant le premier garde foncer dans une illusion intangible de Loki et de sa mère. Tandis que le diable aux yeux verts observe plutôt l'immense silhouette derrière l'apparent mur blanc..


All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter Quill
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Starlord avec une Classe intersidérale
♠ EMPLOI : Capitaine d'un équipage sans navire interstellaire
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Dim 19 Fév 2017 - 22:16

A Asgard, y a des gardes
Team Garden

Le Bordel, il n'y avait qu'un mot pour qualifier toute cette brutale animation. Garder un œil sur ce qui l'entourait n'était pas d'une grande évidence, il avait besoin d'un soutien technologique et c'est pourquoi il redéploya son masque pour se tenir au courant des forces en présence tout en s'employant à cramer les arbres et arbustes dissimulés par la neige et à refiler un coup de main aux pauvres nécessiteux dans le besoin. Ou aux demoiselles en détresse comme cette humaine aux atouts de verre qu'il débarrassa in extremis de son taureau de glace en le cramant d'une salve de blaster élémentaire. L’allumette n'avait pas véritablement compris son allusion précédente mais cela n'empêcha guère Peter de continuer à lancer ses feux de joie tandis que le bonhomme se roulait dans la poudreuse.

Toujours dans les airs, une donnée finie par attirer son attention à grand renfort de clignotement, la température semblait vouloir battre quelque record de fraîcheur, plutôt résistant, notre bonhomme n'en était pas véritablement dérangé mais le fait était tout de même notable. Mais Peter n'eut pas vraiment le temps de s'attarder sur ce point météo car une autre bizarrerie le frappa.

" Mais qu'est-ce qu'ils nous font ces débiles... " Il venait d'en cramer un à genoux et s'aperçu que tout le reste avait suivi le mouvement, lui administrant une pointe de perplexité qui lui fit opérer un petit tour sur lui-même dans les airs pour observer le phénomène avant de saisir que le grand manitou était parmi eux. " V'la le chef le gars, j'espère qu'il vous reste de quoi l'accueillir. " A ces mots il jeta un coup d’œil à la puissance de son blaster avant que la tête la plus brûlée du lot ne se lance à l'assaut en solo. Mauvais plan, ne jamais se lancer sans réfléchir sur le boss final et l’allumette l'apprit à ses dépens. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire la torche devint glace ou presque, de quoi presque embrouiller les capteurs de Starlord qui se posèrent brièvement la question de la mort du crétin cramé alors que les jotuns recommençaient à s'agiter.

▬ " Toi, avec tes ailes, récupère l’idiot enflammé, il n’est pas encore mort ! Les débiles de la Galaxie, ouvrez la voie, nous ne sommes pas de taille face à lui ! "Après quelques instants d'agitation où Peter lança quelques salves, la délicieuse asgardienne les invectiva du haut de son avis de déesse auprès duquel il n'avait pas trop de mal à se ranger. Mais si repli ils devaient opérer devant cette altesse de glace il fallait peut-être savoir où aller non...

" Rocket ! Sors tes jouets, dégage-nous ce passage mais gardes-en sous la pattes pour dégommer leurs faces bleus quand ils nous suivront. " Parce que mine de rien ils étaient coincés dans une arène de glace à présent et s'ils étaient quelques-uns à pouvoir déguerpir par les airs il fallait penser aux pauvres bipèdes condamnés à patauger dans la neige. Peter désigna l'objectif à son collègue artificier, l'arche qu'il visualisait devrait être de nouveau accessible après qu'il se soit occupé de la paroi de glace qui s'y était formé.
© HELLOPAINFUL




★ Fox On The Run ★
You scream and everybody comes a running Take a run and hide yourself away Foxy is on the run And hide away
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gamora
Gardien de la Galaxie
♠ EMPLOI : Ca dépend du moment
♠ GIF : Gamora
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Jeu 23 Fév 2017 - 22:12
La course, la vitesse, éviter les obstacles. J'aimais cette sensation de liberté mêlée aux danger. Pour moi l'adrénaline était plus qu'une drogue c'était le carburant qui me faisait bouger. Dans ces rares moments je ne pensais pas à la stratégie, je laissais mon instinct de survie prendre le dessus et je me sentais vivante.
Je ne savais pas ce que mon groupe faisait. Toutefois j'espérais qu'ils saisissaient la chance que je tentais de créer en faisant diversion. Je ne connaissais pas la jeune femme blonde et ça répartie m’esquissa un sourire. Le genre de nana avec du caractère, un peu comme moi. Si cela avait été un autre lieu, un autre moment je me serais peut être un peu plus attardée pour faire connaissance. Mais là. Il y avait autre chose à faire : la baston !
Elle avait marché dans mon jeu et des géants de glace étaient tombée grâce à cela. Je poursuivais ma course à la recherche d'une cachette du type trou de souri version Jotun pour reprendre mon souffle.
J'avais beau être endurante et modifiée tout le monde avait ses limites.


Toi, avec tes ailes, récupère l’idiot enflammé, il n’est pas encore mort ! Les débiles de la Galaxie, ouvrez la voie, nous ne sommes pas de taille face à lui !

De ma cachette je ne voyais pas grand choses mais je ne pouvais pas le nier. Nous n'avions pas la puissance nécessaire pour vaincre ses monstres.
Il aurait fallu que nous abordions le problème d'une autre manière comme avec des vaisseaux et un bombardement aérien en bon et due forme.
Hélas il était trop tard pour recommencer la partie. Nous devions faire avec les moyens du bord.


Rocket ! Sors tes jouets, dégage-nous ce passage mais gardes-en sous la pattes pour dégommer leurs faces bleus quand ils nous suivront.

Toujours cachée dans mon trou de souris, je refleurissais à une manière de rejoindre mon équipe dans empirer la situation et surtout sans me faire tuer.

Les garçons, c'est trop tard pour prendre une option vaisseau spatial et bombardement de loin ? Car là ça pue.
Je me suis cachée, vous devez avoir ma position. Y-a-t-il une manœuvre que je pourrais opérer pour vous faciliter la tâche ou m'éviter de me faire griller le derrière ?


C'est vraie que ça sentais pas bon. Je ne connaissais pas cet espèce et ils agissaient sur leur environnement en le glaçant encore plus. Je n'aimais pas ça. Même bien équipée pour venir ici. Mes vêtements n'étaient plus assez chaud pour me protéger. Soit je bougeais pour me réchauffer et je risquais de me faire tuer par un soldat de glace géant.
Pourquoi n'avions-nous pas été mis au courant du risque d'arrivée de cette armée de géant ? Ah oui les risques du métier.


Je me remémorais ce qu'avais dit blondie quelques instants plus tôt. Elle n'était pas trop loin de moi. Nous regrouper nous rendraient plus fortes et nos amis auraient moins de surface à couvrir pour nous ouvrir un chemin comme elle me le suggérais.

Vous là haut, je rejoint notre amie blonde pour l'évacuation.

Sur ces quelques mots je jetais un coup d’œil dehors pour voir si la zone était dégagée avant de reprendre ma course folle bien que plus discrète.
Ca aussi je savais faire. Enfin, merci l'hologramme ! Bien programmé, ça faisait un bon camouflage.

En arrivant non loin d'elle j'arrêtais l'hologramme. Il ne fallait pas que la blonde aux incroyables pouvoirs me pulvérise.


Amora, prête à dégager ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rocket Raccoon
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Rocket Raccoon
♠ EMPLOI : Gardien de la galaxie, pilote de vaisseau spatial, criminel recherché
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Jeu 23 Fév 2017 - 22:42
Nom Prénom & Nom prénom
Intrigue
For you, I gonna blow up moons.
    Extérieur, matin du 1er mars


Gamora pour faire distraction, sérieux exigé pas question de perdre un gardien de la galaxie, ça on m'y prendra pas. Sur le coup, avant qu'elle ne parte gambader comme une grenouille dans le Niagara ( j'ai vu des photos, ça m'a l'air humide et sacrément chiant )  j'ai glapit un « QUOI?! » retentissant, plan non-approuvé par Rocket Raccon. Elle ne m'a pas écouté, à cause de la congère de glace que j'avais stationné entre les deux oreilles velues, résultat de ma collision avec la bougie. Elle les narguait assez pour les garder occuper ce qui en théorie devait nous permettre de couvrir ses arrières et de leur exploser le givre si, bien évidemment, nous n'étions pas attaqués pendant ce temps.
Ce qui était un scénario plutôt optimiste. M'extrayant de la neige en grelottant je repris un vol stationnaire et entreprit de foutre le feu à tout machin de glace, humanoïde ou non qui prenait Gamora pour cible - je vous jure je suis pas en train d'essayer de la tirer au pigeon ma partenaire. Juste de couvrir ses arrières pour pas qu'elle fasse comme votre serviteur – le leader à cinq bières – le briquet géant – le moustique – la dame aux cristaux et se ramassent la gueule dans la neige ou pire qu'elle soit brûlée par la glace, perforée par la glace, amputée par... subisse divers désagréments corporels du à nos ennemis quoi.
C'était pas un succès aussi retentissant que le plan initial – ça bougeait, fallait pas cramer Gamora, mais agir assez vite, virevolter dans les airs éééééviter la grosse paluche d'enculé des glaces. Je virevoltais plus que je tirais et une partie de mes tirs étaient au jugé – on tire en feu nourrit en évitant les piques et les crocs ( j'avais eu très froid à ma patte gauche, j'avais pas envie de regarder si ça avait transpercé la combi ) et on espère ne pas flamber la couenne d'un camarade. On jure beaucoup entre ses crocs serrés. J'en ai eu plusieurs, une chimère genre cheval à plumes et un humain. Et des bouts d'autres, des bouts plus ou moins vitaux en fonction des cas. C'est déjà ça de moins.
Jusqu'à ce que ça se calme.
Perso je tirais dans le genoux relevé du jotun le plus proche de moi en faisant une pirouette sur mes patins. Quoi encore ? ( j'aimerais insérer ici que j'ai pris un foutu avantage etc etc, mais j'ai en somme profité du cérémonial pour – pulvériser un genou – reprendre mon souffle – augmenter la température de ma combi. Ce qui avec une température extérieure pareille consommait une dose d'énergie trop conséquence pour tenir à long terme. La sauterie traînait en longueur, j'aimerais un dessert chaud à emporter merci.

« - Oh oh. »

Le.. chef ça ? Pas bon. Moi aussi je veux un leader qui prend l'ennemi à la gorge et le crève presque sur place. Ca devait presque lassant de voir Johnny manquer de faire tuer. J'ai eu une petite boule ( de glace ) dans la gorge à le voir. Il fume et le feu grésille sous le choc de température...donc il vit ? J'en profite pour lancer un regard à la ronde – l'armée d'Asgardiens qui nous accompagne a pris cher mais a diminué. Mais ils sont toujours là et vu les regards teigneux ils n'ont pas envie de prendre la poudre d'escampette – moi oui. Malgré les conneries d'honneurs. Des gens que je pouvais nommer au début...à part Brunnhilde, je crois qu'on a tout. Mais j'suis pas au jus des mondanités donc possible qu'il en ait une tripotée déjà enterrés sous les congères qui grossisent à vue d'oeil.

Et le flux du temps s'est pris un shoot d'amphet parce que soudainement ça se précipite. Attaque du roi. Ca crie dans tous les sens. Je tire dans le tas des gardes à droite de Laufey à coups de blasters au maximum de leurs puissances. La retraite est sonnée et c'est pas trop tôt je sens plus mes pattes à un niveau relativement inquiétant.  Sous l'ordre de Peter je range mes blasters à ma ceinture et je descend en piqué vers le sol.

« - Quelqu'un, couvrez moi ! Et empêchez les Asgardiens de se suicider comme des bleus ! »

Parce que ça serait vraiment cons qu'ils clamsent maintenant. Assistez au baroud d'honneur et à la retraite stratégique merde.
Moi je m'immobilise à quelques centimètres de la couche neigeuse, bien sous le panneau des fleurs. Je fais fondre la neige devant moi pour y installer minutieusement une petite boîte contenue dans mon sac. J'espère que quelqu'un couvre mes arrières parce que vu ma concentration et mes pattes occupées à part filer un coup de queue à une mouche j'peux pas grand chose. Une bombe. Pas une qui fait boom à proprement parler, mais … ma version de la dynamite. : elle devrait transmettre une onde de choc suffisante pour faire tomber l'intégralité des congères de l'espace où on se trouve, fissurer voire tomber des murs de glaces et projeter les balourds au sol dans un bon périmètre. Une avalanche sur périmètre détruit si tout se passe bien : mais si on est dessous, on crève, si on est proche, on crève, et on pourra pas passer par là à moins de déterrrer les jotuns uns par uns pour leur filer des coups de pelle.

Ca c'était l'étape 2. L'étape 1 maintenant. Je plonge en rase-motte, ventre contre la neige pour éviter de me transformer en crèpe de hamster ( quelqu'un à l'aide ) pour reprendre position devant la congère désignée par Quill, dégainant le gros double canon. Laser maximum de l'énergie, température maximale. Je le braquais vers la paroi de glace pour en re-dessiner l'arche dans la paroi, faisant fondre la glace à vitesse grand v. Dégoutante, pleine d'eau qui ruisselait jusqu'à embourber la neige à nos pieds. Mais ça marchait plutôt bien même si mon canon chauffait dur entre mes pattes. Et que je zigzaguais un peu dans mon tracé pour éviter les diverses atteintes à ma vie. Allez les copains soyez cools, laissez moi faire mon job, sauvez mes poils.
Jusqu'à ce que la paroi de glace à moitiée décongelée s'écroule avec fracas, comme une porte sans gonds. Et paf ça fait une sortie de secours.

Suffit d'oublier personne maintenant. Hein ?

« - Gardiens, au rapport, on file !»


Professional A-hole
Not a raccoon
Groot-translator
Better pilot than Quill
2 times galaxy saver
Badass without a plan
Hell of a mechanic
Trash friend




Revenir en haut Aller en bas

avatar
William "Billy" Kaplan
Young Avenger
♠ EMPLOI : Etudiant & apprenti héros
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Ven 24 Fév 2017 - 17:42






« Pour Asgard ! »

...


Geôle ; matin du 1er Mars


Ma roulade me permis d’éviter l’une des chimères et de me remettre de mes émotions. Rapidement, j’analysais la situation. Trois clés, trois serrures. Et trois couleurs, correspondant chacune à l’une des portes des cellules. Il ne fallut pas beaucoup plus de temps pour que je comprenne, quoi que l’intervention de Loki sauvant sa mère m’aida certainement à faire le point et reprendre mes esprit. Mais avant cela, je reculais encore, tentait une autre roulade, me cognait la tête contre l’une des cellules ; je vis Brunnhilde se faire attaquer et entendis un cri sortir de ma bouche. Trop rapide. Et moi trop lent. M’appuyant sur mes coudes, avant de pousser sur mes mains, puis sur mes jambes, je me redressait lentement. La vue de mon héros me galvanisa. Je devais être fort devant lui, prouver que j’étais valeureux en dépit de l’immensité effrayante de mes pouvoirs et du mince contrôle (ou de la mince connaissance) que j’en avais. Je ne me faisais plus appeler Asgardian, mais je devais rester méritant vis-à-vis de cela. Deux clés, donc : c’est ce qu’il restait. Me calant dans un coin, plus ou moins à l’abri le temps de pouvoir jeter un sort, je commençais donc en tendant la main :

« Donnezmoilesclés.Donnesmoilesclé.Donnezmoilesclés… »

Les chimères encore vivantes (aka celle qui ne s’était pas fait exploser la tête par Brunnhilde) s’évanouir alors, laissant retomber les clés dans la main tendu d’apprenti-démiurge. Le souffle court, encore, j’accouru rapidement pour retrouver Brunnhilde, et vérifiait sa blessure avec une grimace. Je ne pouvais pas y faire grand-chose, sentant mon énergie faiblir et préférant garder mes réserves au cas où quelque chose nous tomberai sur le coin de la tête sans qu’on s’y attende – les sorts de soin ou celui que je venais de faire était souvent les plus couteux. Et je ne voulais pas risquer d’altérer la condition de la guerrière en voulant jouer au guérisseur alors que je ne soignais à peine que les égratignures ou coupures.

« Tiens. Je pense qu’il te revient à toi de sauver Thor. »

C’était un « effort » de la part du fan que j’étais de ne pas me précipiter sur la cellule du Dieu de la Foudre pour le sauver. Je pense que c’était mieux comme ça – je refermais la main de la Valkyrie sur la clé correspondant à Thor, avant de me lever pour sortir Heimdall de là. Ils étaient tous mal en point, mais semblait pouvoir tenir sur leurs jambes. Après m’être assuré que les Asgardiens allaient s’occuper de leur camarade, je m’esquivais en direction de la porte du fond, qu’avait fait ouvrir Loki.

Salle du trésor ; matin du 1er Mars


La salle du trésor. Avec la Reine, le Prince, et Black Widow. Discrètement, je pris quelques photos – il fallait que je partage tout ça avec Teddy – lorsque l’un des deux gardes fonça sur Loki. Sur l’une de ses illusions, plutôt. Le deuxième avait apparemment repéré Friga et, en dévoué serviteur, je me téléportais près du trio en baragouinant un peu trop précipitamment quelques paroles pour lancer un sort.

Je ne sais pas trop dans quoi, mais je me suis emmêlé la langue. Heureusement, je n’ai pas fait comme Harry Potter et ne me suis pas retrouvé au Chemin de Travers à la place du Chemin de Traverse, mais… Les gardes retombèrent lourdement au sol, ligoté par des liens en cordes qui ne tiendraient probablement pas durant des heures, à la place de se retrouvé enfermé dans des étaux d’acier. Eh… C’était déjà pas mal !



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


We can be hero
But maybe, that's the point. That there are no guarentees. There are no happy endings. But you show up anyway. You don't give up. You NEVER give up. Maybe that's what it takes to be a HERO. — Wiccan.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samuel Wilson
Avengers
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Sam 25 Fév 2017 - 20:04
IntrigueFor Asgard!!! Wait... What ?!
Extérieur, matin du 1er mars


Il allait doucement mais surement tuer Johnny s’ils survivaient tous les deux à cette histoire. Il allait lui faire manger son sourire en coin et le faire passer avec une salade de phalanges. Il y pensait sérieusement alors qu’il avait la tête dans la neige et qu’il essayait de retrouver ses esprits après le crash qu’il venait d’effectuer. Un grognement s’échappa de ses lèvres alors que Johnny l’aida à se relever. Il devenait vraiment trop vieux pour ces conneries. Vraiment, la prochaine fois qu’on viendra le chercher, il y réfléchirait. Ou pas en fait. Il prendrait la même décision et prendrait les armes. Même s’il venait de se ramasser lamentablement dans la neige après avoir essayé de combattre un mastodonte de glace.

- J’vais te le réclamer l’argent de la case départ, grogna-t-il avec néanmoins un sourire en coin.

A peine avait-il terminé sa phrase que les choses prirent une tournure un peu bizarre. Les ennemis avaient cessé leurs attaques et la température avait baissé. Même s’il faisait déjà assez froid et que Samuel commençait sérieusement à avoir froid sous son costume. S’il avait mis les couches, ce n’était apparemment pas assez pour garder la chaleur qu’il émettait… Mais il ne s’en formalisa plus plus et reporta son attention sur Johnny qui venait de se désigner pour aller attaquer le grand chef. Parce que cela ne pouvait être que ça. Le grand chef. Et il faisait doucement flipper. Surtout lorsqu’il attrapa Johnny et l’envoyer valser plus loin, bleu comme le dessus d’un Tupperware d’été. C’est-à-dire assez bleu. Il ne réfléchit pas plus et s’éleva dans les airs alors que la voix d’une blonde. Sans un mot, Samuel se dirigea rapidement vers Johnny qui gisait -encore- par terre, plus froid que froid. Pour être certain, il posa ses doigts sur le cou de son ami et soupira de soulagement quand il se rendit compte que la blonde avait eu raison. Le Fantastique n’était pas mort. Il l’attrapa sous les épaules et sous les genoux comme la princesse qu’il pouvait être parfois et s’éleva de nouveau dans les airs, à l’abri de certaines des attaques que pouvait effectuer les personnes au sol. Peter, le stormtrooper, venait de hurler à son raton laveur de compagnie (si on arrivait à retenir son nom, pourquoi ferait-il des efforts hein ?) de sortir les armes lourdes. Et il était tout à fait d’accord avec ça. Plus vite ils s’éloignaient de cette zone et mieux ils pourraient géré les choses.

En entendant les mots qui étaient prononcés par ces compagnons d’armes, Samuel décida de changer de tactique. Johnny, qui avait toujours dans les bras, ne lui permettaient pas de faire grand-chose. Avec l’expérience qu’il avait de son uniforme et de la manière dont il pouvait gérer les ailes, Samuel cala Johnny de manière à ce qu’il puisse couvrir les autres.

- Je te couvre le râton, cours, lança-t-il alors qu’il posait son regard sur la silhouette poilue qu’était Rocket.

Et c’est donc ce qu’il fit alors que le petit être plongeait ventre à terre. Il ennuya d’ailleurs les glaçons pour éviter que Rocket se fasse écraser comme une crêpe et quelques instants plus tard, un grand fracas se fit entendre et il baissa les yeux pour voir ce venait de se passer. Une paroi venait de s’écrouler, laissant apparaître une issue de secours. Merci mon dieu.

- J’pense qu’on devrait se dépêcher, ils ont pas l’air hyper contents qu’on détruise leurs murs, prévint-il alors qu’il envoyé une charge vers un des géants qui s’écroula un peu plus loin.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Sam 25 Fév 2017 - 21:58

 

 
VICTORY OR VALHALLA

 
  Valkyrie
 
Here we are, don't turn away now, we are the warriors that built this town. The time will come, when you'll have to rise above the best, improve yourself, your spirit never dies. Farewell, I've gone, to take my throne above, don't weep for me because, this will be the labor of my love.WARRIORS • I.D.

Intérieur, 1er Mars dans la matinée


"Trop aimable" ne traversait pas les lèvres de Brunnhilde en voyant Loki se pencher entre la chimère et elle, arrachant la clé à la créature d’un coup sec pour finalement laisser la Valkyrie se débrouiller avec le reste. Elle devait déjà être contente que le dieu de la malice soit présent parmi eux pour donner un coup de main. Elle ne pouvait s’attarder sur qui il délivrait. Mais elle connaissait assez le dieu pour savoir que ce ne serait certainement pas Thor et Heimdall avait trop peu d’importance à ces yeux. Il ne restait que Frigga en toute logique. Elle resserrait ses doigts autour de la lance pour finir de l’enfoncer dans le crâne de l’horrible bestiole avant d’entendre un craquement significatif. Jusqu’à ne plus sentir les griffes de glace lui assener des coups dans le bas des jambes. Et sentir des morceaux s’éparpiller tout autour d’elle. Elle laissait échapper un soupir de soulagement avant de faire disparaître la lance comme par magie. Elle jetait un œil à sa jambe. Pas très beau à voir. Cela allait la faire un peu boitiller, mais l’adrénaline galvanisait tout son corps.

Elle déplaçait son regard sur le jeune mage à côté d’elle, tenant les deux autres clés dans sa main. « Pas trop tôt. » Murmurais la blonde entre deux grimaces, voyant les autres chimères fuirent en comprenant qu’elles avaient failli à leur devoir. Elle ordonnait aux asgardiens de les laisser en paix, elles ne seraient plus une menace pour le moment. Vu le boucan qu’ils faisaient, c’était les géants qui n’allaient pas tarder à arriver d’une seconde à l’autre. Un soupire passait doucement sur ses lèvres alors qu’elle récupérait la clé jaune pâle entre ces doigts. Brunnhilde hochait simplement la tête pour le remercier, avant de se dépêcher de filer en direction de la prison du Dieu de la foudre. Elle se sentait au moins soulager de le voir toujours vivant en l’aidant à marcher. « On aura le temps plus tard pour fêter ça Prince. » S’amusait Brunnhilde en rejoignant le groupe qui portait déjà Heimdall. La blonde lui adressait un rapide sourire avant d’entendre l’avertissement de Loki. « Protégez-les ! » Ordonnait une nouvelle fois Brunnhilde avant de laisser Thor à d’autres, laissant les porteurs et autres soldats sans poids la suivre jusqu’à la salle du trésor.

Salle du Trésor, 1er Mars dans la matinée

Elle ressortait sa lame tout en courant le mieux qu’elle pouvait jusqu’à la salle. Avant de voir les deux gardes tomber au sol, liés par des cordes sorties de nulle part. Elle lançait un rapide regard à Romanoff, profitant de ces quelques secondes de répit pour trancher d’un coup sec la gorge de celui qui était le plus proche d’elle. Net, précis et sans bavure. « Bien joué Billy. » Adresse Brunnhilde au jeune sorcier alors qu’elle laissait Natasha terminer son boulot. Surveillant du coin de l’œil que l’autre prince et le gardien jusqu’à Asgard tenaient le coup. Maintenant, elle ne pouvait s’en remettre qu’à Loki.
©BESIDETHECROCODILE


death before dishonor
She never seemed shattered; to me, she was breathtaking mosaic of the battles she's won.
©GroggySoul
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Marvel
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]   Ven 3 Mar 2017 - 15:40

Intrigue n°7 groupe 1 : A Asgard, y a des gardes


William Kaplan ▬ Johnny Storm ▬ Loki ▬ Rocket Raccoon ▬ Brunnhilde ▬ Peter Quill ▬ Amora Incantare ▬ Natasha Romanoff ▬ Sam Wilson ▬ Danzô Damato ▬ Katherine Kahn ▬ Fenrir Lokison ▬ Gamora

▬ Si vous ne vous êtes pas inscrits, mais souhaitez participer, envoyez un mp à Marvel. Vous pouvez évidemment notez ces réponses dans vos agendas rp.
▬ Nous vous conseillons de faire des rps d’environ 500mots ou moins : vous pouvez faire plus court ou plus long, évidemment, à condition que cela n’impacte pas votre temps de réponse : il vaut mieux que l’intrigue avance ! Il n’y a pas d’ordre de réponse pré-établi et si un de vos partenaires semble aux abonnés absents, passez son tour. N’attendez pas non plus le PNJ croyez moi il viendra bien assez tôt : ses interventions seront régulières, en fonction de vos réponses. N'hésitez pas à enchaîner plusieurs tours à la suite. Si vous avez besoin d’un détail pour répondre, contactez une fois encore Marvel. N’hésitez pas à poster dans le QGpour discuter avec vos petits camarades.
▬  La date du RP, inrp se situe le 1er mars 2017 : c’est aussi la date limite à laquelle l’intrigue se terminera ( essayez d’avoir clos vos sujets d’ici là où ça se terminera en bain de sang :huhu: ).
▬ Il est fort possible que vous soyez amenés à vous séparer en petits groupes, soit parce que vous vous divisez soit pour facilités de discussion/action etc : nous vous demandons donc d’indiquer le lieu & moment de votre réponse ainsi , au début de votre rp :
Code:
<aka> Localisation et moment </aka><br>
L’un pourra donc avoir Près des toilettes, un peu avant minuit et quelqu’un pourra venir le rejoindre pour le transpercer à coup de lance, tandis qu’un autre pourra indiquer Dans les vestiaires, une heure du matin etc.

Bon courage à tous !  :lama:


Le groupe intérieur

▬ Si Loki ne vous a pas vraiment aidé, l’apprenti-démiurge fini par vous éviter nombre d’efforts et de blessures (mais pas assez vite, désolé Brunnhilde) en usant de sa magie pour récupérer les clés. Un bon point pour vous : tous les otages « de marque » ont été libéré ; et si le dieu fourbe a emporté sa mère avec lui, le groupe d’Asgardiens suivant la Valkyrie s’occupent à présent de soutenir et protéger Thor et Heimdall.
▬ Dans la salle du trésor, une fois que les gardes ont été éliminés par votre fine équipe, le calme retombe. Juste assez pour que Frigga vous offre quelques petites choses, consciente qu’Asgard ne sera peut-être pas libérée cette fois-là. Natasha se voit remettre trois couteaux de lancer Asgardien finement travaillé, Brunnhilde une nouvelle armure pour remplacer celle qui a été défoncée par la chimère, Wiccan deux colliers, et Loki un baiser sur la joue (faut pas pousser, il est déjà assez cheaté et Frigga le sait).
▬ Que Loki ne boude pas cependant, si ça se trouve il a déjà piqué dans le trésor et, surtout, une silhouette géante de fer, magique, se met en marche à leur approche. Le Destructeur, flamboyant, s’éveille.

Le groupe extérieur

▬ La coopération se met peu à peu en marche, et il serait temps que vous vous écoutiez mutuellement : après tout, l’union fait la force. Tandis qu’on se sauve les uns et les autres, un mur de glace s’effondre et vous pouvez enfin fuir. Ou tenter. Les Jotuns sont chez eux à présent, depuis un certain temps : mais une aide inattendue vous permet de fuir.

Tout le monde

▬ Le Destructeur fait son apparition, et il n’est pas content, du tout. Mais au moins, il détourne l’attention des Géants de Glaces qui ont enfin trouvé un ennemi à leur taille – et coriace, en plus de ça.
▬ Cela permet à notre petit groupe de fiers combattants de pouvoir fuir jusqu’au Bifrost, rapidement rejoint par les otages et leurs sauveurs, que le Destructeur défend autant qu’Asgard. Heimdall surmonte sa fatigue pour mettre en marche le Bifrost et vous téléporter sur la plage, tous plus ou moins sain et sauf : si ce n’est le cœur brisé de Loki et sa main tendu vers un Destructeur se battant contre les Jotuns, que ni Heimdall ni Frigga n’avaient envie de voir débarquer sur Midgard.

Résultat des courses

▬ La mission n’a pas été un franc succès, mais on ne peut pas dire qu’elle soit également un échec total : certes, Asgard n’a pas été libérée et est toujours aux mains des Jotuns, mais au moins vous avez récupérer Thor, Heimdall et Frigga. La prochaine fois sera peut-être la bonne !








Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue | A Asgard, y a des gardes [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4


 Sujets similaires

-
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» ─ Intrigue n°1. - Terminée.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Résumé de l'intrigue





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives des Intrigues & Events-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc